École national supérieur d’architectureÉcole national supérieur d’architectureE N S AE N S AEXPOSE SUREXPOSE SURL’AHAGGARL...
Plan de travail:Plan de travail:1-Introduction.1-Introduction.2-La situation géographique de2-La situation géographique de...
1-Introduction:1-Introduction:Notre sujet concernera l’habitat et l’habitation enNotre sujet concernera l’habitat et l’hab...
2-La situation2-La situationgéographique degéographique del’AHAGGAR:l’AHAGGAR:• L’Ahaggar, situéL’Ahaggar, situéau cœur du...
• massif montagneux du sud de lAlgérie, au milieu dumassif montagneux du sud de lAlgérie, au milieu duSahara, Il sagit dun...
• D’après le père DeD’après le père DeFoucauld, la zone deFoucauld, la zone dediffusion Touareg sediffusion Touareg sedivi...
3-Climat 3-Climat • Le climat en Ahaggar se caractérise parLe climat en Ahaggar se caractérise parla régularité des tempér...
La Végétation :La Végétation :• En Ahaggar la végétationEn Ahaggar la végétationest presque inexistanteest presque inexist...
• On a découvert dans cesOn a découvert dans cesmontagnes des peinturesmontagnes des peinturesrupestres datant dunerupestr...
Issue d’un ancêtre féminin, Tin Hinan. ElleIssue d’un ancêtre féminin, Tin Hinan. Elleest l’ancêtre la plus connue et c’es...
5-L’origine de l’habitat en5-L’origine de l’habitat enAHAGGAR:AHAGGAR:   « Croisement » de soudanais et de« Croisement » d...
5-1-TIGHREMT «L’établissement5-1-TIGHREMT «L’établissementantique»:antique»:Les établissements humains antiques sont connu...
Ces vestiges sont généralement , situés sur lesCes vestiges sont généralement , situés sur lespoints les plus riches en ea...
La présence de l’eau , donc la possibilité de mise enLa présence de l’eau , donc la possibilité de mise enculture, ainsi q...
DONC:DONC: La TIGHREMT est le noyau initial deLa TIGHREMT est le noyau initial del’établissement saharien qu’est le Ksar.l...
1-TIGHREMT DE TIT:1-TIGHREMT DE TIT:TIGHREMT de Tit est située à une quarantaineTIGHREMT de Tit est située à une quarantai...
B- FORME:B- FORME:Sur le plan formel TIGHREMT se présente deSur le plan formel TIGHREMT se présente del’extérieur comme un...
• Le plan est un quadrilatère à 02 angles droits,Le plan est un quadrilatère à 02 angles droits,organisé autour d’un espac...
Vue sur la cour intérieureVue sur la cour intérieureC’est une organisation purementintrovertie
• 06 salles forment la paroi de la cour.06 salles forment la paroi de la cour.• Une autre salle accolée au mur d’enceinte ...
D-D- DIMENSIONSDIMENSIONS• Le TIGHREM de Tit présente des dimensions relativementLe TIGHREM de Tit présente des dimensions...
E-E- SYSTEME CONSTRUCTIFSYSTEME CONSTRUCTIF::• Le système constructif adopté est le mur porteur enLe système constructif a...
5-2-la sédentarisation:5-2-la sédentarisation:• Avec l’introduction de l’agriculture au XIXe siècle, lesAvec l’introductio...
• Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:• - la restriction du commerce caravanier- l...
--Tous les oueds importants de l’Tous les oueds importants de l’AHAGGARAHAGGAR prennentprennentnaissance dans les monts de...
-- L ’implantation des centres des cultures se faitL ’implantation des centres des cultures se faitdans les lieux qui prés...
6-Aghrem:6-Aghrem:6-1-Aghrem, le village6-1-Aghrem, le villagetraditionnel:traditionnel:-- La naissance des établissements...
EnEneffet, le trafic caravaniereffet, le trafic caravanierconstituait une ressource pour laconstituait une ressource pour ...
6-2-L’habitat nomade:6-2-L’habitat nomade:--Les TOUAREGS nomades habitent la tente.Les TOUAREGS nomades habitent la tente....
6-3-La tente.6-3-La tente.Le vélum des tentes est fait de peaux de mouflon et chèvreLe vélum des tentes est fait de peaux ...
Dans le 2émDans le 2ém type d’assemblage, l’infrastructure esttype d’assemblage, l’infrastructure estconstituée de 04 à 06...
-- L’ouverture de la tente est orientée vers leL’ouverture de la tente est orientée vers lesud.sud.- Des nattes paravent, ...
LesLes TouaregTouareg construisent desconstruisent des «zeriba »«zeriba » quand ils nequand ils nese contentent pas de ten...
7-TAGHAHAMT:7-TAGHAHAMT:7-1-Taghahamt7-1-Taghahamt, la maison traditionnelle:, la maison traditionnelle:« Taghahamt » en l...
7-2-Les différentes typologie7-2-Les différentes typologiede la maison traditionnelle:de la maison traditionnelle:
-Est une maison très-Est une maison trèssimple et rationnelle.simple et rationnelle.Elle comprend parfoisElle comprend par...
7-2-2-La maison à7-2-2-La maison àcour:cour:caractéristiques :caractéristiques :• L’organisation de laL’organisation de la...
7-2-3-La maison à patio:7-2-3-La maison à patio:• maison compacte introvertiemaison compacte introvertie• Construite avec ...
8-Le SORRO:8-Le SORRO:• 8-1-Définition du Sorro:8-1-Définition du Sorro:- D’une appellation imouhas, le Sorro est une deme...
• 8-2-L’aspect formel du Sorro:8-2-L’aspect formel du Sorro:Construction à étage, il se traduit par un emboîtement en dégr...
les zigzag qu’on retrouveles zigzag qu’on retrouveau sommet de chaque murau sommet de chaque murreprésente les montagnesre...
• Après l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a falluAprès l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a fal...
10-Conclusion10-ConclusionEn debit de leurs traditions primairesEn debit de leurs traditions primaires )) nomadismenomadis...
Bibliographie:Bibliographie:• L’AHAGGAR, aux origines du patrimoineL’AHAGGAR, aux origines du patrimoinearchitectural, de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ahoggar 02

1 419 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 419
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
138
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Paterager
  • Ahoggar 02

    1. 1. École national supérieur d’architectureÉcole national supérieur d’architectureE N S AE N S AEXPOSE SUREXPOSE SURL’AHAGGARL’AHAGGARPréparé parPréparé par:: Dirigé par:Dirigé par:.RIGHI Noureddine .Mme BOUTAMINE,.RIGHI Noureddine .Mme BOUTAMINE,.KHENNICHE Djamel BOUDIAF Samia.KHENNICHE Djamel BOUDIAF SamiaGroupe:03Groupe:03Année universitaire 2008/2009Année universitaire 2008/2009
    2. 2. Plan de travail:Plan de travail:1-Introduction.1-Introduction.2-La situation géographique de2-La situation géographique del’Ahaggar.l’Ahaggar.3- cli3- climat, vmat, végétation etégétation ethydrographiehydrographie4-L’historique de la région.4-L’historique de la région.5-L’origine de l’ habitat en5-L’origine de l’ habitat enAhaggar.Ahaggar.5-1-L’établissement antique.5-1-L’établissement antique.-Analyse de la Tighremt-Analyse de la Tighremtdede Tit.Tit.5-2-La sédentarisation.5-2-La sédentarisation.6-Aghrem.6-Aghrem.6-1-Aghrem, le village6-1-Aghrem, le villagetraditionnel.traditionnel.6-2-L’habitat nomade.6-2-L’habitat nomade.6-3-La tente6-3-La tente7-Taghahamt.7-Taghahamt.7-1-Taghahamt, la maison7-1-Taghahamt, la maisontraditionnelle de l’Ahaggar.traditionnelle de l’Ahaggar.7-2-Ses différentes7-2-Ses différentestypologies.typologies.7-2-1-La maison bipartite.7-2-1-La maison bipartite.7-2-2-La maison à cour.7-2-2-La maison à cour.7-2-3-la maison à patio.7-2-3-la maison à patio.88--Sorro.Sorro.8-1-Définition du Sorro.8-1-Définition du Sorro.8-2-L’aspect formel du Sorro.8-2-L’aspect formel du Sorro.9-La Tamasdjida.9-La Tamasdjida.10-Conclusion.10-Conclusion.
    3. 3. 1-Introduction:1-Introduction:Notre sujet concernera l’habitat et l’habitation enNotre sujet concernera l’habitat et l’habitation enrégion saharienne, l’région saharienne, l’AHAGGAR.AHAGGAR. Cet exposé vaCet exposé vaessayer d’expliquer l’aspect architectural etessayer d’expliquer l’aspect architectural etsociologique des différentes typologies constructivessociologique des différentes typologies constructivesde l’AHAGGARde l’AHAGGAR, en particulière l, en particulière l’ habitat’ habitat ..Quelles sont donc les conditions et facteursQuelles sont donc les conditions et facteurspermettant l’ émergence de l’habitat dans unepermettant l’ émergence de l’habitat dans unerégion comme celle de touareg et sous quel typerégion comme celle de touareg et sous quel typed’organisation la maison touareg est espaced’organisation la maison touareg est espacesoumisesoumise
    4. 4. 2-La situation2-La situationgéographique degéographique del’AHAGGAR:l’AHAGGAR:• L’Ahaggar, situéL’Ahaggar, situéau cœur duau cœur duSahara central,Sahara central,territoire deterritoire dejonction entrejonction entrel’Afriquel’Afriqueméditerranéenneméditerranéenneet l’Afrique deet l’Afrique del’ouest. Entourél’ouest. Entourépar le tassili danspar le tassili danssa partie nord,sa partie nord,est et sud et leest et sud et ledésert dudésert duTanezrouft àTanezrouft àl’oust, il présentel’oust, il présentedes limites clairesdes limites claires
    5. 5. • massif montagneux du sud de lAlgérie, au milieu dumassif montagneux du sud de lAlgérie, au milieu duSahara, Il sagit dune zone aride, rocailleuse et deSahara, Il sagit dune zone aride, rocailleuse et deplateaux dont laltitude maximale atteint 3 003 m auplateaux dont laltitude maximale atteint 3 003 m aumont Tahat, piton volcanique enneigé tout au long demont Tahat, piton volcanique enneigé tout au long delannée. Ce massif est peuplé par des Touareg. La villelannée. Ce massif est peuplé par des Touareg. La villede Tamenghest (Tamanrasset), oasis et carrefour dude Tamenghest (Tamanrasset), oasis et carrefour duSahara, se dresse au sud-ouest du Hoggar.Sahara, se dresse au sud-ouest du Hoggar.
    6. 6. • D’après le père DeD’après le père DeFoucauld, la zone deFoucauld, la zone dediffusion Touareg sediffusion Touareg sedivise naturellement endivise naturellement enplusieursplusieursparties:l’Atakor,parties:l’Atakor,Tazoulet, Sercout…etc.Tazoulet, Sercout…etc.
    7. 7. 3-Climat 3-Climat • Le climat en Ahaggar se caractérise parLe climat en Ahaggar se caractérise parla régularité des températures et l’extrêmela régularité des températures et l’extrêmeirrégularité des pluies, les grosses pluiesirrégularité des pluies, les grosses pluiessurviennent presque toujours en été et ensurviennent presque toujours en été et enhiver.hiver.• Les vents sont assez réguliers :Les vents sont assez réguliers :• En hiver les vents sont surtout ceuxEn hiver les vents sont surtout ceuxnord-ouest, par contre en été sont ceuxnord-ouest, par contre en été sont ceuxsud-ouest.sud-ouest.
    8. 8. La Végétation :La Végétation :• En Ahaggar la végétationEn Ahaggar la végétationest presque inexistanteest presque inexistantemême dans les oueds.même dans les oueds.L’hydrographie L’hydrographie ::• Les points d’eau sontLes points d’eau sontnombreux dans lesnombreux dans lesrégions montagneuses durégions montagneuses dunoyau central et desnoyau central et desTassilis.Tassilis.
    9. 9. • On a découvert dans cesOn a découvert dans cesmontagnes des peinturesmontagnes des peinturesrupestres datant dunerupestres datant dunepériode comprise entrepériode comprise entre8000 et 2000 av. J.-C.,8000 et 2000 av. J.-C.,représentant des scènesreprésentant des scènesdélevage de bétail et dedélevage de bétail et dechasse danimaux quichasse danimaux quivivent aujourdhuivivent aujourdhuiexclusivement dans le sudexclusivement dans le suddu Sahara, ce qui laissedu Sahara, ce qui laissesupposer quunsupposer quunchangement de climatchangement de climatsest produit depuis cettesest produit depuis cetteépoqueépoque..4-L’historique de la4-L’historique de larégion:région:
    10. 10. Issue d’un ancêtre féminin, Tin Hinan. ElleIssue d’un ancêtre féminin, Tin Hinan. Elleest l’ancêtre la plus connue et c’est à elleest l’ancêtre la plus connue et c’est à elleque reviennent les tribus les plus nobles.que reviennent les tribus les plus nobles.La société touareg est une société nomade.La société touareg est une société nomade.Son économie s’appuie sur les transactionsSon économie s’appuie sur les transactionssur la route du sel. Aussi les touaregs sontsur la route du sel. Aussi les touaregs sontdes éleveurs de chèvres et de dromadaires.des éleveurs de chèvres et de dromadaires.Traditionnellement, ils ont des esclavesTraditionnellement, ils ont des esclavessouvent de peau noire. L’introduction desouvent de peau noire. L’introduction de
    11. 11. 5-L’origine de l’habitat en5-L’origine de l’habitat enAHAGGAR:AHAGGAR:   « Croisement » de soudanais et de« Croisement » de soudanais et deBerbèresBerbères
    12. 12. 5-1-TIGHREMT «L’établissement5-1-TIGHREMT «L’établissementantique»:antique»:Les établissements humains antiques sont connus par desLes établissements humains antiques sont connus par desspécialistes de la chose ancienne par ce qu’ils sont liés à desspécialistes de la chose ancienne par ce qu’ils sont liés à desdécouvertes sensationnelles ou à des personnages légendaires.découvertes sensationnelles ou à des personnages légendaires.Comme ce fut le cas àComme ce fut le cas à AbalessaAbalessa avec le monument de :avec le monument de :Tin HinanTin Hinan«la mère originelle des Touareg ».«la mère originelle des Touareg ».Citons d’abord:Citons d’abord:1-L’établissement de1-L’établissement de SiletSilet Renfermant les vestiges d’unRenfermant les vestiges d’unancien fortin d’une architecture impressionnante et d’uneancien fortin d’une architecture impressionnante et d’unepalmeraie, l’unique de l’palmeraie, l’unique de l’AhaggarAhaggar ..2-L’établissement de2-L’établissement de TitTit Renfermant les vestiges de plusieursRenfermant les vestiges de plusieursmaison, d’un ancien petit fortin, une mosquée, des tombeaux etmaison, d’un ancien petit fortin, une mosquée, des tombeaux etdes vignes.des vignes.3-3- TazroukTazrouk Une structure en ruines au lieu – ditUne structure en ruines au lieu – dit El GhawawetEl Ghawawet..
    13. 13. Ces vestiges sont généralement , situés sur lesCes vestiges sont généralement , situés sur lespoints les plus riches en eau et en pâturages depoints les plus riches en eau et en pâturages deterritoire actuel des Touaregs.territoire actuel des Touaregs.
    14. 14. La présence de l’eau , donc la possibilité de mise enLa présence de l’eau , donc la possibilité de mise enculture, ainsi que la situation sur les grandes voies desculture, ainsi que la situation sur les grandes voies deséchanges commerciaux sont les 02 conditions à l’implantationéchanges commerciaux sont les 02 conditions à l’implantationde l’établissement humain Saharien:de l’établissement humain Saharien:Le 1ERfacteur D’existence: c’est l’eauLe 2EMEfacteur c’est les échangescommerciaux
    15. 15. DONC:DONC: La TIGHREMT est le noyau initial deLa TIGHREMT est le noyau initial del’établissement saharien qu’est le Ksar.l’établissement saharien qu’est le Ksar.Les ksour:Les ksour:• Sont des agglomérations fortifiées dont l’origineSont des agglomérations fortifiées dont l’origineremonte à l’aube de l’histoire.remonte à l’aube de l’histoire.• Les ksour sont des villages fortifiés.Les ksour sont des villages fortifiés.• Les Berbères Gétules menaientLes Berbères Gétules menaient alorsalors, les uns la, les uns lavie de pasteurs nomades, les autres, la vievie de pasteurs nomades, les autres, la vieagricultures sédentaires.agricultures sédentaires.
    16. 16. 1-TIGHREMT DE TIT:1-TIGHREMT DE TIT:TIGHREMT de Tit est située à une quarantaineTIGHREMT de Tit est située à une quarantainede kilomètres au nord- ouest de la ville dede kilomètres au nord- ouest de la ville deTAMANRASSETTAMANRASSETA- SITE:A- SITE:Le site proprement dit exceptionnel. C’est unLe site proprement dit exceptionnel. C’est undôme rocheux, granitique, située sur le bord suddôme rocheux, granitique, située sur le bord sudde l’oued Tit .de l’oued Tit .
    17. 17. B- FORME:B- FORME:Sur le plan formel TIGHREMT se présente deSur le plan formel TIGHREMT se présente del’extérieur comme un bloc hermétique tourné versl’extérieur comme un bloc hermétique tourné versl’extérieur .Aucune ouverture , la porte de l’entrée elle-l’extérieur .Aucune ouverture , la porte de l’entrée elle-même est dissimulée par une saillemême est dissimulée par une saille
    18. 18. • Le plan est un quadrilatère à 02 angles droits,Le plan est un quadrilatère à 02 angles droits,organisé autour d’un espace central.organisé autour d’un espace central.• Une cour à ciel ouvert dont les 04 cotés sontUne cour à ciel ouvert dont les 04 cotés sontparallèles aux murs d’enceinte.parallèles aux murs d’enceinte.•C-C- ORGANISATION:ORGANISATION:Mur d’enceinte enveloppant lamaison il est dépourvu de touteouvertureCoure centrale: c’est l’espace leplus important c’est là oùs’orientent les ouverturesEn raison de : -climat ( etre a l’ abri de ventdominant, renouvelemenent d’air-Défense-intimité
    19. 19. Vue sur la cour intérieureVue sur la cour intérieureC’est une organisation purementintrovertie
    20. 20. • 06 salles forment la paroi de la cour.06 salles forment la paroi de la cour.• Une autre salle accolée au mur d’enceinte sudUne autre salle accolée au mur d’enceinte sudprésente une ouverture autonome.présente une ouverture autonome.• L’entrée principale de la TIGHREMT estL’entrée principale de la TIGHREMT estorientée vers le sud, sur l’axe de la cours, articuléorientée vers le sud, sur l’axe de la cours, articuléà cette dernière par un petit vestibule.à cette dernière par un petit vestibule.• De la cour,on accède directement à la salleDe la cour,on accède directement à la salleet aux 02 salles sud.et aux 02 salles sud.• Sur le coté ouest,la salle est interrompue pourSur le coté ouest,la salle est interrompue pourlaisser l’espace à une ouverture secondaire de lalaisser l’espace à une ouverture secondaire de laTIGHREMT.TIGHREMT.
    21. 21. D-D- DIMENSIONSDIMENSIONS• Le TIGHREM de Tit présente des dimensions relativementLe TIGHREM de Tit présente des dimensions relativementmodestes, 17m de long pour le plus grand mur d’enceinte etmodestes, 17m de long pour le plus grand mur d’enceinte et11m pour le plus petit.11m pour le plus petit.• La surface totale est de 200m2La surface totale est de 200m2• La cours centrale occupe presque la moitié de toute laLa cours centrale occupe presque la moitié de toute lasurfaces de TIGHREMTsurfaces de TIGHREMT• Les salles sont très étroites, la largeur ne dépasse pas 2.40mLes salles sont très étroites, la largeur ne dépasse pas 2.40m• La hauteur du mur d’enceinte 6mLa hauteur du mur d’enceinte 6m
    22. 22. E-E- SYSTEME CONSTRUCTIFSYSTEME CONSTRUCTIF::• Le système constructif adopté est le mur porteur enLe système constructif adopté est le mur porteur enmoellons,petites pierres de construction, jointes parmoellons,petites pierres de construction, jointes parun enduit de limon.un enduit de limon.Vue sur la courintérieure de tigremt deTit
    23. 23. 5-2-la sédentarisation:5-2-la sédentarisation:• Avec l’introduction de l’agriculture au XIXe siècle, lesAvec l’introduction de l’agriculture au XIXe siècle, lesTOUAREGS passent d’un habitat nomade, saisonnierTOUAREGS passent d’un habitat nomade, saisonnieret dispersé, à un habitat permanent situé autour deset dispersé, à un habitat permanent situé autour descentres de culture.centres de culture.DONC: La naissance de l’AGHREM (village)DONC: La naissance de l’AGHREM (village)• C’est vers 1840 que EL Hadj Ahmed ELC’est vers 1840 que EL Hadj Ahmed ELBEKRI,eut l’ingénieuse idée de cultiver la terre fertileBEKRI,eut l’ingénieuse idée de cultiver la terre fertilede l’AHAGGAR.de l’AHAGGAR.• La première tentative eut lieu à IDELES et futLa première tentative eut lieu à IDELES et futun échec en raison de la méconnaissance et deun échec en raison de la méconnaissance et del’inexpérience des noirs affectés à cette entreprise.l’inexpérience des noirs affectés à cette entreprise.• El Hadj Ahmed El Bekri fit alors appel à desEl Hadj Ahmed El Bekri fit alors appel à desMerabtines du TIDIKELET pour servir des moniteursMerabtines du TIDIKELET pour servir des moniteursagricoles.agricoles.• L ’expérience de IDELES fut donc reprise àL ’expérience de IDELES fut donc reprise àTAZROUK, lieu campement de El Hadj Ahmed ElTAZROUK, lieu campement de El Hadj Ahmed ElBekri.Bekri.
    24. 24. • Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:Vers la fin de XIXe siècle, on trouve:• - la restriction du commerce caravanier- la restriction du commerce caravanierentre le nord et le sud grâce à l’occupationentre le nord et le sud grâce à l’occupationcoloniale de In Saleh et du Sahel.coloniale de In Saleh et du Sahel.• - les TOUAREGS, dont l’économie- les TOUAREGS, dont l’économiedépendait en partie du commerce caravanier etdépendait en partie du commerce caravanier etdu droit de passage imposé aux caravanes.du droit de passage imposé aux caravanes.• - ont vécu terriblement ces- ont vécu terriblement cesbouleversements.bouleversements.• - l’AHAGGAR s’est alors appauvri.- l’AHAGGAR s’est alors appauvri.• Et s’est dans ces conditions qu’une nouvelleEt s’est dans ces conditions qu’une nouvelleimpulsion à été donnée à l’agriculture commeimpulsion à été donnée à l’agriculture commesolution de rechange.solution de rechange.•LES CONDITION DE LA NAISSANCE DE L LES CONDITION DE LA NAISSANCE DE L ’AGRICULTURE’AGRICULTURE
    25. 25. --Tous les oueds importants de l’Tous les oueds importants de l’AHAGGARAHAGGAR prennentprennentnaissance dans les monts denaissance dans les monts de l’ATAKOR.l’ATAKOR.• L’implantation des centres des cultures:L’implantation des centres des cultures:-- Les centres de cultures se sont développésLes centres de cultures se sont développéspartout ou l‘eau est présente et peu profonde, dans lespartout ou l‘eau est présente et peu profonde, dans leszones alluvionnaires qui s’élargissent et permettentzones alluvionnaires qui s’élargissent et permettentl’exploitation des larges berges de l’oued.l’exploitation des larges berges de l’oued.
    26. 26. -- L ’implantation des centres des cultures se faitL ’implantation des centres des cultures se faitdans les lieux qui présentent des variations de relief etdans les lieux qui présentent des variations de relief etdéfinissent des territoires appropriatifs.définissent des territoires appropriatifs.- Le village prend forme en amont des jardins.- Le village prend forme en amont des jardins.- Une fois tous les terrains de la rive exploités, ceux- Une fois tous les terrains de la rive exploités, ceuxde l’autre rive sont cultivés et le village se dédoublede l’autre rive sont cultivés et le village se dédoubleautour de l’oued et prend la dénomination :autour de l’oued et prend la dénomination :GATAA-EL- OUED (la traversée)GATAA-EL- OUED (la traversée)
    27. 27. 6-Aghrem:6-Aghrem:6-1-Aghrem, le village6-1-Aghrem, le villagetraditionnel:traditionnel:-- La naissance des établissements humains permanents deLa naissance des établissements humains permanents del’AHAGGAR (hameaux et village) est récente.l’AHAGGAR (hameaux et village) est récente.- Le promoteur de ces centres de culture est EL HADJ AHMED EL- Le promoteur de ces centres de culture est EL HADJ AHMED ELBEKRI.BEKRI.- Avant cette époque, les- Avant cette époque, les IMOUHASIMOUHAS était essentiellement desétait essentiellement despasteurs nomades, en perpétuel déplacement, à la recherche depasteurs nomades, en perpétuel déplacement, à la recherche denouveaux pâturages.nouveaux pâturages.- Aussi la situation privilégiée de l’AHAGGAR au cœur du Sahara- Aussi la situation privilégiée de l’AHAGGAR au cœur du SaharacentralcentralCe qui leur a permis de jouer un rôle d’ intermédiaire et deCe qui leur a permis de jouer un rôle d’ intermédiaire et decontrôleur des échanges entre les versants méditerranéen du Saharacontrôleur des échanges entre les versants méditerranéen du Saharaet sahélien tropical de l’Afrique de l’ouest.et sahélien tropical de l’Afrique de l’ouest.
    28. 28. EnEneffet, le trafic caravaniereffet, le trafic caravanierconstituait une ressource pour laconstituait une ressource pour larégion.région.Les produit de l’élevageLes produit de l’élevageétaient échangés au Touat contreétaient échangés au Touat contreles dattes, le tabac, le thé et leles dattes, le tabac, le thé et lesucre.sucre.De même que l’on troquaitDe même que l’on troquaitles dattes du Touat ou le selles dattes du Touat ou le selextrait de l’Amadghor contre le milextrait de l’Amadghor contre le milde l’Adrar des Ifoghas.de l’Adrar des Ifoghas.
    29. 29. 6-2-L’habitat nomade:6-2-L’habitat nomade:--Les TOUAREGS nomades habitent la tente.Les TOUAREGS nomades habitent la tente.-Le campement est constitué d’un ensemble de tentes-Le campement est constitué d’un ensemble de tentesappartenant à une même grande famille.appartenant à une même grande famille.-Le noble propriétaires de gros bétail (chameaux).-Le noble propriétaires de gros bétail (chameaux).-Les TOUAREGS fixent l’emplacement du campement à-Les TOUAREGS fixent l’emplacement du campement àquelques kilomètres du point d’eau, car ils évitent dequelques kilomètres du point d’eau, car ils évitent des’installer à proximité des lieux de passage dess’installer à proximité des lieux de passage desétrangers.étrangers.-Les tentes sont éloignées les unes des autres.-Les tentes sont éloignées les unes des autres.-Les TOUARGS sont connus pour le respect qu’ils-Les TOUARGS sont connus pour le respect qu’ilsportent aux libertés et l’intimité de chaque membre deportent aux libertés et l’intimité de chaque membre degroupe familiale.groupe familiale.Un proverbe targui dit à ce sujet:Un proverbe targui dit à ce sujet:« ELOIGNEZ VOS TENTE ET RAPPROCHEZ VOS« ELOIGNEZ VOS TENTE ET RAPPROCHEZ VOS
    30. 30. 6-3-La tente.6-3-La tente.Le vélum des tentes est fait de peaux de mouflon et chèvreLe vélum des tentes est fait de peaux de mouflon et chèvreque les femmes tannent et cousent.que les femmes tannent et cousent.Il existe 02 types d’assemblage de tentes en Ahaggar.Il existe 02 types d’assemblage de tentes en Ahaggar.Dans le 1Dans le 1erer, le vélum est supporté par une armature de, le vélum est supporté par une armature de13 poteaux en bois.13 poteaux en bois.- Un à l’entrée de la tente qu’ on l’appelle- Un à l’entrée de la tente qu’ on l’appelle IGEMIGEM..- Un autre poteau est dressé au milieu de la tente,- Un autre poteau est dressé au milieu de la tente,c’est : lec’est : le TAMANKAYTTAMANKAYT..- De part et d’autre du poteau central, 02 autres poteaux- De part et d’autre du poteau central, 02 autres poteauxappelésappelés MADAGHMADAGH, viennent soutenir le devant de la tente., viennent soutenir le devant de la tente.- Sur les coté latéraux, la tente repose sur une série de- Sur les coté latéraux, la tente repose sur une série detrois poteaux appeléstrois poteaux appelés TASEDESTTASEDEST..- Et, enfin, à l’arrière, la tente repose sur 03 poteaux- Et, enfin, à l’arrière, la tente repose sur 03 poteauxappelésappelés UNNUSUNNUS..
    31. 31. Dans le 2émDans le 2ém type d’assemblage, l’infrastructure esttype d’assemblage, l’infrastructure estconstituée de 04 à 06 piquets verticaux disposés 02 à 02constituée de 04 à 06 piquets verticaux disposés 02 à 02et réunis par des traverses de bois.et réunis par des traverses de bois.
    32. 32. -- L’ouverture de la tente est orientée vers leL’ouverture de la tente est orientée vers lesud.sud.- Des nattes paravent, appelées- Des nattes paravent, appelées ISEBRANISEBRAN,,disposées autour des faces intérieures de ladisposées autour des faces intérieures de latente, sont prolongées vers l’extérieur.tente, sont prolongées vers l’extérieur.- L ’espace de la tente est divisé en 02 :- L ’espace de la tente est divisé en 02 :1- Le coté gauche est celui de l’homme qui y1- Le coté gauche est celui de l’homme qui yentrepose ses armes, les sacs à provisions et laentrepose ses armes, les sacs à provisions et laselle.selle.2- Le coté droit est réservé à la femme, elle y2- Le coté droit est réservé à la femme, elle yentrepose ses effets personnels et les ustensilesentrepose ses effets personnels et les ustensilesde la tente.de la tente.
    33. 33. LesLes TouaregTouareg construisent desconstruisent des «zeriba »«zeriba » quand ils nequand ils nese contentent pas de tentesse contentent pas de tentes« zeriba »« zeriba » est une hutte couverte d’herbes sèches
    34. 34. 7-TAGHAHAMT:7-TAGHAHAMT:7-1-Taghahamt7-1-Taghahamt, la maison traditionnelle:, la maison traditionnelle:« Taghahamt » en langage Tamahaq veux dire « la maison ».« Taghahamt » en langage Tamahaq veux dire « la maison ».La maison traditionnelle est l’une des constructions dans unLa maison traditionnelle est l’une des constructions dans unvillage traditionnel de l’Ahaggar (Aghrem).village traditionnel de l’Ahaggar (Aghrem).caractéristiques :caractéristiques :• on la trouve toujours adossée au bord des collineson la trouve toujours adossée au bord des collines• Comme matériau de construction on trouve le toub ou laComme matériau de construction on trouve le toub ou lapierre sèchespierre sèches• Le revêtement des murs extérieurs, est un mélange à baseLe revêtement des murs extérieurs, est un mélange à basede terre de crotte d’ânes et de plantes séchéesde terre de crotte d’ânes et de plantes séchées• Le revêtement des murs intérieurs est un mélange de sableLe revêtement des murs intérieurs est un mélange de sablefin tamisé et de terrefin tamisé et de terre
    35. 35. 7-2-Les différentes typologie7-2-Les différentes typologiede la maison traditionnelle:de la maison traditionnelle:
    36. 36. -Est une maison très-Est une maison trèssimple et rationnelle.simple et rationnelle.Elle comprend parfoisElle comprend parfoisun décrochement,un décrochement,avec une seuleavec une seuleouverture: la porte.ouverture: la porte.--Elle comporte uneElle comporte unecuisine, une salle decuisine, une salle deséjour et un espaceséjour et un espaceregroupant deuxregroupant deuxactivités, repos etactivités, repos etrangement.rangement.La maison est orientéeLa maison est orientéevers l’est.vers l’est.7-7-1-la maisonbipartite
    37. 37. 7-2-2-La maison à7-2-2-La maison àcour:cour:caractéristiques :caractéristiques :• L’organisation de laL’organisation de lamaison est en forme demaison est en forme deLL• La séparation desLa séparation desdifférentes activités dedifférentes activités dela maisonla maison• Elle comprend deux ouElle comprend deux outrois chambres chacunetrois chambres chacuneassure une fonctionassure une fonction• L’apparition de la petiteL’apparition de la petitecour centrale délimitécour centrale délimitépar des murs de 60cmpar des murs de 60cmqui joue quelque fois lequi joue quelque fois lerôle d’espacerôle d’espacecommunicant entrecommunicant entredeux maisonsdeux maisons
    38. 38. 7-2-3-La maison à patio:7-2-3-La maison à patio:• maison compacte introvertiemaison compacte introvertie• Construite avec de la brique de terreConstruite avec de la brique de terre• Mur épais assure une isolation contre lesMur épais assure une isolation contre lesvariations de températurevariations de température• L’organisation de la maison se fait autour deL’organisation de la maison se fait autour derahbasrahbas• La porte d’entrée décoré en arcature avec desLa porte d’entrée décoré en arcature avec desreliefsreliefs• L’accès à la skiffa organisé en chicane qui donneL’accès à la skiffa organisé en chicane qui donnesur une cour centrale éclairée et airée par le hautsur une cour centrale éclairée et airée par le hautelle assure l’articulationelle assure l’articulation• Autour de la cour s’organise les différents espaceAutour de la cour s’organise les différents espace(chambres ,cuisine …)(chambres ,cuisine …)caractéristiques :
    39. 39. 8-Le SORRO:8-Le SORRO:• 8-1-Définition du Sorro:8-1-Définition du Sorro:- D’une appellation imouhas, le Sorro est une demeure- D’une appellation imouhas, le Sorro est une demeurefortifiée du seigneur de l’Ahaggar. Destinée àfortifiée du seigneur de l’Ahaggar. Destinée àimpressionner par sa taille, son style et sa décoration. leimpressionner par sa taille, son style et sa décoration. leSorro est le reflet de la puissance et du pouvoir du chef.Sorro est le reflet de la puissance et du pouvoir du chef.- Les Sorro de Tamanrasset et de Tazrouk sont édifiés- Les Sorro de Tamanrasset et de Tazrouk sont édifiésen même temps.en même temps.- En 1908, le Sorro de Tamanrasset été occupé par- En 1908, le Sorro de Tamanrasset été occupé parl’Amenokal Ag-Amestane. Par contre celui de Tazroukl’Amenokal Ag-Amestane. Par contre celui de Tazroukété occupé en 1912 par Sidi Mohamed Khalife de Moussaété occupé en 1912 par Sidi Mohamed Khalife de MoussaAg-Amestane, petit fils de Hadj Ahmed El BakriAg-Amestane, petit fils de Hadj Ahmed El Bakri(fondateur de Tazrouk et de comme deuxième demeure(fondateur de Tazrouk et de comme deuxième demeure(hiver).(hiver).Il servait de refuge pour la population villageoise enIl servait de refuge pour la population villageoise encas d’attaque ennemi.cas d’attaque ennemi.
    40. 40. • 8-2-L’aspect formel du Sorro:8-2-L’aspect formel du Sorro:Construction à étage, il se traduit par un emboîtement en dégradéConstruction à étage, il se traduit par un emboîtement en dégradéde trois parties: latérale gauche, centrale et l’étage.de trois parties: latérale gauche, centrale et l’étage.Coté ornemental:Coté ornemental:les zigzag qu’onles zigzag qu’onretrouve auretrouve ausommet desommet dechaque murchaque murreprésente lesreprésente lesmontagnesmontagnesenvironnantes. Laenvironnantes. Latexture rugueusetexture rugueusetraduit la rudessetraduit la rudessedu milieu natureldu milieu naturelet la couleur ocreet la couleur ocrese mariese marieparfaitement avecparfaitement avecle paysagele paysage..Dans cet édifice, on sent une homogénéité et uneDans cet édifice, on sent une homogénéité et unecohérence.cohérence.
    41. 41. les zigzag qu’on retrouveles zigzag qu’on retrouveau sommet de chaque murau sommet de chaque murreprésente les montagnesreprésente les montagnesenvironnantesenvironnantesReliefs ayant deuxReliefs ayant deuxrôles : décoratif etrôles : décoratif etdéfensif dans cedéfensif dans cecas on l’appellecas on l’appellecréneaucréneau
    42. 42. • Après l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a falluAprès l’introduction de l’islam chez les Touaregs, il a falluaménager un espace sacré pour permettre aux fidèles d’accompliraménager un espace sacré pour permettre aux fidèles d’accomplirleurs cinq prières de la journée. Cet espace s’appelle la «leurs cinq prières de la journée. Cet espace s’appelle la «Tamasdjida »Tamasdjida »))masdjad)masdjad)..• La Tamesdjida est un espace isolé par rapport au campement, ilLa Tamesdjida est un espace isolé par rapport au campement, ilest entouré de pierres le délimitant. Ce dispositif permet laest entouré de pierres le délimitant. Ce dispositif permet laséparation entre l’espace pur et l’espace souillé.séparation entre l’espace pur et l’espace souillé.De 6m sur 5m tracé au sol par des pierres sèchesDe 6m sur 5m tracé au sol par des pierres sèchesDu coté du levé du soleil on remarque un décrochement en demiDu coté du levé du soleil on remarque un décrochement en demicercle et du coté opposé c’est l’espace qui caractérise l’entréecercle et du coté opposé c’est l’espace qui caractérise l’entrée,,comme couverture du sol on trouve du sable qui remplace les tapiscomme couverture du sol on trouve du sable qui remplace les tapis9-La TAMASJIDA9-La TAMASJIDAdécrochement en demi cercleDu coté du levé
    43. 43. 10-Conclusion10-ConclusionEn debit de leurs traditions primairesEn debit de leurs traditions primaires )) nomadismenomadisme ))les touareg se sont pas empechés de marquer leursles touareg se sont pas empechés de marquer leursempreintes ils ont audacieusement donné inestimableempreintes ils ont audacieusement donné inestimablepatrimoine dont’ il participepatrimoine dont’ il participe àà réfléchir notre identitéréfléchir notre identiténationalenationaletoustous çça était gra était graace a:ce a:-Le commerce caravanier-Le commerce caravanier-L’apparition de l’agriculture: a l’ombre de ce facteur-L’apparition de l’agriculture: a l’ombre de ce facteuron cite l’impact de l’occupation colonialeon cite l’impact de l’occupation coloniale
    44. 44. Bibliographie:Bibliographie:• L’AHAGGAR, aux origines du patrimoineL’AHAGGAR, aux origines du patrimoinearchitectural, de Karim ARIB.architectural, de Karim ARIB.• www.google.comwww.google.com

    ×