SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
Télécharger pour lire hors ligne
Le PDAU ne mentionne aucune logique de découpage, d’apres notre lecture, le découpage du PDAU en POS se
caractérise par trois logiques:
Logique fonctionnelle, typologique et une logique par rapport aux voies et a la croissance .
-logique fonctionnelle: se que abritent la zone comme mêmes options(P.O.S:2;10,11).
-logique typologique: c'est les zones qui présentent le même type de tracé, dans notre cas c'est le tracé fait par les
colons : (P.O.S:6,7).
-logique par rapport aux voies et à la croissance: le découpage se fait selon les entités considérées par nous
hétérogène( extension anarchique).
Le PDAU et le POS
Le découpage des POS suit les orientation du PDAU qui devise la ville en part presque de même surface.
Mais d'après les information recueilles pendant nos analyse, on propose un découpage du POS qui suit
les différentes périodes et forme de la croissance de la ville.
Le découpage des POS suit les orientation du PDAU
qui devise la ville en part presque de même surface.
Mais d'après les information recueilles pendant nos
analyse, on propose un découpage du POS qui suit
les différentes périodes et forme de la croissance de la ville.
Habitat individuel Habitat collectif
Période
coloniale
Hiérarchie des voies Identifier par :
le dimensionnement le fonctionnement
et le vécue.
Identifier par :
le dimensionnement .
Bâti gabarit max R+2
alignement du bâti
façade urbaine suivant l'hiérarchie des
voies
(plan de Constantine)gabarit max
R+3
implantation des barres sans
alignement avec les voies
Espace libre Structuré suivant L'hiérarchie
Des voies et qualifié
(plan de Constantine)gabarit max
R+3
implantation des barres sans
alignement avec les voies
Parcellaire Présence de l'îlot et du découpage
Parcellaire
Emprise au sol est de 60%
Présence de l'îlot
absence du découpage Parcellaire
période
post
coloniale
Hiérarchie des voies Identifié par :
le dimensionnement seulement
Identifié par :
le dimensionnement seulement
Bâti Gabarit max R+3
Absence du rapport : bâti-espace
publique
Gabarit max R+5
Absence du rapport:bâti-espace
publique
Espace libre Non structuré
Non hiérarchisé
Non qualifié
Non structuré
Non hiérarchisé
Non qualifié
Espace libre Présence de l'îlot et du découpage
parcellaire
Présence de l'îlot
absence du découpage Parcellaire
Hiérarchie des
voies
bati espace libre espace libre
Habitat
individuel
Identifier par :
le
dimensionnement
seulement
Absence de la
façade urbaine
Non structuré
Non
hiérarchisé
Présence de l'îlot
et du
découpage
parcellaire
Habitat
collectif
Identifier par :
le
dimensionnement
seulement
Absence de la
façade urbaine
Non structuré
Non
hiérarchisé
Présence de l'îlot
et Absence
du découpage
Parcellaire
Orientation PDAU EVALUATION CRITIQUE
1- la réservation de l'espace agricole.
2-la consolidation de la vocation économique
de la commune.
3- l‘évitement nord et sud de la RN:61
4- la restructuration du centre ville:
* transférer les activités et dépôt hors centre
ville.
* densification de l'habitat.
* rénovation des ilots insalubres
Il s'agit d'une politique d'urbanisation qui
tend vers
la préservation, a tout prix des terres
agricoles qui se
trouve a la périphérie de la ville, en densifiant
le centre
ville. cela semble difficile vue le nombre et la
densité
des parcelles.
le PDAU mentionne le fait de rénover, mais
sans précisé
Evolutiveolume urbain et tissu constructif
A/ Rapport entre les pleins et les vides :
Une disposition relative des masses et leur espacement est une clé variable du paysage urbain.
Villes anciennes : les vides sont résiduels.
1- Pleins : une même densité à l’îlot peut prendre des formes urbaines différentes :
- Maisons de ville : a l’alignement des voies sur parcellaire étroit.
- Immeubles collectifs à l’alignement ou immeuble tout en milieu
D’îlot.
2- densité de l’îlot dépend de :
- Hauteur des immeubles.
- Largeur de la rue.
- Surface des cours.
B/Architecture : lecture et types
On a multiple types de bâti :
a- Caractéristique générales des unités de base
1-La masse : chaque unité de base a une masse qui est fonction de : dimensions générales de l’édifice :
surface du sol, longueur, largeur, hauteur, nombre de niveau, epannelage.
- Par les proportions :
- rapport de hauteur largeur de différentes faces.
- rapport entre les murs et le toit.
2- Le plan : c’est l’organisation horizontale qui donne à voir les
Dimensions de la distribution interne (pièces, entrée, communication).
- Différentes formes : L.U.T.
- Conditionné par le parcellaire et le contexte urbain (mitoyenneté Règlement.
- type de plan influence la façade urbaine et l’espace publique.
3- nombre de façade :
- La façade principale surtout.
4- gabarit enveloppe :
- Le volume fictif que les immeubles ne doivent pas dépasser (hauteur verticale).
- Exprimé par le nombre de niveau (R+4 ; combles).
b- système constructif :
C’est l’ensemble des éléments (ossature, enveloppe, murs, toiture, matériaux …) et leur
assemblage en une combinatoire particulière qui permet de définir un type architectural.
Ossature : Apparente
Volume.
- Toiture : plate (d’ardoise) ou une pente.
- Matériaux : pierre (type traditionnel) structure métallique ….
C/ la façade :
1- Son rôle :
- La façade sur la rue est le lieu privilège d’expression du langage architectural.
-Les façades urbaines donnent a voir l’histoire de la ville.
- Elles peuvent révéler le contenu de l’immeuble et le statut d’un quartier mais le Décalage est
fréquent (architecture japonaise).
-La façade est très influencée par le parcellaire dont elle « le complément vertical » « Chastel ».
2-Ses caractères :
- façade est plus au moins transparente : rapport entre les pleins (trumeaux) et les vides
(fenêtres).
- Architecture classique : les ouvertures ont un rôle.
Structurel et décoratif (taille).
- Architecture moderne : les ouvertures sont plus nombreuses et plus
Grandes.
- Composite ou unique : le matériau de la façade sur rue souvent plus noble que celui des autre
façades.
- L’épaisseur de la façade principale : peut être modulée par :
-Les fenêtres en saillie ou encaissée.
-Des balcons ; retraits, loggias.
-Traitement décoratif :
La façade ne doit être que l’expression de la structure interne.
-L’élévation verticale :
La vue de face d’un immeuble distingue trois parties dont les rapports
Engendrent des effets variables de point de vue de l’harmonie et de l’esthétique.
Couronnement ou couverture.
Etage carre
Rez-de-chaussée (essentiel pour l’ambiance de la rue).
Expression en volume :
- L’immeuble peut être monobloc ou non
- L’immeuble peut : Constituer un îlot entier ; Etre a l’alignement
Ou en milieu de parcellaire
D/Les grands types de bâti :
Les unités de bâti se définissent d’abord par leur :
- Rattachement a des grands types constructifs de base :
Immeuble urbain, barre, tour, maison de ville, pavillon.
- Puis a des types architecturaux plus élaborés.
1/ Les immeubles collectifs urbains (multi-unit-housing)
Les types de l’immeuble sont définis par l’insertion urbaine, la taille, le nombre d’étages,
l’époque et l’architecture.
Le nombre, la surface et la distribution des logements.
2/ Maisons individuelles (single-family-housing)
La maison comprend trois principaux types subdivisés en fonction de leur statut original :
Leur taille ; surface habitable et le nombre de façades
-la maison de ville : 2 façades :- continuité des façades
- l’alignement
- absence de jardin
- taille limitée et structure en arrière.
-maison en bande : 2 façades :
-maison individuelle groupée aux terrasses ; corons, pavillons individualisés.
-pavillon: 3-4 façades :
-La discontinuité :
-Isolé au milieu de parcelle ;- jumelés.
-Un jardin associé devant et en arrière
3/ les immeubles de grande dimension :
-les grands immeubles de bureaux
-Les grands hôtels
-Les différents types de gratte-ciel
-Les tours et barres résidentielles
Structure verticales s’harmonisent mal avec le parcellaire et le bâti existants
E/ les types architecturaux :
- la notion de type : est un modèle abstrait construit par l’analyse
1- type locaux :
Il existe un type d’immeuble urbain caractéristique de chaque ville grande
2-les types consacrés :
A-l immeuble géorgien : est un immeuble a façade lisse et simple
-À 3 étages
-2ou3 travées
- fenêtre a guillotine (Angleterre Irlande. …. )
B – l’immeuble parisien :
- Prolonge la tradition classique
- R+4 ; combles
C- type haussmannien parisien:
-façade en pierre de 5 étages
- très décorée répétitive à balcons filant en fer forgé
d- L’immeuble bourgeois catalan :
- Type vernaculaire rural ou urbain.
- Type coloniale ordinaire et monumental.
- Type contemporain (postcolonial) : gratte, ciel
F/ Le bâti et le tissu urbain :
A- le tissu constructif : urbain ne résulte pas de la juxtaposition des objets mais de leur combinaison
particulière
- homogène.
- hétérogène.
B-Façade urbaine :
L ensemble des façades sur rue.
C-Figure urbaine : la combinaison des éléments architecturaux et des vides a une échelle plus grande.
D-l’îlot comme forme urbaine
C’est l’ensemble de parcelles délimitées par 4 rues avec un espace central plus au moins visible à la rue
Les quatre grands types de tissus :
1-tissu traditionnel :
Caractéristiques de la ville traditionnelle organique ou bâti artisanal a l’architecture populaire.
2-les tissus programmes ou composes : -homogénéisés
-la parcelle est l élément de base.
3-les tissus fordistes : ce sont des villes composées (ville nouvelle) ou spontanée (entrée de ville).
4- les tissus discontinus de la ville émergente :
Des périphéries de la ville.
3-2-Typologie du bâti :
3-2-1-Categorie :
L'analyse typologique de notre zone révèle trois types d'habitat :
1-Habitat individuel type haouch :
C'est des maisons à cour, figurent parmi les plus ancienne maisons construites par des murs porteurs avec toitures en tuiles,
façades modeste, plus un espace non bâti qu'on appel haouch
On remarque que ces maisons sont souvent dans un état dégradable sauf pour quelques unes qui ont bénéficier des
interventions d'auto restauration faites par les propriétaire eux-mêmes.
2-Habitat individuel type villa:
La majorité de ces maisons sont faites après des opérations d'auto rénovation, ou le propriétaire démoli son
ancienne maison et construit sa nouvelle villa.
3-Habitat semi collectif:
Cette typologie on la retrouve a proximité du centre urbain par ces façades et commerces intégrés.

Contenu connexe

Tendances

Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchHiba Architecte
 
La rénovation urbaine
La rénovation urbaineLa rénovation urbaine
La rénovation urbaineYazid B
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04Sami Sahli
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyHiba Architecte
 
Amelioration urbaine
Amelioration urbaineAmelioration urbaine
Amelioration urbaineSami Sahli
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxIKRAMESSAID
 
Projet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineProjet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineHiba Architecte
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaineSami Sahli
 
Formes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturalesFormes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturalesSami Sahli
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikSami Sahli
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationSami Sahli
 
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIERenewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIEtahi Houssam
 

Tendances (20)

El harrach
El harrachEl harrach
El harrach
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynchAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lynch
 
La rénovation urbaine
La rénovation urbaineLa rénovation urbaine
La rénovation urbaine
 
Projet urbain 04
Projet urbain 04Projet urbain 04
Projet urbain 04
 
Mohamadia.
Mohamadia.Mohamadia.
Mohamadia.
 
Analyse hamma.pps fin
Analyse hamma.pps  finAnalyse hamma.pps  fin
Analyse hamma.pps fin
 
LES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINESLES FORMES URBAINES
LES FORMES URBAINES
 
Methode typomorpho
Methode typomorphoMethode typomorpho
Methode typomorpho
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
 
Amelioration urbaine
Amelioration urbaineAmelioration urbaine
Amelioration urbaine
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptx
 
Mouvement moderne
Mouvement moderneMouvement moderne
Mouvement moderne
 
Projet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaineProjet urbain et composition urbaine
Projet urbain et composition urbaine
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
 
Formes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturalesFormes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturales
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
 
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Analyse contextuelle
Analyse contextuelleAnalyse contextuelle
Analyse contextuelle
 
Cerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisationCerda théorie généale de l'urbanisation
Cerda théorie généale de l'urbanisation
 
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIERenewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
Renewable Energy School ( SMART TACHNO POLE ) - EL HARRACH - ALGERIE
 

En vedette

Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaSami Sahli
 
Parc aquatique kah
Parc aquatique  kahParc aquatique  kah
Parc aquatique kahSami Sahli
 
Centre d'affaire a bab azouar
Centre d'affaire a bab azouarCentre d'affaire a bab azouar
Centre d'affaire a bab azouarHiba Architecte
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikSami Sahli
 
Zaha hadid heydar aliyev cultural centre
Zaha hadid heydar aliyev cultural centreZaha hadid heydar aliyev cultural centre
Zaha hadid heydar aliyev cultural centreKumar Snehansu
 
Mall Architecture
Mall ArchitectureMall Architecture
Mall ArchitectureAnurag Dua
 
École de lozanne
École de lozanneÉcole de lozanne
École de lozanneSami Sahli
 
Generating Architectural Concepts & Design Ideas
Generating Architectural Concepts & Design IdeasGenerating Architectural Concepts & Design Ideas
Generating Architectural Concepts & Design IdeasWan Muhammad / Asas-Khu™
 

En vedette (11)

Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 
Methde sensoille
Methde sensoilleMethde sensoille
Methde sensoille
 
Parc aquatique kah
Parc aquatique  kahParc aquatique  kah
Parc aquatique kah
 
Centre d'affaire a bab azouar
Centre d'affaire a bab azouarCentre d'affaire a bab azouar
Centre d'affaire a bab azouar
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
 
Zaha hadid heydar aliyev cultural centre
Zaha hadid heydar aliyev cultural centreZaha hadid heydar aliyev cultural centre
Zaha hadid heydar aliyev cultural centre
 
Fisher house
Fisher houseFisher house
Fisher house
 
Mall Architecture
Mall ArchitectureMall Architecture
Mall Architecture
 
École de lozanne
École de lozanneÉcole de lozanne
École de lozanne
 
2010 Thesis Project
2010 Thesis Project2010 Thesis Project
2010 Thesis Project
 
Generating Architectural Concepts & Design Ideas
Generating Architectural Concepts & Design IdeasGenerating Architectural Concepts & Design Ideas
Generating Architectural Concepts & Design Ideas
 

Similaire à Boufarik

habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)sara ould ali
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesghafour abdou
 
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdfmaison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdfamineyassinehichame2
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainSami Sahli
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxComposition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxnorahassainedaouadji
 
Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Sami Sahli
 
Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Sami Sahli
 
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdf
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdfAPznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdf
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdfAmneBBe
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiotsmane souhila
 

Similaire à Boufarik (15)

L'espace de la ville
L'espace de la villeL'espace de la ville
L'espace de la ville
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
analyse monastir
analyse monastir analyse monastir
analyse monastir
 
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdfmaison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
maison-sur-la-cascade archgggggggppt.pdf
 
Organisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbainOrganisation du tissu urbain
Organisation du tissu urbain
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptxComposition urbaine-Notions et Exemples.pptx
Composition urbaine-Notions et Exemples.pptx
 
Armature urbaine 01
Armature urbaine 01Armature urbaine 01
Armature urbaine 01
 
Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Armature urbaine 02
Armature urbaine 02
 
Ad114678c
Ad114678cAd114678c
Ad114678c
 
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdf
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdfAPznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdf
APznzabf3NXwilPYvVyOu_vbq9_uCoy0IduJs0_GJGwBYVHF2KWQ0UAGqMLsbzV.pdf
 
Pos 13 jijel
Pos 13 jijelPos 13 jijel
Pos 13 jijel
 
Méthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradiMéthode d’analyse urbaine djeradi
Méthode d’analyse urbaine djeradi
 

Plus de Sami Sahli

Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyerSami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago CalatravaSami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd WrightSami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismiqueSami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructureSami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabiteSami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbainSami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les solsSami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondationsSami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeSami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 

Dernier

anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111zaidtaim1214
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...idelewebmestre
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 

Dernier (10)

anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111anas transcript 111111111111111111111111
anas transcript 111111111111111111111111
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
BOW 2024 - Nouveaux modes de logement pour des veaux de boucherie avec accès ...
 
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitièresBOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
BOW 2024 -3-7- Impact bâtiment stress thermique Vaches laitières
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 

Boufarik

  • 1. Le PDAU ne mentionne aucune logique de découpage, d’apres notre lecture, le découpage du PDAU en POS se caractérise par trois logiques: Logique fonctionnelle, typologique et une logique par rapport aux voies et a la croissance . -logique fonctionnelle: se que abritent la zone comme mêmes options(P.O.S:2;10,11). -logique typologique: c'est les zones qui présentent le même type de tracé, dans notre cas c'est le tracé fait par les colons : (P.O.S:6,7). -logique par rapport aux voies et à la croissance: le découpage se fait selon les entités considérées par nous hétérogène( extension anarchique). Le PDAU et le POS Le découpage des POS suit les orientation du PDAU qui devise la ville en part presque de même surface. Mais d'après les information recueilles pendant nos analyse, on propose un découpage du POS qui suit les différentes périodes et forme de la croissance de la ville. Le découpage des POS suit les orientation du PDAU qui devise la ville en part presque de même surface. Mais d'après les information recueilles pendant nos analyse, on propose un découpage du POS qui suit les différentes périodes et forme de la croissance de la ville.
  • 2. Habitat individuel Habitat collectif Période coloniale Hiérarchie des voies Identifier par : le dimensionnement le fonctionnement et le vécue. Identifier par : le dimensionnement . Bâti gabarit max R+2 alignement du bâti façade urbaine suivant l'hiérarchie des voies (plan de Constantine)gabarit max R+3 implantation des barres sans alignement avec les voies Espace libre Structuré suivant L'hiérarchie Des voies et qualifié (plan de Constantine)gabarit max R+3 implantation des barres sans alignement avec les voies Parcellaire Présence de l'îlot et du découpage Parcellaire Emprise au sol est de 60% Présence de l'îlot absence du découpage Parcellaire période post coloniale Hiérarchie des voies Identifié par : le dimensionnement seulement Identifié par : le dimensionnement seulement Bâti Gabarit max R+3 Absence du rapport : bâti-espace publique Gabarit max R+5 Absence du rapport:bâti-espace publique Espace libre Non structuré Non hiérarchisé Non qualifié Non structuré Non hiérarchisé Non qualifié Espace libre Présence de l'îlot et du découpage parcellaire Présence de l'îlot absence du découpage Parcellaire
  • 3. Hiérarchie des voies bati espace libre espace libre Habitat individuel Identifier par : le dimensionnement seulement Absence de la façade urbaine Non structuré Non hiérarchisé Présence de l'îlot et du découpage parcellaire Habitat collectif Identifier par : le dimensionnement seulement Absence de la façade urbaine Non structuré Non hiérarchisé Présence de l'îlot et Absence du découpage Parcellaire Orientation PDAU EVALUATION CRITIQUE 1- la réservation de l'espace agricole. 2-la consolidation de la vocation économique de la commune. 3- l‘évitement nord et sud de la RN:61 4- la restructuration du centre ville: * transférer les activités et dépôt hors centre ville. * densification de l'habitat. * rénovation des ilots insalubres Il s'agit d'une politique d'urbanisation qui tend vers la préservation, a tout prix des terres agricoles qui se trouve a la périphérie de la ville, en densifiant le centre ville. cela semble difficile vue le nombre et la densité des parcelles. le PDAU mentionne le fait de rénover, mais sans précisé
  • 4. Evolutiveolume urbain et tissu constructif A/ Rapport entre les pleins et les vides : Une disposition relative des masses et leur espacement est une clé variable du paysage urbain. Villes anciennes : les vides sont résiduels. 1- Pleins : une même densité à l’îlot peut prendre des formes urbaines différentes : - Maisons de ville : a l’alignement des voies sur parcellaire étroit. - Immeubles collectifs à l’alignement ou immeuble tout en milieu D’îlot. 2- densité de l’îlot dépend de : - Hauteur des immeubles. - Largeur de la rue. - Surface des cours. B/Architecture : lecture et types On a multiple types de bâti : a- Caractéristique générales des unités de base 1-La masse : chaque unité de base a une masse qui est fonction de : dimensions générales de l’édifice : surface du sol, longueur, largeur, hauteur, nombre de niveau, epannelage. - Par les proportions : - rapport de hauteur largeur de différentes faces. - rapport entre les murs et le toit. 2- Le plan : c’est l’organisation horizontale qui donne à voir les Dimensions de la distribution interne (pièces, entrée, communication). - Différentes formes : L.U.T. - Conditionné par le parcellaire et le contexte urbain (mitoyenneté Règlement. - type de plan influence la façade urbaine et l’espace publique. 3- nombre de façade : - La façade principale surtout.
  • 5. 4- gabarit enveloppe : - Le volume fictif que les immeubles ne doivent pas dépasser (hauteur verticale). - Exprimé par le nombre de niveau (R+4 ; combles). b- système constructif : C’est l’ensemble des éléments (ossature, enveloppe, murs, toiture, matériaux …) et leur assemblage en une combinatoire particulière qui permet de définir un type architectural. Ossature : Apparente Volume. - Toiture : plate (d’ardoise) ou une pente. - Matériaux : pierre (type traditionnel) structure métallique …. C/ la façade : 1- Son rôle : - La façade sur la rue est le lieu privilège d’expression du langage architectural. -Les façades urbaines donnent a voir l’histoire de la ville. - Elles peuvent révéler le contenu de l’immeuble et le statut d’un quartier mais le Décalage est fréquent (architecture japonaise). -La façade est très influencée par le parcellaire dont elle « le complément vertical » « Chastel ». 2-Ses caractères : - façade est plus au moins transparente : rapport entre les pleins (trumeaux) et les vides (fenêtres). - Architecture classique : les ouvertures ont un rôle. Structurel et décoratif (taille). - Architecture moderne : les ouvertures sont plus nombreuses et plus Grandes.
  • 6. - Composite ou unique : le matériau de la façade sur rue souvent plus noble que celui des autre façades. - L’épaisseur de la façade principale : peut être modulée par : -Les fenêtres en saillie ou encaissée. -Des balcons ; retraits, loggias. -Traitement décoratif : La façade ne doit être que l’expression de la structure interne. -L’élévation verticale : La vue de face d’un immeuble distingue trois parties dont les rapports Engendrent des effets variables de point de vue de l’harmonie et de l’esthétique. Couronnement ou couverture. Etage carre Rez-de-chaussée (essentiel pour l’ambiance de la rue). Expression en volume : - L’immeuble peut être monobloc ou non - L’immeuble peut : Constituer un îlot entier ; Etre a l’alignement Ou en milieu de parcellaire D/Les grands types de bâti : Les unités de bâti se définissent d’abord par leur : - Rattachement a des grands types constructifs de base : Immeuble urbain, barre, tour, maison de ville, pavillon. - Puis a des types architecturaux plus élaborés.
  • 7. 1/ Les immeubles collectifs urbains (multi-unit-housing) Les types de l’immeuble sont définis par l’insertion urbaine, la taille, le nombre d’étages, l’époque et l’architecture. Le nombre, la surface et la distribution des logements. 2/ Maisons individuelles (single-family-housing) La maison comprend trois principaux types subdivisés en fonction de leur statut original : Leur taille ; surface habitable et le nombre de façades -la maison de ville : 2 façades :- continuité des façades - l’alignement - absence de jardin - taille limitée et structure en arrière. -maison en bande : 2 façades : -maison individuelle groupée aux terrasses ; corons, pavillons individualisés. -pavillon: 3-4 façades : -La discontinuité : -Isolé au milieu de parcelle ;- jumelés. -Un jardin associé devant et en arrière 3/ les immeubles de grande dimension : -les grands immeubles de bureaux -Les grands hôtels -Les différents types de gratte-ciel -Les tours et barres résidentielles Structure verticales s’harmonisent mal avec le parcellaire et le bâti existants
  • 8. E/ les types architecturaux : - la notion de type : est un modèle abstrait construit par l’analyse 1- type locaux : Il existe un type d’immeuble urbain caractéristique de chaque ville grande 2-les types consacrés : A-l immeuble géorgien : est un immeuble a façade lisse et simple -À 3 étages -2ou3 travées - fenêtre a guillotine (Angleterre Irlande. …. ) B – l’immeuble parisien : - Prolonge la tradition classique - R+4 ; combles C- type haussmannien parisien: -façade en pierre de 5 étages - très décorée répétitive à balcons filant en fer forgé d- L’immeuble bourgeois catalan : - Type vernaculaire rural ou urbain. - Type coloniale ordinaire et monumental. - Type contemporain (postcolonial) : gratte, ciel F/ Le bâti et le tissu urbain : A- le tissu constructif : urbain ne résulte pas de la juxtaposition des objets mais de leur combinaison particulière - homogène. - hétérogène.
  • 9. B-Façade urbaine : L ensemble des façades sur rue. C-Figure urbaine : la combinaison des éléments architecturaux et des vides a une échelle plus grande. D-l’îlot comme forme urbaine C’est l’ensemble de parcelles délimitées par 4 rues avec un espace central plus au moins visible à la rue Les quatre grands types de tissus : 1-tissu traditionnel : Caractéristiques de la ville traditionnelle organique ou bâti artisanal a l’architecture populaire. 2-les tissus programmes ou composes : -homogénéisés -la parcelle est l élément de base. 3-les tissus fordistes : ce sont des villes composées (ville nouvelle) ou spontanée (entrée de ville). 4- les tissus discontinus de la ville émergente : Des périphéries de la ville. 3-2-Typologie du bâti : 3-2-1-Categorie : L'analyse typologique de notre zone révèle trois types d'habitat : 1-Habitat individuel type haouch : C'est des maisons à cour, figurent parmi les plus ancienne maisons construites par des murs porteurs avec toitures en tuiles, façades modeste, plus un espace non bâti qu'on appel haouch On remarque que ces maisons sont souvent dans un état dégradable sauf pour quelques unes qui ont bénéficier des interventions d'auto restauration faites par les propriétaire eux-mêmes. 2-Habitat individuel type villa: La majorité de ces maisons sont faites après des opérations d'auto rénovation, ou le propriétaire démoli son ancienne maison et construit sa nouvelle villa. 3-Habitat semi collectif: Cette typologie on la retrouve a proximité du centre urbain par ces façades et commerces intégrés.