Introduction :
Jusqu’au XIX siècle, les produits utilisés dans la construction étaient fabriqués à partir de
matériaux nat...
dressage protection décoration
supportenduit
I- les enduits:
1- définition et rôle de l’enduit:
Qu'est ce qu'un enduit ? S...
Ils s’appliquent en une seule
couche ,donc se sont des
revêtements remplissent les
mêmes fonctions qu’un enduit
traditionn...
-Enduits appliqués mécaniquement:
Ils se caractérisent par leur mode
d'application en deux couches distinctes.
L'ensemble...
2-Enduits sur supports anciens et peu résistants:
L'enduit traditionnel préparé sur le chantier est généralement réalisé e...
1-Définition et rôle de peinture :
La peinture est une préparation fluide ayant deux fonctions principales,
décorer et pro...
2-les types de peinture.
Il existe trois familles de peintures, l’acrylique, la glycérophtalique et la
spécifique qui se d...
III-la vitrerie:
1-définition:
Le vitrage est une plaque d'un matériau transparent (souvent du verre, mais
aussi du plexig...
B -La déperdition énergétique U ou
coefficient de déperdition thermique:
Elle se mesure en watts par mètre carré Kelvin (W...
3-les types de vitrages:
Il existe deux grandes catégories de vitrages ;les vitrages a base de verre et les vitrages a bas...
Conclusion :
Les savoirs faire associés à la préparation et à la mise en œuvre de ces peintures et ces
enduits ont évolué....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enduits

909 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
909
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
47
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Enduits

  1. 1. Introduction : Jusqu’au XIX siècle, les produits utilisés dans la construction étaient fabriqués à partir de matériaux naturels minéraux et végétaux. C’est en particulier le cas des enduits, destinés à protéger les murs contre la pluie, et des peintures utilisées surtout pour décorer les façades et fabriquées a partir des produits minéraux. Introduction : I- les enduits: 1-définition et le rôle. 2-Les caractéristiques des enduits. 3-Les types des enduits. II-les peintures: 1-définition et le rôle. 2-les types de peinture. III-la vitrerie: 1-définition. 2-propriétés des vitrages. 3-types de vitrages. conclusion
  2. 2. dressage protection décoration supportenduit I- les enduits: 1- définition et rôle de l’enduit: Qu'est ce qu'un enduit ? Selon le Petit Robert il s'agit d’une préparation molle ou semi fluide que l’on applique en une ou plusieurs couches continues à la surface de certains murs pour les protéger et les garnir. L’enduit est donc la partie apparente du mur, il lui donne sa couleur sa matière. Les enduits permettent de recouvrir soit partiellement ou complètement les parements de façades. Les enduits ont un rôle à la fois protecteur de la maçonnerie et décoratif. Suivant leur nature, les enduits extérieurs assurent une ou plusieurs des trois fonctions suivantes : • le dressage : en rattrapant les irrégularités du gros œuvre, • la protection : en assurant l'imperméabilisation de la paroi, • la décoration : en donnant l'aspect final de la façade (le parement).
  3. 3. Ils s’appliquent en une seule couche ,donc se sont des revêtements remplissent les mêmes fonctions qu’un enduit traditionnel au mortier de liants hydrauliques. A- Les enduits monocouches: III-Les types des enduits: Il existe deux grandes catégories, les enduits préparés sur le chantier, et les enduits industriels prêts à l'emploi. Une seule couche 1-Enduits sur supports neufs:
  4. 4. -Enduits appliqués mécaniquement: Ils se caractérisent par leur mode d'application en deux couches distinctes. L'ensemble des deux couches assure les fonctions de dressage, d'imperméabilisation et de parement du support. L'application par projection mécanique apporte un meilleur accrochage au support et permet la réalisation en deux couches au lieu de trois. Ces enduits s'appliquent sur maçonneries. première passe deuxième passe deuxième couche première couche B- Les enduits multicouches - appliqués manuellement : Ils s’appliquent en trois couches de constitutions différentes et nécessitent des délais d’attente de plusieurs jours entre l’application des couches successives. troisième couche deuxième couche Première couche
  5. 5. 2-Enduits sur supports anciens et peu résistants: L'enduit traditionnel préparé sur le chantier est généralement réalisé en trois couches successives, appliquées à la main ou à la machine. La première couche d'un enduit traditionnel ne doit pas être réalisée avant un délai d'un mois après avoir fini de maçonner le support afin d'éviter toute fissuration . 1-Le gobetis est une couche semi liquide jetée sur le mur, dosée avec une charge de granulométrie importante (6mm) qui permet d'avoir une bonne accroche. L'épaisseur du gobetis est généralement la même que celle de la granulométrie du sable (5 ou 6 mm) utilisé. Il sèche en trois jours environ. 2-Le dressage dit aussi dégrossis ou corps d'enduit: est une couche qui permet de rattraper les défauts de planéité. Le mortier utilisé doit être plastique à mou (granulométrie 4mm), il est jeté et tiré à la règle. On laisse volontairement la surface rugueuse pour favoriser l'accroche. Cette couche fait généralement 8 à 12 mm d'épaisseur. La finition ne sera possible qu'après un délai minimum de huit jours suivant le dégrossis. 3-La finition est la dernière couche. Le mortier, plastique à mou, est étalé à l'aide d'une liane, d'un plâtroir ou d'une lisseuse. Les finitions sont innombrables : taloché (bois, éponge ou plastique), lissé, glacé, gratté, brossé etc... Cette couche ne fait pas plus de 5 à 7 mm d'épaisseur.
  6. 6. 1-Définition et rôle de peinture : La peinture est une préparation fluide ayant deux fonctions principales, décorer et protéger les matériaux sur les quels elle est étalée. Après séchage ou réticulation elle forme un revêtement de faible épaisseur adhérant et résistant .elle est utilisée en couches ayant des fonctions différentes :  La première couche est appelée primaire quand elle est appliquée sur un support non absorbant comme le métal ou le plastique et impression sur un support absorbant comme le bois ou la maçonnerie. Elle assure le contact et l’adhérence et parfois des fonctions spécifiques comme une protection anticorrosion.  Les couches intermédiaires ou sous-couches ou surfaceuses ont pour but de masquer les inégalités et d’apporter un effet barrière  La dernière couche assure la finition. II-les peintures:
  7. 7. 2-les types de peinture. Il existe trois familles de peintures, l’acrylique, la glycérophtalique et la spécifique qui se déclinent en trois finitions : mate, satinée et brillante . C’est la combinaison de ces deux éléments avec l’état de la surface à peindre qui donnera tel ou tel aspect au final. A- Les peintures glycérophtaliques ou peintures à l’huile: elles ont comme avantages haute résistance à l’eau et aux chocs, aspect de décoration traditionnelle. Idéale pour des applications antirouille et plus généralement sur du métal. Pour les inconvénients: elles contiennent des solvants à odeur incommodante, délai de séchage important. B- Les peintures acryliques ou peintures à l’eau: Avantages : elles conviennent à tous type de matériau, se diluent dans l’eau, sans odeur, séchage rapide, sans solvants donc respectueuse de l’environnement. Inconvénients : faible résistance aux produits d’entretien. C- Les peintures spécifiques: Elles concernent certains matériaux spécifiques comme le bois ou le métal, produits destinés à protéger ces surfaces contre différentes agressions.
  8. 8. III-la vitrerie: 1-définition: Le vitrage est une plaque d'un matériau transparent (souvent du verre, mais aussi du plexiglas), il est fabriqué à l'aide d'un mélange de sable (silice), de calcaire et de sels fondu. Il assure plusieurs fonctions au sein des bâtiments comme transparence, isolation thermique et phonique (double vitrage). 2-Propriétés des vitrages: A- Le facteur solaire g ou transmission énergétique: C'est la proportion du flux énergétique que le vitrage laisse passer, qui s'exprime en pourcentage du rayonnement reçu, que l'on appelle facteur solaire g. Il représente la somme du rayonnement transmis et celle du rayonnement absorbé puis retransmis vers l'intérieur par le vitrage.
  9. 9. B -La déperdition énergétique U ou coefficient de déperdition thermique: Elle se mesure en watts par mètre carré Kelvin (W/m².K), et correspond à la capacité d'un vitrage à stopper les déperditions de chaleur. Plus le coefficient est faible, plus le vitrage est 'isolant’ Le coefficient de déperdition thermique peut être amélioré par l'emploi de solutions suivantes: •ajout d'une deuxième ou troisième vitre •augmentation de la distance séparant deux vitrages (augmentation du volume d'air présent entre les deux) •remplacement de l'air contenu entre les deux vitres par un gaz rare plus lourd que lui, type argon ou krypton. •revêt d'une couche métallisée, type argent ou aluminium, sur la face interne d'un vitrage pour réfléchir la chaleur. - La journée, la fonction de ventilation est assurée. - La nuit, la façade joue le rôle d'isolant thermique pour limiter le refroidissement du bâtiment.
  10. 10. 3-les types de vitrages: Il existe deux grandes catégories de vitrages ;les vitrages a base de verre et les vitrages a base de plexiglas. A- Les vitrages à base de verre: Le verre plat : Il est utilisé pour la fabrication des verres de vitrage ordinaires qui ne leur donne pas une épaisseur totalement homogène. Les variations d’épaisseur déforment l’aspect des objets vus à travers les vitres Le verre flotté : c’est le verre qui ne présente pas les distorsions du verre plat commun. Il est employé lorsqu'on exige un verre d'une transparence parfaite. Le verre flotté possède de bien meilleures qualités que le verre plat ordinaire. Il est très employé dans l'isolation thermique et phonique. B- Les vitrages à base de plexiglas: C’est un vitrage à partir une matière plastique translucide, légère et incassable. Il peut remplacer le verre car il permet une excellente transmission de la lumière. Il transmet jusqu'à 92 % de la lumière visible, il est aussi résistant aux ultra-violets.
  11. 11. Conclusion : Les savoirs faire associés à la préparation et à la mise en œuvre de ces peintures et ces enduits ont évolué. Les préparations sont aujourd’hui facilitées par l’emploi de produits industriels présentant une régularité de qualité difficile à obtenir sur chantier. Bibliographie:  Encarta 2009  Internet: • www.revus.org. • http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitre

×