Cupertino
Cupertino
En 2005, Tony Fadell, l’ingénieur qui a inventé le premier iPod, s’était procuré un téléphone fixe haut de
gamme fabriqué ...
Shenzhen
220 $ 199 $
8$

220 $
Composants

174 $

60 $

Assemblage

Marketing
Transport, Logistique
Recherche et Développement
Béné...
La stratégie logistique1 d’Apple s’efforce de s’adapter au plus près au cycle de vie du produit.
Tout d’abord, à la sortie...
siège social de
l’entreprise Apple

zone de production
de l’iPhone

principale usine
d’assemblage

transport maritime
de l...
siège social de
l’entreprise Apple

zone de production
de l’iPhone

principale usine
d’assemblage

transport maritime
de l...
OCÉAN GLACIAL ARCTIQUE
Détroit
de Béring

Los Angeles
Long Beach

A

C

AMERIQUE
DU
NORD

B

Rotterdam

Hambourg
Anvers

N...
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Les échanges de marchandises
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les échanges de marchandises

384 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
384
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
65
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les échanges de marchandises

  1. 1. Cupertino
  2. 2. Cupertino
  3. 3. En 2005, Tony Fadell, l’ingénieur qui a inventé le premier iPod, s’était procuré un téléphone fixe haut de gamme fabriqué par Samsung sur lequel on naviguait en utilisant un ensemble de touches numériques placées autour d’un cadran rotatif. Le principe ne plut pas trop à Fadell. […] A peu près à la même époque, Jonathan Ive, directeur du design chez Apple, enquêtait sur une technologie qui selon lui pourrait un jour faire des miracles—un écran tactile qui comprendrait les tapotements de plusieurs doigts à la fois. […] Le projet initial de l’entreprise était d’utiliser le nouveau système tactile pour mettre au point Cupertino un ordinateur tablette […] mais à mesure qu’il mûrissait, les cadres se sont rendu compte que le tactile multi-points pourrait fonctionner sur les téléphones. […] Jobs lui-même fut particulièrement intéressé par deux caractéristiques que Bas Ording, talentueux designer d’interface utilisateur, avait intégré au prototype de tablette. L’une était le «défilement à impulsion»—lorsque l’on donne une chiquenaude à une liste de données sur l’écran, elle bouge en fonction de la vitesse de votre geste et s’arrête doucement, comme si elle subissait une réelle inertie. Une autre était «l’effet élastique», qui permet à une liste de rebondir contre le bord d’un écran quand il n’y a plus de données à afficher. En voyant le prototype, Jobs pensa «Mon Dieu, on peut construire un téléphone avec ça.» […] Jobs savait qu’il prenait un risque—est-ce qu’Apple allait arriver à maîtriser l’intégralité du processus ?—mais les gains pouvaient être gigantesques: si la seule interface du téléphone était un écran tactile, elle offrirait des possibilités infinies—vous pourriez l’utiliser non seulement pour parler, écouter de la musique mais pour tout le reste aussi, y compris un tas d’applications de tiers. En d’autres termes, un téléphone à écran tactile ne serait pas un téléphone mais «en réalité, un ordinateur dans votre poche en quelque sorte». D’après W. ISAACSON, Steve Jobs, 2012
  4. 4. Shenzhen
  5. 5. 220 $ 199 $ 8$ 220 $ Composants 174 $ 60 $ Assemblage Marketing Transport, Logistique Recherche et Développement Bénéfice d'Apple Source: isuppli, sept. 2010
  6. 6. La stratégie logistique1 d’Apple s’efforce de s’adapter au plus près au cycle de vie du produit. Tout d’abord, à la sortie du produit, il est acheminé en urgence par avion-cargo spécial (3 jours ; 11-12€/kg). Puis Apple reporte l’expédition de ses téléphones sur les lignes de cargo aérien régulier (1 semaines ; 78€/kg) et les communications maritimes (5-6 semaines ; 1-2€/kg). En glissant progressivement du fret aérien pour engager un cycle industriel de croisière, la marque s’efforce d’adapter sa capacité de production et de livraison à la courbe de la demande. Les iPhones sont alors acheminés vers des entrepôts avancés pour y être éventuellement localisés et personnalisés avant de fournir les grossistes, les détaillants de la marque et les Apple Stores. Dès le lancement du produit le coût du transport est compris dans le coût de vente. Les ingénieurs de la marque travaillent sur le conditionnement le plus petit possible : cela permet de réduire les coûts et l’empreinte écologique des produits. D’après G. DOUNÈS, www.ipodbackstage.com, déc. 2010
  7. 7. siège social de l’entreprise Apple zone de production de l’iPhone principale usine d’assemblage transport maritime de l’iPhone principaux marchés
  8. 8. siège social de l’entreprise Apple zone de production de l’iPhone principale usine d’assemblage transport maritime de l’iPhone principaux marchés
  9. 9. OCÉAN GLACIAL ARCTIQUE Détroit de Béring Los Angeles Long Beach A C AMERIQUE DU NORD B Rotterdam Hambourg Anvers New York/ New Jersey Détroit de Gibraltar Louisiane Sud Canal de Suez AFRIQUE OCÉAN PACIFIQUE Canal de Panama ASIE EUROPE Dubai Nagoya Baie de Tokyo Shanghai Ningbo D Détroit d’Ormuz Hong Kong Singapour AMERIQUE DU SUD OCÉAN INDIEN OCÉAN ATLANTIQUE Détroit de Malacca OCEANIE Détroit de Magellan LES GRANDES FAÇADES MARITIMES Principaux ports Principales façades maritimes A- FAÇADE OUEST DES ETATS-UNIS C- FAÇADE NORD-OUEST B- FAÇADE EST DES ETATS-UNIS D- FAÇADE ASIATIQUE LES DE L’EUROPE OCÉAN GLACIAL ANTARCTIQUE GRANDES ROUTES MARITIMES LES POINTS DE PASSAGE STRATÉGIQUES Routes principales Routes secondaires La route maritime du Nord : une nouvelle route ? Canaux inter-océaniques Principaux détroits

×