Athènes démocratie

3 318 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 318
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
129
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Athènes démocratie

  1. 1. La civilisation grecque La cité des Athéniens
  2. 2. La cité des Athéniens I. Les lieux et les hommes : à la découverte de l’Attique et des habitants d’Athènes  Carte de l’Attique au Ve siècle avant J.-C. (manuel p. 58)  Tableau de la population d’Athènes (manuel p. 66-67). Le territoire de la cité d’Athènes se nomme l’Attique. Il compte environ 300 000 habitants au Ve siècle avant J.C. Cette population est divisée en quatre grandes catégories qui sont considérées de façon très inégale (voir tableau).
  3. 3. La cité des Athéniens II. Le devoir militaire des citoyens A. L’armée et les ennemis d’Athènes : fiche. B. Athènes domine la mer Egée : la Ligue de Délos 2 p. 60 et 4 p. 61. : Comment Athènes domine-t-elle les cités grecques de la mer Egée ? Athènes utilise sa puissance militaire pour se défendre contre d’autres attaques mais aussi pour soumettre d’autres cités grecques : c’est la Ligue de Délos. Les Athéniens utilisent le tribut payé par leurs alliés pour embellir l’Acropole. Ligue de Délos : association des cités grecques derrière Athènes. Délos est le nom de l’île où est conservé l’argent de l’association.
  4. 4. La cité des Athéniens 5 p. 61, la bataille de Chéronée.( Voir carte p. 39) Athènes domine le reste de la Grèce par sa puissance militaire tout au long du Ve siècle avant J.-C. Mais en 338 avant J.-C., elle subit une importante défaite devant l’armée du roi Philippe de Macédoine. C’est la fin de l’indépendance des cités grecques.
  5. 5. La cité des Athéniens III.Le devoir politique des citoyens athéniens A. La démocratie athénienne. 2 p. 68. « Définition » selon Périclès. Alors que de nombreuses cités sont dirigées par des rois (une seule personne dirige), Athènes connaît la démocratie (« démos » = peuple, « cratos » = pouvoir). Cela signifie que le pouvoir appartient aux citoyens, qui peuvent participer à la vie de la cité par le droit de vote. B. Les lieux et les objets de la démocratie athénienne. Tableau à compléter à l’aide du manuel.
  6. 6. La cité des Athéniens: les lieux et les objets de la démocratie. La colline de la Pnyx, lieu de réunion de l’ecclésia. Le site actuel et une reconstitution. Clepsydre reconstituée. Athènes, musée de l’Agora. Tessons d’ostracisme
  7. 7. La cité des Athéniens: les lieux et les objets de la démocratie. Les objets de l’héliée (tribunal) : le tirage au sort. Klerotérion en marbre. Athènes, musée de l’Agora. Plaquettes d’identité pour le tirage au sort des Klerotérion : reconstitution. héliastes, et boule noire. Athènes, musée de l’Agora.
  8. 8. La cité des Athéniens: les lieux et les objets de la démocratie. Les objets de l’héliée (tribunal) : le vote. Scène de vote. Coupe attique du Ve siècle. Musée des Beaux Arts, Dijon. Jetons de vote utilisés par les jurés de lHéliée, Musée de lAgora, Athènes.
  9. 9. La cité des Athéniens: les lieux et les objets de la démocratie. La boulè, chargée de recueillir les projets de loi des citoyens. Reconstitution du bouleuterion. Vestiges du bouleuterion sur l’Agora d’Athènes.
  10. 10. La cité des Athéniens: les lieux et les objets de la démocratie. Bilan. Reliez les objets présentés au schéma de la cité d’Athènes.
  11. 11. La cité des Athéniens UN DÉBAT À L’ECCLESIA: POUR COMPRENDRE COMMENT LES CITOYENS ATHÉNIENS PRENAIENT LEURS DÉCISIONS. Laffaire de Mytilène En 428 avant J-C., la cité de Mytilène dans lîle de Lesbos, se révolte contre Athènes, pourtant son alliée, mais qui la domine. Les Athéniens débattent du sort de cette cité qui a trahi son alliance avec eux. Thucydide, historien grec, raconte cet épisode. Texte 1. À lAssemblée, les Athéniens discutèrent du sort des prisonniers. Sous le coup de la colère, ils votèrent non seulement leur mort, mais aussi celle de toute la population adulte de Mytilène et lesclavage pour les femmes et les enfants. Mais, dès le lendemain, ils se mirent à réfléchir sur la cruauté dune décision qui faisait périr une ville entière et non pas les seuls coupables. La majorité des citoyens souhaitait une nouvelle délibération. L’Assemblée fut de nouveau convoquée. Daprès THUCYDIDE, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, fin du V· siècle avant J.-C.
  12. 12. La cité des Athéniens Texte 2. Lintervention du citoyen Cléon. Après dautres orateurs, Cléon monta à la tribune. Il était le plus écouté du peuple et avait fait voter la mort dans lAssemblée précédente. Il parla ainsi: « Je métonne quon vous propose de délibérer à nouveau sur laffaire de Mytilène et quon vous fasse perdre ainsi votre temps. Les Mytiléniens vous ont infligé le pire outrage quun État ait jamais reçu. Ils ont comploté contre nous. Je lutte de toutes mes forces pour que vous ne reveniez pas sur notre précédente décision. Punissez les Mytiléniens comme ils le méritent. Vos autres alliés seront intimement convaincus que quiconque trahira Athènes sera puni de mort. » Daprès THUCYDIDE, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, fin du Ve siècle avant J.-C.
  13. 13. La cité des Athéniens Texte 3. La réponse du citoyen Diodotos. Après lui, Diodotos savança à la tribune. Dans la précédente Assemblée, il avait vivement combattu la sentence de mort votée contre les Mytiléniens. « Jestime que deux choses sopposent à une sage décision : la hâte et la colère. Cléon affirme que la peine de mort aura lavantage déviter à lavenir les trahisons des alliés, jaffirme le contraire. La peine de mort nempêche aucun crime. Il est dune extrême naïveté de croire que lHomme peut être arrêté par la force des lois ou par quelque autre crainte. Renonçons à punir sévèrement des peuples qui se révoltent; faisons en sorte quils naient pas le désir de se rebeller. Ne punissons du crime commis que les seuls responsables. Si vous faites périr le peuple de Mytilène, qui na pas participé à la rébellion, vous commettez une injustice. » Telles furent les paroles de Diodotos. Les deux discours opposés laissèrent les Athéniens indécis. On passa au vote et les deux avis recueillirent un nombre de voix à peu près égal. Ce fut pourtant celui de Diodotos qui l’emporta. Daprès THUCYDIDE, Histoire de la Guerre du Péloponnèse, fin du Ve siècle avant J.-C.
  14. 14. La cité des Athéniens Cléon : Diodotos: ………………………………………………………………… ………………………………..………………………………
  15. 15. La cité des Athéniens Utilisez les informations des documents pour raconter un débat à l’Ecclésia. Les citoyens athéniens se réunissent sur la colline de la Pnyx lorsque l’Assemblée est convoquée, plusieurs fois par mois. Différents orateurs peuvent s’exprimer à la tribune, face aux 6000 citoyens présents, ils donnent leur avis sur la décision à prendre et doivent convaincre les citoyens. Des avis différents peuvent s’exprimer. Les décisions sont ensuite prises par des votes. Ces décisions peuvent être le vote de la paix ou de la guerre, le vote des lois …

×