Géographie. Partie 2:Des sociétés inégalementdéveloppées.• Thème 1. Des inégalités devant la santé.• Thème 2. Des inégalit...
Introduction : les cyclones dansl’espace Caraïbes.
Dates de débutet fin9/08 au14/0824/08 au09/0902/09 au17/0913/09 au29/09Vitessemaximale desvents230 km/h235 km/h 265 km/h29...
Le cyclone Ivan poursuit ses ravages sur la côte sud-est des Etats-Unis. "Quoique Ivan ait perdu de sapuissance à son arri...
Dates de débutet fin9/08 au14/0824/08 au09/0902/09 au17/0913/09 au29/09Vitessemaximale desvents230 km/h235 km/h 265 km/h29...
Dix jours après le passage de la tempête tropicaleJeanne, une partie de cette ville de 200 000 habitantsest toujours inond...
Des inégalités devant les risques i
Des inégalités devant les risques i
Des inégalités devant les risques i
Des inégalités devant les risques i
Des inégalités devant les risques i
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Des inégalités devant les risques i

406 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
406
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
8
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Des inégalités devant les risques i

  1. 1. Géographie. Partie 2:Des sociétés inégalementdéveloppées.• Thème 1. Des inégalités devant la santé.• Thème 2. Des inégalités devant les risques.
  2. 2. Introduction : les cyclones dansl’espace Caraïbes.
  3. 3. Dates de débutet fin9/08 au14/0824/08 au09/0902/09 au17/0913/09 au29/09Vitessemaximale desvents230 km/h235 km/h 265 km/h293 km/hNombre devictimes15 23 119 < 2 000Estimation desdommages16 millions$11 millions$18millions $8millions $
  4. 4. Le cyclone Ivan poursuit ses ravages sur la côte sud-est des Etats-Unis. "Quoique Ivan ait perdu de sapuissance à son arrivée, jeudi 16 septembre, sur lescôtes américaines, les tempêtes et les tornades quisont nées sur son passage sont toujoursdangereuses", souligne The New York Times.L’œil du cyclone est passé sur Gulf Shores, une petiteville d’Alabama, et l’eau a violemment fouetté lesmaisons et les magasins et déraciné les arbres. Desanimaux se sont échappés du zoo local. Mais c’estdans la ville portuaire de Mobile, Alabama, et dansles cités de Pensacola et de Panhandle, Floride,toutes atteintes de plein fouet par les rafales de ventsoufflant à 209 km/h, les précipitations et lesinondations, que les dégâts sont les plus graves. Ondénombre au moins 23 morts, plusieurs routes sontcoupées, de nombreuses maisons ont été inondéeset entièrement détruites, les câbles d’électricité etde téléphone ont été arrachés, poursuit le quotidien."La Floride subit le passage dun troisième cyclone enun mois", rappelle le NYT. Auparavant, Charley etFrances ont causé des dégâts dont le montant estestimé à plus de 11 milliards de dollars.
  5. 5. Dates de débutet fin9/08 au14/0824/08 au09/0902/09 au17/0913/09 au29/09Vitessemaximale desvents230 km/h235 km/h 265 km/h293 km/hNombre devictimes15 23 119 < 2 000Estimation desdommages16 millions$11 millions$18millions $8millions $
  6. 6. Dix jours après le passage de la tempête tropicaleJeanne, une partie de cette ville de 200 000 habitantsest toujours inondée, transformée en marécage. Làoù l’eau s’est retirée, tout est recouvert d’une épaissecouche de vase jonchée de branchages et de débris.Privée d’électricité et de téléphone, les Gonaïves,troisième ville d’Haïti, ressemble à une Pompéitropicale qui aurait été pétrifiée par la boue.Beaucoup d’habitants campent encore sur les toitsplats des maisons en dur qui ont résisté à la brutaleinondation. Des ONG comme Médecins sansfrontières ont ouvert des cliniques, le principal centrede soins ayant été dévasté par un torrent de boue.Mais c’est la sécurité qui demeure la principalepréoccupation : des bandits profitent de la crise pourvoler la nourriture reçue. Le nettoyage etl’assainissement sont une priorité aussi importanteque la nourriture : la Croix Rouge française a installéune usine de traitement qui produira 600 000 litresd’eau potable par jour.D’après J.-M. CAROIT, Le Monde, 4 octobre 2004

×