La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes                             III.   La religion des Grecs.            A. A...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes       C.    A la découverte du sanctuaire de Delphes :             les re...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes         C.   A la découverte du sanctuaire de Delphes :              les ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes         C.   A la découverte du sanctuaire de Delphes :              les ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes         C.   A la découverte du sanctuaire de Delphes :              les ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes           1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Delphe...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes           1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Delphe...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes              1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Del...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               2. Comprendre l’aspect et l’organisation du sanctuaire  Dé...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               2. Comprendre l’aspect et l’organisation du sanctuaire     ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes               3. Les principaux bâtiments du sanctuaire                  ...
La religion : le sanctuaire de Delphes
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La religion : le sanctuaire de Delphes

2 874 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 874
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
136
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La religion : le sanctuaire de Delphes

  1. 1. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes
  2. 2. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes III. La religion des Grecs. A. A la découverte des dieux grecs : le panthéon B. A la découverte des mythes grecs : l’Iliade et l’Odyssée C. A la découverte du sanctuaire de Delphes : les rencontres panhelléniques
  3. 3. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes C. A la découverte du sanctuaire de Delphes : les rencontres panhelléniques Le sacrifice pour Apollon. Les Grecs placent les bœufsautour de l’autel puis ils se lavent lesmains et prennent de l’orge. Leprêtre, bras levés, prie à haute voix : « Ecoute moi, Apollon ! Ecoutema prière, écarte des Grecs le fléaude la peste. » Et Apollon entend saprière. Après avoir pris et répandul’orge, les Grecs égorgent lesbœufs, coupent les cuisses, lesrecouvrent de graisse et les brûlenten offrande aux dieux. La fumée estla part des dieux. Ils découpent lereste de la viande, la font rôtir et lamangent lors d’un banquet. D’après Homère, Iliade, chant 1. Hydrie “Ricci”, Cerveteri, vers 520 avant J.-C., Museo Nazionale Etrusco, Villa Giulia, Rome
  4. 4. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes C. A la découverte du sanctuaire de Delphes : les rencontres panhelléniques Les Grecs honorent leurs dieux par des fêtes et sacrifices. Les plus importants sont ceux qui réunissent tous les grecs : ce sont les fêtes panhelléniques.
  5. 5. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes C. A la découverte du sanctuaire de Delphes : les rencontres panhelléniques Vue depuis les hauteurs de Delphes
  6. 6. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes C. A la découverte du sanctuaire de Delphes : les rencontres panhelléniques Vue de Delphes et des Phédriades
  7. 7. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Delphes Apollon à Delphes. Le mythe raconte qu’Apollon aurait établi son oracle à l’endroit où Gaia, déesse de la Terre, rendait elle-même les oracles. Il y aurait transpercé de flèches le monstrueux serpent Python, gardien de la grotte. Après s’être purifié, il aurait pris le nom d’Apollon Pythien. Il prit ensuite Crotone, Lucanie, Statère,vers 420 av. J.C. lapparence dun dauphin (delphinos en grec) pour attirer des marins crétois quil chargea de devenir les premiers gardiens de son sanctuaire. Cest là que se serait trouvée la fissure doù Apollon parlait à ceux qui venaient l’interroger, par lintermédiaire d’une prêtresse sacrée: la Pythie.
  8. 8. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Delphes Un oracle de la pythie : l’oracle de Crésus. Au milieu du VIe S. avant J.-C., le roi Crésus, qui habitait en Asie Mineure, demanda au dieu s’il devait partir en guerre contre le roi de Perse, Cyrus. A Delphes, la Pythie lui répondit : « Si Crésus franchit le fleuve Halys, il sera la cause de la destruction d’un grand empire ». Satisfait, Crésus fit de nombreux cadeaux au sanctuaire et déclara la guerre aux Perses avec confiance mais il fut vaincu et fait prisonnier. Libéré, il envoya ses messagers à Delphes pour se plaindre qu’Apollon l’avait trompé. La Pythie leur dit : « Crésus a tort. Il aurait du demander au dieu quel empire serait détruit : celui de Cyrus ou le sien ». D’après Hérodote, Histoires, Ve S. avant J.-C.
  9. 9. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 1. Le nom de Delphes, et pourquoi les Grecs se rendent à Delphes Delphes centre du monde Zeus aurait lâché deux aigles depuis les limites orientale et occidentale du monde. Au point où ils se rencontrèrent, Zeus aurait laissé tomber lomphalos, marquant ainsi le centre, le nombril du monde. Plusieurs omphalos existaient durant lantiquité. Le plus célèbre est celui de Delphes : pierre de forme conique, directement placée dans le temple dApollon, entourée de tissu et surmontée de deux aigles en or. La tradition situait la tombe du Python vaincu par Apollon sous lomphalos. L’omphalos serait la pierre avalée par Cronos à la place de Zeus nouveau-né. Elle symbolise ainsi la naissance et la puissance de Zeus. La légende veut que Cronos, ayant appris qu’un jour un de ses fils le détrônerait, exigeait de sa femme Rhéa qu’elle lui livre chaque nouveau né, qu’il engloutissait aussitôt. Elle réussit à éviter ce sort à son sixième enfant en lui substituant une pierre enveloppée dun linge. Plus tard, devenu adulte, Zeus, aidé de saCopie romaine de lomphalos de grand-mère Gaïa, força son père à recracher la pierre et lesDelphes. Recouvert de lagrinon des enfants avalés, qui devinrent les dieux de lOlympe.pêcheurs (le filet), il supportait les deuxaigles dor lâchés par Zeus.Musée de Delphes.
  10. 10. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 2. Comprendre l’aspect et l’organisation du sanctuaire  Décrire cette reconstitution du sanctuaire.
  11. 11. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 2. Comprendre l’aspect et l’organisation du sanctuaire  les principaux éléments du sanctuaire. Légende: Enceinte sacrée Entrée Voie sacrée Temple d’Apollon Théâtre Rocher où la Sybille prédisait lavenir avant Gaïa et Apollon. Vers le stade Principales offrandes des cités grecques 1. Trésor des Athéniens 2. Monument des rois d’Argos.
  12. 12. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  le temple d’Apollon au IVe siècle avant J.-C. Vue du temple aujourd’hui, et reconstitutions.
  13. 13. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  le temple d’Apollon au IVe siècle avant J.-C.
  14. 14. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  le temple d’Apollon au IVe siècle avant J.-C. Légende: Péristyle Sens de circulation Omphalos Pythie Laurier sacré Statue d’Apollon Tombeau de Dionysos
  15. 15. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  le temple d’Apollon au IVe siècle avant J.-C. Les temples grecs sont des bâtiments rectangulaires. Ils sont constitués de trois parties principales : le péristyle (peri : autour, stylos : colonne), le pronaos ou peuvent se rendre les fidèles, et le naos, partie la plus sacrée du temple, qui abrite la statue du Dieu, et où seuls les prêtres peuvent entrer. A Delphes, c’est exceptionnel : les fidèles peuvent entrer dans le naos pour interroger la pythie. Ces temples grecs étaient entièrement peints et ornés de riches sculptures.
  16. 16. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  Le trésor des Athéniens, résumé d’architecture des temples grecs. Le trésor des Athéniens, la voie sacrée et, à droite, le mur polygonal du temple d’Apollon.
  17. 17. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  Le trésor des Athéniens, résumé d’architecture des temples grecs. fronton triglyphe frise métope architrave chapiteau colonne
  18. 18. La religion des Grecs : le sanctuaire de Delphes 3. Les principaux bâtiments du sanctuaire  Le théâtre et les jeux pythiques Le théâtre date du IVe S. av. J.-C. Il pouvait contenir plus de 5 000 spectateurs. Cest là quavaient lieu les jeux delphiques, ou pythiques. Ces jeux, au cours desquels on rejoue la victoire d’Apollon sur le serpent Python, sont célébrés tous les quatre ans. Ils sont aussi importants que les jeux Olympiques. A l’origine, ils avaient lieu tous les huit ans. C’étaient des concours lyriques, avec hymnes en vers à Apollon, accompagnés à la lyre. En 582 avant J.-C., ils ont été réorganisés avec de nouvelles épreuves, et la périodicité fixée à quatre ans, la troisième année de chaque olympiade. Le prix était une couronne de laurier. Les vainqueurs avaient le droit d’ériger leur statue dans l’enceinte sacrée.

×