30 janvier 1933, Hitler est nommé
chancelier
par
le
président
Hindenburg
En vertu de l’article 48 de la constitution, est
pris le décret suivant destiné à la répression
des actes commis par les c...
La conception raciale ne croit
nullement en l’égalité des races, mais reconnaît au
contraire leur diversité et leur valeur...
Le Juif est celui qui pousse le plus ardemment
aujourd’hui à la destruction de l’Allemagne. Tout ce qui dans le monde
enti...
Les mariages entre Juifs et sujets de sang
allemand ou assimilés sont interdits. Les mariages qui
seraient célébrés en con...
Nous sommes surpeuplés et nous ne pouvons pas
subsister sur notre propre sol. La solution définitive
réside en un élargiss...
Cette jeunesse n'apprend rien d'autre qu'à
penser allemand, qu'à agir allemand. Si ce
garçon ou cette fille entre dans nos...
Un aliéné coûte quotidiennement 4
marks, un invalide 5,5 marks, un criminel
3,5 marks.
D’après des estimations prudentes, ...
Le national-socialisme a, pour
la
première
fois
en
Allemagne, développé une
police politique, la Gestapo.
Nous la concevon...
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Le régime totalitaire nazi 2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le régime totalitaire nazi 2013

923 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Le régime totalitaire nazi 2013

  1. 1. 30 janvier 1933, Hitler est nommé chancelier par le président Hindenburg
  2. 2. En vertu de l’article 48 de la constitution, est pris le décret suivant destiné à la répression des actes commis par les communistes et constituant un danger pour l’Etat : Les articles 114, 115, 117, 118, 123, 124 et 153 de la Constitution sont abolis. Sont autorisés par conséquent : les restrictions à la liberté des personnes, à la liberté d’expression y compris la liberté de presse, le droit de coalition et de réunion ; les atteintes au secret des communications postales, télégraphiques et téléphoniques ; les perquisitions ; les confiscations, les restrictions de la propriété. Journal officiel du Reich, 28 février et 14 mars 1933. Le Parti national-socialiste est le seul parti politique subsistant en Allemagne. Loi du 14 juillet 1933
  3. 3. La conception raciale ne croit nullement en l’égalité des races, mais reconnaît au contraire leur diversité et leur valeur plus ou moins élevée. Il est donc nécessaire de favoriser la victoire du meilleur et du plus fort, d’exiger la soumission des mauvais et des faibles. Les Aryens ont été les seuls fondateurs d’une humanité supérieure, celle qui a créé la civilisation.
  4. 4. Le Juif est celui qui pousse le plus ardemment aujourd’hui à la destruction de l’Allemagne. Tout ce qui dans le monde entier s’imprime contre l’Allemagne est écrit par des Juifs, de même qu’en temps de paix et pendant la guerre, la presse des boursiers juifs et des marxistes a attisé systématiquement la haine contre l’Allemagne
  5. 5. Les mariages entre Juifs et sujets de sang allemand ou assimilés sont interdits. Les mariages qui seraient célébrés en contravention de cette loi seront déclarés nuls. Les relations sexuelles entre Juifs et sujets de sang allemand ou assimilés, en dehors du mariage, sont interdites. Les Juifs n’ont pas le droit d’employer au service leur ménage, des femmes de sang allemand ou assimilé. Il est interdit aux Juifs de hisser les couleurs nationales du Reich. Extraits de la loi pour la protection du sang et de l’honneur allemand, 15 septembre 1935
  6. 6. Nous sommes surpeuplés et nous ne pouvons pas subsister sur notre propre sol. La solution définitive réside en un élargissement de l’espace vital, source de matières premières et de la subsistance de notre peuple. […] Je fixe donc les tâches suivantes : 1. L’armée allemande doit être prête à entrer en guerre dans quatre ans. 2. Dans quatre ans, l’économie allemande doit être capable de supporter une guerre. d’après A. HITLER, Mémorandum secret pour le plan quadriennal de 1936
  7. 7. Cette jeunesse n'apprend rien d'autre qu'à penser allemand, qu'à agir allemand. Si ce garçon ou cette fille entre dans nos organisations à dix ans et y respire pour la première fois de sa vie un air frais, pour entrer quatre ans plus tard dans la Jeunesse hitlérienne où nous les gardons à nouveau 4 ans, ce n'est pas pour les rendre à leurs parents ; au contraire, nous les prenons aussitôt dans le parti ou dans le Front du travail ou dans les S.A. ou les S.S. Et si en deux ans dans ces formations ils ne sont pas entièrement devenus des nationauxsocialistes, alors ils accomplissent le Service du travail pendant six mois. Et s'il leur restait encore à ce moment quelque chose de leur conscience de classe, la Wehrmacht s'en occupera pour poursuivre le traitement pendant deux ans. Et ils ne seront plus jamais libres tout au long de leur vie. d'après HITLER, Discours de Reichenberg, 2 décembre 1938
  8. 8. Un aliéné coûte quotidiennement 4 marks, un invalide 5,5 marks, un criminel 3,5 marks. D’après des estimations prudentes, il y a en Allemagne environ 300 000 aliénés et épileptiques dans les asiles. Calculez combien coûtent annuellement ces 300 000 aliénés et épileptiques. Combien de prêts aux jeunes ménages à 1000 marks pourrait-on faire si cet argent était économisé ? Manuel scolaire nazi, cité par A GROSSER, Dix leçons sur le nazisme, Fayard, 1996
  9. 9. Le national-socialisme a, pour la première fois en Allemagne, développé une police politique, la Gestapo. Nous la concevons comme une institution qui surveille avec soin l’état de santé politique du corps allemand, qui repère à temps tout symptôme de maladie et qui situe et élimine les germes de destruction. […] Voilà l’idée et l’éthique de la police politique dans l’Etat raciste de notre temps conduit par le Führer. W. BEST, lieutenant-colonel SS, Die Geheime Staatspolizei, 1936

×