Introduction : Qu’est-ce que Rome ?ROME :DES ORIGINES À LA FIN DE LA REPUBLIQUE
I. Les origines de RomeA. Le site de RomeLItalie aux VIIIe -VIe siècles avant J.-C. Rome à lépoque des rois étrusques.
I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Bellum ingens geret Italia, populosque feroces...
I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Jupiter s’adresse à Vénus, la mère d’Énée.Ton ...
B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Les héros de la fondation de RomeAnchiseEnéeIule/AscagneAmuliusNumito...
B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Les héros de la fondation de RomeAnchiseEnéeIule/AscagneAmuliusNumito...
I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Romulus devient le premier roi de Rome.Romulus...
B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Nicolas Poussin, L’enlèvement des Sabines, 1637, Huile surtoile, 159 ...
B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Jacques-Louis David, Les Sabines, 1799, Huile sur toile, 385 cm × 522...
B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Activité: identifier des représentations de la légende de la fondatio...
C. La vérité historique.
Urne funéraire étrusque, bronze, VIIe siècleav. J.-C., Musée de la civilisation romaine,Rome (Italie)C. La vérité historiq...
II. La République romaineRépublique : mot formé de deux mots latins.Res : chosePublica : publique
II. La République romaineA. Patriciens et plébéiensLes PatriciensLa société romaine est dominée par lespatriciens. A l épo...
II. La République romaineEn 494 avant J.-C., les consuls convoquent tous ceuxqui sont en âge de porter les armes, mais les...
II. La République romaineAu début de la République, les citoyens ne sont pas égaux, deux groupess’opposent : les patricien...
II. La République romaineLe Sénat gère le trésor public. Les questeurs nepeuvent rien y prélever sans son accord. Le Sénat...
II. La République romaine
II. La République romaineLe peuple romain, réuni en comices, vote les lois et élit chaque année lesmagistrats. Les plus im...
Les origines de rome
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les origines de rome

1 880 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 880
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
16
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les origines de rome

  1. 1. Introduction : Qu’est-ce que Rome ?ROME :DES ORIGINES À LA FIN DE LA REPUBLIQUE
  2. 2. I. Les origines de RomeA. Le site de RomeLItalie aux VIIIe -VIe siècles avant J.-C. Rome à lépoque des rois étrusques.
  3. 3. I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Bellum ingens geret Italia, populosque ferocesContundet, moresque viris et mœnia ponet,Tertia dum Latio regnantem viderit æstas,Ternaque transierint Rutulis hiberna subactis.At puer Ascanius, cui nunc cognomen IuloAdditur (Ilus erat dum res stetit Ilia regno),Triginta magnos volvendis mensibus orbesImperio explebit, regnumque ab sede LaviniTransferet, et longam multa vi muniet Albam.Hic jam ter centum totos regnabitur annosGente sub Hectorea, donec regina sacerdos,Marte gravis, geminam partu dabit Ilia prolem.Inde lupæ fulvo nutricis tegmine lætusRomulus excipiet gentem, et Mavortia condetMœnia, Romanosque suo de nomine dicet.His ego nec metas rerum nec tempora pono :Imperium sine fine dedi.Virgile (70-19 avant J.-C.), L’Énéide, chant I,entre 29 et 19 avant J.-C.Présenter le document.Titre:Auteur :Date :Nature :Sujet de l’œuvre : récit des épreuves du TroyenEnée, ancêtre mythique du peuple romain, filsd’Anchise et de Vénus, depuis la chute deTroie, jusqu’à son installation dans le Latium.Contexte historique : L’Énéide est écrit à lademande de l’empereur Auguste qui veutglorifier Rome et ses ancêtres (Jules César).
  4. 4. I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Jupiter s’adresse à Vénus, la mère d’Énée.Ton fils mènera en Italie une grande guerre, il brisera despeuples fiers, il établira pour ses hommes des institutions, desmurailles et règnera pendant trois années.Alors son fils Ascagne, à qui l’on donne aussi maintenant lenom d’Iule, règnera pendant trente longues années. Il déplacerasa capitale de Lavinium et fortifiera puissamment Albe la Longue.C’est là que pendant trois cents ans la royauté demeurera auxmains des descendants d’Énée, jusqu’au jour où Ilia, fille d’un roiet prêtresse de Mars, enfantera du dieu deux fils jumeaux,Romulus et Remus.Ensuite fier des forces acquises sous la protection d’une louvesa nourrice, l’un d’eux, Romulus, prendra en charge la nation etfondera les murailles de Mars : de son nom il nommera lesRomains. A ceux-là je leur ai donné un empire sans fin.Virgile, L’Énéide, chant I.Comprendre le texte enmettant l’essentiel enévidence.Surligner : en bleu les noms depersonnes En rouge les noms des dieux En vert les noms de lieux
  5. 5. B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Les héros de la fondation de RomeAnchiseEnéeIule/AscagneAmuliusNumitorMarsRhea SilviaRomulus et RémusVenusLe Latium au VIIIe s. av. J.-C.
  6. 6. B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Les héros de la fondation de RomeAnchiseEnéeIule/AscagneAmuliusNumitorMarsRhea SilviaRomulus et RémusVenusÉnée portant son père Anchise,onochoé à figures noires, v. 520-510av. J.-C., musée du Louvre.Enée blessé est soigné par Iapyx, enprésence de Vénus et de son filsAscagne.Fresque, Pompéi, v. 54 – 79,Naples, Musée archéologique.
  7. 7. I. Les origines de RomeB. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Romulus devient le premier roi de Rome.Romulus et Remus décidèrent de fonder une ville à l’endroit où ilsavaient été abandonnés et élevés. Étant jumeaux, l’ancienneté del’âge ne pouvait rien décider. Ils en appelèrent donc aux dieux :c’était à eux de désigner celui qui donnerait son nom à la citénouvelle et la gouvernerait. Romulus alla se placer sur lePalatin, Remus sur l’Aventin. C’est à Remus qu’apparut le premieraugure : six vautours. A peine voulut-il l’annoncer que Romulus enaperçut deux fois plus. Chacun d’eux est proclamé roi par lessiens. Les uns invoquant la priorité du présage, les autres, lenombre des oiseaux.Pour narguer son frère, Rémus aurait franchi d’un saut lesmurailles en construction. Dans sa colère, Romulus l’aurait tué endisant : « que meure quiconque franchira mes murailles ».Romulus devint ainsi seul maître de la nouvelle ville, qui prit sonnom.D’après Tite-Live, Histoire romaine, Ier siècle avant J.-C..
  8. 8. B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Nicolas Poussin, L’enlèvement des Sabines, 1637, Huile surtoile, 159 cm × 206 cm, Musée du Louvre, Paris, France
  9. 9. B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Jacques-Louis David, Les Sabines, 1799, Huile sur toile, 385 cm × 522 cm, Muséedu Louvre, Paris, France
  10. 10. B. La légende: une cité sous la protection des Dieux.Activité: identifier des représentations de la légende de la fondation de Rome
  11. 11. C. La vérité historique.
  12. 12. Urne funéraire étrusque, bronze, VIIe siècleav. J.-C., Musée de la civilisation romaine,Rome (Italie)C. La vérité historique.
  13. 13. II. La République romaineRépublique : mot formé de deux mots latins.Res : chosePublica : publique
  14. 14. II. La République romaineA. Patriciens et plébéiensLes PatriciensLa société romaine est dominée par lespatriciens. A l époque de la Rome royale, lespatriciens se répartissaient en cent famillesprétendant descendre des compagnons deRomulus. Chaque famille a son ancêtre : le pater.Tous les individus ayant le même paterappartiennent à la même gens ; chaque gens sedivise en branches.Les PlébéiensLa classe des plébéiens comprend la grandemajorité des Romains libres. A lépoque de laRome royale et au début de la République, ils nepeuvent prendre part à la vie politique.Le Togatus Barberini, sculpture sur marbre, H.:1,65 m, fin du Ier siècle avant J.-C., Rome,Musées capitolins, Centrale Montemartini.
  15. 15. II. La République romaineEn 494 avant J.-C., les consuls convoquent tous ceuxqui sont en âge de porter les armes, mais les plébéiensse retirent sur l’Aventin, à l’extérieur de Rome.En ville, la peur régnait. Qu’arriverait-il si uneattaque étrangère survenait?« Nous sommes citoyens, comme les patriciens. Sinous n’avons pas les mêmes richesses, nous avons lamême patrie qu’eux. Sentez-vous, hommes de laplèbe, dans quel mépris on nous tient ? Dans cesconditions, aucun de nous ne s’enrôlera dans l’armée.Aucun de nous n’est décidé à se battre pour desmaîtres orgueilleux qui nous refusent de devenirmagistrats. »Pour se réconcilier, on décida que la plèbe auraitses magistrats. Ces magistrats seraient sacrés. Ils nepourraient pas être arrêtés. Ils défendraient la plèbecontre les consuls. On créa donc deux tribuns de laplèbe.D’après Tite-Live, Histoire de Rome depuis sa fondation,Ier S. avant J.-C.Un citoyen (à gauche) fait appel(provocatio) à un tribun de la plèbe (aucentre), pour quil le protège : le tribunlève alors le bras au-dessus du citoyen.Denier dargent, 1er s. av. J.-C.. Paris, B.N
  16. 16. II. La République romaineAu début de la République, les citoyens ne sont pas égaux, deux groupess’opposent : les patriciens et les plébéiens.Les plus riches, les patriciens, votent et peuvent être élus magistratsalors que les plébéiens, les plus nombreux, n’ont pas de droits politiques. Larépublique romaine est donc une oligarchie (= pouvoir possédé par un petitnombre).Après deux siècles de lutte (IVe – Ve s. av J.-C.) les plébéiens obtiennentles mêmes droits.
  17. 17. II. La République romaineLe Sénat gère le trésor public. Les questeurs nepeuvent rien y prélever sans son accord. Le Sénatenvoie les ambassadeurs pour déclarer la guerre.Tous les cinq ans, le Sénat décide des dépensespour la réparation des édifices publics.Les consuls dirigent la république. Tous les autresmagistrats, sauf les tribuns de la plèbe, leurobéissent. Ils convoquent les comices, yprésentent leurs projets et font appliquer les loisqui y sont décidées. Pour la guerre, leur pouvoirest illimité.D’après Tite-Live, Histoire de Rome depuis sa fondation,Ier S. avant J.-C.B. Un pouvoir partagé : SPQR
  18. 18. II. La République romaine
  19. 19. II. La République romaineLe peuple romain, réuni en comices, vote les lois et élit chaque année lesmagistrats. Les plus importants sont les deux consuls.Cependant, le peuple ne décide pas de tout : le Sénat a une autorité morale et «conseille » les magistrats.Ainsi, à Rome, le Sénat et le peuple romain contrôlent le pouvoir.SPQR : Senatus PopulusQue Romanus. Ces initiales se retrouvent sur lesbâtiments et documents officiels.B. Un pouvoir partagé : SPQR

×