SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
Télécharger pour lire hors ligne
Pr. Sanae HANINE
Année universitaire 2019-2020
1. Les questionnements de départ
2. Les postulats de base: l’intelligence collective
3. Qu'est-ce que le crowdsourcing?
4. Historique
5. Formes d’externalisation / de collaboration Pisano et Verganti
(2008)
6. Les types de crowdsourcing
• Le crowdsourcing d’activités routinières
• Le crowdsourcing de contenu
• Crowdsourcing d’Activités Inventives
7. Les avantages pour l’entreprise
8. Aspects éthiques et controverses
Bibliographie
• Howe, J. (2006). Gannett to crowdsource news. Wired. from
http://www.wired.com/software/webservices/news/2006/11/72067
• Howe, J. (2009). Crowdsourcing: Why the Power of the Crowd is Driving the
Future of Business, Three Rivers Press.
• Keen, A. (2007). The cult of the amateur: How today’s internet is killing our
culture and assaulting our economy. London: Nicholas Brealey.
• Stibbe, M. (2006). All contributions welcome. Director, 60 (4), 76-81.
• Surowiecki, J. (2004). The wisdom of crowds: Why the many are smarter than the
few and how collective wisdom shapes business, economies, societies and
nations.Garden City: Doubleday.
• Tapscott D., & Williams, A. (2006). Wikinomics: How mass collaboration changes
everything. New York: Portfolio.Contemporary Management Research 28
• Trendwatching (2007) 8 important consummer trends for 2008. Retrieved June
22, 2008, from http://www.trendwatching.com/trends/8trends2008.htm
Webographie
• https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2011-1-page-
254.htm#re4no4
• https://www.creads.fr/blog/comment-faire/le-crowdsourcing-definition
• https://www.wired.com/2006/06/crowds/
• https://www.alain-bensoussan.com/avocats/crowdsourcing-production-
participative/2017/03/08/
• https://www.lefigaro.fr/entrepreneur/2012/06/04/09007-
20120604ARTFIG00406-creads-demultiplie-la-creativite-sur-internet.php
• https://cyber.harvard.edu/people/ybenkler
• https://laritanner.com/participatory-culture/crowdsourcing-a-brief-history/
• https://www.360-webmarketing.fr/crowdsourcing/
Les questionnements de départ
•Peut-on avoir recours à une foule pour créer des nouveaux
produits ?
•Pourquoi les utilisateurs ne seraient-ils pas une source
suffisante d’innovation pour les entreprises ou un moyen de
réduire les coûts de certaines activités ?
•Est-il possible d’innover autrement?
 Certains utilisateurs ont des
idées de nouveaux produits
qui soient à la fois des idées
nouvelles et raisonnables
c’est-à-dire exploitables en
pratique.
 Les créations d’utilisateurs
peuvent devenir des succès
commerciaux et donc les
idées de produits peuvent
être exploitées concrètement.
Les postulats de base: l’intelligence collective
Les groupes sont plus performants que les individus dans la résolution
de problèmes
– Croyance erronée en l’homme providentiel : l’expert, le consultant, le
CEO…
– L’intelligence des foules est à l’œuvre quotidiennement ( bourse,
marchés, paris, Google…)
– Pour que les groupes soient performants il faut réunir 3 conditions :
diversité, indépendance et décentralisation
Les postulats de base: l’intelligence collective
Responsable des études juridiques
entrepreneuriales à Harvard, et co-
directeur de la faculté du Berkman
Klein Center for Internet and
Society.
Avant de rejoindre la faculté de la
Harvard Law School, il était
professeur de droit Joseph M. Field
'55 à Yale. Il écrit sur Internet et
l'émergence de l'économie et de la
société en réseau, ainsi que sur
l'organisation des infrastructures,
telles que les communications sans
fil.
Dans les années 2000, il a travaillé
sur les sources et la signification
économique et politique de
l'action individuelle et de la
collaboration radicalement
décentralisées dans la production
de l'information, du savoir et de la
culture.
Yochai Benkler James Surowiecki est éditorialiste
au New Yorker,
Il publie aussi dans The New York
Times,The Wall Street Journal,
Artforum, Wired, and Slate.
Jeff Howe est professeur adjoint à l'Université
Northeastern, journaliste. De 2001 à 2010 En 2006,
il a inventé le terme de «crowdsourcing»
Définition
Le terme crowdsourcing, ou « production participative » ou
« externalisation vers les foules », est défini comme :
« un mode de réalisation d’un projet ou d’un produit
faisant appel aux contributions d’un grand nombre de
personnes, généralement des internautes ».
La Commission générale de terminologie et de néologie
Ce terme est rapproché du concept de « common based peer
production » qui pourrait être traduit par « production entre
pairs, ou travail collaboratif, orienté(e) vers les communs »,
développé par l’écrivain, économiste et professeur américain
Yochai Benkler, notamment dans son ouvrage « The Wealth of
Network » (La Richesse des réseaux).
Définition
• Le crowdsourcing consiste littéralement à externaliser (to outsource) une activité
vers la foule (crowd) c’est-à-dire vers un grand nombre d’acteurs anonymes (à
priori) .
• Le terme « crowdsourcing » a été popularisé par Jeff Howe (2006).
• Son essor est fortement lié au développement des nouvelles technologies de
l’information et de la communication du Web 2.0 qui facilite la mise en relation
d’un grand nombre d’acteurs dispersés (Cardon, 2006).
The act of a company or institution taking a function once
performed by employees and outsourcing it to an undefined
(and generally large) network of people in the form of an
open call’ (Howe, 2006b).
Le crowdsourcing consiste à
canaliser les besoins ou désirs
d'experts pour résoudre un
problème et ensuite de
partager librement la réponse
avec tout le monde
(Henk van Ess, 2010)
Définition
« Le crowdsourcing est un
modèle de production et de
résolution de problèmes en
ligne et décentralisé ». par
Jeff Howe et Mark Robinson
(2006)
Le crowdsourcing est une forme
d’externalisation voire de
collaboration possible avec des
individus à l’extérieur de
l’entreprise. Il constitue une
alternative aux autres formes de
production comme la réalisation
en interne, l’externalisation
classique, ou l’innovation en
réseaux (Pisano et Verganti,
2008).
Définition
Le crowdsourcing fait référence au
processus de l'externalisation des activités
d'une entreprise à une communauté ou une
foule en ligne sous la forme d'un 'appel
ouvert'. Tout membre de la foule peut alors
terminer une tâche assignée et être payé
pour leurs efforts.
Bien que cette forme d’organisation du
travail ait été initiée dans le secteur
informatique, les entreprises ont commencé
à utiliser le «crowdsourcing» pour une
gamme
des tâches qu'ils trouvent peuvent être
mieux accomplies par les membres d'une
foule plutôt que par leurs propres
employés.
Deux éléments caractérisent le crowdsourcing : un appel ouvert et une foule, les deux
étant intrinsèquement liés.
La dimension ouverte est fondamentale. Elle signifie que l’accès est non-
discriminatoire (Pénin, 2008). La participation est ouverte à tous.
Aussi, des individus peuvent participer mais également des entreprises, des
organisations à but non lucratif ou des communautés d’individus s’ils le désirent et
s’organisent en conséquence.
C’est cette dimension d’ouverture qui permet à la « foule » de participer.
Guittard et Schenk (2010) la caractérisent par un grand nombre d’individus
hétérogènes et un anonymat à priori. L’hétérogénéité porte ici sur plusieurs
paramètres dont l’importance peut varier en fonction de l’activité à réaliser par la
foule : connaissances, ressource temps à consacrer, situation géographique, langues
pratiquées, etc.
Qui est le « Crowd » ou la « foule »
La marque de vêtements Threadless, une start-up dans
l’industrie du textile qui s’est spécialisée dans les T-shirts aux
logos originaux. Cette marque de vêtements organise un
concours mensuel du meilleur design de T-shirt. Le gagnant
voit son T-shirt mis en vente et gagne un petit pécule (Ogawa
et Piller, 2006).
659 000 contributeurs à la fin 2013
4,5 millions
contributeurs
5,4 millions contributeurs
Historique: Le crowdsourcing : un concept au cœur de la
logique collaborative
Des projets faisant appel à une intelligence collaborative et à l'internet existaient depuis
plusieurs années tels que:
- le LazyWeb, les jeux utiles de Luis von Ahn (ESP Game) ou l'approche reCAPTCHA utilisée pour
certains cryptages de sécurisation du Web (inspirés de la CAPTCHA, qui dérive de l'utilisation
de l'humain pour améliorer la numérisation automatisée des livres). D'autres exemples de
grande ampleur existent, par exemple :
- Le projet Stardust@home ; la NASA sollicite l'aide du public pour chercher des impacts de
poussière spatiale dans un bloc d'aérogel à l'aide d'un microscope virtuel ;
- Le projet Galaxy Zoo ; projet astronomique en ligne invitant les internautes à collaborer à la
classification de plus d'un million de galaxies à partir d'images fournies par le programme
- Le projet Wikipédia et de nombreux wikis associent un très grand nombre de participants
dont
- Le projet Tela Botanica, qui fait appel aux botanistes francophones pour améliorer et
compléter les connaissances en botanique.
Formes d’externalisation / de collaboration Pisano et
Verganti (2008)
Les types de crowdsourcing
Le crowdsourcing d’activités inventives
Le crowdsourcing de tâches routinières
Le crowdsourcing de contenu
Les types de crowdsourcing
Le crowdsourcing d’activités routinières
(www.interneteyes.co.uk)
• La surveillance de caméras vidéo par la foule
• « Internet eyes » (www.interneteyes.co.uk) est un service dont l’objectif est de
permettre aux entreprises de surveillance, qui ont installé des caméras chez des
clients, de faire surveiller ces caméras par la foule.
• Après s’être inscrit, chaque individu peut surveiller des caméras sur son écran
Internet plusieurs heures par jour. Les individus sont rémunérés en fonction du
nombre d’infractions relevées.
Le crowdsourcing de contenu
• Le crowdsourcing de contenu : la foule apporte ici non pas simplement de son
temps pour accomplir une tâche aisée, mais alimente un stock de données et
d’informations.
• Par exemple, elle fournit des informations pour compléter une carte routière
(www.openstreetmap.fr), une encyclopédie (www.wikipedia.fr) ou un stock de
photos (www.iStockphoto.fr).
• La difficulté rencontrée dans la construction d’un contenu est justement de
parvenir à l’exhaustivité. Généralement le contenu n’a de valeur que si les
informations qu’il contient sont diverses et complètes rendant naturellement sa
construction par une entité simple très compliquée et coûteuse.
• L’intérêt de la foule réside donc ici non seulement dans sa taille, mais également
dans sa diversité. Plus la foule est hétérogène (formation, expérience,
localisation géographique, centre d’intérêt, etc.) plus les renseignements
apportés au contenu seront exhaustifs.
Le crowdsourcing de contenu
Crowdspirit.org a été organisé pour permettre à un groupe
de membres de la communauté à développer et à
commercialiser conjointement une gamme de articles, les
utilisateurs voteront conjointement sur les idées à
accepter et financeront conjointement le les coûts de
développement et de commercialisation des idées mises
en production (Hempel, 2007).
Gannet, l'éditeur de journaux aux États-Unis, a
pris la décision d'externaliser une partie de sa
collecte de nouvelles opérations. Plutôt que de
compter sur des journalistes à plein temps pour
recueillir toutes ses nouvelles, la firme a
activement cherché à faire du crowdsourcing.
La société Fort Myers News Press a invité les
lecteurs à enquêter sur les exemples de
malversations du gouvernement et à en rendre
compte.
Crowdsourcing d’Activités Inventives (CAI)
• Le CAI consiste à permettre à la
foule de solutionner des
problèmes parfois complexes
et/ou créatifs.
• Une entreprise publie un
problème en ligne, un grand
nombre de personnes
proposent des solutions au
problème, les idées gagnantes
reçoivent une forme de prime
et la masse de l'entreprise
produit l'idée pour son propre
gain». Brabham (2009)
le crowdsourcing est une manière pour une organisation de
mobiliser les savoirs développés par d’autres.
Exemples:
Les plateformes de concours de
design. Le principe de ces
plateformes est de proposer à ses
clients la mise en ligne d'un concours
de design afin de recevoir de
nombreuses propositions de designs
de la part des designers inscrits sur
ces dites plateformes.
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme
INNOCENTIVE
Une entreprise de crowdsourcing,
Innocentive, est spécialisée dans des
solutions scientifiques aux sociétés du
Fortune 500 (y compris Proctor and
Gamble et Boeing) qui paient chacun une
cotisation annuelle (à partir de 100 000 $
US) pour l’accès à Communauté de
crowdsourceurs d'Innocentive plus un
pourcentage des frais payés à tout
crowdsourcer individuel qui réussit à
résoudre l'une des tâches de l'entreprise
(Rigby, 2007)
• La plateforme permet de mettre en relation des entreprises qui ont
un problème à résoudre (le plus souvent un problème technique que
les équipes de R&D n’arrivent pas à solutionner) et une foule
d’inventeurs prêts à consacrer du temps à la résolution de ces
problèmes.
• L’entreprise poste ainsi son problème sur le site (le décrit de manière
détaillée) et offre une prime pour les solutions qui seraient
apportées. Les inventeurs amateurs proposent des solutions et, en
fonction de leur succès (adéquation avec le cahier des charges),
récupèrent ou non la prime
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme
INNOCENTIVE
Crowdsourcers fournissent leurs propres
modèles qui sont ensuite vendus par
cafepress sur une gamme d'articles de des
tasses aux t-shirts. Les créateurs de design
obtiennent un pourcentage de chaque
article vendu mettant en vedette leur
conception et accéder à toutes les
installations de la vitrine en ligne et les
installations de fabrication et de
distribution de cafepress sans avoir à payer
les frais initiaux.
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme
https://www.cafepress.com/
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): https://99designs.fr/
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI):https://www.creads.fr/
Creads est une des premières startups à
utiliser le principe du crowdsourcing en
France pour aider les marques à créer des
supports de communication avec l’aide
d’une communauté de designers
professionnels.
Creads, emploie 15 salariés et réalise 1 million
d'euros de chiffre d'affaires, s'est doté d'une plate-
forme qui rassemble aujourd'hui 40.000 designers
qui œuvrent à la création de supports de
communication qui vont du nom de marque au
slogan en passant par le logo, l'affiche ou le design
de sites Internet. Concrètement, pour répondre à la
demande d'un client, Creads diffuse sur son site et
pendant une période limitée un appel à la création
auprès de cette communauté de designers.
Crowdsourcing d’activités inventives (CAI):Le site de création de
logos Wilogo
La société de location de DVD, qui a
offert un million
paiement en dollars à toute personne
qui peut développer un système
supérieur pour estimer de nombreux
utilisateurs ayant une préférence de type
de film révélée particulière aimeront un
film particulier.
Google a offert jusqu'à dix
millions de dollars à ceux qui
développent
des applications innovantes
pour leur nouveau système
d'exploitation de téléphone
mobile Android
(Trendwatching, 2007).
Les avantages pour l’entreprise
• La diminution des coûts
• La génération d’idées n’est qu’un élément parmi d’autres pour obtenir un nouveau
produit, il faut y ajouter des connaissances techniques et commerciales
• Les connaissances accumulées par les chercheurs et les ingénieurs permettent à
l’entreprise d’éviter des erreurs ou de ne pas en répéter certaines
• L’accès à un réservoir de compétences, d’idées, de ressources, nettement plus
important que ce dont l’entreprise dispose en interne
• Le crowdsourcing accroît la concurrence dans la réalisation de certaines activités (il
met en quelque sorte les équipes internes en concurrence avec un réservoir mondial
d’autres chercheurs), ce qui stimule les chercheurs, accroît la productivité et permet
de surmonter les résistances au changement.
• le crowdsourcing permet à l’organisation d’externaliser l’échec et le risque lié à une
activité puisque l’entreprise ne paye que les produits ou services qui répondent à ses
attentes. Elle n’a donc pas à gérer les échecs de ses équipes.
Aspects éthiques et controverses
• Le crowdsourcing interpelle sur le statut de l'expertise et de l'expert, ou encore sur la
propriété intellectuelle d'un travail ou l'usage qui en sera fait
• Exploitation: Certaines formes de crowdsourcing peuvent en effet priver des
personnes d'un emploi rémunéré.
• Manipulation: Dans certains domaines, des dérives sont possibles. Par exemple, des
sites internet pourraient manipuler le public qu'ils flattent en lui proposant un rôle
d'expert, avec des intentions cachées, commerciales ou d'embrigadement.
• Droits de vie privée et délation
• Publicité mensongère
Synthèse et conclusion
Selon le secteur et le type d’activité les modalités d’exécution du
crowdsourcing varient quelques peu mais l’idée sous-jacente reste
toujours d’externaliser tout ou partie d’une activité à une foule .
Néanmoins si l’intérêt potentiel du crowdsourcing est indiscutable, ces
pratiques génèrent également de sérieux problèmes éthiques
notamment de gouvernance et de gestion des savoirs.

Contenu connexe

Tendances

L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...
L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...
L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...Destiny TCHEHOUALI
 
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires Bodyspacesociety Blog
 
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble Fing
 
Réseaux Sociaux Numérique et information
Réseaux Sociaux Numérique et informationRéseaux Sociaux Numérique et information
Réseaux Sociaux Numérique et informationwallace04
 
Profil ertzscheid - copie
Profil ertzscheid - copieProfil ertzscheid - copie
Profil ertzscheid - copieolivier
 
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007David South Consulting
 
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...EASY EGOV
 
Bilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsBilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsFing
 
Atelier juriconnexion 2009
Atelier juriconnexion 2009Atelier juriconnexion 2009
Atelier juriconnexion 2009Geemik
 
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...SMCFrance
 
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...SMCFrance
 
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...Bodyspacesociety Blog
 
Thesis Defence Raphaëlle Laubie
Thesis Defence Raphaëlle LaubieThesis Defence Raphaëlle Laubie
Thesis Defence Raphaëlle LaubieRaphaëlle Laubie
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publicsOFO - IFA
 
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011Serge Van Oudenhove
 
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire    Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire Hélène MULOT
 
PréSentation Clcv 10 Nov V3
PréSentation Clcv 10 Nov V3PréSentation Clcv 10 Nov V3
PréSentation Clcv 10 Nov V3François Duport
 

Tendances (20)

Curation
CurationCuration
Curation
 
L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...
L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...
L'implication des acteurs TIC du Sud dans les réseaux sociaux thématiques : c...
 
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires
Pro-ana : réseaux sociaux et troubles alimentaires
 
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble
Open Data et Concertation - Fing & Décider ensemble
 
Réseaux Sociaux Numérique et information
Réseaux Sociaux Numérique et informationRéseaux Sociaux Numérique et information
Réseaux Sociaux Numérique et information
 
Profil ertzscheid - copie
Profil ertzscheid - copieProfil ertzscheid - copie
Profil ertzscheid - copie
 
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007
Defis en matiere de developpement, Les solutions Sud-Sud: Aout 2007
 
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...
La plateforme Web2solidarité : Une perspective de participation des citoyens ...
 
Curation edp2500
Curation edp2500Curation edp2500
Curation edp2500
 
Bilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projetsBilan de l’accélérateur de projets
Bilan de l’accélérateur de projets
 
Atelier juriconnexion 2009
Atelier juriconnexion 2009Atelier juriconnexion 2009
Atelier juriconnexion 2009
 
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...
Penser la trace numérique : quels paradigmes, quels possibles ? Par Cléo Coll...
 
Curation web
Curation webCuration web
Curation web
 
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...
Le "je" et le "nous". Engagement et actions collectives sur le web. Par Romai...
 
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...
Sébastien Broca - De l'open source au digital labour : deux critiques du capi...
 
Thesis Defence Raphaëlle Laubie
Thesis Defence Raphaëlle LaubieThesis Defence Raphaëlle Laubie
Thesis Defence Raphaëlle Laubie
 
Les défis des services publics
Les défis des services publicsLes défis des services publics
Les défis des services publics
 
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011
Entreprise 2.0 serge van oudenhove ichec 2011
 
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire    Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
Vers une littératie des Communs : un parcours professionnel et universitaire
 
PréSentation Clcv 10 Nov V3
PréSentation Clcv 10 Nov V3PréSentation Clcv 10 Nov V3
PréSentation Clcv 10 Nov V3
 

Similaire à Crowdsourcing

Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaud
Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaudSfsic14 140604-galibert peirot-boutaud
Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaudSFSIC Association
 
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projet
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projetUtilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projet
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projetomsrp
 
Utilisation d'une communauté (dév. projet)
Utilisation d'une communauté (dév. projet)Utilisation d'une communauté (dév. projet)
Utilisation d'une communauté (dév. projet)Patrice Leroux
 
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...liberTIC
 
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.key
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.keyClic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.key
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.keyPhanon
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraud
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraudLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraud
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraudAlban Jarry
 
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. Bason
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. BasonConduire l'innovation dans le secteur public, C. Bason
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. BasonStéphane VINCENT
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean denis garo
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean denis garoLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean denis garo
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean denis garoAlban Jarry
 
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IA
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IALiberté intellectuelle : Des livres à l'IA
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IAMartel D.
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - claire lavielle
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - claire lavielleLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - claire lavielle
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - claire lavielleAlban Jarry
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherr
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherrLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherr
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherrAlban Jarry
 
Activisme et lobbying web
Activisme et lobbying webActivisme et lobbying web
Activisme et lobbying webMandiaye
 
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Patrick Genoud
 
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING Fing
 
La netnographie, quelles évolutions ?
La netnographie, quelles évolutions ? La netnographie, quelles évolutions ?
La netnographie, quelles évolutions ? Maria Mercanti-Guérin
 
Utiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUUtiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUAnne-Gaëlle Gaudion
 
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)Anahi Iacucci
 

Similaire à Crowdsourcing (20)

Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaud
Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaudSfsic14 140604-galibert peirot-boutaud
Sfsic14 140604-galibert peirot-boutaud
 
Dominique cardon - ENMI12
Dominique cardon -  ENMI12Dominique cardon -  ENMI12
Dominique cardon - ENMI12
 
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projet
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projetUtilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projet
Utilisation d'une communauté en ligne pour le développement d'un projet
 
Utilisation d'une communauté (dév. projet)
Utilisation d'une communauté (dév. projet)Utilisation d'une communauté (dév. projet)
Utilisation d'une communauté (dév. projet)
 
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
Ophélie Popille: Les promesses et impacts de l'ouverture des données sur le t...
 
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.key
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.keyClic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.key
Clic democra tic_ybreindl_sept2010_v3.key
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraud
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraudLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraud
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean-gabriel giraud
 
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. Bason
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. BasonConduire l'innovation dans le secteur public, C. Bason
Conduire l'innovation dans le secteur public, C. Bason
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean denis garo
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean denis garoLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - jean denis garo
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - jean denis garo
 
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IA
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IALiberté intellectuelle : Des livres à l'IA
Liberté intellectuelle : Des livres à l'IA
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - claire lavielle
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - claire lavielleLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - claire lavielle
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - claire lavielle
 
Ugc
UgcUgc
Ugc
 
Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013Geojournee-MRNF-2013
Geojournee-MRNF-2013
 
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherr
Livre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherrLivre blanc   information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherr
Livre blanc information reseaux sociaux et innovation - pierre hausherr
 
Activisme et lobbying web
Activisme et lobbying webActivisme et lobbying web
Activisme et lobbying web
 
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
 
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING
Campagne d'adhésion 2014 - Plan d'action FING
 
La netnographie, quelles évolutions ?
La netnographie, quelles évolutions ? La netnographie, quelles évolutions ?
La netnographie, quelles évolutions ?
 
Utiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BUUtiliser des outils collaboratifs en BU
Utiliser des outils collaboratifs en BU
 
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)
Crowdsourcing and crowdfeeding (french version)
 

Plus de Sanae HANINE

Intelligence sociale collective.pptx
Intelligence sociale collective.pptxIntelligence sociale collective.pptx
Intelligence sociale collective.pptxSanae HANINE
 
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion Sanae HANINE
 
Entrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstEntrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstSanae HANINE
 
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel ...
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel  ...Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel  ...
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel ...Sanae HANINE
 
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...Sanae HANINE
 
The paradigm of quantum leadership ontology, praxis and application to manag...
The paradigm of quantum leadership  ontology, praxis and application to manag...The paradigm of quantum leadership  ontology, praxis and application to manag...
The paradigm of quantum leadership ontology, praxis and application to manag...Sanae HANINE
 
Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management Sanae HANINE
 
Leadership quantique version rfmn
Leadership quantique  version rfmnLeadership quantique  version rfmn
Leadership quantique version rfmnSanae HANINE
 
Capital immatériel: un imbroglio épistémologique
Capital immatériel: un imbroglio épistémologiqueCapital immatériel: un imbroglio épistémologique
Capital immatériel: un imbroglio épistémologiqueSanae HANINE
 
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...Sanae HANINE
 

Plus de Sanae HANINE (13)

Intelligence sociale collective.pptx
Intelligence sociale collective.pptxIntelligence sociale collective.pptx
Intelligence sociale collective.pptx
 
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion
Chapitre i Introduction aux sciences de la gestion
 
Lean startup
Lean startupLean startup
Lean startup
 
Design thinking
Design thinkingDesign thinking
Design thinking
 
Entrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstEntrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fst
 
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel ...
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel  ...Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel  ...
Capital Capital Capital Capital immat immat immat immatériel riel riel riel ...
 
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
 
The paradigm of quantum leadership ontology, praxis and application to manag...
The paradigm of quantum leadership  ontology, praxis and application to manag...The paradigm of quantum leadership  ontology, praxis and application to manag...
The paradigm of quantum leadership ontology, praxis and application to manag...
 
Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management Communication interne: un outil de management
Communication interne: un outil de management
 
Leadership quantique version rfmn
Leadership quantique  version rfmnLeadership quantique  version rfmn
Leadership quantique version rfmn
 
Self motivation
Self motivationSelf motivation
Self motivation
 
Capital immatériel: un imbroglio épistémologique
Capital immatériel: un imbroglio épistémologiqueCapital immatériel: un imbroglio épistémologique
Capital immatériel: un imbroglio épistémologique
 
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
The user's judgment: conceptualization, construction and validation of a meas...
 

Crowdsourcing

  • 1. Pr. Sanae HANINE Année universitaire 2019-2020
  • 2. 1. Les questionnements de départ 2. Les postulats de base: l’intelligence collective 3. Qu'est-ce que le crowdsourcing? 4. Historique 5. Formes d’externalisation / de collaboration Pisano et Verganti (2008) 6. Les types de crowdsourcing • Le crowdsourcing d’activités routinières • Le crowdsourcing de contenu • Crowdsourcing d’Activités Inventives 7. Les avantages pour l’entreprise 8. Aspects éthiques et controverses
  • 3. Bibliographie • Howe, J. (2006). Gannett to crowdsource news. Wired. from http://www.wired.com/software/webservices/news/2006/11/72067 • Howe, J. (2009). Crowdsourcing: Why the Power of the Crowd is Driving the Future of Business, Three Rivers Press. • Keen, A. (2007). The cult of the amateur: How today’s internet is killing our culture and assaulting our economy. London: Nicholas Brealey. • Stibbe, M. (2006). All contributions welcome. Director, 60 (4), 76-81. • Surowiecki, J. (2004). The wisdom of crowds: Why the many are smarter than the few and how collective wisdom shapes business, economies, societies and nations.Garden City: Doubleday. • Tapscott D., & Williams, A. (2006). Wikinomics: How mass collaboration changes everything. New York: Portfolio.Contemporary Management Research 28 • Trendwatching (2007) 8 important consummer trends for 2008. Retrieved June 22, 2008, from http://www.trendwatching.com/trends/8trends2008.htm
  • 4. Webographie • https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2011-1-page- 254.htm#re4no4 • https://www.creads.fr/blog/comment-faire/le-crowdsourcing-definition • https://www.wired.com/2006/06/crowds/ • https://www.alain-bensoussan.com/avocats/crowdsourcing-production- participative/2017/03/08/ • https://www.lefigaro.fr/entrepreneur/2012/06/04/09007- 20120604ARTFIG00406-creads-demultiplie-la-creativite-sur-internet.php • https://cyber.harvard.edu/people/ybenkler • https://laritanner.com/participatory-culture/crowdsourcing-a-brief-history/ • https://www.360-webmarketing.fr/crowdsourcing/
  • 5. Les questionnements de départ •Peut-on avoir recours à une foule pour créer des nouveaux produits ? •Pourquoi les utilisateurs ne seraient-ils pas une source suffisante d’innovation pour les entreprises ou un moyen de réduire les coûts de certaines activités ? •Est-il possible d’innover autrement?
  • 6.  Certains utilisateurs ont des idées de nouveaux produits qui soient à la fois des idées nouvelles et raisonnables c’est-à-dire exploitables en pratique.  Les créations d’utilisateurs peuvent devenir des succès commerciaux et donc les idées de produits peuvent être exploitées concrètement. Les postulats de base: l’intelligence collective
  • 7. Les groupes sont plus performants que les individus dans la résolution de problèmes – Croyance erronée en l’homme providentiel : l’expert, le consultant, le CEO… – L’intelligence des foules est à l’œuvre quotidiennement ( bourse, marchés, paris, Google…) – Pour que les groupes soient performants il faut réunir 3 conditions : diversité, indépendance et décentralisation Les postulats de base: l’intelligence collective
  • 8. Responsable des études juridiques entrepreneuriales à Harvard, et co- directeur de la faculté du Berkman Klein Center for Internet and Society. Avant de rejoindre la faculté de la Harvard Law School, il était professeur de droit Joseph M. Field '55 à Yale. Il écrit sur Internet et l'émergence de l'économie et de la société en réseau, ainsi que sur l'organisation des infrastructures, telles que les communications sans fil. Dans les années 2000, il a travaillé sur les sources et la signification économique et politique de l'action individuelle et de la collaboration radicalement décentralisées dans la production de l'information, du savoir et de la culture. Yochai Benkler James Surowiecki est éditorialiste au New Yorker, Il publie aussi dans The New York Times,The Wall Street Journal, Artforum, Wired, and Slate. Jeff Howe est professeur adjoint à l'Université Northeastern, journaliste. De 2001 à 2010 En 2006, il a inventé le terme de «crowdsourcing»
  • 9. Définition Le terme crowdsourcing, ou « production participative » ou « externalisation vers les foules », est défini comme : « un mode de réalisation d’un projet ou d’un produit faisant appel aux contributions d’un grand nombre de personnes, généralement des internautes ». La Commission générale de terminologie et de néologie Ce terme est rapproché du concept de « common based peer production » qui pourrait être traduit par « production entre pairs, ou travail collaboratif, orienté(e) vers les communs », développé par l’écrivain, économiste et professeur américain Yochai Benkler, notamment dans son ouvrage « The Wealth of Network » (La Richesse des réseaux).
  • 10. Définition • Le crowdsourcing consiste littéralement à externaliser (to outsource) une activité vers la foule (crowd) c’est-à-dire vers un grand nombre d’acteurs anonymes (à priori) . • Le terme « crowdsourcing » a été popularisé par Jeff Howe (2006). • Son essor est fortement lié au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication du Web 2.0 qui facilite la mise en relation d’un grand nombre d’acteurs dispersés (Cardon, 2006). The act of a company or institution taking a function once performed by employees and outsourcing it to an undefined (and generally large) network of people in the form of an open call’ (Howe, 2006b).
  • 11. Le crowdsourcing consiste à canaliser les besoins ou désirs d'experts pour résoudre un problème et ensuite de partager librement la réponse avec tout le monde (Henk van Ess, 2010) Définition « Le crowdsourcing est un modèle de production et de résolution de problèmes en ligne et décentralisé ». par Jeff Howe et Mark Robinson (2006)
  • 12. Le crowdsourcing est une forme d’externalisation voire de collaboration possible avec des individus à l’extérieur de l’entreprise. Il constitue une alternative aux autres formes de production comme la réalisation en interne, l’externalisation classique, ou l’innovation en réseaux (Pisano et Verganti, 2008). Définition Le crowdsourcing fait référence au processus de l'externalisation des activités d'une entreprise à une communauté ou une foule en ligne sous la forme d'un 'appel ouvert'. Tout membre de la foule peut alors terminer une tâche assignée et être payé pour leurs efforts. Bien que cette forme d’organisation du travail ait été initiée dans le secteur informatique, les entreprises ont commencé à utiliser le «crowdsourcing» pour une gamme des tâches qu'ils trouvent peuvent être mieux accomplies par les membres d'une foule plutôt que par leurs propres employés.
  • 13. Deux éléments caractérisent le crowdsourcing : un appel ouvert et une foule, les deux étant intrinsèquement liés. La dimension ouverte est fondamentale. Elle signifie que l’accès est non- discriminatoire (Pénin, 2008). La participation est ouverte à tous. Aussi, des individus peuvent participer mais également des entreprises, des organisations à but non lucratif ou des communautés d’individus s’ils le désirent et s’organisent en conséquence. C’est cette dimension d’ouverture qui permet à la « foule » de participer. Guittard et Schenk (2010) la caractérisent par un grand nombre d’individus hétérogènes et un anonymat à priori. L’hétérogénéité porte ici sur plusieurs paramètres dont l’importance peut varier en fonction de l’activité à réaliser par la foule : connaissances, ressource temps à consacrer, situation géographique, langues pratiquées, etc. Qui est le « Crowd » ou la « foule »
  • 14. La marque de vêtements Threadless, une start-up dans l’industrie du textile qui s’est spécialisée dans les T-shirts aux logos originaux. Cette marque de vêtements organise un concours mensuel du meilleur design de T-shirt. Le gagnant voit son T-shirt mis en vente et gagne un petit pécule (Ogawa et Piller, 2006).
  • 15. 659 000 contributeurs à la fin 2013 4,5 millions contributeurs
  • 17. Historique: Le crowdsourcing : un concept au cœur de la logique collaborative Des projets faisant appel à une intelligence collaborative et à l'internet existaient depuis plusieurs années tels que: - le LazyWeb, les jeux utiles de Luis von Ahn (ESP Game) ou l'approche reCAPTCHA utilisée pour certains cryptages de sécurisation du Web (inspirés de la CAPTCHA, qui dérive de l'utilisation de l'humain pour améliorer la numérisation automatisée des livres). D'autres exemples de grande ampleur existent, par exemple : - Le projet Stardust@home ; la NASA sollicite l'aide du public pour chercher des impacts de poussière spatiale dans un bloc d'aérogel à l'aide d'un microscope virtuel ; - Le projet Galaxy Zoo ; projet astronomique en ligne invitant les internautes à collaborer à la classification de plus d'un million de galaxies à partir d'images fournies par le programme - Le projet Wikipédia et de nombreux wikis associent un très grand nombre de participants dont - Le projet Tela Botanica, qui fait appel aux botanistes francophones pour améliorer et compléter les connaissances en botanique.
  • 18. Formes d’externalisation / de collaboration Pisano et Verganti (2008)
  • 19.
  • 20. Les types de crowdsourcing Le crowdsourcing d’activités inventives Le crowdsourcing de tâches routinières Le crowdsourcing de contenu
  • 21. Les types de crowdsourcing
  • 22. Le crowdsourcing d’activités routinières (www.interneteyes.co.uk) • La surveillance de caméras vidéo par la foule • « Internet eyes » (www.interneteyes.co.uk) est un service dont l’objectif est de permettre aux entreprises de surveillance, qui ont installé des caméras chez des clients, de faire surveiller ces caméras par la foule. • Après s’être inscrit, chaque individu peut surveiller des caméras sur son écran Internet plusieurs heures par jour. Les individus sont rémunérés en fonction du nombre d’infractions relevées.
  • 23. Le crowdsourcing de contenu • Le crowdsourcing de contenu : la foule apporte ici non pas simplement de son temps pour accomplir une tâche aisée, mais alimente un stock de données et d’informations. • Par exemple, elle fournit des informations pour compléter une carte routière (www.openstreetmap.fr), une encyclopédie (www.wikipedia.fr) ou un stock de photos (www.iStockphoto.fr). • La difficulté rencontrée dans la construction d’un contenu est justement de parvenir à l’exhaustivité. Généralement le contenu n’a de valeur que si les informations qu’il contient sont diverses et complètes rendant naturellement sa construction par une entité simple très compliquée et coûteuse. • L’intérêt de la foule réside donc ici non seulement dans sa taille, mais également dans sa diversité. Plus la foule est hétérogène (formation, expérience, localisation géographique, centre d’intérêt, etc.) plus les renseignements apportés au contenu seront exhaustifs.
  • 25. Crowdspirit.org a été organisé pour permettre à un groupe de membres de la communauté à développer et à commercialiser conjointement une gamme de articles, les utilisateurs voteront conjointement sur les idées à accepter et financeront conjointement le les coûts de développement et de commercialisation des idées mises en production (Hempel, 2007). Gannet, l'éditeur de journaux aux États-Unis, a pris la décision d'externaliser une partie de sa collecte de nouvelles opérations. Plutôt que de compter sur des journalistes à plein temps pour recueillir toutes ses nouvelles, la firme a activement cherché à faire du crowdsourcing. La société Fort Myers News Press a invité les lecteurs à enquêter sur les exemples de malversations du gouvernement et à en rendre compte.
  • 26. Crowdsourcing d’Activités Inventives (CAI) • Le CAI consiste à permettre à la foule de solutionner des problèmes parfois complexes et/ou créatifs. • Une entreprise publie un problème en ligne, un grand nombre de personnes proposent des solutions au problème, les idées gagnantes reçoivent une forme de prime et la masse de l'entreprise produit l'idée pour son propre gain». Brabham (2009) le crowdsourcing est une manière pour une organisation de mobiliser les savoirs développés par d’autres. Exemples: Les plateformes de concours de design. Le principe de ces plateformes est de proposer à ses clients la mise en ligne d'un concours de design afin de recevoir de nombreuses propositions de designs de la part des designers inscrits sur ces dites plateformes.
  • 27. Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme INNOCENTIVE Une entreprise de crowdsourcing, Innocentive, est spécialisée dans des solutions scientifiques aux sociétés du Fortune 500 (y compris Proctor and Gamble et Boeing) qui paient chacun une cotisation annuelle (à partir de 100 000 $ US) pour l’accès à Communauté de crowdsourceurs d'Innocentive plus un pourcentage des frais payés à tout crowdsourcer individuel qui réussit à résoudre l'une des tâches de l'entreprise (Rigby, 2007)
  • 28. • La plateforme permet de mettre en relation des entreprises qui ont un problème à résoudre (le plus souvent un problème technique que les équipes de R&D n’arrivent pas à solutionner) et une foule d’inventeurs prêts à consacrer du temps à la résolution de ces problèmes. • L’entreprise poste ainsi son problème sur le site (le décrit de manière détaillée) et offre une prime pour les solutions qui seraient apportées. Les inventeurs amateurs proposent des solutions et, en fonction de leur succès (adéquation avec le cahier des charges), récupèrent ou non la prime Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme INNOCENTIVE
  • 29. Crowdsourcers fournissent leurs propres modèles qui sont ensuite vendus par cafepress sur une gamme d'articles de des tasses aux t-shirts. Les créateurs de design obtiennent un pourcentage de chaque article vendu mettant en vedette leur conception et accéder à toutes les installations de la vitrine en ligne et les installations de fabrication et de distribution de cafepress sans avoir à payer les frais initiaux. Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): La plateforme https://www.cafepress.com/
  • 30. Crowdsourcing d’activités inventives (CAI): https://99designs.fr/
  • 31. Crowdsourcing d’activités inventives (CAI):https://www.creads.fr/ Creads est une des premières startups à utiliser le principe du crowdsourcing en France pour aider les marques à créer des supports de communication avec l’aide d’une communauté de designers professionnels. Creads, emploie 15 salariés et réalise 1 million d'euros de chiffre d'affaires, s'est doté d'une plate- forme qui rassemble aujourd'hui 40.000 designers qui œuvrent à la création de supports de communication qui vont du nom de marque au slogan en passant par le logo, l'affiche ou le design de sites Internet. Concrètement, pour répondre à la demande d'un client, Creads diffuse sur son site et pendant une période limitée un appel à la création auprès de cette communauté de designers.
  • 32. Crowdsourcing d’activités inventives (CAI):Le site de création de logos Wilogo
  • 33. La société de location de DVD, qui a offert un million paiement en dollars à toute personne qui peut développer un système supérieur pour estimer de nombreux utilisateurs ayant une préférence de type de film révélée particulière aimeront un film particulier. Google a offert jusqu'à dix millions de dollars à ceux qui développent des applications innovantes pour leur nouveau système d'exploitation de téléphone mobile Android (Trendwatching, 2007).
  • 34. Les avantages pour l’entreprise • La diminution des coûts • La génération d’idées n’est qu’un élément parmi d’autres pour obtenir un nouveau produit, il faut y ajouter des connaissances techniques et commerciales • Les connaissances accumulées par les chercheurs et les ingénieurs permettent à l’entreprise d’éviter des erreurs ou de ne pas en répéter certaines • L’accès à un réservoir de compétences, d’idées, de ressources, nettement plus important que ce dont l’entreprise dispose en interne • Le crowdsourcing accroît la concurrence dans la réalisation de certaines activités (il met en quelque sorte les équipes internes en concurrence avec un réservoir mondial d’autres chercheurs), ce qui stimule les chercheurs, accroît la productivité et permet de surmonter les résistances au changement. • le crowdsourcing permet à l’organisation d’externaliser l’échec et le risque lié à une activité puisque l’entreprise ne paye que les produits ou services qui répondent à ses attentes. Elle n’a donc pas à gérer les échecs de ses équipes.
  • 35. Aspects éthiques et controverses • Le crowdsourcing interpelle sur le statut de l'expertise et de l'expert, ou encore sur la propriété intellectuelle d'un travail ou l'usage qui en sera fait • Exploitation: Certaines formes de crowdsourcing peuvent en effet priver des personnes d'un emploi rémunéré. • Manipulation: Dans certains domaines, des dérives sont possibles. Par exemple, des sites internet pourraient manipuler le public qu'ils flattent en lui proposant un rôle d'expert, avec des intentions cachées, commerciales ou d'embrigadement. • Droits de vie privée et délation • Publicité mensongère
  • 36. Synthèse et conclusion Selon le secteur et le type d’activité les modalités d’exécution du crowdsourcing varient quelques peu mais l’idée sous-jacente reste toujours d’externaliser tout ou partie d’une activité à une foule . Néanmoins si l’intérêt potentiel du crowdsourcing est indiscutable, ces pratiques génèrent également de sérieux problèmes éthiques notamment de gouvernance et de gestion des savoirs.