5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 
75008 PARIS - 01 40 68 07 04 
SEPT/OCT 14 
Bimestriel 
Surface approx. (cm²) : 2575 
Page 1/5...
5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 
75008 PARIS - 01 40 68 07 04 
SEPT/OCT 14 
Bimestriel 
Surface approx. (cm²) : 2575 
Page 2/5...
5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 
75008 PARIS - 01 40 68 07 04 
SEPT/OCT 14 
Bimestriel 
Surface approx. (cm²) : 2575 
Page 3/5...
5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 
75008 PARIS - 01 40 68 07 04 
SEPT/OCT 14 
Bimestriel 
Surface approx. (cm²) : 2575 
Page 4/5...
5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 
75008 PARIS - 01 40 68 07 04 
SEPT/OCT 14 
Bimestriel 
Surface approx. (cm²) : 2575 
Page 5/5...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

MANAGEMENT ET (HANDI)SPORT Coaching gagnant pour les managers

363 vues

Publié le

premiers de cordée

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
363
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

MANAGEMENT ET (HANDI)SPORT Coaching gagnant pour les managers

  1. 1. 5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 75008 PARIS - 01 40 68 07 04 SEPT/OCT 14 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 2575 Page 1/5 15LOVE 9421311400524/GVB/OTO/2 EMPLOI L'ENQUETE DE LA REDACTION Tous droits réservés à l'éditeur MANAGEMENT ET (HANDI)SPORT Coaching gagnant pour les manaaers Esprit d'équipe, recherche de la performance, objectifs à atteindre..., le sport est vecteur de valeurs positives aisément transposables dans le monde de lentreprise. Lorsqu'il s'agit de parler de handicap, un nombre croissant d'entreprises utilisent précisément le handisport comme levier pour aider les managers à dynamiser leurs équipes. Atelier de sensibilisation « Une passerelle entre la pratique sportive et certaines thématiques des ressources humaines est essentielle », explique Sébastien Ruffm, président de ['association Premiers de cordée. Convaincu que le sport peut appor-ter une vraie plus-value au monde professionnel, il a mis en place dès 2010 des formations qui jettent des passerelles entre le handisport et l'entreprise Le sport au service du management Le sport est un excellent support au service des managers. D'un côté, le management est une fonction qui met en oeuvre la fixation d'objec-tifs, la mobilisation de ressources pour les atteindre et l'évaluation des résultats obtenus. De l'autre, le sport permet de répondre à tous ces objec-tifs . mieux collaborer, dynamiser les équipes, motiver ses employés, leur apprendre à avoir confiance en eux et a gerer le stress... « Nous proposons une formation qui consiste à repérer ses points forts et faibles, à s'appuyer sur les points forts des uns et des autres pour amener I " le collectif vers un objectif i donné, expose Sébastien B i Ruffm Nous nous appuyons sur la pratique du handis-port car nous estimons que ses mises en situation, qui placent tout le monde face aux mêmes types d empêche-ments et demandent une coopération dans la difficulté, sont plus pertinentes que la pratique du sport » Véronique Lamboglia est chargée de Mission handicap et diversité au sem du groupe Stef Ce dernier fait bénéficier ses managers de certaines formations proposées par le Centre national de forma-tion handisport (CNFH), rattaché à la Fédération française handis-port (FFH). « Le sport possède des valeurs de cohésion d'équipe aux-quelles les managers peuvent se référer. Le respect des règles et le respect de lautre sont également importants dans les deux domaines, précise-t-elle C'est au manager de faire en sorte que tes différences s'estompent et que l'équipe soit sou-dée pour atteindre tes objectifs fixés, notamment lorsqu'elle est composée de travailleurs valides et handicapés Le sport est un bon moyen pour lever les peurs. » Témoignages d'athlètes et mises en situation Aujourd'hui, le recours au handisport comme outil pédagogique passe plu-tôt par des actions traditionnelles Les formateurs choisissent souvent de placer les collaborateurs valides dans une situation de handicap Ainsi tout le monde est soumis aux mêmes contraintes et les hiérarchies sont bousculées, pour le plus grand bien de tous Lassociation Premiers de cordée aborde notamment la coopéra-tion entre employés et managers et la confiance en soi, à travers trois sports l'athlétisme non-voyants, le basket-fauteuil et le cécifoot. Lmter-vention d'un athlète de haut niveau complète la formation « Nous nous appuyons sur un témoignage d'athlète lors d'une conférence-débat d une part, et sur la mise en situation dans des dis-ciplines handisport de lautre », précise Julien Delalande, responsable de la formation au CNFH « Lors de l'inter-vention de [athlète, nous essayons de transposer en permanence ses propos au monde de I entreprise » Les entreprises sont encore peu nombreuses à s'appuyer sur le han-disport pour aider les managers dans leurs fonctions Maîs la matu-rité des professionnels progresse et
  2. 2. 5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 75008 PARIS - 01 40 68 07 04 SEPT/OCT 14 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 2575 Page 2/5 les organismes constatent une aug-mentation derniere, nous avons mis en place 63 journees de sensibilisation pour des clients comme Société Génerale, la Ville dè Paris, les Galeries Lafayette, Ricoh », observe Julien Delalande Une demande croissante Les operations de sensibilisation au handisport, non seulement optimisent le management, maîs aussi permettent d'apporter des reponses aux managers sur la maniere de gerer un collaborateur en situation de handicap au sem de lentreprise Le CNFH a récemment développe un module de formation à L'intention des managers, mis en place chez Renault fm juin dernier ll s agit d une demi-journée animée par un consultant spécialise dans la gestion du handicap en entre-prise et par un entraîneur d une equipe de France « Nous pensons que cette nouvelle offre peut avoir un echo favorable auprès des managers et des entreprises », estime Julien Delalande 15LOVE 9421311400524/GVB/OTO/2 de la demande « Lannée • Anthony Guidoux TROIS QUESTIONS A... Trois managers de BlueLink Comment utilisez-vous le handisport dans votre stratégie d'entreprise ? Fadila Mirghani, chargée de Mission handicap : Nous travaillons avec l'équipe de France de rugby-fauteuil sur des actions de sensibilisation, pour initier nos collaborateurs et leur faire mieux comprendre les problématiques de leurs col-lègues Meziane, Fadila et Raphael Tous droits réservés à l'éditeur en situation de handicap. Qu'avez-vous mis en place récemment en matière de sensibilisation par le handisport ? Raphaël Nakache, manager : Nous avons organisé un jeu-concours. Les trois gagnants ont pu assistera la finale de la coupe du monde de rugby-fauteuil début août 2013 Les managers ont relayé l'information utilisant le handisport dans leur communication managériale En quoi le handisport est-il un outil au service des managers, dans votre activité ? f ; Meziane Mokrani, manager : Nous faisons du télémarketing ti Nos conseillers passent trois heures par jour à appeler des clients pour les convaincre. C'est éprouvant Nous les stimulons constamment sur les objectifs Travailler avec le handisport nous a permis, en tant que managers, de comprendre comment animer notre équipe de commerciaux, qu'ils soient ou non en situation de handicap. La plupart sont déjeunes spor-tifs. L'un d'eux est un joueur de foot-fauteuil. La cohésion au sein de l'équipe est réelle et l'émulation globale Les collègues les plus jeunes se voient même lancer des défis par les personnes handicapées REGARDS CROISES. Marie-Amélie Le Fur, multiple médaillée paralympique en athlétisme « Au même titre qu un manager, l'entraîneur défie l'athlète, lui fixe des objec-tifs, le pousse a aller plus lom En tant qu athlète, j at-tends cfe lui qu'il me permette de progresser, bien sûr, maîs également qu il soit a mon écoute, qu il me rassure, et que nous soyons sur la même longueur d onde en termes d objectifs Pour faire un parallèle avec EDF où je travaille, je note que je dialogue beaucoup avec le mana-ger pour qu'il comprenne mes impératifs Début 2074, ; étais en fauteuil roulant etj ai senti alors mon manager tres proche de mes besoins Ressentir cette confiance, e est important » Cyrille Nivault, coach de l'athlète «/j travers les objectifs, l'entraîneur doit creer une émulation pour appor-ter un bon etat d esprit et viser un résultat concret Quand il s'agit de sportifs en situation de handicap, la proximite de ta relation avec leur coach est essentielle Ce dernier doit fixer des objectifs réalisables, car il ne faut pas dévaloriser, ni démotiver la personne L essentiel est de définir les objectifs en fonction du potentiel de chacun C est la même chose dans une entreprise, ou il faut mettre les personnes en mesure d atteindre leurs objectifs dans de bonnes conditions. Le monde du management professionnel devrait s inspirer du coaching sportif de haut niveau Nous jouons un rôle important, notamment sur I aspect psychologique » B club être Pour une politique d insertion des personnes handicapées Marie-Amélie Le Fur et Cyrille Nivault interviendront à la conférence "Performance et fragilité", organisée par le Club Être et April le 2 octobre.
  3. 3. 5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 75008 PARIS - 01 40 68 07 04 SEPT/OCT 14 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 2575 Page 3/5 Pourquoi ce thème de la perfor-mance et de la fragilité pour la conférence que vous accueillez en octobre? C'est un thème qui m'est parti-culièrement focalise davantage sur les forces de mes collaborateurs, y compris ceux en situation de handicap, que sur leurs fragilités Je vais suivre avec attention ce projet, voire, si je le peux, participera cette conférence organisée par mon équipe RSE en partenariat avec le Club Être. Comment parvenez-vous à vous focaliser sur les forces de ces personnes a priori fragiles? Dans le cadre de notre initiative "première marche", en faveur de l'intégration des jeunes éloi-gnés de l'emploi, qui enregistre un taux de réussite de 80%, nous nous appuyons sur leurs compé-tences Nous avons créé une école en interne pour les recruter et les former. Nous les répartissons ensuite dans les différentes enti-tés du groupe, où ils reçoivent l'ac-compagnement proximité, lui-même formé à cette mission Une intégration réussie des personnes handicapées ou fra-gilisées formation des managers ou autres accompagnants. Qu'apportent ces situations aux managers et à leur management ? A partir du moment où ( faut savoir gérer des situations complexes et 15LOVE 9421311400524/GVB/OTO/2 LE REGARD D'UN PATRON « Cela donne du sens au management » Le 2 octobre, Aprïl accueille à son siège lyonnais une conférence, co-organisée avec le Club Être, sur le thème "Handicap : performance et fragilité". Rencontre avec son président fondateur, Bruno Rousset. cher, même si je me d'un manager de repose également sur la des personnes différentes, recru-tées ou maintenues dans l'emploi, cela confère aux managers davan-tage d'indulgence, d'écoute, de rela-tionnel. Tous droits réservés à l'éditeur Globalement, confrontés à des situations difficiles, ils trouvent un équilibre plus grand dans leur quotidien. Le manager peut-il avoir de l'em-pathie pour ses employés, voire être un aidant? Être aidant, ce n'est pas assister. C'est favoriser un environnement dans lequel la personne peut s'epa-nouir. L'empathie peut déséquili-brer, voire dévorer celui qui en fait preuve.. À cela je préfère la com-passion qui comporte une forme de distanciation par rapport à la souf-france de l'autre, contrairement à l'empathie, et qui préserve psycho-logiquement les aidants. La performance est-elle compa-tible avec la fragilité? Je suis convaincu que les personnes en situation de fragilité, de handi-cap, peuvent tout à fait être perfor-mantes Le fait de leur faire franchir une marche de progrès et de les inclure dans la collectivité les ren-force Maîs la performance n'est pas une fin en soi Ce que nous recher-chons, c'est une diversité à tous les niveaux dont la vertu est d enrichir humainement les organisations. Et pour lentreprise et ses managers? Oui, le management de la fragilité est source de performance pour les managers et l'entreprise En répon-dant à la question "pourquoi et pour qui je le fais9 ' , nous donnons du sens au projet et au "défnchage" social de notre groupe • Propos recueillis par MC LE REGARD D'UNE RESPONSABLE DE MISSION HANDICAP i : Magali Munoz, directeur de projets aux affaires sociales .^ , , _ de Manpower: I « Manager la différence, et plus particulièrement le han-dicap, c'est manager tout simplement. Lintégration d'un collègue en situation de handicap est l'occasion d'un retour auxfondamentaux, aux règles de base du management Hu Écoute, considération, bienveillance permettent défaire émerger le meilleur de chacun, manager et équipe. Le cursus déformation interne de nos managers comporte un module "management et handicap "auquel nos 250 référents managers ont accès prioritairement. » I www.etrehandicap.com I
  4. 4. 5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 75008 PARIS - 01 40 68 07 04 SEPT/OCT 14 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 2575 Page 4/5 TOP MANAGEMENT Une implication nécessaire JohnBinns En 2007, alors qu it était part-ner chez Deloitte UK, cabinet d audit et de conseil, John Bmns a connu une depression sévère . trois mois d'arrêt de travail dont trois semaines à I hôpital psy-chiatrique l'entreprise et nous voulons que tu reviennes Prends le temps dont tu as besoin Comment pouvons-nous t'ai-der7 » Ce message des dirigeants de Deloitte a éte décisif «ll a per-mis d accélérer mon rétablissement J'ai pu revenir progressivement, alors que je pensais ma carriere finie » De cette expérience, il a tire les lecons ll sait ce qui l'a aidé et ce dont il aurait eu besoin, et il a pu le mettre en place chez Deloitte Formation pour tous « Pour qu'il y ait un changement, il faut qu il vienne d'en haut Si les diri-geants ne prennent pas la question de la santé mentale au sérieux, qui d'autre le fera ?» déclare John A son retour, il a rassemblé des dirigeants et crée les 'champions pour la santé mentale" Ils sont dix aujourd'hui : neuf associés et un directeur « C est un message très fort Leur rôle est essentiellement d écouter en toute confidentialité les managers et ceux qui connaissent des difficultés psy-chiques lou I un de leurs proches] Ils sont là pour rassurer la personne, lui dire vous n êtes pas la seule une 15LOVE 9421311400524/GVB/OTO/2 « Tu as de la valeur pour Quand il est revenu après une dépression sévère, John Binns, partner (associé) chez Deloitte UK, a développé un programme sur la santé mentale au travail et le soutien aux salariés et aux managers. Il a aussi impliqué des associés : dix d'entre eux sont les "champions pour la santé mentale". personne sur quatre est touchée Ils peuvent conseiller [comment en parler, que dire a quij, maîs aussi informer et orienter vers des services d'aide en interne ou à I exterieur » Tous ont suivi une formation Depuis, John est devenu conseiller indépen-dant sur la sante mentale et inter-vient toujours chez Deloitte « La stigmatisation est encore forte et cer-tains salariés ont peur de venir parler, même en toute confidentialite » Le site intranet apporte aussi beaucoup d informations John a développé deux formations pour les managers « Une situation de stress ou d anxiété peut vite se détériorer, il est important de pou-voir Tous droits réservés à l'éditeur en parler très tôt » Lune, Fit for Success ( Fait pour le succès' ], concerne le développement mana-génal Elle dure une demi-journée et est destinée à tous les mana-gers, pour les aider à repérer les signes avant-coureurs des troubles psychiques en eux-mêmes et dans leurs equipes, et à savoir aborder la question Le 2e programme, Shar-penmg your Edge ( 'Renforcez votre avantage I, dure une journée et s'adresse aux associés pour attirer leur attention sur leur sante pre-vention, exercice physique, som-meil , en trouvant en eux-mêmes les ressorts nécessaires • Marie-Claire Brown FREE HANDI'SE TROPHY : LES DIRECTEURS PEDALENT AUSSI ! Pour sa 3e édition, le raid aventure inter-entreprises qui réunit des équipes de salariés handicapés et valides d'une vingtaine d'entreprises (Accor, BNP Paribas, CGI, EDF, ERDF, Humanis, SNCF..), a invité les cadres dirigeants à participer Plusieurs d'entre eux ont effectué une ou plu-sieurs étapes en canoë ou en cyclo-tandem. Tristan de la Fonchais, DGA Réseaux commerciaux de la Matmut, témoigne « Pas une seule fois dans la journée je ne me suis dit : "Tiens, ce gars-là est handicapé"... » et Jérôme Le Bleis, directeur de la Supply Chain France Carrefour, remarque « Le han-dicap, comme la diversité, on peut en parler, mais on peut aussi le vivre. » www.freehandisetrophy.com Julien Mulliez, directeur général région Ouest, Nord et Est pour les marques Novotel, Suite Novotel et Mercure
  5. 5. 5 VILLA WAGRAM SAINT HONORE 75008 PARIS - 01 40 68 07 04 SEPT/OCT 14 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 2575 Page 5/5 Depuis plus de dix ans, le skipper Éric Bellion compose 15LOVE 9421311400524/GVB/OTO/2 Manager dè l'extrême des équipages incluant des personnes handicapées, qu'il dirige dans des courses au large. Une expérience du management de la mixité qui trouve un réel écho en entreprise. Tous droits réservés à l'éditeur / f «À travers tous les projets que je mène, j'utilise ma passion, la course au large, pour prouver que la difference est source de perfor-mance et d'innova-tion » Celui qui se décrit comme un navigateur un peu special, considère par ses pairs comme un excellent skipper, est devenu consul-tant et formateur en management handicap et diversité « L'analogie entre le commandement d un équi-page a Dorof et (e management de collaborateurs est assez juste, avec la notion d'équipe chere aux enfre-pr/ ses», reconnaît-il Navigation en solidaire Un tour du monde à la voile en 2006, au cours duquel il embarque cinq coéquipiers infirmes moteurs cérebraux IIMCl à chaque escale , le défi-intégration qu il lance en 2008 avec Laurent Marzec, aventurier tétraplégique, le record battu en 2010 avec son équipage mixte sur le Jolokia, entre lîle de Groix et lîle Maurice.. Le skipper a quèlques reférences dans la navigation en solidaire. « Des bonheurs, maîs éga-lement des échecs et des malheurs », que les équipes de son laboratoire social et managénal analysent pour en tirer des enseignements Entré dans la diversité par le handi-cap, Éric Bellion déclare d'emblée « Certes, la difference complique, maîs ce faisant elle enrichit » Pour lui, barrer avec des marins en situa-tion de handicap comporte une contrainte qui, annoncée comme un enjeu d'équipe et intégrée pleine-ment par le commandement, génère de linnovation « Une autre facon de s'organiser, de naviguer plus pro-prement, de mieux communiquer, de travailler la sécurité, l'alimentation, l'ergonomie du bateau », énumère t-il « Et puis lorsque cela marche, on peut s'attachera ce qui est vraiment fondamental l'adhésion au projet, I engagement, la fiabilité, le respect Tout le reste est superficiel » « Comme un seul homme » Sur le recrutement de ses coé-quipiers, le skipper a évolué • « Je cherche désormais une envie, une compétence et une différence assu-mées » Lavane qu'a connue son voilier lors du défi-intégration au large des côtes portugaises a eté pour lui une révelation • une voile de 200 m2 était tombée à I eau, provo-quant la panique à bord, et personne n'avait expliqué ce qui se passait au coéquipier aveugle qui pensait que le bateau allait couler « ll m'a demande de faire une pause de 6 heures et il est revenu plus opérationnel que jamais, témoigne-t-il. J'irais au bout du monde avec une personne qui ne fait pas mystere de sa fragilite » Tandis que ses équipages mixtes du team Jolokia* vont s engager dans de nouvelles courses au large, Éric Bellion se prépare pour le Vendée Globe en novembre 2016. Son pro-jet porte un nom ' Comme un seul homme Pour une fois, il sera seul abord «Maîs à terre, je serai accom-pagne par vingt entreprises parte-naires engagées dans la diversite qui relaieront ma démarche auprès du grandpublic » Éric Bellion ne perd pas le Nord. • MC * wwwteamjolokia com "COMMANDEMENTS" MARITIMES A LUSAGE DES MANAGERS "Intégrer à tout prix tu ne feras point ; au-delà du handicap, ce sont les person-nalités que tu prendras" "Un enjeu d'équipe, partage par tous, de la diversité tu feras" "Aidant tu seras, mais assistant point et sans trop d'affect" "Prendre de la distance avec ton équipage parfois tu sauras pour refaire le plein d'énergie" "Le droit à l'erreur, à l'initiative, à la confiance tu (t')accorderas"

×