SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  65
Télécharger pour lire hors ligne
MDPH / CDAPH
A M S E D
B. Prost – avril 2013
1
B. Prost - 2013 2
1.Qu'est-ce que la MDPH
La loi, les missions, le fonctionnement
1.Organisation
Les unités, l'E.P.E.
1.Fonctionnement de la CDAPH
2.Parcours (idéal) d'un dossier
3.Les différentes prestations
Le guide barème, les cartes, l'AEH, l'AAH les
orientations
Plan
1. MDPH
B. Prost - 2013 3
Rappel de la loi
B. Prost - 2013 4

Mise en place depuis la
loi n° 2005/102 du 11 février 2005

Rappel :
Loi pour l'égalité des droits et des chances, la
participation et la citoyenneté des personnes
handicapées
B. Prost - 2013 5
Principes :

Partir des besoins de la personne

Apporter une réponse individuelle en
fonction du projet de vie singulier

Passer de la prise en charge de la PH, à la
prise en compte de la personne en
tant que sujet
Rappel de la loi (1)
B. Prost - 2013 6
« On passe d'une logique de
protection à une véritable volonté
de participation et de citoyenneté,
d'un traitement à part à une
priorité donnée à l'accès au droit
commun, d'une prise en charge
standard à des parcours
personnalisés »
J.M. Schleret, ancien président du CNCPH
Rappel de la loi (2)
D
Loi pour l'égalité des droits et
Des chances, la participation et
La citoyenneté des
Personnes handicapées
Définition du
Handicap
Droit à
compensation
Non
discrimination
Allocation et revenus
Des PH
Accueil, information
Orientation
prestation
Insertion Professionnelle
Et obligation d'aide à
L'accès à l'emploi
Scolarisation
enseignement
ACCESSIBILITE
Citoyenneté
participation
Prévention
Recherche
Accès aux soins
B. Prost - 2013 7
M.D.P.H.
B. Prost - 2013 8
Missions majeures :

Accueil

Ecoute

Conseil

Accompagnement
Fonctionnement (1)
G.I.P. (groupement d'intérêt public)
(sous tutelle administrative et financière des départements)

Conseil général

ARS (Agence Régionale de Santé)

Education Nationale

CAF

Sécurité Sociale
B. Prost - 2013 9
B. Prost - 2013 10
Les partenaires du GIP se réunissent au sein de la
COMEX
(Conseil d'administration du GIP)

Membres du GIP

Associations gestionnaires

Associations de personnes handicapées
La mise en œuvre des décisions de la Comex est
assurée par le directeur de la MDPH, nommé par le
Président du C.G.
Fonctionnement (2)
2. 0RGANISATION
B. Prost - 2013 11
B. Prost - 2013 12
(La MDPH du Bas-Rhin gère plus de 50 000
demandes/an ; 100 dossiers sont traités par jour en
moyenne)
5 Unités

Unité de Direction

Unité Accueil

Unité d'Evaluation

Unité Instruction Administrative

Unité Accompagnement et développement
Unités
Unité Accueil
B. Prost - 2013 13
Finalité :
Etre le référent MDPH pour les personnes
en situation de handicap
Missions :

Renseigner les usagers sur l'accès aux droits

Renseigner les usagers sur le suivi de leur
dossier

Orienter les personnes

Gérer le courrier
Unité Evaluation (1)
B. Prost - 2013 14
Finalité :
Proposer le PPC après évaluation
Missions :

Définir l'éligibilité de la demande

Evaluer les besoins de compensation

Elaborer un Plan Personnalisé de
Compensation

Coordonner les différentes réponses
B. Prost - 2013 15
Fonctionnement :

Suivant la demande et le type de handicap, l'Unité
d'Evaluation réunit une E.P.E. :
Equipe Pluridisciplinaire d'Evaluation

L'EPE élabore une proposition de notification
soumise à la CDAPH
Unité Evaluation (2)
EPE (1)
B. Prost - 2013 16
Composition :

Pas de précision claire dans les textes

Professionnels avec des compétences
médicales ou paramédicales (ergothérapeute,
orthophoniste, etc.)

Enseignant référent

Remarque : la composition et le nombre varie
suivant la particularité de la situation de la
personne.

Les membres de l'équipe sont nommés par le
directeur de la MDPH. Certaines MDPH s'assurent
du concours de représentants d'associations
B. Prost - 2013 17
Missions :

Chargée d'évaluer les besoins de
compensation, sur la base du projet de vie

Propose un plan personnalisé de
compensation du handicap
(prestations, orientations, etc...)
EPE (2)
B. Prost - 2013 18
Organisation (dans le Bas-Rhin) :
5 types d'EPE sont définis

EPE handicap physique 0-15 ans

EPE handicap psychique et mental 0-15
ans

EPE Handicap entre 16 et 25 ans

EPE nouveaux demandeurs et
accompagnement des familles

EPE « Adultes »
EPE (3)
EPE Handicap physique
B. Prost - 2013 19
S'adresse à qui ?

Enfants -de 16 ans

Handicap moteur

Handicap sensoriel

Polyhandicap
Composition

Un animateur administratif

Un médecin MDPH

Un professionnel médical spécialisé (médecin,
infirmière...)

Un représentant d'un EMS

Un enseignant référent
EPE Handicap psychique et mental
B. Prost - 2013 20
S'adresse à qui ?

Enfants -de 16 ans

Handicap psychique ou mental
Composition

Un animateur administratif

Un médecin MDPH

Un médecin pédopsychiatre

Un psychologue scolaire

Un représentant d'un EMS

Un enseignant référent

Un instructeur médico-social (secrétariat)
EPE Handicap psychique et mental
B. Prost - 2013 21
S'adresse à qui ?

Enfants -de 16 ans

Handicap psychique ou mental
Composition

Un animateur administratif

Un médecin MDPH

Un médecin pédopsychiatre

Un psychologue scolaire

Un représentant d'un EMS

Un enseignant référent
EPE Handicap entre 16 et 25 ans (1)
B. Prost - 2013 22
S'adresse à qui ?

Jeunes représentants tout type de handicap
But

Faciliter la transition entre le statut de jeune et d'adulte

Prendre en compte l'insertion professionnelle ou les
études secondaires

Assurer la transition entre les E.M.S et les S.M.S.
Composition

Un animateur administratif

Un médecin MDPH

Un psychologue de la MDPH

Le référent insertion professionnelle de la MDPH

Un conseiller d'orientation de collège

Un représentant d'un EMS ou SMS

Un enseignant référent
B. Prost - 2013 23
EPE Handicap entre 16 et 25 ans (2)
EPE nouveaux demandeurs et accompagnement
des familles
B. Prost - 2013 24
S'adresse à qui ?

Parents de nouveaux demandeurs
But

Information collective

Accueil individualisé

Ouvert aux associations
Composition

Un médecin MDPH

Un psychologue de la MDPH

Une assistante de service social de la MDPH

Un représentant d'un EMS

Un enseignant référent
3. CDAPH
B. Prost - 2013 25
B. Prost - 2013 26
Compétences

Orientation de la personne handicapée

Désignation des établissements ou services compétents

Appréciation sur l'attribution d'un complément à l'AEH

Appréciation sur l'attribution de l'AAH

Appréciation sur l'attribution de la P.C.H.

Obtention de la Carte d'Invalidité

RQTH
CDAPH
B. Prost - 2013 27
«Administratifs »

4 représentants du département

4 représentants des services de l'Etat et de
l'ARS

1 représentant CAF

1 représentant assurance maladie

1 représentant des organisations patronales

1 représentant des organisations syndicales
Composition (1)
B. Prost - 2013 28
«Associatifs»

1 représentant des Associations de Parents
d'élèves

7 représentants des Associations de personnes
handicapées et de leurs familles

1 membre du CDCPH

2 représentants des organismes gestionnaires
d'établissements
Composition (2)
Composition (1)
B. Prost - 2013 29

Sur proposition de la DDCS, les membres sont nommés par le
Préfet pour 4 ans

Les membres élisent 1 Président et 3 Vice Présidents

Chaque membre titulaire dispose de 3 suppléants

Ils se répartissent en «section spécialisées, jeunes ou
adultes»

Les personnes ou familles en désaccord avec la proposition
de notification peuvent être reçues en CDA spécialisées

La CDA Plénière se réunit une fois/mois pour répondre aux
recours gracieux et traiter de points relatifs au
fonctionnement de la MDPH
Fonctionnement
Fonctionnement en section (1)
B. Prost - 2013 30

La séance est présidée par un vice-président de la
MDPH

Une personne de l'unité d'évaluation expose aux
membres présents de la CDA le dossier et l'objet de la
demande

Un médecin de la MDPH présente la partie médicale

Le président peut demander à voir certaines pièces du
dossier administratif, souvent la lettre exprimant le
désaccord
B. Prost - 2013 31

Après examen de la situation,les parents sont reçus
par la commission

Ils peuvent exprimer de vive voix les problématiques
spécifiques, sur le plan familial, scolaire et (ou) social

Après écoute de la famille et renseignements
supplémentaires, les membres présents de la CDA
délibèrent (en l'absence des personnes reçues)

Les 2 membres de la MDPH ne participent pas au
vote
Fonctionnement en section (2)
4. PARCOURS D'UN
DOSSIER
B. Prost - 2013 32
B. Prost - 2013 33

Dossier COMPLET arrive à l'unité accueil (Voir
dossier CERFA à remplir)

Traitement du dossier en unité évaluation

Passage en E.P.E.
Si proposition = demande : adoption en CDA
spécialisée ou plénière

Envoi d'une notification si accord ou d'une
proposition de notification si désaccord avec la
demande de la personne
Parcours d’un dossier (1)
B. Prost - 2013 34

Contestation de la proposition par la
personne :

Peut demander (dans les 15 jours après réception du
courrier) à être entendu en CDA spécialisée

CDA spécialisée : statue après audition

Si désaccord : recours gracieux dans les 2 mois

Possibilité d'un entretien avec un médiateur

Décision finale en CDA plénière

Si désaccord, recours au tribunal du contentieux de
l'incapacité (TCI)
Parcours d’un dossier (2)
EPE
CDA
Spécialisée
(audition ou adoption
Par listes)
CDA Plénière
Examen du recours
ConciliateurRecours
gracieux
Demande
Proposition de
décision
notification
notification
TCI si désaccord final
B. Prost - 2013 35
5. Prestations
B. Prost - 2013 36
B. Prost - 2013 37
Document de référence :
Dernière modification : 6 novembre 2007
Pourquoi un guide barème

Nécessité de partage des outils au sein de l'équipe
pluridisciplinaire avec la CDAPH

Nécessité de respect du secret médical et confidentialité
Le guide barème (1)
B. Prost - 2013 38
Aide à définir les 3 fourchettes de taux d'incapacité

- de 50 %

Entre 50 et 80 %

+ de 80 %
Ce n'est pas un outil exclusivement médical
C'est l'EPE qui évalue le taux d'incapacité
L'évaluation du taux ne fait pas partie des compétences
de la CDAPH
Le guide barème (3)
B. Prost - 2013 39
Depuis la modification par décret du 6 décembre 2007

Les diagnostics médicaux sont utilisés comme repère
mais ne permettent pas seuls d'attribuer un taux

La prise en compte des difficultés que la déficience
entraîne dans la vie quotidienne prend toute sa
dimension
Le guide barème (4)
B. Prost - 2013 40

Taux : 50-80 %
Entrave de la vie sociale de la personne, mais qui peut être
compensée par une compensation spécifique
(ex:orthophonie, AVS, SESSAD)

Taux >80 %

Atteinte de l'autonomie individuelle

Aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne
Le guide barème (5)
B. Prost - 2013 41

La carte d'invalidité
Taux = ou > à 80 %

La carte d'invalidité avec besoin d'accompagnement
80 % + 3ème complément

La carte de priorité
Taux inférieur à 80 %, mais station debout pénible
La carte européenne de stationnement
Délivré par le Préfet, sur avis de l'EPE, en fonction du
périmètre de marche
Les cartes
B. Prost - 2013 42
L'AEH de base vise à compenser une partie des frais
supplémentaires liés à l'éducation et aux soins apportés
à l'enfant handicapé
A celle-ci peut s'ajouter un complément d'allocation
(6 catégories avec montant progressif)
Rappel : l'AEH de base et ses compléments ne sont
jamais délivrés avant le 2ème mois, mais peuvent l'être
jusqu'à l'âge de 20 ans
Le versement est effectué par la CAF ou l'organisme débiteur
(M.S.A., SNCF...)
L'AEH Allocation pour Enfant Handicapé (1)
B. Prost - 2013 43
Conditions d'attribution de l'AEH
Le taux d'incapacité est évalué par l'EPE suivant le guide barème
Il doit être :

D'au moins 80 %

Ou compris entre 50 et 80 % si l'enfant fréquente un
EMS ou si son état exige le recours à un dispositif
adapté ou à des soins préconisés dans la décision de la
CDAPH
cas particulier des enfants en internat : les parents reçoivent
l'AEH uniquement lors des périodes de retour au foyer
L'AEH Allocation pour Enfant Handicapé (2)
B. Prost - 2013 44
1ère catégorie
Le Handicap entraîne des dépenses
= ou > 223,44 €
2ème catégorie
Le handicap entraîne
Soit une réduction d'activité professionnelle de 20 %
Soit le recours à une tierce personne au moins 8
heures/semaine
Soit entraîne des dépenses = ou > 387,03 €
Les compléments (1)
B. Prost - 2013 45
3ème catégorie
Le handicap impose les alternatives suivantes :
Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité
professionnelle d'au moins 50 %, ou a recourir à une tierce
personne au moins 20 h/semaine
Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité
professionnelle d'au moins 20 %, ou a recourir à une tierce
personne au moins 8 h/semaine
Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 €
Les compléments (2)
B. Prost - 2013 46
4ème catégorie (1)
Le handicap impose les alternatives suivantes :
Soit il contraint l'un des parents à n’exercer aucune activité
professionnelle ou à recourir à une tierce personne à temps
plein
Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité
professionnelle d'au moins 50 %, ou a recourir à une tierce
personne au moins 20 h/semaine et entraîne des dépenses
= ou > à 329,45 €
Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 €
Les compléments (3)
B. Prost - 2013 47
4ème catégorie (2)
Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité
professionnelle d'au moins 20 %, ou a recourir à une tierce
personne au moins 8 h/semaine et entraîne des dépenses =
ou > à 329,45 €
Soit il contraint le recours à une tierce personne au moins 8
h/semaine et entraîne des dépenses = ou > à 437,18 €
Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 €
Les compléments (4)
B. Prost - 2013 48
5ème catégorie :
Le handicap impose les alternatives suivantes :
Soit il contraint l'un des parents à n’exercer aucune activité
professionnelle et entraîne des dépenses = ou > 285, 84 €
Soit il contraint le recours à une tierce personne à temps
plein et entraîne des dépenses = ou > à 285,84 €
Les compléments (5)
B. Prost - 2013 49
6ème catégorie :
Le handicap contraint l'un des parents à à n'exercer
aucune activité professionnelle ou à recourir à une tierce
personne à temps plein et impose des contraintes
permanentes de surveillance et de soins à la charge de la
famille
Les compléments (6)
B. Prost - 2013 50
Majoration parents isolés :
Le bénéficiaire de l'AEH et de son complément qui
assume seule la charge effective et permanente de l'enfant
handicapé

A droit à une majoration spécifique

Accordée dès lors que la CDAPH a notifié un
complément en raison de la gravité du handicap de
l'enfant
Les compléments (7)
B. Prost - 2013 51
Allocation pour adultes handicapés

C'est un revenu minimum de ressources versé par la CAF

Le montant varie en fonction des ressources de la
personne et celle de son foyer fiscal

Incapacité = ou > 80 %

Incapacité entre 50 et 79 %, mais RSDAE

Complément de ressources si capacité de travail < 5 %
L'AAH
B. Prost - 2013 52

La PCH est une prestation destinée à aider et financer les dépenses liées à
la compensation du handicap

Elle comporte 5 éléments distincts et cumulables

Les aides humaines

Les aides techniques

L'aménagement du logement ou du véhicule

Les dépenses exceptionnelles ou spécifiques

Les aides animalières

Pour les enfants, la PCH est « proposée » aux parents dès lors que
l'enfant à droit à un complément, elle est mise en œuvre après une
évaluation pluridisciplinaire des besoins spécifiques à l'enfant
LA P.C.H.
B. Prost - 2013 53
Des orientations en milieu scolaire « ordinaire »
CLIS : Classe d'inclusion scolaire, suivant le type de
handicap (12 élèves)

CLIS 1 : troubles des fonctions cognitives

CLIS 2 : Déficience auditive

CLIS 3 : déficience visuelle

CLIS 4 : Déficience motrice
T
Les Orientations (1)
B. Prost - 2013 54

Les CLIS ont pour vocation d'accueillir des élèves
handicapés dans des écoles ordinaires, afin de leur
permettre de suivre totalement ou partiellement un cursus
scolaire ordinaire

L'enseignant est titulaire d'un CAPSAH spécifique au type
de handicap
T
Les Orientations (2)
B. Prost - 2013 55
Des orientations en milieu scolaire « ordinaire »
ULIS : Unité localisée d'inclusion scolaire
Orientation préconisée pour des enfants présentant des :
 Troubles des fonctions cognitives
 Troubles envahissants du développement
 Troubles des fonctions motrices
T
Les Orientations (3)
B. Prost - 2013 56
L'ULIS accueille 10 élèves maximum au sein d'un collège ou
d'un lycée.
Le jeune peut suivre des cours dispensés dans la division
correspondant au niveau de scolarité mentionné dans son
PPS, tout en ayant la possibilité mais avec la possibilité de
suivre aussi un enseignement adapté dispensé en petits
groupes par l'enseignant spécialisé coordonnateur du
dispositif
T
Les Orientations (4)
B. Prost - 2013 57
Des orientations dans des Etablissements
médicaux-sociaux

IME Institut médico-éducatifs

IMP et IMpro

ITEP Institut thérapeutique, éducatif et Pédagogique
(troubles du comportement sans déficience)

IEM : Institut d'éducation motrice

SESSAD Services d'Education et de Soins
Spécialisés à Domicile
T
Les Orientations (5)
B. Prost - 2013 58
Des Aides à la scolarisation

LE MAPAD : Matériel Pédagogique ADapté

Aides techniques : (ordinateur, micro HF, etc.)

Matériel individuel mis à disposition de l'élève par l'EN

l'ATS : Avis de Transport Scolaire
Frais pris en charge pour tout élève qui ne peut utiliser les moyens de
transports en commun
L'AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire
Répond aux besoins d'élèves qui requièrent une attention soutenue, la quotité horaire
est fixée par la CDAPH qui définit également les activités principales de
l'accompagnant
Les Orientations (6)
B. Prost - 2013 59
Pour adultes

LES SAVS : Service d'accompagnement à la vie sociale
Accompagnement et soutien pour démarches administratives, suivi
médical, aide à la gestion du budget

LES SAMSAH : Accompagnement médico-social pour AH
Coordonner les soins et les aides humaines ou techniques

LES FAS : Foyer d'accueil spécialisé (accueil de jour et (ou)
hébergement)

LES FAM : Foyer d'accueil médicalisé : personnes lourdement
handicapées, aide d'une tierce personne et surveillance constante
Les Orientations (7)
B. Prost - 2013 60
Pour adultes

LES MAS : Maisons d'accueil spécialisées
Handicap lourd et polyhandicap sans autonomie, soins constants

LES FHTH : Foyer d'hébergement pour travailleur
Accueil en fin de journée des Travailleurs handicapés
Suivi médico-social
Les Orientations (8)
B. Prost - 2013 61

L'ORP : Orientation professionnelle
– Milieu ordinaire (dont l'entreprise adaptée)
– Milieu protégée : ESAT
– Obligation de la RQTH qui permet :
• D'obtenir des formations dans des CRP, des CFPA avec aides
spécifiques
• D'obtenir des financements grâce aux AGEFIPH
• De bénéficier d'un accompagnement spécifique par Cap
Emploi, les SAMETH (service d'appui au maintien dans l'emploi
des TH)
L'emploi
Conclusion
B. Prost - 2013 62
B. Prost - 2013 63
MDPH

Trop de référence encore à la représentation du handicap datant de
la CDES et de la COTOREP

Les mentalités doivent encore changer pour accélérer l'évolution du
regard porté vers les personnes handicapées

La CDAPH doit pouvoir tenir son rôle décisionnel à part entière au
sein de la MDPH en général et des EPE en particulier
B. Prost - 2013 64
Mais

Volonté affichée de la majorité du personnel à participer à
cette évolution

Grande maison qui doit laisser ses portes ouvertes pour
laisser entrer un nouveau souffle

Place essentielle des associations dans la construction du
changement
Merci pour votre attention
B. Prost - 2013 65

Contenu connexe

En vedette

Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
SOCIEDAD JULIO GARAVITO
 
PRESENTACIÓN DE SERVICIOS
PRESENTACIÓN DE SERVICIOSPRESENTACIÓN DE SERVICIOS
PRESENTACIÓN DE SERVICIOS
Bere An
 

En vedette (20)

El equipo
El equipoEl equipo
El equipo
 
conectaDEL presentación programa resumen
conectaDEL presentación programa resumenconectaDEL presentación programa resumen
conectaDEL presentación programa resumen
 
Datasheet
DatasheetDatasheet
Datasheet
 
Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
Informe excursión desierto de la tatacoa 2012 gimma (3)
 
Programa "Campo Goyano" en Goya, Provincia de Corrientes
Programa "Campo Goyano" en Goya, Provincia de CorrientesPrograma "Campo Goyano" en Goya, Provincia de Corrientes
Programa "Campo Goyano" en Goya, Provincia de Corrientes
 
Twilight
TwilightTwilight
Twilight
 
Manual para subir de lup
Manual para  subir de lupManual para  subir de lup
Manual para subir de lup
 
Leyes
LeyesLeyes
Leyes
 
Una historia con Dos Finales, Gobierno Abierto (Open Government), Buenos Aires
Una historia con Dos Finales, Gobierno Abierto (Open Government), Buenos AiresUna historia con Dos Finales, Gobierno Abierto (Open Government), Buenos Aires
Una historia con Dos Finales, Gobierno Abierto (Open Government), Buenos Aires
 
He 0007 2013_bergamo_booklet_final_fr-1
He 0007 2013_bergamo_booklet_final_fr-1He 0007 2013_bergamo_booklet_final_fr-1
He 0007 2013_bergamo_booklet_final_fr-1
 
St florià
St floriàSt florià
St florià
 
Avis Kustom Store Motorcycles sur les bagages
Avis Kustom Store Motorcycles sur les bagagesAvis Kustom Store Motorcycles sur les bagages
Avis Kustom Store Motorcycles sur les bagages
 
A.c. solar
A.c. solarA.c. solar
A.c. solar
 
PRESENTACIÓN DE SERVICIOS
PRESENTACIÓN DE SERVICIOSPRESENTACIÓN DE SERVICIOS
PRESENTACIÓN DE SERVICIOS
 
BACCARAT Diagnostic BBM Signalétique
BACCARAT Diagnostic BBM SignalétiqueBACCARAT Diagnostic BBM Signalétique
BACCARAT Diagnostic BBM Signalétique
 
Textosocrates
TextosocratesTextosocrates
Textosocrates
 
ESPACE jan 2015
ESPACE jan 2015ESPACE jan 2015
ESPACE jan 2015
 
Mi portafolioeducadores
Mi portafolioeducadoresMi portafolioeducadores
Mi portafolioeducadores
 
Setec mars 10
Setec mars 10Setec mars 10
Setec mars 10
 
Mercedes Comunidad Digital. Diseño y puesta en práctica de una política de in...
Mercedes Comunidad Digital. Diseño y puesta en práctica de una política de in...Mercedes Comunidad Digital. Diseño y puesta en práctica de una política de in...
Mercedes Comunidad Digital. Diseño y puesta en práctica de una política de in...
 

Similaire à Présentation Mdph/Cdaph

811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
Schmid Flurina
 
Présentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VFPrésentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VF
Myrtille Prout
 
La reforme du 3ème cycle
La reforme du 3ème cycleLa reforme du 3ème cycle
La reforme du 3ème cycle
Réseau Pro Santé
 
Plaidoyer adoption nationale_intgral
Plaidoyer adoption nationale_intgralPlaidoyer adoption nationale_intgral
Plaidoyer adoption nationale_intgral
David Familial
 
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
Christophe Lemesre
 
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
paul berra
 

Similaire à Présentation Mdph/Cdaph (20)

Les élections du crous.
Les élections du crous.Les élections du crous.
Les élections du crous.
 
Mdph pe 13 10 15
Mdph pe 13 10 15Mdph pe 13 10 15
Mdph pe 13 10 15
 
Loi santé ars paca mdph et zéro sans solutions
Loi santé ars paca  mdph et zéro sans solutionsLoi santé ars paca  mdph et zéro sans solutions
Loi santé ars paca mdph et zéro sans solutions
 
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
Défenseur des droits - Guide pratique à l’usage des intervenants de l’action ...
 
811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
811_MGB_2016_Doc_Bericht_FR
 
Annie CURTELIN : Emploi des personnes handicapées dans les fonctions publique...
Annie CURTELIN : Emploi des personnes handicapées dans les fonctions publique...Annie CURTELIN : Emploi des personnes handicapées dans les fonctions publique...
Annie CURTELIN : Emploi des personnes handicapées dans les fonctions publique...
 
Présentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VFPrésentation INED 20130912-VF
Présentation INED 20130912-VF
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
 
Les recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association PasserellLes recommandations de l'association Passerell
Les recommandations de l'association Passerell
 
Formation M2i - Comment aborder la RQTH avec un(e) salarié(e) ?
Formation M2i - Comment aborder la RQTH avec un(e) salarié(e) ?Formation M2i - Comment aborder la RQTH avec un(e) salarié(e) ?
Formation M2i - Comment aborder la RQTH avec un(e) salarié(e) ?
 
La reforme du 3ème cycle
La reforme du 3ème cycleLa reforme du 3ème cycle
La reforme du 3ème cycle
 
Plaidoyer adoption nationale_intgral
Plaidoyer adoption nationale_intgralPlaidoyer adoption nationale_intgral
Plaidoyer adoption nationale_intgral
 
FEHAP Introduction au secteur médicosocial
FEHAP Introduction au secteur médicosocialFEHAP Introduction au secteur médicosocial
FEHAP Introduction au secteur médicosocial
 
2016-02-12 ASIP Santé Parcours de soins "Les plateformes territoriales d’appui"
2016-02-12 ASIP Santé Parcours de soins "Les plateformes territoriales d’appui"2016-02-12 ASIP Santé Parcours de soins "Les plateformes territoriales d’appui"
2016-02-12 ASIP Santé Parcours de soins "Les plateformes territoriales d’appui"
 
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
schéma régional d’organisation médico-socialenovembre 2011
 
généralités soins infirmiers.pptx
généralités soins infirmiers.pptxgénéralités soins infirmiers.pptx
généralités soins infirmiers.pptx
 
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
120831_ETOPIA - . Comment structurer une démarche politique locale de santéppt
 
Suite de la planification du projet de recherche sur les migrants à statut pr...
Suite de la planification du projet de recherche sur les migrants à statut pr...Suite de la planification du projet de recherche sur les migrants à statut pr...
Suite de la planification du projet de recherche sur les migrants à statut pr...
 
B ortolan
B ortolanB ortolan
B ortolan
 
Rapport d'activité 2015 Ireps Lorraine
Rapport d'activité 2015 Ireps LorraineRapport d'activité 2015 Ireps Lorraine
Rapport d'activité 2015 Ireps Lorraine
 

Plus de ScAMSED

Table ronde edf presentation template
Table ronde edf presentation templateTable ronde edf presentation template
Table ronde edf presentation template
ScAMSED
 
Eng bästa framtidståget
Eng bästa framtidstågetEng bästa framtidståget
Eng bästa framtidståget
ScAMSED
 
Ppt cemea del mezzogiorno onlus
Ppt cemea del mezzogiorno onlusPpt cemea del mezzogiorno onlus
Ppt cemea del mezzogiorno onlus
ScAMSED
 
Ukraine new
Ukraine newUkraine new
Ukraine new
ScAMSED
 
Presentation of italy
Presentation of italyPresentation of italy
Presentation of italy
ScAMSED
 
Ukraine.state policy.hw
Ukraine.state policy.hwUkraine.state policy.hw
Ukraine.state policy.hw
ScAMSED
 
Handicap en Tunisie
Handicap en TunisieHandicap en Tunisie
Handicap en Tunisie
ScAMSED
 
Summary of the mdph presentation
Summary of the mdph presentationSummary of the mdph presentation
Summary of the mdph presentation
ScAMSED
 
Presentation Aapei Eng
Presentation Aapei EngPresentation Aapei Eng
Presentation Aapei Eng
ScAMSED
 
Présentation Aapei fr
Présentation Aapei frPrésentation Aapei fr
Présentation Aapei fr
ScAMSED
 
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+engQuizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
ScAMSED
 
Définition des concepts
Définition des conceptsDéfinition des concepts
Définition des concepts
ScAMSED
 
Présentation visite d'étude Handicap
Présentation visite d'étude HandicapPrésentation visite d'étude Handicap
Présentation visite d'étude Handicap
ScAMSED
 
Suède_Youssef
Suède_YoussefSuède_Youssef
Suède_Youssef
ScAMSED
 
Azerbaijan_Maryam
Azerbaijan_MaryamAzerbaijan_Maryam
Azerbaijan_Maryam
ScAMSED
 
Azerbaijan_Gulsel
Azerbaijan_GulselAzerbaijan_Gulsel
Azerbaijan_Gulsel
ScAMSED
 
Bilan visite d'étude
Bilan visite d'étudeBilan visite d'étude
Bilan visite d'étude
ScAMSED
 

Plus de ScAMSED (17)

Table ronde edf presentation template
Table ronde edf presentation templateTable ronde edf presentation template
Table ronde edf presentation template
 
Eng bästa framtidståget
Eng bästa framtidstågetEng bästa framtidståget
Eng bästa framtidståget
 
Ppt cemea del mezzogiorno onlus
Ppt cemea del mezzogiorno onlusPpt cemea del mezzogiorno onlus
Ppt cemea del mezzogiorno onlus
 
Ukraine new
Ukraine newUkraine new
Ukraine new
 
Presentation of italy
Presentation of italyPresentation of italy
Presentation of italy
 
Ukraine.state policy.hw
Ukraine.state policy.hwUkraine.state policy.hw
Ukraine.state policy.hw
 
Handicap en Tunisie
Handicap en TunisieHandicap en Tunisie
Handicap en Tunisie
 
Summary of the mdph presentation
Summary of the mdph presentationSummary of the mdph presentation
Summary of the mdph presentation
 
Presentation Aapei Eng
Presentation Aapei EngPresentation Aapei Eng
Presentation Aapei Eng
 
Présentation Aapei fr
Présentation Aapei frPrésentation Aapei fr
Présentation Aapei fr
 
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+engQuizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
Quizz avec la population locale, visite d'étude handicap fr+eng
 
Définition des concepts
Définition des conceptsDéfinition des concepts
Définition des concepts
 
Présentation visite d'étude Handicap
Présentation visite d'étude HandicapPrésentation visite d'étude Handicap
Présentation visite d'étude Handicap
 
Suède_Youssef
Suède_YoussefSuède_Youssef
Suède_Youssef
 
Azerbaijan_Maryam
Azerbaijan_MaryamAzerbaijan_Maryam
Azerbaijan_Maryam
 
Azerbaijan_Gulsel
Azerbaijan_GulselAzerbaijan_Gulsel
Azerbaijan_Gulsel
 
Bilan visite d'étude
Bilan visite d'étudeBilan visite d'étude
Bilan visite d'étude
 

Présentation Mdph/Cdaph

  • 1. MDPH / CDAPH A M S E D B. Prost – avril 2013 1
  • 2. B. Prost - 2013 2 1.Qu'est-ce que la MDPH La loi, les missions, le fonctionnement 1.Organisation Les unités, l'E.P.E. 1.Fonctionnement de la CDAPH 2.Parcours (idéal) d'un dossier 3.Les différentes prestations Le guide barème, les cartes, l'AEH, l'AAH les orientations Plan
  • 3. 1. MDPH B. Prost - 2013 3
  • 4. Rappel de la loi B. Prost - 2013 4  Mise en place depuis la loi n° 2005/102 du 11 février 2005  Rappel : Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
  • 5. B. Prost - 2013 5 Principes :  Partir des besoins de la personne  Apporter une réponse individuelle en fonction du projet de vie singulier  Passer de la prise en charge de la PH, à la prise en compte de la personne en tant que sujet Rappel de la loi (1)
  • 6. B. Prost - 2013 6 « On passe d'une logique de protection à une véritable volonté de participation et de citoyenneté, d'un traitement à part à une priorité donnée à l'accès au droit commun, d'une prise en charge standard à des parcours personnalisés » J.M. Schleret, ancien président du CNCPH Rappel de la loi (2)
  • 7. D Loi pour l'égalité des droits et Des chances, la participation et La citoyenneté des Personnes handicapées Définition du Handicap Droit à compensation Non discrimination Allocation et revenus Des PH Accueil, information Orientation prestation Insertion Professionnelle Et obligation d'aide à L'accès à l'emploi Scolarisation enseignement ACCESSIBILITE Citoyenneté participation Prévention Recherche Accès aux soins B. Prost - 2013 7
  • 8. M.D.P.H. B. Prost - 2013 8 Missions majeures :  Accueil  Ecoute  Conseil  Accompagnement
  • 9. Fonctionnement (1) G.I.P. (groupement d'intérêt public) (sous tutelle administrative et financière des départements)  Conseil général  ARS (Agence Régionale de Santé)  Education Nationale  CAF  Sécurité Sociale B. Prost - 2013 9
  • 10. B. Prost - 2013 10 Les partenaires du GIP se réunissent au sein de la COMEX (Conseil d'administration du GIP)  Membres du GIP  Associations gestionnaires  Associations de personnes handicapées La mise en œuvre des décisions de la Comex est assurée par le directeur de la MDPH, nommé par le Président du C.G. Fonctionnement (2)
  • 12. B. Prost - 2013 12 (La MDPH du Bas-Rhin gère plus de 50 000 demandes/an ; 100 dossiers sont traités par jour en moyenne) 5 Unités  Unité de Direction  Unité Accueil  Unité d'Evaluation  Unité Instruction Administrative  Unité Accompagnement et développement Unités
  • 13. Unité Accueil B. Prost - 2013 13 Finalité : Etre le référent MDPH pour les personnes en situation de handicap Missions :  Renseigner les usagers sur l'accès aux droits  Renseigner les usagers sur le suivi de leur dossier  Orienter les personnes  Gérer le courrier
  • 14. Unité Evaluation (1) B. Prost - 2013 14 Finalité : Proposer le PPC après évaluation Missions :  Définir l'éligibilité de la demande  Evaluer les besoins de compensation  Elaborer un Plan Personnalisé de Compensation  Coordonner les différentes réponses
  • 15. B. Prost - 2013 15 Fonctionnement :  Suivant la demande et le type de handicap, l'Unité d'Evaluation réunit une E.P.E. : Equipe Pluridisciplinaire d'Evaluation  L'EPE élabore une proposition de notification soumise à la CDAPH Unité Evaluation (2)
  • 16. EPE (1) B. Prost - 2013 16 Composition :  Pas de précision claire dans les textes  Professionnels avec des compétences médicales ou paramédicales (ergothérapeute, orthophoniste, etc.)  Enseignant référent  Remarque : la composition et le nombre varie suivant la particularité de la situation de la personne.  Les membres de l'équipe sont nommés par le directeur de la MDPH. Certaines MDPH s'assurent du concours de représentants d'associations
  • 17. B. Prost - 2013 17 Missions :  Chargée d'évaluer les besoins de compensation, sur la base du projet de vie  Propose un plan personnalisé de compensation du handicap (prestations, orientations, etc...) EPE (2)
  • 18. B. Prost - 2013 18 Organisation (dans le Bas-Rhin) : 5 types d'EPE sont définis  EPE handicap physique 0-15 ans  EPE handicap psychique et mental 0-15 ans  EPE Handicap entre 16 et 25 ans  EPE nouveaux demandeurs et accompagnement des familles  EPE « Adultes » EPE (3)
  • 19. EPE Handicap physique B. Prost - 2013 19 S'adresse à qui ?  Enfants -de 16 ans  Handicap moteur  Handicap sensoriel  Polyhandicap Composition  Un animateur administratif  Un médecin MDPH  Un professionnel médical spécialisé (médecin, infirmière...)  Un représentant d'un EMS  Un enseignant référent
  • 20. EPE Handicap psychique et mental B. Prost - 2013 20 S'adresse à qui ?  Enfants -de 16 ans  Handicap psychique ou mental Composition  Un animateur administratif  Un médecin MDPH  Un médecin pédopsychiatre  Un psychologue scolaire  Un représentant d'un EMS  Un enseignant référent  Un instructeur médico-social (secrétariat)
  • 21. EPE Handicap psychique et mental B. Prost - 2013 21 S'adresse à qui ?  Enfants -de 16 ans  Handicap psychique ou mental Composition  Un animateur administratif  Un médecin MDPH  Un médecin pédopsychiatre  Un psychologue scolaire  Un représentant d'un EMS  Un enseignant référent
  • 22. EPE Handicap entre 16 et 25 ans (1) B. Prost - 2013 22 S'adresse à qui ?  Jeunes représentants tout type de handicap But  Faciliter la transition entre le statut de jeune et d'adulte  Prendre en compte l'insertion professionnelle ou les études secondaires  Assurer la transition entre les E.M.S et les S.M.S.
  • 23. Composition  Un animateur administratif  Un médecin MDPH  Un psychologue de la MDPH  Le référent insertion professionnelle de la MDPH  Un conseiller d'orientation de collège  Un représentant d'un EMS ou SMS  Un enseignant référent B. Prost - 2013 23 EPE Handicap entre 16 et 25 ans (2)
  • 24. EPE nouveaux demandeurs et accompagnement des familles B. Prost - 2013 24 S'adresse à qui ?  Parents de nouveaux demandeurs But  Information collective  Accueil individualisé  Ouvert aux associations Composition  Un médecin MDPH  Un psychologue de la MDPH  Une assistante de service social de la MDPH  Un représentant d'un EMS  Un enseignant référent
  • 25. 3. CDAPH B. Prost - 2013 25
  • 26. B. Prost - 2013 26 Compétences  Orientation de la personne handicapée  Désignation des établissements ou services compétents  Appréciation sur l'attribution d'un complément à l'AEH  Appréciation sur l'attribution de l'AAH  Appréciation sur l'attribution de la P.C.H.  Obtention de la Carte d'Invalidité  RQTH CDAPH
  • 27. B. Prost - 2013 27 «Administratifs »  4 représentants du département  4 représentants des services de l'Etat et de l'ARS  1 représentant CAF  1 représentant assurance maladie  1 représentant des organisations patronales  1 représentant des organisations syndicales Composition (1)
  • 28. B. Prost - 2013 28 «Associatifs»  1 représentant des Associations de Parents d'élèves  7 représentants des Associations de personnes handicapées et de leurs familles  1 membre du CDCPH  2 représentants des organismes gestionnaires d'établissements Composition (2) Composition (1)
  • 29. B. Prost - 2013 29  Sur proposition de la DDCS, les membres sont nommés par le Préfet pour 4 ans  Les membres élisent 1 Président et 3 Vice Présidents  Chaque membre titulaire dispose de 3 suppléants  Ils se répartissent en «section spécialisées, jeunes ou adultes»  Les personnes ou familles en désaccord avec la proposition de notification peuvent être reçues en CDA spécialisées  La CDA Plénière se réunit une fois/mois pour répondre aux recours gracieux et traiter de points relatifs au fonctionnement de la MDPH Fonctionnement
  • 30. Fonctionnement en section (1) B. Prost - 2013 30  La séance est présidée par un vice-président de la MDPH  Une personne de l'unité d'évaluation expose aux membres présents de la CDA le dossier et l'objet de la demande  Un médecin de la MDPH présente la partie médicale  Le président peut demander à voir certaines pièces du dossier administratif, souvent la lettre exprimant le désaccord
  • 31. B. Prost - 2013 31  Après examen de la situation,les parents sont reçus par la commission  Ils peuvent exprimer de vive voix les problématiques spécifiques, sur le plan familial, scolaire et (ou) social  Après écoute de la famille et renseignements supplémentaires, les membres présents de la CDA délibèrent (en l'absence des personnes reçues)  Les 2 membres de la MDPH ne participent pas au vote Fonctionnement en section (2)
  • 32. 4. PARCOURS D'UN DOSSIER B. Prost - 2013 32
  • 33. B. Prost - 2013 33  Dossier COMPLET arrive à l'unité accueil (Voir dossier CERFA à remplir)  Traitement du dossier en unité évaluation  Passage en E.P.E. Si proposition = demande : adoption en CDA spécialisée ou plénière  Envoi d'une notification si accord ou d'une proposition de notification si désaccord avec la demande de la personne Parcours d’un dossier (1)
  • 34. B. Prost - 2013 34  Contestation de la proposition par la personne :  Peut demander (dans les 15 jours après réception du courrier) à être entendu en CDA spécialisée  CDA spécialisée : statue après audition  Si désaccord : recours gracieux dans les 2 mois  Possibilité d'un entretien avec un médiateur  Décision finale en CDA plénière  Si désaccord, recours au tribunal du contentieux de l'incapacité (TCI) Parcours d’un dossier (2)
  • 35. EPE CDA Spécialisée (audition ou adoption Par listes) CDA Plénière Examen du recours ConciliateurRecours gracieux Demande Proposition de décision notification notification TCI si désaccord final B. Prost - 2013 35
  • 37. B. Prost - 2013 37 Document de référence : Dernière modification : 6 novembre 2007 Pourquoi un guide barème  Nécessité de partage des outils au sein de l'équipe pluridisciplinaire avec la CDAPH  Nécessité de respect du secret médical et confidentialité Le guide barème (1)
  • 38. B. Prost - 2013 38 Aide à définir les 3 fourchettes de taux d'incapacité  - de 50 %  Entre 50 et 80 %  + de 80 % Ce n'est pas un outil exclusivement médical C'est l'EPE qui évalue le taux d'incapacité L'évaluation du taux ne fait pas partie des compétences de la CDAPH Le guide barème (3)
  • 39. B. Prost - 2013 39 Depuis la modification par décret du 6 décembre 2007  Les diagnostics médicaux sont utilisés comme repère mais ne permettent pas seuls d'attribuer un taux  La prise en compte des difficultés que la déficience entraîne dans la vie quotidienne prend toute sa dimension Le guide barème (4)
  • 40. B. Prost - 2013 40  Taux : 50-80 % Entrave de la vie sociale de la personne, mais qui peut être compensée par une compensation spécifique (ex:orthophonie, AVS, SESSAD)  Taux >80 %  Atteinte de l'autonomie individuelle  Aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne Le guide barème (5)
  • 41. B. Prost - 2013 41  La carte d'invalidité Taux = ou > à 80 %  La carte d'invalidité avec besoin d'accompagnement 80 % + 3ème complément  La carte de priorité Taux inférieur à 80 %, mais station debout pénible La carte européenne de stationnement Délivré par le Préfet, sur avis de l'EPE, en fonction du périmètre de marche Les cartes
  • 42. B. Prost - 2013 42 L'AEH de base vise à compenser une partie des frais supplémentaires liés à l'éducation et aux soins apportés à l'enfant handicapé A celle-ci peut s'ajouter un complément d'allocation (6 catégories avec montant progressif) Rappel : l'AEH de base et ses compléments ne sont jamais délivrés avant le 2ème mois, mais peuvent l'être jusqu'à l'âge de 20 ans Le versement est effectué par la CAF ou l'organisme débiteur (M.S.A., SNCF...) L'AEH Allocation pour Enfant Handicapé (1)
  • 43. B. Prost - 2013 43 Conditions d'attribution de l'AEH Le taux d'incapacité est évalué par l'EPE suivant le guide barème Il doit être :  D'au moins 80 %  Ou compris entre 50 et 80 % si l'enfant fréquente un EMS ou si son état exige le recours à un dispositif adapté ou à des soins préconisés dans la décision de la CDAPH cas particulier des enfants en internat : les parents reçoivent l'AEH uniquement lors des périodes de retour au foyer L'AEH Allocation pour Enfant Handicapé (2)
  • 44. B. Prost - 2013 44 1ère catégorie Le Handicap entraîne des dépenses = ou > 223,44 € 2ème catégorie Le handicap entraîne Soit une réduction d'activité professionnelle de 20 % Soit le recours à une tierce personne au moins 8 heures/semaine Soit entraîne des dépenses = ou > 387,03 € Les compléments (1)
  • 45. B. Prost - 2013 45 3ème catégorie Le handicap impose les alternatives suivantes : Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité professionnelle d'au moins 50 %, ou a recourir à une tierce personne au moins 20 h/semaine Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité professionnelle d'au moins 20 %, ou a recourir à une tierce personne au moins 8 h/semaine Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 € Les compléments (2)
  • 46. B. Prost - 2013 46 4ème catégorie (1) Le handicap impose les alternatives suivantes : Soit il contraint l'un des parents à n’exercer aucune activité professionnelle ou à recourir à une tierce personne à temps plein Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité professionnelle d'au moins 50 %, ou a recourir à une tierce personne au moins 20 h/semaine et entraîne des dépenses = ou > à 329,45 € Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 € Les compléments (3)
  • 47. B. Prost - 2013 47 4ème catégorie (2) Soit il contraint l'un des parents à réduire son activité professionnelle d'au moins 20 %, ou a recourir à une tierce personne au moins 8 h/semaine et entraîne des dépenses = ou > à 329,45 € Soit il contraint le recours à une tierce personne au moins 8 h/semaine et entraîne des dépenses = ou > à 437,18 € Soit il entraîne des dépenses = ou > à 494,76 € Les compléments (4)
  • 48. B. Prost - 2013 48 5ème catégorie : Le handicap impose les alternatives suivantes : Soit il contraint l'un des parents à n’exercer aucune activité professionnelle et entraîne des dépenses = ou > 285, 84 € Soit il contraint le recours à une tierce personne à temps plein et entraîne des dépenses = ou > à 285,84 € Les compléments (5)
  • 49. B. Prost - 2013 49 6ème catégorie : Le handicap contraint l'un des parents à à n'exercer aucune activité professionnelle ou à recourir à une tierce personne à temps plein et impose des contraintes permanentes de surveillance et de soins à la charge de la famille Les compléments (6)
  • 50. B. Prost - 2013 50 Majoration parents isolés : Le bénéficiaire de l'AEH et de son complément qui assume seule la charge effective et permanente de l'enfant handicapé  A droit à une majoration spécifique  Accordée dès lors que la CDAPH a notifié un complément en raison de la gravité du handicap de l'enfant Les compléments (7)
  • 51. B. Prost - 2013 51 Allocation pour adultes handicapés  C'est un revenu minimum de ressources versé par la CAF  Le montant varie en fonction des ressources de la personne et celle de son foyer fiscal  Incapacité = ou > 80 %  Incapacité entre 50 et 79 %, mais RSDAE  Complément de ressources si capacité de travail < 5 % L'AAH
  • 52. B. Prost - 2013 52  La PCH est une prestation destinée à aider et financer les dépenses liées à la compensation du handicap  Elle comporte 5 éléments distincts et cumulables  Les aides humaines  Les aides techniques  L'aménagement du logement ou du véhicule  Les dépenses exceptionnelles ou spécifiques  Les aides animalières  Pour les enfants, la PCH est « proposée » aux parents dès lors que l'enfant à droit à un complément, elle est mise en œuvre après une évaluation pluridisciplinaire des besoins spécifiques à l'enfant LA P.C.H.
  • 53. B. Prost - 2013 53 Des orientations en milieu scolaire « ordinaire » CLIS : Classe d'inclusion scolaire, suivant le type de handicap (12 élèves)  CLIS 1 : troubles des fonctions cognitives  CLIS 2 : Déficience auditive  CLIS 3 : déficience visuelle  CLIS 4 : Déficience motrice T Les Orientations (1)
  • 54. B. Prost - 2013 54  Les CLIS ont pour vocation d'accueillir des élèves handicapés dans des écoles ordinaires, afin de leur permettre de suivre totalement ou partiellement un cursus scolaire ordinaire  L'enseignant est titulaire d'un CAPSAH spécifique au type de handicap T Les Orientations (2)
  • 55. B. Prost - 2013 55 Des orientations en milieu scolaire « ordinaire » ULIS : Unité localisée d'inclusion scolaire Orientation préconisée pour des enfants présentant des :  Troubles des fonctions cognitives  Troubles envahissants du développement  Troubles des fonctions motrices T Les Orientations (3)
  • 56. B. Prost - 2013 56 L'ULIS accueille 10 élèves maximum au sein d'un collège ou d'un lycée. Le jeune peut suivre des cours dispensés dans la division correspondant au niveau de scolarité mentionné dans son PPS, tout en ayant la possibilité mais avec la possibilité de suivre aussi un enseignement adapté dispensé en petits groupes par l'enseignant spécialisé coordonnateur du dispositif T Les Orientations (4)
  • 57. B. Prost - 2013 57 Des orientations dans des Etablissements médicaux-sociaux  IME Institut médico-éducatifs  IMP et IMpro  ITEP Institut thérapeutique, éducatif et Pédagogique (troubles du comportement sans déficience)  IEM : Institut d'éducation motrice  SESSAD Services d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile T Les Orientations (5)
  • 58. B. Prost - 2013 58 Des Aides à la scolarisation  LE MAPAD : Matériel Pédagogique ADapté  Aides techniques : (ordinateur, micro HF, etc.)  Matériel individuel mis à disposition de l'élève par l'EN  l'ATS : Avis de Transport Scolaire Frais pris en charge pour tout élève qui ne peut utiliser les moyens de transports en commun L'AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire Répond aux besoins d'élèves qui requièrent une attention soutenue, la quotité horaire est fixée par la CDAPH qui définit également les activités principales de l'accompagnant Les Orientations (6)
  • 59. B. Prost - 2013 59 Pour adultes  LES SAVS : Service d'accompagnement à la vie sociale Accompagnement et soutien pour démarches administratives, suivi médical, aide à la gestion du budget  LES SAMSAH : Accompagnement médico-social pour AH Coordonner les soins et les aides humaines ou techniques  LES FAS : Foyer d'accueil spécialisé (accueil de jour et (ou) hébergement)  LES FAM : Foyer d'accueil médicalisé : personnes lourdement handicapées, aide d'une tierce personne et surveillance constante Les Orientations (7)
  • 60. B. Prost - 2013 60 Pour adultes  LES MAS : Maisons d'accueil spécialisées Handicap lourd et polyhandicap sans autonomie, soins constants  LES FHTH : Foyer d'hébergement pour travailleur Accueil en fin de journée des Travailleurs handicapés Suivi médico-social Les Orientations (8)
  • 61. B. Prost - 2013 61  L'ORP : Orientation professionnelle – Milieu ordinaire (dont l'entreprise adaptée) – Milieu protégée : ESAT – Obligation de la RQTH qui permet : • D'obtenir des formations dans des CRP, des CFPA avec aides spécifiques • D'obtenir des financements grâce aux AGEFIPH • De bénéficier d'un accompagnement spécifique par Cap Emploi, les SAMETH (service d'appui au maintien dans l'emploi des TH) L'emploi
  • 63. B. Prost - 2013 63 MDPH  Trop de référence encore à la représentation du handicap datant de la CDES et de la COTOREP  Les mentalités doivent encore changer pour accélérer l'évolution du regard porté vers les personnes handicapées  La CDAPH doit pouvoir tenir son rôle décisionnel à part entière au sein de la MDPH en général et des EPE en particulier
  • 64. B. Prost - 2013 64 Mais  Volonté affichée de la majorité du personnel à participer à cette évolution  Grande maison qui doit laisser ses portes ouvertes pour laisser entrer un nouveau souffle  Place essentielle des associations dans la construction du changement
  • 65. Merci pour votre attention B. Prost - 2013 65