Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Baromètre dialogue social 2018 - CEVIPOF

1 632 vues

Publié le

Quel est l'état de notre démocratie sociale ? Réalisé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF), en partenariat avec l’Executive Education et l’association Dialogues, le Baromètre du dialogue social dresse un état des lieux de notre démocratie sociale, qu’il s’agisse du contexte socioprofessionnel, de la qualité du dialogue social ou encore de l’action syndicale. Pour en savoir plus : http://bit.ly/2JufDiG

Publié dans : Actualités & Politique
  • Soyez le premier à commenter

Baromètre dialogue social 2018 - CEVIPOF

  1. 1. 1 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Le Baromètre du dialogue social mesure plusieurs dimensions des relations professionnelles et sociales. Il contribue à enrichir la connaissance sur les évolutions des relations de pouvoir au sein des organisations et des entreprises. Il renseigne sur les effets des mutations juridiques, économiques et technologiques dans le monde du travail. Il informe enfin sur l'état de notre démocratie sociale. Mai-juin 2018 Contacts : Martial FOUCAULT martial.foucault@sciencespo.fr Madani CHEURFA madani.cheurfa@sciencespo.fr
  2. 2. 2 Fiche technique ÉCHANTILLON DATES DE TERRAIN Du 21 au 25 mai 2018. MÉTHODE 1 650 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française salariée (du privé et du public hors fonctionnaires) âgée de 18 ans et plus. Echantillon raisonné en termes de statut et de taille d’entreprise : - 605 cadres et 1 045 non-cadres interrogés - 686 salariés de PME (TPE comprises), 515 d’ETI, 449 de Grandes Entreprises. Les résultats d’ensemble tiennent compte du poids démographique réel de chaque population. Échantillon interrogé par internet. Méthode des quotas: sexe, âge, profession, région et taille de l’entreprise employant l’interviewé. Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion ». ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018
  3. 3. 3 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018
  4. 4. 4 RESULTATS
  5. 5. 5 Parmi les qualificatifs suivants, quels sont ceux qui caractérisent le mieux votre état d'esprit actuel dans votre activité professionnelle ? Base : Ensemble Dialogues et Sciences Po (CEVIPOF et Executive Education) : Le Baromètre du dialogue social Mai 2018 Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 31 33 32 31 37 38 30 33 35 34 27 25 32 29 26 32 32 42 31 26 28 26 26 19 30 25 27 24 24 21 20 24 25 25 20 14 20 22 21 21 24 31 6 8 6 7 10 9 69 66 70 67 60 51 59 58 55 58 63 72 L’état d’esprit des salariés dans leur activité professionnelle LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles 33 33 29 27 25 23 22 8 67 58 Au total Lassitude Confiance Inquiétude Epanouissement Enthousiasme Espoir Méfiance Dépression ST Positif ST Négatif
  6. 6. 6 80 20 79 21 69 31 68 32 65 35 63 37 53 47 46 54 43 57 35 65 28 72 10 90 7 14 7 7 6 11 8 3 2 3 1 1 73 65 62 61 59 52 45 43 41 32 27 9 16 16 26 25 27 26 32 43 40 40 47 45 4 5 5 7 8 11 15 11 17 25 25 45 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Très confiance Plutôt confiance Plutôt pas confiance Pas du tout confiance La confiance à l’égard de différents acteurs et organisations Confiance Pas confiance Avez-vous très confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas confiance du tout dans chacune des organisations suivantes… ? Base : Ensemble LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Les petites et moyennes entreprises Vos collègues immédiats / ceux avec qui vous travaillez… La Sécurité sociale Les Prud'hommes L'inspection du travail Votre hiérarchie immédiate La direction de votre entreprise Les grandes entreprises publiques Les grandes entreprises privées Les syndicats Les médias Les partis politiques
  7. 7. 7 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Confiance En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiquésCadre Non cadre PME ETI GE Les petites et moyennes entreprises 80 81 79 78 83 78 73 Vos collègues immédiats ou ceux avec qui vous travaillez habituellement 79 84 78 79 77 81 74 La Sécurité sociale 69 72 69 66 72 72 72 Les Prud'hommes 68 67 68 66 69 69 71 L'inspection du travail 65 65 65 65 66 65 66 Votre hiérarchie immédiate 63 67 62 67 61 59 50 La direction de votre entreprise 53 55 52 63 49 37 33 Les grandes entreprises publiques 46 53 45 42 48 52 48 Les grandes entreprises privées 43 49 41 43 48 37 31 Les syndicats 35 28 36 33 37 36 61 Les médias 28 30 27 30 28 24 20 Les partis politiques 10 12 9 11 9 8 7 Avez-vous très confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas confiance du tout dans chacune des organisations suivantes… ? Base : Ensemble La confiance à l’égard de différents acteurs et organisations (détail) LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  8. 8. 8 57 43 40 60 33 67 30 70 18 7 6 4 39 33 27 26 35 37 45 46 8 23 22 24 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Voici maintenant une liste de phrases. Pour chacune d’elles, êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas d’accord du tout ? Base : Ensemble Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord L’adhésion à un certain nombre de propositions LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE D’accord Pas d’accord La flexibilité est une menace pour la protection sociale des salariés La loi et les ordonnances sont plus efficaces que la négociation pour réformer Les droits acquis sont une menace pour la compétitivité L'action syndicale est efficace
  9. 9. 9 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 D’accord En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE La flexibilité est une menace pour la protection sociale des salariés 57 47 59 54 57 62 73 La loi et les ordonnances sont plus efficaces que la négociation pour réformer 40 50 38 41 42 36 23 Les droits acquis sont une menace pour la compétitivité 33 40 31 35 34 28 22 L'action syndicale est efficace 30 25 31 32 30 28 49 LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE L’adhésion à un certain nombre de propositions (détail) Voici maintenant une liste de phrases. Pour chacune d’elles, êtes-vous tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas d’accord du tout ? Base : Ensemble
  10. 10. 10 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 La réforme du code du travail conduite par la Ministre du Travail va-t-elle selon vous dans le bon sens ? Base : Ensemble Oui 39% 5 34 40 21 Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout NSP L’opinion à l’égard de la réforme du code du travail LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Non 61% 10 4 5 6 5 2 46 31 35 34 31 19 28 42 40 40 38 39 16 23 20 20 26 39 1 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués Oui 56 35 40 40 36 21 Non 44 65 60 60 64 78
  11. 11. 11 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Sur un plan général, diriez-vous qu’en France, le dialogue social fonctionne très bien, assez bien, pas très bien ou pas bien du tout ? Base : Ensemble Bien 19% Très bien Assez bien Pas très bien Pas bien du tout Le fonctionnement du dialogue social en France LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 1 1 1 1 1 1 17 18 20 17 14 9 56 55 52 59 56 55 26 26 27 23 29 35 Bien 18 19 21 18 15 10 Pas bien Pas bien 81% 1 18 55 26 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués 82 81 79 82 85 90
  12. 12. 12 Dans les années récentes, y-a-t-il eu selon vous, un ou des évènements concernant le climat social et qui ont été particulièrement marquants ? Base : Ensemble ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 57 52 49 52 60 63 43 48 51 48 40 37 Oui, il y a eu des événements particulièrement marquants53% Non, il n’y a pas eu d’événements particulièrement marquants 47% La mémorisation d’évènements concernant le climat social LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  13. 13. 13 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Pour chacun des acteurs suivants du dialogue social, diriez-vous qu’ils se préoccupe beaucoup, assez, peu ou pas du tout de ce que pensent les gens comme vous ? Base : Ensemble Beaucoup Assez Peu Pas du tout 7 3 2 34 24 18 36 50 44 23 23 36 Se préoccupe Ne se préoccupe pas 41 59 27 73 20 80 L’intérêt des acteurs du dialogue social pour les salariés LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Les syndicats Les employeurs Le ministère du travail
  14. 14. 14 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Se préoccupe En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE Les syndicats 41 34 43 39 42 45 63 Les employeurs 27 33 25 30 25 22 20 Le Ministère du Travail 20 24 19 21 21 18 15 Pour chacun des acteurs suivants du dialogue social, diriez-vous qu’ils se préoccupe beaucoup, assez, peu ou pas du tout de ce que pensent les gens comme vous ? Base : Ensemble L’intérêt des acteurs du dialogue social pour les salariés (détail) LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  15. 15. 15 De façon plus concrète, dans votre entreprise, diriez-vous que… ? Base : Ensemble ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 La perception du dialogue social au sein de sa propre entreprise 21 49 30 Le dialogue social existe et est efficace Le dialogue social existe mais il n’est pas efficace Le dialogue social n’existe pas LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 22 20 27 21 10 10 53 49 41 52 60 57 25 31 32 27 30 33 Le dialogue social existe 75 69 68 73 70 67 70% considèrent que le dialogue social existe Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  16. 16. 16 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Tout à fait confiance Un peu confiance Pas beaucoup confiance Pas du tout confiance Confiance Pas confiance 72 28 62 38 49 51 20 16 10 52 46 39 21 26 31 7 12 20 La confiance dans différentes pratiques pour défendre ses intérêts de salarié Pour défendre vos intérêts en tant que salarié, vous avez tout à fait confiance, un peu confiance, pas beaucoup confiance ou pas du tout confiance dans les pratiques suivantes : Base : Ensemble LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Se coordonner avec les collègues de travail partageant les mêmes préoccupations Discuter individuellement avec la hiérarchie de votre entreprise S'adresser aux délégués syndicaux ou aux représentants du personnel
  17. 17. 17 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 72 71 72 69 72 75 76 62 67 61 68 61 51 45 49 42 51 43 55 55 79 Pour défendre vos intérêts en tant que salarié, vous avez tout à fait confiance, un peu confiance, pas beaucoup confiance ou pas du tout confiance dans les pratiques suivantes : Base : Ensemble La confiance dans différentes pratiques pour défendre ses intérêts (détail) Confiance En % LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Se coordonner avec les collègues de travail partageant les mêmes préoccupations Discuter individuellement avec la hiérarchie de votre entreprise S'adresser aux délégués syndicaux ou aux représentants du personnel
  18. 18. 18 51 41 31 27 26 24 Au total Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 54 50 51 51 52 41 46 40 41 39 44 50 43 28 29 31 34 25 23 28 30 28 22 19 19 27 28 24 24 29 16 25 22 25 24 35 Pour faire confiance à un représentant syndical, qu’est-ce qui vous semble le plus important ? En premier ? En second ? Base : Ensemble Les motifs de confiance envers les représentants syndicaux LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Qu'il soit honnête Qu'il connaisse bien ses dossiers Qu'il soit exemplaire Qu'il tienne ses promesses Qu'il soit proche des gens comme vous Qu'il soit combatif
  19. 19. 19 53 28 26 26 18 18 9 La France est un des pays européens les moins syndiqués. Parmi les propositions suivantes, quelles sont les deux raisons qui vous semblent expliquer le mieux cette situation ? Parce que… Base : Ensemble ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Les raisons perçues d’une moindre syndicalisation en France LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles Les syndicats sont trop politisés Les syndicats sont trop éloignés des réalités économiques Les gens n'ont plus aujourd'hui l'envie de s'engager collectivement Les salariés ont peur des représailles de la part de leur employeur Les syndicats ne comprennent pas les préoccupations des salariés Les syndicats n'obtiennent pas de résultats lorsqu'ils se mobilisent Le coût de la cotisation syndicale est trop élevé
  20. 20. 20 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiquésCadre Non cadre PME ETI GE Les syndicats sont trop politisés 53 61 52 56 51 51 35 Les syndicats sont trop éloignés des réalités économiques 28 39 26 29 29 26 15 Les gens n'ont plus aujourd'hui l'envie de s'engager collectivement 26 21 28 24 29 28 43 Les salariés ont peur des représailles de la part de leur employeur 26 21 27 26 27 26 41 Les syndicats ne comprennent pas les préoccupations des salariés 18 20 17 18 16 19 10 Les syndicats n'obtiennent pas de résultats lorsqu'ils se mobilisent 18 14 19 15 20 23 26 Le coût de la cotisation syndicale est trop élevé 9 5 10 9 9 12 8 Les raisons perçues d’une moindre syndicalisation en France (détail) LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE La France est un des pays européens les moins syndiqués. Parmi les propositions suivantes, quelles sont les deux raisons qui vous semblent expliquer le mieux cette situation ? Parce que… Base : Ensemble Total supérieur à 100% car deux réponses possibles
  21. 21. 21 58 44 31 17 16 12 11 3 Selon vous, quels sont les deux thèmes prioritaires sur lesquels devrait porter le dialogue social ? Base : Ensemble ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Les salaires et le pouvoir d'achat Les conditions et l'organisation du travail La protection sociale L'influence des salariés sur les décisions de l'entreprise Les conditions d'embauche et de licenciement L'absence de discriminations dans l'entreprise La formation professionnelle Les libertés syndicales Les thèmes prioritaires du dialogue social LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles
  22. 22. 22 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiquésCadre Non cadre PME ETI GE Les salaires et le pouvoir d'achat 58 48 61 57 56 64 62 Les conditions et l'organisation du travail 44 50 43 40 48 47 46 La protection sociale 31 28 32 30 29 35 36 L'influence des salariés sur les décisions de l'entreprise 17 19 16 16 18 17 14 Les conditions d'embauche et de licenciement 16 13 17 19 14 13 11 L'absence de discriminations dans l'entreprise 12 16 11 12 12 11 12 La formation professionnelle 11 16 10 12 13 8 8 Les libertés syndicales 3 3 3 4 2 2 4 Selon vous, quels sont les deux thèmes prioritaires sur lesquels devrait porter le dialogue social ? Base : Ensemble Les thèmes prioritaires du dialogue social (détail) LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles
  23. 23. 23 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 49 46 50 47 40 28 32 35 34 37 34 26 26 21 19 25 24 33 25 20 23 22 18 10 15 21 16 23 25 32 12 13 12 11 17 32 9 9 9 7 11 19 11 12 14 10 12 8 S'adresser à la hiérarchie immédiate Organiser un référendum ou un vote direct des salariés Voter lors des élections professionnelles Discuter entre collègues (machines à café, chats...) Faire grève Se syndiquer Participer aux réunions syndicales Rien de tout cela Selon vous, qu’est-ce qui permet aux salariés d’exercer le plus d’influence sur les décisions prises dans une entreprise ? En premier ? En second ? Base : Ensemble Les moyens d’exercer davantage d’influence sur les décisions prises dans l’entreprise LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Total supérieur à 100% car deux réponses possibles 47 35 22 21 20 13 9 12 Au total
  24. 24. 24 6 9 10 8 6 5 45 54 56 50 50 57 36 27 25 32 31 23 13 10 9 10 13 15 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Certains disent que le dialogue social est une chose trop compliquée et qu'il faut être un spécialiste pour le comprendre. Etes-vous d'accord ou non avec cette affirmation ? Base : Ensemble D’accord 61%8 53 29 10 Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord La complexité du « dialogue social » LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Pas d’accord 39% D’accord 51 63 66 58 56 62 Pas d’accord 49 37 34 42 44 38 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  25. 25. 25 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 S’agissant de la situation des salariés dans les prochaines années, diriez-vous : Base : Ensemble Les niveaux de négociation à privilégier 52 32 16 Qu’il faut privilégier la négociation dans l’entreprise Qu’il faut privilégier la négociation au niveau des branches Qu’il faut privilégier l’Etat et le Code du Travail LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 45 53 53 57 43 43 34 31 35 27 33 33 21 16 12 16 24 23 1 Sans opinion Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  26. 26. 26 Pas du tout d’accord (0 à 1) Plutôt pas d’accord (2 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) Plutôt d’accord (7 à 8) Tout à fait d’accord (9 à 10) Note Moyenne 6,9 2% 3% 34% 43% 18% Pas d’accord 5% Ni d’accord, ni pas d’accord 34% D’accord 61% ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Sur une échelle de 0 à 10 où 0 signifie « pas du tout d’accord » et 10 « tout à fait d’accord », pensez-vous qu’il faut accorder la priorité, dans les prochaines années à la compétitivité de l’économie française ? Base : Ensemble La compétitivité de l’économie française comme priorité LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  27. 27. 27 En % Pas du tout d’accord (0 à 1) Plutôt pas d’accord (2 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) Plutôt d’accord (7 à 8) Tout à fait d’accord (9 à 10) ST Pas d’accord (0 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) D’accord (7 à 10) NOTE MOY. ENSEMBLE 2 3 34 43 18 5 34 61 6,9 Cadre 1 3 32 43 21 4 32 64 7,0 Non Cadre 2 3 35 43 17 5 35 60 6,8 PME 1 3 33 43 20 4 33 63 7,0 ETI 2 3 33 43 19 5 33 62 6,9 GE 2 4 38 42 14 6 38 56 6,6 Salariés syndiqués 4 5 43 35 13 9 43 48 6,3 La compétitivité de l’économie française comme priorité (détail) ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Sur une échelle de 0 à 10 où 0 signifie « pas du tout d’accord » et 10 « tout à fait d’accord », pensez-vous qu’il faut accorder la priorité, dans les prochaines années à la compétitivité de l’économie française ? Base : Ensemble LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  28. 28. 28 Pas du tout d’accord (0 à 1) Plutôt pas d’accord (2 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) Plutôt d’accord (7 à 8) Tout à fait d’accord (9 à 10) Note Moyenne 7,9 0% 1% 19% 43% 37% Pas d’accord 1% Ni d’accord, ni pas d’accord 19% D’accord 80% ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Sur une échelle de 0 à 10 où 0 signifie « pas du tout d’accord » et 10 « tout à fait d’accord », pensez-vous qu’il faut accorder la priorité, dans les prochaines années à l’amélioration de la situation des salariés ? Base : Ensemble L’amélioration de la situation des salariés comme priorité LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  29. 29. 29 En % Pas du tout d’accord (0 à 1) Plutôt pas d’accord (2 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) Plutôt d’accord (7 à 8) Tout à fait d’accord (9 à 10) ST Pas d’accord (0 à 3) Ni d’accord, ni pas d’accord (4 à 6) D’accord (7 à 10) NOTE MOY. ENSEMBLE - 1 19 43 37 1 19 80 7,9 Cadre - 2 25 46 27 2 25 73 7,4 Non Cadre - 1 18 42 39 1 18 81 8,0 PME - 1 23 45 31 1 23 76 7,7 ETI - - 18 43 39 - 18 82 7,9 GE - 1 15 40 44 1 15 84 8,1 Salariés syndiqués - - 19 30 51 - 19 81 8,2 L’amélioration de la situation des salariés comme priorité (détail) ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Sur une échelle de 0 à 10 où 0 signifie « pas du tout d’accord » et 10 « tout à fait d’accord », pensez-vous qu’il faut accorder la priorité, dans les prochaines années à l’amélioration de la situation des salariés ? Base : Ensemble LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  30. 30. 30 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 S’est beaucoup amélioré S’est un peu amélioré Est resté stable S’est un peu dégradé S’est beaucoup dégradé 2 27 38 21 12 S’est amélioré 29% S’est amélioré 41 27 28 30 32 26 2 3 2 1 5 3 39 24 26 29 27 23 35 38 37 39 37 32 18 22 23 20 19 27 6 13 12 11 12 15 Diriez-vous que l'état de l'économie en France s'est beaucoup amélioré, un peu amélioré, est resté stable, s'est un peu dégradé ou beaucoup dégradé au cours des 12 derniers mois ? Base : Ensemble L’évolution sur la dernière année de l’état de l’économie française LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE S’est dégradé 33% S’est dégradé 24 35 35 31 31 42 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  31. 31. 31 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 S’est beaucoup améliorée S’est un peu améliorée Est restée stable S’est un peu dégradée S’est beaucoup dégradée Diriez-vous que votre situation personnelle s'est beaucoup améliorée, un peu améliorée, est restée stable, s'est un peu dégradée ou beaucoup dégradée au cours des 12 derniers mois ? Base : Ensemble L’évolution sur la dernière année de sa propre situation personnelle LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 2 14 49 26 9 S’est améliorée 16% S’est améliorée 23 14 14 20 14 9 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués 3 1 2 2 1 20 13 12 18 14 8 51 49 50 49 47 44 19 28 26 23 30 33 7 9 10 8 9 14 S’est dégradée 35% S’est dégradée 26 37 36 31 39 47
  32. 32. 32 16 13 6 4 38 32 25 13 32 33 34 30 14 22 35 53 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Voici une nouvelle liste de phrases. Pour chacune d’elles, êtes-vous tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout ? Base : Ensemble Il faut moins d'organisations syndicales Il faut rendre obligatoire le vote lors des élections professionnelles Pour que les patrons n'aient pas peur d'embaucher, ils devraient avoir le droit de licencier plus facilement Il faut rendre obligatoire l'adhésion à un syndicat Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord L’adhésion à un certain nombre de propositions LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 54 46 45 55 31 69 17 83 D’accord Pas d’accord
  33. 33. 33 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 D’accord En % Ensemble Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE Il faut moins d'organisations syndicales 54 55 54 59 50 49 38 Il faut rendre obligatoire le vote lors des élections professionnelles 45 47 45 41 49 48 65 Pour que les patrons n'aient pas peur d'embaucher, ils devraient avoir le droit de licencier plus facilement 31 46 27 32 31 28 18 Il faut rendre obligatoire l'adhésion à un syndicat 17 20 17 16 19 17 33 Voici une nouvelle liste de phrases. Pour chacune d’elles, êtes-vous tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas d’accord du tout ? Base : Ensemble L’adhésion à un certain nombre de propositions (détail) LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  34. 34. 34 Pour faire face aux difficultés économiques, pensez-vous qu’il faut… ? Base : Ensemble ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Statut professionnel Taille de l’entreprise Salariés syndiqués Cadre Non cadre PME ETI GE 60 58 59 61 55 44 40 42 41 39 45 56 Que l’Etat fasse confiance aux entreprises et leur donne plus de liberté 59% Que l’Etat contrôle les entreprises et les règlemente plus étroitement41% L’attitude que l’Etat doit avoir face aux entreprises pour faire face aux difficultés économiques LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE
  35. 35. 35 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 Personnellement, souhaitez-vous que le système capitaliste soit… ? Base : Ensemble L’évolution souhaitée du système capitaliste 38 54 8 Réformé en profondeur Réformé sur quelques points Ne soit pas réformé LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE 36 39 37 39 41 46 57 53 54 54 52 48 7 8 9 7 7 6 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  36. 36. 36 ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018 En ce moment, seriez-vous prêt(e) à participer à une manifestation pour défendre vos intérêts ? Base : Ensemble Oui 58% 19 39 30 12 Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout 15 19 16 19 23 39 35 41 40 37 40 37 35 28 30 31 28 21 15 12 14 13 9 3 Oui 50 60 56 56 63 76 La propension à manifester pour défendre ses propres intérêts LE DIALOGUE SOCIAL EN FRANCE Non 42% Non 50 40 44 44 37 24 Cadre Non cadre PME ETI GE Salariés syndiqués
  37. 37. 37 RETROUVEZ-NOUS www.ipsos.fr facebook.com/ipsos.fr @IpsosFrancevimeo.com/ipsos A PROPOS D’IPSOS Ipsos est le troisième Groupe mondial des études. Avec une présence effective dans 88 pays, il emploie plus de 16 000 salariés et a la capacité de conduire des programmes de recherche dans plus de 100 pays. Créé en 1975, Ipsos est contrôlé et dirigé par des professionnels des études. Ils ont construit un groupe solide autour d’un positionnement unique de multi-spécialistes – Etudes sur les Médias et l’Expression des marques, Recherche Marketing, Etudes pour le Management de la Relation Clients / Employés, Opinion et recherche sociale, Recueil de données sur mobile, internet, face à face et téléphone, traitement et mise à disposition des résultats. GAME CHANGERS Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, des marques et de la société. Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en profonde mutation. Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques. Nous leur délivrons sécurité, rapidité, simplicité et substance. Nous sommes des Game Changers Syndicated studies © 2017 Ipsos. ALL RIGHTS RESERVED. This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other rights over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how included or arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it confidential and not to disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent of Ipsos. Ad hoc studies © 2018 Ipsos. ALL RIGHTS RESERVED. This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other rights over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how included or arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it confidential and not to disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent of Ipsos. Ipsos is listed on Eurolist - NYSE-Euronext. The company is part of the SBF 120 and the Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement Service (SRD). ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP www.ipsos.com ©Ipsos CEVIPOF : Baromètre du dialogue social Mai 2018

×