SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Doc’Door
à Paris !
Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat
Destinataire :
Ville de Paris
Service de la Création, de l’Innovation, de la
Recherche et de l’Enseignement supérieur
Auteur :
Dr Sebastien Poulain
Version : 16/02/2017
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
1
Sommaire :
A) Présentation de Dr
Sebastien Poulain
B) Présentation du projet
C) Premier bilan des
partenariats
D) Modèle économique
envisagé
E) Les effets bénéfiques
escomptés
F) 20 raisons pour la Ville de
Paris d’être partenaire
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
2
A) Présentation de Dr
Sebastien Poulain
Je dispose d’une double expertise :
- Une expertise académique sur les médias et
la communication
Je suis docteur en sciences de l’information et
de la communication. Je suis qualifié par la
section 71 Conseil National des Universités (en
sciences de l’information et de la
communication).
J’enseigne dans plusieurs universités :
Sorbonne Nouvelle, Saint Denis, UCO Angers
and UCO Vannes
Cofondateur
de https://lesradioslibres.wordpress.com/
Cofondateur
de https://radiodufutur.wordpress.com/
Cofondateur de la
revue Radiomorphoses http://www.radiomorph
oses.fr/
Trésorier du GRER (Groupe de recherche et
d’étude de la radio)
http://radiography.hypotheses.org/ https://ww
w.facebook.com/greradio
Membre du Comité d’histoire de la
Radiodiffusion http://cohira.fr/
- Une expertise non académique sur le
monde du doctorat, de l’enseignement et de
la recherche
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
3
Je suis cofondateur de Doctrix, un blog (un
blog d’Educpros/ L’Etudiant
http://www.letudiant.fr/educpros/) qui valorise
le doctorat d’un point de vue socio-économique
et politique les doctorants et les docteurs :
http://blog.educpros.fr/doctrix/ http://doctrix20
12.wordpress.com/
Je suis cofondateur de l’association
Humanitudes qui crée des liens entre les non
académiques et les jeunes chercheurs en lettres,
langues, arts, sciences humaines et sociales :
http://humanitudes.com/
J’ai été membre de l’association PhD Talent
qui organise un salon d’emploi des docteurs :
https://www.phdtalent.org/
J’ai participé au Cycle Isefre de formation à
l’entrepreneuriat des doctorants et docteurs :
http://isefre.org/
Principales publications sur le doctorat :
 POULAIN Sebastien, Bilan de
compétence : valorisation professionnelle
du doctorat, Université Paris 1 Panthéon-
Sorbonne, Paris, mars 2011
 POULAIN Sebastien, « L’insertion par la
valorisation°: l’exemple de l’atelier
« Valorisation de la thèse » », Université
d’été UNISO 2011 Partenariat
Universités-Entreprises pour une
croissance intelligente et durable,
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
4
Conservatoire National des Arts et
Métiers, 6-10 juillet 2011, 2012.
 POULAIN Sebastien, Synthèse « Bilan de
compétence : valorisation professionnelle
du doctorat », Maison des Entreprises et
de l’Emploi du 14e arrondissement-
Mairie de Paris, Paris, octobre 2012.
 POULAIN Sebastien, « Qui veut la peau
des docteurs ? Voyage au bout de la
jungle des chasseurs de têtes ! », Doctrix,
30 avril 2013.
 POULAIN Sebastien, Recruter des
docteurs : conseils et pratiques des
consultants en recrutement, SYNTEC
Syndicat Conseil en Recrutement, Paris,
juin 2013.
Contact :
Sebastien.Poulain@gmail.com
https://twitter.com/Seb_Poulain
06 43 93 11 83
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
5
B) Contexte
Comme le dit Denis Lafeuille, fondateur de
l’Isefre, dans la note qu’il va venir présenter au
ministère de l’enseignement supérieur et de la
recherche, les jeunes docteurs représentent une
réserve de quelques 80.000 innovateurs
potentiels de haut niveau pour tous les besoins
de notre société.
Les doctorants et les jeunes docteurs
constituent une réserve dont la société actuelle
a fortement besoin pour franchir le cap difficile
des profondes transformations en cours :
internationalisation toujours croissante de la
production de biens et de services et du marché
de l’emploi, ère numérique, etc. Bien entendu,
les besoins de notre société contemporaine en
innovateurs sont très importants, autant dans le
domaine de l’économie industrielle,
commerciale et de services que dans celui de
l’Economie Sociale et Solidaire, et dans celui
du service public.
Ce réservoir est considérable : 12.000 titres de
docteur attribués chaque année en 20121
, soit
peut-être 100.000 jeunes docteurs (dix années
au maximum après la thèse), en ne comptant
que le tiers des 40 % de doctorants étrangers :
ceux qui restent en France.
On peut estimer que de l’ordre de 2.0002
jeunes
docteurs (de l’ordre de 17 % des diplômes de
docteurs attribués chaque année) s’orientent,
1
http://blog.educpros.fr/guillaume-miquelard-et-paul-
francois/2015/12/08/quelques-chiffres-sur-le-doctorat-et-les-docteurs/
2
http://laviedemix.over-blog.com/2014/12/l-emploi-des-docteurs-en-
france.html
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
6
après leur thèse, vers le secteur académique ;
ainsi, quelques 80.000 jeunes docteurs seraient
mobilisables pour être les acteurs clefs du
développement de notre société en dehors du
secteur académique.
Or, en France, 12 % des jeunes docteurs sont
encore en recherche d’emploi trois années
après la thèse (plus de 1.400, donc), alors que
ce taux, dans la plupart des autres pays
développés, est de 4 – 5 %. Sans parler des
jeunes docteurs qui en sont à leur deuxième ou
troisième post-doctorat...
Bien entendu, la grande majorité d’entre eux
exerce effectivement une activité, en CDI ou en
CDD ; mais cette activité, souvent, ne les met
pas en situation de jouer leur rôle
d’innovateur potentiel, et, éventuellement, ne
correspond pas à leur niveau de
qualification. D’autre part, ils sont isolés, et
ne constituent pas une communauté
dynamisante de docteurs et d’innovateurs.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
7
C) Présentation du projet
Il s'agirait de mettre en place une maison
ouverte aux doctorants, docteurs et à ceux
qui s'y intéressent. Cette maison, que l'on
pourrait appeler Doc'Door, la porte ouverte au
doctorant sur le monde, se distinguerait des
institutions préexistantes tout en collaborant
avec elles, et serait un lieu où les doctorants et
docteurs se distinguent des étudiants.
Doc'Door serait ouvert sur le monde et à mi-
chemin entre le laboratoire, l'incubateur et
le centre de formation et répondrait aux
différents besoins des parties prenantes.
Bénéficiant d'effets de réseau, de système,
d'agrégation, de complémentarité,
d'identification, de corps, d'intelligence
collective, Doc'Door sera un regroupement
productif des forces innovantes, un lieu de
rédaction de thèse, de discussion, de
socialisation, d'échange de compétences, de
professionnalisation, de recrutement, de
médiation scientifique, de valorisation...
- La tribune sur Educpros présentant l’idée :
https://docdoorblog.wordpress.com/2016/12/18
/docdoor-chez-educprosletudiant/
- La proposition plus détaillée diffusée par le
think tank Cartes sur Table :
https://docdoorblog.wordpress.com/2016/12/1
8/docdoor-joue-cartes-sur-table/
- Le site internet :
https://docdoorblog.wordpress.com/
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
8
- Mail :
docdoor20016@gmail.com
- Page Facebook :
https://www.facebook.com/docdoor1/
- Téléphone :
06 43 93 11 83
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
9
C) Premier bilan des
partenariats
Voici les premières prises de contacts à ce
jour :
1) La Paillasse est partenaire via la mise
à disposition d'un lieu, de moyens humains et
matériels.
2) http://www.doctorat.be/fr (l’équivalent
d'ABG en Belgique) m'a fait une proposition de
partenariat. Bruxelles est plus proche de Paris
que beaucoup de villes françaises. Cette
association travaille déjà avec des doctorants et
docteurs français.
3) Beaucoup d'associations de
doctorants et docteurs sont intéressées
(Andes, CJC, Redoc, Doc’Up, Humanitudes,
Doctorat.be, Doctrix, SpIbens, BIOTechno
Forum, Doctopolis, PhDOOC,
Coginov, Relisons, Adelih, Doc Emploi SHS).
Elles ont besoin de lieux de réunion et de salles
de conférence pour en organiser.
4) L’incubateur de l’Institut supérieur de
commerce de Paris souhaite être partenaire.
5) Les établissements de l’ESR :
L’Université Paris Nanterre, l’Université Paris
4 Paris Sorbonne, PSL, Ehess, Paris Saclay,
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
10
héSam et d’autres acteurs de province ont
montré de l'intérêt.
6) ABG, Docteo, PhD Talent, Coopetic,
Sircome, Mixing Generations, Crois-sens.org
ont montré de l'intérêt.
7) L'Ile-de-France est intéressée mais il
n'y a pas eu de rencontre pour l'instant.
8) Le ministère de l'Education/ESR – à
travers Benjamin Gentils - a réfléchi sur un
projet similaire mais uniquement pour les
doctorants et docteurs SHS. Il est intitulé
« Rapport de mission : création d’un réseau de
tiers-lieux des humanités dédiés à l’innovation
ouverte et à l’expérimentation dans la
formation, la recherche et la valorisation en
SHS », fait 81 pages, date d’octobre 2016 et est
destiné au Directeur Général de la Recherche et
de l’Innovation. Il « s’inscrit dans la nouvelle
étape de la politique française d’innovation -
Valoriser plus, Valoriser mieux - et dans les
actions menées par le Secrétariat d’Etat chargé
de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
en faveur des Sciences Humaines et Sociales. »
Il est issu de « rencontres avec plus de 160
interlocuteurs sur le sujet de l’innovation dans
la formation, la recherche et la valorisation en
SHS ». Une expérimentation a été conduite
conjointement à l’étude en suivant les principes
de l’innovation ouverte afin d’identifier, sur le
terrain, des solutions aux freins identifiés
autour de projets concrets de collaboration,
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
11
entre acteurs de la recherche en SHS et
personnes issues des milieux socioéconomiques
(entrepreneurs, acteurs de l’économie sociale et
solidaires, médias décideurs politiques, etc.).
9) Dr. Julien Héring (président et
fondateur de la startup Tree of Science, Co-
fondateur du collectif PAPERA) a proposé
cette idée lors de la journée du 5 décembre
2016 « Docteurs : Entrepreneurs et
Intrapreneurs ? De la Recherche au Marché et
aux besoins sociétaux » organisée par l’Isefre.
Voici comment il la formule : « Créer des
Tiers-lieux pluripotents d'Open knowledge et
d'Open innovation, comportant un ensemble de
structures : FabLabs (indépendants ou
d'universités), OpenLabs, LivingLabs, Maison
des Docteurs et Innovateurs, espace de co-
working, animés par des personnalités de haut
niveau connues et reconnues en matière
d’innovation et de transfert de technologies, par
exemple récemment retraités, ainsi que d'Open
Science, d'Intelligence collective et des
communs (Open source, blockchain) et
capables de communiquer leur passion à de
jeunes chercheurs, académiques et en
entreprises. »
10) Vincent Galand (Isefre) a proposé la
même idée lors de la journée du 5 décembre
2016. Ces propositions ont été présentées à
Gérard Huot (Représentant spécial du Ministre.
Relations avec les entreprises) lors de cette
journée.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
12
11) Le rapport final de la journée du 5
décembre 2016 qui reprend cette idée sera
présenté plus officiellement au ministère dans
les prochaines semaines.
12) Nous devions rencontrer le président
de la Cité universitaire, mais il a annulé pour
cause d’un souci de santé.
13) Une doctorante et trois docteurs ont
souhaité s’impliquer personnellement dans
ce projet.
14) La start up Data Delight nous a
demandé de diffuser deux offres d’emploi pour
doctorants et docteurs.
15) Doc’Door collabore avec EHESS,
Humanitudes, Lab school network, Liberté
Living Lab, Adoc Métis pour l’organisation
d’une journée « La diversification des carrières
à l’issue du parcours doctoral : comment est-
elle perçue par les doctorants en Arts, Lettres,
Langues et Sciences Humaines et Sociales
(ALLLSHS) et par leurs encadrants ? »3
le
lundi 13 mars.
Je n'ai pas fait de démarche pour l'instant en
dehors de l’envoie de documents de
3
http://www.labschool.network/2017/02/09/seminaire-ehess-lexperience-
doctorale-hors-les-murs/
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
13
présentation de Doc’Door et une invitation au
premier atelier à divers acteurs.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
14
D) Modèle économique
envisagé
Voici une idée du modèle économique de
Doc’Door envisagé au départ :
Types de partenariats prioritaires : L'idéal
pour que cela marche serait que les (ou
certaines) Comue et universités acceptent de
faire de ce lieu un institut de formation pour
doctorants (pour avoir du flux de doctorants) et
qu'il y ait du logement dédié uniquement (ou
principalement) aux doctorants et docteurs à
proximité (pour avoir du stock de docteurs et
doctorants). L'un sans l'autre peut
éventuellement fonctionner, mais la coalition
des deux augmente les chances de réussite.
Tout autre partenariat ou activité possible
augmente les chances de réussite.
2 activités idéales qui doivent pouvoir être
faites là-bas : activités scientifiques (bureaux
pour travailler sur sa thèse et communiquer
dessus) + activités socio-économiques
(associative, concours d'innovation, ateliers,
recrutement, formation, création d'entreprise,
restauration, divertissement)
Horaire idéal : Il faut que le lieu soit ouvert
assez tard le soir.
Lieu idéal : proximité des Halles du fait des
RER, métros, universités, grandes écoles et de
la vie socio-économique. Il y a le Palais de
justice dont les locaux sont en vente.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
15
Les partenaires imaginés : CCI, Pole emploi,
Apec, incubateurs, Satt, Crous, les universités,
les Comue, les entreprises, l'économie sociale
et solidaire, Pôles de compétitivité, ANRT, Ile-
de-France, Ville de Paris, ministère de
l'éducation/ESR, de l'économie, de l'emploi,
associations doctorales.
J'ai réfléchi récemment à une source de
financement possible en plus de celles
envisagées ci-dessous. J'attends la publication,
mais la personne qui gère est très occupée.
Financement : PIA 3 (innovation
pédagogique) est l'appel à projets le plus adapté
pour financer un tel projet.
Public visé : doctorants, docteurs et ceux qui
s'y intéressent (des entreprises au grand public).
Il faut réfléchir aux besoins des doctorants en
SHS, sciences "dures", Cifre, et d’origine
étrangère qui ne sont pas les mêmes.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
16
E) Les effets bénéfiques
escomptés
Voici les effets bénéfiques escomptés par la
mise en place d’une maison du doctorat :
1) l'augmentation de l'activité doctorale
du fait de la multiplicité des rencontres dans
un cadre formel et informel ouvert et disponible
;
2) une meilleure formation du fait de la
réalisation de formations plus régulières,
approfondies, diverses et socialisantes ;
3) la diminution des abandons de thèse
du fait des encouragements, de la socialisation,
du meilleur confort ;
4) la constitution de réseaux
multidisciplinaires, multilingues,
multinationaux pour des projets communs ;
5) un bien-être supérieur des doctorants
et docteurs grâce aux possibilités de
socialisation, aux différents types de confort ;
6) une meilleure valorisation, notoriété,
reconnaissance grâce aux formes de
communication, rencontres, médiation,
événementiel ;
7) une meilleure insertion/mobilité
professionnelle dans le tissu socio-économique
du fait des échanges, rencontres, projets,
formations ;
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
17
8) l'augmentation du nombre
d'inscriptions en thèse grâce aux meilleures
conditions de travail, aux meilleures
perspectives de carrière, à davantage de
valorisation et d'attractivité de la recherche ;
9) l'augmentation du nombre de thèses
"financées" due à la diversification des
financeurs ;
10) la diminution de la précarité grâce à
un lieu adapté pour de nombreuses et diverses
activités...
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
18
F) 20 raisons pour la Ville de
Paris d’être partenaire
Pourquoi la Ville de Paris a tout intérêt à
développer Doc’Door ?
1) Parce que la Ville de Paris va
augmenter le nombre de ses doctorants et
qu’elle va donc avoir besoin de locaux.
Dès lors, elle aura deux stratégies
possibles :
a) soit les disperser dans les
différents services de la Ville de Paris et
les mêler aux autres employés. Cela aura
sans doute des avantages pour les autres
employés car les doctorants innoveront
dans ces services et les amélioreront
d’une manière ou d’une autre ;
b) soit les regrouper dans un même
lieu qui constituerait un service
transversal de la Ville de Paris. Dans ce
cas-là les doctorants seraient bien plus
performants car ils seraient stimulés par
les autres doctorants (échanges
d’informations, de bonnes pratiques,
d’idées…). C’est l’atout du co-working et
du laboratoire scientifique.
2) Parce que ces doctorants auront besoin
d’être sur le terrain pour faire de l’observation.
Donc ils n’auront pas un besoin permanent
d’avoir un bureau attitré. Le co-working sera
plus adapté alors.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
19
3) Parce que la Ville de Paris va
augmenter le nombre de ses doctorants donc
elle aura besoin de les former :
- Qu’est-ce que travailler pour le
service public ?
- Qu’est-ce que travailler pour la
Ville de Paris ?
- Quels sont les différents services ?
- Quels sont les différents
interlocuteurs ?
- Quelles sont les actions en cours ?
- Quelles sont les problématiques ?...
4) Parce que les doctorants de la Ville de
Paris vont produire de nombreuses nouvelles
connaissances. Donc elle aura besoin de faire
faire des présentations, des conférences…
pour montrer les résultats de leur travail. Ces
présentations peuvent être internes ou en
direction du grand public. On se souvient du
succès des conférences de l’Université de tous
les savoirs. On sait l’importance que prend
aujourd’hui la formation tout au long de la vie.
5) Parce que si la Ville de Paris accepte
que des doctorants non financés par la Ville
de Paris viennent à Doc’Door, la Ville de Paris
et ses doctorants bénéficieront des atouts que
constituent ces doctorants :
a) les doctorants non financés par
des institutions publiques qui n’ont ni
lieu de travail ni financements stables.
Ceux-ci bénéficient d’une grande liberté
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
20
quant à leurs sujets et leur méthodologie,
donc ils ouvrent d’autres voies.
b) les doctorants bénéficiant de
contrats doctoraux qui ont des
financements mais pas de lieu de travail.
Ceux-ci sont des liens plus forts avec
l’université, donc leur présence
permettrait de créer davantage de
connexions entre les universités, grandes
écoles, les Comue et le monde socio-
économique.
Ces deux profils ne sont pas les mêmes
que les doctorants Cifre, mais ils ont des atouts
complémentaires qui pourraient être très utiles
pour stimuler et socialiser les doctorants de la
Ville de Paris.
6) Si la Ville de Paris accepte que des
docteurs viennent travailler alors la
stimulation, l’encadrement, la collaboration
seraient démultipliés. Ils constitueraient une
aide à la fois scientifique (car ils sont déjà allé
au bout du processus) et socio-économique
(car ils sont plus avancés dans la vie
professionnelle).
7) Parce que d’autres institutions
publiques ont pour objectif d’augmenter le
nombre de ses Cifre. Donc les autres
institutions publiques – métropole, Ile-de-
France… - et leurs doctorants auront les mêmes
besoins. Des partenariats pourraient en
découler assez facilement. héSam a un projet
précis dans ce domaine.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
21
8) Parce que d’autres institutions ont
pour objectif d’augmenter le nombre de ses
Cifre. Donc les autres institutions - les
entreprises (RATP, SNCF…), associations…
publiques - et leurs doctorants auront les
mêmes besoins. Des partenariats pourraient en
découler assez facilement.
9) Parce que ce serait l’occasion pour la
Ville de Paris de développer ses relations avec
les universités, laboratoires, écoles
doctorales en leur faisant accéder à des
locaux dont elles manquent.
10) Parce que certains services de la
Ville de Paris (les Maisons des Entreprises et
de l’Emploi par exemple) font face à des
docteurs qui recherchent un emploi suite à leur
diplôme, mais ils ne savent pas quoi faire de
ces profils.
11) Parce que la Ville de Paris se
positionne sur l’innovation et la recherche et
lance de nombreuses actions dans ce domaine.
Donc elle a besoin de donner de la visibilité à
ce travail.
12) Parce qu’il existe des espaces de co-
working qui « manquent de monde », qui ne
sont pas « rentables ». Doc’Door pourrait leur
redonner vie par une simple réaffectation et
quelques aménagements. Mais il faut penser de
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
22
manière écosystémique et en fonction des
besoins des parties prenantes.
13) Parce que la Ville de Paris va recruter
des doctorants de toute la France, voir du
monde entier, donc elle aura besoin de leur
fournir de bonnes conditions de travail et de
logement.
14) Parce que la Ville de Paris bénéficie
de l’excellence des transports publics donc
les doctorants peuvent facilement passer de leur
service de rattachement (pour une réunion) à
leur service transversal qui pourrait être
Doc’Door (leur bureau).
15) Parce que la Ville de Paris est un
acteur de la recherche et de l’innovation qui
est consensuel par rapport aux parties
prenantes :
a) par rapport aux docteurs et
doctorants, la Ville de Paris bénéficie
d’une préférence, comme la plupart des
acteurs du service public
b) par rapport aux universités,
Comue, Grandes écoles, et aux autres
acteurs de service public la Ville de Paris
bénéficie d’une grande liberté
c) par rapport aux entreprises, la
Ville de Paris a de très nombreux
contacts économiques
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
23
d) par rapport aux associations, la
Ville de Paris est un acteur fondamental
de la vie associative
16) Parce que face à la complexité du
monde et du besoin d’innovation, les
institutions publiques comme la Ville de Paris
ont besoin de développer des institutions
expertes et innovantes qui pourraient être
utiles pour elles-mêmes et pour leurs
partenaires. Le lieu pourrait être
particulièrement adapté pour les collaborations
innovantes privées ou publiques. Un colloque
de mars prévoit justement de réfléchir sur la
question : « De la recherche dans l’action
publique ? État de l’art et art de l’État »4
.
17) Parce que Doc’Door pourrait servir de
modèle pour les autres collectivités
territoriales et locales de toute la France qui
n’auront pas suffisamment de doctorants pour
créer un tel lieu spécifique mais qui
bénéficieront des innovations de la Ville de
Paris, de ses publications, de ses formations…
Ainsi, des représentants des collectivités
territoriales pourraient venir pour des journées
ou matinées et être formés par les doctorants.
18) Parce que, par rapport à ce type
d’activité (celle de Doc’Door), la Ville de
Paris bénéficie d’une très grande expertise via
les maisons des associations, les maisons des
4
http://www.economie.gouv.fr/igpde-seminaires-
conferences/rigp-2017
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
24
initiatives étudiantes, les Maisons des
Entreprises et de l’Emploi, les tiers lieux, les
bibliothèques… Celle-ci n’existe pas vraiment
chez les autres acteurs de service public.
19) Parce que la Ville de Paris mettrait
ainsi en place un laboratoire de la vie urbaine
capable d’évaluer et améliorer ses actions
publiques.
20) Parce que cela ferait de la Ville de
Paris la collectivité territoriale la plus
innovante de France, voire d’Europe et du
Monde.
Dr Sebastien Poulain,
« Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la
Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat »,
16/02/2017
25

Contenu connexe

Tendances

Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautés
Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautésTravaux pratiques de l'activité réseaux et communautés
Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautésrichard peirano
 
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomie
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomieDevenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomie
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomieDr Sebastien Poulain
 
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la force
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la forceLe doctorat ou le basculement du côté obscur de la force
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la forceDr Sebastien Poulain
 
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignement
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignementProfessionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignement
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignementDr Sebastien Poulain
 

Tendances (8)

Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautés
Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautésTravaux pratiques de l'activité réseaux et communautés
Travaux pratiques de l'activité réseaux et communautés
 
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomie
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomieDevenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomie
Devenir chercheur en sciences sociales : entre contraintes et autonomie
 
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la force
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la forceLe doctorat ou le basculement du côté obscur de la force
Le doctorat ou le basculement du côté obscur de la force
 
Le Métier de documentaliste en mutation
Le Métier de documentaliste en mutationLe Métier de documentaliste en mutation
Le Métier de documentaliste en mutation
 
La lettre d'or de PhD talent
La lettre d'or de PhD talentLa lettre d'or de PhD talent
La lettre d'or de PhD talent
 
Le docteur, cet entrepreneur
Le docteur, cet entrepreneurLe docteur, cet entrepreneur
Le docteur, cet entrepreneur
 
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignement
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignementProfessionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignement
Professionnalisation : Métiers de la recherche et de l’enseignement
 
Ressources humaines en bibliothèque : prêtes pour demain ?
Ressources humaines en bibliothèque : prêtes pour demain ?Ressources humaines en bibliothèque : prêtes pour demain ?
Ressources humaines en bibliothèque : prêtes pour demain ?
 

Similaire à Doc'Door à Paris !

Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique
Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique
Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique Dr Sebastien Poulain
 
Professionnalisation recherche relations internationales
Professionnalisation recherche relations internationalesProfessionnalisation recherche relations internationales
Professionnalisation recherche relations internationalesDr Sebastien Poulain
 
Le guide ultime pour recruter un chercheur
Le guide ultime pour recruter un chercheurLe guide ultime pour recruter un chercheur
Le guide ultime pour recruter un chercheurOKAYDOC
 
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et SocialesValorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et SocialesDr Sebastien Poulain
 
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoin
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoinOkay Doc : l'expertise dont vous avez besoin
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoinYann-Maël LARHER Ph.D
 
Doc’door : le logement doctoral en question
Doc’door : le logement doctoral en questionDoc’door : le logement doctoral en question
Doc’door : le logement doctoral en questionDr Sebastien Poulain
 
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctoratBilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctoratDr Sebastien Poulain
 
Inria - Plug'in #7
Inria - Plug'in #7Inria - Plug'in #7
Inria - Plug'in #7Inria
 
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social web
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social webNouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social web
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social webACSSSS
 
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?Odile Contat
 
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris DescartesDévelopper la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris DescartesLucas Gauer
 
Open Access & Pays en développement
Open Access &  Pays en développementOpen Access &  Pays en développement
Open Access & Pays en développementAntonin Benoît DIOUF
 
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...maxime-breithaupt
 
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?La Fabrique de l'industrie
 
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"Alain KHEMILI
 
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entreprise
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entrepriseColloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entreprise
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entrepriseuzancolloquejuin2016
 
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevin
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevinPrésentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevin
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevinNathalie Clot
 
T12 13 Et 14
T12 13 Et 14T12 13 Et 14
T12 13 Et 14Afet
 
Créer sa start-up Deeptech
Créer sa start-up DeeptechCréer sa start-up Deeptech
Créer sa start-up DeeptechBpifrance
 
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Patrick Genoud
 

Similaire à Doc'Door à Paris ! (20)

Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique
Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique
Audition CNCDH : l’enseignement supérieur à l’heure du numérique
 
Professionnalisation recherche relations internationales
Professionnalisation recherche relations internationalesProfessionnalisation recherche relations internationales
Professionnalisation recherche relations internationales
 
Le guide ultime pour recruter un chercheur
Le guide ultime pour recruter un chercheurLe guide ultime pour recruter un chercheur
Le guide ultime pour recruter un chercheur
 
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et SocialesValorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales
Valorisation des Lettres Langues Sciences Humaines et Sociales
 
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoin
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoinOkay Doc : l'expertise dont vous avez besoin
Okay Doc : l'expertise dont vous avez besoin
 
Doc’door : le logement doctoral en question
Doc’door : le logement doctoral en questionDoc’door : le logement doctoral en question
Doc’door : le logement doctoral en question
 
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctoratBilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat
Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat
 
Inria - Plug'in #7
Inria - Plug'in #7Inria - Plug'in #7
Inria - Plug'in #7
 
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social web
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social webNouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social web
Nouveaux savoirs pour les services socio-sanitaires entre blogs et social web
 
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?
Réseaux et médias sociaux académiques : usages, enjeux, pérennité des données?
 
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris DescartesDévelopper la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
Développer la créativité grâce au Living Lab Paris Descartes
 
Open Access & Pays en développement
Open Access &  Pays en développementOpen Access &  Pays en développement
Open Access & Pays en développement
 
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...
65357 humanites-numeriques-etat-des-lieux-et-positionnement-de-la-recherche-f...
 
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
 
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
Compte-rendu du séminaire "Dynamique de l'innovation dans les territoires"
 
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entreprise
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entrepriseColloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entreprise
Colloque du 26 juin rse, gouvernance et propriété de l'entreprise
 
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevin
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevinPrésentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevin
Présentation à l'Unistra des enjeux de l'Open Access et du projet angevin
 
T12 13 Et 14
T12 13 Et 14T12 13 Et 14
T12 13 Et 14
 
Créer sa start-up Deeptech
Créer sa start-up DeeptechCréer sa start-up Deeptech
Créer sa start-up Deeptech
 
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
Les tiers lieux, espaces d'émergence et de créativité res2010
 

Plus de Dr Sebastien Poulain

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Dr Sebastien Poulain
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueDr Sebastien Poulain
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceDr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Dr Sebastien Poulain
 
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Dr Sebastien Poulain
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Dr Sebastien Poulain
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioDr Sebastien Poulain
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxDr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...Dr Sebastien Poulain
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsDr Sebastien Poulain
 
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxAudiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxDr Sebastien Poulain
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichDr Sebastien Poulain
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Dr Sebastien Poulain
 
Les 40 ans des radios libres et de Radio Amiens
Les 40 ans des radios libres et de Radio AmiensLes 40 ans des radios libres et de Radio Amiens
Les 40 ans des radios libres et de Radio AmiensDr Sebastien Poulain
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1 Dr Sebastien Poulain
 
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatique
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatiqueRadios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatique
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatiqueDr Sebastien Poulain
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Dr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantDr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesDr Sebastien Poulain
 

Plus de Dr Sebastien Poulain (20)

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la France
 
Les médias qui changent le monde
Les médias qui changent le mondeLes médias qui changent le monde
Les médias qui changent le monde
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
 
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docx
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
 
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxAudiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
 
Les 40 ans des radios libres et de Radio Amiens
Les 40 ans des radios libres et de Radio AmiensLes 40 ans des radios libres et de Radio Amiens
Les 40 ans des radios libres et de Radio Amiens
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
 
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatique
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatiqueRadios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatique
Radios libres : retour sur le « big bang » de la democratisation mediatique
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inédites
 

Doc'Door à Paris !

  • 1. Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat Destinataire : Ville de Paris Service de la Création, de l’Innovation, de la Recherche et de l’Enseignement supérieur Auteur : Dr Sebastien Poulain Version : 16/02/2017 Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 1
  • 2. Sommaire : A) Présentation de Dr Sebastien Poulain B) Présentation du projet C) Premier bilan des partenariats D) Modèle économique envisagé E) Les effets bénéfiques escomptés F) 20 raisons pour la Ville de Paris d’être partenaire Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 2
  • 3. A) Présentation de Dr Sebastien Poulain Je dispose d’une double expertise : - Une expertise académique sur les médias et la communication Je suis docteur en sciences de l’information et de la communication. Je suis qualifié par la section 71 Conseil National des Universités (en sciences de l’information et de la communication). J’enseigne dans plusieurs universités : Sorbonne Nouvelle, Saint Denis, UCO Angers and UCO Vannes Cofondateur de https://lesradioslibres.wordpress.com/ Cofondateur de https://radiodufutur.wordpress.com/ Cofondateur de la revue Radiomorphoses http://www.radiomorph oses.fr/ Trésorier du GRER (Groupe de recherche et d’étude de la radio) http://radiography.hypotheses.org/ https://ww w.facebook.com/greradio Membre du Comité d’histoire de la Radiodiffusion http://cohira.fr/ - Une expertise non académique sur le monde du doctorat, de l’enseignement et de la recherche Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 3
  • 4. Je suis cofondateur de Doctrix, un blog (un blog d’Educpros/ L’Etudiant http://www.letudiant.fr/educpros/) qui valorise le doctorat d’un point de vue socio-économique et politique les doctorants et les docteurs : http://blog.educpros.fr/doctrix/ http://doctrix20 12.wordpress.com/ Je suis cofondateur de l’association Humanitudes qui crée des liens entre les non académiques et les jeunes chercheurs en lettres, langues, arts, sciences humaines et sociales : http://humanitudes.com/ J’ai été membre de l’association PhD Talent qui organise un salon d’emploi des docteurs : https://www.phdtalent.org/ J’ai participé au Cycle Isefre de formation à l’entrepreneuriat des doctorants et docteurs : http://isefre.org/ Principales publications sur le doctorat :  POULAIN Sebastien, Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne, Paris, mars 2011  POULAIN Sebastien, « L’insertion par la valorisation°: l’exemple de l’atelier « Valorisation de la thèse » », Université d’été UNISO 2011 Partenariat Universités-Entreprises pour une croissance intelligente et durable, Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 4
  • 5. Conservatoire National des Arts et Métiers, 6-10 juillet 2011, 2012.  POULAIN Sebastien, Synthèse « Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat », Maison des Entreprises et de l’Emploi du 14e arrondissement- Mairie de Paris, Paris, octobre 2012.  POULAIN Sebastien, « Qui veut la peau des docteurs ? Voyage au bout de la jungle des chasseurs de têtes ! », Doctrix, 30 avril 2013.  POULAIN Sebastien, Recruter des docteurs : conseils et pratiques des consultants en recrutement, SYNTEC Syndicat Conseil en Recrutement, Paris, juin 2013. Contact : Sebastien.Poulain@gmail.com https://twitter.com/Seb_Poulain 06 43 93 11 83 Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 5
  • 6. B) Contexte Comme le dit Denis Lafeuille, fondateur de l’Isefre, dans la note qu’il va venir présenter au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, les jeunes docteurs représentent une réserve de quelques 80.000 innovateurs potentiels de haut niveau pour tous les besoins de notre société. Les doctorants et les jeunes docteurs constituent une réserve dont la société actuelle a fortement besoin pour franchir le cap difficile des profondes transformations en cours : internationalisation toujours croissante de la production de biens et de services et du marché de l’emploi, ère numérique, etc. Bien entendu, les besoins de notre société contemporaine en innovateurs sont très importants, autant dans le domaine de l’économie industrielle, commerciale et de services que dans celui de l’Economie Sociale et Solidaire, et dans celui du service public. Ce réservoir est considérable : 12.000 titres de docteur attribués chaque année en 20121 , soit peut-être 100.000 jeunes docteurs (dix années au maximum après la thèse), en ne comptant que le tiers des 40 % de doctorants étrangers : ceux qui restent en France. On peut estimer que de l’ordre de 2.0002 jeunes docteurs (de l’ordre de 17 % des diplômes de docteurs attribués chaque année) s’orientent, 1 http://blog.educpros.fr/guillaume-miquelard-et-paul- francois/2015/12/08/quelques-chiffres-sur-le-doctorat-et-les-docteurs/ 2 http://laviedemix.over-blog.com/2014/12/l-emploi-des-docteurs-en- france.html Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 6
  • 7. après leur thèse, vers le secteur académique ; ainsi, quelques 80.000 jeunes docteurs seraient mobilisables pour être les acteurs clefs du développement de notre société en dehors du secteur académique. Or, en France, 12 % des jeunes docteurs sont encore en recherche d’emploi trois années après la thèse (plus de 1.400, donc), alors que ce taux, dans la plupart des autres pays développés, est de 4 – 5 %. Sans parler des jeunes docteurs qui en sont à leur deuxième ou troisième post-doctorat... Bien entendu, la grande majorité d’entre eux exerce effectivement une activité, en CDI ou en CDD ; mais cette activité, souvent, ne les met pas en situation de jouer leur rôle d’innovateur potentiel, et, éventuellement, ne correspond pas à leur niveau de qualification. D’autre part, ils sont isolés, et ne constituent pas une communauté dynamisante de docteurs et d’innovateurs. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 7
  • 8. C) Présentation du projet Il s'agirait de mettre en place une maison ouverte aux doctorants, docteurs et à ceux qui s'y intéressent. Cette maison, que l'on pourrait appeler Doc'Door, la porte ouverte au doctorant sur le monde, se distinguerait des institutions préexistantes tout en collaborant avec elles, et serait un lieu où les doctorants et docteurs se distinguent des étudiants. Doc'Door serait ouvert sur le monde et à mi- chemin entre le laboratoire, l'incubateur et le centre de formation et répondrait aux différents besoins des parties prenantes. Bénéficiant d'effets de réseau, de système, d'agrégation, de complémentarité, d'identification, de corps, d'intelligence collective, Doc'Door sera un regroupement productif des forces innovantes, un lieu de rédaction de thèse, de discussion, de socialisation, d'échange de compétences, de professionnalisation, de recrutement, de médiation scientifique, de valorisation... - La tribune sur Educpros présentant l’idée : https://docdoorblog.wordpress.com/2016/12/18 /docdoor-chez-educprosletudiant/ - La proposition plus détaillée diffusée par le think tank Cartes sur Table : https://docdoorblog.wordpress.com/2016/12/1 8/docdoor-joue-cartes-sur-table/ - Le site internet : https://docdoorblog.wordpress.com/ Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 8
  • 9. - Mail : docdoor20016@gmail.com - Page Facebook : https://www.facebook.com/docdoor1/ - Téléphone : 06 43 93 11 83 Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 9
  • 10. C) Premier bilan des partenariats Voici les premières prises de contacts à ce jour : 1) La Paillasse est partenaire via la mise à disposition d'un lieu, de moyens humains et matériels. 2) http://www.doctorat.be/fr (l’équivalent d'ABG en Belgique) m'a fait une proposition de partenariat. Bruxelles est plus proche de Paris que beaucoup de villes françaises. Cette association travaille déjà avec des doctorants et docteurs français. 3) Beaucoup d'associations de doctorants et docteurs sont intéressées (Andes, CJC, Redoc, Doc’Up, Humanitudes, Doctorat.be, Doctrix, SpIbens, BIOTechno Forum, Doctopolis, PhDOOC, Coginov, Relisons, Adelih, Doc Emploi SHS). Elles ont besoin de lieux de réunion et de salles de conférence pour en organiser. 4) L’incubateur de l’Institut supérieur de commerce de Paris souhaite être partenaire. 5) Les établissements de l’ESR : L’Université Paris Nanterre, l’Université Paris 4 Paris Sorbonne, PSL, Ehess, Paris Saclay, Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 10
  • 11. héSam et d’autres acteurs de province ont montré de l'intérêt. 6) ABG, Docteo, PhD Talent, Coopetic, Sircome, Mixing Generations, Crois-sens.org ont montré de l'intérêt. 7) L'Ile-de-France est intéressée mais il n'y a pas eu de rencontre pour l'instant. 8) Le ministère de l'Education/ESR – à travers Benjamin Gentils - a réfléchi sur un projet similaire mais uniquement pour les doctorants et docteurs SHS. Il est intitulé « Rapport de mission : création d’un réseau de tiers-lieux des humanités dédiés à l’innovation ouverte et à l’expérimentation dans la formation, la recherche et la valorisation en SHS », fait 81 pages, date d’octobre 2016 et est destiné au Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation. Il « s’inscrit dans la nouvelle étape de la politique française d’innovation - Valoriser plus, Valoriser mieux - et dans les actions menées par le Secrétariat d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en faveur des Sciences Humaines et Sociales. » Il est issu de « rencontres avec plus de 160 interlocuteurs sur le sujet de l’innovation dans la formation, la recherche et la valorisation en SHS ». Une expérimentation a été conduite conjointement à l’étude en suivant les principes de l’innovation ouverte afin d’identifier, sur le terrain, des solutions aux freins identifiés autour de projets concrets de collaboration, Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 11
  • 12. entre acteurs de la recherche en SHS et personnes issues des milieux socioéconomiques (entrepreneurs, acteurs de l’économie sociale et solidaires, médias décideurs politiques, etc.). 9) Dr. Julien Héring (président et fondateur de la startup Tree of Science, Co- fondateur du collectif PAPERA) a proposé cette idée lors de la journée du 5 décembre 2016 « Docteurs : Entrepreneurs et Intrapreneurs ? De la Recherche au Marché et aux besoins sociétaux » organisée par l’Isefre. Voici comment il la formule : « Créer des Tiers-lieux pluripotents d'Open knowledge et d'Open innovation, comportant un ensemble de structures : FabLabs (indépendants ou d'universités), OpenLabs, LivingLabs, Maison des Docteurs et Innovateurs, espace de co- working, animés par des personnalités de haut niveau connues et reconnues en matière d’innovation et de transfert de technologies, par exemple récemment retraités, ainsi que d'Open Science, d'Intelligence collective et des communs (Open source, blockchain) et capables de communiquer leur passion à de jeunes chercheurs, académiques et en entreprises. » 10) Vincent Galand (Isefre) a proposé la même idée lors de la journée du 5 décembre 2016. Ces propositions ont été présentées à Gérard Huot (Représentant spécial du Ministre. Relations avec les entreprises) lors de cette journée. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 12
  • 13. 11) Le rapport final de la journée du 5 décembre 2016 qui reprend cette idée sera présenté plus officiellement au ministère dans les prochaines semaines. 12) Nous devions rencontrer le président de la Cité universitaire, mais il a annulé pour cause d’un souci de santé. 13) Une doctorante et trois docteurs ont souhaité s’impliquer personnellement dans ce projet. 14) La start up Data Delight nous a demandé de diffuser deux offres d’emploi pour doctorants et docteurs. 15) Doc’Door collabore avec EHESS, Humanitudes, Lab school network, Liberté Living Lab, Adoc Métis pour l’organisation d’une journée « La diversification des carrières à l’issue du parcours doctoral : comment est- elle perçue par les doctorants en Arts, Lettres, Langues et Sciences Humaines et Sociales (ALLLSHS) et par leurs encadrants ? »3 le lundi 13 mars. Je n'ai pas fait de démarche pour l'instant en dehors de l’envoie de documents de 3 http://www.labschool.network/2017/02/09/seminaire-ehess-lexperience- doctorale-hors-les-murs/ Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 13
  • 14. présentation de Doc’Door et une invitation au premier atelier à divers acteurs. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 14
  • 15. D) Modèle économique envisagé Voici une idée du modèle économique de Doc’Door envisagé au départ : Types de partenariats prioritaires : L'idéal pour que cela marche serait que les (ou certaines) Comue et universités acceptent de faire de ce lieu un institut de formation pour doctorants (pour avoir du flux de doctorants) et qu'il y ait du logement dédié uniquement (ou principalement) aux doctorants et docteurs à proximité (pour avoir du stock de docteurs et doctorants). L'un sans l'autre peut éventuellement fonctionner, mais la coalition des deux augmente les chances de réussite. Tout autre partenariat ou activité possible augmente les chances de réussite. 2 activités idéales qui doivent pouvoir être faites là-bas : activités scientifiques (bureaux pour travailler sur sa thèse et communiquer dessus) + activités socio-économiques (associative, concours d'innovation, ateliers, recrutement, formation, création d'entreprise, restauration, divertissement) Horaire idéal : Il faut que le lieu soit ouvert assez tard le soir. Lieu idéal : proximité des Halles du fait des RER, métros, universités, grandes écoles et de la vie socio-économique. Il y a le Palais de justice dont les locaux sont en vente. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 15
  • 16. Les partenaires imaginés : CCI, Pole emploi, Apec, incubateurs, Satt, Crous, les universités, les Comue, les entreprises, l'économie sociale et solidaire, Pôles de compétitivité, ANRT, Ile- de-France, Ville de Paris, ministère de l'éducation/ESR, de l'économie, de l'emploi, associations doctorales. J'ai réfléchi récemment à une source de financement possible en plus de celles envisagées ci-dessous. J'attends la publication, mais la personne qui gère est très occupée. Financement : PIA 3 (innovation pédagogique) est l'appel à projets le plus adapté pour financer un tel projet. Public visé : doctorants, docteurs et ceux qui s'y intéressent (des entreprises au grand public). Il faut réfléchir aux besoins des doctorants en SHS, sciences "dures", Cifre, et d’origine étrangère qui ne sont pas les mêmes. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 16
  • 17. E) Les effets bénéfiques escomptés Voici les effets bénéfiques escomptés par la mise en place d’une maison du doctorat : 1) l'augmentation de l'activité doctorale du fait de la multiplicité des rencontres dans un cadre formel et informel ouvert et disponible ; 2) une meilleure formation du fait de la réalisation de formations plus régulières, approfondies, diverses et socialisantes ; 3) la diminution des abandons de thèse du fait des encouragements, de la socialisation, du meilleur confort ; 4) la constitution de réseaux multidisciplinaires, multilingues, multinationaux pour des projets communs ; 5) un bien-être supérieur des doctorants et docteurs grâce aux possibilités de socialisation, aux différents types de confort ; 6) une meilleure valorisation, notoriété, reconnaissance grâce aux formes de communication, rencontres, médiation, événementiel ; 7) une meilleure insertion/mobilité professionnelle dans le tissu socio-économique du fait des échanges, rencontres, projets, formations ; Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 17
  • 18. 8) l'augmentation du nombre d'inscriptions en thèse grâce aux meilleures conditions de travail, aux meilleures perspectives de carrière, à davantage de valorisation et d'attractivité de la recherche ; 9) l'augmentation du nombre de thèses "financées" due à la diversification des financeurs ; 10) la diminution de la précarité grâce à un lieu adapté pour de nombreuses et diverses activités... Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 18
  • 19. F) 20 raisons pour la Ville de Paris d’être partenaire Pourquoi la Ville de Paris a tout intérêt à développer Doc’Door ? 1) Parce que la Ville de Paris va augmenter le nombre de ses doctorants et qu’elle va donc avoir besoin de locaux. Dès lors, elle aura deux stratégies possibles : a) soit les disperser dans les différents services de la Ville de Paris et les mêler aux autres employés. Cela aura sans doute des avantages pour les autres employés car les doctorants innoveront dans ces services et les amélioreront d’une manière ou d’une autre ; b) soit les regrouper dans un même lieu qui constituerait un service transversal de la Ville de Paris. Dans ce cas-là les doctorants seraient bien plus performants car ils seraient stimulés par les autres doctorants (échanges d’informations, de bonnes pratiques, d’idées…). C’est l’atout du co-working et du laboratoire scientifique. 2) Parce que ces doctorants auront besoin d’être sur le terrain pour faire de l’observation. Donc ils n’auront pas un besoin permanent d’avoir un bureau attitré. Le co-working sera plus adapté alors. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 19
  • 20. 3) Parce que la Ville de Paris va augmenter le nombre de ses doctorants donc elle aura besoin de les former : - Qu’est-ce que travailler pour le service public ? - Qu’est-ce que travailler pour la Ville de Paris ? - Quels sont les différents services ? - Quels sont les différents interlocuteurs ? - Quelles sont les actions en cours ? - Quelles sont les problématiques ?... 4) Parce que les doctorants de la Ville de Paris vont produire de nombreuses nouvelles connaissances. Donc elle aura besoin de faire faire des présentations, des conférences… pour montrer les résultats de leur travail. Ces présentations peuvent être internes ou en direction du grand public. On se souvient du succès des conférences de l’Université de tous les savoirs. On sait l’importance que prend aujourd’hui la formation tout au long de la vie. 5) Parce que si la Ville de Paris accepte que des doctorants non financés par la Ville de Paris viennent à Doc’Door, la Ville de Paris et ses doctorants bénéficieront des atouts que constituent ces doctorants : a) les doctorants non financés par des institutions publiques qui n’ont ni lieu de travail ni financements stables. Ceux-ci bénéficient d’une grande liberté Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 20
  • 21. quant à leurs sujets et leur méthodologie, donc ils ouvrent d’autres voies. b) les doctorants bénéficiant de contrats doctoraux qui ont des financements mais pas de lieu de travail. Ceux-ci sont des liens plus forts avec l’université, donc leur présence permettrait de créer davantage de connexions entre les universités, grandes écoles, les Comue et le monde socio- économique. Ces deux profils ne sont pas les mêmes que les doctorants Cifre, mais ils ont des atouts complémentaires qui pourraient être très utiles pour stimuler et socialiser les doctorants de la Ville de Paris. 6) Si la Ville de Paris accepte que des docteurs viennent travailler alors la stimulation, l’encadrement, la collaboration seraient démultipliés. Ils constitueraient une aide à la fois scientifique (car ils sont déjà allé au bout du processus) et socio-économique (car ils sont plus avancés dans la vie professionnelle). 7) Parce que d’autres institutions publiques ont pour objectif d’augmenter le nombre de ses Cifre. Donc les autres institutions publiques – métropole, Ile-de- France… - et leurs doctorants auront les mêmes besoins. Des partenariats pourraient en découler assez facilement. héSam a un projet précis dans ce domaine. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 21
  • 22. 8) Parce que d’autres institutions ont pour objectif d’augmenter le nombre de ses Cifre. Donc les autres institutions - les entreprises (RATP, SNCF…), associations… publiques - et leurs doctorants auront les mêmes besoins. Des partenariats pourraient en découler assez facilement. 9) Parce que ce serait l’occasion pour la Ville de Paris de développer ses relations avec les universités, laboratoires, écoles doctorales en leur faisant accéder à des locaux dont elles manquent. 10) Parce que certains services de la Ville de Paris (les Maisons des Entreprises et de l’Emploi par exemple) font face à des docteurs qui recherchent un emploi suite à leur diplôme, mais ils ne savent pas quoi faire de ces profils. 11) Parce que la Ville de Paris se positionne sur l’innovation et la recherche et lance de nombreuses actions dans ce domaine. Donc elle a besoin de donner de la visibilité à ce travail. 12) Parce qu’il existe des espaces de co- working qui « manquent de monde », qui ne sont pas « rentables ». Doc’Door pourrait leur redonner vie par une simple réaffectation et quelques aménagements. Mais il faut penser de Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 22
  • 23. manière écosystémique et en fonction des besoins des parties prenantes. 13) Parce que la Ville de Paris va recruter des doctorants de toute la France, voir du monde entier, donc elle aura besoin de leur fournir de bonnes conditions de travail et de logement. 14) Parce que la Ville de Paris bénéficie de l’excellence des transports publics donc les doctorants peuvent facilement passer de leur service de rattachement (pour une réunion) à leur service transversal qui pourrait être Doc’Door (leur bureau). 15) Parce que la Ville de Paris est un acteur de la recherche et de l’innovation qui est consensuel par rapport aux parties prenantes : a) par rapport aux docteurs et doctorants, la Ville de Paris bénéficie d’une préférence, comme la plupart des acteurs du service public b) par rapport aux universités, Comue, Grandes écoles, et aux autres acteurs de service public la Ville de Paris bénéficie d’une grande liberté c) par rapport aux entreprises, la Ville de Paris a de très nombreux contacts économiques Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 23
  • 24. d) par rapport aux associations, la Ville de Paris est un acteur fondamental de la vie associative 16) Parce que face à la complexité du monde et du besoin d’innovation, les institutions publiques comme la Ville de Paris ont besoin de développer des institutions expertes et innovantes qui pourraient être utiles pour elles-mêmes et pour leurs partenaires. Le lieu pourrait être particulièrement adapté pour les collaborations innovantes privées ou publiques. Un colloque de mars prévoit justement de réfléchir sur la question : « De la recherche dans l’action publique ? État de l’art et art de l’État »4 . 17) Parce que Doc’Door pourrait servir de modèle pour les autres collectivités territoriales et locales de toute la France qui n’auront pas suffisamment de doctorants pour créer un tel lieu spécifique mais qui bénéficieront des innovations de la Ville de Paris, de ses publications, de ses formations… Ainsi, des représentants des collectivités territoriales pourraient venir pour des journées ou matinées et être formés par les doctorants. 18) Parce que, par rapport à ce type d’activité (celle de Doc’Door), la Ville de Paris bénéficie d’une très grande expertise via les maisons des associations, les maisons des 4 http://www.economie.gouv.fr/igpde-seminaires- conferences/rigp-2017 Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 24
  • 25. initiatives étudiantes, les Maisons des Entreprises et de l’Emploi, les tiers lieux, les bibliothèques… Celle-ci n’existe pas vraiment chez les autres acteurs de service public. 19) Parce que la Ville de Paris mettrait ainsi en place un laboratoire de la vie urbaine capable d’évaluer et améliorer ses actions publiques. 20) Parce que cela ferait de la Ville de Paris la collectivité territoriale la plus innovante de France, voire d’Europe et du Monde. Dr Sebastien Poulain, « Doc’Door à Paris ! Document de travail pour une collaboration entre la Ville de Paris et Doc’Door, la maison du doctorat », 16/02/2017 25