SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  44
8ème Colloque International du Groupe de Recherches et d'Études sur la
Radio (GRER) - Bordeaux 16, 17 et 18 novembre 2017 :
« La radio au service des publics : Statuts, Missions, Programmes et
enjeux »
Atelier 4 B : « Services aux publics et radio locale »
10h45-12h30 : vendredi 17 novembre 2017
Président :
Dr Guy Starkey, Université de Bournemouth, Royaume-Uni
Intervenants :
- Luis Bonixe, Institut Polytechnique de Portalegre, Portugal
- Dr Sebastien Poulain, Mica Université Bordeaux Montaigne
- Miguel Ángel Ortiz Sobrino, Carmen Salgado Santamaría, María José Cavadas Gormaz,
Université Complutense de Madrid, Espagne
- María del Pilar Martínez Costa & Andrea Delgado Hernandez
Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA)
10-12 Esplanades des Antilles, Pessac
« L’information radiophonique, un
modèle de service public ? » Sebastien Poulain
Trust in media
• Old subject
• Changes with digital
2
Subject : test some assumptions
Media context
3
Digital context
• Digital effects on media
economy : more complicated
in 2000 and 2010 that in
1980s and 1990s.
• extreme competition between
media
4
Internet
5
Televisio
n
6
• Digital television
• Less audience for big
televisions
New Digital tv
broadcasting
Radio
7
• Less young listener
• Extreme competition between
radio…
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
Fake news, false news,
misinformation/disinformati
on, post-truth, alternative
facts…
22
23
Media
Confidence
Barometer
24
25
Trust : Which media devices are likely to give confidence in what is said by the
media?
Annual barometer La Croix, created in 1987.
For the latter, information is more or less credible according to two types of reasons :
- Structural (each type of media has its own credibility)
- Cyclical (news and journalistic activities with credibility effects).
Today, it is television that is the main source of
information and its deepening. But it is the radio most
trusted by the respondents for the quality of information
retrieval since the barometer was first created in 1987:
- 52% of respondents in this barometer believe that
"things have happened" as the "tells" the radio,
- 5 points more than the "newspaper" on average,
- about 10 points more than television
- and double the internet.
26
Opinion on the return of information in the media
% Things have really happened or pretty much like the newspaper / radio / TV / internet tells them
27
The credibility of the media
Evolution of the credibility of radio as a
source of information
28
Things have really happened or pretty much as the radio tells them
There are a lot of differences or things did not happen like the radio tells them
Radio
Assumptions Avantages Disadvantages
History great anteriority; important role in history and crises has been used a lot for propaganda and blocking
information
Business model great diversity of private and public sector; important place of a third sector no possibility of a third sector at national level
Radio formats great diversity since the arrival of "free radios" then internet and RNT monopoly until 1981; RNT stopped
Economic power and
political influence
significant overall weight with great variation from one radio to another significant overall weight with great variation from one radio
to another
Programms great importance of current affairs and politics, including outside generalist radios limited except RNT and web
Device the oral is "democratic" and the radio valued by the elites requires some concentration
Opinion of intellectuals the elites have space to express themselves relatively little studied
Professionnalism and
amateurism
professionalism that leaves room for amateurism an amateurism that lacks resources
Mediatic memory a memory which exists above all at Radio France and INA and which is used by
certain radio stations such as France Culture
media of the present that leaves little room for self-
reflection
Interactivity the interaction has been present for a long time, but very accentuated since the "free
radios" then the arrival of internet
interaction is present on some programs only
Social representations a rather valued listener the programs of "youth radios" are regularly the object of
criticism
Location local radios are complementary to national radios partnerships between local and national that could be
developed
29
30
presse écrite radio télévision internet
Hypothèses avantages inconvénients avantages inconvénients avantages inconvénients avantages inconvénients
Histoire grande antériorité
a subi une grande érosion de
son audience compte tenu de
grande antériorité ; rôle
important dans l'histoire et les
crises
a beaucoup été utilisé pour de
la propagande et verrouiller
l'information
importante antériorité ; objet de
nombreux enjeux
considérée comme outil de
propagande
apporte une grande fraicheur
dans le paysage médiatique
très récent donc doute sur la
durabilité
Modèles juridico-
économiques
une presse privée mais aidée
par les autorités publiques
dépendance par rapport aux
propriétaires, actionnaires,
imprimeurs, distributeurs
grande diversité du secteur
privé et public ; place
importante d'un tiers secteur
pas de possiblité de tiers
secteur au niveau national
existence d'un nombre
important de télévisions
publiques et d'un grand nombre
de télévisions privées
absence du tiers secteur grand pluralisme d'acteurs
nombreux médias difficilement
identifiables
Formats
diversité importante entre les
quotidiens nationaux,
régionaux, hebdomadaires,
mensuels
jusqu'à 24h de retard sur
l'actualité
grande diversité depuis l'arrivée
des "radios libres" puis internet
et la RNT
monopole jusqu'à 1981 ; RNT à
l'arrêt
diversification grâce au cable,
au satellite, à internet, à la TNT
diversification très tardive très grande diversité
il faut avoir des compétences
techniques importantes pour
garder son autonomie
technique et artistique
Poids économico-
politique
poids importants national et
local
coûts de distribution et d'achat
importants donc inaccessible
pour le tiers secteur
poids global important avec une
grande variation d'uns radio à
une autre
média intermédiaire moins
légitime symboliquement que la
presse et moins massif que la
télévision
poids très important du fait des
coût de production et audiences
massives
diminution des coûts grâce aux
nouvelles technologies, mais
inaccessible au tiers secteur
faiblesse des coûts de
production et distribution
difficultés à trouver un modèle
économique viable et coût
d'accès pour l'internaute
Les programmes
diversité importante avec
beaucoup d'actualité
coûts de production élevés
grande importance de l'actualité
et de la politique y compris hors
des radios généralistes
limité hors RNT et web
surexposition de tout
événement télévisuel donc y
compris des émissions
d'informations et de politique ;
développement des chaines
d'information continue
faible importance de l'actualité
et de la politique par rapport au
divertissement, à la fiction, aux
jeux
infini diversité
sousexposition des événements
car dispersion des activités
Le support technique
l'écrit historiquement et
mondialement valorisé
moins démocratique
l'oral est "démocratique" et la
radio valorisée par les élites
demande une certaine
concentration
média total très accessible et
"démocratique"
le "visuel" a été très critiqué et
continue de l'être par diverses
formes d'iconoclasme
un support multimédiatique qui
rend possible l'expression d'une
grande créativité
des compétences techniques
non négligeable pour naviguer
Les intellectuels
les élites la lisent, y écrivent,
l'étudient
monopolisé par les élites
les élites y ont de l'espace pour
s'exprimer
relativement peu étudiée consécration symbolique très critiquée vaste espace d'expression
critiqué pour sa desorganisation
et ses extrémismes
Professionnalisme et
amateurisme
très professionnel
peu de place pour
l'amateurisme
professionnalisme qui laisse
place à l'amateurisme
un amateurisme qui manque de
moyen
très professionnel
pas de place pour
l'amateurisme
mix de professionnalisme et
d'amateurisme
des projets innovants mais pas
toujours viables
La mémoire médiatique
mémoire sur plusieurs siècles
bien conservée et même
numérisée
concerne surtout les chercheurs
une mémoire qui existe surtout
à Radio France et à l'INA et qui
est utilisée par certaines radios
comme France Culture
média du présent qui laisse peu
de place à l'autoréflexion
grande mémoire collective
régulièrement entretenue
surtout une mémoire
humoristique
mémoire qui semble infinie
des difficultés pour effacer les
nuisances mal intentionnées
L'interaction
la publication du courrier des
lecteur est très ancienne
il s'agit bien moins d'interaction
que de réactions très
sélectionnées
l'interaction est présente depuis
longtemps, mais très accentuée
depuis les "radios libres" puis
l'arrivée d'internet
l'interaction est présente sur
certains programmes
seulement
les téléspectateurs peuvent
questionner ou voter dans
certains programmes
peu d'interactivité summum de l'interactivité
les élites ont tendance à
communiquer entre elles
La représentation sociale
du public
un lecteur très valorisé
un lecteur qui doit rester à sa
place de lecteur
un auditeur plutôt valorisé
les émissions de "radios
jeunes" font régulièrement
l'objet de critiques
des auditeurs pas assez
nombreux, trop dispercés, trop
discrets
un téléspectateur plutôt méprisé
l'internaute est considéré
comme actif et compétent
notamment techniquement
l'anonymat rend l'internaute
difficilement situable et
appréhendable
La localisation
la presse locale est
complémentaire de la presse
nationale
une presse locale dépendante
d'enjeux politiques et
économiques
les radios locales sont
complémentaires des radios
nationales
des partenariats entre le local et
le national qui pourraient être
développés
des télévisions locales ont pu
sedévelopper notamment grâce
au cable, à la TNT, à internet
le local se situe à l'échelon
régional
le local se mêle au national
les médias liés à internet sont
un peu déterritorailisés
POULAIN Sebastien,
« Pourquoi a-t-on autant
confiance en la radio ? »,
INAGlobal.fr, 28/02/17,
http://www.inaglobal.fr/radio/articl
e/pourquoi-fait-autant-confiance-
la-radio-9572
The specificities of the radio
media that make us trust more
information than that of other
media.
I have studied my own student during an
examination (1 hour / 4 questions).
These student (2 groups : 39 and 38 students) are
:
- 2nd year of licence
- They study communication
- I teach them political communication
32
• I force them to take La Croix’s polls seriously.
• I force them to take polls results as a fact that they have to explain.
• I do not ask them : « Which media is better for news, and why ? »
• I force them to trust me when I say that french people think that radio
news are more trust that others media news.
• So I ask them : « Try to explain why news broadcasted by radio
journalists are more trust. » (« Essayez d’expliquer la plus grande crédibilité des informations
transmises par les journalistes radiophoniques »)
33
34
• A lot of students keep this question about credibility for the end of the
exam :
In the first class, 22 students didn’t answer right now to the question about credibility,
which was the 2nd question.
Assumptions :
- We didn’t talk about
this subject during
class.
- This question is more
open and need to think
more.
• They give 4 arguments on average.
• They give between 1 and 8 arguments for
the best student.
• They had only around 15 minutes for one
question.
35
The give massively 3 arguments :
• History of the media 18 juin 1940
• Professionnalism of radio journalists
• Sound (less storytelling)
36
About radio journalists :
« Gate keepers » seem to be a good thing
« Crowd sourcing » (from internet) seem to be a bad
thing
• The difference between professionnal and non professionnal is a
good thing.
• Anaïs thinks that radio doesn’t use « non professionnals » to make
news which is a good thing. Journalists know their subject.
• Radio journalists check more deeply their information.
• Radio journalists are more specialised, more expert.
• Radio journalists use more official sources of information (AFP and
Reuters).
• Radio journalists give more critics.
• Radio journalists use less editing.
• Radio journalists information needs more concentration. We are
less alienated.
37
They do not quote a lot of radio stations.
But when they quote the name of a radio, they give only 3 names
:
• RTL, Europe 1, France Inter
These are national and generalist radios.
Even when students don’t quote these radios, we understand
easily that they talk about them because they talk about
« matinales », « chroniques », politics, information…
They think in term of classical, traditionnal, historical radio : not
postradiomorphoses, not digital radios, not webradios.
38
39
My assumptions about « local radio
against national radio » are not
confirmed.
My assumptions about « diversity »
(state/public, commercial,
community/associative) in radio
broadcast system are not confirmed.
Some assumptions not confirmed :
40
The evolution of the
perception of the
independence of
journalists to the
pressures of
political parties and
power
La Croix / TNS Sofres
The evolution of the
perception of the
independence of
journalists to the
pressures of money
La Croix
assumptions
about
economic
power and
political
influence are
not
confirmed.
2 students
talk about it.
Conclusion
Scientific bias :
• Of course, I study them during an
examination.
• Of course, they are student.
• Of course, they are young.
• Of course, they study
communication.
• I know that they don’t listen so
much to radio.
41
Bibliography• Directeur, « Les acteurs des radios locales : à l'échelle des territoires et des réseaux », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°135, janvier-mars 2018,
http://cohira.fr/category/cahiers/
• Directeur, « Les acteurs des radios locales : à l'échelle des individus et des radios », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°134, octobre-décembre 2017,
http://cohira.fr/category/cahiers/
• Directeur, « La radio du futur : du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°132, avril-juin 2017,
https://radiodufutur.wordpress.com/
• « Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l’appropriation des nouvelles technologies radiophoniques en période de transition médiatique »,
RadioMorphoses, n°2, 2017, http://www.radiomorphoses.fr/index.php/2017/02/21/postradiomorphoses/
• « Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ? », INAGlobal.fr, 28/02/17, http://www.inaglobal.fr/radio/article/pourquoi-fait-autant-confiance-la-radio-9572
• « Revolt on the air - Radio Activism, Protest and French Politics », Explosivepolitics.com, 28/12/2016, http://explosivepolitics.com/blog/revolt-on-the-air-radio-
activism-protest-and-french-politics/
• codirecteur avec Thierry Lefebvre de Radios libres, 30 ans de FM°: la parole libérée ?, INA/L’Harmattan, collection « Les médias en actes », Paris,
2016, https://lesradioslibres.wordpress.com/
• « La 55 000 ou l’avènement de la radiométrie moderne », in Thierry Lefebvre (sous la direction de), Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°129, juillet-
septembre 2016, http://fr.slideshare.net/SebastienPoulain/la-55-000-ou-lavnement-de-la-radiomtrie-moderne
• « Quand la radio se révolte », INAGlobal.fr, 05/10/16, http://www.inaglobal.fr/radio/article/quand-la-radio-se-revolte-9299
• co-auteur, Analyser la radio, méthodes et mises en pratique, De Boeck Supérieur, 2016, http://fr.calameo.com/read/00001585689e056dbfc2f
• « Du paradigme de « l’interactivité » à celui du « journalisme participatif » ? L’exemple de l’interview du Président de la République à
RMC/BFMTV », RadioMorphoses, n°1, 2016, http://www.radiomorphoses.fr/index.php/2016/05/04/du-paradigme-de-linteractivite-a-celui-du-journalisme-
participatif-lexemple-de-linterview-du-president-de-la-republique-a-rmcbfmtv/
• « Postradiomorphoses : petit bilan des mutations radiophoniques à l’ère du numérique », Radiography, 15 octobre 2013, http://radiography.hypotheses.org/906
• « La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elles se soignent ! », Radiography, 25 septembre
2013, http://radiography.hypotheses.org/793
Exposition GRER
Merci !
Dr. Sebastien Poulain
Sebastien.Poulain@gmail.com
https://twitter.com/Seb_Poulain
Publications :
https://www.slideshare.net/SebastienPoulain/
https://univ-paris1.academia.edu/SebastienPoulain
http://www.inaglobal.fr/utilisateur/sebastien-poulain-0
Thanks !

Contenu connexe

Tendances

Le temps des élus - Médiamétrie
Le temps des élus - MédiamétrieLe temps des élus - Médiamétrie
Le temps des élus - MédiamétrieCap'Com
 
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?Dr Sebastien Poulain
 
Radio France et Innovation technologique
Radio France et Innovation technologiqueRadio France et Innovation technologique
Radio France et Innovation technologiqueJean-Marc de Félice
 
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxAudiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxDr Sebastien Poulain
 
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...Dr Sebastien Poulain
 
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traîne
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue TraîneCours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traîne
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traînegchampeau
 
L audiovisuel public est il vraiment public ?
L audiovisuel public est il vraiment public ?L audiovisuel public est il vraiment public ?
L audiovisuel public est il vraiment public ?Dr Sebastien Poulain
 
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio Grenouille
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio GrenouilleEtude de cas marketing - Implantation mobile de Radio Grenouille
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio GrenouilleMaster CELSA Mines
 
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde Dr Sebastien Poulain
 
Analyse du secteur radiophonique
Analyse du secteur radiophoniqueAnalyse du secteur radiophonique
Analyse du secteur radiophoniquerapportradio
 
La radio de demain s'invente aujourd'hui
La radio de demain s'invente aujourd'hui La radio de demain s'invente aujourd'hui
La radio de demain s'invente aujourd'hui Dr Sebastien Poulain
 
Premier_cours_CELSA_AMARTIN
Premier_cours_CELSA_AMARTINPremier_cours_CELSA_AMARTIN
Premier_cours_CELSA_AMARTINAurélien Fache
 
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media Ali Makhlouf
 
Evolution de la presse en ligne
Evolution de la presse en ligneEvolution de la presse en ligne
Evolution de la presse en ligneAntonutti isabelle
 
Engager et créer le dialogue en télévision
Engager et créer le dialogue en télévisionEngager et créer le dialogue en télévision
Engager et créer le dialogue en télévisionSarah Berthault
 
Les défis de la radio à l'ère du streaming
Les défis de la radio à l'ère du streamingLes défis de la radio à l'ère du streaming
Les défis de la radio à l'ère du streamingIpsos France
 
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?Weez Radio
 
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?nicolas_kb
 
Manuel de survie du journaliste 3.0
Manuel de survie du journaliste 3.0Manuel de survie du journaliste 3.0
Manuel de survie du journaliste 3.0Benoit Raphael
 
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)Weez Radio
 

Tendances (20)

Le temps des élus - Médiamétrie
Le temps des élus - MédiamétrieLe temps des élus - Médiamétrie
Le temps des élus - Médiamétrie
 
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
 
Radio France et Innovation technologique
Radio France et Innovation technologiqueRadio France et Innovation technologique
Radio France et Innovation technologique
 
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docxAudiovisuel de service public en France en ligne.docx
Audiovisuel de service public en France en ligne.docx
 
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...
La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elle...
 
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traîne
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue TraîneCours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traîne
Cours 3 - CELSA (ppt) - La Longue Traîne
 
L audiovisuel public est il vraiment public ?
L audiovisuel public est il vraiment public ?L audiovisuel public est il vraiment public ?
L audiovisuel public est il vraiment public ?
 
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio Grenouille
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio GrenouilleEtude de cas marketing - Implantation mobile de Radio Grenouille
Etude de cas marketing - Implantation mobile de Radio Grenouille
 
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
 
Analyse du secteur radiophonique
Analyse du secteur radiophoniqueAnalyse du secteur radiophonique
Analyse du secteur radiophonique
 
La radio de demain s'invente aujourd'hui
La radio de demain s'invente aujourd'hui La radio de demain s'invente aujourd'hui
La radio de demain s'invente aujourd'hui
 
Premier_cours_CELSA_AMARTIN
Premier_cours_CELSA_AMARTINPremier_cours_CELSA_AMARTIN
Premier_cours_CELSA_AMARTIN
 
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
 
Evolution de la presse en ligne
Evolution de la presse en ligneEvolution de la presse en ligne
Evolution de la presse en ligne
 
Engager et créer le dialogue en télévision
Engager et créer le dialogue en télévisionEngager et créer le dialogue en télévision
Engager et créer le dialogue en télévision
 
Les défis de la radio à l'ère du streaming
Les défis de la radio à l'ère du streamingLes défis de la radio à l'ère du streaming
Les défis de la radio à l'ère du streaming
 
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?
Internet : Une révolution pour la radio et les journaux ?
 
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?
Quelle place pour la presse à l'heure du Web 2.0?
 
Manuel de survie du journaliste 3.0
Manuel de survie du journaliste 3.0Manuel de survie du journaliste 3.0
Manuel de survie du journaliste 3.0
 
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)
Rapport de stage de 3e (Virgin Radio & Radio Arménie)
 

Similaire à L information radiophonique, un modele de service public ?

La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...
La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...
La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...Alexis Fillon
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioDr Sebastien Poulain
 
Pres éco2 (1)
Pres éco2 (1)Pres éco2 (1)
Pres éco2 (1)Spizzicara
 
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentaires
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentairesTouitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentaires
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentairesBibliolab
 
Etats généraux des radios associatives CNRA 2019 : restitution des concertat...
Etats généraux des radios associatives  CNRA 2019 : restitution des concertat...Etats généraux des radios associatives  CNRA 2019 : restitution des concertat...
Etats généraux des radios associatives CNRA 2019 : restitution des concertat...Dr Sebastien Poulain
 
Compte-rendu colloque sur les Radios Libres
Compte-rendu colloque sur les Radios LibresCompte-rendu colloque sur les Radios Libres
Compte-rendu colloque sur les Radios LibresDr Sebastien Poulain
 
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondes
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondesLa radio en France du monopole à la libéralisation des ondes
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondesDr Sebastien Poulain
 
Création d'une webradio en établissement
Création d'une webradio en établissement Création d'une webradio en établissement
Création d'une webradio en établissement Jean-Paul FILLIT
 
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.Myriam LOUZANI
 
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...Cap'Com
 
La sphere publique_du_21e_siecle
La sphere publique_du_21e_siecleLa sphere publique_du_21e_siecle
La sphere publique_du_21e_siecleAntonio Medina
 
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?Gabrielle Benchetrit
 
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...Mediamaispasque
 
Journalisme & Twitter
Journalisme & TwitterJournalisme & Twitter
Journalisme & Twittersmyrnaios
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentationguest707d38
 
40 ans de médiation culturelle numérique
40 ans de médiation culturelle numérique40 ans de médiation culturelle numérique
40 ans de médiation culturelle numériqueJpsd consultant
 
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...mediathequepasdecalais
 

Similaire à L information radiophonique, un modele de service public ? (20)

Rencontre professionnelle : RADIO
Rencontre professionnelle : RADIORencontre professionnelle : RADIO
Rencontre professionnelle : RADIO
 
La radio
La radio La radio
La radio
 
La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...
La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...
La Social TV, facteur essentiel d'engagement pour les chaînes de télévision f...
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
 
Pres éco2 (1)
Pres éco2 (1)Pres éco2 (1)
Pres éco2 (1)
 
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentaires
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentairesTouitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentaires
Touitou abf 14 juin 2010 avec pages de commentaires
 
Etats généraux des radios associatives CNRA 2019 : restitution des concertat...
Etats généraux des radios associatives  CNRA 2019 : restitution des concertat...Etats généraux des radios associatives  CNRA 2019 : restitution des concertat...
Etats généraux des radios associatives CNRA 2019 : restitution des concertat...
 
Compte-rendu colloque sur les Radios Libres
Compte-rendu colloque sur les Radios LibresCompte-rendu colloque sur les Radios Libres
Compte-rendu colloque sur les Radios Libres
 
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondes
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondesLa radio en France du monopole à la libéralisation des ondes
La radio en France du monopole à la libéralisation des ondes
 
citoyens et medias unesco
citoyens et medias unescocitoyens et medias unesco
citoyens et medias unesco
 
Création d'une webradio en établissement
Création d'une webradio en établissement Création d'une webradio en établissement
Création d'une webradio en établissement
 
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.
Séries américaines : le nouveau rapport de force entre télévision et internet.
 
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...
Quelle place pour les publications territoriales dans le paysage médiatique d...
 
La sphere publique_du_21e_siecle
La sphere publique_du_21e_siecleLa sphere publique_du_21e_siecle
La sphere publique_du_21e_siecle
 
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?
La convergence numérique: Quelle place pour la télévision ?
 
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...
Le futur numérique des industries culturelles en France - Etude de Booz&co - ...
 
Journalisme & Twitter
Journalisme & TwitterJournalisme & Twitter
Journalisme & Twitter
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
 
40 ans de médiation culturelle numérique
40 ans de médiation culturelle numérique40 ans de médiation culturelle numérique
40 ans de médiation culturelle numérique
 
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...
Christian Benoit, coordinateur actions culturelles, multimédia et information...
 

Plus de Dr Sebastien Poulain

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Dr Sebastien Poulain
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueDr Sebastien Poulain
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceDr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Dr Sebastien Poulain
 
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Dr Sebastien Poulain
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Dr Sebastien Poulain
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxDr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...Dr Sebastien Poulain
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsDr Sebastien Poulain
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichDr Sebastien Poulain
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Dr Sebastien Poulain
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1 Dr Sebastien Poulain
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Dr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantDr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesDr Sebastien Poulain
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Dr Sebastien Poulain
 
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatiquePorte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatiqueDr Sebastien Poulain
 
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radioDe la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radioDr Sebastien Poulain
 

Plus de Dr Sebastien Poulain (20)

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la France
 
Les médias qui changent le monde
Les médias qui changent le mondeLes médias qui changent le monde
Les médias qui changent le monde
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
 
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine...
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docx
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inédites
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
 
France bleu la radio de demain
France bleu la radio de demainFrance bleu la radio de demain
France bleu la radio de demain
 
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatiquePorte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
 
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radioDe la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
 

L information radiophonique, un modele de service public ?

  • 1. 8ème Colloque International du Groupe de Recherches et d'Études sur la Radio (GRER) - Bordeaux 16, 17 et 18 novembre 2017 : « La radio au service des publics : Statuts, Missions, Programmes et enjeux » Atelier 4 B : « Services aux publics et radio locale » 10h45-12h30 : vendredi 17 novembre 2017 Président : Dr Guy Starkey, Université de Bournemouth, Royaume-Uni Intervenants : - Luis Bonixe, Institut Polytechnique de Portalegre, Portugal - Dr Sebastien Poulain, Mica Université Bordeaux Montaigne - Miguel Ángel Ortiz Sobrino, Carmen Salgado Santamaría, María José Cavadas Gormaz, Université Complutense de Madrid, Espagne - María del Pilar Martínez Costa & Andrea Delgado Hernandez Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA) 10-12 Esplanades des Antilles, Pessac « L’information radiophonique, un modèle de service public ? » Sebastien Poulain
  • 2. Trust in media • Old subject • Changes with digital 2 Subject : test some assumptions
  • 4. Digital context • Digital effects on media economy : more complicated in 2000 and 2010 that in 1980s and 1990s. • extreme competition between media 4
  • 6. Televisio n 6 • Digital television • Less audience for big televisions New Digital tv broadcasting
  • 7. Radio 7 • Less young listener • Extreme competition between radio…
  • 8. 8
  • 9. 9
  • 10. 10
  • 11. 11
  • 12. 12
  • 13. 13
  • 14. 14
  • 15. 15
  • 16. 16
  • 17. 17
  • 18. 18
  • 19. 19
  • 20. 20
  • 21. 21
  • 22. Fake news, false news, misinformation/disinformati on, post-truth, alternative facts… 22
  • 24. 24
  • 25. 25 Trust : Which media devices are likely to give confidence in what is said by the media? Annual barometer La Croix, created in 1987. For the latter, information is more or less credible according to two types of reasons : - Structural (each type of media has its own credibility) - Cyclical (news and journalistic activities with credibility effects). Today, it is television that is the main source of information and its deepening. But it is the radio most trusted by the respondents for the quality of information retrieval since the barometer was first created in 1987: - 52% of respondents in this barometer believe that "things have happened" as the "tells" the radio, - 5 points more than the "newspaper" on average, - about 10 points more than television - and double the internet.
  • 26. 26 Opinion on the return of information in the media % Things have really happened or pretty much like the newspaper / radio / TV / internet tells them
  • 28. Evolution of the credibility of radio as a source of information 28 Things have really happened or pretty much as the radio tells them There are a lot of differences or things did not happen like the radio tells them
  • 29. Radio Assumptions Avantages Disadvantages History great anteriority; important role in history and crises has been used a lot for propaganda and blocking information Business model great diversity of private and public sector; important place of a third sector no possibility of a third sector at national level Radio formats great diversity since the arrival of "free radios" then internet and RNT monopoly until 1981; RNT stopped Economic power and political influence significant overall weight with great variation from one radio to another significant overall weight with great variation from one radio to another Programms great importance of current affairs and politics, including outside generalist radios limited except RNT and web Device the oral is "democratic" and the radio valued by the elites requires some concentration Opinion of intellectuals the elites have space to express themselves relatively little studied Professionnalism and amateurism professionalism that leaves room for amateurism an amateurism that lacks resources Mediatic memory a memory which exists above all at Radio France and INA and which is used by certain radio stations such as France Culture media of the present that leaves little room for self- reflection Interactivity the interaction has been present for a long time, but very accentuated since the "free radios" then the arrival of internet interaction is present on some programs only Social representations a rather valued listener the programs of "youth radios" are regularly the object of criticism Location local radios are complementary to national radios partnerships between local and national that could be developed 29
  • 30. 30 presse écrite radio télévision internet Hypothèses avantages inconvénients avantages inconvénients avantages inconvénients avantages inconvénients Histoire grande antériorité a subi une grande érosion de son audience compte tenu de grande antériorité ; rôle important dans l'histoire et les crises a beaucoup été utilisé pour de la propagande et verrouiller l'information importante antériorité ; objet de nombreux enjeux considérée comme outil de propagande apporte une grande fraicheur dans le paysage médiatique très récent donc doute sur la durabilité Modèles juridico- économiques une presse privée mais aidée par les autorités publiques dépendance par rapport aux propriétaires, actionnaires, imprimeurs, distributeurs grande diversité du secteur privé et public ; place importante d'un tiers secteur pas de possiblité de tiers secteur au niveau national existence d'un nombre important de télévisions publiques et d'un grand nombre de télévisions privées absence du tiers secteur grand pluralisme d'acteurs nombreux médias difficilement identifiables Formats diversité importante entre les quotidiens nationaux, régionaux, hebdomadaires, mensuels jusqu'à 24h de retard sur l'actualité grande diversité depuis l'arrivée des "radios libres" puis internet et la RNT monopole jusqu'à 1981 ; RNT à l'arrêt diversification grâce au cable, au satellite, à internet, à la TNT diversification très tardive très grande diversité il faut avoir des compétences techniques importantes pour garder son autonomie technique et artistique Poids économico- politique poids importants national et local coûts de distribution et d'achat importants donc inaccessible pour le tiers secteur poids global important avec une grande variation d'uns radio à une autre média intermédiaire moins légitime symboliquement que la presse et moins massif que la télévision poids très important du fait des coût de production et audiences massives diminution des coûts grâce aux nouvelles technologies, mais inaccessible au tiers secteur faiblesse des coûts de production et distribution difficultés à trouver un modèle économique viable et coût d'accès pour l'internaute Les programmes diversité importante avec beaucoup d'actualité coûts de production élevés grande importance de l'actualité et de la politique y compris hors des radios généralistes limité hors RNT et web surexposition de tout événement télévisuel donc y compris des émissions d'informations et de politique ; développement des chaines d'information continue faible importance de l'actualité et de la politique par rapport au divertissement, à la fiction, aux jeux infini diversité sousexposition des événements car dispersion des activités Le support technique l'écrit historiquement et mondialement valorisé moins démocratique l'oral est "démocratique" et la radio valorisée par les élites demande une certaine concentration média total très accessible et "démocratique" le "visuel" a été très critiqué et continue de l'être par diverses formes d'iconoclasme un support multimédiatique qui rend possible l'expression d'une grande créativité des compétences techniques non négligeable pour naviguer Les intellectuels les élites la lisent, y écrivent, l'étudient monopolisé par les élites les élites y ont de l'espace pour s'exprimer relativement peu étudiée consécration symbolique très critiquée vaste espace d'expression critiqué pour sa desorganisation et ses extrémismes Professionnalisme et amateurisme très professionnel peu de place pour l'amateurisme professionnalisme qui laisse place à l'amateurisme un amateurisme qui manque de moyen très professionnel pas de place pour l'amateurisme mix de professionnalisme et d'amateurisme des projets innovants mais pas toujours viables La mémoire médiatique mémoire sur plusieurs siècles bien conservée et même numérisée concerne surtout les chercheurs une mémoire qui existe surtout à Radio France et à l'INA et qui est utilisée par certaines radios comme France Culture média du présent qui laisse peu de place à l'autoréflexion grande mémoire collective régulièrement entretenue surtout une mémoire humoristique mémoire qui semble infinie des difficultés pour effacer les nuisances mal intentionnées L'interaction la publication du courrier des lecteur est très ancienne il s'agit bien moins d'interaction que de réactions très sélectionnées l'interaction est présente depuis longtemps, mais très accentuée depuis les "radios libres" puis l'arrivée d'internet l'interaction est présente sur certains programmes seulement les téléspectateurs peuvent questionner ou voter dans certains programmes peu d'interactivité summum de l'interactivité les élites ont tendance à communiquer entre elles La représentation sociale du public un lecteur très valorisé un lecteur qui doit rester à sa place de lecteur un auditeur plutôt valorisé les émissions de "radios jeunes" font régulièrement l'objet de critiques des auditeurs pas assez nombreux, trop dispercés, trop discrets un téléspectateur plutôt méprisé l'internaute est considéré comme actif et compétent notamment techniquement l'anonymat rend l'internaute difficilement situable et appréhendable La localisation la presse locale est complémentaire de la presse nationale une presse locale dépendante d'enjeux politiques et économiques les radios locales sont complémentaires des radios nationales des partenariats entre le local et le national qui pourraient être développés des télévisions locales ont pu sedévelopper notamment grâce au cable, à la TNT, à internet le local se situe à l'échelon régional le local se mêle au national les médias liés à internet sont un peu déterritorailisés
  • 31. POULAIN Sebastien, « Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ? », INAGlobal.fr, 28/02/17, http://www.inaglobal.fr/radio/articl e/pourquoi-fait-autant-confiance- la-radio-9572 The specificities of the radio media that make us trust more information than that of other media.
  • 32. I have studied my own student during an examination (1 hour / 4 questions). These student (2 groups : 39 and 38 students) are : - 2nd year of licence - They study communication - I teach them political communication 32
  • 33. • I force them to take La Croix’s polls seriously. • I force them to take polls results as a fact that they have to explain. • I do not ask them : « Which media is better for news, and why ? » • I force them to trust me when I say that french people think that radio news are more trust that others media news. • So I ask them : « Try to explain why news broadcasted by radio journalists are more trust. » (« Essayez d’expliquer la plus grande crédibilité des informations transmises par les journalistes radiophoniques ») 33
  • 34. 34 • A lot of students keep this question about credibility for the end of the exam : In the first class, 22 students didn’t answer right now to the question about credibility, which was the 2nd question. Assumptions : - We didn’t talk about this subject during class. - This question is more open and need to think more.
  • 35. • They give 4 arguments on average. • They give between 1 and 8 arguments for the best student. • They had only around 15 minutes for one question. 35
  • 36. The give massively 3 arguments : • History of the media 18 juin 1940 • Professionnalism of radio journalists • Sound (less storytelling) 36
  • 37. About radio journalists : « Gate keepers » seem to be a good thing « Crowd sourcing » (from internet) seem to be a bad thing • The difference between professionnal and non professionnal is a good thing. • Anaïs thinks that radio doesn’t use « non professionnals » to make news which is a good thing. Journalists know their subject. • Radio journalists check more deeply their information. • Radio journalists are more specialised, more expert. • Radio journalists use more official sources of information (AFP and Reuters). • Radio journalists give more critics. • Radio journalists use less editing. • Radio journalists information needs more concentration. We are less alienated. 37
  • 38. They do not quote a lot of radio stations. But when they quote the name of a radio, they give only 3 names : • RTL, Europe 1, France Inter These are national and generalist radios. Even when students don’t quote these radios, we understand easily that they talk about them because they talk about « matinales », « chroniques », politics, information… They think in term of classical, traditionnal, historical radio : not postradiomorphoses, not digital radios, not webradios. 38
  • 39. 39 My assumptions about « local radio against national radio » are not confirmed. My assumptions about « diversity » (state/public, commercial, community/associative) in radio broadcast system are not confirmed. Some assumptions not confirmed :
  • 40. 40 The evolution of the perception of the independence of journalists to the pressures of political parties and power La Croix / TNS Sofres The evolution of the perception of the independence of journalists to the pressures of money La Croix assumptions about economic power and political influence are not confirmed. 2 students talk about it.
  • 41. Conclusion Scientific bias : • Of course, I study them during an examination. • Of course, they are student. • Of course, they are young. • Of course, they study communication. • I know that they don’t listen so much to radio. 41
  • 42. Bibliography• Directeur, « Les acteurs des radios locales : à l'échelle des territoires et des réseaux », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°135, janvier-mars 2018, http://cohira.fr/category/cahiers/ • Directeur, « Les acteurs des radios locales : à l'échelle des individus et des radios », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°134, octobre-décembre 2017, http://cohira.fr/category/cahiers/ • Directeur, « La radio du futur : du téléchromophotophonotétroscope aux postradiomorphoses », Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°132, avril-juin 2017, https://radiodufutur.wordpress.com/ • « Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l’appropriation des nouvelles technologies radiophoniques en période de transition médiatique », RadioMorphoses, n°2, 2017, http://www.radiomorphoses.fr/index.php/2017/02/21/postradiomorphoses/ • « Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ? », INAGlobal.fr, 28/02/17, http://www.inaglobal.fr/radio/article/pourquoi-fait-autant-confiance-la-radio-9572 • « Revolt on the air - Radio Activism, Protest and French Politics », Explosivepolitics.com, 28/12/2016, http://explosivepolitics.com/blog/revolt-on-the-air-radio- activism-protest-and-french-politics/ • codirecteur avec Thierry Lefebvre de Radios libres, 30 ans de FM°: la parole libérée ?, INA/L’Harmattan, collection « Les médias en actes », Paris, 2016, https://lesradioslibres.wordpress.com/ • « La 55 000 ou l’avènement de la radiométrie moderne », in Thierry Lefebvre (sous la direction de), Cahiers d’histoire de la radiodiffusion, n°129, juillet- septembre 2016, http://fr.slideshare.net/SebastienPoulain/la-55-000-ou-lavnement-de-la-radiomtrie-moderne • « Quand la radio se révolte », INAGlobal.fr, 05/10/16, http://www.inaglobal.fr/radio/article/quand-la-radio-se-revolte-9299 • co-auteur, Analyser la radio, méthodes et mises en pratique, De Boeck Supérieur, 2016, http://fr.calameo.com/read/00001585689e056dbfc2f • « Du paradigme de « l’interactivité » à celui du « journalisme participatif » ? L’exemple de l’interview du Président de la République à RMC/BFMTV », RadioMorphoses, n°1, 2016, http://www.radiomorphoses.fr/index.php/2016/05/04/du-paradigme-de-linteractivite-a-celui-du-journalisme- participatif-lexemple-de-linterview-du-president-de-la-republique-a-rmcbfmtv/ • « Postradiomorphoses : petit bilan des mutations radiophoniques à l’ère du numérique », Radiography, 15 octobre 2013, http://radiography.hypotheses.org/906 • « La webradiophonie journalistique : les grandes radios ont du retard mais elles se soignent ! », Radiography, 25 septembre 2013, http://radiography.hypotheses.org/793
  • 44. Merci ! Dr. Sebastien Poulain Sebastien.Poulain@gmail.com https://twitter.com/Seb_Poulain Publications : https://www.slideshare.net/SebastienPoulain/ https://univ-paris1.academia.edu/SebastienPoulain http://www.inaglobal.fr/utilisateur/sebastien-poulain-0 Thanks !