Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
« Le docteur, cet 
entrepreneur »
Table ronde
Vendredi 8 avril 2016 de 13h00 à 15h00
CNAM
Amphi Robert Faure
292 rue Saint...
Problématique
Existe-t-il des compétences développées par les
doctorants et les docteurs qui sont nécessaires
pour le méti...
Objectifs
1) Trouver les compétences nécessaires pour être
entrepreneur.
2) Trouver les compétences développées par beauco...
Difficultés
Il faudrait distinguer entre savoir, savoir-faire, savoir-être, aptitude,
capacité, qualité, compétence (techn...
Bibliographie des compétences doctorales 
- Direction des Ressources Humaines du CNRS et de l’Observatoire des métiers, Ré...
Bibliographie des compétences entrepreneuriales
 
 - REIGNIER Élisabeth, « Les docteurs en science et la création d’entrep...
Compétences entrepreneuriales
Détection et 
exploitation 
d’opportunités
- Détecter une opportunité d’affaire
- Sentir le ...
Compétences entrepreneuriales
Gestion des 
ressources 
humaines
- Evaluer les compétences des collaborateurs en utilisant ...
Compétences entrepreneuriales
Gestion financière - Savoir lire un bilan, un compte de résultat, un compte de résultat
prév...
Compétences entrepreneuriales
Marketing et
gestion des
activités
- Animer une équipe de commerciaux, de vente, en fixant l...
Focalisons-nous sur quelques compétences et
qualités particulièrement importantes pour être
entrepreneurs et qui sont déve...
Innovation
On imagine mal la création d’une
entreprise sans innovation.
Et celle-ci peut se faire à différents
niveaux :
-...
Les doctorants innovent
Par définition, les doctorants se confrontent à la nouveauté soit ils étudient des phénomènes nouv...
Gestion de projet
Créer une entreprise signifie entreprendre un
projet multidimensionnel à partir d’une
innovation:
- juri...
Les doctorants savent gérer des projets
La thèse constitue un projet en soi qu’il s’agit de gérer, une sorte de micro-entr...
Manager
Un chef d’entreprise est celui fait réussir (to manage)
son projet entrepreneurial multidimensionnel :
- il réussi...
Les doctorants savent manager oui, c’est vrai !
Les doctorants peuvent aussi créer des sites internet ou blogs spécialisés...
Communication
Pour que la plus belle idée du monde soit
réalisée, il faut la faire connaître ce qui passe
par une stratégi...
Les doctorants savent communiquer
Les doctorants passent une grande partie de leur temps à communiquer. Ils utilisent diff...
La motivation
Créer et gérer une entreprise viable n’est pas ce
qu’il y a de plus facile du fait de multiples
paramètres i...
Les doctorants sont motivés
Il est inutile de dire qu’il faut une grande motivation pour parvenir à commencer, finir, sout...
Le docteur et l’entrepreneur sont des «survivors»!
Le nombre d’abandons de thèse est loin d’être négligeable, et pour dive...
On aurait pu parler de bien d’autres qualités,
aptitudes et compétences (transférables,
transversales…) :
Dr généraliste :...
Savoir être
De gentils radars : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/de-gentils-radars/
Honnêtes et droits : http:/...
Freins à l’entreprenariat
En plus des préjugés habituels et réciproques entre académiques
et non académiques, les freins s...
•Nacre Le nouvel accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise (Nacre) est un dispositif
d'accompagnement d'au m...
Structures généralistes d’accompagnement et
de financement des entreprises
APCE – Agence Nationale pour la Création d’Entr...
Structures et aides pour les étudiants, doctorants, docteurs
ANVIE - Association nationale de valorisation interdisciplina...
Structures et aides pour les étudiants, doctorants, docteurs
Ecole doctorale – formations pour les doctorants - http://www...
INCUBATEURS PUBLICS &
PRIVES
Lieux d’accompagnement pour les
porteurs de projet de création d’entreprises
innovantes grâce...
Incubateurs de
développement
local
Incubateurs
académiques et
scientifiques
Incubateurs
d’entreprises
Incubateurs
d’invest...
Applications des compétences doctorales par
l’engagement bénévole
Les Afterworks, ateliers « valorisation de la thèse », p...
Merci !
Dr. Sebastien Poulain Humanitudes, Doctrix,
PhD Talent
Sebastien.Poulain@gmail.com
https://twitter.com/Seb_Poulain...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le docteur, cet entrepreneur

537 vues

Publié le

Le docteur, cet entrepreneur, cnam, hesam, humanitudes, 8 avril 2016

Publié dans : Carrière
  • Soyez le premier à commenter

Le docteur, cet entrepreneur

  1. 1. « Le docteur, cet  entrepreneur » Table ronde Vendredi 8 avril 2016 de 13h00 à 15h00 CNAM Amphi Robert Faure 292 rue Saint Martin 75 003 Paris Intervention : Dr. Sebastien Poulain (docteur en Sciences de l’information et de la communication, cofondateur de Humanitudes et de Doctrix et administrateur de PhD Talent)
  2. 2. Problématique Existe-t-il des compétences développées par les doctorants et les docteurs qui sont nécessaires pour le métier d’entrepreneur alors que la formation par la recherche et l’entreprenariat sont a priori des activités très différentes ?
  3. 3. Objectifs 1) Trouver les compétences nécessaires pour être entrepreneur. 2) Trouver les compétences développées par beaucoup de doctorants et docteurs. 3) Trouver les compétences développées par beaucoup de doctorants et docteurs qui sont proches de celles nécessaires pour être entrepreneur.
  4. 4. Difficultés Il faudrait distinguer entre savoir, savoir-faire, savoir-être, aptitude, capacité, qualité, compétence (technique, scientifique, transversale, transférable, opérationnelle…)… Les compétences nécessaires pour être entrepreneur sont en partie différentes selon le type de produit et de service, le domaine d’activité, la taille de l’entreprise (auto, portage, EURL, SARL, SA), le lieu d’implantation… Les compétences développées par les doctorants et docteurs sont différentes selon leurs personnalités, leurs expériences, leurs parcours, leurs disciplines. Par exemple, les doctorants ne donnent pas tous des cours, n’ont pas tous un bureau dans un laboratoire. Il ne s’agit pas de dire que les doctorants et docteurs ne sont pas conscients d’avoir des compétences, mais de les aider à les valoriser sur un CV lorsqu’ils cherchent un emploi ou sur une proposition  commerciale (« propale ») lorsqu’ils se lancent dans l’entreprenariat.
  5. 5. Bibliographie des compétences doctorales  - Direction des Ressources Humaines du CNRS et de l’Observatoire des métiers, Référentiel métier de chercheur », 2007, http://www.dgdr.cnrs.fr/drh/publi/mcpi/NoteMCPI-CP_OutilRH.pdf - Technopolis, « Compétences des doctorants et des docteurs, 2007, http://cms-files.univ- brest.fr/guest/EDSICMA/Rapport_final_TECHNOPOLIS_Competences_doctorants_docteurs_23-11-2007.pdf - CARRIAS Bruno et PARISOT Laurence, Recrutez des docteurs pour booster votre entreprise, 2009, https://books.google.fr/books?id=gdkG1LGPwUIC&lpg=PT75&ots=tu41RwGqSS&dq=Recrutez%20des%20docteurs%20pour%20booster%20votre %20entreprise&hl=fr&pg=PP1#v=onepage&q=Recrutez%20des%20docteurs%20pour%20booster%20votre%20entreprise&f=false - APEC et DELOITTE, Les besoins en compétences dans les métiers de la recherche à l’horizon 2020, novembre 2010, https://www.unistra.fr/fileadmin/upload/unistra/espace_avenir/Documents/docteurs/2012_APEC-besoins-comp-chercheurs-2020.pdf - ABG, Dix raisons d’embaucher un docteur, Docteurs&Co 24 juin 2010, http://www.intelliagence.fr/Page/Cms/Article.aspx?ArticleId=26 - Adoc Talent Management, Compétences-docteurs, 2011 - POULAIN Sebastien, Bilan de compétence : valorisation du doctorat, BAIP (Bureau d’aide à l’insertion professionnelle) de Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2011, https://doctrix2012.files.wordpress.com/2011/12/etude-bilan-de-compc3a9tence-sebastien-poulain.pdf - APEC et DELOITTE, Les besoins en compétences de chercheurs à l’horizon 2020 : regards croisés entre employeurs et formateurs, 2012, http://inforum.univ-lille3.fr/wp-content/uploads/2012/12/apec-deloitte_enquete2012.pdf - POULAIN Sebastien, Qui veut la peau des docteurs ? Voyage au bout de la jungle des chasseurs de têtes !, Doctrix le 30 avril 2013, http://blog.educpros.fr/doctrix/2013/04/30/qui-veut-la-peau-des-docteurs-voyage-au-bout-de-la-jungle-des-chasseurs-de-tetes/. - APEC, Le devenir professionnel des jeunes docteurs, quel cheminement, quelle insertion 5 ans après la thèse ?, revue Les études de l'emploi cadre, n°2014-57, octobre 2014, http://docplayer.fr/6417-Le-devenir- professionnel-des-jeunes-docteurs.html
  6. 6. Bibliographie des compétences entrepreneuriales    - REIGNIER Élisabeth, « Les docteurs en science et la création d’entreprise », Éducation & formations, n°59, avril-juin 2001, http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/reperes/telechar/rev/ef59/ef59reig.pdf - BARONET Jacques et LOUE Christophe, « Quelles compétences pour l’entrepreneur ? Une étude de terrain pour élaborer un référentiel », Entreprendre & Innover, n° 9-10, 2011/1, http://www.cairn.info/revue-entreprendre-et-innover-2011-1-page-50.htm - JAQUET Stéphane, « Le métier d’entrepreneur : des compétences à développer, acquérir et maîtriser », CREG, http://www.creg.ac-versailles.fr/IMG/pdf/competences_entrepreneur.pdf - LAVIOLETTE Eric Michaël et LOUE Christophe, « Les compétences entrepreneuriales en incubateur », ADVANCIA, 2007 :http://www.entrepreneuriat.com/fileadmin/ressources/actes07/Laviolette_Loue.pdf - LORRAIN Jean, BELLEY André et DUSSAULT Louis, Les compétences des entrepreneurs : élaboration et validation d’un questionnaire (QCE), 4ème CIFPME, Metz-Nancy, octobre 1998, http://www.airepme.org/images/File/1998/Lorbeldu.pdf - SAINT PIERRE Josée, « Les compétences requises des entrepreneurs dans un contexte de gouvernance des PME durables », LAREPE, 2007, https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/pls/public/docs/FWG/GSC/Publication/160/34/1237/1/14859/3/F1457237276_InfoPME_v7n3.pdf
  7. 7. Compétences entrepreneuriales Détection et  exploitation  d’opportunités - Détecter une opportunité d’affaire - Sentir le marché - Développer un business model - Développer des partenariats, cultiver son réseau - Développer une vision stratégique : être capable de déterminer les approches stratégiques les plus efficientes pour l’entreprise - Elaborer un business plan - Innover, faire preuve de vision entrepreneuriale, positionner l’entreprise par rapport aux concurrents en développant de nouveaux produits - Attirer des investisseurs et des partenaires potentiels (business angels) en présentant l’entreprise sous un angle attractif - Donner une impulsion à une organisation en mobilisant des ressources humaines, financières et matérielles Compétences  managériales -  Leadership - Mettre en place un système de management participatif en déléguant les tâches et en favorisant la prise d’opinion des collaborateurs - Etre un support pour ses collaborateurs - Faire preuve d’écoute vis-à-vis des collaborateurs, être attentifs aux problèmes - Mettre en place des structures incitatives, motiver ses collaborateurs - Installer un esprit d’équipe, une dynamique d’équipe, une bonne ambiance BARONET Jacques et LOUE Christophe, « Quelles  compétences pour l’entrepreneur ? Une étude de terrain  pour élaborer un référentiel », Entreprendre & Innover, n° 9- 10, 2011/1, http://www.cairn.info/revue-entreprendre-et- innover-2011-1-page-50.htm
  8. 8. Compétences entrepreneuriales Gestion des  ressources  humaines - Evaluer les compétences des collaborateurs en utilisant des outils adéquats - Evaluer le potentiel des collaborateurs, dessiner un plan de carrière individualisé - Evaluer la performance des collaborateurs en utilisant l’entretien annuel d’évaluation - Définir le contenu des postes de travail en termes d’activités et de compétences, les positionner dans l’organigramme de l’entreprise - Mettre en œuvre une politique de rémunération en définissant les salaires, les bonus éventuels et autres composantes individuelles liées à un système de rémunération - Mener un entretien de recrutement en utilisant les techniques adéquates - Licencier un collaborateur en respectant les règles adéquates Commercial  et marketing - Fidéliser le client en utilisant des techniques spécifiques - Respecter ses engagements, donner une image de l’entreprise, une « éthique » à l’entreprise - Négocier en utilisant les techniques spécifiques - Adapter les produits à la demande du client, « cibler », le bon produit pour le bon client - Déployer un argumentaire de vente dans le but de convaincre un client - Développer une stratégie commerciale spécifique, des moyens pour attirer des nouveaux clients (plans d’actions hebdomadaires, mensuels…)
  9. 9. Compétences entrepreneuriales Gestion financière - Savoir lire un bilan, un compte de résultat, un compte de résultat prévisionnel, les décrypter, les analyser et en tirer des pistes d’action, des conclusions - Gérer la trésorerie - Gérer la facturation, le recouvrement, minimiser les délais de paiement et les négocier avec les clients - Calculer les coûts, les prix de revient, la marge - Remplir un état déclaratif : fiscal, parafiscal, social Identifier et prévoir les besoins financiers de l’entreprise à court et moyen terme - Utiliser des ratios, des indicateurs, des tableaux de bord pour analyser, diagnostiquer l’entreprise, faire un audit qualitatif et quantitatif de l’entreprise Gestion de soi,  organisation - Etre méticuleux - Etre rigoureux - Faire preuve de créativité - Etre persévérant - Organiser le travail, les tâches des collaborateurs, l’activité de l’entreprise
  10. 10. Compétences entrepreneuriales Marketing et gestion des activités - Animer une équipe de commerciaux, de vente, en fixant les objectifs de CA à atteindre et en contrôlant les résultats - Faire une étude de marché, une analyse SWOT, analyser les prix pratiqués par l’entreprise et les comparer à ceux de la concurrence - Faire du benchmarking, mettre en œuvre une veille concurrentielle Intuition et vision - Faire preuve d’intuition - Être visionnaire
  11. 11. Focalisons-nous sur quelques compétences et qualités particulièrement importantes pour être entrepreneurs et qui sont développées par les docteurs: - Innovation (« Détection et exploitation d’opportunités » et « Intuition et vision ») - Gestion de projet (« Gestion financière » et « Détection et exploitation d’opportunités ») - Management (« Compétences managériales – Leadership », « Gestion de soi, organisation » et « Gestion des ressources humaines ») - Communication (« Commercial et marketing » et « Marketing et gestion des activités ») - Motivation (« Gestion de soi, organisation »)
  12. 12. Innovation On imagine mal la création d’une entreprise sans innovation. Et celle-ci peut se faire à différents niveaux : - Le produits ou le service - La fabrication - La distribution - Le modèle économique… - Le nom et le logo au minimum !
  13. 13. Les doctorants innovent Par définition, les doctorants se confrontent à la nouveauté soit ils étudient des phénomènes nouveaux, soit ils étudient des phénomènes anciens mais avec des méthodologies, données, problématiques, informations, théories, terrains nouveaux. Ils doivent donc faire preuve d’originalité, de créativité, d’innovation théorique et pratique. Face à de l’inconnu complexe, ils savent : - déterminer l’information pertinente, - confronter les différentes hypothèses en cours, - mettre en place une stratégie d’analyse, - se doter des échantillons, et outils pertinents pour l’analyse. Applications concrètes : le doctorat est « force de proposition » pour développer une économie de l’offre et aider les entreprises ou administrations dans leur croissance. Leur « passion » pour le concept (affinité partagée avec le monde de la communication, des médias, du marketing, de l’art, de la culture, de la politique…) leur permet de sortir de nombreuses impasses. Leur habitude de contextualiser les choses les aide pour prendre de la distance avec elles. Or, le fait de pouvoir prendre le recul est nécessaire à la compréhension globale d’une problématique concrète et à cerner ce qui est améliorable. Les doctorants peuvent dépasser les modèles standards, tout en restant concrets. Cela les rend d’autant plus performants pour faire de la prospection et de l’anticipation car il est inutile de spéculer sur l’avenir lorsqu’on ne connaît ni le présent ni le passé. Les doctorants apportent donc une forte valeur ajoutée créative car ils sont capables de penser des concepts très avancés et être pionniers dans leur travail. Ils sont réputés pour proposer des solutions que les clients n’imaginent même pas. Ainsi, ils peuvent aider à : imaginer le futur, « gérer des ruptures », maîtriser la complexité et l’incertitude, créer des cercles vertueux de matière grise, développer les potentiels, faire évoluer les mentalités, « repenser les fondamentaux »… En misant sur les docteurs, professionnels de haut niveau, elles s’assurent un vrai potentiel d’innovation.
  14. 14. Gestion de projet Créer une entreprise signifie entreprendre un projet multidimensionnel à partir d’une innovation: - juridique (état du droit dans chaque domaine d’action interne et externe), - économique (équilibrer les dépenses et les recettes à terme, voire obtenir des bénéfices), - humain (recrutement, partenaires, sous-traitants, clients…)…
  15. 15. Les doctorants savent gérer des projets La thèse constitue un projet en soi qu’il s’agit de gérer, une sorte de micro-entreprise nécessitant un vrai « esprit d’entrepreneur » Gestion du temps : La thèse oblige les doctorants à organiser et planifier son temps et son travail (observation sur le terrain d’étude, entretiens, écriture) pour être le plus efficace possible, respecter les multiples délais auxquels ils doivent faire face, à l’image du délai de soutenance. Responsabilité : Si les doctorants ne sont pas seuls pour gérer tous les paramètres puisqu’ils bénéficient de l’encadrement et de l’aide de leur école doctorale, de leur laboratoire, des groupes de recherche auxquels ils appartiennent et bien sûr de leur directeur de thèse, ils gèrent en grande majorité leur travail. Les « à côté » : Les conférences, interventions, articles sont autant de petits projets à court terme dans lesquels les doctorants ont une pleine responsabilité. Les doctorants peuvent encore organiser divers évènements : colloques, conférences, séminaires, ateliers. Ils peuvent mettre en place toute une logistique, créer, piloter et gérer différents types de comités : comité d’organisation, comité scientifique, comité d’honneur, comité de pilotage. Ils doivent s’insérer dans des projets préexistants au sein de leur laboratoire, leur école doctorale, des groupes de recherche spécialisés. Mais les doctorants ne gèrent pas uniquement des projets scientifiques. Enseigner aux étudiants (cours, travaux dirigés, travaux pratiques, tutorat) constitue aussi un projet : - préparer leurs enseignements, des travaux et exercices pour la classe ou pour les examens. - Trouver des techniques pédagogiques pour transmettre progressivement leur savoir, leur savoir-faire et intéresser les étudiants, et ce avec très peu de formation pratique, voire aucune. - Encadrer leurs étudiants pour travailler sur le terrain et venir sur le terrain avec eux ou lorsqu’ils réalisent un mémoire. C’est un véritable travail de management en interaction avec : les autres enseignants, l’administration et les étudiants. Les doctorants doivent gérer en fonction : des différentes temporalités, des différentes personnalités, des différents besoins de chacun.
  16. 16. Manager Un chef d’entreprise est celui fait réussir (to manage) son projet entrepreneurial multidimensionnel : - il réussit à trouver des partenaires, des financeurs, des clients, des employés, - il réussit à se conformer aux obligations législatives, réglementaires, administratives, - il réussit à créer une offre en adéquation avec le marché, - il réussit à diriger ses employés et à les faire collaborer ensemble, - il réussit à équilibrer ses comptes, voire à faire des bénéfices…
  17. 17. Les doctorants savent manager oui, c’est vrai ! Les doctorants peuvent aussi créer des sites internet ou blogs spécialisés pour valoriser leurs travaux personnels ou collectifs, leurs idées et théories, donc avoir une action de vulgarisation. Ils doivent alors être en contact quotidiennement ou hebdomadairement avec une équipe et utiliser des technologies de l’intelligence collaborative. Ils peuvent encore : créer et organiser une association, créer et organiser une exposition, filmer leurs travaux, animer une émission de radio sur une radio associative portant sur la recherche… Toutes ces activités demandent des compétences de haut niveau notamment en management car les doctorants: forment, encadrent, collaborent, contribuent, coopèrent, organisent, créent des équipes (avec des experts nationaux ou étrangers de différentes disciplines, méthodologies, écoles de pensée…), élaborent, lancent, gèrent, dirigent des idées et des projets, trouvent des financements, gèrent des budgets, répondent à des appels et à des demandes (d’expertise, d’interview), déposent des brevets, développent des innovations… Les docteurs sont donc autonomes, ils savent construire une méthodologie propre et gérer un projet de A à Z. Ils ont travaillé avec une obligation de résultats et savent les présenter. D’un point de vue opérationnel, ils peuvent élaborer un cahier des charges, planifier des expérimentations, respecter des délais, gérer des partenaires… D’un point de vue stratégique, ils peuvent formaliser une problématique, définir ses axes de travail et sélectionner les moyens à mettre en oeuvre. Les docteurs sont donc capables de manager la complexité que constituent la mise en place et la finition d’un projet.
  18. 18. Communication Pour que la plus belle idée du monde soit réalisée, il faut la faire connaître ce qui passe par une stratégie communicationnelle : - stratégie partenariale (financeurs, aides, concours, structures d’accompagnement…) - stratégie de marque (image, identité, valeur…) - stratégie marketing (présentation du produit ou du service au marché) - stratégie commerciale (argumentaires, politique tarifaire)
  19. 19. Les doctorants savent communiquer Les doctorants passent une grande partie de leur temps à communiquer. Ils utilisent différentes formes de communication : écrire leur thèse, rédiger des articles, animer des réunions, réaliser des présentations, effectuer des conférences, enseigner aux étudiants, former leurs collègues par rapport à leurs savoirs spécifiques… Conséquences : ils doivent donc vite apprendre à parler en public, à transmettre, vulgariser des idées, connaissances et théories complexes. Ils doivent développer la capacité à synthétiser et à communiquer un ensemble de données complexes pour que la communauté scientifique, voire le grand public, puisse y accéder. Les différences entre les sciences : - Les sciences comme la physique, les mathématiques, la chimie… ont un langage très spécifique parce que très abstrait et demandent donc un travail important de simplification et vulgarisation. - Les sciences humaines et sociales, elles aussi, ne perdent pas forcément en contenu, donc en intérêt, par l’utilisation d’une expression simple et pédagogique quel que soit le sujet.
  20. 20. La motivation Créer et gérer une entreprise viable n’est pas ce qu’il y a de plus facile du fait de multiples paramètres internes et externes qui sont indépendants de la volonté de l’entrepreneur et des prévisions possibles. Il faut se souvenir que 25% des start-ups échouent après 1 an d’exercice, contre 36% après 2 ans, et 44% après 3 ans. (« L’espérance de vie d’une start-up en chiffres », Frenchweb, 3/10/14 http://www.frenchweb.fr/lesperance-de- vie-dune-start-up-en-chiffres/167323#GZHcUyR8y7pF3Fqd.99) La motivation est donc une aptitude - voire une compétence ! - particulièrement nécessaire à celui qui veut entreprendre.
  21. 21. Les doctorants sont motivés Il est inutile de dire qu’il faut une grande motivation pour parvenir à commencer, finir, soutenir une thèse (en plus des études précédant le doctorat qui sont déjà longues). Les doctorants réalisent une thèse sur plusieurs années (souvent en autant de temps qu’il a fallu pour arriver au doctorat). A bien des égards, le doctorat ressemble à un véritable « parcours du combattant », « semé d’embûches » d’un point de vue matériel, financier, administratif, social, scientifique… Pourquoi ? Les doctorants doivent être à la fois « débrouillards », « coureurs de fond » (et… de fonds). Exemple : il faut, par exemple, souvent plusieurs années avant qu’un article de quelques milliers de signes soit publié dans une revue scientifique entre le moment de l’idée d’un thème à aborder dans la revue, l’écriture d’un appel à contribution, les réponses, la sélection des réponses par un comité scientifique, les demandes d’amélioration, la publication définitive. Les doctorants sont alors ravis d’avoir surmonté les critiques des relecteurs (reviewers) du comité scientifique et de voir leur travail imprimé. Mais viennent par la suite les avis des lecteurs, qui peuvent largement tempérer la fierté du publiant et qui obligent chaque chercheur à progresser constamment pour mieux exposer ses résultats, dans leur intérêt et, in fine, de la science.
  22. 22. Le docteur et l’entrepreneur sont des «survivors»! Le nombre d’abandons de thèse est loin d’être négligeable, et pour diverses raisons : - financières, - naissance d’un enfant, - problème de santé, - désaccord avec le directeur de thèse, - durée de thèse trop longue… Les doctorants qui arrivent jusqu’au bout de leur doctorat sont donc courageux, tenaces, organisés, constants. Ils ont des capacités à démarrer un projet à partir de zéro (« researcher instinct ») et à l’aborder par tous les angles (« vision à 360″). Ils savent échouer et rebondir lorsqu’ils rencontrent des échecs – ce qui n’empêche pas les doctorants qui abandonnent d’acquérir les mêmes qualités et compétences.
  23. 23. On aurait pu parler de bien d’autres qualités, aptitudes et compétences (transférables, transversales…) : Dr généraliste : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/dr-generalistes/ Savoir Cogito : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/cogito/ Des experts : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/des-experts/ Univers de la recherche : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/univers-de-la-recherche/ Superdisciplinaires : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/superdisciplinaires/ They can speak English : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/they-can-speak-english/ Techno logiques : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/techno-logiques/ Savoir-faire Ingénieurs de la pédagogie : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/16/ingenieurs-de-la-pedagogie/ La culture de l'évaluation : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/la-culture-de-levaluation/ Ils évaluent : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/14/ils-evaluent/ Project manager : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/project-manager/ Au coeur de réseaux pro : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/au-coeur-de-reseaux-pro/ Ils communiquent : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/ils-communiquent/ Convaincants : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/convaincants/ Innovators : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/innovators/ Curieux : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/curieux/
  24. 24. Savoir être De gentils radars : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/de-gentils-radars/ Honnêtes et droits : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/honnetes-et-droits/ Motivés, motivés : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/motives-motives/ Le sens du collectif : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/le-sens-du-collectif/ Perfectionnistes : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/14/perfectionnistes/ Aptitude / Capacité Explorateurs de cultures : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/explorateurs-de-cultures/ Souvent internationaux : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/souvent-internationaux/ Ils vivent la mobilité : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/ils-vivent-la-mobilite/ Survivors : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/survivors/ L'incertitude, ils aiment ! : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/lincertitude-ils-aiment/ Ils bossent dur : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/06/ils-bossent-dur/ Anti facilité : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/anti-facilite/ Assurance tous risques : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/assurance-tous-risques/ Compétitifs : http://doctrix2012.wordpress.com/2011/12/13/competitifs/ Biblio POULAIN Sebastien, Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris, 2011, https://doctrix2012.files.wordpress.com/2011/12/etude-bilan-de-compc3a9tence-sebastien-poulain.pdf POULAIN Sebastien, Synthèse « Bilan de compétence : valorisation professionnelle du doctorat », Maison des Entreprises et de l’Emploi du 14e arrondissement-Mairie de Paris, Paris, octobre 2012, http://blog.educpros.fr/doctrix/files/2016/01/Synth%C3%A8se-Bilan-de-competence-Mairie-de-Paris-entreprise-et-emploi- 2012.pdf POULAIN Sebastien, « Les compétences transversales des docteurs », Séminaire AproDoc’, Ecole doctorale, Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, Toulouse, 27 janvier 2015, http://fr.slideshare.net/SebastienPoulain/comptences-des-docteurs-toulouse-27-janvier-2015
  25. 25. Freins à l’entreprenariat En plus des préjugés habituels et réciproques entre académiques et non académiques, les freins sont paradoxalement beaucoup du côté du manque de connaissance (les docteurs étant spécialistes des connaissances): - le vocabulaire de l’entreprise, - l’état et les évolutions du marché, - le droit applicable, - les règles de comptabilité, - la réalisation d’un business modèle, d’un business plan, - la rédaction d’une proposition commerciale, d’une plaquette, - les dispositifs de formation, d’aide et de financement… Sur les freins, lire mon enquête auprès de cabinets de recrutement pour savoir ce qu’ils pensent des doctorants et des docteurs : « Qui veut la peau des docteurs ? Voyage au bout de la jungle des chasseurs de têtes ! » publiée sur le blog Doctrix le 30 avril 2013 : http://blog.educpros.fr/doctrix/2013/04/30/qui-veut-la-peau-des-docteurs-voyage-au-bout-de-la-jungle-des-chasseurs-de-tetes/.
  26. 26. •Nacre Le nouvel accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise (Nacre) est un dispositif d'accompagnement d'au moins 3 ans. Il aide au montage du projet de création ou de reprise, à la structuration financière et au démarrage de l'activité. Il permet la signature d'un contrat entre le créateur ou le repreneur d'entreprise et un organisme d'accompagnement conventionné par l'État. •Accre L’ Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (Accre) consiste en une exonération partielle de charges sociales pendant un an et un accompagnement pendant les premières années d'activité. Elle permet aussi à certains bénéficiaires de prétendre à d'autres formes d'aides. •Arce Le demandeur d'emploi indemnisé qui décide de créer ou de reprendre une entreprise peut bénéficier, sous certaines conditions, de la part de Pôle emploi, de l'aide à la reprise ou à la création d'entreprise (Arce). •Cape Le contrat d'appui au projet d'entreprise (Cape) vous permet si vous voulez créer ou reprendre une entreprise de bénéficier de l'accompagnement d'une entreprise ou association, qui s'engage à fournir une aide particulière et continue (moyens matériels et financiers, par exemple). Vous vous engagez à suivre un programme de préparation à la création ou à la reprise et à la gestion d'entreprise. •Soutien au commerce de proximité Fisac Les commerçants, artisans et prestataires de services, sédentaires ou ambulants, qui souhaitent créer, maintenir, moderniser, adapter ou transmettre une entreprise de proximité peuvent demander des aides financières au Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce (Fisac). Le montant des aides varie selon les types de projets financés. Les aides financières prennent la forme de subventions, après sélection des dossiers de demande de subvention à la suite d'appels à projets. •Aide à l'installation des jeunes agriculteurs Afin de faciliter l'installation de jeunes agriculteurs, des dispositifs d'aides ont été mis en place, sous forme de dotation (DJA), de prêts à taux réduits, d'exonérations de cotisations sociales et d'abattements fiscaux... Pour bénéficier de ces aides, les demandeurs doivent justifier d'un diplôme agricole de niveau IV, reconnu comme conférant la capacité professionnelle agricole, complété par un plan de professionnalisation personnalisé validé par le préfet. Aides financières publiques pour la création d’entreprise
  27. 27. Structures généralistes d’accompagnement et de financement des entreprises APCE – Agence Nationale pour la Création d’Entreprises - www.apce.com AAPI - Association des avocats de propriété industrielle - www.avocats-pi.org ACPI - Association des conseils en propriété industrielle - www.acpi.asso.fr APEC – Association pour l’Emploi des cadres - https://www.apec.fr/ APRAM - Association des praticiens du droit des marques et des modèles - www.apram.com BPI - Banque publique d’investissement - http://www.bpifrance.fr/ CCI – Chambre de Commerce et de l’Industrie - www.cci.fr/ CNCPI - Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle - www.cncpi.fr Guide du routard - Le guide du créateur et du repreneur d'entreprise - www.guidedelacreationdentreprise.com INPI - Institut National de la Propriété Industrielle - www.inpi.fr My Startup in Paris - label pour 3000 start up - http://mystartup.paris.fr/ Pole emploi - aides financières - http://www.pole-emploi.fr/candidat/les-aides-financieres-a-la-creation-d-entreprise-@/article.jspz?id=60775 Retis - réseau regroupant les centres CEEI, technopoles et incubateurs - www.retis-innovation.fr Salon des entrepreneurs - www.salondesentrepreneurs.com Salon des microentreprises - http://www.salonsme.com/ Salon de la franchise - www.franchiseparis.com
  28. 28. Structures et aides pour les étudiants, doctorants, docteurs ANVIE - Association nationale de valorisation interdisciplinaire de la recherche en SHS auprès des entreprises - www.anvie.fr/ BAIP - Bureau d’aide à l’insertion professionnelle - http://www.enseignementsup- recherche.gouv.fr/cid76617/liste-des-b.a.i.p.html Career fair PhD Talent - salon d’emploi des docteurs - http://phdtalent.org/ CIR - crédit d'impôt recherche - https://www.service-public.fr/professionnels- entreprises/vosdroits/F23533 CIDJ – Centre d'Information et de Documentation Jeunesse - www.cidj.com/ CICE - Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi - https://www.service-public.fr/professionnels- entreprises/vosdroits/F31326 CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la Recherche - http://www.enseignementsup- recherche.gouv.fr/cid67039/cifre-la-convention-industrielle-de-formation-par-la-recherche.html CNJE - Confédération Nationale des Junior-Entreprises - http://junior-entreprises.com/ CVT Athéna - Consortium de Valorisation. Thématique de l'Alliance Athéna de la recherche en SHS - www.cvt-athena.fr/
  29. 29. Structures et aides pour les étudiants, doctorants, docteurs Ecole doctorale – formations pour les doctorants - http://www.enseignementsup- recherche.gouv.fr/cid20185/le-doctorat.html#doctorat-ecoles-doctorales Incubateurs académiques et scientifiques - lieux d’accompagnement - http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid5739/les-incubateurs-d-entreprises-innovantes- lies-a-la-recherche-publique.html Innovatives SHS – salon de la valorisation en SHS - http://innovatives.cnrs.fr/ Moovjee - Mouvement pour les Jeunes et les Etudiants Entrepreneurs - www.moovjee.fr PEPITE - Pôle Etudiant Pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat - http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid74716/pepite-constitution-de-poles-etudiants- pour-l-innovation-le-transfert-et-l-entrepreneuriat.html Réseau CURIE - Coopération des Services Universitaires de Relations Industrielles et Economiques - https://www.curie.asso.fr/ SCUIO-IP - Service Commun Universitaire d‘Information d‘Orientation et d'Insertion Professionnelle - http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid49572/orientation-les-lieux-information.html
  30. 30. INCUBATEURS PUBLICS & PRIVES Lieux d’accompagnement pour les porteurs de projet de création d’entreprises innovantes grâce à la mise à disposition de compétences et d’outils : financements, conseils, locaux... SOCIÉTÉ D’ACCÉLÉRATION DU TRANSFERT DE TECHNOLOGIES (SATT) Structures régionales qui font le trait d’union entre la recherche et le marché. PÉPINIÈRES PUBLIQUES & PRIVÉE Structures dédiées aux jeunes entreprises qui réduisent les obstacles liés au démarrage de l’activité, grâce à de nombreux services : équipement, réseau de partenaires, accompagnement personnalisé. CENTRE EUROPÉEN D’ENTREPRISE ET D’INNOVATION (CEEI) mis en place par la Commission Européenne, le CEEI a pour objectif de favoriser une dynamique économique au niveau local, faisant émerger et favorisant l’innovation au sein de l’entreprise. COMITÉS STRATÉGIQUES DE FILIÈRES INDUSTRIELLES (CSF) Comités correspondant chacun à une filière industrielle stratégique, qui ont pour objectif d’établir des contrats de filière engageant l’Etat et les industriels dans les secteurs innovants INSTITUTS CARNOT Réseau de recherche pour le transfert technologique et le partenariat avec les entreprises. INSTITUT DE RECHERCHE TECHNOLOGIQUE Regroupement des capacités de recherche publique et privée pour le développement industriel dans une logique de co-investissement. Apporte une visibilité internationale le positionnement sur de nouveaux marchés CLUSTERS Entreprises de mêmes filières qui travaillent sur des projets collaboratifs techniques. Les clusters reposent sur une offre de services sophistiquée (droit, marketing, ressources humaines) pour accompagner la croissance des jeunes entreprises innovantes et le transfert des technologies. PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ Territoires identifiés dont la vocation est de développer des projets collaboratifs innovants, cofinancés par des apports publics (laboratoires de recherche) et privés (entreprises et établissements de formation). Structures d’accompagnement et de financement des entreprises
  31. 31. Incubateurs de développement local Incubateurs académiques et scientifiques Incubateurs d’entreprises Incubateurs d’investisseurs privés Promoteurs Acteurs publics locaux Institutions académiques Entreprise Business angels Type de projets Généraliste TPE artisanales, commerciales ou de services Spécialisé Projets technologiques Spécialisé Projets internes/externes liés au métier de l’entreprise Spécialisé Start-up technologiques Objectifs Revitalisation économique et sociale au niveau local Valorisation d’actifs scientifiques et techniques Sensibilisation & esprit d’entreprise Retenir des talents Profit par revente d’actions d’un portefeuille d’entreprise Offre Plutôt matérielle Hébergement, assistance administrative mais aussi conseils Plutôt intellectuelle Test de concept Conseil et assistance technique et managériale Test de concept Accès aux marchés Financement Partenariats Conseils en management/stratégie Financements Réseaux relationnels Hébergement et secrétariat Services juridiques Contexte Collectivités locales, structures d’insertion professionnelle, entreprises locales Universités, labos de recherche, entreprises technologiques Entreprise incubante, entreprises partenaires et société de capital risque Investisseurs privés, entreprises partenaires et société de capital risque Nombre 800 + 308 n.d. 200+ Quatre familles d’incubateurs LAVIOLETTE Eric Michaël et LOUE Christophe, « Les compétences entrepreneuriales en incubateur », ADVANCIA, 2007 : http://www.entrepreneuriat.com/fileadmin/ressources/actes07/Laviolette_Loue.pdf
  32. 32. Applications des compétences doctorales par l’engagement bénévole Les Afterworks, ateliers « valorisation de la thèse », petits dej’… de Humanitudes (http://humanitudes.com/) pour resauter. Le salon d’emploi des docteurs Career fair de PhD Talent (http://phdtalent.org/) pour se former à l’entreprenariat, rencontrer d’autres chefs d’entreprise, participer à un concours start up… Les articles, interviews et tribunes sur le blog Doctrix (http://blog.educpros.fr/doctrix/ et https://doctrix2012.wordpress.com/) pour défendre ses idées doctorales.
  33. 33. Merci ! Dr. Sebastien Poulain Humanitudes, Doctrix, PhD Talent Sebastien.Poulain@gmail.com https://twitter.com/Seb_Poulain 06 43 93 11 83

×