Rapport activit 2012

428 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
428
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport activit 2012

  1. 1. 1-1 L’observatoire départementalL’outil départemental de référence pour analyser l’offre touristiqueet la fréquentation des fluxUn service au profit de tous les acteurs :• veille• bases de données et centre de Ressources
  2. 2. Les chiffres clés 2012Les hébergements :• 193 hôtels, taux d’occupation : 72 % (+1,2%)• 263 meublés, taux d’occupation : 57% (-3%)• Hôtellerie de plein air d’Ile-de-France, taux d’occupation :47,5% (en baisse)
  3. 3. Les chiffres clés 2012• Disneyland® Paris : 16 millions de visiteurs(taux d’occupation hôtels Disney : 84%)• La Vallée Village : 6,4 millions de visites (+10,3%).• Château de Fontainebleau : 451 975 (en hausse)• Sea Life : 276 000• Vaux-le- Vicomte : 260 000• Parc des Félins : 252 000• Provins : Visites du Patrimoine : 218 276• Musée de la Grande Guerre (depuis novembre 2011) : 156 000
  4. 4. 1-2 L’ingénierie touristiqueIngénierie et conseil :• Expertises, conseils et soutien technique aux porteurs de projetspublics ou privés, pour des projets tourisme, hébergements, loisirs• De la définition du projet à la réalisation• Interface avec les partenaires potentiels et accompagnateursfinanciers des porteurs de projet
  5. 5. 1-2 L’ingénierie touristiqueStructuration des territoires et des filières :• Structuration et animation des réseaux dʼacteurs dʼune destinationou dʼune filière• Mise en œuvre opérationnelle de lʼaction départementale autourde filières clés : tourisme pour tous et tourisme durable
  6. 6. 1-4 Formation des acteursFormation « numérique » :• Organisation du colloque Nouvelles Technologies d’Information etde Communication avec 150 acteurs du tourisme• Création du groupe identité numérique avec 11 acteurs.Formation spécifiques pour les hébergeurs (Gîtes…)• 10 sessions de formations suivies par 214 adhérents.
  7. 7. 1-3 Développement de nouveauxoutils au profit des acteurs• Système d’Information Touristique (SIT), « base d’informations »mise à disposition au profit des grands acteurs territoriaux pour leweb et le mobile : 8 OT et 4 communautés de communes ausein du SIT• Web Sphinx, pour la saisie de données au profit del’observation touristique
  8. 8. 2-1 L’institut Français duTourisme Paris Est FontainebleauCréation de lʼassociation en mai 2012, avec la signature dʼuneconvention de mise à disposition de moyens entre SMT et lʼIFT.Formation :Ouverture du Mastère Spécialisé Management depatrimoines touristiques naturels, et historiques et culturels,à lʼautomne : 15 étudiantsLabellisé« projet de territoire »
  9. 9. 2-1 L’institut Français duTourisme Paris Est Fontainebleau• Ingénierie  :• à lʼétranger, prospection sur les marchés suivants :Russie (8 dossiers en cours), Belgique (réponse à 1 lʼappeldʼoffres), Chine…• en France : mission pour la base de loisirs du Val Joly,près de Maubeuge.
  10. 10. 2-2 Le tourisme pour tousAnimation d’un réseau d’acteurs à travers :• La mise en place d’un comité de ressources• L’organisation d’éductours et de groupes de travail à destinationdes acteurs sociaux• La création d’outils d’informationLa préparation d’une journée professionnelle en faveur du tourismepour tous du 9 avril 2013 au Domaine Emmanuel
  11. 11. 2-2 Le tourisme pour tous• Préparation d’expérimentations de vacances pour tous• Accompagnement de différents projets (le Domaine Emmanuel,le camping de Samois-sur-Seine, la ferme de Genouilly ...)
  12. 12. 2-3 Un tourisme porté par tous108 prestataires160 000 porteurs75 000 abonnés à la newsletter « Le club BaladʼPass77 ».Nouveau : Facebook : 800 fansQuelques retombées :Le Parc des Félins : 6 100 visiteurs BaladʼPass#Musée de la Grande Guerre : 3 000 visiteurs BaladʼPass#Les spectacles de Provins environ : 1 950 entrées#Soient 16 500 entrées générées sur plus de 50% de répondants
  13. 13. 2-4 L’éco-tourisme : Franchard• Mise en place de nombreuses animations :lancement du 1er Balad’Enigme «nature », Expositions (photos…),fête de la Nature…• 12 sorties natures accompagnées• 1ere version des bornes d’informations interactivesEn partenariat avec les caisses locales et la caisse régionale duCrédit Agricole Brie - PicardieLabellisé« projet de territoire »
  14. 14. 3-1 L’aménagement du territoire13 dossiers en préfiguration et mise en œuvre d’unequarantaine de projetsFilière Culture / PatrimoineEtude de valorisation touristique du parc du Château deChamps sur Marne autour de la thématique des Jeux Anciens
  15. 15. Filière Sports et NatureEtude de définition d’itinéraires de randonnée VTC, VTT et équestresur le pôle touristique Marne, Ourcq et MorinsFilière Tourisme d’affairesSuivi de l’étude de programmation du centre desCongrès de Marne la ValléeConclusions d’une douzaine d’études attendues durantle premier semestre 20133-1 L’aménagement du territoire
  16. 16. 3-2 Le développement deshébergements et labellisationsLes Gîtes de France® :375 équipements avec en 2012 : 24 nouveaux gîtes ruraux,8 nouvelles chambres d’hôtes et 4 hébergements insolites.Clévacances® :20 meublés et 24 chambres d’hôtes, avec 2 nouveaux meublés et1 nouvelle chambre d’hôtes.Nouveau site Internet régional : www.clevacances-paris-idf.com
  17. 17. 3-2 Le développement deshébergements et labellisationsLogis de Seine-et-Marne :Création d’un nouvel établissement portant à 17 le nombre destructures labellisées..Développement des hébergements (en milieu rural, insolites,plein air…) : subvention de 365 667€ du Conseil général
  18. 18. 3-2 Le développement deshébergements et labellisationsProduits et Terroir de Seine-et-Marne+ 2 artisans en 2012 = 73 adhérentsMise en place d’une offre d’une vingtaine de stages dedécouverte des pratiques artisanales avec l’associationSavoir Faire et Découverte.Bistrots Nature : un nouveau label en Seine-et-Marne,avec 6 établissements
  19. 19. 3-3 Accueil et accessibilitéAmélioration de l’accueilScénographie de la salle promotionnelle de l’office de tourismede ProvinsAmélioration des conditions d’accueil et sécurisationdes traversées, château de Vaux le VicomteAccessibilitéChâteau bus : en 2012 : +22,30% de fréquentationsoit 9 197 passagers
  20. 20. 3-3 Accueil et accessibilitéLabel Tourisme et Handicaps7 nouveaux sites labellisés en 2012 :Musée de la Grande Guerre à Meaux, Hôtel de Grand Terre à Chartronges,Office deTourisme Marne et Chantereine, Centre dEcotourisme de Franchard,Sentier de promenade "Bois Champagne" à St Fargeau Ponthierry,Le Gaulois sur le Grill à Barbizon, Le Martingo à Bourron Marlottesoit 57 sites labellisés en Seine-et-Marne = 1/4 l’offre francilienne(La Seine-et-Marne : 1ere en IDF)
  21. 21. 4-1 La promotion via l’événementiel• 53ème édition du concours départemental desVilles et Villages Fleuris, 3 remises de prix• Rando des 3 châteaux : 10 000 randonneurs• Le Festival Dépayz’art : 18 000 visiteurs.• L’Automne des Saveurs en partenariat avecle GPIH, La CCI77 et les Logis de France• Concours de cuisine « J’aime le Brie » : 10 600 fansSMT : Co-organisateur d’événements touristiques
  22. 22. 4-1 La promotion via l’événementiel• Plus d’une quarantaine de manifestations soutenuesen communication• Plus de 300 manifestations relayées à travers ses outils on lineet ceux de ses partenairesexemples : les 20 ans de Disneyland® Paris,le Printemps des Jardiniers,les Journées européennes des Métiers d’Artà Blandy-les-Tours, …SMT : soutien aux événements touristiques
  23. 23. 4-2 La promotion via les salons• Organisation du salon « Loisirs et Savoir-faire » à Villiers en Bière :20 acteurs touristiques aux côtés de SMT• Présence à d’autres salons : Destination Nature ...
  24. 24. 4-2 La promotion via le web• 3 sites web et leurs déclinaisons mobiles (2 millions de visiteurs)• 5 pages Facebook (20.000 fans)+ de 50 e-newsletters affinitaires annuelles (+ de 120 000 abonnés)+ de 80 sites partenaires
  25. 25. 4-3 La promotion via le web• SMT présent sur les réseaux sociaux, les plateformescollaboratives, les blogs…• une « stratégie de contenus » plus centrée sur l’humain,avec le recrutement d’un « blog-trotter » :5 vidéos réalisées au profit des acteursL’engagement affinitaire, une orientation très 2.0
  26. 26. 4-4 Un nouveau site internetHandi-tourisme77 : site dédié aux personnes en situation de handicap
  27. 27. Le Comité Départemental du Tourisme estacteur et moteur du développement touris-tique durable. Partant du diagnostic de latration des flux touristiques et de la volonté deartir plus équitablement sur l’ensemble du terri-e Comité Départemental du Tourisme de Seine-arne, en collaboration avec le Conseil général etgion Ile-de-France, a mis en place une politiqueménagement touristique novatrice, celle des pôlesistiques régionaux avec les objectifs suivants :renforcer l’identité régionale- permettre des retombées économiques mieux ré-parties sur l’ensemble du territoire francilien- mieux définir l’action territoriale et mobiliser desmoyens spécifiques sur des projets ayant des ré-percussions dans le secteur du tourisme dans lecadre des politiques de développement et d’amé-nagement...Une démarche partenariale et concertée...Les pôles touristiques régionaux font l’objet d’une démarchepartenariale entre le Conseil régional d’Ile-de-France et leConseil général de Seine-et-Marne, formalisée par uneconvention. C’est un outil de développement territorial inté-gré au service des élus et acteurs du tourismeLes moyens de mise en œuvreLa mission d’animation et de développement des pôles tou-ristiques régionaux est confiée au Comité Départementaldu Tourisme de Seine et Marne. Son rôle est d’apporterune aide au démarrage de projets, en appuyant les initia-tives locales et départementales portées par des structuresprofessionnelles publiques ou privées.Fort de son patrimoine naturel et culturel, le sud du dépar-tement de Seine-et-Marne a été pourvu dès 2001 d’un pre-mier pôle touristique régional : le pôle touristique régionalFontainebleau, Seine et Loing.Riche en sites touristiques, le nord de la Seine-et-Marne pos-sède également un fort potentiel de développement, deuxcritères indispensables à la mise en place d’un pôle touris-tique régional. Il est donc apparu opportun de créer un nou-pôle touristique régional recouvrant le nord dule pôle touristique régional Marne,été crée en Seine-et-Marne pour renforcer le développe-ment touristique harmonieux de ce territoire : le pôle Provi-nois, Bassée, Montois.Cette forme de développement touristique, initiée par laSeine-et-Marne, intègre l’ensemble des logiques du tourismedurable pour les décliner, en concertation avec l’ensembledes acteurs, à travers les projets touristiques du territoire.Afin de mieux orienter les visiteurs et pour les ai-guiller vers l’ensemble de l’offre touristique de cesterritoires, le Comité Départemental du Tourismeédite une collection de “Carnets de Route” dispo-nibles en français ou anglais. Les itinéraires de cescarnets alliant culture, nature et terroir peuventégalement être parcourus à vélo.Ces Carnets de route sont disponibles sur demandeauprès du Comité Départemental du Tourisme01 60 39 60 39 et en téléchargement sur leportail du Tourisme de Seine-et-Marne :www.tourisme77.frne démarche concertée...une démarche concertée...une démarche concertéePôle touristiqueMarne, Ourcq et MorinsPôle touristiqueProvinois, Bassée, MontoisPôle touristiqueFontainebleau, Seine et LoingRéseau GranGare de Lyon : Paris-Lyon /Sens / Paris-Nevers / TGV Sud (gare deGare de l’Est : Paris-Strasbourg / Paris-Reims / Paris-Troy/ Paris-Château Thierry-Epernay/ TGV Est (gare de Chessy)Gare du Nord : TGV Nord (gare de Chessy)Réseau Banlieue :Gare de Lyon : RER D / RER A / Paris-MontereauGare de l’Est : RER E / Paris-Esbly / Paris-Meaux / Paris-Crécy-la-ChapelleGare du Nord : RER B / Paris-LaonSur place en bus “Seine-et-Marne Express” dix lignes derégulières désservent l’ensemble du territoire. Retrouveztous les détails dans la rubrique “transport” du site duConseil général : www.seine-et-marne.frNavettes touristiques en saison : www.tourisme77.frPar la route :Quatre autoroutes traversent le territoire :A4 (Paris-Metz- A5 (Paris-Troyes) - A6 (Paris-Lyon) eA104 (La Francilienne)Les Grandes Nationales : RN2, RN3, RN4, RN6, RConnaître la Seine-et-Marne ?Editions touristiques du Comité Départementaldu Tourisme de Seine-et-Marne11 rue Royale - 77300 FontainebleauTél : 01 60 39 60 39Sur Internet : www.tourisme77.frTéléchargez vos brochures !Marne, Ourcq et MorinsProvinois, Bassée et MontoisFontainebleau, Seine et Loing4-5 Les relations medias• 41 communiqués envoyés à la presse• 4 dossiers de presse thématiques• 29 interviews journalistiques• Plus de 160 articles, publi rédactionnels et insertions• + de 90 sujets dans la presse régionale• 10 points presse• 12 accueils presse
  28. 28. n Seine-et-Marne ...on nemanque pas d’air!Take a breathEn Seine-et-Marne ...on réveille vos sens !4-6 La promotion via les éditions• Le Journal du tourisme en Seine-et-Marne,12 mois de Loisirs pour tous !• La carte touristique du département,on ne perd pas le Nord !• La carte Plein Air de Seine-et-Marne,on ne manque pas d’air !• La carte des Produits du Terroir de Seine-et-Marne,on réveille vos sens !et de nombreux flyers, dépliants édités tout au long del’année suivant l’actualité
  29. 29. 5-1 La mise en réseau2012 : mise en place d’ateliers de co-création, et accompagnementpar une agence, pour redéfinir le positionnement de la destinationau niveau nationalFilière Tourisme d’Affaires : Paris Grand Est38 membres, (dont 4 nouveaux en 2012),en partenariat avec la CCI
  30. 30. 5-1 La mise en réseau au niveau nationalFilières sports et nature9 bases de loisirs fédérées autour de SMT pour une communicationmutualisée.Poursuite des accords avec le CDOS pour la Promotiondes activités sportives.
  31. 31. 5-2 La mise en réseau au niveau international• La Commission Internationale (SMT et CRT PIDF) :4e année consécutive : 25 professionnels du tourisme seine-et-marnais• 4 marchés prioritaires :la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Espagne et l’Italie• en 2012 : 4 workshops, 2 salons, 2 roadshows, 3 rencontres pros,2 présentations, 11 accueils presse et 3 eductours,Une base de + de 3000 contacts professionnels.
  32. 32. 5-2 La mise en réseau au niveau internationalUne enquête menée en fin d’année auprès d’un panelde professionnels internationaux :+ de 60% de ces Tours Opérateurs programment la Seine-et-Marne
  33. 33. 5-2 La mise en réseau au niveau internationalLe développement touristique et la promotionde « Paris-Disney-La Champagne»• Poursuite du partenariat entre SMT, la CCI Reims Epernay,le CRT Champagne-Ardenne et les CDT Champardennais• 1 nouveau site internet en préparation
  34. 34. 5-3 Une convention exceptionnellepour le Musée de la Grande Guerre• Poursuite de lʼapplication de la convention entre SMT et laCommunauté dʼAgglomération du Pays de Meaux pour lacommercialisation et la promotion du Musée.• En 2012 : 9 salons/workshops, 11 présentations/formations auxprofessionnels, 3 eductours, une quinzaine dʼarticles et dʼinsertionspresse, 3 éductours, une campagne dʼaffichage dans Paris… 
  35. 35. 6- La commercialisation au profitdes acteursTourisme 77 : 1er service réceptif territorial en France(60 réseaux Départementaux)CA : 7 703 885 €
  36. 36. 6-1 La vente à destination desindividuelsNouveau : le site de Vente en Ligne Paris-whatelse.comNombre de dossiers Confirmés : 3 200En 2012 : CA +120%De nombreuses actions on line et off line pour accroîtrela notoriété de Paris What ElseLa vente des GîtesNombre de dossiers confirmés : 3560Vente directe aux consommateurs (B to C).com
  37. 37. 6-1 La vente à destination desindividuelsRenforcement des partenariats avec des distributeurs (TravelFactory ...) et mise en place de nouveaux accords (Groupon ...)Vente aux professionnels (B to B)
  38. 38. 6-2 La vente à destination des groupes• Développement d’outils (brochures, manuels de vente, newsletters…)• Prospection (participation à + de 30 salons) et poursuite despartenariats (SNCF), autocaristes, CE…602 dossiers traités
  39. 39. 6-3 Le tourisme d’affaires• Stabilisation par rapport à 2011, malgré la crise• Un partenariat renforcé entre les hôtels et les sites et Tourisme77

×