Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Séminaire E-commerce "J'ai mal à mon catalogue" by Smile & Akeneo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
Dam et e-business
Dam et e-business
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 83 Publicité

Séminaire E-commerce "J'ai mal à mon catalogue" by Smile & Akeneo

Télécharger pour lire hors ligne

Si vous aussi vous avez des milliers de produits diffusés sur votre site e-commerce, sur mobile ou en magasin, avec des médias à mettre régulièrement à jour par différents contributeurs, il vous faut une solution de PIM (Product Information Management) !

Retour sur le Séminaire Smile et Akeneo qui s'est déroulé le 16 mars à Marseille.

Au programme :
→ Présentation : Smile & Akeneo
→ Le PIM : c'est quoi ?
→ Mise en œuvre : éviter les pièges

Si vous aussi vous avez des milliers de produits diffusés sur votre site e-commerce, sur mobile ou en magasin, avec des médias à mettre régulièrement à jour par différents contributeurs, il vous faut une solution de PIM (Product Information Management) !

Retour sur le Séminaire Smile et Akeneo qui s'est déroulé le 16 mars à Marseille.

Au programme :
→ Présentation : Smile & Akeneo
→ Le PIM : c'est quoi ?
→ Mise en œuvre : éviter les pièges

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Similaire à Séminaire E-commerce "J'ai mal à mon catalogue" by Smile & Akeneo (20)

Publicité

Plus par Smile I.T is open (19)

Plus récents (20)

Publicité

Séminaire E-commerce "J'ai mal à mon catalogue" by Smile & Akeneo

  1. 1. Marseille- Présentation PIM
  2. 2. 2 SOMMAIRE PRESENTATION SMILE & AKENEO LE PIM C’EST QUOI ? MISE EN ŒUVRE EVITER LES PIÈGES 1 2 3
  3. 3. 3 QUI SOMMES-NOUS ? Avril 2016 Présentation de Smile
  4. 4. 4 SMILE, EN QUELQUES CHIFFRES 1er INTÉGRATEUR & INFOGÉREUR EUROPÉEN DE SOLUTIONS OPEN SOURCE Avril 2016 Présentation de Smile + de 25 + de 40 + de 70 ANNÉES D’EXPERIENCE AU SERVICE DE L’OPEN SOURCE PARTENAIRES OPEN SOURCE MILLIONS D’EUROS DE CHIFFRE D’AFFAIRES EN 2015 1000 EXPERTS DE L’OPEN SOURCE +30%DE CROISSANCE EN 2015
  5. 5. 6 18 AGENCES SMILE DANS 9 PAYS Smile développe une présence régionale dans toute l’Europe pour un maximum de proximité avec ses clients Fin 2015 Smile a renforcé son positionnement Européen et la présence auprès de ses clients en intégrant Open Wide, N°2 de l’open source en France Avril 2016 Présentation de Smile
  6. 6. 7 SOURCE AU SERVICE DE VOTRE Technologies de pointe sur les sujets Cloud, Big data Jusqu’à 65% de ROI SAVING Drupal utilisé par la Maison Blanche Linux motorise toutes les bourses mondiales $ Plus de 92% des grandes entreprises utilisent massivement l’open source Twitter, Facebook, Google sont bâtis sur des briques open source INNOVANT SÉCURISÉ POPULAIRE MATURE & STABLE TRANSFORMATION DIGITALE Avril 2016 Présentation de Smile
  7. 7. 8 SMILE, VOTRE PREMIER PARTENAIRE SMILE, VOTRE PREMIER PARTENAIRE DE L’OPEN SOURCE EN EUROPE 1000 collaborateurs, 18 agences, 300 nouveaux projets par an MULTI-TECHNOLOGIES, EXPERTISE UNIQUE Plus de 40 partenariats technologiques avec le plus haut niveau de reconnaissance. OPEN SOURCE EN EUROPE Avril 2016 Présentation de Smile
  8. 8. 2. LE PIM POUR QUOI ?
  9. 9. 10 Le multicanal : une nécessité pour les marques... Mais le multicanal a un prix. Et le multicanal recquiert de l’organisation. Solution !
  10. 10. 11 36 millions de cyberacheteurs en France. Fevad,septembre2016 @akeneopim #PIMFORALL
  11. 11. 12 Un client multicanal réalise un chiffre d’affaires jusqu’à 6 fois supérieur à un client monocanal web. Hervébloch,Fnac @akeneopim #PIMFORALL
  12. 12. 13 Plus de la moitié des internautes utilisent leur smartphone en magasin pour optimiser leurs achats. Fevad,septembre 2016 @akeneopim #PIMFORALL
  13. 13. 14 94% des internautes abandonnent le site s’ils ne trouvent pas l’information qu’ils recherchent. Source ext 2016 @akeneopim #PIMFORALL
  14. 14. 15 En moyenne, 70 % des clients stoppent l'achat de biens ou de services auprès d'une enseigne donnée après une expérience insatisfaisante. CabinetMcKinsey,2013 @akeneopim #PIMFORALL
  15. 15. 16 39% des cyberacheteurs ont déjà retourné un produit (+3 pts vs 2015) Fevad, septembre 2016 @akeneopim #PIMFORALL
  16. 16. 17 20 euros, c’est le prix moyen d’un retour. Fabrique du net, 2015 @akeneopim #PIMFORALL
  17. 17. 18 Le multicanal : une nécessité pour les marques... Mais le multicanal a un prix. Et le multicanal recquiert de l’organisation. Solution !
  18. 18. 19 En moyenne, 40 % des ressources des entreprises sont gâchées par des tâches répétées inutilement. Dynamique mag, 2016 @akeneopim #PIMFORALL
  19. 19. 20 92% des entreprises dans le monde utilisent Excel pour gérer leurs informations produits. Source:VentanaResearch–ValueIndex ProductInformationManagement @akeneopim #PIMFORALL
  20. 20. 21 Seulement un tiers des commerçants se déclare satisfait de la gestion de son catalogue produits. @akeneopim #PIMFORALL
  21. 21. 22 . Solution !
  22. 22. 23@akeneopim #PIMFORALL L’histoire de Julia
  23. 23. 24 une introduction au Management de l’information produit L’histoire de JULIA Et pourquoi un PIM devrait-être au cœur de votre stratégie multicanal
  24. 24. 25 il etait une fois...
  25. 25. 26 Voici Julia Elle travaille au marketing chez ZARO – un retailer Julia
  26. 26. 27 Les affaires marchent bien pour ZARO
  27. 27. 28 Ils ont de nombreux points de vente à travers le monde
  28. 28. 29 Ils ont de beaux produits et des clients fidèles
  29. 29. 30
  30. 30. 31 Ils n’ont pas De site e-commerce
  31. 31. 32 Un jour, Le patron de Julia lui demande de chercher un partenaire pour réaliser un beau site e- commerce pour ZARO
  32. 32. 33 3 mois et un appel d’offres plus tard, Julia trouve un bon partenaire (avec les bonnes compétences & les bons outils) SEO+ + ( + plein d’autres compétences très importantes… )
  33. 33. 34 Et tout se passe bien…
  34. 34. 35 Quand le partenaire demande : le DSI répond :
  35. 35. 36 le partenaire développe alors un connecteur entre l’erp et L’OUTIL E- COMMERCE… ERP
  36. 36. 37 …et tout se passe bien
  37. 37. 38
  38. 38. 39 pas de photo nom produit incompréhensible description très légère
  39. 39. 40 Julia est parfaitement consciente des conséquences que peuvent avoir des pages produits aussi pauvres:  Détérioration de l’image de marque  Impacts sur le SEO  faible taux de conversion  Nombre de retours plus important
  40. 40. 41 julia décide Donc d’enrichir elle même ces informations produits… grosse motivation
  41. 41. 42 C’est décidé, elle utilise EXCEL
  42. 42. 43 Pour Julia, Excel est (à priori) la solution la plus simple et la plus efficace pour gérer au quotidien des infos produits cravates
  43. 43. 44 Et, de nouveau, tout se passe bien…
  44. 44. 45 Sauf que… (ben oui, les choses ne sont jamais aussi simples!)
  45. 45. 46 Les feuilles Excel de Julia se multiplient rapidement… cravates sous-vêtements t-shirts robes
  46. 46. 47 ties spreadsheet underwears spreadsheet shirts spreadsheet dresses spreadsheet pants spreadsheet jewels spreadsheet shoes spreadsheet bags spreadsheet ties spreadsheet underwears spreadsheet shirts spreadsheet dresses spreadsheet pants spreadsheet jewels spreadsheet shoes spreadsheet bags spreadsheet underwears spreadsheet dresses spreadsheet jewels spreadsheet bags spreadsheet Collection Printemps-Eté Collection Automne-Hiver Très rapidement
  47. 47. 48
  48. 48. 49 Julia s’entoure alors de deux collègues pour pouvoir gérer toutes ces données SharonAlex grosse motivation x3
  49. 49. 50 Il leur faut 3 mois à plein temps pour classifier, enrichir et traduire toutes ces informations avril mai juin
  50. 50. 51 Et une fois le travail fini…
  51. 51. 52 …arrive la nouvelle collection!
  52. 52. 53 Julia est épuisée. Elle demande à son patron: Son patron lui répond :
  53. 53. 54 ??? (Qui est Sarah? EtMike?)
  54. 54. 55 Voici Sarah Elle travaille au marketing chez ZARO – un retailer Sarah
  55. 55. 56 Sarah est responsable du catalogue papier de ZARO ZARO
  56. 56. 57 Elle passe beaucoup de temps dans Excel pour enrichir des informations produits… cravates sous-vêtements t-shirts robes
  57. 57. 58 Sarah fait quasiment le même travail que Julia mais pour un canal de vente différent (même chose pour Mike - en charge d’une appli mobile)
  58. 58. 59 C’est La goutte d’eau pour Julia
  59. 59. 60 Elle consacra le reste de sa vie à L’élevage de chèvres…
  60. 60. 61 The End
  61. 61. 62 Où est le Dans cette histoire?
  62. 62. 63  Le patron Où est le Bug ?
  63. 63. 64 (ZARO avait vraiment besoin d’un site e-commerce)
  64. 64. 65  Le patron  Le DSI Où est le Bug ?
  65. 65. 66 (Un ERP n’est pas fait pour stocker des données marketing)
  66. 66. 67  Le patron  Le DSI  Le partenaire Où est le Bug ?
  67. 67. 68 (Il a à priori les bons outils)
  68. 68. 69  Le patron  Le DSI  Le partenaire  Julia Où est le Bug ?
  69. 69. 70 (Excel est le seul outil que Julia a sous la main)
  70. 70. 71  Le patron  Le DSI  Le partenaire  Julia Où est le Bug ?
  71. 71. 72 Quel outil devrait être le référentiel central des informations produits ? ERP Excel Magento (pas fait pour des équipes métier) (parlez en à Julia...) (le e-commerce n’est qu’un canal parmi d’autres)
  72. 72. 73@akeneopim #PIMFORAL L
  73. 73. 74@akeneopim #PIMFORALL
  74. 74. 75 Akeneo en 7 data clés @akeneopim #PIMFORALL
  75. 75. 76@akeneopim #PIMFORALL
  76. 76. 3. MISE EN OEUVRE EVITER LES PIÈGES
  77. 77. Un projet PIM comment ça se passe ?  Définition du « dictionnaire » des données produits en confrontant les différentes visions Conception des différents canaux de diffusion des produits Définition des interfaces qui inscriront le PIM au cœur du SI. Définition des process à mettre en œuvre basés sur la phase de conception. PHASE FONCTIONNELLE PHASE TECHNIQUE Achats Marketing B2B B2C
  78. 78. LES 5 REGLES D’OR POUR REUSSIR SON PROJET PIM “METTRE UN PIM EN OEUVRE EST AVANT TOUT UNE AVENTURE HUMAINE”
  79. 79. REGLE 1 : LE SPONSOR Avoir des sponsors internes  Un projet porté par l’ensemble des services impliqués (DSI, marketing, e- commerce, etc…).  Un sponsor interne légitime auprès de l’ensemble des services Un projet PIM est transverse, il concerne tous les services et nécessite d’avoir un pilote reconnu de tous et ayant toute légitimité
  80. 80. REGLE 2 : UNE ADHESION TOTALE Le PIM doit être perçu comme un outil qui facilitera le travail des utilisateurs finaux et non comme une contrainte. Avoir l’adhésion de tous  Impliquer les utilisateurs finaux tout au long du projet  Anticiper la conduite au changement  Faire un choix de solution user-friendly:
  81. 81. REGLE 3 : UNE CIBLE REALISTE Le PIM n’a pas vocation à remplacer l’ensemble du SI. Il doit être pensé dès le départ de manière progressive. Une expression de besoin réaliste  Ne pas se précipiter en voyant trop grand dès le départ.  Travailler en amont du projet son expression de besoin avec tous les métiers  Garder à l’esprit que le PIM ne se concentre que sur les produits
  82. 82. REGLE 4 : UN REFERENTIEL UNIQUE Le PIM “UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN”. Centraliser correctement l’information  Conception d’un référentiel unique des différentes données produits partagés par tous  Intégrer correctement le PIM au cœur du SI et des différentes sources de données
  83. 83. REGLE 5 : INCORRUPTIBLE Le PIM doit être stable et mutualiser l’enrichissement et la diffusion sur plusieurs canaux. Ne pas corrompre le multi-canal  Ne pas détourner le PIM de son rôle de référentiel unique et commun de données stables dans le temps  Le PIM n’a pas vocation à régler les problèmes d’un canal en particulier au détriment des autres

×