So Cult humans, brands, stories
Marquer les esprits, c’est de plus en plus difficile.                                                        So Cult
La concurrence est rude.                           So Cult
Un être humain standard est confronté à plus de 1000 messages publicitaires par jour.** les estimations varient, mais vous...
Aspérité :n.f. (a-spé-ri-té)Etat de ce qui est rugueux, inégal.Saillie, partie qui dépasse.                               ...
Encore faut-il la retenir.                             So Cult
Retenir l’attention c’est compliqué.                             So Cult
Capter l’attention, c’est bien.Retenir l’attention, c’est mieux.                                    So Cult
So We know
humans  love stories     So Cult
humans  love stories           So Cult
humans  love stories           So Cult
humans love storiesImage : Robbie Cooper Série «Immersion» - «Jerard Ocitti & Noah Harrowes playing Star Wars Battlefront ...
So We think
Parfois, le messagene suffit pas                      awesome logo   So Cult
L’important c’est deraconter une histoire                        So Awesome
le message             ‟with great power              comes great              responsibility”                           S...
l’histoire             So Cult
le message             ‟always follow             your dreams”                          So Cult
l’histoire             So Cult
le message             ‟think different”                           So Cult
l’histoire             So Cult
So What ?
Un message s’adresse à une        audience                             So Cult
Une histoire s’adresse à un          public                              So Cult
Toutes les histoires ont besoin d’un public                                              So Cult
Voilà où sont les publics  Source : « The Conversation Prism » by Brian Sollis & Jess3                                    ...
Oups.        So Cult
Voilà où sont les publics                            Story                                    So Cult
Voilà des outils de storytelling Source : « Social Media Brandsphere» by Brian Sollis & Jess3                             ...
les audiences deviennent des publics               (tant mieux, un public est plus attentif)  audience                    ...
Les médias deviennent des marques                                    So Cult
Les marques deviennent des médias                             So Cult
Les marques deviennent pop                             So Cult
Les marques deviennent cultes                                So Cult
Une bonne histoire de marquecest une bonne histoire tout court.                                       So Cult
So We do
Personade marque            So Cult
Personade marque            Les marques ne font pas que raconter            des histoires, elles vivent des histoires.    ...
Brand Content                So Cult
Brand Content                Un bon contenu de marque, cest                avant tout un bon contenu.                (et s...
Social storytelling                      So Cult
Social storytelling                      Sur les médias sociaux, le                      public est le média et la        ...
StorytellingTransmedia               So Cult
StorytellingTransmedia               Nous sommes multiconnectés.               Une histoire bien racontée, cest           ...
So We are
we are humans  humans    love   stories                So / Cult est né de la rencontre                entre Olivier Ravar...
One   More thing
Sans aspérité, raconter unehistoire, c’est difficile...                               So Cult
Aspérité :n.f. (a-spé-ri-té)Etat de ce qui est rugueux, inégal.Saillie, partie qui dépasse.Fig. Laspérité du caractère. Le...
So Cult          www.socult.net          nous@socult.net          twitter : @so_cult
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

So / Cult présentation (Version Française)

16 785 vues

Publié le

So / Cult. Studio de storytelling.

Humans, Brands, Stories.

Une bonne idée c'est bien.
Une bonne histoire c'est mieux.

Publié dans : Business
  • Soyez le premier à commenter

So / Cult présentation (Version Française)

  1. 1. So Cult humans, brands, stories
  2. 2. Marquer les esprits, c’est de plus en plus difficile. So Cult
  3. 3. La concurrence est rude. So Cult
  4. 4. Un être humain standard est confronté à plus de 1000 messages publicitaires par jour.** les estimations varient, mais vous voyezl’idée : c’est beaucoup. So Cult
  5. 5. Aspérité :n.f. (a-spé-ri-té)Etat de ce qui est rugueux, inégal.Saillie, partie qui dépasse. Capter l’attention, ce n’est pas siFig. Laspérité du caractère. Les compliqué.aspérités du style, tout ce que lestyle a de rude dans la forme. (une fois qu’on a compris certains principes de base, voir photo) So Cult
  6. 6. Encore faut-il la retenir. So Cult
  7. 7. Retenir l’attention c’est compliqué. So Cult
  8. 8. Capter l’attention, c’est bien.Retenir l’attention, c’est mieux. So Cult
  9. 9. So We know
  10. 10. humans love stories So Cult
  11. 11. humans love stories So Cult
  12. 12. humans love stories So Cult
  13. 13. humans love storiesImage : Robbie Cooper Série «Immersion» - «Jerard Ocitti & Noah Harrowes playing Star Wars Battlefront videogame» So Cult
  14. 14. So We think
  15. 15. Parfois, le messagene suffit pas awesome logo So Cult
  16. 16. L’important c’est deraconter une histoire So Awesome
  17. 17. le message ‟with great power comes great responsibility” So Cult
  18. 18. l’histoire So Cult
  19. 19. le message ‟always follow your dreams” So Cult
  20. 20. l’histoire So Cult
  21. 21. le message ‟think different” So Cult
  22. 22. l’histoire So Cult
  23. 23. So What ?
  24. 24. Un message s’adresse à une audience So Cult
  25. 25. Une histoire s’adresse à un public So Cult
  26. 26. Toutes les histoires ont besoin d’un public So Cult
  27. 27. Voilà où sont les publics Source : « The Conversation Prism » by Brian Sollis & Jess3 So Cult
  28. 28. Oups. So Cult
  29. 29. Voilà où sont les publics Story So Cult
  30. 30. Voilà des outils de storytelling Source : « Social Media Brandsphere» by Brian Sollis & Jess3 So Cult
  31. 31. les audiences deviennent des publics (tant mieux, un public est plus attentif) audience public (allégorie) (allégorie) So Cult
  32. 32. Les médias deviennent des marques So Cult
  33. 33. Les marques deviennent des médias So Cult
  34. 34. Les marques deviennent pop So Cult
  35. 35. Les marques deviennent cultes So Cult
  36. 36. Une bonne histoire de marquecest une bonne histoire tout court. So Cult
  37. 37. So We do
  38. 38. Personade marque So Cult
  39. 39. Personade marque Les marques ne font pas que raconter des histoires, elles vivent des histoires. Les meilleures marques sont faciles à reconnaître : ce sont les meilleurs personnages. So Cult
  40. 40. Brand Content So Cult
  41. 41. Brand Content Un bon contenu de marque, cest avant tout un bon contenu. (et son pitch pourrait être la baseline de la marque) So Cult
  42. 42. Social storytelling So Cult
  43. 43. Social storytelling Sur les médias sociaux, le public est le média et la marque est ce que l’on dit d’elle. So Cult
  44. 44. StorytellingTransmedia So Cult
  45. 45. StorytellingTransmedia Nous sommes multiconnectés. Une histoire bien racontée, cest une histoire qui multiplie les points dentrée pour sadapter à nos usages. So Cult
  46. 46. So We are
  47. 47. we are humans humans love stories So / Cult est né de la rencontre entre Olivier Ravard, trouveur didées & raconteur dhistoires, et Célina Barahona, directrice de projets multi-supports.  we are So Cult
  48. 48. One More thing
  49. 49. Sans aspérité, raconter unehistoire, c’est difficile... So Cult
  50. 50. Aspérité :n.f. (a-spé-ri-té)Etat de ce qui est rugueux, inégal.Saillie, partie qui dépasse.Fig. Laspérité du caractère. Lesaspérités du style, tout ce que lestyle a de rude dans la forme. So Cult
  51. 51. So Cult www.socult.net nous@socult.net twitter : @so_cult

×