Les perspectives du portage salarial

1 819 vues

Publié le

L'étude réalisée par TNS Sofres pour Group UMALIS nous apprend que le portage salarial, mieux médiatisé, pourrait être une source d'opportunité et un vecteur de dynamisation de l'entrepreneuriat...

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 819
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 146
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les perspectives du portage salarial

  1. 1. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Les perspectives du portage salarial Une étude TNS Sofres réalisée pour UMALIS Group
  2. 2. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Echantillon Rappel de la méthodologie 2 1052 individus interviewés dont : 952 salariés du privé représentatif de cette population La population des cadres a été boostée puis pondérée pour obtenir un échantillon représentatif 50 indépendants (freelance ou autoentrepreneurs) Interviews réalisées online La représentativité de l’échantillon de salariés est assurée par la méthode des quotas sur les critères de sexe, d’âge, de région, de taille d’entreprise et de secteur d’activité Mode de recueil Le terrain s’est déroulé du 8 au 14 octobre 2014 Dates de terrain Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : « Sondage TNS Sofres pour UMALIS » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.
  3. 3. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Les enjeux de l’étude 3 Alors que le gouvernement souhaite assouplir le code du travail pour « libérer l’embauche », Umalis, société de portage salarial, souhaite communiquer sur cette nouvelle forme plus flexible et simplifiée de l’organisation du travail qu’est le portage salarial et s’interroge sur son potentiel de croissance. L’étude a pour objectifs de : Evaluer l’appétence des salariés du privé pour le portage salarial Identifier les situations propres à déclencher un désir de portage salarial CONTACTS TNS Sofres Eric Chauvet eric.chauvet@tns-sofres.com 01 40 92 47 37 CONTACTS Group UMALIS Julien Billon dir.etudes@umalis.fr 0760 34 03 02
  4. 4. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 1 Les enseignements de l’étude 4
  5. 5. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Les chiffres clés Seuls 35% des salariés du privé ont déjà entendu parlé du portage salarial. 33% des salariés du privé envisageraient à l’avenir de travailler en portage salarial Ils deviendraient « portés » avant tout pour : Gagner en autonomie Gagner en souplesse Si 33% des salariés du privé* se lançaient et parvenaient à conserver a minima leur salaire net annuel actuel, le chiffre d’affaires potentiel du portage salarial serait de 83 milliards d’euros par an. Près de 6 salariés du privé sur 10 pourraient envisager ce statut pour rebondir : remédier à une période de chômage, soutenir un démarrage d’activité indépendante. * Nous avons affecté une pondération de 0,75 à ceux qui envisagent « tout à fait » de travailler en portage salarial et une pondération de 0,25 aux plutôt intéressés.
  6. 6. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Une forme de travail méconnue, qui suscite spontanément une attirance mesurée 11 24 65 2 36 52 10 38 Oui, très attiré Oui, assez attiré Non, pas vraiment attiré Non, pas du tout attiré 62 Oui et je vois précisément de quoi il s'agit Oui, mais je ne sais pas précisément ce que c'est Non Q : Connaissez-vous, ne serait-ce que de nom, le principe du portage salarial ? Q : Diriez-vous que vous êtes attiré(e) par le portage salarial ? A ceux qui connaissent ne serait-ce que de nom le principe du portage salarial (356) Soit 13% des salariés du privé spontanément intéressés par le portage salarial 60% 35% ont déjà entendu parler du portage salarial Ensemble des salariés
  7. 7. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Mais qui une fois explicitée rencontre un succès plus important 7 4 29 40 27 33 67 Q : Pourriez-vous envisager à l’avenir de travailler en portage salarial ? Le portage salarial permet à un consultant de tester une activité d’indépendant, tout en bénéficiant du statut de salarié. La société de portage salarial prend en charge l’ensemble des tâches administratives (comptabilité, assurances…) et transforme le chiffre d’affaire du consultant en salaire. En portage salarial, le travailleur cherche lui-même ses clients et négocie en direct les termes du contrat (définition de la mission, temps imparti, méthodes de travail, honoraires), sans l’intervention de l’entreprise de portage. Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, plutôt pas Non, pas du tout 48% Une fois explicité, on passe ainsi de 13 % d’attractivité à 33% ! Ensemble des salariés
  8. 8. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Le portage salarial séduit au moins un quart de toutes les catégories de salariés 8 4 3 Homme Femme 8 4 2 Moins de 30 ans 30-49 ans 50 ans et plus 4 3 En couple Célibataire 4 3 Avec enfant(s) Sans enfant SEXE ÂGE SITUATION FAMILIALE Q : Pourriez-vous envisager à l’avenir de travailler en portage salarial… 33 % intéressés % intéressés 7 3 Cadres Non cadres STATUT 36 26 33 32 42 35 25 35 26 35 30 Oui, tout à fait Oui, plutôt
  9. 9. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 32 52 13 3 Une fois expérimenté, la satisfaction domine largement ! 9 84 16 Q : Diriez-vous que vous appréciez ou avez apprécié le portage salarial…? Oui, beaucoup Oui, assez Non, pas vraiment Non, pas du tout 1/3 des salariés ayant expérimenté le portage salarial ont beaucoup apprécié l’expérience A ceux qui ont expérimenté le portage salarial (30)* * Base faible
  10. 10. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Pour les salariés intéressés, ce sont avant tout l’autonomie et la souplesse qui attirent 10 85 83 76 75 74 68 67 En poste, mais à la recherche d’une plus grande autonomie En poste, mais à la recherche d’une activité plus souple pour mieux gérer votre équilibre vie professionnelle vie personnelle Alors que vous disposez d’une idée pour vous lancer à votre compte Alors que vous êtes sans activité et recherchez du travail Après une démission, posée pour créer votre propre activité En poste, avec des rapports conflictuels avec vos supérieurs hiérarchiques En poste, sans perspective d’évolution Pour les intéressés, une démarche motivée davantage par les bénéfices attendus du statut que pour fuir une situation Q : Si vous étiez amené(e) à vivre les situations suivantes, seriez-vous intéressé par le fait de recourir au portage salarial ? A ceux qui envisagent de travailler en portage salarial (308) % Oui
  11. 11. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 63 61 58 55 51 45 44 Alors que vous êtes sans activité et recherchez du travail Alors que vous disposez d’une idée pour vous lancer à votre compte Après une démission, posée pour créer votre propre activité En poste, mais à la recherche d’une activité plus souple pour mieux gérer votre équilibre vie professionnelle vie personnelle En poste, mais à la recherche d’une plus grande autonomie En poste, avec des rapports conflictuels avec vos supérieurs hiérarchiques En poste, sans perspective d’évolution Un salarié du privé sur 6 pourrait envisager de prendre ce statut pour remédier à une période de chômage ou soutenir un démarrage d’activité indépendante 11 Q : Si vous étiez amené(e) à vivre les situations suivantes, seriez-vous intéressé par le fait de recourir au portage salarial ? Ensemble des salariés % Oui
  12. 12. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 2 Le CA potentiel du portage salarial
  13. 13. Les perspectives du portage salarial © TNS Octobre 2014 Le CA potentiel du portage salarial 13 83 milliards d’euros par an * Nous avons affecté une pondération de 0,75 à ceux qui envisagent « tout à fait » de travailler en portage salarial et une pondération de 0,25 aux plutôt intéressés. Ce mode de calcul repose sur deux hypothèses : Le fait que les salariés intéressés par le portage salarial parviennent à générer un niveau de revenu comparable à leur revenu net actuel. Le fait que les salariés se déclarant intéressés* pourraient effectivement se mettre en portage salarial. Nous avons d’abord calculé, pour les cadres et pour les non cadres du privé, la formule : % intéressés* x leur salaire net dans l’étude x coefficient charges Puis extrapolé ces résultats à l’ensemble de la population en France (en multipliant les résultats obtenus par le nombre de cadres / de non cadres dans le pays).

×