Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
Pathologies au retour d’unPathologies au retour d’un
voyage en pays tropicalvoyage en pays tropical
--
Orientations généra...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
4 motifs cliniques de consultation (+ 1 b...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
En pratique, ces 4 grands signes clinique...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
La fièvre : limitation aux infections tro...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
La fièvre : limitation aux infections tro...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Diarrhées : orientations
Selon le mode ai...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Diarrhées : orientations
Agents causaux p...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Lésions cutanées : 2 catégories principal...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Lésions cutanées : orientations
La locali...
Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11
Signes respiratoires
En général :
 Infec...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Exemple : LA FIEVRE JAUNE
Maladie due au virus am...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Répartition dans le monde :
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
Tableau clinique biphasique :
Phase aiguë (4-5 jo...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle
DIAGNOSTIQUES DIFFERENTIELS :
22
PHASE AIGUE PHASE ...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22
TRAITEMENT :
 Pas de traitement spécifique
 Que...
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle
Lutte contre la fièvre jaune :
-Vaccination : Vacci...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée
Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission ...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
3 grandes maladies
En eaux douces et stagnantes :
 Bilha...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
1 exemple : la bilharziose
Agents causals :
 Schistosome...
Modes de transmission :
 Chez l’homme
passage par voie transcutané
trajet cardiaque droit, pulmonaire, hépatique, système...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Signes cliniques : généralités et manifestations
communes...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Signes cliniques : phases d’état
quelques semaines à plus...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Diagnostics
Diagnostic positif :
 Notion de contage / in...
Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33
Traitements préventif et curatif
Curatif :
 Praziquantel...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pathologie au retour

746 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Pathologie au retour

  1. 1. Pathologies au retour d’unPathologies au retour d’un voyage en pays tropicalvoyage en pays tropical -- Orientations générales et infections tropicales choisiesOrientations générales et infections tropicales choisies 15 novembre 200615 novembre 2006
  2. 2. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
  3. 3. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 4 motifs cliniques de consultation (+ 1 biologique) Motifs cliniques :  Fièvre ++  Signes digestifs : diarrhées  Signes cutanés  Signes respiratoires Motif biologique :  Hyper éosinophilie
  4. 4. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 En pratique, ces 4 grands signes cliniques: Permettent d’orienter en premier lieu le diagnostic Sont plus fréquemment mixtes :  Fièvre + diarrhée  Fièvre + signes cutanés  …
  5. 5. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 La fièvre : limitation aux infections tropicales Causes principales :  Paludisme à pl. falciparum ++  Fièvre typhoïde  Hépatites virales / arboviroses  Amoebose hépatique L’interrogatoire précise :  Les conditions de séjour  Les activités à risque  Le statut vaccinal, l’observance du ttt prophylactique
  6. 6. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 La fièvre : limitation aux infections tropicales Orientation étiologique selon la courbe thermique :  < 7j : entérocolites, arboviroses (fièvre jaune, dengue).  7j à 14j : palu, fièvre typhoïde, spirochétoses, rickettsioses.  > 14j : palu, hépatites virales, schistosomoses, trypanosomoses, amoebose hépatique.
  7. 7. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Diarrhées : orientations Selon le mode aigu / chronique :  aigu et bénigne : bactérienne ++  subaigu / chronique : parasitoses ++ Si fébrile :  Paludisme ++  Shigellose / salmonellose (Sd dysentérique)
  8. 8. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Diarrhées : orientations Agents causaux principaux :  Bactériens : E. Coli entérotoxinogène, Salmonella, Shigella, Campylobacter jejuni, Yersinia enterocolitica…  Parasitaires : giardiose, amoebose, helminthose digestive. Traitement(s) :  Réhydratation ++  Éventuellement AB : fluoroquinolone en ttt court (< 5j)
  9. 9. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Lésions cutanées : 2 catégories principales Pyodermites à Staph. dorés / Streptocoques :  Récidivantes  Complications sévères possibles, locales ou générales Lésions = signes associés à une infection générale :  Dengue  Primo-infection à VIH  Rickettsiose
  10. 10. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Lésions cutanées : orientations La localisation des lésions orientent le diagnostic :  Œdème face / membres  Ulcération douloureuse ou non, noirâtre  Ulcération nodulaire  Nodules  Larva migrans cutané  Prurit diffus  Exanthème urticaire
  11. 11. Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 Signes respiratoires En général :  Infections banales à pneumocoque Mais :  Évoquer légionellose  Vérifier les cas d’épidémies (viral : isolement)
  12. 12. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
  13. 13. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Exemple : LA FIEVRE JAUNE Maladie due au virus amaril (Flavivirus) Transmission :  VECTEUR = moustique Aedes Aegypti (pique le jour)  RESERVOIR = Homme et singe Épidémiologie :  200 000 cas par an dans le monde  30 000 décès (dans pays d’endémie surtout)
  14. 14. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Répartition dans le monde :
  15. 15. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 Tableau clinique biphasique : Phase aiguë (4-5 jours) : phase rouge congestive  Fièvre d’apparition brutale  Céphalées  Myalgies  Nausées et vomissements  Infection des conjonctives Phase critique, jaune et hémorragique (après période de rémission <24h)  Ictère  Saignement gingival ou nasal  Selles sanglantes, diarrhées  Sang dans les vomissures (« grains de café »)  Pouls lent Phase non systématique
  16. 16. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle DIAGNOSTIQUES DIFFERENTIELS : 22 PHASE AIGUE PHASE CRITIQUE -Paludisme -Dengue (fièvre non hémorragique) -Fièvre typhoïde -Rickettsioses -Autres patho avec signes hémorragiques, dysfonctionnement hépatique et rénal -Hépatites virales -Paludisme grave -Leptospirose -Causes chirurgicales ou toxiques d’ictère
  17. 17. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle22 TRAITEMENT :  Pas de traitement spécifique  Que symptomatique > antipyrétique > Réhydratation
  18. 18. Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Lutte contre la fièvre jaune : -Vaccination : Vaccin Stamaril® (Dans centre agréé)  Obligatoire à l’entrée dans pays d’Afrique tropicale et en Guyane Française  Recommandé pour Afrique inter-tropicale, Sénégal, Kenya et régions amazoniennes -Protections contre les moustiques :  Moustiquaires  Vêtements à manches longues et pantalons  Insecticide sur peau exposée 22
  19. 19. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée Maladies à transmission vectorielleMaladies à transmission vectorielle Plan Orientations et motifs de consultationsOrientations et motifs de consultations11 22 33
  20. 20. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 3 grandes maladies En eaux douces et stagnantes :  Bilharzioses Sols boueux et contaminés :  Anguilluloses,  Ankylostomoses
  21. 21. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 1 exemple : la bilharziose Agents causals :  Schistosome  ver plat de la classe des trématodes  Afrique : S. mansoni, S. haematobium & S. intercalatum  Asie du sud-est : S. mekong & S. japonicum  L’espèce humaine est l’hôte définitif
  22. 22. Modes de transmission :  Chez l’homme passage par voie transcutané trajet cardiaque droit, pulmonaire, hépatique, système porte, veineux mésentérique puis migration des femelles vers les plexus péri-vésicaux, -rectaux, -coliques selon les espèces pour libération des oeufs
  23. 23. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Signes cliniques : généralités et manifestations communes Généralités :  40% de formes asymptomatiques en zones endémique  Symptômes dus a la libération des œufs et à la réaction inflammatoire Manifestations communes :  Pénétration cutanée quelques heures à 7 jours  Phase d’invasion de 14 à 84 jours
  24. 24. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Signes cliniques : phases d’état quelques semaines à plusieurs années B. uro-génitales (S.h):  Hématurie macroscopique avec possible cystite et atteinte génitale chez la femme B. intestinales (S.m et S.i):  Diarrhées sanglantes, rectorragies, douleurs coliques B. hépatospléniques (S.m,S.j et S.k):  hépatite granulomateuse avec hépatosplénomégalie, risque d’hypertension portale ++
  25. 25. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Diagnostics Diagnostic positif :  Notion de contage / incubation  Paraclinique : éosinophilie, écho, ASP  Confirmation : découverte d’œufs, sérologie, biopsie : recherche granulome centré sur un oeuf Diagnostics différentiels (en phase d’invasion) :  Paludisme, Fièvre typhoïde, Dengue
  26. 26. Maladies à transmission cutanéeMaladies à transmission cutanée33 Traitements préventif et curatif Curatif :  Praziquantel (Biltricide®) en dose unique 40mg/kg (ou 60 pour S.j et S.m)  Chirurgie : indications limitées aux séquelles urologiques et portales  Corticothérapie: localisations neuro et fièvre de safari Prévention :  collective  individuelle

×