© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de quémander, plus de 10 ans après son apparition, une carte vita...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de passer 80% de mon temps au comptoir à gérer les problèmes
admi...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Installé, je suis las de perdre mon temps entre réclamations sécu pour règlem...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe de l’ambiguïté entretenue entre commerçant et professionn...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je voudrais comprendre pourquoi l’état continue de dérembourser des
médicamen...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Remplaçant, je suis ne suis pas dupe des passe-droits accordés à certaines
ph...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis ne suis pas dupe des passe-droits accordés à certaines pharmacies par...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Installé, en Société d’Exercice Libérale, je ne comprends toujours pas pourqu...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Salarié, je suis las de constater que diplôme et expérience ne sont pas recon...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe de la concurrence entretenue entre pharmacie avec les
dér...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Installé, je suis las de tous ces parasites (Sociétés informatiques, agenceur...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi,Pharmacien…
J’ai bien compris que les pouvoirs publics s’acharnaient sur nous. Pourquoi les
...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces personnes en CMU ou AME qui ont bien plus d’exigences qu’u...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe des contrôles de la sécurité sociale peu efficaces, notam...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces malades qui passent plus de temps à l’étranger qu’en Franc...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe de ces clients qui tentent de faire passer sur leur carte...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces malades qui restent au téléphone ou jouent avec pendant qu...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Adjoint, je suis las de voir ces titulaires absents du comptoir qui ne consul...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe de mes confrères qui dépannent sans scrupules, prêt à se
...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis ne suis pas dupe de ces pharmaciens qui recyclent leurs retours de
mé...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Installé, je suis las de devoir considérer le pharmacien installé à coté de c...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces médecins qui assurent à leurs malades que le pharmacien le...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe de ces médecins qui sous couvert du secret médical
partic...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces médecins désinformés, sciemment, qui entretiennent l’ambig...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces médecins qui ne savent pas établir une prescription. Dans ...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces médecins irrespectueux qui ne s’appliquent pas à rendre le...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de ces médecins qui ne préviennent pas leurs malades d’éventuels
...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Salarié, je suis las de me voir réduit à ne vendre que des boîtes, sans ancun...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis las d’être considéré comme un épicier vendeur de boîte, avec la compl...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe du lobby des laboratoires qui savent utiliser mon diplôme...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je voudrais comprendre pourquoi on m’impose l’achat d’une licence de pharmaci...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Avec mon expérience de terrain et mes compétences, je pourrai me rendre utile...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Avec mon expérience de terrain et mes compétences, je suis apte à participer ...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis convaincu que l’ouverture du capitale et l’appartenance à des chaines...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je suis convaincu que l’ouverture du capitale aux autres professionnels de sa...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne comprends pas pourquoi je dois payer pour les (mauvais) choix de ceux q...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
J’ai bien conscience de la valeur de mon diplôme qui n’a de doctorat que le t...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Je ne suis pas dupe non plus de la confusion entretenue dans les diplômes de ...
© Sylvain BERTRAND - 2015
Moi, Pharmacien…..
Entre
l’image que j’ai de mon métier,
l’image que je veux renvoyer,
l’image q...
© Sylvain BERTRAND - 2015
@Pharmaticien
www.pharmaticien.com
Moi, Pharmacien…..
Je suis las de l’hypocrisie de ce système....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Moi, Pharmacien...

1 267 vues

Publié le

A la veille des élections aux URPS, coup de gueule d'un pharmacien sur l'évolution des conditions de travail dans sa profession depuis une vingtaine d'année.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 267
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour,

    Thématique intéressante aujourd’hui que nous allons aborder de la manière suivante….
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_Vitale
    La carte Vitale est la carte d'assurance maladie de l'assurance maladie en France. C’estune carte à puce au format carte de crédit permettant de justifier les droits du titulaire de la carte (ou de ses ayants droit, mineurs ou conjoint) à la couverture par un organisme de sécurité sociale des dépenses de santé en France. Cette carte, identique pour tous les régimes obligatoires d'assurance maladie, est utilisable seulement en France.
    La première version a été diffusée en 1998. Depuis mai 2007, elle est progressivement remplacée par une carte de nouvelle génération, la carte Vitale 2, qui affiche la photographie du titulaire, et est plus évoluée techniquement.
  • "Bonjour, vous avez une ordonnance ? Il me faudra votre carte vitale... Elle n'est pas à jour, nous allons la passer à la borne de mise à jour. Votre mutuelle n'est pas à jour non plus, l'avez vous avec vous ?"...
    Tout cela se passe à condition que les éléments demandés soient en possession de la personne qui se présente. Une personne sans carte vitale représente encore plus de travail pour la création de son dossier. Cela concerne-t-il bien le travail de pharmacien ? Sur 10 minutes passées, en moyenne, avec la personne, 8 sont utilisées pour cette partie administrative, en y incluant le temps de facturation (avec scan des ordonnances désormais).
  • Il nous est impossible de vérifier si un malade a ses droits mutuelle à jour pendant la facturation. Combien sont ils à changer de mutuelle en cours d'année (et cela continuera avec la nouvelle loi imposant une mutuelle au travail, les gens préférant cotiser à une seconde mutuelle qui les prendra mieux en charge). Il nous est difficile de vérifier les droits sécu d'un malade, surtout quand celui ci se présente sans sa carte vitale. Le serveur ameli n'est pas toujours accessible. Allez lui expliquer qu'il va devoir payer...
    Les laboratoires nous imposent leurs conditions commerciales, qui resteront toujours meilleures que celles d'un grossiste, mais à condition de faire du volume. Ici ce n'est pas la maladie que l'on soigne mais le nombre de boîtes vendues. Il nous faut calculer notre taux de remise ligne par ligne afin de pérenniser notre outil de travail. Il est désormais bien loin le comptoir. Et si j'ai le malheur de vouloir y aller, c'est l'économie de mon entreprise qui en prend un coup...
  • Comment avoir un modèle économique viable pour mon entreprise qui réponde aux exigences de la sécurité sociale en matière d'économie quand mes ressources proviennent d'une marge commerciale et du volume de boites que je dois vendre pour gagner mon salaire?
  • Comme l'a redit, récemment, l'économiste de la santé, Claude LEPEN, les déremboursements ne servent à rien. Pourquoi persister dans cette voie ? Pourquoi ne pas entreprendre de vraies réformes là où il y en a besoin ? Pour ménager son électorat ?
    https://www.youtube.com/watch?v=yJrkBXJuWgg
  • Je suis effaré de voir que certaines pharmacies (petites en général) sont mises à l'amende presque systématiquement, alors que la sécurité sociale est beaucoup plus laxiste pour les plus grosses (en terme de chiffre d'affaire). Je constate cela pour le tiers payant contre génériques ou pour la délivrance des hypnotiques. Que pouvons nous en penser ?
  • Commençons par les présentations.
    Je suis pharmacien diplômé depuis 1997, installé pendant 7 ans sur Givors, je remplace depuis 2012 dans plusieurs pharmacies de la région lyonnaise.
    Je donne aussi des conseils aux professionnels de santé en stratégie digitale, Internet et réseaux sociaux.
  • Commençons par les présentations.
    Je suis pharmacien diplômé depuis 1997, installé pendant 7 ans sur Givors, je remplace depuis 2012 dans plusieurs pharmacies de la région lyonnaise.
    Je donne aussi des conseils aux professionnels de santé en stratégie digitale, Internet et réseaux sociaux.
  • Moi, Pharmacien...

    1. 1. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien…..
    2. 2. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de quémander, plus de 10 ans après son apparition, une carte vitale que des personnes ne pensent toujours pas à amener à la pharmacie…
    3. 3. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de passer 80% de mon temps au comptoir à gérer les problèmes administratifs de sécurité social et de mutuel des malades (mise à jour des cartes, vérifications des droits…).
    4. 4. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Installé, je suis las de perdre mon temps entre réclamations sécu pour règlements non perçus et commandes laboratoires rudement négociées pour gagner quelques petits points de marge…
    5. 5. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe de l’ambiguïté entretenue entre commerçant et professionnel de santé. J’ai bien conscience qu’il y a une totale incompatibilité entre la gestion d’un commerce et l’économie de la santé.
    6. 6. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je voudrais comprendre pourquoi l’état continue de dérembourser des médicaments quand on sait que cela n’apporte aucune économie pour la sécurité sociale, principalement à cause des reports de prescriptions vers des médicaments encore non génériqués…
    7. 7. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Remplaçant, je suis ne suis pas dupe des passe-droits accordés à certaines pharmacies (sur quel motif ?) par la sécurité sociale, notamment dans le cadre de l’accord tiers-payant contre génériques.
    8. 8. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis ne suis pas dupe des passe-droits accordés à certaines pharmacies par l’Ordre des Pharmaciens ou l’Agence Régionale de Santé, quand je vois des pratiques non déontologiques et des sanctions inexistantes pour des pharmaciens malhonnêtes.
    9. 9. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Installé, en Société d’Exercice Libérale, je ne comprends toujours pas pourquoi je dois payer 2 fois ma cotisation ordinale pour pouvoir exercer mon art, une fois à titre personnel, une seconde fois pour le titre de ma société…
    10. 10. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Salarié, je suis las de constater que diplôme et expérience ne sont pas reconnus dans cette profession. Changer d’officine avec 15 années d’expérience au comptoir équivaut à un redémarrage à zéro sur tous les plans.
    11. 11. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe de la concurrence entretenue entre pharmacie avec les déremboursements. Si les pharmaciens offrent un service d’utilité publique, pourquoi le prix des médicaments, même non remboursés, n’est il pas plus encadré ? N’est-il pas plus facile de profiter de cette concurrence pour empêcher une profession de se fédérer et mieux la manipuler ?
    12. 12. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Installé, je suis las de tous ces parasites (Sociétés informatiques, agenceurs, intermédiaires divers, organismes de formation obligatoire..) qui profitent de mon statut d’indépendant pour me tondre comme un mouton…
    13. 13. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi,Pharmacien… J’ai bien compris que les pouvoirs publics s’acharnaient sur nous. Pourquoi les vignettes ont disparues des boites de médicaments (semant un peu plus le trouble quant aux remboursements de la sécu) ?
    14. 14. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces personnes en CMU ou AME qui ont bien plus d’exigences qu’un malade « normal », notamment en ce qui concerne leurs vaccins ou les médicaments génériques…
    15. 15. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe des contrôles de la sécurité sociale peu efficaces, notamment concernant l’attribution des CMU.
    16. 16. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces malades qui passent plus de temps à l’étranger qu’en France et qui me demandent l’intégralité de leur traitement pour l’année, sans en faire la demande préalable à la Sécurité Sociale.
    17. 17. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe de ces clients qui tentent de faire passer sur leur carte vitale des soins pour un cousin lointain de passage en France...
    18. 18. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces malades qui restent au téléphone ou jouent avec pendant que je leur explique leur traitement. Seraient ils plus attentifs devant une machine ?
    19. 19. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Adjoint, je suis las de voir ces titulaires absents du comptoir qui ne consultent pas leur équipe dans le cadre d’un réaménagement de leur officine. Que dire, entre autres, de l’ergonomie des postes de travail ?
    20. 20. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe de mes confrères qui dépannent sans scrupules, prêt à se prostituer devant leur client pour réaliser leur chiffre d’affaire.
    21. 21. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis ne suis pas dupe de ces pharmaciens qui recyclent leurs retours de médicaments dans leur stock au lieu de les envoyer à Cyclamed.
    22. 22. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Installé, je suis las de devoir considérer le pharmacien installé à coté de chez moi comme un concurrent à abattre et non comme un confrère avec qui travailler.
    23. 23. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces médecins qui assurent à leurs malades que le pharmacien les dépannera sans problème parce qu’il n’a pas le temps de les recevoir. Les médicaments sont gratuits, bien entendu…
    24. 24. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe de ces médecins qui sous couvert du secret médical participent avec complaisance au trou de la sécurité sociale, sans aucun contrôle possible.
    25. 25. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces médecins désinformés, sciemment, qui entretiennent l’ambiguïté sur la qualité des médicaments et de leurs génériques.
    26. 26. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces médecins qui ne savent pas établir une prescription. Dans plus de 95% des cas, il manque une information obligatoire concernant le malade : âge, poids, même pour les adultes. Que dire de ces médecins qui ne savent pas comment prescrire un médicament stupéfiant ou un médicament d’exception. Ont-ils été assidus pendant leurs études?
    27. 27. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces médecins irrespectueux qui ne s’appliquent pas à rendre leur prescription lisible pour leur malade comme pour le pharmacien qui la délivre, bien qu’ils aient tous touché une prime d’équipement informatique de la part de la sécurité sociale. Où est passé cet argent ?
    28. 28. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las de ces médecins qui ne préviennent pas leurs malades d’éventuels risques avec leurs traitements. Le pharmacien passe alors pour un vendeur de boites briseur de rêve. Et ces médecins qui en connaissent bien plus que moi sur les médicaments ? Quand je pense qu’ils ont eu au maximum 120h de pharmacologie durant leurs années d’études, j’en ai fait pendant 5 ans…
    29. 29. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Salarié, je suis las de me voir réduit à ne vendre que des boîtes, sans ancune reconnaissance pour mes années d’études et mes diplômes. Un simple BTS Action commercial avec une spécialisation en produits de santé aurait suffit pour ce boulot… A faire de l'administratif et de la manutention, cette profession en a perdu son attrait intellectuel. Elle est devenue mercantile au détriment des malades.
    30. 30. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis las d’être considéré comme un épicier vendeur de boîte, avec la complicité de l’Ordre des Pharmaciens, des laboratoires pharmaceutiques, de la sécurité sociale et des mutuelles. Ce métier me cantonne à un rôle de logisticien de plus en plus éloigné de mon rôle de conseiller et d’éducateur thérapeutique.
    31. 31. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe du lobby des laboratoires qui savent utiliser mon diplôme pour vendre des produits plus ou moins efficaces. Je ne suis pas dupe non plus des passe-droits qui peuvent exister pour certains fabricants (dernier cas en date, la pilule Cérazette et certains de ses génériques non remboursés, exceptés Antigone et Optimizette, pour quelle raison ?).
    32. 32. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je voudrais comprendre pourquoi on m’impose l’achat d’une licence de pharmacie, chère et peu rentable, pour pouvoir vendre des médicaments sur Internet, ou simplement ouvrir une pharmacie spécialisée en homéopathie. Payer ma cotisation à l’ordre n’est-il déjà pas suffisant pour pouvoir exercer mon art?
    33. 33. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Avec mon expérience de terrain et mes compétences, je pourrai me rendre utile en entreprise, dans les lycées et collèges, afin de mieux former les usagers des médicaments, d’éviter le gaspillage et prévenir des comportements à risque.
    34. 34. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Avec mon expérience de terrain et mes compétences, je suis apte à participer à de nouveaux projets de e-santé et de e-pharmacie. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi ce sont des non pharmaciens qui décident à ma place de ce qu’il convient de faire dans ces domaines. Ne suis-je pas le mieux placé pour mettre en place aujourd’hui les outils numériques qui amélioreront mon quotidien professionnel demain ?
    35. 35. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis convaincu que l’ouverture du capitale et l’appartenance à des chaines est l’avenir de notre profession, les salariés auront à y gagner sur de nombreux plans, à commencer par un développement de carrière beaucoup plus valorisant et enrichissant.
    36. 36. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je suis convaincu que l’ouverture du capitale aux autres professionnels de santé et la création de maisons de santé, en ville comme en zone rurale, est l’avenir de notre profession. Les malades, les professionnels, tous ont à y gagner…
    37. 37. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne comprends pas pourquoi je dois payer pour les (mauvais) choix de ceux qui ont exercé mon métier avant moi, ceux là même qui profitent aujourd’hui d’une retraite agréable après avoir user et abuser du système…
    38. 38. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. J’ai bien conscience de la valeur de mon diplôme qui n’a de doctorat que le titre. Sans un diplôme d’école de commerce ou d’ingénieur complémentaire, un doctorat de pharmacie ne vaut rien en dehors d’une officine ou d’un service qualité en industrie. Dans peu de temps il ne cautionnera même plus la présence d’un pharmacien pour vendre un médicament.
    39. 39. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Je ne suis pas dupe non plus de la confusion entretenue dans les diplômes de ceux qui travaillent en officine.. Pour monsieur ou madame tout le monde, il n’y a que des pharmaciens dans l’officine.
    40. 40. © Sylvain BERTRAND - 2015 Moi, Pharmacien….. Entre l’image que j’ai de mon métier, l’image que je veux renvoyer, l’image que je crois renvoyer, l’image que je renvoies, l’image que vous vous faites de mon métier, l’image que vous pensez voir, l’image que vous voyez, l’image que vous avez envie d’interpréter, l’image que vous interprétez, il y a dix possibilités pour vous vous fassiez une mauvaise idée de ce qu’est réellement mon métier. [Texte librement inspiré de l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu de EDMOND WELLS (Merci Bernard WEBER)]
    41. 41. © Sylvain BERTRAND - 2015 @Pharmaticien www.pharmaticien.com Moi, Pharmacien….. Je suis las de l’hypocrisie de ce système. J’aimerais simplement exercer le métier pour lequel j’ai été formé…

    ×