SlideShare une entreprise Scribd logo

Exposition Audaces Architecturales Rennes 2030

Exposition sur la nouvelle architecture rennaise

1  sur  15
Télécharger pour lire hors ligne
3
2
7
8
9
1011
12
13 6
5
4
1
L’ÎLE Ô BOIS
AVENUE JACQUELINE DE ROMILLY
/ BEAUREGARD QUINCE
JULES FERRY
RUE JEAN GUÉHENNO / CENTRE-VILLE
L’ESPACE SOCIAL
COMMUN
RUE GUY ROPARTZ / MAUREPAS GAYEULLES
L’ÉTOILE
AVENUE PROFESSEUR CHARLES FOULON
/ BEAULIEU
L’HÔTEL PASTEUR
PLACE PASTEUR / CENTRE-VILLE
ÎLOT BEAUMONT
BOULEVARD BEAUMONT / EURORENNES
LE PÔLE ASSOCIATIF
AVENUE DES PAYS BAS / LE BLOSNE
LE PÔLE ÉDUCATIF
SIMONE VEIL
RUE ROGER-HENRI GUERRAND / LA COURROUZE
GUINES-B2
BOULEVARD DE SAINT-CONWOÏON / GUINES
KIOSQUES
QUAIS DE LA VILAINE / CENTRE-VILLE
ÎLOT DREYFUS
QUAI EMILE ZOLA / CENTRE-VILLE
ÎLOT BONNE NOUVELLE
PLACE SAINT ANNE / CENTRE-VILLE
ÎLOT E
RUE DE NANTES / MADELEINE
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNES
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
UNE NOUVELLE
ARCHITECTURE
RENNAISE ?
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
Durant la concertation Rennes
2030, vous nous avez dit votre
envie de faire entrer notre
ville dans une nouvelle ère, en
donnant une place plus belle
à la nature, à l’eau, à notre
patrimoine et à l’architecture.
Il y a un an, nous exposions ici
des projets architecturaux qui
illustraient ce tournant dans
l’amènagement de Rennes.
Aujourd’hui, nous vous en
présentons 13 nouveaux
qui, de Guines à Madeleine,
en passant par la Vilaine,
inscrivent Rennes dans la
modernité de notre époque.
Ils se réaliseront pour la
plupart dans le centre-ville.
Il connait depuis quelques
années une dynamique
nouvelle, avec le Mail François
Mitterrand ou le Couvent
des Jacobins, en attendant la
nouvelle gare et la ligne b du
métro.
Il nous faut maintenant
imaginer les prochaines étapes
pour renforcer encore la
qualité de vie à «la rennaise».
C’est l’objectif de cette
nouvelle concertation Rennes
2030, que nous ne séparons
pas d’une exigence plus forte,
dès maintenant, en matière
de propreté et de tranquillité
publique.
Exprimez-vous pour dire
le cœur de Rennes de la
prochaine décennie.
À bientôt !
Nathalie Appéré
maire de rennes
Sébastien Sémeril
1er
adjoint à l’urbanisme
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
« Commentconstruireunnouveaubâtiment
au regard de la charge symbolique du lieu ?
L'immeuble de 12 logements sociaux qui va
s'éleverau-dessusdefuturestationdemétro,
devaitapporteruneréponseàcettequestion
complexe,décritPhilippeBarré.Nousavons
cherché à produire une architecture toute
à la fois intense et discrète. Ce bâtiment
palimpsesteauxantipodesdel'architecture
générique, agrège différentes époques
bâties. Le projet s'appuie sur un socle en
béton paré de granit : la partie «émergée»
delabouchedemétroquiadopteunlangage
plusminéralenréférenceaumondesouter-
raindumétromaisaussiauxrez-de-chaussée
depierredesmaisonsàcolombages.Cesocle
UNE PRÉSENCE DISCRÈTE ET INTENSE
Agence Barré-Lambot, Nantes
ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2020.
ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ARCHIPEL HABITAT
«AU VU DE LA CHARGE
SYMBOLIQUE DU LIEU
ET DES NOMBREUSES
CONTRAINTES, CE
BÂTIMENT N'ALLAIT PAS
DE SOI. À L'OPPOSÉ D'UNE
ARCHITECTURE GÉNÉRIQUE,
IL N'EST REPRODUCTIBLE
NULLE PART AILLEURS. »
Philippe Barré, architecte.
conjugue plusieurs fonctions : billetterie et
lieud'information,sortiedumétromaisaussi
hall d'entrée des logements. Au premier
niveau, la façade bois abrite les logements
et les locaux de l’agence STAR. L'occupation
Plus que jamais la place Sainte - Anne, vibre entre passé et
présent comme l'un des centres névralgiques de Rennes.
Le nouveau centre des congrès récemment livré entre les murs
du couvent des Jacobins, la ligne B du métro, le réaménagement
des espaces publics voisinent avec la présence intemporelle des
maisons à colombage du 17e
et 18e
siècle et de l'église Saint-Aubin
restée inachevée.
SIGNE
DISTINCTIF
RÉ-INTERPRÉTATION
DES PANS DE BOIS
ÎLOT BONNE NOUVELLE
PLACE SAINTE-ANNE / CENTRE-VILLE
optimale du terrain, l'attention constante
au contexte, la situation en angle du projet
ont sculpté une volumétrie délicate qui rat-
trape en douceur les échelles des construc-
tions voisines. Tout en affirmant une façade
publique sur la place, les vantelles en bois
offrentauxespacesextérieursenloggias,un
filtre protégeant l'inimité des habitants. En
cœur d'îlot, une cour habitée par un jardin
ajoute des qualités d'orientation aux loge-
ments. Desdétailsdomestiquescommedes
lucarnes ou les pans de bois résonnent avec
les éléments d'architecture des bâtiments
patrimoniaux présents sur la place. »
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
Conçu comme un ensemble de maisons accueillantes, l'Espace
social commun de Maurepas rassemble des services d'accueil,
d'information, d'aide à la personne habituellement séparés.
Implanté rue Guy Ropartz, cet outil inédit reprend la figure
domestique du village, initiant une centralité nouvelle dans le
quartier. De la rue urbaine animée, jusqu’à son cœur d’îlot
végétalisé, l’Espace Social Commun rayonne par la multiplicité de
ses facettes.
SIGNE
DISTINCTIF
RASSEMBLER DANS
UN MÊME LIEU
LES SERVICES
AUX HABITANTS
« Leprojetdel'espacesocialcommuns'inscrit
danslecadredesvastesopérationsderenou-
vellement urbain en cours dans le quartier
Maurepas-Gayeulles, rappelle Antoine Béal.
Ce programme original a pour particularité
d'associerdansunmêmebâtiment,desoutils
et services très divers : centre social, salle
polyvalente,annexedelamairiedequartier,
services aux habitants ( halte-garderie, PMI,
planning familial), services d'accompagne-
ment des personnes (CCAS, CDAS, direction
de l'éducation et de l'enfance, direction des
L'ESPACE
SOCIAL COMMUN
RUE GUY ROPARTZ / MAUREPAS-GAYEULLES
ACCUEILLIR DANS LA DIVERSITÉ ET L'UNITÉ
Agence Béal  Blanckaert, Paris et agence Bourdet-Rivasseau, Rennes
ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021
ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : CONSEIL DÉPARTEMENTAL D'ILLE-ET-VILAINE		
sportsetdesactivitésphysiques,espaceres-
sources emploi)... L'enjeu consistait à imagi-
ner sur une parcelle relativement petite, un
équipementcommunàtouscesservicestout
enpermettantdelesdistinguer.Unjeud'équi-
libreentrelagestiondelafluiditéetlebesoin
de confidentialité.
Parallèlementauxespacesdédiésaupublic,
les bureaux de chaque service sont ouverts
sur des jardins, avec des pièces communes,
desterrassesquirassemblent...L'architecture
faciliteledialoguedesinstitutionsauservice
descitoyens.L'archétypedelamaisondécli-
née en une série de bâtiments distincts
raconte la pluralité des services, l’oeuvre
collectivedeceprojet.Chacunesedistingue
par une tonalité légèrement différente : son
échelle, sa volumétrie, son orientation, sa
matérialité...L'attentionportéeàdesdétails
domestiques (découpage des ouvertures,
présence de meneau,...) évite d'avoir une
architecture de bureaux. Le traitement des
façadesenossatureboismetenvibrationde
la tuile émaillée colorée notamment en toi-
ture avec des pans de bois en pignon et au
niveau des pans coupés des maisons... Un
socle de jardins et de terrasses accessibles
fédère et apaise. Ouvert sur l'espace public,
lejardincommeune«fenêtreurbaine»invite
à entrer. »
« L'ÉCRITURE ARCHITECTURALE TRADUIT UN PROGRAMME
ENTIÈREMENT DÉDIÉ À LA PERSONNE FRAGILE. C'EST UNE
RÉPONSE À UN PROJET POLITIQUE. LA REPRÉSENTATION
SPATIALE D'UNE FORME DE DÉMOCRATIE OÙ LA PUISSANCE
PUBLIQUE NE DÉMONTRE PAS SON AUTORITÉ MAIS PLUTÔT
SA CAPACITÉ À ACCUEILLIR ET À CO-CONSTRUIRE. »
Antoine Béal, architecte.
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
Implanté à l'angle de la rue Jean Guéhenno et de l'avenue Jules
Ferry, le projet d'immeuble de 40 logements sociaux réalisés
par l'agence Explorations architecture va accompagner
l'arrivée d'une nouvelle mobilité dans le quartier de la faculté
de Droit. Construit au-dessus de la future station de métro
Jules Ferry, ce bâtiment tout en gradins articule plusieurs
échelles. La toiture, envisagée comme une cinquième façade
végétale, redescend par un jeu de terrasses vers une nouvelle
place. .Celle-ci, futur pôle de vitalité du quartier connaîtra des
usages différents ; étudiants, promeneurs et riverains.
SIGNE
DISTINCTIF
MODELER UNE PLACE
URBAINE POUR LES
HABITANTS ET USAGERS
«Ceprojetaétépensécommeunetransition
entre l'architecture publique relativement
imposante des bâtiments universitaires et
celle plus domestique de la rue, ponctuée
par un tissu mixte de maisons de caractère
et de petits collectifs, décrit Yves Pagès,
Explorations architecture. C'est un projet
singulier comme nous les apprécions à
l'agence,dupointdevueurbaincommemais
aussidupointdevuetechnique.Leprojetde
sept étages à l'angle des deux axes, va s'éle-
ver au-dessus de la future station de métro
Jules Ferry. Il fallait fabriquer une sorte de
« bâtimentpont»avecunsystèmeparticulier
de fondations en réponse à ce sous-sol un
peu particulier tout en proposant des par-
kings. Le projet devait s'éloigner suffisam-
mentdutunneldumétropourquelastation
puisse déboucher sur une nouvelle place
publique. Ainsi l'émergence de sept étages
permetd'inscrireunnouveaurepèredansle
front bâti.
JULES FERRY
RUE JEAN GUÉHENNO/ CENTRE-VILLE
DES TERRASSES AUX PORTES DES PRAIRIES
Agence Explorations architecture, Paris
ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2021.
ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ARCHIPEL HABITAT / LEGENDRE IMMOBILIER	
« LA CRÉATION D'UNE LIGNE DE MÉTRO TRANSFORME
LA VILLE. TRAVAILLER UNE INSERTION URBAINE DE QUALITÉ
À PROXIMITÉ D'UNE TELLE INFRASTRUCTURE PARTICIPE AU
RENOUVELLEMENT URBAIN. »
Yves Pagès, architecte
Un paysage de toiture permet d’intégrer le
bâtidanscecontexteurbainentensionentre
deuxéchelles.Unetopographiedeterrasses,
soitprivativessoitpartagées,redescendvers
la place publique pour retrouver le gabarit
des maisons. Le traitement des façades
alternelacouleurdoucedelapierrecalcaire
etcelleplusocredelabrique,deuxcouleurs
dominantesdanslequartier.Lesmenuiseries
et la serrurerie en laque doré apportent une
touche domestique à la façade urbaine.
Uneffetrenforcéparlescadressaillantsdes
fenêtres qui donne du relief. Le système de
loggia en creux a été préféré à des balcons
en saillie. Dans un contexte de raréfaction
du foncier urbain, ce programme permet de
répondreaubesoindelogementsocialavec
uncadredeviedequalitéetuneaccessibilité
optimale. L'agence travaille sur plusieurs
projets similaires dans le cadre du Grand
Paris.Lacréationd'unelignedemétrotrans-
formelaville.Travailleruneinsertionurbaine
dequalitéàproximitéd'unetelleinfrastruc-
ture participe au renouvellement urbain. »
LES AUDACES
ARCHITECTURALES
DE RENNESRENNES 2030
LA VILLE À VOTRE IDÉE
Projet phare de l’appel à manifestation d'intérêt Construction
Bois pour Tous lancé par Rennes Métropole en 2017, le projet L'Île
ô bois situé dans le quartier Beauregard-Quincé se distingue par
son approche innovante des formes urbaines et des techniques
constructives.
Les agences d'architecture Tanguy  Liard et A'DAO ont imaginé
trois îlots habités, mêlant harmonieusement le collectif à la
maison individuelle, en immersion au cœur du futur parc
Quincé-Beauregard.
SIGNE
DISTINCTIF
CONSTRUCTION
BOIS
« Porté par l’innovation de la construction
bois, ce projet s'installe en lisière de ville,
entre ville et campagne, dans le quartier de
Beauregard-Quincé, là où la ville prend fin,
souligne Christine Tanguy. Les logements,
39  maisons du T3 au T5 évolutives et deux
collectifs de 35 logements, sont répartis sur
trois parcelles de 3500 m2
à 4500 m2
. Ces
lanières de prairie glissent naturellement
entre les haies bocagères existantes. Nous
avonsimaginédenouvellesformesurbaines
en réinterprétant des fondamentaux : les
maisonsenbandes,larue,lavenelle,laplace,
laterrasse...Avecuneidéeforte:«Habiterle
parc»toutenayantsoindenerienconfisquer
aux autres habitants du quartier. Ainsi les
constructions, s’implantent perpendiculai-
rementauréseaudevoirie.Lesperspectives
visuelles sur le paysage restent ainsi déga-
géesetlesaccèsversl'espacepublicorganisé
en mode doux. En bordure de Beauregard,
les deux collectifs de six et sept étages
viennent rattraper l'échelle du quartier puis
pareffetdegradinlesvolumétriessefondent
peu à peu dans le parc jusqu'à l'échelle de la
maison individuelle. »
« La conception de ce projet résulte d'un tra-
vail en équipe avec le promoteur Ataraxia et
l'entreprise Belliard, spécialisée dans la
construction bois afin d'obtenir le meilleur
rapportentrecontraintes,qualité,coût,note
PhilippeCognard(A'DAO).Lesystèmeconstruc-
tif utilise le bois structurel (panneaux CLT,
bois massif lamellé croisé) et l'ossature bois.
Lesjeuxdevolumétrieserépondent,déclinés
à l'échelle du collectif et de la maison indivi-
duelle.Enfaçade,lavêturealterneunbardage
métalliqueàjointdeboutavecdeslamesbois
verticales. Chaque logement dispose de ter-
rasses, de grands balcons ou de jardins. Des
espaces partagés favorisent un « vivre
ensemble » différent pour chaque ilot : ter-
rasse commune, chambres partagées, ruche
et solarium... »
L'ÎLE Ô BOIS
AVENUE JACQUELINE DE ROMILLY / BEAUREGARD-QUINCÉ
UN ARCHIPEL HABITÉ
ENTRE VILLE ET CAMPAGNE
Agence Liard  Tanguy, Rennes et Agence A'dao, Rennes
ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2021.
ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ATARAXIA PROMOTION ET ENTREPRISE
BELLIARD (EXPERTISE CONSTRUCTION BOIS)
« EXPLORER DE NOUVEAUX «VIVRE ENSEMBLE»,
C’EST IMAGINER DE NOUVELLES FORMES URBAINES
EN RÉINTERPRÉTANT LES FONDAMENTAUX COMME LES
MAISONS EN BANDES, LA RUE, LA VENELLE, LA PLACE,
UNE CERTAINE « IMAGE » DE L’ARCHITECTURE
VERNACULAIRE, COMMUN À L’IMAGINAIRE COLLECTIF. »
Liard  Tanguy et A'DAO, architectes
Publicité

Recommandé

Portfolio architecture
Portfolio architecturePortfolio architecture
Portfolio architectureduchene-sophie
 
Portfolio architecture
Portfolio architecturePortfolio architecture
Portfolio architectureduchene-sophie
 
Portfolio Timothée Foyer 2015
Portfolio Timothée Foyer 2015Portfolio Timothée Foyer 2015
Portfolio Timothée Foyer 2015Timothée Foyer
 
Elodie Martin - Diplomée d'état en architecture - Portfolio
Elodie Martin - Diplomée d'état en architecture - PortfolioElodie Martin - Diplomée d'état en architecture - Portfolio
Elodie Martin - Diplomée d'état en architecture - PortfolioElodie Martin
 
Portfolio d'architecture
Portfolio d'architecturePortfolio d'architecture
Portfolio d'architectureElena Balan
 

Contenu connexe

Tendances

Portfolio_Justine_Rosset
Portfolio_Justine_RossetPortfolio_Justine_Rosset
Portfolio_Justine_RossetJustineRosset1
 
Portfolio Lucie Turcry
Portfolio Lucie TurcryPortfolio Lucie Turcry
Portfolio Lucie TurcryLucie Turcry
 
Portfolio martin nys
Portfolio martin nysPortfolio martin nys
Portfolio martin nysmartin nys
 
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_D
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_DARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_D
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_DMaeva Danglot
 
Lettre PLU
Lettre PLULettre PLU
Lettre PLUOsons
 
Portfolio OMARI Oussama
Portfolio OMARI Oussama Portfolio OMARI Oussama
Portfolio OMARI Oussama Oussama OMARI
 
Projet du Haut de la Tranchée à Tours
Projet du Haut de la Tranchée à ToursProjet du Haut de la Tranchée à Tours
Projet du Haut de la Tranchée à ToursYves MASSOT
 
Portfolio d'architecture Houssem Koussa
Portfolio d'architecture Houssem KoussaPortfolio d'architecture Houssem Koussa
Portfolio d'architecture Houssem KoussaHoussem Koussa
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageHiba Architecte
 
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013Mairie de Montpellier
 
Book Sara Guilbert
Book Sara GuilbertBook Sara Guilbert
Book Sara Guilbertsaraguilbert
 
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013Notice modif simplifiee atrium_nov 2013
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013Mairie de Montpellier
 
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15  mai 2008Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15  mai 2008
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008Association Villes Internet
 
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...legaysabine
 
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014Association Villes Internet
 
Tribune les halles
Tribune les hallesTribune les halles
Tribune les hallesDaucej
 
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013Julien Botella
 

Tendances (20)

Portfolio_Justine_Rosset
Portfolio_Justine_RossetPortfolio_Justine_Rosset
Portfolio_Justine_Rosset
 
Portfolio Lucie Turcry
Portfolio Lucie TurcryPortfolio Lucie Turcry
Portfolio Lucie Turcry
 
Portfolio martin nys
Portfolio martin nysPortfolio martin nys
Portfolio martin nys
 
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_D
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_DARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_D
ARCHITECTURE_PORTFOLIO MAY_D
 
Lettre PLU
Lettre PLULettre PLU
Lettre PLU
 
BOOK LAURA MACAIRE
BOOK LAURA MACAIREBOOK LAURA MACAIRE
BOOK LAURA MACAIRE
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
 
Tower Flower
Tower FlowerTower Flower
Tower Flower
 
Portfolio OMARI Oussama
Portfolio OMARI Oussama Portfolio OMARI Oussama
Portfolio OMARI Oussama
 
Projet du Haut de la Tranchée à Tours
Projet du Haut de la Tranchée à ToursProjet du Haut de la Tranchée à Tours
Projet du Haut de la Tranchée à Tours
 
Portfolio d'architecture Houssem Koussa
Portfolio d'architecture Houssem KoussaPortfolio d'architecture Houssem Koussa
Portfolio d'architecture Houssem Koussa
 
Paris seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichageParis seine rive gauche affichage
Paris seine rive gauche affichage
 
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
Diaporama atelier 4 café projet urbain jeudi 11 avril 2013
 
Book Sara Guilbert
Book Sara GuilbertBook Sara Guilbert
Book Sara Guilbert
 
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013Notice modif simplifiee atrium_nov 2013
Notice modif simplifiee atrium_nov 2013
 
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15  mai 2008Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15  mai 2008
Equipe Chemetov - Gagarine-Truillot Ivry - 15 mai 2008
 
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...
A la reconquête des centres anciens en voie de dévitalisation. Etude prospect...
 
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014
Revue de projet citoyenne logement du 4 novebre 2014
 
Tribune les halles
Tribune les hallesTribune les halles
Tribune les halles
 
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013
Architecture_Botella Julien_Portfolio_2009/2013
 

Similaire à Exposition Audaces Architecturales Rennes 2030

Portfolio Sirine Cohou
Portfolio Sirine CohouPortfolio Sirine Cohou
Portfolio Sirine CohouSirine Cohou
 
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbainRENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbainrennesmetropole
 
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)Association Villes Internet
 
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013Mairie de Montpellier
 
Construction moderne 94
Construction moderne 94Construction moderne 94
Construction moderne 94Immy Gray
 
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...Association Villes Internet
 
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de Rennes
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de RennesPrix Jeunes talents en Architecture de la ville de Rennes
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de RennesSylvieMicout
 
Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1denisber
 
Projet Creche 18eme
Projet Creche 18emeProjet Creche 18eme
Projet Creche 18emezulunation
 
Portfolio 2013
Portfolio 2013Portfolio 2013
Portfolio 2013laraqueau
 
Bus RATP : Ligne 87 archibus
Bus RATP : Ligne 87 archibusBus RATP : Ligne 87 archibus
Bus RATP : Ligne 87 archibusQuoimaligne Idf
 
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractères
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractèresCarré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractères
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractèresbdury
 
Portfolio 2013 Paul Barrère
Portfolio 2013 Paul BarrèrePortfolio 2013 Paul Barrère
Portfolio 2013 Paul BarrèrePaul Barrère
 

Similaire à Exposition Audaces Architecturales Rennes 2030 (20)

Ivry logements oph rue E. Blin / Ampère
Ivry logements oph rue E. Blin / AmpèreIvry logements oph rue E. Blin / Ampère
Ivry logements oph rue E. Blin / Ampère
 
Portfolio Sirine Cohou
Portfolio Sirine CohouPortfolio Sirine Cohou
Portfolio Sirine Cohou
 
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbainRENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain
 
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)
Ivry - Résidence Ampère (logements sociaux et accession)
 
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
Presentation secchi vigano mensia assises du projet urbain 7 mai 2013
 
Construction moderne 94
Construction moderne 94Construction moderne 94
Construction moderne 94
 
habitat mixte
habitat mixte habitat mixte
habitat mixte
 
Portfolio Théophile HENRY
Portfolio Théophile HENRYPortfolio Théophile HENRY
Portfolio Théophile HENRY
 
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
Ivry Confluences - CONCERTATION micro-quartier: les franges du parc de la Con...
 
Portfolio Théophile HENRY.pdf
Portfolio Théophile HENRY.pdfPortfolio Théophile HENRY.pdf
Portfolio Théophile HENRY.pdf
 
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de Rennes
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de RennesPrix Jeunes talents en Architecture de la ville de Rennes
Prix Jeunes talents en Architecture de la ville de Rennes
 
Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1Opac raby docrestit1204_v1
Opac raby docrestit1204_v1
 
Projet Creche 18eme
Projet Creche 18emeProjet Creche 18eme
Projet Creche 18eme
 
Cp Chacun sa maison, Paul chemetov
Cp Chacun sa maison, Paul chemetovCp Chacun sa maison, Paul chemetov
Cp Chacun sa maison, Paul chemetov
 
Portfolio
PortfolioPortfolio
Portfolio
 
Angoulême mag 68 bd
Angoulême mag 68 bdAngoulême mag 68 bd
Angoulême mag 68 bd
 
Portfolio 2013
Portfolio 2013Portfolio 2013
Portfolio 2013
 
Bus RATP : Ligne 87 archibus
Bus RATP : Ligne 87 archibusBus RATP : Ligne 87 archibus
Bus RATP : Ligne 87 archibus
 
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractères
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractèresCarré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractères
Carré de Soie - L'esprit des lieux en 10 caractères
 
Portfolio 2013 Paul Barrère
Portfolio 2013 Paul BarrèrePortfolio 2013 Paul Barrère
Portfolio 2013 Paul Barrère
 

Exposition Audaces Architecturales Rennes 2030

  • 1. 3 2 7 8 9 1011 12 13 6 5 4 1 L’ÎLE Ô BOIS AVENUE JACQUELINE DE ROMILLY / BEAUREGARD QUINCE JULES FERRY RUE JEAN GUÉHENNO / CENTRE-VILLE L’ESPACE SOCIAL COMMUN RUE GUY ROPARTZ / MAUREPAS GAYEULLES L’ÉTOILE AVENUE PROFESSEUR CHARLES FOULON / BEAULIEU L’HÔTEL PASTEUR PLACE PASTEUR / CENTRE-VILLE ÎLOT BEAUMONT BOULEVARD BEAUMONT / EURORENNES LE PÔLE ASSOCIATIF AVENUE DES PAYS BAS / LE BLOSNE LE PÔLE ÉDUCATIF SIMONE VEIL RUE ROGER-HENRI GUERRAND / LA COURROUZE GUINES-B2 BOULEVARD DE SAINT-CONWOÏON / GUINES KIOSQUES QUAIS DE LA VILAINE / CENTRE-VILLE ÎLOT DREYFUS QUAI EMILE ZOLA / CENTRE-VILLE ÎLOT BONNE NOUVELLE PLACE SAINT ANNE / CENTRE-VILLE ÎLOT E RUE DE NANTES / MADELEINE LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNES LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE
  • 2. UNE NOUVELLE ARCHITECTURE RENNAISE ? LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Durant la concertation Rennes 2030, vous nous avez dit votre envie de faire entrer notre ville dans une nouvelle ère, en donnant une place plus belle à la nature, à l’eau, à notre patrimoine et à l’architecture. Il y a un an, nous exposions ici des projets architecturaux qui illustraient ce tournant dans l’amènagement de Rennes. Aujourd’hui, nous vous en présentons 13 nouveaux qui, de Guines à Madeleine, en passant par la Vilaine, inscrivent Rennes dans la modernité de notre époque. Ils se réaliseront pour la plupart dans le centre-ville. Il connait depuis quelques années une dynamique nouvelle, avec le Mail François Mitterrand ou le Couvent des Jacobins, en attendant la nouvelle gare et la ligne b du métro. Il nous faut maintenant imaginer les prochaines étapes pour renforcer encore la qualité de vie à «la rennaise». C’est l’objectif de cette nouvelle concertation Rennes 2030, que nous ne séparons pas d’une exigence plus forte, dès maintenant, en matière de propreté et de tranquillité publique. Exprimez-vous pour dire le cœur de Rennes de la prochaine décennie. À bientôt ! Nathalie Appéré maire de rennes Sébastien Sémeril 1er adjoint à l’urbanisme
  • 3. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE « Commentconstruireunnouveaubâtiment au regard de la charge symbolique du lieu ? L'immeuble de 12 logements sociaux qui va s'éleverau-dessusdefuturestationdemétro, devaitapporteruneréponseàcettequestion complexe,décritPhilippeBarré.Nousavons cherché à produire une architecture toute à la fois intense et discrète. Ce bâtiment palimpsesteauxantipodesdel'architecture générique, agrège différentes époques bâties. Le projet s'appuie sur un socle en béton paré de granit : la partie «émergée» delabouchedemétroquiadopteunlangage plusminéralenréférenceaumondesouter- raindumétromaisaussiauxrez-de-chaussée depierredesmaisonsàcolombages.Cesocle UNE PRÉSENCE DISCRÈTE ET INTENSE Agence Barré-Lambot, Nantes ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2020. ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ARCHIPEL HABITAT «AU VU DE LA CHARGE SYMBOLIQUE DU LIEU ET DES NOMBREUSES CONTRAINTES, CE BÂTIMENT N'ALLAIT PAS DE SOI. À L'OPPOSÉ D'UNE ARCHITECTURE GÉNÉRIQUE, IL N'EST REPRODUCTIBLE NULLE PART AILLEURS. » Philippe Barré, architecte. conjugue plusieurs fonctions : billetterie et lieud'information,sortiedumétromaisaussi hall d'entrée des logements. Au premier niveau, la façade bois abrite les logements et les locaux de l’agence STAR. L'occupation Plus que jamais la place Sainte - Anne, vibre entre passé et présent comme l'un des centres névralgiques de Rennes. Le nouveau centre des congrès récemment livré entre les murs du couvent des Jacobins, la ligne B du métro, le réaménagement des espaces publics voisinent avec la présence intemporelle des maisons à colombage du 17e et 18e siècle et de l'église Saint-Aubin restée inachevée. SIGNE DISTINCTIF RÉ-INTERPRÉTATION DES PANS DE BOIS ÎLOT BONNE NOUVELLE PLACE SAINTE-ANNE / CENTRE-VILLE optimale du terrain, l'attention constante au contexte, la situation en angle du projet ont sculpté une volumétrie délicate qui rat- trape en douceur les échelles des construc- tions voisines. Tout en affirmant une façade publique sur la place, les vantelles en bois offrentauxespacesextérieursenloggias,un filtre protégeant l'inimité des habitants. En cœur d'îlot, une cour habitée par un jardin ajoute des qualités d'orientation aux loge- ments. Desdétailsdomestiquescommedes lucarnes ou les pans de bois résonnent avec les éléments d'architecture des bâtiments patrimoniaux présents sur la place. »
  • 4. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Conçu comme un ensemble de maisons accueillantes, l'Espace social commun de Maurepas rassemble des services d'accueil, d'information, d'aide à la personne habituellement séparés. Implanté rue Guy Ropartz, cet outil inédit reprend la figure domestique du village, initiant une centralité nouvelle dans le quartier. De la rue urbaine animée, jusqu’à son cœur d’îlot végétalisé, l’Espace Social Commun rayonne par la multiplicité de ses facettes. SIGNE DISTINCTIF RASSEMBLER DANS UN MÊME LIEU LES SERVICES AUX HABITANTS « Leprojetdel'espacesocialcommuns'inscrit danslecadredesvastesopérationsderenou- vellement urbain en cours dans le quartier Maurepas-Gayeulles, rappelle Antoine Béal. Ce programme original a pour particularité d'associerdansunmêmebâtiment,desoutils et services très divers : centre social, salle polyvalente,annexedelamairiedequartier, services aux habitants ( halte-garderie, PMI, planning familial), services d'accompagne- ment des personnes (CCAS, CDAS, direction de l'éducation et de l'enfance, direction des L'ESPACE SOCIAL COMMUN RUE GUY ROPARTZ / MAUREPAS-GAYEULLES ACCUEILLIR DANS LA DIVERSITÉ ET L'UNITÉ Agence Béal Blanckaert, Paris et agence Bourdet-Rivasseau, Rennes ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : CONSEIL DÉPARTEMENTAL D'ILLE-ET-VILAINE sportsetdesactivitésphysiques,espaceres- sources emploi)... L'enjeu consistait à imagi- ner sur une parcelle relativement petite, un équipementcommunàtouscesservicestout enpermettantdelesdistinguer.Unjeud'équi- libreentrelagestiondelafluiditéetlebesoin de confidentialité. Parallèlementauxespacesdédiésaupublic, les bureaux de chaque service sont ouverts sur des jardins, avec des pièces communes, desterrassesquirassemblent...L'architecture faciliteledialoguedesinstitutionsauservice descitoyens.L'archétypedelamaisondécli- née en une série de bâtiments distincts raconte la pluralité des services, l’oeuvre collectivedeceprojet.Chacunesedistingue par une tonalité légèrement différente : son échelle, sa volumétrie, son orientation, sa matérialité...L'attentionportéeàdesdétails domestiques (découpage des ouvertures, présence de meneau,...) évite d'avoir une architecture de bureaux. Le traitement des façadesenossatureboismetenvibrationde la tuile émaillée colorée notamment en toi- ture avec des pans de bois en pignon et au niveau des pans coupés des maisons... Un socle de jardins et de terrasses accessibles fédère et apaise. Ouvert sur l'espace public, lejardincommeune«fenêtreurbaine»invite à entrer. » « L'ÉCRITURE ARCHITECTURALE TRADUIT UN PROGRAMME ENTIÈREMENT DÉDIÉ À LA PERSONNE FRAGILE. C'EST UNE RÉPONSE À UN PROJET POLITIQUE. LA REPRÉSENTATION SPATIALE D'UNE FORME DE DÉMOCRATIE OÙ LA PUISSANCE PUBLIQUE NE DÉMONTRE PAS SON AUTORITÉ MAIS PLUTÔT SA CAPACITÉ À ACCUEILLIR ET À CO-CONSTRUIRE. » Antoine Béal, architecte.
  • 5. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Implanté à l'angle de la rue Jean Guéhenno et de l'avenue Jules Ferry, le projet d'immeuble de 40 logements sociaux réalisés par l'agence Explorations architecture va accompagner l'arrivée d'une nouvelle mobilité dans le quartier de la faculté de Droit. Construit au-dessus de la future station de métro Jules Ferry, ce bâtiment tout en gradins articule plusieurs échelles. La toiture, envisagée comme une cinquième façade végétale, redescend par un jeu de terrasses vers une nouvelle place. .Celle-ci, futur pôle de vitalité du quartier connaîtra des usages différents ; étudiants, promeneurs et riverains. SIGNE DISTINCTIF MODELER UNE PLACE URBAINE POUR LES HABITANTS ET USAGERS «Ceprojetaétépensécommeunetransition entre l'architecture publique relativement imposante des bâtiments universitaires et celle plus domestique de la rue, ponctuée par un tissu mixte de maisons de caractère et de petits collectifs, décrit Yves Pagès, Explorations architecture. C'est un projet singulier comme nous les apprécions à l'agence,dupointdevueurbaincommemais aussidupointdevuetechnique.Leprojetde sept étages à l'angle des deux axes, va s'éle- ver au-dessus de la future station de métro Jules Ferry. Il fallait fabriquer une sorte de « bâtimentpont»avecunsystèmeparticulier de fondations en réponse à ce sous-sol un peu particulier tout en proposant des par- kings. Le projet devait s'éloigner suffisam- mentdutunneldumétropourquelastation puisse déboucher sur une nouvelle place publique. Ainsi l'émergence de sept étages permetd'inscrireunnouveaurepèredansle front bâti. JULES FERRY RUE JEAN GUÉHENNO/ CENTRE-VILLE DES TERRASSES AUX PORTES DES PRAIRIES Agence Explorations architecture, Paris ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2021. ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ARCHIPEL HABITAT / LEGENDRE IMMOBILIER « LA CRÉATION D'UNE LIGNE DE MÉTRO TRANSFORME LA VILLE. TRAVAILLER UNE INSERTION URBAINE DE QUALITÉ À PROXIMITÉ D'UNE TELLE INFRASTRUCTURE PARTICIPE AU RENOUVELLEMENT URBAIN. » Yves Pagès, architecte Un paysage de toiture permet d’intégrer le bâtidanscecontexteurbainentensionentre deuxéchelles.Unetopographiedeterrasses, soitprivativessoitpartagées,redescendvers la place publique pour retrouver le gabarit des maisons. Le traitement des façades alternelacouleurdoucedelapierrecalcaire etcelleplusocredelabrique,deuxcouleurs dominantesdanslequartier.Lesmenuiseries et la serrurerie en laque doré apportent une touche domestique à la façade urbaine. Uneffetrenforcéparlescadressaillantsdes fenêtres qui donne du relief. Le système de loggia en creux a été préféré à des balcons en saillie. Dans un contexte de raréfaction du foncier urbain, ce programme permet de répondreaubesoindelogementsocialavec uncadredeviedequalitéetuneaccessibilité optimale. L'agence travaille sur plusieurs projets similaires dans le cadre du Grand Paris.Lacréationd'unelignedemétrotrans- formelaville.Travailleruneinsertionurbaine dequalitéàproximitéd'unetelleinfrastruc- ture participe au renouvellement urbain. »
  • 6. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Projet phare de l’appel à manifestation d'intérêt Construction Bois pour Tous lancé par Rennes Métropole en 2017, le projet L'Île ô bois situé dans le quartier Beauregard-Quincé se distingue par son approche innovante des formes urbaines et des techniques constructives. Les agences d'architecture Tanguy Liard et A'DAO ont imaginé trois îlots habités, mêlant harmonieusement le collectif à la maison individuelle, en immersion au cœur du futur parc Quincé-Beauregard. SIGNE DISTINCTIF CONSTRUCTION BOIS « Porté par l’innovation de la construction bois, ce projet s'installe en lisière de ville, entre ville et campagne, dans le quartier de Beauregard-Quincé, là où la ville prend fin, souligne Christine Tanguy. Les logements, 39  maisons du T3 au T5 évolutives et deux collectifs de 35 logements, sont répartis sur trois parcelles de 3500 m2 à 4500 m2 . Ces lanières de prairie glissent naturellement entre les haies bocagères existantes. Nous avonsimaginédenouvellesformesurbaines en réinterprétant des fondamentaux : les maisonsenbandes,larue,lavenelle,laplace, laterrasse...Avecuneidéeforte:«Habiterle parc»toutenayantsoindenerienconfisquer aux autres habitants du quartier. Ainsi les constructions, s’implantent perpendiculai- rementauréseaudevoirie.Lesperspectives visuelles sur le paysage restent ainsi déga- géesetlesaccèsversl'espacepublicorganisé en mode doux. En bordure de Beauregard, les deux collectifs de six et sept étages viennent rattraper l'échelle du quartier puis pareffetdegradinlesvolumétriessefondent peu à peu dans le parc jusqu'à l'échelle de la maison individuelle. » « La conception de ce projet résulte d'un tra- vail en équipe avec le promoteur Ataraxia et l'entreprise Belliard, spécialisée dans la construction bois afin d'obtenir le meilleur rapportentrecontraintes,qualité,coût,note PhilippeCognard(A'DAO).Lesystèmeconstruc- tif utilise le bois structurel (panneaux CLT, bois massif lamellé croisé) et l'ossature bois. Lesjeuxdevolumétrieserépondent,déclinés à l'échelle du collectif et de la maison indivi- duelle.Enfaçade,lavêturealterneunbardage métalliqueàjointdeboutavecdeslamesbois verticales. Chaque logement dispose de ter- rasses, de grands balcons ou de jardins. Des espaces partagés favorisent un « vivre ensemble » différent pour chaque ilot : ter- rasse commune, chambres partagées, ruche et solarium... » L'ÎLE Ô BOIS AVENUE JACQUELINE DE ROMILLY / BEAUREGARD-QUINCÉ UN ARCHIPEL HABITÉ ENTRE VILLE ET CAMPAGNE Agence Liard Tanguy, Rennes et Agence A'dao, Rennes ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2021. ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : ATARAXIA PROMOTION ET ENTREPRISE BELLIARD (EXPERTISE CONSTRUCTION BOIS) « EXPLORER DE NOUVEAUX «VIVRE ENSEMBLE», C’EST IMAGINER DE NOUVELLES FORMES URBAINES EN RÉINTERPRÉTANT LES FONDAMENTAUX COMME LES MAISONS EN BANDES, LA RUE, LA VENELLE, LA PLACE, UNE CERTAINE « IMAGE » DE L’ARCHITECTURE VERNACULAIRE, COMMUN À L’IMAGINAIRE COLLECTIF. » Liard Tanguy et A'DAO, architectes
  • 7. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Le restaurant universitaire L'Étoile a été conçu dans les années 60 par les architectes Arrechte et Maillols. Situé dans le campus de Beaulieu, ce bâtiment délicat se distingue par un plan en étoile à six branches, réponse au programme du maitre d'ouvrage de l'époque : « Ne pas réaliser une salle où 1000 personnes s'entassent pour manger ! ». Près de 60 ans plus tard, une réhabilitation doublée d'une extension est apparue nécessaire pour adapter cet équipement aux usages contemporains. L'agence Anthracite a proposé une architecture délicate de l'effacement qui ravive les qualités originelles de cette icône moderne. SIGNE DISTINCTIF UN RESTAURANT UNIVERSITAIRE, PATRIMOINE DU 20E SIÈCLE « Bienloind'avoirperdusavocationinitiale, cerestaurantuniversitairesituédanslecam- pus de Beaulieu produit quotidiennement toujours plus de repas pour toujours plus d'étudiants », précise Marie-Caroline Thiebault. L'ÉTOILE, RÉHABILITATION ET EXTENSION AVENUE PROFESSEUR CHARLES FOULON/ BEAULIEU UNE ICÔNE DE L'ARCHITECTURE MODERNE RESTITUÉE Agence Anthracite Architecture, Rennes ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : CENTRE RÉGIONAL DES ŒUVRES UNIVERSITAIRES ET SOCIALES (CROUS) « Conçu dans les années 60, ce bâtiment emblématique nécessitait une rénovation thermique et structurelle. Le programme prévoyait de créer une unité de production des repas indépendante afin de libérer l'es- pacedelacuisinecentraleauprofitdecelui dévolu à la restauration. Nous avons pris le parti de construire un bâtiment jardin qui s'efface dans la pente tout en révélant le dessin d'origine de l'Etoile. Débarrassé des rajoutsdisgracieuxaccumulésavecletemps, le plan retrouve ses lignes de forces origi- nelles. Les ouvertures qui séquencent les façades et les modénatures comme les cor- niches,ontétéretravailléavecdesmatériaux sobres et actuels : des menuiseries en alu trèsfines,despansdebois…Àl'intérieur,les qualités spatiales générées par les grandes portéesdelacharpenteboisontpermisd'in- tégrer plusieurs types d'espaces de restau- ration adaptés aux modes de vie contemporains. Lovéedansledéniveléduterrain,lanouvelle unitédeproductionvientrejoindredeplain- piedlebâtimentexistantparlenord.Depuis l'espace public, il disparaît sous une toiture habitée de jardins et de gradins. Un accès haut piéton chemine vers les espaces de restauration de l'Etoile. Un accès bas dédié auxservicesrestelisibledanslatoiturepay- sage grâce à une faille qui amène de la lumière naturelle. S'appuyant sur un travail de recherche et des études d'archives, nous avons cherché à retrouver l'essence de l'ar- chitecturedeMaillols.Unepostured'efface- mentpourrévélercetteicônedel'architecture moderne. » « COMMENT RÉACTUALISER UN TEL PATRIMOINE SANS LE DÉNATURER ? NOUS AVONS OPTÉ POUR UNE ARCHITECTURE DE L'EFFACEMENT. UN BÂTIMENT JARDIN QUI DISPARAIT DANS LA PENTE POUR RETROUVER LE DESSIN D'ORIGINE DE L'ETOILE ». Marie-Caroline Thiebault, architecte
  • 8. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Particulièrement bien situé sur le quai Émile Zola, l'îlot Dreyfus regarde par-delà la Vilaine, une place Saint-Germain en cours de réaménagement. Ce programme prévoit 26 logements de typologies variées en accession libre et des commerces en rez-de-chaussée. L'agence d'architecture Bruno Gaudin en charge du projet s'est attachée certes au caractère patrimonial de l'édifice mais aussi à sa singularité. SIGNE DISTINCTIF UNE FAÇADE CONTEMPORAINE SUR LES QUAIS « Construit dans l'angle de la rue Dreyfus, cet immeuble du 18e siècle de facture clas- sique était frappé d'un arrêté de péril, rap- pelle Bruno Gaudin. Sur le quai Emile Zola, on remarque qu'une partie du bâtiment (en deux étages), demeure non alignée dans la hauteur sur le voisin à cinq étages comme inachevée... Le projet architectural devait prolonger la vie de ce bâtiment embléma- tique tout en l'inscrivant dans l'époque contemporaine. L'architecte des bâtiments de France imposait à juste titre le maintien des façades en brique rouge sur quai avec leur chainage en pierre... Dans l'optique de densificationdelaparcelle,nousavonstrès vite envisagé une surélévation. Cependant, tout aussi vite une question s'est posée : doit-on poursuivre la façade classique ou bien établir une forme contemporaine ? La solutionfutd'organiserunchocendouceur... Tout en gardant le gabarit initial de l'îlot, sa volumétrie,sesmodénatures,unesuréléva- tioncontemporainequilogeunduplex,vient emboiter la façade sur quai. ÎLOT DREYFUS QUAI ÉMILE ZOLA / CENTRE-VILLE RÉVÉLER LES INTERSTICES DE LA VILLE Agence Bruno Gaudin, Paris ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : BÂTI ARMOR Vuededehors,cette«maison»commesuper- posée se présente clairement comme pos- térieureàlaconstructioninitiale.Unegrande forme urbaine qui n’est pas sans rappeler celle d’ateliers d’artistes sur les boulevards parisiens ou ailleurs... Cette nouvelle strate de la vie du bâtiment quoique distincte, prolonge certains effets de la composition. Les grandes striures ver- ticales viendront chercher en été le soleil rasantdessinantdeslameslumineusesutiles pour faire vivre la façade. L’émail blanc des briquesavecdesnuanceslégèrementgrises, donne une texture scintillante. CôtérueDreyfus,lafaçadepluslisses'anime deloggiasetdebalcons,penséscomme« de petitesmachinesàlumière »:lespluspetits logements bénéficient aussi de clarté natu- relle et d'une vue sur la Vilaine. La courette existante agrandie, végétalisée, crée une domesticité en cœur d'îlot et autorise des logements traversants. Le jardin intérieur estunjardind’ombreplantésuruneterrasse qui coiffe un parking en trois demi- niveaux. » « LA SINGULARITÉ, L'IMPERFECTION, L'INATTENDU FABRIQUE L'URBANITÉ. LES VILLES QUE NOUS AIMONS SONT CELLES LES PLUS RICHES DE CES ALÉAS. » Bruno Gaudin, architecte.
  • 9. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Le vaste bâtiment de 6 000 m2 de l'ancienne faculté dentaire de Rennes transformé en musée des sciences ou en hôtel de luxe ? Cela aurait pu être le cas si la Ville de Rennes n’avait pas accueilli en 2013, l'Université foraine lancée par l'architecte Patrick Bouchain. Cette expérimentation urbaine via une permanence architecturale conduite par Sophie Ricard a révélé une utilité sociale qu'une programmation classique n'aurait pas mise au jour. Dès la rentrée 2019, une école maternelle de huit classes, un tiers lieu numérique ouvriront leurs portes dans un Pasteur rénové. Tandis que la vocation d’accueil de projets citoyens et émergents de l'hôtel à projets a été réaffirmée, le collectif Encore Heureux a été mandaté pour concevoir l'école et le réaménagement d'espaces intérieurs. Commissaires du pavillon français de la Biennale d'architecture de Venise 2018, les architectes parisiens ont présenté le projet Pasteur comme l'une des dix expériences françaises exemplaires où l'intelligence collective devient initiatrice d'une nouvelle génération de lieux. SIGNE DISTINCTIF RÉEMPLOI D'UN ÉLÉMENT MAJEUR DU PATRIMOINE RENNAIS « ÀPasteur,notretravaild'architecteconsiste à se positionner comme des passeurs dans unprojetquiadéjàunehistoireetdontnous nesommespasàl'initiative »,indiqueSébas- tien Aymard, associé à l'Agence Encore Heu- reux. « Nous restons donc attentifs à ces tracesdepassage,cesstratesd'occupations qui lui ont donné du sens et le rendent  habité . Le projet architectural consiste donc à transformer le moins possible les espacesdévolusàl'hôtelàprojetspourmain- tenircepotentield'appropriationetd'occu- pation temporaire tout en répondant aux dimensions réglementaires et normatives. L'école maternelle de huit classes s'établit aurez-de-chausséedanslesmeilleurescondi- tions de confort et de sécurité. Il s'agit donc d'un grand écart entre deux manières de transformer un bâtiment existant. L'ÉCOLE MATERNELLE PASTEUR HÔTEL PASTEUR / CENTRE-VILLE UN LIEU POUR ÉCRIRE UNE HISTOIRE COMMUNE Agence Encore Heureux, Paris ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2019 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : VILLE DE RENNES L'agence Nicolas Chambon a assuré la pre- mière phase du clos-couvert : la reprise des façadesetdestoitures,garantedelapéren- nité du bâtiment. Au rez-de-chaussée, les coursactuellesvontêtrelibéréesdesexcrois- sancesaccumuléesavecletempspourcréer les espaces de récréation des enfants. Des circulationsvontêtrerapportéestoutautour du bâtiment car les galeries latérales sont trop étroites pour y installer des salles de classes généreuses. Une surélévation va accueillirunecuisinecollectiveetunegrande terrasse.Autreenjeu important,lanécessité de mettre à distance ces différents usages toutenmaintenantunintérêtetunlienfort autour de la transmission des savoirs. Ce projet architectural inscrit la démarche du réemploidanscettenouvelleétapedetrans- formationdePasteur:réemploidubâtiment plutôtqu'adaptationàunprogrammedonné, réemploi des matériaux dans le projet de rénovation (porte, ardoise) et réemploi d'autres éléments récupérés (radiateurs, fenêtre, mobilier, luminaire...) à l'échelle régionale...» «HABITÉ PAR UNE HISTOIRE, LE BÂTIMENT MIS À L'ÉPREUVE D'USAGERS TRÈS DIVERS (SOCIAL, SANTÉ, BIEN-ÊTRE, INSERTION PROFESSIONNELLE, CULTURE) A DÉMONTRÉ SES POTENTIALITÉS. NOUS SOMMES LÀ COMME DES PASSEURS POUR L'OUVRIR À D'AUTRES STRATES D'APPROPRIATIONS ET POURSUIVRE CETTE HISTOIRE.» Sébastien Eymard, architecte.
  • 10. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2022 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : LEGENDRE IMMOBILIER Dans la continuité de la gare, l’îlot Beaumont s’inscrit au cœur du quartier EuroRennes. À la croisée du centre nord et du sud de la ville, le projet développe un ensemble de trois bâtiments distincts dont une émergence de 18 étages, qui s'insère dans la géométrie contrainte de ce terrain en bordure des voies ferrées. En socle, un paysage façonné par trois failles assure la cohérence de l'ensemble. Inspiré du mouvement moderne, ce jeu de vides et de pleins assure une perméabilité bienvenue entre deux mondes bâtis. « Ce site en continuité de la gare de Rennes s'inscrit comme un trait d'union entre le quartiermoderneduColombieretlesudde la ville. Ainsi le programme se compose de trois bâtiments minces, séparés par trois failles qui unifient l'ensemble. Ces « vides » habités créent en rez-de-chaussée, trois cours fonctionnelles en rapport avec les programmes de chacun des immeubles : un espace paysager et arboré à l'est pour accé- der aux logements ; au centre un jardin semi-publics'ouvreaunordversleboulevard Beaumontavecuneplacetteaccueillantles terrasses des restaurants et les accès aux commerces ; à l’ouest, un grand parvis plus minéral dessert les deux immeubles de bureaux »,décritFannyLandeau,Atelier56S. ÎLOT BEAUMONT BOULEVARD BEAUMONT / EURORENNES SIGNE DISTINCTIF UN CLIN D'ŒIL À GEORGES MAILLOLS, ARCHITECTE RENNAIS (1913 – 1988) « LES FAÇADES LE PLUS VITRÉES POSSIBLES REFLÈTENT LE CONTEXTE URBAIN ET TENDENT À S'EFFACER AU PROFIT DU MIROITEMENT DU CIEL. » Kempe-Thill et Atelier 56s, architectes LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE UNE RÉPONSE LOGIQUE ET POÉTIQUE Atelier Kempe-Thill, Rotterdam et Atelier 56S, Rennes « Unretraitde15cmàchaqueétageaméliore la distance entre les bâtiments pour laisser entrerplusdelumièrenaturelleetaffineleur volumétrie, note André Kempe. C'est aussi laréponsequinoussemblaitlaplushonnête et cohérente entre notre propre langage formeletlesprescriptionsdesurbanistesde l'opération EuroRennes (FGP associé aux paysagistes de l'agence TER). Les façades biaises nous posaient la question du sens quant à la qualité apportée aux logements etauxespacesdebureaux.Aussinousavons recherché une logique architecturale qui ajoute des qualités spatiales au projet tout enrationalisantdescoûts.Auxpanscoupés, nous avons donc préféré ces façades dyna- miques et élancées qui se caractérisent par unetramebétonassezrigideetquimaximise la surface de vitrage. Comme dans les immeubles haussmanniens, chaque loge- ment dispose de fenêtres toute hauteur et debalcons/loggiascommequalitésdebase. En référence aux architectes Louis Arretche etGeorgesMaillols,l'Éperon etlesHorizons, le dessin de façade avec ses jeux de détails exprime une poésie structurelle. »
  • 11. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Le projet urbain du Blosne, vaste programme de requalification, entend redynamiser le quartier, offrir un meilleur cadre de vie aux habitants et accueillir de nouvelles familles. Inscrites dans le cadre du nouveau Programme national pour le renouvellement urbain (NPNRU), les opérations de requalification, se concentrent jusqu'en 2020 sur le quartier Blosne Est, autour des stations de métro Blosne et Triangle. SIGNE DISTINCTIF COURS ET MAISONNÉES OUVERTES SUR LE QUARTIER «Plusieursprojetsd'équipementscommele futur conservatoire ont été programmés autour de l'axe structurant de la rambla, décrit Antonio Virga, architecte en charge du projet. Le futur pôle associatif du Blosne vient prendre place entre deux parcelles étroites et longues sur un site de mémoire pour le quartier. En effet, c'est sur ce lieu qu'ont été édifiées les baraques Armor, anciennesbasesviedescompagnonsayant bâti le Blosne. LE PÔLE ASSOCIATIF AVENUE DES PAYS-BAS / LE BLOSNE COMME À LA MAISON Agence Antonia Virga Architecte, Paris ċċ LIVRAISON PRÉVUE EN 2022. ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : VILLE DE RENNES « L'ENJEU CONSISTAIT À CONCILIER UNE ÉCHELLE DE PROJET À TAILLE HUMAINE TOUT EN FABRIQUANT UN SIGNAL POUR LE QUARTIER. D'OÙ LA DÉCLINAISON DE L'ARCHÉTYPE DE LA MAISON ET DU VILLAGE. » Antonio Virga, architecte. Le projet a été programmé comme un équi- pementdequartiermultifonctionsassociant des espaces pour les familles, les jeunes, les associations,unecrèche,unesalledesport... D'échellemodeste,lepôleassociatifentend établir une relation ouverte sur avec son environnement. L'architecture réinterprète l'archétype de la maison en installant cinq volumes distincts sur un même socle. Cha- cune de ces maisons de différente hauteur et largeur, abrite deux ou trois fonctions. Nous avons pris le parti de rester dans la sobriété des formes avec un choix de maté- riaux resserré : béton, bois, verre. La cohérence de l'ensemble (3000 m2 de sur- face) est assurée par la continuité de l'enve- loppe qui se retourne en toiture, traitée comme une cinquième façade. La transpa- rence des rez-de-chaussée donne de jour comme de nuit une visibilité de la vie à l'in- térieurdesbâtimentsentrelesquelsprennent place des jardins et des patios. »
  • 12. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Sur le site de la ZAC de la Madeleine, ce triptyque de 49 logements articulé par des cours créée une accroche poétique le long du boulevard Pompidou. Des jeux de vides et de pleins en quinconces sculptent cette volumétrie classique de plot, chavirée par la recherche de nouvelles qualités d'usage du logement. SIGNE DISTINCTIF ENTRE COURS ET JARDIN « Cette parcelle a comme particularité de s'implanter en bordure de l'avenue Georges Pompidou, anciennement rue de Nantes et de se retourner au nord sur un mail qui va traverser de part en part la ZAC de la Made- leine »,expliqueRomainPradeau,del'agence Titan. « Le programme affirmait la volonté d'inscrirelesaccèsdesimmeubleslelongde cettevoiepaysagée.Nousavonsprisleparti de réinterroger l'archétype du plot, cette formeurbainesimpleettypiquedel'époque de la reconstruction, en la déformant pour trouverdenouvellesqualitésd'usageetd'in- sertion.Untravailenstratesdeliaison,d'ex- térieurs, d'angles qui viennent altérer ce standard architectural. Leprojetde49logementssociauxdéveloppe unealternancedepleins:troisplotsdesept, six et cinq étages. Et des vides, à savoir les cours,quis'ouvrentsurtroisorientationset destinations différentes : la rue Bufferon au sud, l'avenue Pompidou à l'est et le cœur d'îlot via le mail au nord. ÎLOT E RUE DE NANTES / MADELEINE UNE SINGULARITÉ AU SERVICE DES HABITANTS Agence Titan, Nantes ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2022 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : AIGUILLON CONSTRUCTION Lesparcoursàl'échelledupiétonsontétirés parunétalementdesfonctionsquotidiennes : les accès au courrier, aux locaux vélos, aux services implantés en pied d'immeubles (locaux commerciaux, crèche associative)... « L'EXOSQUELETTE FAIT L'ARCHITECTURE, AUCUN ÉLÉMENT N'EST RAPPORTÉ SUR LA FAÇADE EN BÉTON LASURÉE. COMME UN CHEMINEMENT VERS L'ESSENTIEL. » Romain Pradeau, architecte. Lagéométriesimpleduplot,uncarréde15 m par 15 m, a été « malmenée » , distordue afin d'initierdessituationsparticulièrespourles futurs habitants : des salons en angles pour préserverl'intimité,desvariétésd'extérieurs généreux, des creux et des débords généra- teursd'ombresportéesetd'éclatsdelumière en façade. Les trois plots sont liés entre eux par des terrasses, sortes de passerelles qui amènent une singularité. Certains y ont vu une référence aux balcons des Horizons de Georges Maillols. Elle est tout à fait inconscienteetc'estplutôtbonsigne.Notre inconscientaintégrécetteréférence.Notre recherche sert un parti-pris esthétique et contribue à la fonction en évitant le superflu. »
  • 13. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Dans le quartier de La Courrouze, les nouvelles constructions se sont installées au cœur d'un paysage façonné par le temps et les activités anciennement présentes sur le site. L'agence Brenac et Gonzalès va réaliser la conception du pôle éducatif Simone Veil : un établissement scolaire de 16 classes pouvant accueillir une soixantaine d’enfants. Sensibles au « déjà-là », les architectes ont tissé un nouveau récit avec les histoires que racontent déjà le quartier. Une architecture « sur mesure », libre de tout à priori, qui nourrit résolument le fil d'une narration. SIGNE DISTINCTIF SUPERPOSITIONS DES USAGES ET OUVERTURE SUR LE PAYSAGE « La Courrouze est une ville à la campagne. Le génie des lieux a conditionné l'implanta- tion du projet sur une belle parcelle rectan- gulairebordéeparunjoliboisetlesitedela Cartoucherie avec ses murs de défense que l'onnommelesgrandesjardinières,explique Xavier Gonzalès. Chaque parcelle porte en elle un potentiel de projet qu'il faut mettre au jour. Ici, nous avons commencé par repo- sitionnerlebâtimentdansl'axedumailexis- tant afin de retrouver une perspective naturelle.Puisnousavonstravailléleprojet comme une petite ville à hauteur d'enfants, sur plusieurs niveaux. Les toitures, partiel- lement paysagées, seront occupées par les coursdel'écoleélémentaire,leplateauspor- tif et un jardin traité comme un verger en bacs.LeplanenformedeHs'articuleautour d'une rue naturellement éclairée au rez-de- chausséeetlaissefilerlesvuesdégagéessur l'espace public. Chaque branche de ce H abrite une fonction : le centre de loisirs au sud-est, la crèche au sud-ouest, au nord-est lesclassesdel'écolematernelledirectement accessiblesdepuislehalld'entréeendouble hauteur, puis au nord-ouest l'espace restauration. LE PÔLE ÉDUCATIF SIMONE VEIL RUE HENRI-ROGER GUERRAND / LA COURROUZE UNE PETITE VILLE À HAUTEUR D'ENFANT Agence BrénacGonzalez Associés, Paris ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : VILLE DE RENNES Nous souhaitions insuffler un rôle pédago- gique à cette architecture. Afin que les enfants envisagent l'ensemble comme une petite urbanité. Ainsi le grand axe distribue le bâtiment comme dans un quartier, la rue principale dessert l'ensemble. Le socle du rez-de-chaussée est habillé d'un parement enpierres,telleuneenceinteprotectricequi rappelle celles préexistantes dans le quartier. Aux étages supérieurs, des portiques en métal séquencés par des ventelles dorées animent les façades de leurs effets cinétiques. Lechoixdesmatériaux(boisetbéton,métal et pierre), le contraste des couleurs froides (béton) et chaudes (la pierre) contribuent à l'éveil des sens : le toucher stimulé par le lisse et le rugueux, la vue par les tonalités variés et les effets sériels des modénatures dans les élévations. » « NOUS AVONS PRIS LE PARTI DE CONSTRUIRE UN UNIVERS PORTEUR DE MESSAGES PÉDAGOGIQUES OÙ LES ENFANTS PEUVENT APPRENDRE À ORDONNER, SE REPÉRER, S'ORIENTER, ÉVEILLER LEURS SENS... UNE MICRO URBANITÉ ANIMÉE PAR UNE RUE CENTRALE, AVEC SES JEUX DE HAUTEUR ET DE PROFONDEUR, SES PAYSAGES CONSTRUITS. UNE PETITE VILLE À L'ÉCHELLE DES ENFANTS. » Xavier Gonzalès, architecte.
  • 14. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE « Notre projet occupe une position centrale parmi les trois émergences (seize et quinze étages) qui vont prendre place le long du boulevard Saint-Conwoïon, élargi et réamé- nagé en mail planté décrit Gaëlle Hamonic, architecte. HABITER LE CIEL Agence Hamonic + Masson Associés, Paris « NOUS AVONS EU ICI L'OPPORTUNITÉ DE TRAVAILLER SUR LA QUALITÉ DU LOGEMENT ET DE PROPOSER UN PROJET DÉMONSTRATEUR D'UNE NOUVELLE FAÇON D'HABITER LA HAUTEUR AUJOURD'HUI. » Gaëlle Hamonic, architecte L'ensemblesedéveloppeenformedemani- velledepuis le bâtiment le plus haut (50m) jusqu'au bâtiment le plus bas (cinq étages). Cette morphologie différenciée permet une insertion harmonieuse de ces nouvelles formes urbaines. La découpe de la silhouette offre aux habi- tants alentours une vue dynamique, et aux usagersdubâtiment,deslieuxdiversifiés.Sa positionenrotuleàl'entréeduquartiernous a amenés à travailler des volumes en creux dans la rondeur. Les courbes laissent glisser la lumière et marquent une forte présence sansagressivité.Lechoixd'unmatériauréflé- chissant en parement renforce son identité et amène de la poésie. C’est aussi une possi- bilitédel’insérerdanslecieldeRennesetde jouer avec ses subtiles variations. Nous avons imaginé ce programme de 89 logements en accession (libre et régulée) associée à du locatif social, comme un hub social,économiqueetculturel.Unlaboratoire denouvellespratiquescontemporaines.Ainsi uneplateformecollective,unespacepotager avecuneserre,v0ntprendreplaceausixième étagedelarésidence.Leshabitantspourront s'y retrouver et envisager des activités com- munes. Les loggias ont été préférées aux balcons filants. Les halls d'entrée en double hauteurportentuneattentionàl'échelledes piétons ; accès, traversées, transparences et perspectives.s. Pour un dialogue à hauteur d’homme. » SIGNE DISTINCTIF SEIZE ÉTAGES MIROITANTS POUR RÉINVENTER LA HAUTEUR LE B2 BOULEVARD SAINT CONWOÏON / GUINES ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2021 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : AIGUILLON CONSTRUCTION Implanté en bordure du boulevard Saint-Conwoïon, à mi-chemin entre le quartier de la Courrouze et celui de l'Arsenal Redon, un nouveau morceau de ville se construit. D'ici 2022, 460 logements vont prendre place sur cet ancien terrain militaire de 2,5 hectares longeant le boulevard de Guines. Le projet architectural de l'agence Hamonic+Masson pour le programme B2 a été pensé comme le point d'entrée de ce nouveau quartier.
  • 15. LES AUDACES ARCHITECTURALES DE RENNESRENNES 2030 LA VILLE À VOTRE IDÉE Ce projet de kiosque au fil de l'eau marque une inflexion nouvelle dans le travail de Ronan et Erwan Bouroullec. Il trouve son point d'origine lors de l'exposition monographique en quatre volets qui se tient à Rennes en 2016. Aux Champs Libres, le fameux duo de designers y présente un ensemble délicat de projets imaginés pour l'espace urbain. Le changement d'échelle qui s'annonce alors s'incarne aujourd'hui dans cette «rêverie urbaine» au fil de la Vilaine. SIGNE DISTINCTIF UN LIEU SENSIBLE SUR LA VILAINE «En 2016, le travail préparatoire de cette expositionàRennes,réalisédansuncontexte de proposition ouverte, nous a donné l'oc- casion d'aborder la question de l'espace urbain. Très librement, nous avons donc imaginé plusieurs scénarios, des principes etdessolutionspourl'environnementurbain quiontétéprésentésauxChampsLibres.Ce projet de kiosque, sorte de «Folie» au sens du 18e siècle, trouve donc son origine dans l'exposition «Rêveries urbaines». KIOSQUES QUAIS DE LA VILAINE / CENTRE-VILLE DOUCE FOLIE Ronan Erwan Bouroullec, Kiosque, 2018. Studio Bouroullec ċċ LIVRAISON PRÉVUE À PARTIR DE 2019 ċċ MAÎTRE D'OUVRAGE : VILLE DE RENNES ET CE PROJET EST SOUTENU PAR PUZZLE, FONDS DE DOTATION POUR L'ART PUBLIC AVEC BÂTI-ARMOR, FONDATION BPGO, GROUPE KERMARREC, GROUPE LAUNAY, GROUPE LEGENDRE, CARDINAL-ÉDIFICE, GROUPE GALAPAGOS. L'espaceurbaincontemporain,celuidesflux, de la rapidité, de la fonctionnalité a mis de côté certains aspects sensibles qui font le charme de la ville sensuelle. Cet élément à la croisée du design, de l'art et de l'architec- ture inscrit le désir de renouer avec le mer- veilleux.Amarréaufonddel'eauetaccessible par une passerelle légère, ce belvédère convoquel'imaginaire.Ensuspensionau-des- sus de la Vilaine, sa structure élancée et lumineuse, peut rappeler celle d'un phare. Chacun se l'appropriera comme une expé- rience personnelle avec le sensible et la beauté. » « CE BELVÉDÈRE RENOUE AVEC LA VILLE SENSUELLE TOUT À LA FOIS PRÉSENCE SYMBOLIQUE ET ESPACE CONTEMPLATIF AU FIL DE L'EAU. » Ronan et Erwan Bouroullec, designers.