AME_brochure

25 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
25
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AME_brochure

  1. 1. Concerts et Conférences à Paris 2013 24. Sept. 2013, 19h - Conférence Centre culturel Coréen à Paris, 2 Avenue d’Iéna, 75116 Paris (Métro Iéna) 25. Sept. 2013, 19h - Concert Centre culturel Coréen à Paris, 2 Avenue d’Iéna, 75116 Paris (Métro Iéna) 3. Oct. 2013, 20h - Concert Les Voutes, 19 Rue des Frigos 75013 Paris (Métro Quai de la Gare) Renseignements & Réservation Tél 06 88 10 75 51 (Linh An) Email amusicensemble@gmail.com
  2. 2. Asian Music Ensemble A.M.E est un group de musique folklorique asiatique. Fondé en 2010, composant 6 musiciens, chacun joue un instrument typique de chaque nationalité. La musique traditionnelle de chaque pays, ainsi que le rythme, les mélodies et les émotions, sont réunis et créent une pleine métamor- phose de belles couleurs. Les musiciens créent leur propre musique avec les partitions des musiciens coréens, mongoliens, vietnamiens, et aussi leurs propres créations. Grâce à leurs musiques, nous pou- vons découvrir une Asie "miniature". Prix 21c Korean music Project (Corée 2010) Reçu le Prix d’Excellent au concour Myriade onde Concert (Corée 2011) Concerts En Corée 21c projet musical (2010) Le Festival des Mondial Seoul (2010) FestivalChoonChun- Arts (2010) Le Festival Mondial des Théâtres National (2011) Festival Dream-Art (2011) Festival ARIRANG (2012) Le Festival du quartier BUKCHON (2012) La 17ème du Festival de Film Internationale (2012) Au Vietnam Concert & Musical Exchange à Hanoi et Hue (2012) En Mongolie Ulatanbaatar Concert & Musical Exchange (2012)
  3. 3. Morceaux 01 MIRAGE DE STEPPE / 초원의 신기루 Composée par Han Gyu BARK Au fin fond des prairies les lacs et les rivières paraissent éloignés. C’est une grande Prairie (steppe) où les chevaux galopent au loin parmi le vent et les mystérieuses mélodies orientales. Au début l’im- provisation est présente mais la musique évolue vers ce concept de « steppe » toujours basée sur le rythme traditionnel coréen. Les in- terprètes reflètent l’émotion coréenne avec leurs propres sensibilités. 02 I-NONG-GONG-GAM / 이농공감 Composée par SeongWon GYE Composée à l’origine pour un concerto de Danbou. L’inspiration lui est venue de célèbres chansons folkloriques : l’une est « Doragi taryeoung » de Corée et l’autre « Qua cau gio baie » du Vietnam. L’harmonie du vibrato traditionnel s’harmonise joliment tout au long de la chanson. 03 ARIRANG / 아리랑 Arrangée par A.M.E Vous allez pouvoir ressentir toute l’Asie dans notre Arirang (chant traditionnel coréen). Alors que les instruments venus du Vietnam et de Mongolie joue la note traditionnelle coréenne, le thème principal d’Arirang reste « sygimsae, nongem ». Cette musique est la perfor- mance la plus populaire d’A.M.E. Le plus populaire est la partie d’im- provisation car cela évolue et change tous les jours. Vous allez pouvoir apprécier cette réinterprétation de Arirang. 04 HOI TUONG / 회상 Composée par XUAN THI Hoi Tuong (Nostalgie) basée sur la musique traditionnelle de la chanson vietnamienne. Cette composition présente l’amour et la vie du compositeur, c’est dans la partie lente de l’introduction qu’a était prise la composition de son père Xuan Khai « la mélodie du pays natal ». 05 INDIA Arrangée par MinHee YOO Cette mélodie de répétition rappelle une danse indienne mystérieuse et fascinante. Grâce au tempo accélérant de plus en plus, le rythme varie est crée une sensation de dynamique à travers le public. La ca- dence du Danbou se distingue à l’apogée de la chanson. 06 5 KHASAG Composée par inconnu La chanson provient d’une chanson traditionnelle mongolienne com- posée avec 5 principales notes du Morin khuur (un instrument à cord- es mongol). Lorsque les interprètes chantent ensemble en mesure ternaire, la ligne mélodique simple permet au public d’apprécier et de profiter pleinement de cette chanson. 07 SONG OF BUUVEI / 부베이의 노래 Composée par YeRam SUNG Cette chanson est inspirée d’une chanson folklorique mongolienne, Buuvei. Une tonalité douce fait vivre durant un instant la vie nomade des mongoliens et offre un moment de apaisement et de réconfort au monde entier. Pour cette performance, la mélodie a était restructurée en ajoutant deux instruments traditionnels le Ajaeng (coréen) et le Khuuchir (mongolien) pour inspirer et retrouver plus de sentiments coréens. « Buuvei Buuvei... Ne t’en fait pas. Ne t’en fait pas... » Compositeurs & Amis Sébastien Manager de Pageeecords  Bugee Morinhuur Msicienne Hugo KRIEGEL Video Recoding Junyoung JOO Compositeur Yeram SUNG Compositeur
  4. 4. Membres Hoai Phuong LE / Vietnam Hoai Phuong LE est né à Hue (Vietnam). Il joue actuelle- ment dans 2 groupes de musiques: Aisan Music Ensemble et le groupe de Rock de Yi Sung Yol. Parallèlement, il pour- suit un doctorat d’étude sur les instruments à percussion à l’université Hanyang en Corée. Il a reçu le Prix d’Or au concours “Bravo Asian in Korea” en 2012. Avec A.M.E, il joue le Dan Bau - un instrument de musique vietnamien, monocorde. L’unique corde est pincée au moyen d’une tige en bambou, tenue de la main droite. La hauteur peut être modifiée à l’aide d’un manche flexible, muni d’un résona- teur et tenu de la main gauche. Le son est spéciale grâce à un bout de courgette sèche (aujourd’hui, on utilise souvent le bois). La difficulté, c’est que l’amplitude du mouvement de a poignée est assez restreinte. Cela demande donc beaucoup de souplesse et de précision. Ji Yun SONG / Corée Ji Yun SONG joue de la flûte traversière “Daegeum” depu- is 12ans. Elle a reçu le Premier Prix en 2002 au Concours Dong-A GUGAK (organisé par l’École National Gugak à Séoul). Elle a fait beaucoup de concerts en Corée, au Vi- etnam, à Mongolie, et en France. Par exemple: en solo au Centre Culturel Coréen en France, en collaboration avec l’Orchestre symphony Dubrovnik de Croatie, et plusieurs concerts au musée Guimet, 89 Galerie à Paris, au château du Clos de Vougeot en Bourgogne. La Daegeum est une grande flûte traversière en bambou d’origine coréenne. Elle donne une gamme diatonique de Si bémol et est uti- lisée dans la musique coréenne traditionnelle. Barkhuu KHASBA / Mongolie Barkhuu KHASBAT est un mongolien qui joue le “yochin” (cithare sur table). Il est actuellement professeur à l’École de Musique et Danse de Mongolie. Le “Yochin” est un in- strument folklorique mongol utilisé pour jouer des mél- odies brillantes et rapides. Il est de la même famille que le dulcimer occidental, le Kanoun egyptien et le Santour indien/ persian. Min Young WOO / Corée Min Young WOO qui s’occupe de la percussion coréenne “Janggu” fait des concerts en solo en Corée, en Chine, en Indonésie, en Australie et en Thailand. Le “Janggu” est composé d’un corps en bois creux, en forme de sablier soit porcelaine, tuile, métal, bois. Le “Janggu” est générale- ment classé comme un instrument d’accompagnement en raison de son caractère souple et son agilité avec des rythmes complexes. Depuis l’interprète peut utiliser ses mains ainsi que des bâtons, des différents sons et rythmes, profonde et pleine, doux et tendre, et des sons menaçants, et des rythmes rapides et lents, peuvent être créées en fonction de l’humeur du public. Amarjargal ORSOO / Mongolie Amarjagal ORSOO est la deuxième mongolienne du groupe. Elle joue le “Khuuchir”. Le “Khuuchir” est un pet- it, cylindrique, carrée ou en forme de coupelle résonateur de bambou, de bois ou de cuivre, recouverte d’une peau de serpent et ouvert vers le bas. Il a généralement quatre cordes de soie, dont la première et la troisième sont ac- cordé à l’unisson, tandis que la deuxième et la quatrième sont accordés dans le cinquième supérieur. Jae eun SHIN / Corée Jae Eun SHIN est la musicienne la plus jeune d’AME. Elle joue de l’”Ajaeng” . Cet instrument est une grande cithare à cordes en soie torsadée, joué par l’intermédiaire d’une tige mince et faite d’forsythia bois, qui est raclé contre les cordes à la manière d’un arc. Le “Ajaeng” est généralement joué en position assise sur le sol. Il a une tonalité profonde similaire à celle d’un violoncelle, mais plus rauque.
  5. 5. Organisation & Mécénat Korea Traditional Performing Arts Foundation K-vox Festival Centre Culturel Coréen à Paris Surim Cultirel Foundatin Asian Music Ensemble / Production Inbo LEE / Administrateur général Thuy Linh NGUYEN - Korea Panorama / Direction de la communication Marine Colard, Pierre Funes / Chargé de communication Tran Vu Tung Dang / Directeur artistique Tsenguun / Design Graphique Ikhyeon PARK / Brochure Design

×