Du bon usage de votre coaching 
l ’ i n t é r ê t d ’ u n c o a c h p r o f e s s i o n n e l 
po u r l ’ e n t r e p r i ...
Ils ne savaient pas que 
c’était impossible, alors 
ils l’ont fait. 
Marc Twain
3 Du bon usage de 
votre coaching 
• Le coaching est un vrai + à 
l’usage de l’entreprise 
• Il s’adresse de plus en plus ...
4 Du bon usage de 
votre coaching 
• 97% des manageurs & 
dirigeants ayant bénéficié d’un 
coaching recommandent 
l’approc...
Le coach nous 
fait penser à… 
Définitions du 
coaching 
Un chien guide : 
Il vous accompagne là où vous 
voulez aller ; t...
Il n'est pas un conseiller : 
Vous avez les bonnes réponses. 
Il n'est pas un Juge : 
Vous êtes libre et vous n’êtes pas 
...
Le coaching est donc un métier spécifique 
Le coaching individuel concerne aussi bien 
 le domaine privé 
 que la sphère...
Le coaching, pour qui & pour quoi ? 8 
Pour « accompagner » le client vers son objectif. 
Côté privé 
• Conduite de projet...
Le coaching, pour qui & pour quoi ? 9 
Côté 
professionnel 
(demandé par l’entreprise) 
Dirigeants, 
cadres, nouveau 
coll...
Le coaching, pour quel bénéfice ? 
Faire un 
coaching 
individuel 
aboutit à un 
plan d’action 
opérationnel 
pour réussir...
11 
Le coaching, pour quel bénéfice ? 
Coaching 
stratégique 
Transition et 
conduite du 
changement 
Gestion du 
stress 
...
Le coaching est donc un métier spécifique 
Côté sphère professionnelle, 
PME / TPE 
• 75% des managers considèrent que le ...
Des outils sur mesure 
4 outils privilégiés & puissants 
 L’écoute active et le questionnement 
 L’approche systémique 
...
Un maître mot : déontologie 
Un processus rigoureux pour 
 Clarifier la demande 
 Accompagner le client à formuler son o...
Un maître mot : déontologie 
Le coach est tenu au secret professionnel 
• Respect de la confidentialité 
• Respect du clie...
Le coaching, modalités pratiques 
Contexte de 
la demande 
d u r é e d u c o a c h i n g : 2 à 6 m o i s 
Ici & maintenant...
Peu connu, mal 
connu, le coach 
est le vrai allié 
pour donner le 
coup de pouce 
nécessaire et 
franchir une 
étape… 
• ...
Passionné de sports de nature, j’ai accompagné mes clients en montagne et dirigé 
des entreprises touristiques dans le mon...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les bénéfices du coach professionnel pour la TPE, la PME ou le particulier

1 000 vues

Publié le

Passionné de sports de nature, j’ai accompagné mes clients en montagne et dirigé des entreprises touristiques dans le monde entier durant plus de 20 ans. Aujourd’hui, je m’appuie sur cette expérience de la montagne et de la direction d’équipes pluridisciplinaires pour accompagner les particuliers et l’entreprise dans les domaines de la conduite du changement ou de la gestion du stress. A ce titre, je suis coach professionnel certifié (formation reconnue au RNCP, niveau I – bac+5).

En parallèle, je suis consultant tourisme et professeur associé à l’UFR STAPS de Montpellier. J’enseigne le management en master 2 et j’accompagne les étudiants dans leur professionnalisation.
J’utilise avec succès les postures du coach et du consultant dans mes interventions auprès des étudiants, des particuliers, des collectivités ou des entreprises.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 000
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Les coaches se sont d'abord imposés auprès des sportifs de haut niveau, puis ils ont investi le monde des entreprises avant de s'attaquer à divers aspects de la vie quotidienne.

    Il est un processus d’accompagnement destiné à favoriser un environnement de croissance et d’optimisation du potentiel de la personne.
    À travers une sorte de maïeutique, coach et client forment un partenariat stimulant, grâce auquel le coaché peut évacuer les obstacles à son développement, faire émerger ou acquérir de nouvelles compétences et améliorer sa performance.
    Le terme de coaching recouvre donc les pratiques les plus variées.

    Dans l’entreprise, le coaching intéresse l'accompagnement du dirigeant, ou des cadres à des moments délicats : évolution de l’entreprise, changement de poste, difficultés avec leur équipe ou leur direction. L'intervention est le plus souvent demandée et payée par l'entreprise, ponctuellement ou dans le cadre de sa politique de formation.

    Avec le particulier, le coaching est centré sur un individu et sur ses objectifs. Il s'agit là de développement personnel et/ou professionnel. Contrairement au coaching professionnel, la démarche vient du particulier qui en assume également le financement.

    Le bon coach doit posséder des compétences multiples.
    Il est bien sûr souhaitable qu'il ait lui-même une expérience de manager, tout comme le coach sportif doit avoir pratiqué le sport de son "coaché".
    Il doit avoir été formé aux méthodes propres au coaching, inspirées des principales écoles de la psychologie et de la psychanalyse. Il est également utile qu'il connaisse les théories du management et de l'organisation.

    Enfin, les praticiens sérieux s'astreignent à respecter une déontologie stricte. Et compte tenu des risques de manipulation de part et d'autre, ils doivent se faire eux-mêmes accompagner par un "superviseur".
  • Mark Twain, de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens,
    né le 30 novembre 1835 à Florida dans le Missouri (États-Unis), décédé le 21 avril 1910 à Redding, Connecticut (États-Unis), est un écrivain, essayiste et humoriste américain.
    Son pseudonyme vient du cri « Mark Twain [fathoms] » signifiant « Marque deux [brasses] », utilisé par les pilotes de vapeurs sur le Mississippi.
    Après avoir fait une carrière de militaire, été imprimeur et journaliste chez les mineurs du Nevada, il se fait connaître par son roman Les Aventures de Tom Sawyer (1876) et sa suite, Les Aventures de Huckleberry Finn (1885).
  • Un outil qui permet d’accompagner les dirigeants, de fidéliser et valoriser les acteurs clés de l’entreprise, d’accompagner les réorganisations et de favoriser le développement de l’entreprise à l’international (Benchmark WTB Coaching 2011). Mais aussi de développer le leadership des salariés, d’élargir leurs responsabilités, d’améliorer le fonctionnement des équipes et d’améliorer la communication (Source : SFCoach baromètre 2010).
  • L’étude d’HEC Executive Education menée en 2010 révélait que «97% des personnes ayant bénéficié d’un coaching recommandent l’approche et
    75% considèrent que le coaching a complètement ou largement atteint ses objectifs.» Cette satisfaction couplée au fait que « 97 % des dirigeants interrogés considèrent qu’une stratégie porteuse de sens collectif et individuel est nécessaire pour recréer de la valeur » (Etude Better & Co, novembre 2010), font du coaching un outil puissant, d’actualité et d’avenir.

    Une autre étude en 2011 de l’ICF montre que 80% des entreprise qui font appel au coaching professionnel ont constaté une nette amélioration de leur confiance dans leurs capacités et celle de l’entreprise à rebondir.
    En conclusion de cette étude :
    86 % des entreprises considère avoir « au minimum » amorti leur investissement ;  
    28% on atteint un ROI entre 10 et 49 fois l’investissement ;
    19% avoir atteint plus de 50 fois le coût du coaching.
  • Le coach n'a pas vocation à se substituer à un thérapeute.
    Le coaching est un accompagnement individuel, ou collectif, pour aider à développer les potentialités ; il ne vise pas à résoudre les difficultés psychiques que l'on peut avoir.

  • Au contraire, la psychothérapie vise principalement à aider la personne à surmonter, voire à traiter ses problèmes.
    Un coaching personnel peut s'inscrire dans la continuité d'une thérapie, mais il vaut mieux bien dissocier les deux, et ne pas demander à son coach ce qui relève de l'intervention d'un psychothérapeute.
  • Il est clairement différencié du conseil, de la formation, de la thérapie, etc.  
    Par conséquent, le cadre de référence, les objectifs et les moyens concernant l’exercice de sa pratique méritent d’être très clairement posés avant de commencer une relation d’accompagnement avec un client. 
    Comme pour tous les autres métiers, ceci se fait par un premier accord explicite et contractuel.

    Accompagnement en coaching
    « Accompagner » n’est pas à confondre avec « guider » ou « conduire ».
    Un guide de haute montagne, par exemple, connaît la destination et le chemin, c’est un expert en technique.
    En revanche, le Coach n’a pas besoin de savoir où il faut aller, ni par où passer, puisque son rôle ne consiste pas à guider, mais à accompagner le client expert, qui détient le savoir et les compétences utiles.
    Il ne privilégie donc pas le style directif depuis une position centrée sur le contenu technique.
    Comme deux « compagnons », l’expert et le Coach s’accompagnent mutuellement. C’est dans l’interaction entre le coach plutôt centré sur les questions, et le client plutôt centré sur les réponses, que vont émerger des ressources de créativité et de coopération, pour inventer le meilleur chemin vers les solutions.
  • Le coaching personnel s'adresse à tous les publics sans distinction d'âge, de sexe, de compétence, d'origine sociale, etc.
    Il peut aussi bien aider un étudiant à découvrir sa voie professionnelle, qu'un retraité à appréhender le passage à la retraite sereinement.

    Avec le particulier, professionnel ou non, étudiant, demandeur d'emploi (...), le coaching aborde le projet personnel ou professionnel, et permet, à un moment donné, facilement, d’opérer un changement de vie ou se réorienter !
    Gestion du stress, des conflits,
    Développer son potentiel,
    Changement d'emploi, évolution de carrière,
    Projet important à réaliser, décision à prendre,
    Changement de situation familiale,
    Préparation aux examens, choix d'orientation
    ...

    Le coaching donne le coup de pouce nécessaire pour passer à autre chose, et être prêt pour l'effort que cela représente.
  • 9
  • 10
  • 11
  • Accompagnement en coaching
    « Accompagner » n’est pas à confondre avec « guider » ou « conduire ».
    Selon une étude internationale menée par la très sérieuse ICF, on a identifié notamment 5 éléments de performance apportés par le coaching :
    1/ Le travail de l’équipe (ou du coaché) et du coach porte sur l’étude de l’existant, des projections d’objectifs de performances et des objectifs clés pour l’entreprise, ainsi que des stratégies de management pour atteindre ces objectifs.
    2/ Le coaching en entreprise permet de travailler avec les coachés sur leur productivité et leur efficacité. Ainsi plusieurs études de l’ICF font apparaitre plus de 70 % de satisfaction dans la mesure de ces facteurs.
    3/ Le coaching en entreprise aide à construire et développer les compétences en communication entre les personnes de l’équipe. Ainsi 72% des entreprises constatent une nette amélioration sur ce facteur. De plus, une large majorité constate une amélioration dans leur capacité de « prise de décision ».
    4/ Le coaching en entreprise développe la capacité de résilience (capacité de rebondir) des personnes et des équipes dans des situations économiques incertaines : amélioration des performances professionnelles, amélioration de la qualité, meilleur « mental » des équipes, meilleurs comportement des salariés et des capacité de leadership.
    5/ Le Coaching en entreprise restaure la confiance dans les entreprises qui à été détériorée par la crise (fusion, licenciement économiques, etc). L’étude de l’ICF montre que 80% des entreprise qui font appel au coaching professionnel ont constaté une nette amélioration de leur confiance dans leurs capacités et celle de l’entreprise à rebondir.
    En conclusion de cette étude, 86 % des entreprises considère avoir « au minimum » amorti leur investissement ;  28% on atteint un ROI (Terme anglais, Return On Investment) entre 10 et 49 fois l’investissement ; 19% avoir atteint plus de 50 fois le coût du coaching.
  • Comme chaque métier, le coach utilise et adapte en permanence un panel d’outils puissants et sécurisants, et en particulier : 

    La maïeutique englobe généralement les techniques de questionnement visant à permettre à une personne une mise en mots de ce qu'elle a du mal à exprimer, ressentir, ou ce dont elle a du mal à prendre conscience (émotions, désirs, envies, motivation...).

    L’approche systémique de Palo Alto travaille sur "le Comment faire pour résoudre le problème" et non sur "le pourquoi" vous avez ce problème.

    L’Analyse Transactionnelle (AT) repose, sur le principe de la transaction ou du contrat. Le changement recherché chez l'individu se produit dans le cadre d'un accord accepté par le coach et son client. Ses outils permettent d'obtenir une meilleure connaissance de soi et des autres, pour mieux communiquer.





    L’Appreciative Inquiry est une approche du changement et du développement des organisations qui se base sur la recherche de ce qui fonctionne dans un système, ce qui réussit et qui fait avancer, afin de l'amplifier pour atteindre les buts souhaités.
    Un outils pour les équipes et les individus qui recherchent les ressources, les réussites, les expériences positives chez chacun, dans l’entreprise et son environnement. Elle repose en tout premier lieu sur l’art de poser des questions inconditionnellement positives

    La liste est loin d’être exhaustive.
    Le coach s’appuie sur ces outils pour mieux écouter, reformuler, communiquer, comprendre les signes verbaux et non-verbaux de son client. Et le faire progresser vers son objectif.


    Quelque soit l’outil utilisé, le coach a pleine conscience que « La carte n’est pas le territoire ! »
  • Du grec Maieutikê, signifiant « l’art de l’accouchement », la maïeutique nous vient de Socrate. Inspiré par le métier de sa propre mère (sage femme) le philosophe mit au point une méthode permettant « d’accoucher les esprits de leur savoir». Après plus de 25 siècles, cet héritage est plus que jamais d’actualité et se révèle comme un précieux outil à l’usage des leaders d’opinions.
    En quelques mots : Plutôt que d’imposer une idée, il est bien plus efficace d’en distiller quelques graines afin qu’elles germent dans l’esprit de son (ses) destinataire(s).

    Quatre types de relations à la connaissance sont ainsi à prendre en compte -
    ce que l'on sait que l'on sait — ou affirmé comme tel. Socrate ici procédait avec son ironie lorsqu'il souhaitait faire passer le message à ses interlocuteurs que ce qu'ils prétendaient savoir ne reposait que sur des préjugés et autres idées sans fondements ; Il peut s'agir ici des faux savoirs...
    ce que l'on sait que l'on ne sait pas — application de l'ironie
    ce que l'on ne sait pas que l'on sait : et là s'appliquait l'art maïeuticien du philosophe ;
    ce que l'on ne sait pas que l'on ne sait pas — tout le champ de l'inimaginable par chacun et justifiant l'intervention du philosophe, illustré par l'accompagnement exposé dans l'allégorie de la caverne, du Livre VII de la République de Platon : maïeutique.

    En coaching, la maïeutique est ainsi utilisée en lien avec les techniques empathiques développées par Carl Rogers, centrées sur l'affect (écoute active ou écoute bienveillante) ou les techniques de médiation, avec l'alterocentrage, terme créé par Jean-Louis Lascoux, médiateur. Malgré l'alibi philosophique, l'on est donc, avec ce relativisme psychologisant, au plus loin de la conception socratique, ironique, et non pas compatissante, et de plus inséparable d'une perspective critique, liée à la valeur de vérité.

  • Confidentialité
    Pas de rapport ni écrit, ni oral du coach sur le coaché, et le déroulement du coaching.
    L’analyse des résultats et le bilan sont fait par le coaché et sa hiérarchie.
    Autonomie
    La démarche de coaching doit être finie dans le temps et permettre un développement de l’autonomie de la personne, qui va trouver par elle même des solutions aux problématiques posées .
    La relation entre le coach et le coaché ne doit pas être une relation de dépendance, mais une relation d’accompagnement ponctuel.
    Respect
    Le coach n’est pas dans une position ”supérieure”, la relation de coaching est une relation basée sur l’écoute et la confiance.
    Le coach “propose” un parcours de développement, des questions et des exercices.
    Le coaché a toujours la possibilité de refuser.
    Tout ce qui se passe entre le début et la fin du coaching est une information qui permettra de progresser.

    1 Le Coach s’engage à la plus grande réserve vis-à-vis de ce qu’il apprend de son client . Il ne donne pas d’information (à des tiers, au commanditaire) sur ce qui se passe dans les séances


    Coach professionnel . RNCP niveau I, bac+5
    http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=17871
      -  Membre de l'association des anciens stagiaires - Linkup network
     
  • 2°) Valider et vérifier l’objectif
    Valider : L’objectif doit pouvoir se définir par le client avec une phrase comme : "Ce que je souhaite, c’est ..." L’atteinte de cet objectif doit effectivement dépendre du client.

    Vérifier. Pour vérifier la justesse de cet objectif, il doit être :
    Contextuel • Où, quand, comment, et avec qui allez vous atteindre cet objectif ?
    Mesurable • Comment saurez-vous que votre objectif est atteint ?
    Adéquat et écologique • Atteindre cet objectif comporte quels avantages et quels inconvénients ?
    Réaliste et réalisable • Avez vous les moyens nécessaires pour atteindre cet objectif ?
    Stimulant (avec une plus-value) • Qu'est-ce qui va changer pour vous quand vous l’aurez atteint ?

    L’objectifs est repris en mode SMART « XL »
  • Un coach est à l’image du guide. Il connaît parfaitement les techniques et la montagne. Il accompagne son client pour l’emmener à destination : il vérifie qu’il est apte à gravir sa montagne ; il adapte l’itinéraire, il permet d’éviter les dangers et les égarements Il est aussi là pour trouver des raccourcis !… Et au bout du compte, c’est bien le client, avec l’aide de son guide, qui atteint le sommet, son but !
  • Passionné de sports de nature, j’ai accompagné mes clients en montagne et dirigé des entreprises touristiques dans le monde entier durant plus de 20 ans.
    Aujourd’hui, je m’appuie sur cette expérience de la montagne et de la direction d’équipes pluridisciplinaires pour accompagner les particuliers et l’entreprise dans les domaines de la conduite du changement ou de la gestion du stress. A ce titre, je suis coach professionnel certifié (formation reconnue au RNCP, niveau I).
    En parallèle, je suis consultant tourisme et professeur associé à l’UFR STAPS de Montpellier. J’enseigne le management en master 2 et j’accompagne les étudiants dans leur professionnalisation.
    J’utilise avec succès les postures du coach et du consultant dans mes interventions auprès des étudiants, des particuliers, des collectivités ou des entreprises.

    Le coach agit comme un guide de montagne. Il accompagne la personne vers le sommet souhaité. C'est la validation de l'objectif.
    Ensuite il met en place un cadre de sécurité et de confiance pour que la personne puisse mobiliser ses ressources pour atteindre le sommet.
    A l'écoute de la personne, il est vigilant tout au long du parcours pour que la personne soit toujours en sécurité et progresse vers son but.
    Le guide lui apprend des techniques de marche, d’observation. Il l’invite à expérimenter et adapter celles-ci à sa propre réalité. Le coach fait confiance à la personne car il sait qu'elle seule détient le savoir et les compétences utiles à sa réussite.
    Elle développe sa connaissance d'elle-même, son autonomie, son potentiel, en accord avec son écologie et son rythme.
    Ni psy, ni parent, ni ami, le coach est garant d'une relation privilégie avec son client. Il crée le cadre pour que la personne libère son potentiel en accord avec ses valeurs fondamentales.
    En définitive, comme deux « compagnons », le client et le Coach s’accompagnent mutuellement. En effet, c’est dans l’interaction entre le coach plutôt centré sur les questions, et le client plutôt centré sur les réponses, que vont émerger des ressources de créativité et de coopération, pour inventer ensemble le meilleur chemin vers les solutions.
  • Les bénéfices du coach professionnel pour la TPE, la PME ou le particulier

    1. 1. Du bon usage de votre coaching l ’ i n t é r ê t d ’ u n c o a c h p r o f e s s i o n n e l po u r l ’ e n t r e p r i s e o u l e p a r t i c u l i e r André GALY coach professionnel certifié
    2. 2. Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. Marc Twain
    3. 3. 3 Du bon usage de votre coaching • Le coaching est un vrai + à l’usage de l’entreprise • Il s’adresse de plus en plus aux PME / TPE • Pour changer de cap, intégrer un collaborateur, gérer le stress…
    4. 4. 4 Du bon usage de votre coaching • 97% des manageurs & dirigeants ayant bénéficié d’un coaching recommandent l’approche • Dirigeant PME/TPE, profession libérale, créateur d’entreprise • 3 à 6 mois pour atteindre son objective…
    5. 5. Le coach nous fait penser à… Définitions du coaching Un chien guide : Il vous accompagne là où vous voulez aller ; toujours un pas de côté, jamais devant… Une boussole : Il vous permet une réflexion et une décision sur le meilleur cap à suivre. Un pont : Il vous permet de faire des liens, de passer de l’autre côté. Le coach aime utiliser les analogies et les images, c’est un outil privilégié pour développer l’imaginaire du client et ouvrir ainsi sur de nouvelles manières de voir et d'agir. 5
    6. 6. Il n'est pas un conseiller : Vous avez les bonnes réponses. Il n'est pas un Juge : Vous êtes libre et vous n’êtes pas jugé. Il n'est pas un chef : Vous décidez de ce que vous voulez . Il n'est pas un voyant : Vous dessinez votre avenir et vous le créez. Ce que le coach n’est pas… Le coach aime bien aussi utiliser les analogies avec le portrait « en creux ». 6 Définitions du coaching
    7. 7. Le coaching est donc un métier spécifique Le coaching individuel concerne aussi bien  le domaine privé  que la sphère professionnelle 7 Pour « accompagner » le client vers son objectif.
    8. 8. Le coaching, pour qui & pour quoi ? 8 Pour « accompagner » le client vers son objectif. Côté privé • Conduite de projet, • Changement de poste, • Transition professionnelle • Gestion du stress…
    9. 9. Le coaching, pour qui & pour quoi ? 9 Côté professionnel (demandé par l’entreprise) Dirigeants, cadres, nouveau collaborateur… Coaching de dirigeant ou de manager Réussir dans de nouvelles fonctions, intégrer une équipe de direction… Pour développer les potentiels & les savoir-être
    10. 10. Le coaching, pour quel bénéfice ? Faire un coaching individuel aboutit à un plan d’action opérationnel pour réussir un challenge > Assurer le lead sur le sens des décisions prises > Accom-pagner les changements de l’entreprise ... 10 > Améliorer son mode relationnel > Traverser une période de stress > Se préparer à une prise de poste … Côté professionnel (demandé par l’entreprise) Dirigeants, cadres, nouveau collaborateur…
    11. 11. 11 Le coaching, pour quel bénéfice ? Coaching stratégique Transition et conduite du changement Gestion du stress Bénéfices = Partager sa vision, amplifier son charisme, mobiliser… Bénéfices = Contrôle du stress, efficacité et motivation renforcée Bénéfices = Franchir une étape, réactivité & créativité, communiquer…
    12. 12. Le coaching est donc un métier spécifique Côté sphère professionnelle, PME / TPE • 75% des managers considèrent que le coaching a complètement ou largement atteint ses objectifs • 86% des entreprises considèrent avoir « au minimum » amorti leur investissement • Dont 28% on atteint un ROI compris entre 10 et 49 fois l’investissement du coût du coaching ! 12 Pour « accompagner » le client vers son objectif.
    13. 13. Des outils sur mesure 4 outils privilégiés & puissants  L’écoute active et le questionnement  L’approche systémique  L’analyse transactionnelle  L’orientation solutions (Appreciative Inquiry) 13
    14. 14. Un maître mot : déontologie Un processus rigoureux pour  Clarifier la demande  Accompagner le client à formuler son objectif  Projeter les repères de la réussite 14
    15. 15. Un maître mot : déontologie Le coach est tenu au secret professionnel • Respect de la confidentialité • Respect du client, de sa personne, de ses choix • Etablissement d’un contrat écrit • Respect de la déontologie 15 • André GALY est Coach Professionnel certifié. Certification professionnelle homologuée par l'état - RNCP niveau I délivrée par Linkup Coaching
    16. 16. Le coaching, modalités pratiques Contexte de la demande d u r é e d u c o a c h i n g : 2 à 6 m o i s Ici & maintenant Avenir choisi & construit par le client Prise de contact / informations 1ère séance – donner un cadre clair et orienter l’accompagnement. Déterminer l’objectif du coaching Entretien tripartite (coaching professionnel) • ou début des travaux d’accompagne ment 3 à10 séances de travail Séance de conclusion et plan d’actions opérationnel
    17. 17. Peu connu, mal connu, le coach est le vrai allié pour donner le coup de pouce nécessaire et franchir une étape… • Le coaching est un vrai + à l’usage de l’entreprise • Il s’adresse de plus en plus aux PME / TPE • Pour changer de cap, intégrer un collaborateur, gérer le stress…
    18. 18. Passionné de sports de nature, j’ai accompagné mes clients en montagne et dirigé des entreprises touristiques dans le monde entier durant plus de 20 ans. Aujourd’hui, je m’appuie sur cette expérience de la montagne et de la direction d’équipes pluridisciplinaires pour accompagner les particuliers et l’entreprise dans les domaines de la conduite du changement ou de la gestion du stress. A ce titre, je suis coach professionnel certifié (formation reconnue au RNCP, niveau I – bac+5). En parallèle, je suis consultant tourisme et professeur associé à l’UFR STAPS de Montpellier. J’enseigne le management en master 2 et j’accompagne les étudiants dans leur professionnalisation. J’utilise avec succès les postures du coach et du consultant dans mes interventions auprès des étudiants, des particuliers, des collectivités ou des entreprises. André GALY, Coach  0647 051 934 Recoules , 12340 RODELLE  tendance.montagne@free.fr  www.andregalycoach.fr Remerciements à http://www.aventurecoaching.com images : Tendance Montagne Des clients sur les montagnes du monde entier…

    ×