Etude sur la chaîne d’émission de la DVB-T 
EL BOUKHARI TAIB 
Elève ingénieur en 
première année à 
l’INPT. 
SNRT CENTRE D...
Généralités sur la DVB-T 
• Un mode de diffusion terrestre de la télévision, dans lequel les signaux 
vidéo, audio et de d...
Avantages de la TNT 
• La qualité de l'image est meilleure qu'en analogique en raison de 
l'élimination des interférences ...
Synoptique de la chaîne de la DVB-T 
• Compression MPeg-2/Mpeg-4 
• Multiplexage 
• Embrouillage 
SPLITTER 
High priority ...
Principe de fonctionnement 
• Le principe la chaîne de diffusion est l’adaptation des 
signaux de télévision en bande de b...
LE CODAGE SOURCE 
Il repose sur le standard MPEG-2. 
Il est appliqué à l’audio et la vidéo. 
Il a pour fonction la réducti...
Compression Mpeg-2 
La compression MPEG-2 s’effectue sur des séquences répétitives d’images, 
appelées GOP, qui se compose...
Multiplexage 
• Le multiplexage permet la diffusion dans un même canal de plusieurs 
programmes de télévision (quatre à si...
Embrouillage 
• systèmes de contrôle d’accès 
=>Une partie des émissions numériques sont payantes. 
=> La norme DVB a donc...
Le Splitter 
• Le splitter est un filtre d'aiguillage 
qui sépare le Flux haute priorité et 
le Flux basse priorité. 
SNRT...
Le Codage CANAL 
Brassage 
Brassage 
Entrelacement 
externe 
SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - ...
Le Brassage 
Il sert à effectuer une dispersion 
d’énergie, c.à.d. une répartition 
uniforme de l’énergie dans le canal 
d...
Codage Reed-Solomon 
C’est un code correcteur 
=> Le codage Reed – Solomon permet de corriger des erreurs et des 
effaceme...
Entrelacement EXTERNE 
Le pouvoir de correction du code de Reed-Salomon a ses limites : il ne 
peut corriger que 8 octets ...
Codage convolutif 
C’est un codage correcteur d’erreur 
Registre à (m+1)k étages 
Logique combinatoire 
SNRT CENTRE DE TR...
Entrelacement interne 
• Cet entrelacement interne se décompose en un entrelacement 
bits et un entrelacement symboles 
• ...
LA MODULATION 
La norme DVB-T utilise une modulation COFDM qui utilise principalement le QPSK (Quaternary Phase 
Shift Key...
LA MODULATION COFDM 
• Le principe de la modulation COFDM consiste à répartir 
aléatoirement des symboles de durée Ts (tem...
Schéma général de l’émission 
SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La chaîne d'émission de la DVB-T

1 664 vues

Publié le

Ce document présente la chaîne d'émission de la DVB-T ( TNT )
vous y trouverez: des informations générales sur la TNT, ses avantages ainsi que le schéma synoptique de la chaine d'émission et le rôle de chaque bloc.

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 664
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
83
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La chaîne d'émission de la DVB-T

  1. 1. Etude sur la chaîne d’émission de la DVB-T EL BOUKHARI TAIB Elève ingénieur en première année à l’INPT. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  2. 2. Généralités sur la DVB-T • Un mode de diffusion terrestre de la télévision, dans lequel les signaux vidéo, audio et de données sont numérisés, puis ordonnés dans un flux unique (multiplexage) avant d’être modulés puis diffusés, c’est-à-dire transportés jusqu’au téléspectateur via les ondes. • Utilise des fréquences UHF pour une diffusion hertzienne au format DVB-T (Digital Video Broadcasting – Terrestrial) et un signal vidéo codé en numérique selon les normes MPeg-2 ou Mpeg-4 • Lancée au Maroc en février 2007 • Le bouquet est gratuit et comporte 11 chaînes SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  3. 3. Avantages de la TNT • La qualité de l'image est meilleure qu'en analogique en raison de l'élimination des interférences visibles . • Certaines chaînes peuvent diffuser leurs programmes en haute définition (HD). • Beaucoup plus de chaînes peuvent tenir sur le même spectre dans la transmission numérique : ceci conduit à la fois à une augmentation du nombre de chaînes, ainsi qu'à la libération de certaines portions du spectre hertzien (dividende numérique). • Des services interactifs peuvent être fournis. • La transmission de la télévision en numérique est plus efficace en termes de consommation d'énergie que la transmission en analogique. • L’émission en DVB-T est moins couteuse. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  4. 4. Synoptique de la chaîne de la DVB-T • Compression MPeg-2/Mpeg-4 • Multiplexage • Embrouillage SPLITTER High priority HP Low priority LP MODULATION NUMERIQUE ADAPTATION TRAME MODULATION COFDM SORTIE RF Programme TV 1 CODAGE SOURCE Flux MPTS CODAGE CANAL Flux Haute priorité Brassage Brassage Entrelacement externe Codeur convolution Entrelacement externe Codeur convolution Entrelacement interne Flux basse priorité SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014 Transport Stream MPEG Programme TV 2 Programme TV 3 Antenne
  5. 5. Principe de fonctionnement • Le principe la chaîne de diffusion est l’adaptation des signaux de télévision en bande de base à la sortie du multiplexeur aux caractéristiques du canal terrestre. • On y distingue 3 essentielles étapes: Codage source Codage canal Adaptation du signal au canal de transmission Réduction de débit Protection de l’information Source analogique Sortie en bande de base SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  6. 6. LE CODAGE SOURCE Il repose sur le standard MPEG-2. Il est appliqué à l’audio et la vidéo. Il a pour fonction la réduction du débit numérique. Compression Mpeg-2 Multiplexage Embrouillage SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  7. 7. Compression Mpeg-2 La compression MPEG-2 s’effectue sur des séquences répétitives d’images, appelées GOP, qui se composent de trois types d’images en partant du principe qu’une image d’une séquence est généralement très peu différente de celle qui la précède. Ces images sont appelées : I (Intra), P (Prédite), B (Bidirectionnelle). Un GOP est une séquence d’images comprises entre deux images « I ». La norme de compression MPEG-2 est la norme de compression vidéo broadcast conçue pour toutes les applications de distribution d’images et de sons par satellite, câble et voie terrestre. Elle introduit le principe le profils et de niveaux. Ce sont des techniques de codage et de compression dont résulte chaque fois un débit maximal. De toutes les combinaisons, MP@ML est devenue la norme de diffusion numérique pour la télévision avec un débit de 15 Mbits/s SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  8. 8. Multiplexage • Le multiplexage permet la diffusion dans un même canal de plusieurs programmes de télévision (quatre à six) organisés en « multiplex de programmes ». • Toutes les données numériques organisées en flux de transport STPS sont ensuite transmises à l’opérateur de multiplexage : Multiplexeur Flux de transport AlAoula Flux de transport Arriadia Flux de transport Assadissa Flux de transport 2M Multiplex Vers codage canal Synchronisation SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  9. 9. Embrouillage • systèmes de contrôle d’accès =>Une partie des émissions numériques sont payantes. => La norme DVB a donc définit un algorithme commun d’embrouillage CSA (Common Scrambling Algorithm) qui consiste à transformer un signal numérique en un signal numérique aléatoire en vue d’en faciliter la transmission ou de le rendre inintelligible. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  10. 10. Le Splitter • Le splitter est un filtre d'aiguillage qui sépare le Flux haute priorité et le Flux basse priorité. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  11. 11. Le Codage CANAL Brassage Brassage Entrelacement externe SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014 Codeur convolution Entrelacement externe Codeur convolution Entrelacement interne
  12. 12. Le Brassage Il sert à effectuer une dispersion d’énergie, c.à.d. une répartition uniforme de l’énergie dans le canal d’émission afin d’éviter les longues suites de 1 ou de 0, qui créeraient des parasites dans le spectre du signal et qui empêcheraient la récupération de l’horloge. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  13. 13. Codage Reed-Solomon C’est un code correcteur => Le codage Reed – Solomon permet de corriger des erreurs et des effacements grâce à des symboles de contrôle ajoutés après l’information. Le codage Reed-Solomon est donc particulièrement bien adapté à la correction de petits paquets d’erreurs. SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  14. 14. Entrelacement EXTERNE Le pouvoir de correction du code de Reed-Salomon a ses limites : il ne peut corriger que 8 octets sur un paquet de 188 octets. Ainsi, pour éviter d’avoir des paquets d’erreurs trop long, on utilise l’entrelacement des trames DVB. L’entrelaceur est composé de 12 registres FIFO (First In First Out). Chaque octet du flux, présenté cycliquement à l’une des 12 branches de l’entrelaceur, est décalé en sortie de 17 x j positions, où j est l’indice de la branche. Ainsi, le premier octet d’une trame (l’octet de synchro) n’est pas décalé, le 2ème est décalé de 17 positions, le 3ème de 34 positions… le 12ème de 17 x 11 = 187 positions, et on recommence un cycle : le 13ème n’est pas décalé, le 14ème est décalé de 17 positions… SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  15. 15. Codage convolutif C’est un codage correcteur d’erreur Registre à (m+1)k étages Logique combinatoire SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014 Convertisseur Parallèle-Série Entrée Bloc de k éléments binaires Sortie Bloc de n éléments binaires Il s’applique à des séquences infinies de symboles d’information et génèrent des séquences infinies de symboles de code. Principe de fonctionnement
  16. 16. Entrelacement interne • Cet entrelacement interne se décompose en un entrelacement bits et un entrelacement symboles • L’entrelacement bits permet de supprimer la corrélation des erreurs en véhiculant sur une porteuse des bits qui ne sont pas consécutifs. Quant à l’entrelacement symboles, il permet de ne pas moduler plusieurs porteuses consécutives par des symboles consécutifs. • A la sortie de l’entrelaceur interne, on obtient une suite de symboles qui vont être appliqués à la constellation (conversion binaire en amplitude/phase). SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  17. 17. LA MODULATION La norme DVB-T utilise une modulation COFDM qui utilise principalement le QPSK (Quaternary Phase Shift Keying, 2 bitspar symboles) ou la Modulation d’Amplitude en Quadrature (MAQ ou QAM) en mode MAQ 16 ou 64 (4 bits ou 6 bits par symbole). SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  18. 18. LA MODULATION COFDM • Le principe de la modulation COFDM consiste à répartir aléatoirement des symboles de durée Ts (temps symbole utile) sur différentes porteuses modulées en QPSK ou QAM (selon le compromis robustesse / débit). Il existe deux modes de transmissions : • mode 2K : 1705 porteuses • mode 8K : 6817 porteuses. • Chacune de ces porteuses est modulée individuellement à bas débit pour que la durée utile Ts d’un symbole soit grande devant l’étalement des échos et limiter ainsi l’interférence intersymbole (entre deux symboles) à un faible intervalle de temps que l’on appelle intervalle de garde SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014
  19. 19. Schéma général de l’émission SNRT CENTRE DE TRANSMISSION ZAER © TAIB EL BOUKHARI - INPT - AOUT 2014

×