La Suisse vote la limitation de l’immigration
Date de diffusion
14/02/2014
Dossier 386
Parcours pédagogique
Contenu : La S...
Que représente ce dessin ?
Inviter les apprenants à répondre de manière spontanée et écrire au tableau les propositions so...
4. Près d’un quart de la population suisse est composé d’étrangers.
6. En Suisse, le taux de chômage est très faible.
Acti...
C’est vrai. Mais justement. Peut-être que trop d’ouverture fait un peu peur et que nous avons aussi tendance à
nous recent...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

COURS D' ENSEIGNANT SUR L'IMMIGRATION

90 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
90
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

COURS D' ENSEIGNANT SUR L'IMMIGRATION

  1. 1. La Suisse vote la limitation de l’immigration Date de diffusion 14/02/2014 Dossier 386 Parcours pédagogique Contenu : La Suisse vient de se prononcer en faveur de la limitation du nombre d’étrangers. Réagir à une opinion et s’exprimer sur l’évolution de la société. Thème : Politique Niveau : B1, intermédiaire Public : adultes Liste des activités Mise en route - Mutualiser ses connaissances sur le thème du reportage. Activité 1 - Décrire des images et identifier le sujet du reportage. Activité 2 - Comprendre certains détails de l’information. Activité 3 - Travailler la construction verbale et enrichir son vocabulaire. Activité 4 - Expliciter un point de vue et exprimer son opinion. Suggestions d’activités pour la classe Mise en route : Reproduire ou projeter le dessin suivant : Niveau intermédiaire / B1 Auteur : Hélène Emile, CAVILAM – Alliance française 1
  2. 2. Que représente ce dessin ? Inviter les apprenants à répondre de manière spontanée et écrire au tableau les propositions sous forme de notes. En petits groupes. Pour quelles raisons peut-on voter ? Laisser les apprenants mobiliser leurs connaissances puis recueillir les propositions à l’oral. Pistes de corrections / Corrigés : C’est une urne. Quelqu’un est en train de voter. On peut voter pour élire un président, élire un maire et ses conseillers, choisir les délégués de classe, du personnel…, élire des conseillers prud’homaux… Activité 1 : Distribuer la fiche apprenant. Préciser aux apprenants qu’ils doivent être le plus précis possible (Où ? Qui ? Quoi ? Quelle question ?) À deux. Faites l’activité 1 : expliquez le sujet du reportage. Pour la mise en commun, inviter les binômes à faire leur proposition à l’oral et laisser les apprenants se mettre d’accord sur la meilleure formulation. Montrer le début du reportage avec le son, mais sans les sous-titres pour vérifier les hypothèses. Pistes de corrections / Corrigés : En Suisse, un vote a eu lieu. Il a été demandé aux Suisses de donner leur opinion sur l’immigration. Peut-être que la question posée était : « Faut-il fermer les frontières de la Suisse ? ». Activité 2 : Inviter les apprenants à lire les propositions de l’activité 2. Vérifier qu’elles sont comprises de tous. Préciser aux apprenants qu’ils devront corriger les propositions fausses. Montrer le reportage en entier, avec le son, mais sans les sous-titres. À deux. Faites l’activité 2 : dites si les propositions suivantes sont vraies ou fausses. Laisser le temps aux apprenants de se mettre d’accord puis recueillir les réponses à l’oral. Montrer une nouvelle fois le reportage en marquant des pauses en cas de désaccord entre les apprenants. Pistes de corrections / Corrigés : Propositions vraies : 2, 5 et 7. Propositions fausses : 1. Les Suisses ont approuvé la création de quotas pour les étrangers. 3. Le résultat du vote est une surprise. Niveau intermédiaire / B1 Auteur : Hélène Emile, CAVILAM – Alliance française 2
  3. 3. 4. Près d’un quart de la population suisse est composé d’étrangers. 6. En Suisse, le taux de chômage est très faible. Activité 3 : Prévoir un dictionnaire unilingue. Préciser aux apprenants qu’ils vont réaliser l’activité en deux temps. Avant de visionner une nouvelle fois le reportage, leur demander de prendre connaissance des cinq verbes de l’activité. Faire la liste avec eux des constructions possibles (Ø, à, de). Faites l’activité 3 : retrouvez la construction des verbes. Proposer aux apprenants de comparer leurs réponses avec celles de leur voisin(e) puis recueillir les réponses à l’oral. À deux. En vous aidant du contexte du reportage, expliquez les verbes de l’activité. Pour la mise en commun, demander à un volontaire de jouer le rôle d’arbitre lexical et lui donner le dictionnaire. Le reste de la classe fait les propositions de définitions et en cas de désaccord, c’est à l’arbitre lexical de trancher. Utilisez un de ces verbes dans une phrase de votre choix. Inviter les apprenants qui le souhaitent à donner leur exemple. Pistes de corrections / Corrigés : 1. Approuver Ø quelque chose : être d’accord avec quelque chose. 2. S’ouvrir à quelque chose : accepter quelque chose, se laisser imprégner par une idée, une orientation. 3. Être opposé à quelque chose : être en désaccord avec quelque chose. 4. Dépendre de quelque chose : être soumis à une condition, être très lié à quelque chose comme un élément nécessaire. 5. Être dû à quelque chose : avoir quelque chose pour cause, pour origine. Une partie de la pollution est due aux gaz d’échappement. Sa mère s’est opposée à son départ. Activité 4 : Demander aux apprenants de lire la déclaration de la seconde femme interrogée. Faites l’activité 4 : que dit cette femme sur la société actuelle ? Inviter les apprenants à répondre de manière spontanée. En petits groupes. Êtes-vous d’accord avec elle ? Laisser les groupes échanger entre eux puis installer un mini-débat sur l’évolution de la société. Pistes de corrections / Corrigés : Je crois qu’elle dit que la société actuelle est de plus en plus mondialisée et que la tendance générale est plus à l’ouverture vers les autres, à l’échange entre les cultures. Je suis assez d’accord avec elle : aujourd’hui, avec Internet et les autres médias, avec la plus grande facilité de voyage… nous sommes peut-être plus ouverts que nos parents ou nos grands-parents. Niveau intermédiaire / B1 Auteur : Hélène Emile, CAVILAM – Alliance française 3
  4. 4. C’est vrai. Mais justement. Peut-être que trop d’ouverture fait un peu peur et que nous avons aussi tendance à nous recentrer sur nous et notre culture. Regarde Arnaud Montebourg qui fait partout la promotion du « Made in France ». […] Niveau intermédiaire / B1 Auteur : Hélène Emile, CAVILAM – Alliance française 4

×