P o r t r a i t s d ’ I n g é n i e u r sTélécom ParisTechAprès
Et si vouspensiez auxSTIC ?Facteur essentiel del’innovation et de lacroissance, les sciences ettechnologies de l’informati...
télécommunicationstransportsmédecine météorologiemusiqueIMAGEcultureinterface homme-machinefinancefouille de donnéesréseau...
J’ai choisi de poursuivre mes études en doctorat à l’Universitéde Columbia, pour approfondir mes connaissances enmathémati...
5Accompagner les clientsMon métier consiste à accompagner un client dans ses problématiques de création de valeur. Général...
Intégrer de nouvelles technologiesMon travail consiste à intégrer de nouvelles technologies (biométrie, RIA, analyses vidé...
Le lien entre les MOE et la MOAAprès une expérience commerciale comme Ingénieur d’affaires chez AFD Technologies, j’ai évo...
/o18%chez les opérateurs télécom& dans les industriesélectronique et télécomdans les ministères, assemblées, grands corps1...
o/le service et le conseilOn retrouve30%des diplômés dansenseignement et recherche1%des diplômésont créé une entreprise10%...
10S’accomplir par la rechercheLa recherche scientifique est une école de la vie. Le doctorant mène sa proprecontribution et...
Les applications commercialesJe travaille chez Sanofi Aventis Chine comme analyste de données et ingénieur logiciel. Je m’o...
Un diplôme internationalAyant bénéficié d’une bourse pour finir mes études d’ingénieur à l’étranger, je mesuis rendu compte ...
La propriété intellectuelle et la techniqueLe métier d’ingénieur brevet s’organise autour des différentes étapes d’une dem...
Accroître mes connaissancesJ’ai toujours voulu approfondir mes connaissances dans le domaine destélécommunications pour co...
Au service de l’ÉtatJ’ai saisi l’opportunité que m’offrait mon appartenance à un corps d’État pour entrer à la Direction d...
Le soldat moderneMon métier consiste à diriger au quotidien une équipe d’une quinzaine d’ingénieurs travaillant autour de ...
13Parcours● MS Electrical Engineering California Institute of Technology (1979)● MBA Harvard Business School (1981)● Multi...
Télécom ParisTech est la première écoled’ingénieurs en sciences et technologiesde l’information et de la communication.For...
Télécom ParisTech alumni est l’associationdes diplômés de Télécom ParisTech. Fort deses 12 000 diplômés à travers le monde...
ContactsOrientation professionnelleMarie-Christine Le Garff - tél. : 01 45 81 76 15 - marie-christine.legarff@telecom-pari...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Portraits d'ingénieurs

3 171 vues

Publié le

Télécom ParisTech forme des ingénieurs qui exercent dans tous les domaines de la vie économique : retrouvez leurs témoignages en tant que : Analyste de données et ingénieur logiciel, Chef de projet Système d'information, Conseil en propriété intellectuelle, Consultante, Consultant en stratégie IT, Consultant en stratégie et management télécom et média, Créateurs d'entreprise, Ingénieur Recherche & Développement, Ingénieur en vérification hardware, Recherche & Développement manager, Responsable des ventes, Trader junior, etc.

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 171
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 027
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Portraits d'ingénieurs

  1. 1. P o r t r a i t s d ’ I n g é n i e u r sTélécom ParisTechAprès
  2. 2. Et si vouspensiez auxSTIC ?Facteur essentiel del’innovation et de lacroissance, les sciences ettechnologies de l’informationet de la communication sont àl’origine de nouveaux métiersporteurs de changement. Ellesirriguent notre vie quotidienneet sont présentes dans tousles secteurs d’activité. Lescabinets de conseil, lessociétés de service, lesindustries technologiques,les PME innovantes, larecherche, les entreprisesde haute technologie, lesgrands groupes, les banqueset les assurances, les médias,les services publics... tousrecherchent des ingénieursSTIC compétents, capables degérer la complexité et prêts àrelever les nouveaux défis dela société de l’information.Et si vouspensiez auxSTIC ?2
  3. 3. télécommunicationstransportsmédecine météorologiemusiqueIMAGEcultureinterface homme-machinefinancefouille de donnéesréseaux mobilesénergiemultimédiae n v i r o n n e m e n télectroniquecommercelogicielsloisirssécuritésantéinformatiquesystèmes embarquéscryptographie3
  4. 4. J’ai choisi de poursuivre mes études en doctorat à l’Universitéde Columbia, pour approfondir mes connaissances enmathématiques appliquées à la finance. Reconnu comme undes meilleurs diplômes notamment aux États-Unis, le doctoratm’ouvrira à la fois les portes du monde académique et celuide la banque.Approfondir un domainele doctoratAmal MoussaPromo 2006Doctorante en statistiqueà Columbia University (New York)4La sécurité des cartes à puceJe développe des applications bancaires embarquées sur carte à puce. Ma principale problématique est la sécurité: cryptographie, sécurisation de code existant et développement de code sécurisé afin de rendre la carte robuste àdes attaques physiques.Des contacts enrichissantsLa société dans laquelle j’évolue ne comporte « que » 6000 employés mais elle est présente dans une grande partiedu monde ce qui confère une dimension internationale à mon activité. Le contact avec les différentes équipes(marketing, certification, cryptographie, validation ...) est également très enrichissant tant sur le plan technique quepersonnel.Des connaissances pointuesJ’ai intégré Télécom ParisTech après une licence d’Informatique et une maîtrise de Réseaux en université qui m’ontapporté un premier bagage technique. L’école m’a permis par la suite d’acquérir des connaissances pointues dans ledomaine de la sécurité et des systèmes embarqués, et aussi de bénéficier d’une formation généraliste indispensableau métier d’ingénieur.INGÉNIEUR RECHERCHE& DÉVELOPPEMENTJulien BrianceauPromo 2008Cursus ParisOberthur Technologies“ ma principale problématiqueest la sécurité ”
  5. 5. 5Accompagner les clientsMon métier consiste à accompagner un client dans ses problématiques de création de valeur. Généralement dansune équipe de trois ou quatre personnes et sur une durée limitée, nous apportons notre connaissance sectorielle afind’accompagner le client dans une politique de changement, dans une analyse d’existant, dans l’élaboration deplans stratégique, marketing ou opérationnel.La richesse des missionsLe principal atout du métier de consultant est la richesse des diverses missions sur lesquelles nous sommes amenésà travailler : d’un côté travailler pour plusieurs clients, et ensuite travailler sur des problématiques différentes pour unmême client fait énormément apprendre. Creuser un problème jusqu’à la racine pour ensuite trouver des solutions etdes opportunités est un enjeu passionnant et extrêmement formateur. À chaque nouvelle mission, il faut redéfinir uneproblématique, déterminer une démarche, apporter une nouvelle valeur ajoutée au client.Travailler en équipeLa formation de Télécom ParisTech m’a donné une bonne compréhension des enjeux clés du domaine des télécoms :acteurs, technologies, usages, évolutions, innovation,..., ce qui me permet d’être pertinent dans les réponses apportéesau client. Le travail en équipe, développé à l’école, a également été un atout fort de ma formation : pragmatisme,organisation, communication sont des éléments clés qui me servent tous les jours dans mon travail.CONSULTANTEN STRATÉGIE ET MANAGEMENTTÉLÉCOM ET MÉDIA“ trouver des solutions et des opportunités ”Thierry GrouèsPromo 2007Cursus ParisGreenwich Consulting
  6. 6. Intégrer de nouvelles technologiesMon travail consiste à intégrer de nouvelles technologies (biométrie, RIA, analyses vidéo, etc.) dans les systèmes declients très différents (aéroports, grandes surfaces, polices, gouvernements, etc.) pour améliorer leur performance, lasécurité et le confort d’utilisation.Proposer et développer des solutionsMon activité se situe à mi-chemin entre le travail de consultante technique et celui de développeuse-chercheusepuisque je dois à la fois étudier les besoins des clients pour leur proposer des solutions et développer ces solutions.Cette situation particulière me permet de prendre part à toutes les phases des projets, de la création d’un prototype(qui permet de montrer à des clients potentiels comment une nouvelle technologie peut être adaptée à leur secteur)jusqu’au déploiement de la nouvelle solution chez le client, en passant par le développement et les tests de celle-ci.Ce rôle demande donc des compétences très diverses, à la fois techniques et de management, et est très stimulantintellectuellement.Pratiquer l’anglaisLa formation d’ingénieur dispensée à Télécom ParisTech m’a permis de mettre en avant la créativité, l’autonomieet la rigueur nécessaires pour bien accomplir ma mission. Elle m’a également aidé à développer mes compétencestechniques, de manière à pouvoir aborder sereinement les nouvelles technologies utilisées dans mon métier.L’environnement multiculturel et la pratique de l’anglais sur le site de Sophia Antipolis sont des atouts indispensablesau quotidien, étant donné le contexte international dans lequel je travaille (mes clients et collègues étant d’originestrès variées, la langue officielle du bureau est l’anglais). Enfin, les relations construites et entretenues avec le reste dema promo m’ont permis de faire mûrir mon ouverture d’esprit et m’ont guidé dans le bon développement de mesrelations professionnelles.ANALYSTEShemsi LhassaniPromo 2008Cursus EURECOM, Sophia AntipolisAccenture Technology Labs“ mettre en avant lacréativité, l’autonomieet la rigueur ”6Comprendre, tester, simulerJe mets en place des outils de vérification hardware afin de faciliter le travail des développeurs. Il faut égalementconcevoir et développer des méthodes pour tester le code au niveau global et automatiser au maximum le processus.Je suis au contact des différents développeurs pour comprendre la meilleure manière de vérifier leurs modules.Technique et multiculturelJ’apprécie le côté technique du métier qui me permet de découvrir des aspects de l’électronique que je neconnaissais pas forcément avant de rentrer chez Sigma Designs. L’entreprise est implantée en France, aux États-Uniset au Canada ce qui rend les équipes très multiculturelles. Par exemple au sein de mon équipe, il y a 50 % d’étrangers.Enfin, l’ambiance très détendue au travail est vraiment agréable : la moyenne d’âge est relativement jeune et il y aune très grande flexibilité dans les horaires.L’importance de la communicationLa formation de l’école m’a permis d’avoir une base de connaissances en électronique indispensable pour monmétier et j’y ai appris aussi les bases du travail en équipe : la communication est fondamentale et les discussionsdoivent être approfondies pour être certain que chaque partie a réellement compris les enjeux et les décisions.Thomas GambierPromo 2008Cursus ParisSigma Designs Europe“ la communication estfondamentale ”INGÉNIEUR EN VÉRIFICATION HARDWARE
  7. 7. Le lien entre les MOE et la MOAAprès une expérience commerciale comme Ingénieur d’affaires chez AFD Technologies, j’ai évolué en qualité deChef de projet, détaché en mission chez Bouygues Telecom. Mon rôle sur les projets est de piloter les différentes MOEdu réseau, qui détiennent les compétences techniques, et de répondre à la MOA, qui porte le besoin. Je suis doncresponsable de l’étude, de l’organisation et l’animation des projets transverses.La diversité des projetsCe métier est passionnant car extrêmement varié. Je gère en parallèle plusieurs projets dont je peux voir l’essentieldes étapes : études marketing, fonctionnement technique, réalisation, lancement. Il est aussi exigeant car je suisresponsable du bon déroulement de l’ensemble de mon périmètre.Une culture de réseauLa formation de Télécom ParisTech m’a donné une bonne compréhension des technologies et des métiers du secteurdes télécommunications. Cette culture générale me permet d’appréhender très rapidement de nouveaux sujets.De plus, travaillant au cœur des télécommunications, je constate que le réseau des anciens (parfois beaucoup plusanciens) est souvent un atout pour créer de nouveaux contacts.CHEF DE PROJETCharles OssentPromo 2006Cursus ParisAFD Technologies“appréhender très rapidementde nouveaux sujets”7ParcoursDifférents postes dans l’outsourcing chez IBM Global Services pendant cinq ans : Offering manager, Account Manageret Engagement Manager. Commencer dans une grande entreprise m’a permis d’appréhender de manière structuréeses problématiques de fonctionnement (organisation, communication, motivation des employés...) et de bénéficierde l’accompagnent et des training offerts aux jeunes hauts potentiels.Jesouhaitaisensuitemeréorienterverslesecteurdesbiotechnologiesetdelapharmaceutiqueetj’aieuuneopportunitédans une société bio-pharma, Moleac à Singapour. J’y occupe des postes similaires avec des responsabilités debusiness développement, ventes et marketing, dans un contexte et des cultures très différents !Conseils● Le networking autant que possible en interne et en externe ! Un atout puissant pour gérer sa carrière. Pour que celasoit efficace, il faut le cultiver avant d’en avoir besoin.● Dans la mesure du possible, avoir une expérience à l’international, qui devient un must pour toutes les grandesentreprises : 3eannée à l’étranger, VIE, transfert interne, toutes les options sont bonnes !● Développer assez tôt ses « soft skills » : communication, présentation en public, connaissance de soi, leadership... celafait la différence au milieu d’autres personnes toutes expertes dans leur domaine.Un peu plus tard...Quitterie MarquePromo 2002Chef du département Ventes et Marketing chez Moleac, Singapour.MSc UC Berkeley, Management of Technology Certificate HAAS Business School,
  8. 8. /o18%chez les opérateurs télécom& dans les industriesélectronique et télécomdans les ministères, assemblées, grands corps11%2%constructeur informatiqued a n s l e s e c t e u r3%dans le transport (matériel et services)8énergie2%d a n s l e s e c t e u r
  9. 9. o/le service et le conseilOn retrouve30%des diplômés dansenseignement et recherche1%des diplômésont créé une entreprise10%banquesassurances 6%&dans les9constructeurs aéronautiqueschez les 3%2%d a n s l e s s e c t e u r sradio télévisioncinémaspectaclesource Télécom ParisTech alumni 2009
  10. 10. 10S’accomplir par la rechercheLa recherche scientifique est une école de la vie. Le doctorant mène sa proprecontribution et son approche particulière en s’appuyant sur la rigueur et la communauté scientifique. Il développeainsi sa personnalité et des qualités humaines et intellectuelles essentielles pour choisir et réaliser un travail qui luiconvient. Le doctorat est reconnu à l’international comme un accomplissement.Allocation de ressources en grilles scientifiquesIl s’agit de répartir efficacement des calculs scientifiquessur des ressources appartenant à des institutions autonomes. Cela pose des problèmes d’architecture de systèmesdistribués et de prédiction de performance.Une préparation uniqueEn France, les docteurs diplômés au préalable d’une grande école sont généralementmieux considérés a priori dans l’industrie. Dans le monde, les diplômés des grandes écoles françaises se distinguent parleur bagage mathématique exceptionnel. Les diplômés de Télécom ParisTech sont donc parmi les mieux préparés à larecherche liée à l’informatique. De plus, nous maîtrisons le traitement des données, notre formation variée est propiceà l’innovation et notre formation humaine nous est très utile.La parallélisation des grands calculsXavier GréhantPromo 2005En thèse encadrée conjointement par HP Labs à Bristol,CERN openlab à Genève et le département INFRES(Informatique et réseaux) de Télécom ParisTech.“s’appuyer sur la rigueur et la communauté scientifique”Attirer, convertir, fidéliserNous aidons nos clients à maximiser la performance business de leurs sites Internet. Cela nous a amené à développerune expertise unique en France sur la Web conversion qui est l’ensemble des stratégies pour convertir les visiteurs d’unsite Internet en clients.Du technique au juridiqueLe métier de créateur d’entreprise fait appel à de multiples compétences à la fois commerciales, techniques,juridiques... Les défis à relever sont nombreux, la créativité indispensable mais la rigueur et le sens du client restenttoujours au centre de nos préoccupations.Les alumni et l’incubateur : le bon réseauGrâce au Mastère Spécialisé co-organisé par Télécom ParisTech et HEC Paris suivi en 3e année, nous avons pu découvrirdes domaines complémentaires à nos formations initiales. Par ailleurs, le réseau d’anciens de l’École et son incubateursont d’autres atouts non négligeables lorsqu’il s’agit de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise.CRÉATEURS D’ENTREPRISE“ développer une expertise unique en France ”Thomas Faivre-Duboz /MS Promo 2007Raphaël FétiquePromo 2007, Cursus ParisFondateurs de la société Converteo
  11. 11. Les applications commercialesJe travaille chez Sanofi Aventis Chine comme analyste de données et ingénieur logiciel. Je m’occupe plusparticulièrement de la conception, du déploiement et de la maintenance des applications commerciales del’entreprise. Cela comprend le système d’acquisition pour les ventes, l’entrepôt de données et le système dereporting.Une plate-forme uniqueJ’ai la responsabilité de la base de données de l’entreprise, depuis la collecte des données jusqu’à leur diffusion. En aidantmes collègues des différents départements à accéder aux données très variées qui les intéressent et qui se trouvent surune seule plate-forme, je souhaite contribuer au succès commercial de l’entreprise grâce à cet outil puissant.Une compétence humaineLa formation de Télécom ParisTech m’a donné une bonne connaissance de l’entreprise et un raisonnement stratégique.L’environnement international du site de Sophia Antipolis m’a appris à communiquer avec des personnes de culture,de style et même de langue différents. Cette compétence humaine est indispensable dans mon travail quotidien.ANALYSTE DE DONNÉESET INGÉNIEUR LOGICIELHaowei JiangPromo 2008Cursus EURECOM, Sophia AntipolisSanofi Aventis China“contribuer au succès commercialde l’entreprise”11L’Enterprise Content ManagementJe fais du conseil dans le domaine de l’ECM (Enterprise Content Management) au sein de Logica ManagementConsulting. Je suis actuellement en mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage sur un projet de dématérialisation desflux entrants associée à une solution de Gestion Électronique de Documents dans un grand groupe d’assurance.Un monde d’échangesL’intérêt du conseil est en premier lieu la diversité des missions qu’il propose. Les missions peuvent varier tant en termesde secteurs d’activité, de phases d’intervention du projet (cadrage, conception, recette, déploiement...) que deresponsabilités, d’interlocuteurs et de modes de travail. On y apprend beaucoup et rapidement grâce aux échangesde connaissances et d’informations, au sein de l’équipe Logica et au sein des équipes du client.L’enrichissement humainOutre les connaissances techniques et la visibilité incontestable de l’École auprès des entreprises, je retiens plusparticulièrement l’enrichissement humain et relationnel que Télécom ParisTech m’a apporté : projets en groupe et encollaboration avec des entreprises, présentations écrite et orale, préparation aux entretiens de recrutement, atelierde théâtre ou de gestion de conflit... Cela me permet d’appréhender sereinement diverses situations et différentstypes d’interlocuteurs et j’y ai gagné en assurance.CONSULTANTEJuliette RibièrePromo 2008Cursus ParisLogica Management Consulting“appréhender sereinementdiverses situations ”
  12. 12. Un diplôme internationalAyant bénéficié d’une bourse pour finir mes études d’ingénieur à l’étranger, je mesuis rendu compte que le diplôme véritablement valorisant à l’international est le doctorat. De plus, je souhaitaiscompléter ma formation scientifique et aller plus loin sur les sujets abordés à l’école, et notamment les mathématiquesappliquées à l’audio.Musique et mathématiquesDans le cadre de ma thèse, je travaille sur des modèles mathématiques appliqués àla musique. Plus particulièrement, étant donné un morceau de musique avec un chanteur, mon but est d’une part detranscrire le chant en note de musique, et d’autre part de le séparer physiquement de l’accompagnement.Des enseignements poussésTélécom ParisTech m’a permis de découvrir une application concrète et ludiquedes sciences qui nous sont enseignées. J’ai pu y suivre des enseignements poussés qui m’ont donné de solidesbases pour aborder ma thèse avec sérénité. Je travaille maintenant au département TSI de l’école, au sein d’uneéquipe dynamique et sympathique. Nos travaux sont reconnus internationalement et présentés dans les journaux etconférences de référence du domaine.L’extraction de la mélodiedans la musiqueJean-Louis DurrieuPromo 2005En thèse au département TSI (Traitement du signalet des images) de Télécom ParisTech.“ aller plus loin sur les sujetsabordés à l’école ”ParcoursJ’ai commencé par faire du lobbying pour le compte d’un syndicat professionnel, auprès des pouvoirs publics etacteurs de l’audiovisuel, afin de promouvoir la TNT en France. Puis je me suis expatrié en Suisse où j’ai travaillé dansles télécoms, le déploiement de réseaux privés et de services innovants auprès des entreprises pour le compte d’unefiliale de France Télécom. De retour en France en 2005 dans une autre filiale (Viacess), j’ai suivi l’effort de normalisationde la société ainsi que le prototypage d’une solution de protection de télévision mobile.Au CSA, mon équipe est en pointe sur tous les aspects techniques un peu «inhabituels», qu’il s’agisse de nouvellestechnologies, de services ou de projets divers. Elle fait notamment le suivi de la qualité technique des servicesaudiovisuels en étroite coopération avec les éditeurs, les diffuseurs et les constructeurs. Elle prépare aussi leur avenir etleur évolution avec l’introduction prochaine, par exemple, de services interactifs ou encore de l’audio-description.Deux petits conseils● Quelles que soient nos capacités, rester humble, à l’écoute et savoir mettre en avant les autres au moins autant quesoi-même est le meilleur moyen d’obtenir la coopération de tous, de surmonter les obstacles, et de gagner un a prioripositif bien utile pour la réussite de nos projets. Proscrivez le «moi et», et dites bonjour dans les couloirs !● Il faut toujours bonifier : pas de «not-my-job attitude»... quand vous avez connaissance d’un problème, il n’y a quedeux options : en faire partie ou bien contribuer à en trouver la solution !!Un peu plus tard...Matthieu RogerPromo 1998Chef du département services et systèmes numériques au sein dela Direction des technologies.Conseil supérieur de l’audiovisuel - autorité administrative indépendanteen charge de la régulation du secteur audiovisuel français.12
  13. 13. La propriété intellectuelle et la techniqueLe métier d’ingénieur brevet s’organise autour des différentes étapes d’une demande de brevet, des premièresdiscussions techniques avec les inventeurs à la délivrance du brevet, en passant par les échanges avec les officesde brevets (principalement européens et anglais). L’activité se partage entre le droit de la propriété intellectuelleet la technique, pour comprendre et mieux protéger les inventions. Pratiquant dans un cabinet, je travaille sur destechnologies provenant de clients internationaux (anglais, japonais, américains...), touchant à de multiples domaines :mécanique (automobile, aéronautique), télécommunications, appareils médicaux, électronique, thermodynamique,matériaux... Ce métier peut également s’exercer dans le département propriété intellectuelle d’une entreprise.Un métier d’ingénieur originalCette profession a l’avantage d’être extrêmement variée, stimulante et très satisfaisante intellectuellement. Toutd’abord le contexte légal dans lequel je travaille offre un cadre peu habituel dans les métiers d’ingénieurs et lestechnologies innovantes amènent un intérêt technique indéniable ! Ce métier convient très bien aux personnesrecherchant un travail varié et souhaitant garder une composante technique sans pour autant travailler en R&D.En exerçant au Royaume-Uni, le niveau d’anglais demandé et la composante légale du métier (et l’absence decollègues français !) permettent aussi de fortement améliorer la maîtrise de l’anglais.La diversité des compétencesTélécom ParisTech prépare particulièrement bien à ce métier en apportant une culture technique dans des domainesqui ne sont généralement pas abordés avant l’entrée en école. Un ingénieur ayant des compétences non seulementen mathématiques, physique et chimie mais également en télécommunications, réseaux, optique ou électronique esttrès recherché pour ce type de métier, car cette large gamme de compétences est rare.CONSEIL EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLEBénédicte MoulinPromo 2006Cursus ParisD Young & Co“ garder une composante technique ”13
  14. 14. Accroître mes connaissancesJ’ai toujours voulu approfondir mes connaissances dans le domaine destélécommunications pour comprendre la base physique des effets observés dans la pratique. Après mon diplômed’ingénieur obtenu en Bulgarie et deux DEA en France, la suite logique était la thèse. La technologie de l’amplificationde la lumière dans les fibres doubles gaines m’a particulièrement intéressé, m’ouvrant ainsi un grand potentiel dedéveloppement et d’application immédiate dans l’industrie.Choix technique et offre de bons conseilsJ’occupe actuellement le poste de responsable des ventes pour lazone Asie de Keopsys. Keopsys produit une large gamme d’amplificateurs et de lasers à base de fibre optique doublegaine. Mon travail consiste à promouvoir, commercialiser et vendre ces produits. Les connaissances accumuléespendant ma thèse ont été indispensables à mon premier poste. Elles me permettent aussi de choisir la meilleuresolution technique. Ainsi, je peux offrir de bons conseils à nos clients au moment de leur décision finale.La qualité des enseignantsDéterminé à faire des télécommunications mon métier, j’ai choisi de réaliser ma thèseau sein de Télécom ParisTech, la grande école française spécialisée dans ce domaine. Une base technique solide,les relations internationales développées à l’école, et bien entendu la qualité incontestable des enseignants m’ontpermis de réaliser une thèse d’excellence.Responsable des ventesEvguenii GueorguievPromo 2009Thèse CIFRE effectuée au sein du département COMELEC(Communications et électronique) de Télécom ParisTechet de KeopsysResponsable des ventes chez Keopsys“ comprendre la base physique deseffets observés dans la pratique ”14Prendre des décisionsJe suis actuellement à Montréal, sous contrat VIE, en tant que trader junior, pour la Société Générale. Toute la journée,je suis amené à prendre des décisions d’investissements sur les indices nord-américains, gérer mes risques, chercher etback-tester de nouvelles stratégies possibles à implémenter.Transformer le stress en énergieSe tenir constamment au courant de l’actualité, comprendre l’économie américaine et tous ses facteurs en tempsréel tout en mettant à profit mes connaissances mathématiques, financières et informatiques... autant de défis àrelever quotidiennement qui rendent les journées toutes différentes et aussi passionnantes les unes que les autres.Le stress est partie intégrante de mon quotidien. Apprendre à le gérer, voire à le transformer en énergie stimulanteconstitue un autre challenge à relever dans ce métier.Trouver le bon équilibreMes deux premières années d’école m’ont apporté une base mathématique et informatique solide ainsi qu’uneexpérience internationale qui m’est aujourd’hui très utile au Canada. Bénéficiant en dernière année d’un enseignementdédié au monde de la finance grâce au partenariat Eurecom/Edhec MSc Market finance, j’ai pu trouver le bonéquilibre maths/finance pour m’épanouir dans un métier passionnant.TRADER JUNIORYann-Éric BoulasPromo 2008Cursus EURECOM, Sophia AntipolisSociété Générale, Montréal“ se tenir constamment aucourant de l’actualité ”
  15. 15. Au service de l’ÉtatJ’ai saisi l’opportunité que m’offrait mon appartenance à un corps d’État pour entrer à la Direction du budget, àBercy. Mon premier poste concernait les procédures publiques de soutien à l’exportation et les garanties de l’État ; ilm’a notamment permis de travailler sur de nombreux cas d’entreprises se développant à l’étranger.Je suis depuis septembre 2008 en charge du budget consacré par l’État aux politiques du logement et de la ville. Montravail s’organise autour de quatre axes : la négociation du budget, l’exercice de la tutelle d’établissements, l’analysedes enjeux financiers des politiques publiques et la proposition de réformes structurelles – notamment dans le cadre duplan de relance de l’économie et de la révision générale des politiques publiques.Expert des systèmes de financement d’un secteurLa Direction du budget offre à un jeune ingénieur d’être très rapidement en situation de faire partie des quelquesexperts de l’État ayant une parfaite maîtrise des systèmes de financement d’un secteur. Il y développe des qualités quilui seront toujours utiles : capacité à formaliser des propositions stratégiques et à les chiffrer précisément, compétencescomptables, financières et juridiques, capacité à négocier, suivi rigoureux des grandes décisions de gestion dessociétés et établissements suivis.Une formation ouverte sur l’innovationOutre une formation approfondie sur les dernières technologies, les étudiants de Télécom ParisTech peuvent suivre descours d’économie, de gestion et d’entrepreneuriat. J’ai apprécié cette ouverture, qui fait de l’école une référencepour l’innovation et le soutien à la création d’entreprise.Adjoint au chef du bureau du logement,de la ville et des territoiresQuentin MunierPromo 2007Ingénieur du corps des Mines (ex corps des Télécommunications)Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publiqueet de la réforme de l’état - Direction du budget“ formaliser des propositions stratégiques ”15ParcoursJ’ai commencé ma carrière... en restant à l’école ! Enseignant-chercheur, professeur, puis chef du départementÉlectronique,j’yaivéculagrandepériodedelacourseàlanumérisation(télécom,vidéo...)etparticipé–encoopérationavec des industriels - au développement des premiers circuits intégrés de compression d’image (MPEG).En 1997, j’ai rejoint Motorola pour créer et développer en France le plus grand centre de recherche hors des USA.Devenu directeur de la recherche européenne puis mondiale et nommé l’un des neuf « Motorola Fellows », j’ai aussipris la présidence de Motorola France en 2008. Au cours de cette seconde partie de carrière, j’ai vécu la grandeaventure de la téléphonie et de l’internet Mobile, depuis les premiers réseaux GSM jusqu’au développement par meséquipes des prototypes et des normes de 4egénération. J’ai quitté Motorola mi 2009 et suis en train de bâtir la troisièmepartie de mon aventure professionnelle avec un projet de création de start-up visant à démocratiser l’accès à l’ «Internet des données ».ConseilsBien connaître vos motivations et être passionné par ce que vous faites. Ne pas hésiter à « être différent » et à innover(dans votre parcours, dans votre ensemble de compétences). Être ouvert et développer en permanence de nouvellescompétences (techniques, mais aussi des compétences humaines si essentielles).Nicolas DemassieuxPromo 1983Créateur d’entrepriseUn peu plus tard...
  16. 16. Le soldat moderneMon métier consiste à diriger au quotidien une équipe d’une quinzaine d’ingénieurs travaillant autour de laproblématique du soldat moderne. En tant qu’équipe de Recherche et Développement, nous devons proposer auxclients actuels et futurs de nouvelles technologies et capacités d’intégration. Ainsi, je travaille en relation étroite avecles analystes stratégiques et les Business Developers afin de proposer et d’implémenter les meilleures technologies pourle marché. Mon équipe est chargée de développer la vision stratégique de l’entreprise pour la partie Soldat.La variété des interlocuteursLe principal atout de mon métier est la diversité des interlocuteurs avec lesquels j’interagis tous les jours. Des ingénieurs,des analystes, des business developers, des financiers et des clients, c’est très enrichissant et souvent passionnant. Unautre point fort de mon poste est que je dois avoir une vision stratégique, financière et technique pour mener à biennotre mission. Enfin, le management d’une équipe au quotidien est un aspect passionnant de mon métier. Cela obligeà une remise en question permanente afin de pouvoir prendre rapidement les bonnes décisions.Une formation de base solideLa formation de Télécom ParisTech est une formation solide qui m’a permis dès l’arrivée dans l’entreprise de cerner lesenjeux de mon travail. L’école m’a donné de bonnes bases techniques, qui associées aux cours de management etde finance m’ont permis de me sentir rapidement à l’aise dans ma fonction. L’apprentissage du travail en équipe, del’organisation et de la communication professionnelle sont aussi d’importants points forts de la formation de TélécomParisTech. Le réseau d’ingénieurs diplômés de l’école est également un puissant atout dans la recherche du premieremploi.RECHERCHE & DÉVELOPPEMENTMANAGER - SOLDIER SYSTEMSStéphane IbosPromo 2008Cursus ParisThales Australia, Thales Group“avoir une vision stratégique,financière et technique”16
  17. 17. 13Parcours● MS Electrical Engineering California Institute of Technology (1979)● MBA Harvard Business School (1981)● Multiples fonctions, opérationnelles et de staff, dans différentes business units, en France et à l’étranger,dans deux multinationales de l’informatique et de l’électronique (Hewlett-Packard et Arrow Electronics) : chefde produit, ingénieur commercial, directrice commerciale France, directrice marketing Amériques puis Europe,directrice générale Europe de divisions.Arrow Europe du Sud représente environ 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires et 1000 personnes.ConseilsPratiquer la mobilité (académique, géographique, fonctionnelle), l’ouverture d’esprit et le travail d’équipe.Donner la priorité à l’humain : savoir choisir les hommes et les femmes, les respecter, les valoriser, les faire évoluer.On ne gagne que comme cela ! « Cultiver son jardin » : un manager est semblable à un athlète de haut niveau,il doit investir en continu sur son développement personnel. Oser : observer son marché, anticiper les tendanceset les opportunités, savoir remettre en cause les habitudes et prendre des risques.Un peu plus tard...Isabelle Roux-Buissonpromo 1978Directrice Générale Europe du SudArrow Electronicsleader mondial de la distributionde composants électroniquesInitialiser le SI d’une centrale nucléaireJ’ai en charge l’initialisation automatisée du Système d’Information (SI) de gestion de la centrale nucléaire EPR encours de construction à Flamanville. Concrètement, il s’agit d’extraire les données d’installation du SI du concepteur,de les consolider puis de les injecter dans le SI de l’exploitant nucléaire, et ce, en garantissant un haut niveau dequalité et de fiabilité tout au long de la chaîne de migration. La finalité du projet est de garantir que le SI de l’exploitantnucléaire puisse contribuer pleinement à la phase de démarrage puis d’exploitation de ce site, vitrine mondiale durenouveau nucléaire.Un projet novateurGrâce au progrès des TIC, ce projet est avant tout novateur puisque les dernières centrales nucléaires françaisesont été initialisées manuellement. Tout est donc à créer ! Par ailleurs, l’interaction permanente avec de multiplesinterlocuteurs tel que le concepteur, les divers métiers de l’exploitation nucléaire (conduite, maintenance...) ou bienencore les pilotes d’applications SI rend le métier très enrichissant et me permet de monter en compétence dans ledomaine passionnant de la production d’énergie.La sérénité face à la complexitéSi je ne devais souligner qu’un point, je retiendrai que la formation de Télécom ParisTech me permet d’abordersereinement les problématiques complexes de mon quotidien et, je n’en doute pas, me le permettra encore dans lesannées à venir !Matthieu RuizPromo 2008Cursus ParisEDF SA“ tout est donc à créer ! ”CHEF DE PROJET SI17
  18. 18. Télécom ParisTech est la première écoled’ingénieurs en sciences et technologiesde l’information et de la communication.Fortement liée avec les entreprises aussibien au niveau de la formation que de larecherche, elle abrite aussi un incubateurde start-up particulièrement dynamique.TélécomParisTechaprisuneplacemajeureau cœur de l’innovation.1500 étudiants (42% d’étudiants étrangers, de 40 nationalités différentes) dont plus de 600élèves-ingénieurs, près de 100 étudiants en Masters of Science et Masters Recherche, 350doctorants et plus de 400 étudiants en Mastères Spécialisés. 205 enseignants-chercheurs, plusde 500 intervenants issus de l’entreprise, 2 500 stagiaires par an en formation continue, 185entreprises créées depuis 1999 dans nos incubateurs de Paris et Sophia-Antipolis, dont 130pérennes et 40 associations ou clubs d’élèves.Télécom ParisTech fait partie de l’InstitutTélécom, acteur majeur de la société del’information. L’Institut Télécom constitueun pôle de référence au sein du dispositiffrançais d’enseignement supérieur,de recherche et d’innovation, dans ledomaine des sciences et technologiesde l’information et de la communication.L’Institut Télécom regroupe quatre écoles :Télécom ParisTech, Télécom Bretagne,Télécom SudParis et Télécom École deManagement.Plus de 5 000 étudiants, 600 enseignants-chercheurs, 800 doctorants, post-doctorants etsabbatiques.18
  19. 19. Télécom ParisTech alumni est l’associationdes diplômés de Télécom ParisTech. Fort deses 12 000 diplômés à travers le monde, ceréseau est devenu une passerelle indispensableentre les élèves et les diplômés, l’École et lemonde professionnel. L’association développedes services et des outils pour les diplômés,comme pour les élèves, anime ce réseau autourd’événements, conférences ou groupes deréflexion thématiques tout au long de l’année.Télécom ParisTech alumni soutient ses membresdurant leur vie professionnelle et personnelle etassure une réelle transmission d’expérience.19 700 étudiants (dont 31 % d’étudiants étrangers), 3 500 enseignants-chercheurs et 165 000 alumni.http://www.telecom-paristech.org/19Télécom ParisTech est membre fondateur deParisTech, institut des Sciences et Technologiesde Paris. Ce réseau des douze plus prestigieusesgrandes écoles françaises couvre l’ensembledes sciences et techniques de l’ingénieur.ParisTechconstitueunpôled’excellenceàl’égaldes meilleures universités mondiales. ParisTechregroupe à ce jour : AgroParisTech, Arts etMétiers ParisTech, Chimie ParisTech, École desPonts ParisTech, École Polytechnique, ENSAEParisTech, ENSTA ParisTech, ESPCI ParisTech,HEC Paris, MINES ParisTech, Télécom ParisTech,Institut d’Optique Graduate School.
  20. 20. ContactsOrientation professionnelleMarie-Christine Le Garff - tél. : 01 45 81 76 15 - marie-christine.legarff@telecom-paristech.frAdmisionsIngénieurs : Ana Kosman - tél. : 01 45 81 77 35 - ana.kosman@telecom-paristech.frDocteurs : Florence Besnard - tél. : 01 45 81 74 93 - florence.besnard@telecom-paristech.frMasters of Science : Martha Dwyer - tél. : 01 45 81 71 96 - martha.dwyer@telecom-paristech.frMastères Spécialisés : Patricia Dumy - tél. : 01 45 81 75 97 - patricia.dumy@telecom-paristech.frRelations avec les entreprisesChristelle Riffet - tél. : 01 45 81 76 73 - christelle.riffet@telecom-paristech.frAccenture, AFD Technologies, Air France, Alcatel Lucent, Areva, ArrowElectronics, Atos Origin, BNP Paribas, Bouygues Telecom, Canal Plus, CapGemini, Carrefour, CNES, D Young & Co, EADS, EDF, Ericsson, Ernst & Young,France Télécom/Orange, GDF Suez, GE Healthcare, Google, GreenwichConsulting, Groupe LVMH, Hewlett Packard, HSBC, IBM, INRIA, Linkedin,Logica Management Consulting, L’Oréal, McKinsey & Company, Microsoft,Nokia, Nortel Networks, Oberthur Technologies, ONERA, PSA PeugeotCitroën, Renault, Safran, Sanofi Aventis, SFR, Schlumberger, Sigma Designs,Société Générale, STMicroelectronics, TDF, TF1, Thales, Total, Vivendi...www.telecom-paristech.frTélécom ParisTech46 rue Barrault75634 Paris cedex 13Tél. : +33 (0)1 45 81 77 77Où retrouver les ingénieurs Télécom ParisTech ?Créditphotos:©TélécomParisTech-10/2009P E F C / 1 0 - 3 1 - 1 2 3 8Imprimé sur papier provenantde forêts gérées durablement.

×