Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

D'une application native vers une progressive webapps.

9 532 vues

Publié le

Pour cette édition de novembre, nous accueillons Clément Chapalain - PM @LaRucheQuiDitOui! qui nous a fait un retour d'expérience sur comment passer d'une application native vers une progressive webapps.

Ne manquez aucun RDV en vous inscrivant : https://www.meetup.com/fr-FR/mobilepm/

Publié dans : Internet
  • Hey guys! Who wants to chat with me? More photos with me here 👉 http://www.bit.ly/katekoxx
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici

D'une application native vers une progressive webapps.

  1. 1. Faire du mobile sans développeurs mobiles Mobile Product Management Meetup 23 novembre 2017 Clément Chapalain, Lead Product Manager, La Ruche qui dit Oui !
  2. 2. La Ruche qui dit Oui !
  3. 3. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI !
  4. 4. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI ! Responsables de Ruches
  5. 5. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI ! Producteurs
  6. 6. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI ! 160k Membres
  7. 7. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI !
  8. 8. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI !
  9. 9. La Ruche LA RUCHE QUI DIT OUI !
  10. 10. Brève histoire du mobile à La Ruche, sans développeurs mobiles
  11. 11. De 2011 à 2014 : la première version du site face à la montée des usages mobiles DU MOBILE À LA RUCHE - Les usages mobiles se démocratisent, notre webapp n’a pas de version mobile / responsive, nous n’avons pas d’application native - Nécessité de repenser le site (back + front) pour les années à venir afin de : - Supporter la croissance - Offrir une expérience mobile équivalente ou supérieure au desktop
  12. 12. Janvier 2015 : un nouveau site en responsive DU MOBILE À LA RUCHE - Nouvelle plateforme responsive pour les 3 types d’utilisateurs : Producteurs, Membres, Responsables de Ruches - Recopie de l’expérience desktop en mobile : toutes les actions possible en desktop le sont désormais en mobile, avec le même comportement
  13. 13. Juin 2015 : levée de fond, c’est parti pour l’app mobile DU MOBILE À LA RUCHE - Expérience mobile encore limitée, pression des clients pour avoir une app - iOS plutôt qu’Android car la majorité de nos clients fidèles sont iOS - Besoin de qualité rapidement ⇒ Décision de prendre un freelance
  14. 14. Février 2016 : sortie de l’application iOS DU MOBILE À LA RUCHE - Sortie réussie notamment grâce à une mise en avant de plusieurs semaines - 70k téléchargements en 1 mois, 200k aujourd’hui - Rentabilisé en environ 1 an, représente encore aujourd’hui 8% de nos transactions
  15. 15. Janvier - Juin 2016 : à la recherche de développeurs mobiles DU MOBILE À LA RUCHE - Succès de l’app iOS : volonté de faire du mobile une priorité - La Ruche est dans une dynamique de recrutement de développeurs seniors - 6+ mois de recherche ⇒ quelques entretiens, aucune proposition
  16. 16. Juillet 2016 : la remise en question DU MOBILE À LA RUCHE - On se rend compte de plusieurs choses : - Notre app devient obsolète - Meilleure UX mais taux de conversion semblable au web mobile - Le succès de l’app vient du marketing - Décision à prendre entre avoir un développeur à plein temps et faire du natif une priorité vs. ne mettre à jour notre app que 1 à 2 fois par an
  17. 17. Début 2017 : une “application” Android DU MOBILE À LA RUCHE - Deux raisons principales de faire une app Android : - Démocratisation d’Android vs. iOS - Opportunité d’un succès marketing comme sur l’App Store ? - Comment le faire sans répéter les mêmes erreurs que sur l’app iOS ? Investissement minimal : container natif lançant la webapp dans un navigateur
  18. 18. Été 2017 : les nouvelles apps sont (vraiment) mobile-first / mobile-only DU MOBILE À LA RUCHE
  19. 19. Le turfu : progressive webapp et React Native DU MOBILE À LA RUCHE Progressive webapp - Possibilité d’avoir les mêmes fonctionnalités qu’en natif (notifications, offline notamment) avec des technos web - L’application est tout le temps à jour - Dépendance à iOS et Android React Native - Techno similaire à React (possibilité de partager du code) - Performances similaires à une app native - Live updates
  20. 20. Choisir sa stratégie de développement mobile
  21. 21. Retour sur les différentes stratégies déployées à La Ruche CHOISIR SA STRATÉGIE Refonte webapp en responsive App iOS native en freelance App Android avec container natif lançant la webapp Nouvelles applications conçues mobile-first + test PWA Pourquoi ? - Site utilisé en mobile et en desktop avec des usages similaires - Besoin qualité rapidement - Difficulté à recruter des développeurs mobiles - Opportunité d’acquisition de nouveaux clients - Besoin d’une expérience mobile-first - Pas de dev mobile en interne Résultat ? - Augmentation des usages mobiles - Mais expérience mobile trop basée sur le desktop - Succès marketing (acquisition) - Mais dette produit introduite - Bon ROI acquisition vs. coûts - UX évolue avec la webapp - Mais impact business limité - Déploiement continue - Bonne expérience mobile - Mais techno en évolution, encore des limitations (iOS notamment)
  22. 22. Pourquoi faire du mobile sans développeurs mobiles ? CHOISIR SA STRATÉGIE On l’a choisi o/ - Apps tout le temps à jour - Développer 1 fois, disponible partout - Tendance générale dans la tech - D’autres challenges avec potentiellement plus d’impact à long-terme (logistique, offre produit) On l’a subi :/ - Difficultés pour recruter des développeurs mobiles
  23. 23. Les questions à se poser pour définir sa stratégie de développement mobile CHOISIR SA STRATÉGIE Pourquoi est-ce que je veux une présence mobile ? - Acquisition - Répondre à l’évolution des usages - Développer de nouveaux usages Quelles sont mes contraintes ? - Deadlines, plannings, budgets - Ressources (développement mais également design, data, communication, traduction, etc.)
  24. 24. Savoir se remettre en question CHOISIR SA STRATÉGIE Évolution du contexte Évolution du besoin Évolution de la stratégie
  25. 25. Conclusion CHOISIR SA STRATÉGIE Le mobile n’est pas un petit desktop Aller au-delà du choix natif vs. webapp Tester toujours
  26. 26. Merci ! Questions ?

×