Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Horoscope Dans La Bible.docx

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
L’Horoscope, peut-on le consulter ?
L'horoscope est entré furtivement dans la vie de tous à chacun dans le monde et fait p...
Moi, j'ai choisi les bénédictions, et vous ???
Voici ce que nous encore la Bible en :
Deutéronome 30 : 15 : Vois, je mets ...
L’horoscope : signes par signes.
Quelques définitions :
Astrologie.
Définition : « L’Astrologie est un art divinatoire trè...
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 18 Publicité

Horoscope Dans La Bible.docx

Télécharger pour lire hors ligne

Que nous dit la Parole de Dieu à propos de l’horoscope ? Peut-on consulter les astres ? Qu’elle est le danger ? Pourquoi un chrétien be peux pas s’identifier à un signe astrologique ?

Que nous dit la Parole de Dieu à propos de l’horoscope ? Peut-on consulter les astres ? Qu’elle est le danger ? Pourquoi un chrétien be peux pas s’identifier à un signe astrologique ?

Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Plus récents (20)

Publicité

Horoscope Dans La Bible.docx

  1. 1. L’Horoscope, peut-on le consulter ? L'horoscope est entré furtivement dans la vie de tous à chacun dans le monde et fait presque partie du quotidien. Pour certains, c'est presque vitale de consulter l'horoscope. Par le passé, nous ne connaissions qu’un seul horoscope traditionnel : bélier, sagittaire, gémeaux, etc.... Et aujourd'hui, même celui chinois commence à trouver sa place dans le quotidien de la vie de beaucoup. Pendant des années, on ne trouvait les signes de l'horoscope que dans journaux (quotidien ou hebdomadaire) mais aujourd'hui, on les trouve partout que ce soit sur Internet, les journaux mais aussi à la radio, parfois même à la tv, ceux qui ont le satellite pourront vous dire même qu'il y a des chaînes tv qui ne parle que de ça. Et en plus, de l’horoscope, il même des émissions de cartomancie sur des chaînes officielles belges. Que des gens qui ne connaissent pas le Seigneur consultent l'horoscope, cela peut se comprendre mais que des chrétiens le fassent aussi alors il faut qu'ils sachent qu'il y a danger. C'est pourquoi donc, il est important d'en être averti. Avant de parler de l'horoscope même que dit la Bible à ce sujet ? Ecoutons ce que le Seigneur nous en dit : Deutéronome 18 : 10 : « Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien » Daniel 2 : 10 : « Les Chaldéens répondirent au roi : Il n’est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi ; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu’il ait été, n’a exigé une pareille chose d’aucun magicien, astrologue ou Chaldéen. » Le Seigneur est pourtant très clair dans ces versets, faut-il en donner une interprétation quelconque? Non, certainement pas, il n’est pas question d'interpréter quoique ce soit ici. La Parole est très clair, le Seigneur dit bien qu'il a horreur de ces choses. Les Hébreux vont conquérir les pays païens qu’ils vont rencontrer sur leur route. Le Seigneur leur recommandera, dans ces versets, de ne pas imiter les abominations de ces pays-là, il ne dit pas ça pour son plaisir. C'est parce que ces choses sont de réel danger pour eux. Se tourner vers des dieux fait de mains d'homme, c'est consulter quelqu'un d'autre que le Seigneur lui-même, c'est lui manquer de respect et même manquer de confiance envers lui. La Parole nous enseigne que faire ces choses sont des "abominations", cela déplait au Seigneur et attire sur nous, jusqu'à la 4ème génération, des malédictions. Dieu insistera souvent à ce sujet sur l’interdiction de se tourner vers des faux dieux, consulter des devins, des astrologues, etc…Si nous désobéissons à sa Parole alors vous pouvez être sûr que les conséquences seront de grave malédictions, tandis que l'obéissance donnera des bénédictions. Alors que préférer vous malédictions ou bénédictions ??? La mort ou la vie ???
  2. 2. Moi, j'ai choisi les bénédictions, et vous ??? Voici ce que nous encore la Bible en : Deutéronome 30 : 15 : Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Deutéronome 30 : 19 : J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité C'est le désir du Seigneur que nous choisissions la vie plutôt que la mort, la bénédiction plutôt que la malédiction. Alors que choisissez-vous ??? Vous voulez connaître réellement votre avenir ? Oui, sûrement comme nous tous. Alors il vous reste plus qu’une chose à faire : lisez la Bible et vous y trouverez votre avenir. Voici ce que nous lisons dans le Nouveau Testament à ce propos, sur l'avenir : Matthieu 6 : 25 : C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est–elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Et d'autre versets dans le même chapitre, ou le Seigneur répète encore deux fois de ne pas s'inquiéter aux versets : 31 et 34 L'apôtre Paul nous dit la même chose en : Philippiens 4:6 : Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes choses présentez vos demandes à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Ne nous inquiétons de rien mais faisons connaître à Dieu nos besoins et il répondra. D'autres versets dans le Nouveau Testament interdit la consultation des voyants, des magiciens, et autres devins, etc... Donc cela n'est pas annuler mais confirmer. Malheureusement comme je l’ai dit plus haut, cela est possible même par la télévision sans qu’on ait plus besoin de se déplacer. La Bible nous met pourtant bien en garde contre ces consultations.
  3. 3. L’horoscope : signes par signes. Quelques définitions : Astrologie. Définition : « L’Astrologie est un art divinatoire très ancien, dont le principe est de connaître la destinée humaine en se basant sur l'observation des astres et des phénomènes célestes. Selon les astrologues, le ciel aurait sept planètes (Soleil, Lune, Vénus, Jupiter, Mars, Mercure et Saturne) et douze constellations dans le zodiaque (Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau et Poissons). Chaque planète gouverneraient un jour: Soleil, dimanche; Lune, lundi; Mars, mardi; Jupiter, jeudi; Vénus, vendredi; Saturne, samedi. » Alors que la Bible ne nous dit absolument pas que les astres ont été créé pour nous donner notre destiné mais comme nous dit la Parole pour illuminer la terre, séparer la lumière des ténèbres, ils servent de signes pour marquer les temps, les fêtes de l’Eternel mais absolument pas pour me dire que demain, je vais gagner au loto par exemple. Enfin, elles nous témoignent combien la création de Dieu est magnifique, que Dieu est merveilleux. (Voir Genèse 1 et Psaume 104). La numérologie Définition : « Pratique divinatoire basée sur l'analyse numérique du nom d'une personne, d'une date (de naissance, d'événement), etc. L’une des origines de la numérologie est la gématrie dans lequel on additionne la valeur numérique des lettres et des phrases, une technique qui est utilisée dans la dans la Cabale. D'autres origines sont retrouvées dans les anciennes civilisations chinoise et hindoue. D'autres encore à Pythagore. » Pratiquer la numérologie fait aussi donc partie de l’occultisme que Dieu a horreur. Malheureusement, certain chrétien le pratique quand même et cela déplait fortement à Dieu. Exemple dans le « code de la Bible », cette pratique est utilisée et c’est une désobéissance à Dieu. La voyance Dans l’antiquité, la voyance était un domaine réservé aux prêtres qui dispensaient leur savoir aux élites. L’astrologie était alors considérée comme une science au même titre que l’astronomie ou les mathématiques. Dans la Rome antique, vers 500 avant Jésus Christ, les voyants tirent leur savoir d’origines étrusque (Haruspices), chaldéenne (Astrologues) et égyptienne.
  4. 4. Horoscope Définition : « Prévision du futur de quelqu'un en fonction de sa date, de son heure, de son lieu de naissance et de la position des astres à ce moment. On les dans de nombreux magazines commerciaux et qui a la prétention de prédire ce qui va arriver au lecteur dans la période à venir (semaine, mois, année) et maintenant même à la radio qui le donne quotidiennement. » Quel sera votre choix ? Celui de Dieu ou de Satan ? Pratiquer ou consulter la voyance, la numrélogie, l’horoscope ou autre chose occulte, c’est une abomination aux yeux de Dieu. Il veut notre bonheur et non notre malheur. Pour ça, nous avons un choix à faire :
  5. 5. Les signes de l’horoscope traditionnel. 1. Bélier Dans la mythologie grecque, cette constellation représenterait le bélier dont la Toison d'or a inspiré la saga de Jason. Jason voit son père dépossédé du trône par son oncle Pélias. Devenu adulte, il réclame le trône de son père, que Pélias lui promet à la condition qu'il lui rapporte la Toison d'or, qui se trouve alors en Colchide. Jason entreprend le voyage sur le navire Argo, accompagné de nombreux héros grecs, les Argonautes. Il va vaincre un dragon, selon la mythologie, et avec l’aide d’une magicienne, qui deviendra son épouse, il rentre chez lui. Il la quittera pour épouser la fille d’un roi. Médée, la magicienne se vengera. Il semblerait que les Babyloniens, les Grecs, les Perses, et les Égyptiens aient tous nommée cette constellation « Bélier ». Que voyons-nous dans cette histoire ? Meurtre, usurpation, adultère, divorce, ect… Comment donc pouvons-nous accepter ce signe dans nos vies et se référé à lui ? Ou même encore de tout autre signe que celui-là. Que dit la Bible à propos de cet animal ? Il est appelé soit « bélier » ou simplement « bouc ». Dans l’Ancien Testament, il sera utilisé pour le sacrifice. Son sacrifice couvrira le péché du peuple de Dieu, il servira donc de couverture mais n’effacera pas le péché. Jésus, lui l’Agneau de Dieu, nous lave de tous nos péchés par son sacrifice sur la croix. Exemple : Lévitique 5:18 : « Il présentera au sacrificateur en sacrifice de culpabilité un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation. Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation de la faute qu’il a commise sans le savoir, et il lui sera pardonné. » On peut trouver encore beaucoup d’autres versets sur le bélier ou le bouc. Jésus dira aussi qu’il représente les pécheurs qui seront séparé des brebis. En Matthieu 25 : 32-46, nous lisons ceci : Matthieu 25 : 32-33 : « Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. … »
  6. 6. Où croyez-vous que vont ces péchés symbolisés par le bouc ? Le Seigneur dira que leur place est « dans le feu éternel ». Voulez-vous donc toujours vous référés à cet animal-là ? Baphomet, le dieu de la Franc-maçonnerie, est représenté sous l’image d’un bouc, il s’agit en fait de Satan lui-même. Lui, comme les pécheurs qui ont rejeté Jésus de leurs vies, subiront le même sort « l’étang de feu » qui a été préparé pour eux. Alors voulez-vous toujours vous référé au signe du bouc ou celui de l’Agneau de Dieu ? Moi, mon choix est fait et j’espère que vous allez faire le bon. 2. Taureau Dans la mythologie grecque, le Taureau correspondrait soit à la forme bovine utilisée par Zeus afin de commettre de kidnapper une jeune fille appelée Europe, soit au taureau blanc envoyé par Poséidon à Minos. L’un comme l’autre, de toute façon, ne sont pas une référence. Dans la mythologie grecque, Europe est une princesse phénicienne, fille d'Agénor (roi de Tyr) et de Téléphassa, et elle est la sœur de Cadmos. Elle aurait laissé son nom au continent européen. Elle est ravie sur une plage de Sidon par Zeus, alors métamorphosé en taureau blanc afin de l'approcher sans pour autant l'apeurer et échapper à la jalousie de son épouse Héra. Chevauchant le bovin, Europe est ensuite emmenée sur l'île de Crète (ou au nord du Bosphore selon certaines versions) ; en effet Zeus détale à une telle vitesse qu'Europe est incapable de descendre durant sa course. De leur union naissent Minos, Rhadamanthe (qui deviendront tous deux juges aux Enfers) et Sarpédon. Minos, à qui pourrait- il être assimilé, selon vous ? Je vous donne un indice, on le représente avec un serpent entourant son corps. Vous avez trouvé ? Alors désirez-vous vraiment être représenté sous ce signe là ? Je suppose que non.
  7. 7. Image L'ART DES BEATUS, LIVRE DE L'APOCALYPSE ---La Prostituée chevauchant la Bête—Site Encyclopédie Universelle. Apocalypse 17 : 3 : « Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. » Et voilà que l’on retrouve une femme assise sur une bête dans la mythologie grecque. Et c’est ainsi que l’on représente le Continent Européens : une femme assise sur une bête, un taureau de la mythologie grec. Le nom du continent européen vient du nom de cette princesse séduite par Zeus. Cette sculpture se trouve devant le parlement Européen à Bruxelles. Nous la retrouvons aussi dans une pièce de 2 €. Pièces européennes de la Grèce et des Pays-Bas. Un billet de 5 Mark allemand des années 1948. C’est là qu’a été reconstruite la ville de Pergame, là où se trouve le trône de Satan.
  8. 8. Un timbre britannique pour célébrer les deuxièmes élections du parlement européen (1984) Dans la Bible, nous apprenons ceci : Abraham avait reçu la visite de Trois Anges aux Chênes de Manré, c’est anges sont une théophanie du Seigneur lui-même. Genèse 18 : 7 : « Et Abraham courut à son troupeau, prit un veau tendre et bon, et le donna à un serviteur, qui se hâta de l’apprêter. » Comme pour le bouc, il servira pour le sacrifice d’expiation : Lévitique 9 : 2 : « Il dit à Aaron : Prends un jeune veau pour le sacrifice d’expiation, et un bélier pour l’holocauste, l’un et l’autre sans défaut, et sacrifie-les devant l’Eternel. » Le peuple hébreu avait fabriqué un veau d’or qu’ils ont adoré comme leur dieu qui les avait libérés d’Égypte. Exode 32 : 4 : Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent : Israël ! Voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte. Mais le sujet est très vaste dans la Bible qu’il faudrait une autre étude. En tout cas, on retrouve ce taureau dans les représentations de Baal, nous le verrons plus loin. Plus tard, Europe est donnée par Zeus au roi de Crète, Astérion. Minos juge aux Enfers. Il faut savoir que le mythe raconte également que Minos réclamait à Égée, roi d'Athènes, en guise en expiation du meurtre d'Androgée, fils de Minos, l’envoi de 7 jeunes garçons et 7 jeunes filles en offrande au Minotaure. Une année, Thésée, le fils d’Egée, embarque parmi les jeunes gens destinés au sacrifice. Thésée tue le Minotaure et parvient à s'échapper du labyrinthe, aidé par Ariane, fille de Minos. La plupart des historiens voient en ce mythe la fin de la soumission d’Athènes envers Minos. Le Minotaure (en grec ancien Μινώταυρος / Minốtauros) est un monstre à corps d'homme avec une tête de taureau apparaissant dans la mythologie grecque.
  9. 9. On le retrouve dans certains films ou dessins animés pour enfants et entre autres dans le film Narnia qui est prétendu être chrétien. Il combat au côté de la sorcière blanche qui est une dictatrice qui veut tenir le royaume de Narnia dans un hiver perpétuel. Le taureau se tenant debout comme un homme est inspiré de la mythologie grec comme beaucoup d’autre personnage du film d’ailleurs. Le dieu Baal. Baal, le dieu des Babyloniens, était aussi représenté avec une tête de taureau et on lui offrait des gens jeunes en sacrifice. Dieu interdit formellement cette pratique dans sa Parole, « vous ne ferez pas passez vos fils et vos filles par le feu » Dt 18 en référence justement au sacrifice qui était offert à Baal ou Moloch (c’est le même dieu, l’un sous le nom babylonien, l’autre phénicien) Jérémie 19:5 : « Ils ont bâti des hauts lieux à Baal, Pour brûler leurs enfants au feu en holocaustes à Baal : Ce que je n’avais ni ordonné ni prescrit, Ce qui ne m’était point venu à la pensée. » Jérémie 32 : 35 : « Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, Pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles: Ce que je ne leur avais point ordonné; Et il ne m’était point venu à la pensée Qu’ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda » Actes 7 : 43 : Vous avez porté la tente de Moloch Et l'étoile du dieu Remphan, Ces images que vous avez faites pour les adorer! Aussi vous transporterai-je au-delà de Babylone.
  10. 10. Moloch à qui étaient sacrifié des enfants premier-né en les jetant dans un brasier. Ces sacrifices étaient pour obtenir des faveurs de la divinité. Dans sa Parole, Dieu condamne cette pratique, cela est inacceptable. Alors toujours intéressé à ce référé à ce signe astrologique quand on sait ce qu’il représente ? Ce taureau-là ne doit absolument pas être adoré, servi, devant qui l’on se prosterne et devant qui on a peur. Nous devons craindre Dieu et ne pas trembler devant un dieu fait de main d’homme. 3. Gémeaux Pour les Grecs, la constellation des Gémeaux représentait Castor et Pollux, les frères jumeaux d'Hélène de Troie. Les Romains y voyaient Romulus et Remus Dans la mythologie grecque, Castor et Pollux, d'où son autre nom Polydeuce, appelés Dioscures, c'est- à-dire « fils de Zeus », sont les fils jumeaux de Léda, frères d'Hélène de Troie et de Clytemnestre. Ils naissent à Sparte, où on leur rend un culte. Selon Homère, ils sont tous deux fils de Tyndare et appelés en conséquence les « Tyndarides ». Ils sont les éducateurs d'Héraclès pour le dressage de chevaux et le combat en armes. Ils prennent également part à l'expédition des Argonautes. Ils meurent entre le moment de l'enlèvement d'Hélène et la dixième année du siège de Troie. Ils sont ensuite déifiés et vivent en alternance, un jour sur deux. Pollux sera plus tard représenté comme fils de Zeus et immortel. Lorsque Castor, fils mortel de Tyndare, est blessé à mort, Pollux décide de partager son immortalité avec lui, ils passent ainsi la moitié de leur temps aux Enfers, l'autre moitié sur l'Olympe, parmi les dieux.
  11. 11. Leur principal lieu de culte est Sparte, Pindare les qualifiant « d'intendants de Sparte » Leur gémellité rappelle la dualité des rois. Ils sont également vénérés à Olympie et à Athènes, sous le nom Anakes (forme archaïque du pluriel anax, « le seigneur »), et forment surtout un couple important du panthéon des Grands Dieux de Samothrace où ils sont vénérés sous le nom de Cabires. Le culte de Castor et Pollux apparaît également à Tusculum et Rome. En 484 av. J.-C., les Romains leur bâtissent un temple sur le Forum romain, en remerciement de leur soutien lors de la bataille du lac Régille. Le Sénat y tient fréquemment ses séances. Leur nom était souvent employé dans les jurons, celui de Castor étant réservé aux femmes. Romulus et Remus, selon la légende, sont des enfants qui ont été élevé par une louve. Tous deux serais les fils du dieu Mars, dieu de la guerre, et leur mère est la princesse Rea Silvia, elle fut prêtresse de la déesse Vesta et donc était obligé de vivre dans la chasteté jusqu’à la fin de ses jours. A leur naissance, le roi usurpateur du trône d’Albe, ville d’Italie, oncle de Rea, fait abandonner les enfants. Ils sont jetés dans une rivière, dans une corbeille. Ils furent allaités par une louve, un animal consacré au dieu Mars. Un berger va les trouver et les confier à sa femme qui va les élever. Remus sera fait prisonnier après un combat contre d’autres bergers. Ils vont décider de bâtir leur propre ville pour être des rois mais après une dispute, Romulus tueras son frère Rémus. Ces deux frères, nous rappelle d’autres histoires de frères dans la Bible : 1. Caïn et Abel, ce dernier fut tué par son frère, simplement à cause de la jalousie. L’offrande d’Abel avait été agréée par Dieu mais pas celle de Caïn. (voir en Genèse 4) 2. Esaü et Jacob, jumeaux, mais Jacob recevra la bénédiction de son père. Jacob dû fuir son frère, de peur, d’être tué par lui (Genèse 25 et suivants) Genèse 27 : 42 : On rapporta à Rebecca les paroles d’Esaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit : Voici, Esaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant. L’histoire de Romulus et Remus qui est une légende n’ont probablement jamais existé mais leur histoire est une parodie de la vrai histoire de Moïse qui a été mis dans une corbeille mis sur le fleuve et qui fut élevé par la fille de pharaon. Ce roi d’Égypte n’est-il pas un loup pour le peuple Hébreux ? Moïse et Aaron n’ont-ils pas été appelé par le vrai Berger d’Israël pour libéré son peuple ? Pollux et Castor ont été déifiés. N’est-ce pas ce que Satan proposait à Adam et Ève quand il manégèrent le fruit défendu ? Ne leur a-t-il pas dit : « Vous serez comme des dieux » (voir Genèse 3). La Bible interdit que l’on s’agenouille devant d’autre être humain ou même animale, même encore un ange ne peut pas recevoir notre adoration. Quand Jean voulu s’agenouillé devant un ange, celui-ci l’en empêchera en lui faisant bien comprendre que seul le Seigneur a le droit d’être adoré Apocalypse 22 : 8-9 : « C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j’eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer. Mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. »
  12. 12. L’apôtre Paul et son compagnon Barnabas vont être pris pour des dieux, l’un pour Mercure et l’autre Jupiter. Remarquez que dans leur histoire, ils vont être amenés devant la « porte des taureaux ». Ils vont déchirer leur vêtement, refusant d’être ainsi adorer. (Actes 14 : 1-17). Jésus, lui seul qui est digne de recevoir l’adoration, ne refusera pas l’adoration de Thomas qui se jettera à ses pieds qui dira : « Mon Seigneur et Mon Dieu » (Jean 20 : 28). Par contre, Jésus donnera des avertissements en disant de ne pas adorer le faux Christ, c’est-à-dire l’Antichrist et de garder de suivre des faux enseignants, des faux docteurs, des faux prophètes. Et il dira encore que nous ne devons donner à personne le titre de « Père », car seul le « Père dans les cieux » est digne d’être appelé ainsi. Il y a danger si nous désobéissons et ne suivons pas son conseil. 2 Jean 1 : 7 : Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus- Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist. Matthieu 23 : 9 : Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Il vaut mieux suivre les conseils de Jésus, si nous désirons le vrai bonheur et ce n’est pas dans l’horoscope que nous trouverons la réponse pour notre avenir.
  13. 13. 4. Cancer Cette constellation était appelée Tortue par les babyloniens ou Scarabée par les égyptiens. La plupart des civilisations la dénommaient Crabe ou une semblable créature à pinces. Quelques grecs la connaissaient sous le nom de « Porte des Hommes », là d'où les âmes provenaient pour pénétrer les corps à la naissance. Pour les grecs, il s'agissait également d'un petit crabe envoyé par Héra pour arrêter Hercule dans son combat avec l'Hydre et qui fut écrasé pour ses efforts. Encore une fois, on trouve ici un mensonge de Satan. Qui selon, vous est la vrai « Porte » non pas pour une naissance terrestre mais pour une naissance spirituel, la nouvelle naissance. Qui selon vous nous donne cette nouvelle naissance ? Jean 3:3 : Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Jean 3:5 : Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Jésus ne dira-t-il pas qu’il est la « Porte » des brebis ? Ses brebis le connaissent et peuvent aller et venir en passant par cette porte. Jean 10:7 : Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Jean 10:9 : Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. C’est « Porte » qu’est Jésus, nous donne accès aux Royaume de Dieu, pour cela nous devons passer par la nouvelle naissance. Ce n’est pas ce faux porte du cancer qui nous fera arriver ni à une naissance terrestre ni céleste.
  14. 14. 5. Lion Il correspondrait dans la mythologie grecque au lion de Némée tué par Hercule lors du premier de ses douze travaux. Il faisait régner la terreur dans la région Némée. Sa peau avait la particularité d’être impénétrable, selon la mythologie, bien sûr. Pour ses parents, la mythologie lui en attribue plusieurs, dont soit « la chimère » représentée ayant une tête de lion, un corps de chèvre avec une deuxième tête de chèvre, et une queue de serpent, soit encore Échidna, ayant le haut du corps d’une belle femme et le reste du serpent. Un autre lion dans mythologie grec est celui de Thèbes, contrairement à celui d’Égypte, elle a une figure féminine et elle est représentée ayant des ailes. Elle est envoyée par Héra pour venger le meurtre du roi de Thèbes. Comme celui de Némée, elle terrorise la population et fait des ravages dans les champs. Pour qu’elle être débarrassée d’elle, il faudra répondre à une énigme qu’elle posait, elle tuait ceux qui ne trouvait pas la réponse. Sa question était : « Quel être, pourvu d’une seule voix, a d’abord quatre jambes le matin, puis deux jambes le midi, et trois jambes le soir ? ». La réponse d’Œdipe était : « L’homme. Lorsqu’il est enfant, il a quatre jambes, car il se déplace à quatre pattes ; adulte, il marche sur deux jambes ; quand il est vieux, il a trois jambes, lorsqu’il s’appuie sur son bâton ». Le nom du sphinx de Gizeh, Égypte, « Abou-al-Hôl » signifie « père de la terreur » Thoutmôsis IV, fera un rêve qui lui dit à peu près ceci : « Il s'aperçut alors que la Majesté de ce dieu auguste lui parlait, de sa bouche même, comme un père parle à son fils, disant : regarde-moi, contemple-moi, ô mon fils Thoutmôsis ; je suis ton père, Horakhéty-Khépri-Râ-Atoum ; je te donnerai la royauté sur terre, à la tête des vivants, tu porteras la couronne blanche et la couronne rouge sur le trône de Geb, le prince (des dieux). La terre t'appartiendra en sa longueur et sa largeur, et tout ce qu'illumine l'œil brillant du maître de l'Univers. » Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? Je pense que vous avez compris de qui je veux parler. Qui voulait donner les royaumes de la terre à Jésus ? « L’œil brillant du maître » rappelle cet œil de la pyramide des Illuminati que l’on retrouve sur les dollars. Le mot « Illuminati » signifie littéralement « les Illuminés » (du latin illuminare : illuminer, connaître, savoir), ils font partie de plusieurs sociétés secrètes dont la plus connue est « la franc- maçonnerie » dont le supérieur de ces sociétés est appelé : « grand maître » Dans la voyance, le lion veut toujours montrer son autorité et sa supériorité, il veut toujours être au centre d’intérêt. Dans la mythologie égyptienne, une déesse ayant le corps d’une femme et la tête de lionne portant le disque solaire, elle est un instrument de vengeance du dieu Râ contre l’insurrection des hommes.
  15. 15. Que dit la Bible à propos du lion ? Il est clair que le lion de l’horoscope ou la mythologie n’est pas celui de Juda. Il est ce lion « rugissant qui cherche qui dévorer », il est ce lion dont nous ne devons pas avoir peur. Car comme Dieu a pu fermer « la gueule des lions de Daniel étant dans la fosse », ainsi Dieu fermera la gueule de ce lion-là une bonne fois pour toute. 1 Pierre 5 : 8 : Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Ne ressemble-t-il pas à ce sphinx de Thèbes qui terrorisait la population ? Ou encore à celui de Némée ? C’est ce que veut faire le diable. Il ne nous veut pas du bien. Son but est de nous détruire. Ce lion-là ne doit pas nous faire peur, il a déjà perdu la bataille. La Bible nous conseille d’être sobre, de veillez, de prier afin de qu’il n’est pas le dessus sur nous. Nous n’avons pas à répondre à ses questions comme Ève l’avait fait dans le jardin. Il a perdu d’avance, Jésus a déjà eu la victoire sur lui et donc sa place est sous nos pieds. Proverbes 28 : 15 : « Comme un lion rugissant et un ours affamé, Ainsi est le méchant qui domine sur un peuple pauvre. » Juges 14 : 5-6 : « Samson descendit avec son père et sa mère à Thimna. Lorsqu’ils arrivèrent aux vignes de Thimna, voici, un jeune lion rugissant vint à sa rencontre. L’esprit de l’Eternel saisit Samson ; et, sans avoir rien à la main, Samson déchira le lion comme on déchire un chevreau. Il ne dit point à son père et à sa mère ce qu’il avait fait. » C’est avec l’aide du Saint-Esprit que Samson a pu vaincre ce lion rugissant. Ce lion de l’horoscope n’est pas le « lion de Juda » ne vous y trompez pas. Ce lion de Juda se lévera et établira sa justice. Quel lion allez-vous écouter ? Mon choix est fait, je choisi de suivre celui de Juda, lui le vrai Roi des rois, qui en tant qu’Agneau de Dieu, a donné sa vie pour moi. Apocalypse 5 : 5 : « Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. »
  16. 16. 6. Vierge Ce signe de l’horoscope que représente originellement la constellation n’est pas connu et quasiment toutes les grandes déesses de l’Antiquité y furent liées, telles Aset (Isis), Déméter, Perséphone, Cybèle, Artémis, Athéna, etc… L’une des versions se raccrochant à la mythologie grecque l’identifie à la déesse de la Justice, Thémis ou Astrée, qui aurait quitté la Terre par dégoût de la grossièreté des hommes. La Vierge est depuis lors quasiment toujours dessinée portant la Balance, ainsi qu’un épi de blé ou une épée. La représentation de la Cour de Justice des Etats-Uniens est le symbole qui est utilisé pour la « Justice ». Elle a les yeux bandés, car elle rend une justice aveugle, elle tient dans une main la balance et l’autre une épée. Le bandeau : la justice est aveugle. C’est à partir du 16ème siècle que les artistes couvrir Thémis d’un bandeau pour se moquer des tribunaux qui abusèrent de leurs puissances, en approuvant en silence et en tolérant les violations de la loi. La balance sert à peser les arguments des parties adverses et l’épée à trancher.
  17. 17. Thémis, nom cette statue, signifie en grec : « loi divine » Sa justice « divine » n’est certes pas la justice de Dieu, la justice des hommes ne s’appuie pas sur celle de Dieu. Isis est le nom grec d'Aset. Elle fut représentée portant sur la tête les cornes d’une vache et au centre: un globe lunaire. Isis franchit les frontières de l'Égypte. Elle fut assimilée à de nombreuses déesses grecques ou romaines telles que Déméter, Perséphone, Diane de Dictys, Séléné, Cérès ou Minerve Cécropienne. Déméter : mère de Perséphone, cette dernière est l’épouse de Hadès, elle est la reine des morts. Artémis est la déesse de la chasse et de la Lune (par rapport à Apollon, qui est le dieu du Soleil). Dans la mythologie romaine, elle porte le nom de Diane. La représentation de la vierge avec un épi de blé nous rappelle celle dont Jérémie dira que l’on fait pour elle des petites galettes. Il s’agit d’Astarté, la déesse de la fertilité, de la fortune et du bonheur. Elle est une divinité liée à Baal à qui on sacrifiait des enfants. Elle est considéré à la fois comme déesse vierge et déesse mère. Dans son culte, des cérémonies et des actes symboliques qui se transformaient aisément en scènes de débauche, aboutissant à des excès sanguinaires et cruels. Comme Baal, Astarté est souvent honorée par des sacrifices humains, surtout par des holocaustes « sacrifices » d'enfants. On retrouve dans le culte d'Aphrodite les principaux traits de celui d'Astarté. Il est même probable que le nom d'Aphrodite (« Astoret », « Aphtoret », « Aphrodite ») et celui d'Amphitrite (Amphtoret) ne sont que des altérations du nom d'Astarté. Marie, dont l’église catholique, appelle « La Reine du Ciel » dans sa prière litanique du Rosaire n’est certainement pas la Marie de Bible, elle n’est pas Marie, mère de Jésus. Elle est bien, cette déesse Astarté, la Reine du Ciel, dont parle Jérémie à qui ont offre des gâteaux. Cette Astarté qui réclame des sacrifices d’enfants alors qu’elle est censée être déesse de la fertilité. C’est un non-sens. Nous lisons dans la Bible : Jérémie 7:18 : « Les enfants ramassent du bois, Les pères allument le feu, Et les femmes pétrissent la pâte, Pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, Et pour faire des libations à d’autres dieux, Afin de m’irriter. » Jérémie 44:17-19 : « Mais nous voulons agir comme l’a déclaré notre bouche, offrir de l’encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Alors nous avions du pain pour nous rassasier, nous étions heureux, et nous n’éprouvions point de malheur. Et depuis que nous avons cessé d’offrir de l’encens à la reine du ciel et de lui faire des libations, nous avons manqué de tout, et
  18. 18. nous avons été consumés par l’épée et par la famine… D’ailleurs, lorsque nous offrons de l’encens à la reine du ciel et que nous lui faisons des libations, est-ce sans la volonté de nos maris que nous lui préparons des gâteaux pour l’honorer et que nous lui faisons des libations? » Jérémie 44 : 25 : 25 « Ainsi parle l’Eternel des armées, Dieu d’Israël; il dit: Vous et vos femmes, car vous, femmes, vous avez parlé, et vous, hommes, avez exécuté, vous dites: Nous ne manquerons pas d’accomplir les vœux que nous avons faits en offrant l’encens à la Reine des cieux et en lui versant des libations. Vous acquitterez vos vœux, vous accomplirez certainement vos vœux! » Voir encore : 1 Rois 11 : 5.33 ; Juges 2 : 12-15 ; 2 Rois 23 : 7.13 ; Actes 19:27-35. Une représentation de la Reine des cieux avec la lune sous pieds, rappelle un autre passage de la Bible qui dit : Apocalypse 12:1 Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. L’église catholique prétende qu’il s’agit de Marie, la Reine des Cieux, mais là dans ce passages, il n’est aucunement question d’elle. La femme, dont parle Apocalypse, est Israël qui est souvent symbolisé comme une femme. Alors qui donc priez-vous ? Voulez-vous continuez à vous adresser à cette Justice aveugle ? Priez une reine des cieux qui réclame des sacrifices d’enfants ? Ou alors vous tourner vers Dieu et ainsi vous aurez votre réponse à votre demande car celui qui cherche d’abord la Justice de Dieu et son Royaume, Dieu répondra et lui donnera plus ce qu’il ne demande encore. Ferro Antoinette

×