SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  49
Rencontres du tourisme gersois
                     AUCH, le 9 avril 2012




                TOURISME 2020/2030
Quelles évolutions perceptibles de la consommation
       touristique adressée à la campagne …
       Quelles innovations possibles pour y répondre …


                    Luc MAZUEL, VetAgro Sup
Préambule
La grande mue …
              Nous sommes dans
              une interface complexe
              Un temps de tuilage
              Tiraillés entre
              pessimisme et optimisme
              Et cela conditionne aussi le
              secteur du tourisme
              A la veille de découvertes égales à celles de Newton,
              d’Einstein…
              Entre réalisme (capitalisme) et créativité (utopies)
              Dans la mutation des gouvernances
              Entre raison et intuition
              Dans l’émergence de contre modèles
              Malgré des manques: peu de penseurs, peu de lisibilité
              et des éléments anxiogènes… mais pas plus
              qu’avant… (les guerres mondiales, les pandémies…)
Préambule
La grande mue …



    « N’ayez pas peur ! »
    365 occurrences dans les Ecritures
    Paroles prêtées à Jésus de Nazareth
    Reprises par Jean-Paul II, Messe d’intronisation, 22 octobre 1978
Préambule
La prospective
    •   La prospective n'est ni la prévision, ni la programmation,
        ni la planification et encore moins l'extrapolation, la
        futurologie, la divination ou l'utopie.
    •   Elle est la « préparation de l’action permettant de construire le
        futur voulu » (Simon Nora)
    •   La prospective produit des représentations du futur et
        définit les cheminements pour éclairer la stratégie des
        acteurs.
    •   L'avenir est ouvert à plusieurs futurs possibles, que de
        Jouvenel appelait les « futuribles ». On peut l’étudier :
         – en analysant les tendances lourdes,
         – en décelant les risques et les « signaux faibles »,
         – et en imaginant les ruptures possibles.


                    Repérer ce qui est structurant,
                      au-delà du visible apparent
Préambule
            Normalement croisement de la démarche entre
            axes spécifiques …

            • Clientèles
            • Développement durable
            • Marketing
            • Management territorial
            • Emploi et formation
            • Compétitivité territoriale

             … et domaines généraux d’évolution

            • Démographie mondiale
            • Economie
            • Climat
            • Energie, transport
            • Evolutions culturelles
            • Evolutions technologiques

              Ce que j’avais tracé il y a un an
Préambule
Ce que l’on m’a demandé

 Comme on ne peut pas passer en revue toutes les mutations
 globales à venir et leurs conséquences sur nos territoires
 et leur tourisme on en croisera certaines qui sont importantes
 (ex: climat, économie, urbanisation…) mais surtout le choix a
 été fait :

 • D’entrer par la demande, par
             les mutations « clients »
 (surtout sociologiques, technologiques, commerciales,
 démographiques…) et les moyens d’y répondre à l’échelle
 de l’entreprise (s) et celle du territoire (s)
Préambule   INDISPENSABLE

            Le CONTINUUM
            Penser demain ce n’est surtout
            pas faire table rase
            Donc
            Le GERS
            Mon activité dans le Gers,
            quel ancrage au-delà des
            mutations en cours ?
            Ce qui m’a fait, me fait, me fera …
            Mes marqueurs ADN …
            Ce que je dois garder …
Préambule   INDISPENSABLE MAIS …
                                  pas sans
                                  Le RENOUVELLEMENT
                                  Penser demain c’est évoluer, choisir
                                  « Tradition = tradere (latin) = transmettre »
Cluny, réalité augmentée
                                  Donc
                                  Le GERS
                                  Mon activité dans le Gers,
                                  Quel nouvel élan sans perdre
                                  l’âme des lieux et des GENS
                                  en correspondance avec de nouvelles attentes ? en
                                  créant de nouvelles références compatibles avec
                 Cocteau,
                 Le lieu commun
                                  mon identité ? en réinventant des images de soi ?
Préambule   Autre persistance:
            Au-delà des destinations « éternelles »
            y compris dans le rural …
            La force des « faiseurs » de
            destinations
            (une notion historique du tourisme)

            Mais ils changent:
            ------------------------------------------
            Entre média et bobos
            Entre réseaux sociaux et
            « peoplisation »
            Y être sans galvaudage

            Mais…
            La force du zappeur…
L’ EFFET CRISE
             Conjoncturel ou structurel?
             Exemple : Français en vacances
La crise     C’est conjoncturel :
             2012: 53%(+ 15ans) sont partis / 2011: 56% / 2010: 61%
             Erosion chez les + pauvres (+ de 80% chez + 3000 €
             nets mois, - de 30% chez – 1000 € nets mois)
             Budget inférieur à 1 000 € pour 58 % en 2012. La moitié
             ont réduit le budget vacances d’été. 35% ressentent
             nécessité de chercher opérations discount
             Postes de restriction 2012 : loisirs-voyages (2e) 37% juste après
             habillement (1er) 39%, loin devant alimentation (27%), santé
             (7%), immobilier (3%)

             C’est structurel :
  L’espoir   Dépenses contraintes toutes en augmentation pour
             quelques années (logement, énergie, santé,
             assurances, transports) et épargne de précaution de +
             en + forte (peur chômage, retraite repoussée et moins
             rémunérée…)
             → Campagne – Gers : recherche du bon rapport qualité-prix
L’ EFFET CRISE
             Conjoncturel ou structurel?

             C’est une crise de passage d’un modèle vers un
             autre, d’une civilisation à une autre qui pourra être
  La crise   meilleure… Ce qui est difficile à appréhender.
             En tous cas… la campagne est ressentie comme
             favorable en temps de crise: lieu du meilleur
             rapport qualité-prix, rassurance, proximité,
             dernière minute, etc…
             Du coup 65% des français partis seulement en
             France en 2012
             De nouveaux venus sur le marché, qui
L’espoir     compensent un peu (mais plutôt hauts lieux du
             tourisme) : les émergents (les BRIC(s), Brésil,
             Russie, Inde, Chine, Afrique…)
             Des bobos qui gardent pouvoir d’achat et envie de
             « vrai »
             → Gers déjà fait le choix de miser sur ces derniers,
             renforcer l’attractivité pour les émergents
Les fondamentaux de
l’évolution démographique
La vieille Europe
• Age médian 41 ans en 2012 contre 36,5 en 1995
• + espérance vie (en nette augmentation pour les hommes)
• Des dépenses de loisirs qui baissent peu malgré la crise
(grosses variances de revenus) mais poussée d’autres
dépenses incompressibles
• 43% retraités seuls ne voyagent pas, 32% des couples

Les émergents
• Les asiatiques, nos clients.
• 91% des jeunes chinois considèrent la mondialisation comme une
chance. 50% chez les grecs… (Fondation pour l’innovation politique, 2012)
• Leurs besoins spécifiques, leurs aspirations à découvrir la
« vraie France »

• Intégrer le vieillissement (nouveaux besoins)
• Intégrer les diversités
• Intégrer les mutations familiales
• Intégrer l’idée forte d’inter-générationnel
Un contexte mutant
Dé-consommation et transhumanité
Le « PEAK STUFF ».Le pic de la consommation
matérielle serait atteint
• Moins de consommation énergie, eau, papier, engrais, viande
en occident
• Mais en augmentation ailleurs
• En tous cas un signal plutôt favorable pour un tourisme
d’intérieur, de proximité, de durabilité, de nature…
• Démonétisation de la matière (la récup), du temps
(mouvement SLOW), de la publicité (buzz, blogs),
autofabrication (potager, tricot), dématérialisation de
l’intelligence (open sources), distribution alternative (AMAP)
• Quels déplacements? Plus ou moins de voyages et lesquels?
Et une dépense responsable…

L’avènement des neurosciences: d’autres
ressources
• L’homme augmenté, la transhumanité (puces cutanées, loisirs
virtuels) / la fin des vacances ???
• Tentations et craintes / on touche à l’intime
→ Campagne-Gers refuge - ressource
TENDANCES
Durables ou pas durables ?

DURÉE
La durée moyenne des vacances baisse mais pas trop :
13,5 jours pour les foyers les plus modestes, leurs seules
vacances de l’année. 4 Français sur 10 ne prendront
qu’une semaine de congés ou moins, surtout les jeunes
(étude Ipsos/Déclic France).
Durable / Erosion et émiettement prévisible :
fractionnement des vacances, budgets serrés,
diversités des loisirs …

DATES
La concentration toujours plus forte sur juillet-août.
Traditionnellement, parmi les Français qui partent en
vacances, environ 40 % partent uniquement l’été.
Attention aux changements des calendriers scolaires.
Pas durable / fractionnement des vacances,
réduction des vacances d’été
TENDANCES
Durables ou pas durables ?
DESTINATIONS
La mer destination phare (70%), suivie de la campagne (23 %),
la montagne (20%) et la ville (17%) (cabinet Benchmark).
Régions en tête : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-
Roussillon et Corse. 28% des vacanciers prévoient d’aller à
l’étranger (Protourisme 2012).
Mais le rural ne cesse de progresser (Auvergne 10e rang, 19e
il y a 15 ans, 13e il y a 8 ans).
Les deux / Besoin fort de la mer et héliotropisme MAIS
incertitudes du climat, montée des eaux, baisse
enneigement , les mutations et dangers urbains…
Tout pour croire en la campagne…
HÉBERGEMENT
Tendances de l'été 2012 : l'hébergement chez des proches ou
réseaux (environ un tiers des vacanciers, selon Protourisme) ; et le
camping « écolo-chic » (néo camping) les hébergements
atypiques et écocertifiés et à terme les lieux contemporains.
Valeur + en + forte de l’hébergement de qualité, labelisé,
professionnel !
Durable /
TENDANCES
Durables ou pas durables ?
INÉGALITÉS
Les vacances de plus en plus inabordables pour les 18-24 ans
(étude OpinionWay pour VoyagerMoinsCher). Les intentions de
départ se creusent aussi entre catégories socioprofessionnelles
et entre Paris et la province.
Les deux /

INTERNET / on y reviendra mais:
Les vacanciers utilisent toujours plus internet pour préparer leur
séjour (renseignements, comparaisons…) ou le réserver : en
2011, 58% des partants ont préparé leurs vacances sur internet,
contre 53% en 2010 et 21% en 2003. Et 42% les ont réservées
en ligne, contre 38% en 2010 et 8% en 2003.
Les avis sont consultés par 72% des partants. 64% disent en
tenir compte. TRIPADVISOR
Web 2.0 conduit à accélération de l’information « virale » entre
touristes, géolocalisation amplifie.Redéfinition des rôles
communication et marketing (public/privé).
Durable /
AUTRES TENDANCES
Durables ou pas durables ?

DERNIÈRE MINUTE
2012. Les Français ont énormément tardé à réserver
leurs vacances cette année. En cause : les élections et
surtout la crise économique, qui ont créé un phénomène
d’attentisme.
62% des réservations surviennent moins d’un mois avant
le départ et 45% à moins de 8 jours, selon une enquête
des agents de voyage (Snav).
Bons plans de dernière minute, voire "d’ultra-dernière-
minute". Début juin, 55% des abonnés de Travelzoo
n’avaient pas encore réservé leurs vacances. Un tiers
espéraient dénicher des offres encore meilleures à J-7
voire J-4.
D’un autre côté encouragements tarifaires à la
réservation précoce (aérien, sncf, booking.com)
Durable /
Quelques éléments
spécifiques
Le client INVISIBLE, l’invité MYSTERE
Le « free lifer » / Troc (SEL) et échange face à la crise
Le CO s’impose
Une économie au noir se développe, favorisée par la crise et
le web 2.0.
• Le co-voiturage / ex 30 € A/R Lyon-Paris (covoiturage.com)
• La location de particulier à particulier / ex 30 € la nuit
(ducotedechezvous.com)
• La table d’hôte (surtout en ville) / pas forcément donné…
(viensmangeralamaison.fr)
• La soirée privée (groupes d’amis du net)
• Les visites de sites / Greeters / à partir de 10 €
Le modèle Ebay et Le bon coin (C to C). L’achat groupé (en
tourisme site GROUPON)
Quel avenir ? Abus ? Réglementation?
Retour à la sécurité ? A l’information vérifiée et surtout aux
sites d’une vraie construction voire auto-construction de
produits (cf agroalimentaire: entre mégastores et circuits
courts…)
Quelques éléments
spécifiques
Les demandes existentielles
L’Humain d’abord
• + de technologie = + de besoin d’humanisation
• Cf campagne de pub des Mutuelles de Poitiers / cf
Front de Gauche
• Mais ce n’est pas de l’anti-technologie / impossible /
irréversible
Expériences concrètes, plaisirs, émotions, sens …
Montée de la méfiance
• (crise alimentaire par ex.) / naturalité – vérité
Besoin de stabilité dans un monde qui bouge
• Valeur FAMILLE en tête de gondole (74% des français
voudraient + de temps en famille). Le français N°1 de la
dépression car déclassement de la Nation
Ras le bol des incivilités et peur générale de l’autre
• La campagne moins exposée aux yeux des citadins
(pour 60% des français première source de stress)

• Données IPSOS - 2012
Quelques éléments
spécifiques
Les demandes existentielles
TNS-SOFRES 2012 / demandes des vacanciers
• S’étonner: 61% (se couper du quotidien,
s’émerveiller…)
• Construire des liens: 60%
• Retrouver son rythme: 52% (PAUSE ! Salariés,
parents, actifs)
• Se recentrer: 36% (prendre soin de soi)
• Consolider: 28% (couples)

Vacances thérapies : mieux manger, mieux dormir,
mieux bouger, mieux méditer, mieux « jouir »…
Ce sont des attentes autant psychiques que physiques

Un énorme challenge pour les entreprises et territoires
touristiques habitués à fournir de la prestation, basée
qualité attendue, + manque de temps et de savoir, c’est
très complexe.
Quelques éléments
spécifiques
Tourisme durable: une sensibilité bien peu
concrète mais en devenir. Les 1ers seront les 1ers…
International Tourism Board distingue 5 types après enquêtes:
• L’équilibré 33%. Diplômés qui cherchent un compromis
• Le sceptique 25%. Besoin fort d’information.
• L’écolo 15%. Très pointilleux.
• Le local 15%. Expérience authentique sur la destination
locale.
• Le socio-économique 12%. La relation humaine
avant tout.
Et demain ?
Pas vraiment le choix : tendance lourde et mieux
partagée
Sauf si… fusion nucléaire, gaz de schistes et de
houille, énergies renouvelables.
Renversements des références?
Non ou seulement quelques temps…
Quelques éléments
spécifiques
Nouvelles pratiques sportives
Nouveauté, plaisir, esthétique, naturalité

• Au-delà des classiques incontournables (itinérance)
• Le sport santé à tout âge (73%)
• La nature comme cadre sportif (52% F, 60% D, 64% DK)
• 82% pour plaisir donc compatible vacances
• Mais la dictature des modes. Aujourd’hui: Jukari
(cirque et sport), Sensual move NIA (9 disciplines dont
arts martiaux, danse, yoga… bien-être plus que
performance), l’aqua cycling, la boxe chic, le core pole
(musculation et assouplissement au mât), gymnastique
suédoise axée sur la convivialité
• Femmes, seniors boostent le marché
Données Ministère des sports, INSEP

→ Ne pas tomber dans les modes urbaines, les adapter aux
lieux du tourisme
Quelques éléments
spécifiques
Ados et enfants consommateurs
touristiques de demain
Une culture du fantastique
• Super héros
• Vampires
• Héroïc fantasy
• Mangas
• Jeux vidéos
• Peoples
→ Un Cyber d’Artagnan ?
La campagne un exotisme à terme
• Peu ou pas de famille à la campagne et encore moins
paysans
• Un accès par les salons, la télévision
• Succès de la gastronomie chez les enfants (Top chef,
un dîner presque parfait…)
• Amour constant de l’animal
→ On adapte, on met en scène le toqué toqué ?
Quelques éléments
spécifiques
Ados et enfants consommateurs
touristiques de demain
LES « DIGITAL NATIVES »
Etude Médiamétrie 2012 (7.11 ans)

• 89% connectés 1 fois au – par semaine
• 56% se connectent seuls
• 50% y visionnent des vidéos
• 42% y jouent
• 40% y écoutent la musique
• 25% ont un compte facebook
La campagne sous-couverte est repoussoir aujourd’hui
(Koi ALLO, mai ALLO, y A pa de reso ! J y croi pa !)

Et demain ? Le pire n’est pas sûr mais très variable
selon les milieux (les alternatives culturelles)
Quelques éléments
               spécifiques
               Nouvelles mobilités
FACILITATEUR   Intermodalité
               L'écomobilité touristique, un enjeu politique
               - Ecomobilité : le tourisme au futur
               - La mobilité touristique pour tous. Une vision à partager.
               - Plaidoyer pour l'élaboration de plans de déplacements
               touristiques.

               L'adaptation progressive de l'offre
               - Avec la SNCF
               - Compagnies aériennes face à un baril volatile et à une
               crise économique historique
               - Autocar, un mode de transport à redécouvrir
               - Itinérance comme mode de vacances. Les atouts du
               camping-car.
               - Quel avenir pour le camping-car ?
Quelques éléments
               spécifiques
FACILITATEUR
               Nouvelles mobilités
               Intermodalité
               L'émergence de nouveaux comportements

               - Mutation des déplacements touristiques. Un
               mouvement à accompagner. Le CO
               -Mobilités touristiques, identités numériques et traçabilité,
               géolocalisation
               - Mobilités technologiques

               → Des responsabilités régionales et nationales qu’il
               faut forcer …
Quelques éléments
               spécifiques
FACILITATEUR
               Nouvelles architectures

               • Originalité et innovation
               • Ouverture sur la nature
               • Qualité environnementale
               • Matériaux sains, recyclables
               • Modernité et confort
               • Tradition dans la modernité
               • Echapper au standard

               • Malgré tout place pour le patrimoine traditionnel
               plus ou moins revisité
               • Importance du partenariat avec les architectes
               (CAUE) et les designers
               • Double coup (double coût ?) : marché mais aussi
               média
Quelques éléments
               spécifiques
FACILITATEUR
               Le goût de l’insolite, le décalé,
               pas évident pour la campagne et risqué (mode-s- urbaines)
               Mais peu rapporté gros
               • Décalage et comique (ascenseur douche au Havre,
               restauration thématisée)
               • L’exotique (l’incontournable yourte)
               • Naturel-cocooning-enfance (cabanes dans les arbres, villa
               hamster à Nantes)
               • Nouvelles formes de loisirs (Jeux de rôles)
               • Spiritualité(s) (chamanisme, druidisme…)
               • Sur les traces des peoples
               • Le mauvais goût, le kitsch voire le sordide (Charleroi, ville la
               plus laide du monde)

               Et demain ?
               • Technologies ?
               • Sensations fortes ?
               • Sevrage ?
               • Et si TOUT SIMPLEMENT la campagne redevenait en elle-
               même EXOTIQUE et INSOLITE parce que méconnue
France :
47 M internautes
                      E-tourisme,
                      Ce n’est qu’un début
dont 20 M sur sites
communautaires        Les opérateurs veillent et s’inspirent du web 2.0.
                      • e-réputation l’enjeu clé mais gros travail de veille
                      • « User generated content »: Dans le monde de
                      l’entreprise 1 avis négatif coûte en moyenne 30
                      clients. Le client satisfait devient un ambassadeur
                      de marque (« brand’s avocate »). Répondre à
                      l’insatisfait.
                      • Quelques exemples:
                           • Love Team SNCF (10 experts à l’affût
                              analysent + 10000 verbatims par mois)
                           • Etude Synthesio: 1er Marmara, 2e Club Med
                             (or, Marmara 200000 fans facebook contre 10000 Pierre
                             et Vacances… avec Matt l’animateur virtuel)

                      • C’est chronophage et coûteux à l’échelle de
                      l’entreprise et des territoires (photos, vidéos,
                      blogs animés et originaux…)
                      > comment peut agir la campagne ?
                      > Importance de se regrouper > réseaux et
                      institutions / BON POINT GERS
En somme,
Le consommateur ZEBRE
Jean-Marc VAUGUIER (ZEBRE): « La fin de la
consommation linéaire, les consommateurs
deviendraient-ils des zèbres? »

Zèbre : difficile à dompter et pas 2 semblables
Smartphones et tablettes révolutionnent les comportements
Individualisation des attitudes
Ipad aussi puissant que le Craye (1980 à 17 M $)
Avant consommation poussée par les marques ou
distributeurs
Aujourd’hui potentiel de désintermédiation considérable
(Ex FNAC ou Darty show room avant achat)
PDG SNCF et Voyageurs du Monde inquiets des velléités de
Google, un « tsunami économique en perspective »
En France crise retarde le phénomène mais déjà vrai en Chine,
Japon, Corée sud avec la 4G
Vers la fin de la consommation linéaire et du magasin ?

Pas si sûr…
Ou le consommateur
RENARD ?
Tentons également une autre métaphore animalière
…

Renard : difficile à dompter également, considéré comme
l’animal « rusé »
Et si le consommateur malin usait de la technologie autant
que du besoin de proximité
Succès des mini-surfaces de proximité des grandes
enseignes de l’alimentation
Succès des magasins bio et de groupements de
producteurs au cœur des cités
Succès des AMAP
Succès des circuits courts agricoles (Dordogne, Aude,
Gard…)
Montée des formes alternatives d’hébergement et d’échange
touristique (couch surfing, échanges d’appartements,
greeters…)
Surtout recherche de l’information via le web 2.0 au risque de se
fourvoyer. On « chasse en meute » …
Mais besoin d’info sûre par ailleurs
A cette demande zèbre et-ou renard
Adresser une offre
personnalisée
qui sera le bon support d’un bouche à oreille

Unicité du client mais garantie des
formes d’accueil
Bien sûr par tous les systèmes technologiques
d’aujourd’hui et de demain …

Sans oublier
Le besoin d’humain, de vérité, de contact réel, de
celui qui sait, qui connaît, qui décrypte…
le prestataire, le guide, l’office de tourisme, le
commerçant, l’habitant…

C’est la grand force de la campagne, sa bonne image parfois
usurpée mais puissante encore (cf. télévision).
A cette demande zèbre et-ou renard
Adresser une offre
personnalisée
Le storytelling, symbole de toutes ces
mutations
Dans la communication par le récit, on raconte aussi
la mutation !

Je raconte mon entreprise, mon site, mon territoire,
ma destination.

Mettre en scène tout ou partie, un point, une
caractéristique, un instant… à partir d'éléments
vécus, il ne doit pas inventer de fausses nouvelles.

Se développent des échanges collaboratifs avec les
touristes. Humour, dérision, émotion et complicité
font partie des clés de la réussite du storytelling
touristique.
Le Gers intègre déjà des
+   tendances fortes…
    Une prise en compte dans l’offre et dans
    sa communication…
    • Miser sur ses atouts tangibles: terroir,
    bien vivre, convivialité, patrimoine, nature de cocagne
    • Miser sur des tendances sûres: ressourcement,
    affinités, proximité, bien-être, repos, déconnexion,
    réalisation de soi…
    • Miser sur le tourisme thématique et/ou affinitaire, en
    ciblant des clientèles
    • Miser sur les modes doux de découverte: itinérance à
    pied, à vélo, en bateau et pour tous (accessibilité-s-)…
    • Miser sur les nouvelles formes d’information et de
    réservation: réseaux sociaux, sites dédiés,
    géolocalisation, information dynamique et vente en ligne…
    avec interfaces avec les prestataires et réseaux
Le Gers intègre déjà des
+   tendances fortes…
    Des points forts montrant une aptitude au
    changement
    • Des lieux et des manifestations, des gens et des
    entreprises…
    … qui changent l’image du Gers donc de son tourisme

    • La transversalité sectorielle là où d’autres destinations
    n’y parviennent pas (Commerce, artisanat, agriculture,
    sport, culture …)

    • Une volonté d’inscrire le développement durable dans les
    faits au-delà des mots (chartes, agendas 21 …)
… Mais le miroir ne doit pas
?   se figer
    Une campagne qui doit trouver l’équilibre
    entre tradition et modernité
    • Développer davantage les innovations dans
    l’hébergement
    • Développer davantage l’innovation dans les formes
    de visites et de loisirs
    • Développer davantage l’intermodalité et en
    particulier le rapport ville-campagne (Toulouse,
    Bordeaux…)
    • Développer toujours les supports technologiques
    sans atteindre à la relation humaine
    • Penser au renouvellement démographique
    quantitatif et qualitatif (nouveaux horizons)
SO Gers
ANCRAGE             Let’s GO    AFFINITES




                     RESEAUX

                               INNOVATION
 VILLE - CAMPAGNE
SO Gers
ANCRAGE               Let’s GO …                        AFFINITES
                    FACILITATEURS




                                       FACILITATEURS


 FACILITATEURS                                         FACILITATEURS



                 FACILITATEURS



                          RESEAUX

                                    FACILITATEURS
                                                       INNOVATION
 VILLE - CAMPAGNE
FACILITATEUR           C’est qui ?

   • Porteurs d’image extérieurs (renouvelés)
   • Institutions locales, départementales et
   régionales du tourisme + villes de proximité
   • Groupements touristiques de prestataires
   • Institutions et groupements d’autres secteurs
   économiques
   • Institutions politiques administratives
   • Réseaux associatifs multi-sectoriels

   • Bref c’est : Jouer la transversalité dans
   les approches les plus innovantes et
   prospectives et avancer ENSEMBLE
Quelques points clés
                            (non exhaustifs et à co-construire)

                   à travailler dès maintenant
• Préparer les nouvelles gouvernances institutionnelles
• Exiger encore des infrastructures (transports)
• Pallier au désengagement des finances publiques (des
banques partenaires intégrés…)
• Former former former
• Laboratoires d’idées et démarche de veille prospective
• Eductours à l’étranger (Islande, Autriche, Brésil…) ou
recherche de références
• Associer designers, artistes, penseurs
• Une communication décalée mais maîtrisée, entre acquis
et innovations
…
Merci de votre attention.
      Et… jamais 2 sans 3…




   Retrouvons nous :
www.kipik-consultinge.com
ANNEXES
           (pour mémoire
quelques éléments clé de prospective
       Tourisme rural 2030)
Démographie et société
      OPPORTUNITES                                 MENACES


Ouverture à la clientèle étrangère
                                             Oubli des clientèles familiales
attirée par la France et différente

Adaptation aux besoins des
                                             Produits touristiques trop typés
personnes âgées
                                             difficilement identifiables par le
                                             touriste
Tourisme propre au territoire
                                             Un accueil pas assez vivant
Accès aux services
                                             Décalage des services offerts pour
                                             des citadins habituellement comblés

                     Technologisation et globalisation culturelle
Climat et environnement

     OPPORTUNITES                            MENACES
Développement touristique
des terres intérieures               Adaptation aux nouveaux
(campagnes)                          enjeux environnementaux

Touristes internationaux             Perte de typicité
recherchant plus de fraîcheur

Campagne « verte »: gage de
sécurité!

                        Allongement de saison
Evolutions technologiques
    OPPORTUNITES                     MENACES
Echange entre touristes et      Remplacement des vacances
locaux                          par des projections virtuelles /
                                Fin des vacances et repli sur soi
Activités « nature »
                                Les technologies prennent le
Label qualité environnemental   pas sur les rapports humains

« Profiter » des technologies
pour avoir des outils de
communications plus
performants

Mise en réseau des acteurs
locaux du tourisme

Besoin de « retour aux
sources »
Energie / Transports
      OPPORTUNITES                              MENACES
Critère de qualité environnementale         Tourisme de LUXE d’exception

                                            Mobilité réduite
Tourisme solidaire, culturel et de
découverte                                  Disparition des vacances au
                                            profit des loisirs

Tourisme d’itinérance

Tourisme de courts-séjours multiplié


                         Incertitudes sur la mobilité
                         Incertitudes sur les sources
                         Et le temps des adpatations
Contexte international
     OPPORTUNITES                          MENACES
Nouvelles clientèles étrangères        Dispersion des flux touristiques

Diversités des attentes           et   Emergence destinations
originalité de l’offre                 concurrentes

                                       Entreprises de transport low-
Polarisation flux touristiques
                                       cost et attirance des métropoles
                                       mondiales
Marque « France »        et      ses
produits de terroir                    Conflits religieux et politiques

Tourisme   culturel      et      de
découverte

Renforcement des réseaux
locaux, régionaux
Economie
    OPPORTUNITES                         MENACES
Proposition d’une offre             Quelle place pour les séjours de
touristique plus simple             très grande qualité?

Produits touristiques avec un       Quelle place pour les revenus
bon rapport qualité /prix           modestes, bien souvent plus
                                    fidèles?
Création d’offres de séjours
courts variés pour répondre à la    Comment proposer une offre de
demande                             services et d’infrastructures
                                    adaptées à tous?
Réservation en ligne à
développer : possibilité de         Gestion délicate des courts et des
prévoir l’accueil en avance et de   longs séjours simultanément:
réduire les frais de gestion
Villes / Campagnes
     OPPORTUNITES                       MENACES
Diversité offres touristiques        Baisse du nombre de vacanciers
(courts et longs séjours)
                                     Concurrence tourisme-résidence
Renforcement        du    tourisme   secondaire
local, urbain et industriel
                                     Focalisation sur un groupe de
Recherche de naturalité              clientèle (produits de luxe)

                                     Dessertes et mobilités (saturation
Polarisation flux touristiques       demande?)

Echange avec les locaux et           Nouvelles formes de vacances
proximité

Renforcement des réseaux
locaux, régionaux

Contenu connexe

Tendances

Le marketing Digital appliqué au tourisme
Le marketing Digital appliqué au tourisme Le marketing Digital appliqué au tourisme
Le marketing Digital appliqué au tourisme MBM Tunisie
 
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...SWiTCH
 
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...Philippe Fabry
 
Tourisme 2.0 : tendances et usages
Tourisme 2.0 : tendances et usagesTourisme 2.0 : tendances et usages
Tourisme 2.0 : tendances et usagesmarinemaingot
 
Métiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme DurableMétiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme DurableGuillaume CROMER
 
Presentation E Tourisme
Presentation E TourismePresentation E Tourisme
Presentation E TourismeSylvietray
 
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...SWiTCH
 
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas CluzelMémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas CluzelHity
 
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19Le tourisme en montagne post-crise du covid-19
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19SWiTCH
 
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Hospitality ON think tank
 
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme SC Conseil
 
2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-completChafik YAHOU
 
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?Florie Thielin
 
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELS
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELSEtude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELS
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELSAlexandre GERARD
 
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'International
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'InternationalL'évolution de la demande touristique des Français vers l'International
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'Internationaluniverscetia
 

Tendances (20)

Le marketing Digital appliqué au tourisme
Le marketing Digital appliqué au tourisme Le marketing Digital appliqué au tourisme
Le marketing Digital appliqué au tourisme
 
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
Business Models des stations de montagne dans le monde & Bonnes pratiques en ...
 
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...
e-tourisme : les outils de communication web 2.0 dans la stratégie marketing ...
 
Rencontre du tourisme 2015
Rencontre  du tourisme 2015 Rencontre  du tourisme 2015
Rencontre du tourisme 2015
 
Tourisme 2.0 : tendances et usages
Tourisme 2.0 : tendances et usagesTourisme 2.0 : tendances et usages
Tourisme 2.0 : tendances et usages
 
Métiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme DurableMétiers et Opportunités en Tourisme Durable
Métiers et Opportunités en Tourisme Durable
 
Presentation E Tourisme
Presentation E TourismePresentation E Tourisme
Presentation E Tourisme
 
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...
Top 3 des tendances du tourisme en 2035
 & tendances « digital marketing » à ...
 
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas CluzelMémoire M5 - Thomas Cluzel
Mémoire M5 - Thomas Cluzel
 
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19Le tourisme en montagne post-crise du covid-19
Le tourisme en montagne post-crise du covid-19
 
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
Livre blanc pour le tourisme en france - Alliance 46-2
 
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme
L'impact du web 2.0 sur l’industrie du Tourisme
 
2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet2014 12-memento tourisme-complet
2014 12-memento tourisme-complet
 
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
Tourisme et développement durable peuvent-ils aller de pair ?
 
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELS
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELSEtude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELS
Etude de cas d'innovation hôtelière: OKKO HOTELS
 
Tourisme numérique et nouveau marketing touristique
Tourisme numérique et nouveau marketing touristiqueTourisme numérique et nouveau marketing touristique
Tourisme numérique et nouveau marketing touristique
 
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'International
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'InternationalL'évolution de la demande touristique des Français vers l'International
L'évolution de la demande touristique des Français vers l'International
 
E-tourisme au Maroc
E-tourisme au MarocE-tourisme au Maroc
E-tourisme au Maroc
 
CHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'GCHF G'TOULOUSE'G
CHF G'TOULOUSE'G
 
CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017CHF GTOULOUSEG 2017
CHF GTOULOUSEG 2017
 

Similaire à Tourisme 2020 / 2030 : un futur pas si loin que ça

Futurs urbains : une introduction
Futurs urbains : une introductionFuturs urbains : une introduction
Futurs urbains : une introductionDaniel Kaplan
 
Terra eco september 2011
Terra eco september 2011Terra eco september 2011
Terra eco september 2011louisfath
 
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011UETR2011Bergerac
 
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011UETR2011Bergerac
 
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalisme
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalismeLa veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalisme
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalismeRed Guy
 
Trend Obs 2020 : Année Folle
Trend Obs 2020 : Année FolleTrend Obs 2020 : Année Folle
Trend Obs 2020 : Année FolleIpsos France
 
Leadership transformationnel et entrepreneuriat
Leadership transformationnel et entrepreneuriatLeadership transformationnel et entrepreneuriat
Leadership transformationnel et entrepreneuriatBantu Hub
 
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016cmsouffledor
 
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserTendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserbarrauml
 
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserTendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserbarrauml
 
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie CHARENTE TOURISME
 
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050Presentation Top Ten Drivers 2020 2050
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050René Duringer
 
Understanding Global Economic Transition
Understanding Global Economic TransitionUnderstanding Global Economic Transition
Understanding Global Economic TransitionCrowdsourcing Week
 
2012 vu par nathalie damery
2012 vu par nathalie damery2012 vu par nathalie damery
2012 vu par nathalie dameryAgence LUSSO
 
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think Small
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think SmallCahier d'enjeux "Questions Numériques" Think Small
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think SmallFing
 
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des temps
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des tempsAetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des temps
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des tempsRobert BRANCHE
 
Livre f fetc_3_11032014
Livre f fetc_3_11032014Livre f fetc_3_11032014
Livre f fetc_3_11032014Eric Espinosa
 
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marque
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marqueTraduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marque
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marqueCap'Com
 
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...André-Yves Portnoff
 

Similaire à Tourisme 2020 / 2030 : un futur pas si loin que ça (20)

Futurs urbains : une introduction
Futurs urbains : une introductionFuturs urbains : une introduction
Futurs urbains : une introduction
 
Terra eco september 2011
Terra eco september 2011Terra eco september 2011
Terra eco september 2011
 
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
 
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
La définition de l'innovation - Jean MOCHON - UE2011
 
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalisme
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalismeLa veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalisme
La veille de Red Guy du 10.04.13 - le culturalisme
 
Trend Obs 2020 : Année Folle
Trend Obs 2020 : Année FolleTrend Obs 2020 : Année Folle
Trend Obs 2020 : Année Folle
 
Leadership transformationnel et entrepreneuriat
Leadership transformationnel et entrepreneuriatLeadership transformationnel et entrepreneuriat
Leadership transformationnel et entrepreneuriat
 
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016Catalogue des éditions Yves Michel 2016
Catalogue des éditions Yves Michel 2016
 
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserTendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
 
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaserTendances et évolutions du télé achat-teaser
Tendances et évolutions du télé achat-teaser
 
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie
JAT des Charentes 2017 : Josette Sicsic - Touriscopie
 
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050Presentation Top Ten Drivers 2020 2050
Presentation Top Ten Drivers 2020 2050
 
Dcap desirer demain
Dcap desirer demainDcap desirer demain
Dcap desirer demain
 
Understanding Global Economic Transition
Understanding Global Economic TransitionUnderstanding Global Economic Transition
Understanding Global Economic Transition
 
2012 vu par nathalie damery
2012 vu par nathalie damery2012 vu par nathalie damery
2012 vu par nathalie damery
 
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think Small
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think SmallCahier d'enjeux "Questions Numériques" Think Small
Cahier d'enjeux "Questions Numériques" Think Small
 
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des temps
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des tempsAetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des temps
Aetos avril 2013 : Coexistence et concurrence des temps
 
Livre f fetc_3_11032014
Livre f fetc_3_11032014Livre f fetc_3_11032014
Livre f fetc_3_11032014
 
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marque
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marqueTraduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marque
Traduire l'identité d'un territoire : identification, valeurs, nom et marque
 
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...
Prospective et innovation dans l'économie de l'immatériel. Cours E-MBA, HEG F...
 

Plus de TourismeGers

Terra Gers : promotion et communication
Terra Gers : promotion et communicationTerra Gers : promotion et communication
Terra Gers : promotion et communicationTourismeGers
 
Réferentiel Station Verte
Réferentiel Station VerteRéferentiel Station Verte
Réferentiel Station VerteTourismeGers
 
Office de Tourisme
Office de TourismeOffice de Tourisme
Office de TourismeTourismeGers
 
Contrat de Destination "Terra Gers"
Contrat de Destination "Terra Gers"Contrat de Destination "Terra Gers"
Contrat de Destination "Terra Gers"TourismeGers
 
Banque du Tourisme
Banque du TourismeBanque du Tourisme
Banque du TourismeTourismeGers
 
Annuaire écoresponsable
Annuaire écoresponsableAnnuaire écoresponsable
Annuaire écoresponsableTourismeGers
 
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !TourismeGers
 
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...TourismeGers
 
E-tourisme : aller plus loin ensemble !
E-tourisme : aller plus loin ensemble !E-tourisme : aller plus loin ensemble !
E-tourisme : aller plus loin ensemble !TourismeGers
 
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...TourismeGers
 
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à Auch
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à AuchCIRCa : saison culturelle 2012-2013 à Auch
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à AuchTourismeGers
 
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030TourismeGers
 
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activité
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activitéÉvénementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activité
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activitéTourismeGers
 
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagés
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagésEco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagés
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagésTourismeGers
 
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...TourismeGers
 

Plus de TourismeGers (20)

Terra Gers : promotion et communication
Terra Gers : promotion et communicationTerra Gers : promotion et communication
Terra Gers : promotion et communication
 
Réferentiel Station Verte
Réferentiel Station VerteRéferentiel Station Verte
Réferentiel Station Verte
 
Office de Tourisme
Office de TourismeOffice de Tourisme
Office de Tourisme
 
Info Énergie
Info ÉnergieInfo Énergie
Info Énergie
 
Green Globe
Green GlobeGreen Globe
Green Globe
 
Embellissement
EmbellissementEmbellissement
Embellissement
 
Contrat de Destination "Terra Gers"
Contrat de Destination "Terra Gers"Contrat de Destination "Terra Gers"
Contrat de Destination "Terra Gers"
 
Chèque Vacances
Chèque VacancesChèque Vacances
Chèque Vacances
 
Banque du Tourisme
Banque du TourismeBanque du Tourisme
Banque du Tourisme
 
Annuaire écoresponsable
Annuaire écoresponsableAnnuaire écoresponsable
Annuaire écoresponsable
 
Tri sélectif
Tri sélectifTri sélectif
Tri sélectif
 
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !
Terra Gers®, Le Tourisme Durable, c'est maintenant !
 
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...
Gers, tourisme 2008-2013 : où en sommes-nous ? Lancement du 4ème schéma 2014-...
 
E-tourisme : aller plus loin ensemble !
E-tourisme : aller plus loin ensemble !E-tourisme : aller plus loin ensemble !
E-tourisme : aller plus loin ensemble !
 
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...
Le classement et les démarches qualité dans les communes, les stations, les O...
 
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à Auch
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à AuchCIRCa : saison culturelle 2012-2013 à Auch
CIRCa : saison culturelle 2012-2013 à Auch
 
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030
Prospective et tourisme en campagne : quelles évolutions à l'horizon 2030
 
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activité
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activitéÉvénementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activité
Événementiel et développement durable : des indicateurs de suivi de l'activité
 
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagés
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagésEco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagés
Eco Tempo : la filière de recyclage des montres et bijoux usagés
 
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...
France Vélo Tourisme, le Gers à vélo : capter de nouvelles clientèles pour un...
 

Tourisme 2020 / 2030 : un futur pas si loin que ça

  • 1. Rencontres du tourisme gersois AUCH, le 9 avril 2012 TOURISME 2020/2030 Quelles évolutions perceptibles de la consommation touristique adressée à la campagne … Quelles innovations possibles pour y répondre … Luc MAZUEL, VetAgro Sup
  • 2. Préambule La grande mue … Nous sommes dans une interface complexe Un temps de tuilage Tiraillés entre pessimisme et optimisme Et cela conditionne aussi le secteur du tourisme A la veille de découvertes égales à celles de Newton, d’Einstein… Entre réalisme (capitalisme) et créativité (utopies) Dans la mutation des gouvernances Entre raison et intuition Dans l’émergence de contre modèles Malgré des manques: peu de penseurs, peu de lisibilité et des éléments anxiogènes… mais pas plus qu’avant… (les guerres mondiales, les pandémies…)
  • 3. Préambule La grande mue … « N’ayez pas peur ! » 365 occurrences dans les Ecritures Paroles prêtées à Jésus de Nazareth Reprises par Jean-Paul II, Messe d’intronisation, 22 octobre 1978
  • 4. Préambule La prospective • La prospective n'est ni la prévision, ni la programmation, ni la planification et encore moins l'extrapolation, la futurologie, la divination ou l'utopie. • Elle est la « préparation de l’action permettant de construire le futur voulu » (Simon Nora) • La prospective produit des représentations du futur et définit les cheminements pour éclairer la stratégie des acteurs. • L'avenir est ouvert à plusieurs futurs possibles, que de Jouvenel appelait les « futuribles ». On peut l’étudier : – en analysant les tendances lourdes, – en décelant les risques et les « signaux faibles », – et en imaginant les ruptures possibles. Repérer ce qui est structurant, au-delà du visible apparent
  • 5. Préambule Normalement croisement de la démarche entre axes spécifiques … • Clientèles • Développement durable • Marketing • Management territorial • Emploi et formation • Compétitivité territoriale … et domaines généraux d’évolution • Démographie mondiale • Economie • Climat • Energie, transport • Evolutions culturelles • Evolutions technologiques Ce que j’avais tracé il y a un an
  • 6. Préambule Ce que l’on m’a demandé Comme on ne peut pas passer en revue toutes les mutations globales à venir et leurs conséquences sur nos territoires et leur tourisme on en croisera certaines qui sont importantes (ex: climat, économie, urbanisation…) mais surtout le choix a été fait : • D’entrer par la demande, par les mutations « clients » (surtout sociologiques, technologiques, commerciales, démographiques…) et les moyens d’y répondre à l’échelle de l’entreprise (s) et celle du territoire (s)
  • 7. Préambule INDISPENSABLE Le CONTINUUM Penser demain ce n’est surtout pas faire table rase Donc Le GERS Mon activité dans le Gers, quel ancrage au-delà des mutations en cours ? Ce qui m’a fait, me fait, me fera … Mes marqueurs ADN … Ce que je dois garder …
  • 8. Préambule INDISPENSABLE MAIS … pas sans Le RENOUVELLEMENT Penser demain c’est évoluer, choisir « Tradition = tradere (latin) = transmettre » Cluny, réalité augmentée Donc Le GERS Mon activité dans le Gers, Quel nouvel élan sans perdre l’âme des lieux et des GENS en correspondance avec de nouvelles attentes ? en créant de nouvelles références compatibles avec Cocteau, Le lieu commun mon identité ? en réinventant des images de soi ?
  • 9. Préambule Autre persistance: Au-delà des destinations « éternelles » y compris dans le rural … La force des « faiseurs » de destinations (une notion historique du tourisme) Mais ils changent: ------------------------------------------ Entre média et bobos Entre réseaux sociaux et « peoplisation » Y être sans galvaudage Mais… La force du zappeur…
  • 10. L’ EFFET CRISE Conjoncturel ou structurel? Exemple : Français en vacances La crise C’est conjoncturel : 2012: 53%(+ 15ans) sont partis / 2011: 56% / 2010: 61% Erosion chez les + pauvres (+ de 80% chez + 3000 € nets mois, - de 30% chez – 1000 € nets mois) Budget inférieur à 1 000 € pour 58 % en 2012. La moitié ont réduit le budget vacances d’été. 35% ressentent nécessité de chercher opérations discount Postes de restriction 2012 : loisirs-voyages (2e) 37% juste après habillement (1er) 39%, loin devant alimentation (27%), santé (7%), immobilier (3%) C’est structurel : L’espoir Dépenses contraintes toutes en augmentation pour quelques années (logement, énergie, santé, assurances, transports) et épargne de précaution de + en + forte (peur chômage, retraite repoussée et moins rémunérée…) → Campagne – Gers : recherche du bon rapport qualité-prix
  • 11. L’ EFFET CRISE Conjoncturel ou structurel? C’est une crise de passage d’un modèle vers un autre, d’une civilisation à une autre qui pourra être La crise meilleure… Ce qui est difficile à appréhender. En tous cas… la campagne est ressentie comme favorable en temps de crise: lieu du meilleur rapport qualité-prix, rassurance, proximité, dernière minute, etc… Du coup 65% des français partis seulement en France en 2012 De nouveaux venus sur le marché, qui L’espoir compensent un peu (mais plutôt hauts lieux du tourisme) : les émergents (les BRIC(s), Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique…) Des bobos qui gardent pouvoir d’achat et envie de « vrai » → Gers déjà fait le choix de miser sur ces derniers, renforcer l’attractivité pour les émergents
  • 12. Les fondamentaux de l’évolution démographique La vieille Europe • Age médian 41 ans en 2012 contre 36,5 en 1995 • + espérance vie (en nette augmentation pour les hommes) • Des dépenses de loisirs qui baissent peu malgré la crise (grosses variances de revenus) mais poussée d’autres dépenses incompressibles • 43% retraités seuls ne voyagent pas, 32% des couples Les émergents • Les asiatiques, nos clients. • 91% des jeunes chinois considèrent la mondialisation comme une chance. 50% chez les grecs… (Fondation pour l’innovation politique, 2012) • Leurs besoins spécifiques, leurs aspirations à découvrir la « vraie France » • Intégrer le vieillissement (nouveaux besoins) • Intégrer les diversités • Intégrer les mutations familiales • Intégrer l’idée forte d’inter-générationnel
  • 13. Un contexte mutant Dé-consommation et transhumanité Le « PEAK STUFF ».Le pic de la consommation matérielle serait atteint • Moins de consommation énergie, eau, papier, engrais, viande en occident • Mais en augmentation ailleurs • En tous cas un signal plutôt favorable pour un tourisme d’intérieur, de proximité, de durabilité, de nature… • Démonétisation de la matière (la récup), du temps (mouvement SLOW), de la publicité (buzz, blogs), autofabrication (potager, tricot), dématérialisation de l’intelligence (open sources), distribution alternative (AMAP) • Quels déplacements? Plus ou moins de voyages et lesquels? Et une dépense responsable… L’avènement des neurosciences: d’autres ressources • L’homme augmenté, la transhumanité (puces cutanées, loisirs virtuels) / la fin des vacances ??? • Tentations et craintes / on touche à l’intime → Campagne-Gers refuge - ressource
  • 14. TENDANCES Durables ou pas durables ? DURÉE La durée moyenne des vacances baisse mais pas trop : 13,5 jours pour les foyers les plus modestes, leurs seules vacances de l’année. 4 Français sur 10 ne prendront qu’une semaine de congés ou moins, surtout les jeunes (étude Ipsos/Déclic France). Durable / Erosion et émiettement prévisible : fractionnement des vacances, budgets serrés, diversités des loisirs … DATES La concentration toujours plus forte sur juillet-août. Traditionnellement, parmi les Français qui partent en vacances, environ 40 % partent uniquement l’été. Attention aux changements des calendriers scolaires. Pas durable / fractionnement des vacances, réduction des vacances d’été
  • 15. TENDANCES Durables ou pas durables ? DESTINATIONS La mer destination phare (70%), suivie de la campagne (23 %), la montagne (20%) et la ville (17%) (cabinet Benchmark). Régions en tête : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc- Roussillon et Corse. 28% des vacanciers prévoient d’aller à l’étranger (Protourisme 2012). Mais le rural ne cesse de progresser (Auvergne 10e rang, 19e il y a 15 ans, 13e il y a 8 ans). Les deux / Besoin fort de la mer et héliotropisme MAIS incertitudes du climat, montée des eaux, baisse enneigement , les mutations et dangers urbains… Tout pour croire en la campagne… HÉBERGEMENT Tendances de l'été 2012 : l'hébergement chez des proches ou réseaux (environ un tiers des vacanciers, selon Protourisme) ; et le camping « écolo-chic » (néo camping) les hébergements atypiques et écocertifiés et à terme les lieux contemporains. Valeur + en + forte de l’hébergement de qualité, labelisé, professionnel ! Durable /
  • 16. TENDANCES Durables ou pas durables ? INÉGALITÉS Les vacances de plus en plus inabordables pour les 18-24 ans (étude OpinionWay pour VoyagerMoinsCher). Les intentions de départ se creusent aussi entre catégories socioprofessionnelles et entre Paris et la province. Les deux / INTERNET / on y reviendra mais: Les vacanciers utilisent toujours plus internet pour préparer leur séjour (renseignements, comparaisons…) ou le réserver : en 2011, 58% des partants ont préparé leurs vacances sur internet, contre 53% en 2010 et 21% en 2003. Et 42% les ont réservées en ligne, contre 38% en 2010 et 8% en 2003. Les avis sont consultés par 72% des partants. 64% disent en tenir compte. TRIPADVISOR Web 2.0 conduit à accélération de l’information « virale » entre touristes, géolocalisation amplifie.Redéfinition des rôles communication et marketing (public/privé). Durable /
  • 17. AUTRES TENDANCES Durables ou pas durables ? DERNIÈRE MINUTE 2012. Les Français ont énormément tardé à réserver leurs vacances cette année. En cause : les élections et surtout la crise économique, qui ont créé un phénomène d’attentisme. 62% des réservations surviennent moins d’un mois avant le départ et 45% à moins de 8 jours, selon une enquête des agents de voyage (Snav). Bons plans de dernière minute, voire "d’ultra-dernière- minute". Début juin, 55% des abonnés de Travelzoo n’avaient pas encore réservé leurs vacances. Un tiers espéraient dénicher des offres encore meilleures à J-7 voire J-4. D’un autre côté encouragements tarifaires à la réservation précoce (aérien, sncf, booking.com) Durable /
  • 18. Quelques éléments spécifiques Le client INVISIBLE, l’invité MYSTERE Le « free lifer » / Troc (SEL) et échange face à la crise Le CO s’impose Une économie au noir se développe, favorisée par la crise et le web 2.0. • Le co-voiturage / ex 30 € A/R Lyon-Paris (covoiturage.com) • La location de particulier à particulier / ex 30 € la nuit (ducotedechezvous.com) • La table d’hôte (surtout en ville) / pas forcément donné… (viensmangeralamaison.fr) • La soirée privée (groupes d’amis du net) • Les visites de sites / Greeters / à partir de 10 € Le modèle Ebay et Le bon coin (C to C). L’achat groupé (en tourisme site GROUPON) Quel avenir ? Abus ? Réglementation? Retour à la sécurité ? A l’information vérifiée et surtout aux sites d’une vraie construction voire auto-construction de produits (cf agroalimentaire: entre mégastores et circuits courts…)
  • 19. Quelques éléments spécifiques Les demandes existentielles L’Humain d’abord • + de technologie = + de besoin d’humanisation • Cf campagne de pub des Mutuelles de Poitiers / cf Front de Gauche • Mais ce n’est pas de l’anti-technologie / impossible / irréversible Expériences concrètes, plaisirs, émotions, sens … Montée de la méfiance • (crise alimentaire par ex.) / naturalité – vérité Besoin de stabilité dans un monde qui bouge • Valeur FAMILLE en tête de gondole (74% des français voudraient + de temps en famille). Le français N°1 de la dépression car déclassement de la Nation Ras le bol des incivilités et peur générale de l’autre • La campagne moins exposée aux yeux des citadins (pour 60% des français première source de stress) • Données IPSOS - 2012
  • 20. Quelques éléments spécifiques Les demandes existentielles TNS-SOFRES 2012 / demandes des vacanciers • S’étonner: 61% (se couper du quotidien, s’émerveiller…) • Construire des liens: 60% • Retrouver son rythme: 52% (PAUSE ! Salariés, parents, actifs) • Se recentrer: 36% (prendre soin de soi) • Consolider: 28% (couples) Vacances thérapies : mieux manger, mieux dormir, mieux bouger, mieux méditer, mieux « jouir »… Ce sont des attentes autant psychiques que physiques Un énorme challenge pour les entreprises et territoires touristiques habitués à fournir de la prestation, basée qualité attendue, + manque de temps et de savoir, c’est très complexe.
  • 21. Quelques éléments spécifiques Tourisme durable: une sensibilité bien peu concrète mais en devenir. Les 1ers seront les 1ers… International Tourism Board distingue 5 types après enquêtes: • L’équilibré 33%. Diplômés qui cherchent un compromis • Le sceptique 25%. Besoin fort d’information. • L’écolo 15%. Très pointilleux. • Le local 15%. Expérience authentique sur la destination locale. • Le socio-économique 12%. La relation humaine avant tout. Et demain ? Pas vraiment le choix : tendance lourde et mieux partagée Sauf si… fusion nucléaire, gaz de schistes et de houille, énergies renouvelables. Renversements des références? Non ou seulement quelques temps…
  • 22. Quelques éléments spécifiques Nouvelles pratiques sportives Nouveauté, plaisir, esthétique, naturalité • Au-delà des classiques incontournables (itinérance) • Le sport santé à tout âge (73%) • La nature comme cadre sportif (52% F, 60% D, 64% DK) • 82% pour plaisir donc compatible vacances • Mais la dictature des modes. Aujourd’hui: Jukari (cirque et sport), Sensual move NIA (9 disciplines dont arts martiaux, danse, yoga… bien-être plus que performance), l’aqua cycling, la boxe chic, le core pole (musculation et assouplissement au mât), gymnastique suédoise axée sur la convivialité • Femmes, seniors boostent le marché Données Ministère des sports, INSEP → Ne pas tomber dans les modes urbaines, les adapter aux lieux du tourisme
  • 23. Quelques éléments spécifiques Ados et enfants consommateurs touristiques de demain Une culture du fantastique • Super héros • Vampires • Héroïc fantasy • Mangas • Jeux vidéos • Peoples → Un Cyber d’Artagnan ? La campagne un exotisme à terme • Peu ou pas de famille à la campagne et encore moins paysans • Un accès par les salons, la télévision • Succès de la gastronomie chez les enfants (Top chef, un dîner presque parfait…) • Amour constant de l’animal → On adapte, on met en scène le toqué toqué ?
  • 24. Quelques éléments spécifiques Ados et enfants consommateurs touristiques de demain LES « DIGITAL NATIVES » Etude Médiamétrie 2012 (7.11 ans) • 89% connectés 1 fois au – par semaine • 56% se connectent seuls • 50% y visionnent des vidéos • 42% y jouent • 40% y écoutent la musique • 25% ont un compte facebook La campagne sous-couverte est repoussoir aujourd’hui (Koi ALLO, mai ALLO, y A pa de reso ! J y croi pa !) Et demain ? Le pire n’est pas sûr mais très variable selon les milieux (les alternatives culturelles)
  • 25. Quelques éléments spécifiques Nouvelles mobilités FACILITATEUR Intermodalité L'écomobilité touristique, un enjeu politique - Ecomobilité : le tourisme au futur - La mobilité touristique pour tous. Une vision à partager. - Plaidoyer pour l'élaboration de plans de déplacements touristiques. L'adaptation progressive de l'offre - Avec la SNCF - Compagnies aériennes face à un baril volatile et à une crise économique historique - Autocar, un mode de transport à redécouvrir - Itinérance comme mode de vacances. Les atouts du camping-car. - Quel avenir pour le camping-car ?
  • 26. Quelques éléments spécifiques FACILITATEUR Nouvelles mobilités Intermodalité L'émergence de nouveaux comportements - Mutation des déplacements touristiques. Un mouvement à accompagner. Le CO -Mobilités touristiques, identités numériques et traçabilité, géolocalisation - Mobilités technologiques → Des responsabilités régionales et nationales qu’il faut forcer …
  • 27. Quelques éléments spécifiques FACILITATEUR Nouvelles architectures • Originalité et innovation • Ouverture sur la nature • Qualité environnementale • Matériaux sains, recyclables • Modernité et confort • Tradition dans la modernité • Echapper au standard • Malgré tout place pour le patrimoine traditionnel plus ou moins revisité • Importance du partenariat avec les architectes (CAUE) et les designers • Double coup (double coût ?) : marché mais aussi média
  • 28. Quelques éléments spécifiques FACILITATEUR Le goût de l’insolite, le décalé, pas évident pour la campagne et risqué (mode-s- urbaines) Mais peu rapporté gros • Décalage et comique (ascenseur douche au Havre, restauration thématisée) • L’exotique (l’incontournable yourte) • Naturel-cocooning-enfance (cabanes dans les arbres, villa hamster à Nantes) • Nouvelles formes de loisirs (Jeux de rôles) • Spiritualité(s) (chamanisme, druidisme…) • Sur les traces des peoples • Le mauvais goût, le kitsch voire le sordide (Charleroi, ville la plus laide du monde) Et demain ? • Technologies ? • Sensations fortes ? • Sevrage ? • Et si TOUT SIMPLEMENT la campagne redevenait en elle- même EXOTIQUE et INSOLITE parce que méconnue
  • 29. France : 47 M internautes E-tourisme, Ce n’est qu’un début dont 20 M sur sites communautaires Les opérateurs veillent et s’inspirent du web 2.0. • e-réputation l’enjeu clé mais gros travail de veille • « User generated content »: Dans le monde de l’entreprise 1 avis négatif coûte en moyenne 30 clients. Le client satisfait devient un ambassadeur de marque (« brand’s avocate »). Répondre à l’insatisfait. • Quelques exemples: • Love Team SNCF (10 experts à l’affût analysent + 10000 verbatims par mois) • Etude Synthesio: 1er Marmara, 2e Club Med (or, Marmara 200000 fans facebook contre 10000 Pierre et Vacances… avec Matt l’animateur virtuel) • C’est chronophage et coûteux à l’échelle de l’entreprise et des territoires (photos, vidéos, blogs animés et originaux…) > comment peut agir la campagne ? > Importance de se regrouper > réseaux et institutions / BON POINT GERS
  • 30. En somme, Le consommateur ZEBRE Jean-Marc VAUGUIER (ZEBRE): « La fin de la consommation linéaire, les consommateurs deviendraient-ils des zèbres? » Zèbre : difficile à dompter et pas 2 semblables Smartphones et tablettes révolutionnent les comportements Individualisation des attitudes Ipad aussi puissant que le Craye (1980 à 17 M $) Avant consommation poussée par les marques ou distributeurs Aujourd’hui potentiel de désintermédiation considérable (Ex FNAC ou Darty show room avant achat) PDG SNCF et Voyageurs du Monde inquiets des velléités de Google, un « tsunami économique en perspective » En France crise retarde le phénomène mais déjà vrai en Chine, Japon, Corée sud avec la 4G Vers la fin de la consommation linéaire et du magasin ? Pas si sûr…
  • 31. Ou le consommateur RENARD ? Tentons également une autre métaphore animalière … Renard : difficile à dompter également, considéré comme l’animal « rusé » Et si le consommateur malin usait de la technologie autant que du besoin de proximité Succès des mini-surfaces de proximité des grandes enseignes de l’alimentation Succès des magasins bio et de groupements de producteurs au cœur des cités Succès des AMAP Succès des circuits courts agricoles (Dordogne, Aude, Gard…) Montée des formes alternatives d’hébergement et d’échange touristique (couch surfing, échanges d’appartements, greeters…) Surtout recherche de l’information via le web 2.0 au risque de se fourvoyer. On « chasse en meute » … Mais besoin d’info sûre par ailleurs
  • 32. A cette demande zèbre et-ou renard Adresser une offre personnalisée qui sera le bon support d’un bouche à oreille Unicité du client mais garantie des formes d’accueil Bien sûr par tous les systèmes technologiques d’aujourd’hui et de demain … Sans oublier Le besoin d’humain, de vérité, de contact réel, de celui qui sait, qui connaît, qui décrypte… le prestataire, le guide, l’office de tourisme, le commerçant, l’habitant… C’est la grand force de la campagne, sa bonne image parfois usurpée mais puissante encore (cf. télévision).
  • 33. A cette demande zèbre et-ou renard Adresser une offre personnalisée Le storytelling, symbole de toutes ces mutations Dans la communication par le récit, on raconte aussi la mutation ! Je raconte mon entreprise, mon site, mon territoire, ma destination. Mettre en scène tout ou partie, un point, une caractéristique, un instant… à partir d'éléments vécus, il ne doit pas inventer de fausses nouvelles. Se développent des échanges collaboratifs avec les touristes. Humour, dérision, émotion et complicité font partie des clés de la réussite du storytelling touristique.
  • 34. Le Gers intègre déjà des + tendances fortes… Une prise en compte dans l’offre et dans sa communication… • Miser sur ses atouts tangibles: terroir, bien vivre, convivialité, patrimoine, nature de cocagne • Miser sur des tendances sûres: ressourcement, affinités, proximité, bien-être, repos, déconnexion, réalisation de soi… • Miser sur le tourisme thématique et/ou affinitaire, en ciblant des clientèles • Miser sur les modes doux de découverte: itinérance à pied, à vélo, en bateau et pour tous (accessibilité-s-)… • Miser sur les nouvelles formes d’information et de réservation: réseaux sociaux, sites dédiés, géolocalisation, information dynamique et vente en ligne… avec interfaces avec les prestataires et réseaux
  • 35. Le Gers intègre déjà des + tendances fortes… Des points forts montrant une aptitude au changement • Des lieux et des manifestations, des gens et des entreprises… … qui changent l’image du Gers donc de son tourisme • La transversalité sectorielle là où d’autres destinations n’y parviennent pas (Commerce, artisanat, agriculture, sport, culture …) • Une volonté d’inscrire le développement durable dans les faits au-delà des mots (chartes, agendas 21 …)
  • 36. … Mais le miroir ne doit pas ? se figer Une campagne qui doit trouver l’équilibre entre tradition et modernité • Développer davantage les innovations dans l’hébergement • Développer davantage l’innovation dans les formes de visites et de loisirs • Développer davantage l’intermodalité et en particulier le rapport ville-campagne (Toulouse, Bordeaux…) • Développer toujours les supports technologiques sans atteindre à la relation humaine • Penser au renouvellement démographique quantitatif et qualitatif (nouveaux horizons)
  • 37. SO Gers ANCRAGE Let’s GO AFFINITES RESEAUX INNOVATION VILLE - CAMPAGNE
  • 38. SO Gers ANCRAGE Let’s GO … AFFINITES FACILITATEURS FACILITATEURS FACILITATEURS FACILITATEURS FACILITATEURS RESEAUX FACILITATEURS INNOVATION VILLE - CAMPAGNE
  • 39. FACILITATEUR C’est qui ? • Porteurs d’image extérieurs (renouvelés) • Institutions locales, départementales et régionales du tourisme + villes de proximité • Groupements touristiques de prestataires • Institutions et groupements d’autres secteurs économiques • Institutions politiques administratives • Réseaux associatifs multi-sectoriels • Bref c’est : Jouer la transversalité dans les approches les plus innovantes et prospectives et avancer ENSEMBLE
  • 40. Quelques points clés (non exhaustifs et à co-construire) à travailler dès maintenant • Préparer les nouvelles gouvernances institutionnelles • Exiger encore des infrastructures (transports) • Pallier au désengagement des finances publiques (des banques partenaires intégrés…) • Former former former • Laboratoires d’idées et démarche de veille prospective • Eductours à l’étranger (Islande, Autriche, Brésil…) ou recherche de références • Associer designers, artistes, penseurs • Une communication décalée mais maîtrisée, entre acquis et innovations …
  • 41. Merci de votre attention. Et… jamais 2 sans 3… Retrouvons nous : www.kipik-consultinge.com
  • 42. ANNEXES (pour mémoire quelques éléments clé de prospective Tourisme rural 2030)
  • 43. Démographie et société OPPORTUNITES MENACES Ouverture à la clientèle étrangère Oubli des clientèles familiales attirée par la France et différente Adaptation aux besoins des Produits touristiques trop typés personnes âgées difficilement identifiables par le touriste Tourisme propre au territoire Un accueil pas assez vivant Accès aux services Décalage des services offerts pour des citadins habituellement comblés Technologisation et globalisation culturelle
  • 44. Climat et environnement OPPORTUNITES MENACES Développement touristique des terres intérieures Adaptation aux nouveaux (campagnes) enjeux environnementaux Touristes internationaux Perte de typicité recherchant plus de fraîcheur Campagne « verte »: gage de sécurité! Allongement de saison
  • 45. Evolutions technologiques OPPORTUNITES MENACES Echange entre touristes et Remplacement des vacances locaux par des projections virtuelles / Fin des vacances et repli sur soi Activités « nature » Les technologies prennent le Label qualité environnemental pas sur les rapports humains « Profiter » des technologies pour avoir des outils de communications plus performants Mise en réseau des acteurs locaux du tourisme Besoin de « retour aux sources »
  • 46. Energie / Transports OPPORTUNITES MENACES Critère de qualité environnementale Tourisme de LUXE d’exception Mobilité réduite Tourisme solidaire, culturel et de découverte Disparition des vacances au profit des loisirs Tourisme d’itinérance Tourisme de courts-séjours multiplié Incertitudes sur la mobilité Incertitudes sur les sources Et le temps des adpatations
  • 47. Contexte international OPPORTUNITES MENACES Nouvelles clientèles étrangères Dispersion des flux touristiques Diversités des attentes et Emergence destinations originalité de l’offre concurrentes Entreprises de transport low- Polarisation flux touristiques cost et attirance des métropoles mondiales Marque « France » et ses produits de terroir Conflits religieux et politiques Tourisme culturel et de découverte Renforcement des réseaux locaux, régionaux
  • 48. Economie OPPORTUNITES MENACES Proposition d’une offre Quelle place pour les séjours de touristique plus simple très grande qualité? Produits touristiques avec un Quelle place pour les revenus bon rapport qualité /prix modestes, bien souvent plus fidèles? Création d’offres de séjours courts variés pour répondre à la Comment proposer une offre de demande services et d’infrastructures adaptées à tous? Réservation en ligne à développer : possibilité de Gestion délicate des courts et des prévoir l’accueil en avance et de longs séjours simultanément: réduire les frais de gestion
  • 49. Villes / Campagnes OPPORTUNITES MENACES Diversité offres touristiques Baisse du nombre de vacanciers (courts et longs séjours) Concurrence tourisme-résidence Renforcement du tourisme secondaire local, urbain et industriel Focalisation sur un groupe de Recherche de naturalité clientèle (produits de luxe) Dessertes et mobilités (saturation Polarisation flux touristiques demande?) Echange avec les locaux et Nouvelles formes de vacances proximité Renforcement des réseaux locaux, régionaux

Notes de l'éditeur

  1. nécessité de trouver un équilibre entre qualité de l’offre et prix de l’offre.