La ville intelligente - indicateurs

1 161 vues

Publié le

Pour:
La ville intelligente: Persperctives multidisciplinaires et critiques
EUR8512, Séminaire thématiqe 2
Institut national de la recherche scientifique (INRS)
pièce 2105, 14h-17h. 385 Sherbrooke est, Montréal
28 septembre 2015

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
257
Actions
Partages
0
Téléchargements
33
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • enquêteur principal
  • Les objectifs sont de fournir une analyse interdisciplinaire des deux aspects fondamentaux et interdépendants émergente de la ville programmable

    The objectives are to provide an interdisciplinary analysis of the two core inter-related aspects of the emerging programmable city:
    (a) Translation: how cities are translated into code, and
    (b) Transduction: how code reshapes city life” (Kitchin 2011).
  • Comment les données numériques à propos des citoyens et les villes sont-elles traitées et matériellement et discursivement appuyer? (Tracey, PDR)

    Les objectifs globaux de ce projet sont d'examiner "comment les logiciels font une différence pour l'urbanisme contemporain", et d'analyser la ville prenant compte de "quatre pratiques urbaines - comprendre, gérer, travailler et vivre dans la ville".

    How are digital data materially & discursively supported & processed about cities & their citizens? (Tracey, PdR)

    The overall objectives of the project are to examine “how software makes a difference to contemporary urbanism”, and to analyze the city with “respect to four key urban practices - understanding, managing, working, and living in the city”.
  • Si nous acceptons cette définition de la ville intelligente , une épistémologie de la ville étant un habitat vivable, équitable, une ville ou nous promouvons une société durable et une bonne qualité de vie, cette épistémologie façonnerait le design et le choix d’indicateur, elle serait découvrable dans les algorithmes qui seraient codé dans les logiciels et encadrerait le déploiement des infrastructures de données, de détecteurs, de système d'aide à la décision, les systèmes de gestion, système de référence, tableaux de bord, les salles de contrôle, donc dans tous nos moyens d' observer , compter , mesurer , quantifier et surveiller.

    En même temps , si nous regardons de plus près , on peut voir des traces d’une éspistémologie, technocratique , instrumentiste et néolibérales , comprenant des notions d'efficacité , l'innovation et l'esprit d'entreprise dans les déploiements des villes intelligentes d'aujourd'hui.

    L’ article que Alexandre et Jonathan vous a recommender de lire, nous demande de repenser les données , les indicateurs, les systèmes de repères et les salles de contrôle, et de réfléchir la façon dont ils sont construites et d'envisager le travail qu'ils font dans le monde, de nous façonner, de façonner nos habitats, nos villes, eccetera
  • Kitchin définit un «assemblage de données étant 'un système socio-technique complexe, composé de nombreux appareils et éléments qui sont soigneusement enlacés, dont la préoccupation centrale est la production d'une donnée.


    Charting and unpacking data assemblages
    Kitchin (2014a: 24-26) defines a ‘data assemblage’ as a complex socio-technical system, composed of many apparatuses and elements that are thoroughly entwined, whose central concern is the production of a data.

    A data assemblage consists of more than the data system/infrastructure itself, such as a big data system, an open data repository, or a data archive, to include all of the technological, political, social and economic apparatuses that frames their nature, operation and work. The apparatuses and elements detailed in this table interact with and shape each other through a contingent and complex web of multifaceted relations. And just as data are a product of the assemblage, the assemblage is structured and managed to produce those data. Data and their assemblage are thus mutually constituted, bound together in a set of contingent, relational and contextual discursive and material practices and relations.
  • Voir - http://www.nrcan.gc.ca/earth-sciences/geomatics/canadas-spatial-data-infrastructure/8898
    Et - http://www.nrcan.gc.ca/earth-sciences/geography/topographic-information/free-data-geogratis/11042


    Réference: http://geoscan.nrcan.gc.ca/starweb/geoscan/servlet.starweb?path=geoscan/fulle.web&search1=R=292418
  • 2013 CGDI Image Reference - http://ftp2.cits.rncan.gc.ca/pub/geott/ess_pubs/292/292421/cgdi_ip_30e.pdf
    2005 CGDI Image Reference – http://ftp2.cits.rncan.gc.ca/pub/geott/ess_pubs/288/288844/cgdi_ip_03_e.pdf
    2005 CGDI Image Reference – Users - http://ftp2.cits.rncan.gc.ca/pub/geott/ess_pubs/288/288846/cgdi_ip_04_e.pdf
    2001 CGDI Image Reference - http://ftp2.cits.rncan.gc.ca/pub/geott/ess_pubs/288/288840/cgdi_ip_01_e.pdf
    1999 CGDI Image Reference – Lauriault MA Thesis 2002

    A Geospatial Data Infrastructure (GDI) is defined as the relevant base collection of technologies, policies and institutional arrangements that facilitate the availability of and access to spatial data as illustrated in Figure 1.1 (Groot, Richard and McLaughlin., Eds. ,2000).

    Systems of thought
    Mapping, cartography and survey engineering, Natural Resource Management, physical geography, multi-sectoral collaboration.

    Modes of thinking, philosophies, theories, models, ideologies, rationalities, etc.
    Forms of knowledge
    Technology Implementation Vision Plan (TVIP), Architecture document, specification documents, ISO Standards, Federal Geomatics Bulletin, Geomatica Journal,

    Research texts, manuals, magazines, websites, experience, word of mouth, chat forums, etc.
    Finance
    Business models, distributed responsibilities,
    Political economy

    Policy, tax regimes, public and political opinion, ethical considerations, etc.
    Govern-mentalities / Legalities
    ISO 19115 Metadata, Open Source, Open Standards, WMS, WFS, Interoperability specifications, OGC Standards, Crown Copyright, File Transfer Protocols, Unrestricted Government Licences, raster and vector data,
    Data standards, file formats, system requirements, protocols, regulations, laws, licensing, intellectual property regimes, etc.
    Materialities & infrastructures
    Gov. building, Server rooms, Servers,
    Paper/pens, computers, digital devices, sensors, scanners, databases, networks, servers, etc.
    Practices
    Create once reuse many times, survey engineering, Geodesy Techniques, ways of doing, learned behaviours, scientific conventions, etc.
    Organisations & institutions
    Inter-Agency Canadian Geomatics, Canadian Council on Geomatics, Earth Science Sector, Natural Resources Canada, Dept. Of National Defence,

    Archives, corporations, consultants, manufacturers, retailers, government agencies, universities, conferences, clubs and societies, committees and boards, communities of practice, etc.
    Subjectivities & communities
    Of data producers, curators, managers, analysts, scientists, politicians, users, citizens, etc.
    Places
    Labs, offices, field sites, data centres, server farms, business parks, etc, and their agglomerations
    Marketplace
    For data, its derivatives (e.g., text, tables, graphs, maps), analysts, analytic software, interpretations, etc.

  • Compter rend les choses impondérable visibles
  • Information pour la prise de décision
    se réfère à des pratiques courantes dans le secteur privé, notamment l'imposition d'un organisme de gestion puissant qui remplace les compétences et connaissances professionnelles.
    Les décisions politiques et morales se transforment en objects mesurables techniques et administratifs
    l'objectivité mécanique
  • http://www.economist.com/markets-data
    http://www.economistinsights.com/about-us
  • Image Source: http://www.urban.org/sites/default/files/affordable_housing.pdf
    311: http://www1.toronto.ca/wps/portal/contentonly?vgnextoid=86d3ba2ae8b1e310VgnVCM10000071d60f89RCRD&appInstanceName=default
    Vital Signs: http://www.vitalsignscanada.ca/en/home
    FMC: http://www.fcm.ca/accueil/programmes/syst%C3%A8me-de-rapports-sur-la-qualit%C3%A9-de-vie.htm
  • Les normes et les companies impliquées dans la promulgation des indicateurs.
  • http://citydashboard.org/london/
    http://economictimes.indiatimes.com/slideshows/events/brazil-gears-up-for-fifa-2014/master-control-room/slideshow/36000828.cms
    http://tbpamlsa.cmm.qc.ca/swf/index.html
  • La ville intelligente - indicateurs

    1. 1. La ville intelligente: Persperctives multidisciplinaires et critiques EUR8512, Séminaire thématiqe 2 Institut national de la recherche scientifique (INRS) pièce 2105, 14h-17h. 385 Sherbrooke est, Montréal 28 septembre 2015 WOOD QUAY VENUE, DUBLIN, 24 APRIL 2015 Dr Tracey P. Lauriault Critical Media and Big Data Communication Studies School of Journalism and Communication Tracey.Lauriault@carleton.ca @TraceyLauriault La ville intelligente – indicateurs
    2. 2. TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction – The Programmable City Project 2. Petits mots sur les villes intelligentes - infrastructure de quantifications et de detections 3. Compter, informer, quantifier, mesurer 4. Qu’est-ce que une infrastructure? 5. Dublin Dashboard, FCM Quality of Life Indicators
    3. 3. 1. THE PROGRAMMABLE CITY Financé par le Conseil européen de la recherche (CER) et la Fondation scientifiques de l’Irlande (SFI) SH3: Environment et Societé Dirigé par Dr Rob Kitchin, enquêteur principal,  basé au National Institute for Regional and Spatial Analysis (NIRSA)  National University of Ireland Maynooth (NUIM)
    4. 4. MIT Press 2011 Sage 2014 de ce CER est de construire et prolonger une décennie de travail culminé dans le livre Code/Space et The Data Revolution avec un ensemble d'études empiriques détaillées OBJECTIFS
    5. 5. OBJECTIFS Comment la ville est-elle traduite dans les logiciels et les données ? Comment est-ce que les logiciel et les données façonnent la ville ? Translation: City into Code & Data Transduction: Code & Data Reshapes City THE CITYSOFTWARE Discourses, Practices, Knowledge, Models Mediation, Augmentation, Facilitation, Regulation Rob Kitchin, The Programmable City Project
    6. 6. Translation: City into code & data Transduction: Code & data reshape city Understanding the city (Knowledge) How are digital data materially & discursively supported & processed about cities & their citizens? (Tracey, PdR) How does software drive public policy development & implementation? (Bob /Aoife PhDs) Managing the city (Governance) How are discourses & practices of city governance translated into code? How is software used to regulate & govern city life? (Jim, PhD) Working in the city (Production) How is the geography & political economy of software production organised? (Alan, PhD) How does software alter the form & nature of work? (Leighton, PdR) Living in the city (Social Politics) How is software discursively produced & legitimated by vested interests? (Darach, PhD) How does software transform the spatiality & spatial behaviour of individuals? (Sung-Yueh, PdR) Creating the smart city Dublin Dashboard (Gavin, PdR) SOUS-PROJETS Rob Kitchin, The Programmable City Project
    7. 7. ARTICLE – KITCHIN, LAURIAULT, MCARDLE http://rsa.tandfonline.com/doi/full/10.1080/21681376.2014.983149
    8. 8. 2. MA CONCEPTION DE CE QUE EST UNE VILLE INTELLIGENTE La ville et un habitat humain  pas autonome  avec des frontières poreuses  qui interagit dynamiquement avec toutes ses parties constituantes  qui change en fonction de l'échelle à laquelle elle est examinée, et à travers temps et l'espace, et la lentille que l’on utilise Une ville intelligente:  serait une ville qui fonctionne pour ces habitants  on s’attendrait que ces dirigeants et ces habitants agissent en conséquence pour le maintient de leurs habitat  un habitat, durable, vivable, équitable, agréable et où les habitants peuvent avoir une bonne qualité de vie Alors l’infrastructure de mesure et de détection seraient conçus selon cette philosophie
    9. 9. HABITAT HUMAIN Translation: City into Code & Data Transduction: Code & Data Reshapes City THE CITYSOFTWARE Discourses, Practices, Knowledge, Models Mediation, Augmentation, Facilitation, Regulation Comment la ville est-elle traduite dans les logiciels et les données ? Comment est-ce que les logiciel et les données façonnent la ville ? Rob Kitchin, The Programmable City Project
    10. 10. DATA ASSEMBLAGE Attributes Elements Systems of thought Modes of thinking, philosophies, theories, models, ideologies, rationalities, etc. Forms of knowledge Research texts, manuals, magazines, websites, experience, word of mouth, chat forums, etc. Finance Business models, investment, venture capital, grants, philanthropy, profit, etc. Political economy Policy, tax regimes, public and political opinion, ethical considerations, etc. Govern- mentalities / Legalities Data standards, file formats, system requirements, protocols, regulations, laws, licensing, intellectual property regimes, etc. Materialities & infrastructures Paper/pens, computers, digital devices, sensors, scanners, databases, networks, servers, etc. Practices Techniques, ways of doing, learned behaviours, scientific conventions, etc. Organisations & institutions Archives, corporations, consultants, manufacturers, retailers, government agencies, universities, conferences, clubs and societies, committees and boards, communities of practice, etc. Subjectivities & communities Of data producers, curators, managers, analysts, scientists, politicians, users, citizens, etc. Places Labs, offices, field sites, data centres, server farms, business parks, etc, and their agglomerations Marketplace For data, its derivatives (e.g., text, tables, graphs, maps), analysts, analytic software, interpretations, etc. Rob Kitchin, 2014, The Data Revolution, Sage.
    11. 11. PRODUCTION DE CONNAISSANCE Image Source: Tracey P. Lauriault, 2012, Data, Infrastructures and Geographical Imaginations. Ph.D. Thesis, Carleton University, Ottawa, http://curve.carleton.ca/theses/27431 Making up Spaces and People – Modified Ian Hacking Dynamic Nominalism Framework
    12. 12. ICDG LES PRINCIPES 1. Ouverte : Afin d’améliorer la prise de décision, l’ICDG se fonde sur un échange de données ouvert, sans restriction, et sur des normes d’échange de données interopérables. 2. Accessible : permet aux utilisateurs d’avoir accès aux données et aux services sans difficulté, malgré toute la complexité de la technologie sousjacente.. 3. En constante évolution : Les organisations faisant partie du réseau de l’ICDG continueront à répondre aux nouvelles exigences et aux demandes de renseignements et de services relatives aux activités de leurs utilisateurs respectifs. 4.Rapide : se fonde sur des technologies et des services qui permettent l’accès rapide ou en temps réel à l’information. 5. Durable : est maintenue grâce aux contributions des organisations participantes et de la vaste communauté des utilisateurs, compte tenu de sa pertinence pour ces groupes. 6. Autogérée : permet à divers niveaux d’organisations participantes de fournir de l'information, des métadonnées, des applications et des services géospatiaux. 7. Repose sur la communauté et les utilisateurs : favorise une culture de grande utilisation et de services à la communauté des utilisateurs. Les utilisateurs, y compris l’ensemble des Canadiens, seront responsables dudéveloppement futur de l’ICDG et fourniront ouvertement des renseignements et des données. 8. Plus près de la source : incite les organismes qui sont le plus près de la source à fournir des données et des services. L’efficacité et la qualité en seront accrues tout en éliminant le double emploi et le chevauchement. 9. Digne de confiance : s’améliore constamment afin d’assurer la protection des données de nature délicate ou exclusive par le biais de la création de politiques et de mécanismes permettant aux utilisateurs de déterminer si les données sont de bonne qualité et dignes de confiance. Référence : 2012, Vision, mission et feuille de route de l'Infrastructure canadienne de données géospatiales : La voie à suivre http://geoscan.nrcan.gc.ca/starweb/geoscan/servlet.starweb?path=geoscan/ful le.web&search1=R=292418
    13. 13. 1999 CANADIAN GEOSPATIAL DATA INFRASTRUCTURE (CGDI) 200120052005 2013 Comprehensive collection & sharing of authoritative data Search, discovery, access, & visualization tools built once & reused many times, search once and find everything Common web-based environment enabling data integration, analysis, & visualization to support informed decision-making Shared governance & management of geospatial assets and capabilities, through operational standards & policies
    14. 14. MESURER Le mesurage se passe depuis longtemps Les indicateurs ont proliféré partir des années 1990 Beaucoup de choses sont mesurées:  compétitivité  durabilité  qualité de vie Épistémologie Civique  L'administration publique est mesurée et est communiquée  suivi de la performance  informe les politiques  informe comment la ville est régie et réglementée Compter rend les choses impondérable visibles
    15. 15. INDICATEURS Mesures quantifiées qui peuvent être suivis dans le temps Suite de mesures connexes utilisé pour la validation comparative Prolifération 2 programmes  Conférence des Nations Unies Agenda 21 1992 - Chapitre 40  Nouveau managérialisme (efficace, transparent, la valeur pour l'argent, la prise de décisions sur des données probantes)
    16. 16. STATISTICAL SERVICE INDUSTRY Convergene:  Vendor – market info & produce  Broker – access to data sell datases  Carrier – telecom services (Cloud) Economies of scale:  Declining marginal cost increase with volume Economies of scope:  Lower cost in joint production – disseminating in another form City of Boston
    17. 17. TYPES D'INDICATEURS Indicateurs simples  Les mesures directes - # logements sociaux, # chômeurs  Les mesures indirectes - # demandes de brevet, particules atmosphériques  Mesures de substitution - à partir de données actuelles, les #locataires, # propriétaires Indicateurs composés  score global  interdépendants et multidimensionnels  plusieurs poids et mesures visant à créer une nouvelle mesure dérivée, ex. Indice de défavorisation  indicateurs géodémographiques  ‘Black box’, propriété intellectuelle
    18. 18. LE DÉPLOIEMENT DES INDICATEURS 1. Descriptif / contextuelle  aperçu sur un phénomène entre les villes, lieus  contextuelle et non prescriptif ou à discipliner 2. Diagnostic / performance / cible  l'efficacité d'un programme de politique  absolue ou relative  causalité, mesure de l'impact  rétroaction probante boucle - de nouveaux objectifs, les interventions 3. Prédictif et conditionnel  prévoir et simuler, prévisions  modélisation  l'analyse prédictive et la gouvernance prédictive / anticipation
    19. 19. INDICES DE RÉFÉRENCE  Comparer la façon dont une ville est vis-à-vis une autre  Notation  Compétitif, ambitieux - de motivation  L'apprentissage par la surveillance  Les classements peuvent être utilisés pour la promotion de la place pour les IDE
    20. 20. TYPES D’INDICES DE RÉFÉRENCES 1. Performance  performance par rapport à une autre ville 2. Processus  Comparer les pratiques, les structures et les systèmes en place (311) 3. Polique  Résultats et attentes prescrites 4. Compétitif  Classé & évalué indépendamment du désir d'être comparé (ville #1) 5. Coopératif  Villes participent en partageant de l’informations, mais pas en concurrence directe (Vital Signs) 6. Collaboratif  Villes travaillent ensembles (FMC)
    21. 21. LES TABLEAUX DE BORD EN TEMPS RÉEL “a visual display of the most important information needed to achieve one or more objectives; consolidated and arranged on a single screen so the information can be monitored at a glance” (Cook 2006)  Info clé pour exécuter une ville  Console de navigation et de visualisation de données interconnectées  Pour améliorer l’ échelle de contrôle  Interprétation facile et interactive  Salles de contrôle
    22. 22. 30 agencies, traffic, transport, emergency services, etc.
    23. 23. INDICATEURS, INDICES DE RÉFÉRENCES & TABLEAUX DE BORD Où en est l’ état de la ville Les données objectives et factuelles, dignent de confiance Vue rationnel, neutre, complet et de bon sens de la ville Surveiller et évaluer l'efficacité Épistémologie réaliste 2 points de vue 1. Faciliter l'autonomisation, la démocratie, la reddition de comptes et la transparence 2. L'adoption du règlement, le contrôle, et l'efficacité
    24. 24. ÉPISTÉMOLOGIE ÉCONOMIQUE ‘New managerialism’  pratiques opérationnelles w / aux objectifs  discipline sous-performance  les villes sont des systèmes connaissables et gérables qui sont rationnels, mécanique, linéaire et hiérarchique  la rationalité technocratique Intelligence  Données et autres informations  Les indicateurs sont un élément  La ville n’est pas une machine  Les indicateurs sont un outil d'apprentissage Éléments clés vers la gouvernance fondée sur des preuves et la formulation/des politiques guidées par les données – elles sont des moyens de remplacer l'anecdote et les formes de clientélisme, le copinage et le localisme
    25. 25. Comstat
    26. 26. ONTOLOGIE RÉALISTE Ontologie réaliste  nous pouvons connaître le monde à travers les chiffres  la ville comme un ensemble de faits visualisés  capturer l'essence d'une ville avec les chiffres  l'objectivité mécanique  les données sont neutres et sans valeur Compréhension critique  Les données ne sont pas indépendantes des idées, des instruments, des pratiques, le contexte, les connaissances et les systèmes utilisés pour les générer, traiter et analyser  Les données font partie des systèmes socio-techniques complexes qui reflètent le monde quelle produisent  Font parties des régimes technologiques
    27. 27. INDICATEURS - LES POLITIQUE Politique dans leur sélection, la visualisation, déploiement et l'utilisation  conduit par les parties prenantes  participative conduit par la communauté  groupes de réflexion  basée sur les principes ou politiquement entraîné  guidée par les données  Economiquement motivé ‘Juking the stats’, spinning, Campbell’s law Effet normatif profonde utilisé pour façonner la gouvernance, de modifier les comportements, influence la prise de décision  utilisation instrumentale  utilisation conceptuelle  utilisation tactique  utilisation symbolique  utilisation politique Ils deviennent une façon normalisée de penser et performer la gouvernance
    28. 28. LA RATIONALITÉ INSTRUMENTALE 1. Relations éventueles sont réductionnistes et deviennent unidimensionneles 2. Décontextualisation de la ville de son histoire, l'économie politique, etc. 3. Longitudinales, des tendances, mais registre temporel de villes obscures 4. Assomption de l'universalisme entre les lieus Jeu à somme nulle Les tableaux de bord peuvent faciliter une illusion de voir la ville totale Système scopique mondial Traducteurs pas des miroirs Protocole de communication Ils produisent du sens
    29. 29. LES QUESTIONS TECHNIQUES Veracity Accuracy Fidelity Errors Bias Consistent Reliable Trustworthiness Truthfulness Provenance Modifiable areal unit problem Ecological fallacy  Classification Weighting – composites Metadata & methodological guides
    30. 30. INFRASTRUCTURE DE DONNÉES GÉOSPATIALES Les IDGs sont des systèmes socio-technologiques intersectorielles, trans-disciplinaire, qui incarnent des mécanismes de consensus – normes, politiques, processus, ils sont inter-departementales, pour que une nation puisse gérer ses actifs de données géospatiales. « L’ICDG est une ressource en ligne qui permet d’améliorer l’échange, l’accessibilité et l’utilisation de l’information géospatiale - information sur des lieux géographiques du Canada. Elle aide les décideurs de tous les paliers de gouvernement, du secteur privé, des organismes non gouvernementaux et du milieu universitaire à prendre de meilleures décisions sur les priorités sociales, économiques et environnementales. L’infrastructure elle-même comprend les données, les normes, les politiques, les technologies et les partenariats existants. Elle permet l’échange et la visualisation de l’information sur Internet. » Référene: http://www.rncan.gc.ca/sciences- terre/geomatique/infrastructure-canadienne-donnees-spatiales/10801
    31. 31. 2 EXEMPLES
    32. 32. ALL-ISLAND RESEARCH OBSERVATORY Spatial data portal and consultancy specializing in evidence-based planning Been operating since 2005 (initially as CBRRO) Interactive mapping & graphing modules both North/South http://airo.maynoothuniversity.ie/
    33. 33. AIRO – DATA, MAPS, SERVICES
    34. 34. DUBLIN DASHBOARD - PARTENARIAT & FONDS Developé (début 2013):  The Programmable City project  All-Island Research Observatory (AIRO) Partenariat:  Dublin City Council Subventionnées :  Conseil européen de la recherche (CER)  la Fondation scientifiques de l’Irlande (SFI)  2 années http://www.dublindashboard.ie/pages/index
    35. 35. The Dublin Dashboard includes:  real-time information  time-series indicator data  & interactive maps about all aspects of the city Benefits:  detailed, up to date intelligence about the city that aids everyday decision making and fosters evidence- informed analysis. Freely available data sources:  Dublin City Council  Dublinked  Central Statistics Office  Eurostat  government departments  links to a variety of existing applications Produced by:  The Programmable City project  All-Island research Observatory (AIRO) at Maynooth University  working with Dublin City Council Funded by :  the European Research Council (ERC)  Science Foundation Ireland (SFI) http://www.dublindashboard.ie/pages/index
    36. 36. POURQUOI PRODUIRE UN TABLEAU DE BORD POUR DUBLIN? Pour répondre aux questions suivantes:  Comment est Dublin?  Qu'est-ce qui se passe dans la ville en ce moment?  Où sont les installations les plus proches de moi?  Quelles sont les tendances de la population, l'emploi, la criminalité, le logement, etcetera dans la ville?  Quels sont les plans de développements futur?  Comment puis-je signaler des problèmes sur la ville?  Comment puis-je accéder librement à des données sur la ville?
    37. 37. DUBLIN DASHBOARD LOGIQUE & PRINCIPES Provides practical, useful, accessible city intelligence to public, government and companies to aid everyday decision making, evidence- informed debate, and policy formulation Pull together data about all aspects of the city – including real-time info - from as many sources as possible (e.g., DCC, Dublinked, CSO, Eurostat, govt depts) Select data that are:  systematic and continuous in operation and coverage  timely and traceable over time Data displayed through an analytical dashboard that uses interactive data visualisations that require no a priori knowledge to use Produced as a platform that leverages existing resources and encourages new app development. The data are open for others to use and re-work.
    38. 38. FEDERATION OF CANADIAN MUNICIPALITIES QUALITY OF LIFE REPORTING SYSTEM http://www.municipaldata-donneesmunicipales.ca/Site/Collection/en/index.php
    39. 39. http://www.municipaldata-donneesmunicipales.ca/Site/Collection/en/index.php
    40. 40. MUNICIPAL DATA COLLECTION TOOL http://www.municipaldata-donneesmunicipales.ca/Site/Collection/en/index.php
    41. 41. ATLAS OF THE RISK OF HOMELESSNESS “https://gcrc.carleton.ca/confluence/display/GCRCWEB/Pilot+Atlas+of+the+Risk+of+Homelessness
    42. 42. “https://gcrc.carleton.ca/confluence/display/GCRCWEB/Pilot+Atlas+of+the+Risk+of+Homelessness
    43. 43. “https://gcrc.carleton.ca/confluence/display/GCRCWEB/Pilot+Atlas+of+the+Risk+of+Homelessness
    44. 44. Q & R - REMERCIEMENTS La recherce pour l’article Knowing and governing cities through urban indicators, city benchmarking and real-time dashboards et et la recherche effectuée par Tracey Lauriault P. dans le cadre de Comment les données numériques sont matériellement et discursivement pris en charge et traités sur les villes et leurs citoyens ? Ont été financé par une bourse de Conseil européen de la recherche (CER) pour les enquêteurs avancés (ERC-2012-AdG 323636-SOFTCITY).

    ×