Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Les olympiades

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 20 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Publicité

Plus récents (20)

Publicité

Les olympiades

  1. 1.  Paris 13e, quartier des Olympiades. Emilie rencontre Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin de Amber.  Trois filles et un garçon.  Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux.
  2. 2.  Jacques Audiard se destine au professorat, mais après des études de Lettres avortées, il se lance dans le cinéma et débute comme monteur. Au début des années 80, il s'essaie avec succès à l'écriture de scénarios.  Il passe à la mise en scène en 1994 avec Regarde les hommes tomber. Le film remporte le César du Meilleur premier film ainsi que le prix Georges-Sadoul. Deux ans plus tard, le cinéaste retrouve Mathieu Kassovitz pour son second long métrage, Un héros très discret (prix du Meilleur scénario au festival de Cannes 1996.  Celui qui se considère comme un artisan du cinéma met cinq ans pour réaliser son film suivant, Sur mes lèvres, une histoire d'amour sur fond de polar noir avec Emmanuelle Devos et Vincent Cassel. Ce troisième film récolte 9 nominations aux César dont celles du Meilleur film et du Meilleur réalisateur, remporte celui du Meilleur scénario et permet à Emmanuelle Devos d'être sacrée Meilleure actrice.
  3. 3.  Fort de ce succès, Jacques Audiard s'attelle au remake de Melodie pour un tueur, de James Toback. Soit De battre mon coeur s'est arrêté, titre qui fait allusion à la chanson "La Fille du Père Noël" de Jacques Dutronc.  C'est donc quatre ans après De battre, mon cœur s'est arrêté que naît le carcéral Un prophète, qu'il présente comme un "anti- Scarface". Le film, porté par la prestation de son acteur principal Tahar Rahim, véritable révélation, remporte le Grand Prix au festival de Cannes 2009 et récolte neuf César dont celui du Meilleur film, du Meilleur réalisateur, du Meilleur scénario et du Meilleur acteur en 2010, ainsi qu'une nomination pour le Meilleur film étranger aux Oscars.
  4. 4.  Pour son film suivant, De rouille et d'os, Jacques Audiard fait appel à l'oscarisée Marion Cotillard : elle est Stéphanie, une dresseuse d’orques qui perd ses jambes à la suite d'un accident et qui va être aidée dans cette épreuve par un homme, Ali, incarné par Matthias Schoenaerts, la révélation du film belge Bullhead. Trois ans plus tard, le metteur en scène présente à Cannes son drame Dheepan pour lequel il reçoit la Palme d'or.  Pour son huitième long métrage, Jacques Audiard bouleverse à nouveau ses habitudes et s'attaque au western. Emmené par des acteurs majoritairement américains comme Joaquin Phoenix, John C. Reilly et Jake Gyllenhaal, Les Frères Sisters sort en salles en septembre 2018.
  5. 5. Lucie Zhang Makita Samba Noémie Merlant Jehnny Beth
  6. 6.  Lucie Zhang, née le 27 octobre 2000 à Paris, est une actrice française.  Originaire du 13e arrondissement de Paris, Lucie Zhang suit une formation d'art dramatique au Conservatoire municipal Francis Poulenc de 2009 à 2010. Elle participe sur cette période à différents courts métrages.  Lucie Zhang est étudiante en économie-gestion à l’université Paris-Dauphine, lorsqu'elle est recrutée pour le long métrage Les Olympiades de Jacques Audiard.  L'actrice interprète Émilie, une jeune femme d’origine chinoise, qui travaille comme téléconseillère, malgré son diplôme de Science Po Paris, et qui vit dans l’appartement de sa grand-mère, elle-même internée dans un Ehpad, dans le quartier des Olympiades. Le film a été en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2021.
  7. 7.  Makita Samba est un acteur connu pour : No Limit (2012), L'amant d'un jour (2017) et À moi seule (2012).
  8. 8.  Noémie Merlant se passionne très jeune pour le chant, la musique et la danse. Noémie poursuit des études de comédie au Cours Florent entre 2007 et 2011. La jeune actrice fait ses débuts au cinéma cette même année dans La permission de minuit de Delphine Gleize.  L’année suivante, Noémie est repérée par le cinéaste Jacques Richard qui lui confie le rôle principal de son film en costumes L’Orpheline.   En 2014, la comédienne se révèle dans Les Héritiers, film très remarqué se basant sur l’histoire vraie d’une classe de lycée difficile tentant de passer un concours national d’Histoire.  En 2016 on la retrouve notamment dans la comédie Dieu Merci avec Lucien Jean- Baptiste et le drame poignant À tous les vents du ciel, dans lequel elle tient le rôle- titre, celui de Claire, une adolescente qui perd toute sa famille dans un accident alors qu’ils passent leurs vacances en Afrique du Sud.
  9. 9.  Noémie tourne ensuite sous la direction de Mélanie Laurent dans le drame Plonger avant de devenir la promise de Jean Dujardin dans la comédie en costumes Le Retour du héros... avec également Mélanie Laurent.  En 2019, la comédienne joue de ses charmes incandescents dans Curiosa, film historique teinté d'érotisme mis en scène par Lou Jeunet. Elle y prête ses traits à la romancière Marie de Heredia. Après avoir aidé Guillaume Gouix à se réinsérer après un séjour en prison dans Les Drapeaux de papier, Noémie a rejoint Adèle Haenel dans Portrait de la jeune fille en feu réalisé par Céline Sciamma. La comédienne donnera ensuite la réplique à Emmanuelle Bercot dans Jumbo, premier long-métrage de Zoé Wittock.  Noémie sera Jeanne, une jeune femme timide travaillant comme gardienne de nuit dans un parc d’attraction et vivant une relation fusionnelle avec sa mère. Alors qu’aucun homme n’arrive à trouver sa place au sein du duo que tout oppose, Jeanne développe d’étranges sentiments amoureux envers Jumbo, l’attraction phare du parc.
  10. 10.  Née à Poitiers, Jehnny Beth, se forme au Conservatoire d’art dramatique de la ville monté par son père. C’est lors du concours d’entrée qu’elle fait la connaissance du réalisateur Jean- Paul Civeyrac, alors membre du jury. Il tombe immédiatement sous son charme et lui offre le premier rôle d’À travers la forêt, qu’il écrit spécialement pour elle. Elle y est une jeune femme en deuil qui ne parvient pas à se remettre de la mort de son amoureux.  Si l’expérience lui plaît, c’est toutefois à un autre art qu’elle se consacre : la musique. Elle s’installe à 20 ans à Londres avec son partenaire musical et de vie, Nicolas Congé. C’est là qu’elle adopte le pseudonyme de Jehnny Beth. Ensemble, ils sortent deux albums sous le nom de John & Jehn et produisent d’autres artistes par le biais de leur label, Pop Noire. Parmi ces derniers, il y a Savages, groupe de post-punk féminin dont Beth est la chanteuse.  En 2017 et après deux albums, la jeune femme décide de s’affranchir du groupe : elle pose ses valises à Paris et se consacre à l’écriture d’un disque solo. Ce tournant s'accompagne d'un retour à la comédie avec Un amour impossible de Catherine Corsini. Face à Virginie Efira qui incarne sa mère, elle interprète à l’âge adulte une victime d’inceste, personnage directement inspiré de l’auteure Christine Angot. Sa prestation lui vaut une nomination au César du meilleur espoir féminin.
  11. 11. Le titre du film est une référence à un quartier de tours situé dans le 13ème arrondissement de Paris, entre la rue de Tolbiac et l’avenue d’Ivry. « Ce quartier correspond à un plan de rénovation du quartier dans les années 70, d’où son homogénéité architecturale vraiment constatable. En souvenir des jeux olympiques d’hiver de Grenoble de 1968, chaque tour porte le nom d’une ville olympique : Sapporo, Mexico, Athènes, Helsinki, Tokyo… Et les rues, des noms de discipline olympique : rue du Javelot, rue du Disque… Les Olympiades est un quartier très original, exotique, vivant, socialement et culturellement mélangé », explique Jacques Audiard.
  12. 12.  Les Olympiades s’inspire de trois nouvelles graphiques de l’auteur américain Adrian Tomine : Amber Sweet, Killing and dying et Hawaiian getaway.  Jacques Audiard a décidé de l’adapter car il apprécie ses récits concis, « pleins de réel, avec des personnages de paumés, en quête de quelque chose qu’ils ne peuvent totalement définir. » Qui plus est, l’épure de son dessin ne détourne pas de l’action selon le réalisateur et s’apparente déjà à un story-board.  Après Les Frères Sisters, Audiard désirait se consacrer à un projet aux antipodes, dans un cadre urbain, en noir et blanc et avec peu d’action.
  13. 13.  Le film d’Eric Rohmer est l’une des références majeures des Olympiades.  Ce long-métrage a été un tel choc pour Jacques Audiard qu’il a sollicité Jean-Louis Trintignant pour jouer dans sa première réalisation, Regarde les hommes tomber.  Ma nuit chez Maud suit un homme et une femme qui parlent toute une nuit, sans que cela ne débouche sur un rapprochement physique entre eux. « Pourquoi ? Parce que tout a été dit et que la séduction, l’érotisme et l’amour sont entièrement passés par les mots. La suite serait superflue. Comment cela se passe-t- il aujourd’hui, alors que c’est l’inverse qui nous est proposé ? Comment cela se passe-t-il à l’époque de Tinder et du « couchons donc le premier soir » ? » s’interroge Audiard.
  14. 14. Le réalisateur multirécompensé Jacques Audiard nous fait découvrir le quartier des Olympiades, nommé ainsi en souvenir des JO de Grenoble en 1968. Dans cet ensemble de tours du 13e arrondissement de Paris les protagonistes s’y croisent pour un marathon amoureux, une quête de soi et de l’autre tout en sensualité et en sexualité. Ils tâtonnent, tantôt franchissent la ligne d’arrivée, tantôt échouent… mais l’important, c’est de participer. Émilie, jeune chinoise isolée dans sa tour, se replie et s’émancipe au gré de sa sexualité. Amoureuse unilatéralement de Camille, son coloc, elle va se heurter à un refus d’amour de sa part. Cette déconvenue sentimentale la pousse paradoxalement à s’ouvrir. Une histoire d’amour intense et pourtant tout en nuances. Leur relation se fait, se défait et se refait. Camille rencontre ensuite Nora et en tombe amoureux. Problème, Nora ne sait pas qui elle est ni ce qu’elle aime. Elle se cherche et se trouve progressivement suite à un malentendu. Ciné Chronicle

×