Les victorieuses

T
Les victorieuses
Les victorieuses
 Lætitia Colombani naît en
1976 ; sa mère est
bibliothécaire . Après deux
années de classe
préparatoire Cinésup à
Nantes, elle entre à l’Ecole
Nationale Supérieure Louis
Lumière. Elle obtient son
diplôme en 1998.
 Elle écrit et réalise des
courts-métrages, puis deux
longs-métrages : À la folie...
pas du tout (2002) avec
Audrey Tautou, Samuel le
Bihan et Isabelle Carré , puis
Mes stars et moi (2008) avec
Kad Merad et Catherine
Deneuve.
 Elle travaille aussi pour
la scène et coécrit la
comédie musicale
Résiste en 2015 d’après
les chansons de France
Gall composées par
Michel Berger.
 Elle est également
comédienne à la
télévision et au cinéma,
dans une douzaine de
longs métrages, dont
Cloclo de Florent Emilio
Siri, sorti en 2012, et
Fête de famille, de
Cédric Kahn en 2019.
Le 15 mai 2019, son deuxième roman, Les
Victorieuses, est publié par les éditions
Grasset. Dès sa parution, il s'est classé
dans les meilleures ventes. L'intrigue se
développe autour du Palais de la
Femme à Paris.
Les victorieuses
 Le palais de la Femme est un immeuble
situé au 94 rue de Charonne dans le 11e
arrondissement de Paris. Depuis 1926,
c'est un établissement de l'Armée du
salut destiné à l'accueil des jeunes filles
et femmes seules. Le bâtiment est
composé de 630 chambres
 En 1910, les architectes Auguste
Labussière et Célestin Longerey édifient
pour la fondation Groupe des Maisons
Ouvrières, financée discrètement par
Madame Amicie Lebaudy, le nouveau
bâtiment . C'est un hôtel populaire pour
hommes célibataires, le premier du
genre en France. Le foyer se vide en
1914, quand ces hommes célibataires
sont mobilisés pour la Première Guerre
mondiale. Le bâtiment se transforme
alors en hôpital de guerre. Puis de 1919
à 1924, le ministère des Pensions y
installe ses bureaux.
 L'Armée du salut, via l'engagement des
époux Blanche et Albin Peyron, décide
alors d'acquérir le bâtiment et lance en
janvier 1926 une grande campagne de
souscription pour réunir la somme de
onze millions de francs papier de
l'époque nécessaire à l'achat . Les
donateurs pourront avoir leur nom inscrit
sur une plaque apposée sur la porte
d'une des 630 chambres. Le Palais de la
Femme est officiellement inauguré le 23
juin 1926.
 Entre 2006 et 2009, le bâtiment subit
une importante restauration.
 À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours.
Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression.
 Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat.
Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche
volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d'y répondre.
 Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le
vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent
distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d'une tasse de thé, d'une lettre à la Reine
Elizabeth ou d'un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues
du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les
autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va
aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.
 Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en
France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un
projet fou : leur construire un Palais.
 Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses
habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie,
leur générosité.
Les victorieuses
Les victorieuses
Blanche est née le 8 mars 1867 à Lyon au, d'une mère écossaise, Mary
Stuart, et d'un père français protestant, Napoléon Roussel.
Le père de Blanche meurt le 8 juin 1878, alors qu'elle n'a que 11 ans.
Son engagement commence à Glasgow, où elle rencontre « la Maréchale
», Catherine Booth-Clibborn ; alors jeune mondaine de 17 ans, elle
quitte tout pour s’enrôler dans l'Armée du salut en ayant pour objectif
de venir en aide aux démunis, quelle que soit leur confession.
Blanche Roussel se marie à Albin
Peyron, et s'engage avec lui dans la
lutte pour soutenir les défavorisés.
Blanche Peyron acquiert par la suite
le statut de capitaine dans l'Armée du
salut.
En 1925, elle parvient à réunir les
fonds nécessaires pour acheter un
grand hôtel de la rue de Charonne
afin d’y loger des femmes dans la
précarité. Ce qui sera nommé par la
suite le Palais de la femme ouvre ses
portes l'année suivante.
Décédée à Paris le 21 mai 1933 (à 66
ans), elle est inhumée au château de
Saint-Georges-les-Bains.
En 1933, un établissement social de
l'Armée du salut à Nîmes est désigné
sous le nom de Villa Blanche-
Peyron.
La rue Albin-et-Blanche-Peyron à
Nîmes lui rend hommage.
La romancière Lætitia Colombani
lui consacre un large portrait dans
son roman Les victorieuses paru en
mai 2019.
Les victorieuses
 Après « La Tresse » qui s’est vendue à
un million d’exemplaires, voici donc
Laetitia Colombani dans cette
délicate position, dont elle devrait
sortir victorieuse, comme ses
héroïnes.
 L’histoire se déroule sur deux
périodes, en 1925 et aujourd’hui,
dans un lieu parisien, « Le Palais de
la femme », et au sein d’une
association, « L’Armée du salut ».
 Comme elle l’avait fait dans son
précédent livre, elle nous embarque
dans d’autres vies que les nôtres.
 Lorsque Blanche Peyron, portée par
sa mission, celle d’aider les femmes
en détresse, s’est battue pour ouvrir
ce palais de la femme, elle ne se
doutait peut-être pas que près de
cent ans plus tard, il y aurait toujours
des femmes avec leurs enfants dans
la rue, des femmes pourchassées par
leurs maris violents, des femmes
fuyant leur pays et qu’en 2019 ce
refuge afficherait toujours complet.
 Parallèlement à cette situation
historique et politique, Laetitia
Colombani explore aussi une sphère
plus intime, le burn out.
 Alors que Solène a suivi un
parcours sans faute, qu’elle est
devenue avocate comme ses
parents le désiraient, un chagrin
d’amour et le suicide d’un de ses
clients vont avoir raison de ses
nerfs.
 Trop de travail, trop de tensions,
trop de désespoir. Comme Blanche,
en 1925, Solène va trouver un sens
à sa vie en essayant d’aider des
femmes infiniment plus démunies
qu’elle.
 Ce roman est fait du même bois
que « La Tresse », mais Laetitia
Colombani a su se rester fidèle
sans se plagier.
 Et elle pourrait bien renouveler son
exploit précédent et faire de ses «
Victorieuses » le livre de l’été.
On l a lu
Babelio
 J'avais lu La tresse, roman que j'avais
apprécié pour son sujet et la place de la
femme dans diverses parties du monde.
Dans Les Victorieuses, j'ai retrouvé le
style propret et facile à lire de Laetitia
Colombani, mais j'ai surtout découvert
l'histoire incroyable d'une femme du
siècle dernier.
 Blanche Peyron, une détermination
indéfectible et une vie tournée vers les
autres, depuis son plus jeune âge, vers
les plus démunis, puis surtout vers les
femmes. Elle serait la créatrice de
l'Armée de Salut en France, et aurait
surtout permis l'ouverture du Palais de la
femme à Paris dans les années 20.
 J'ai vécu à Paris et je n'avais jamais
entendu parler de ce monument dédié à
l'accueil des femmes en grandes
difficultés.
 Bien sûr, derrière l'auteure, il y a la
scénariste réalisatrice, et je parie que
ce livre sera adapté au cinéma, ce qui
ne serait pas pour me déplaire selon le
casting !
Je ne m'attendais pas à être touchée par ce
roman au point de verser des larmes
d'émotion parfois !!
Les lieux sont chargés de l'énergie et de
l'histoire de ceux qui nous y ont précédé. Le
"palais des femmes" recueillent toutes celles
qui ont subi la violence, le rejet, la rupture.
Ce palais existe grâce à l'audace et au
combat de Blanche, une engagée de l'armée
du Salut, qui jamais n'a renoncé. Solene,
avocate, quelques années plus tard,
trouvera au Palais une seconde chance, une
rennaissance.
Ce roman nous invite tous à trouver quelle
pourrait être notre "part", celle que nous
aurons à faire, à l'instar du colibri qui
n'eteindra jamais l'incendie seul, mais qui
au moins aura fait sa part en transportant
l'eau dans don bec minuscule. Roman rempli
de poésie et de justesse !!
Sens Critique
 1. Une plongée dans l'histoire du Palais de la
femme
Depuis 1926, cet établissement de l’Armée du Salut
accueille des jeunes filles et femmes seules, de toutes
origines, de toutes nationalités.
 2. La force cinématographique du texte
Lætitia Colombani est réalisatrice, scénariste et
actrice, le cinéma est sa culture, sa narration en est
imprégnée.
 3. Le grand destin de Blanche Peyron
Son nom ne vous dit rien. Car Blanche Peyron (1867-
1933) fait partie des oubliées de l'Histoire. « Une
femme qui s'est battue pour que d'autres femmes aient
un toit.
Le parisien
Les victorieuses
1 sur 20

Recommandé

Guy de Maupassant aiora par
Guy de Maupassant aioraGuy de Maupassant aiora
Guy de Maupassant aioraluberrifrantsesa
1.8K vues8 diapositives
Guy de maupassant par
Guy de maupassantGuy de maupassant
Guy de maupassantEPSILIM
9.4K vues19 diapositives
Petite fille par
Petite fillePetite fille
Petite filleTxaruka
244 vues18 diapositives
Lectures en français par
Lectures en françaisLectures en français
Lectures en françaisPanora Mix
17.2K vues17 diapositives
Sarah Barukh par
Sarah BarukhSarah Barukh
Sarah BarukhTxaruka
178 vues12 diapositives
Lectures b2+ par
Lectures b2+Lectures b2+
Lectures b2+Panora Mix
1.7K vues13 diapositives

Contenu connexe

Tendances

Marceline Loridan par
Marceline LoridanMarceline Loridan
Marceline LoridanTxaruka
112 vues18 diapositives
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde. par
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.SiixNems
64.8K vues23 diapositives
Nouveautés février 2015 par
Nouveautés février 2015Nouveautés février 2015
Nouveautés février 2015bibliothequeargancy
735 vues28 diapositives
Voltaire zadig par
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadigEPSILIM
6.5K vues30 diapositives
Lectures par
Lectures Lectures
Lectures Malena541
2.8K vues17 diapositives
Un amour impossible par
Un amour impossibleUn amour impossible
Un amour impossibleTxaruka
432 vues15 diapositives

Tendances(19)

Marceline Loridan par Txaruka
Marceline LoridanMarceline Loridan
Marceline Loridan
Txaruka112 vues
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde. par SiixNems
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde.
SiixNems64.8K vues
Voltaire zadig par EPSILIM
Voltaire zadigVoltaire zadig
Voltaire zadig
EPSILIM6.5K vues
Lectures par Malena541
Lectures Lectures
Lectures
Malena5412.8K vues
Un amour impossible par Txaruka
Un amour impossibleUn amour impossible
Un amour impossible
Txaruka432 vues
Né sous une bonne étoile par Txaruka
Né sous une bonne étoileNé sous une bonne étoile
Né sous une bonne étoile
Txaruka140 vues
Intrigue et personnages de Notre-Dame de paris par Annalisa
Intrigue et personnages de Notre-Dame de parisIntrigue et personnages de Notre-Dame de paris
Intrigue et personnages de Notre-Dame de paris
Annalisa 1.2K vues
Les personnages de Notre-Dame de Paris (1831) par Annalisa
Les personnages de Notre-Dame de Paris (1831)Les personnages de Notre-Dame de Paris (1831)
Les personnages de Notre-Dame de Paris (1831)
Annalisa 8.9K vues
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018 par Librairie Martelle
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Top 100 Libraires Ensemble - Rentrée littéraire 2018
Les personnages et l'amour dans Notre-Dame de Paris par Annalisa
Les personnages et l'amour dans Notre-Dame de ParisLes personnages et l'amour dans Notre-Dame de Paris
Les personnages et l'amour dans Notre-Dame de Paris
Annalisa 1.6K vues
David foenkinos par Txaruka
David foenkinosDavid foenkinos
David foenkinos
Txaruka113 vues
Epreuve commentaire roman pour le Bac de Français par Bertrand Claudon
Epreuve commentaire roman pour le Bac de FrançaisEpreuve commentaire roman pour le Bac de Français
Epreuve commentaire roman pour le Bac de Français
Bertrand Claudon11.3K vues

Similaire à Les victorieuses

Georges Emmanuel Clancier par
Georges Emmanuel ClancierGeorges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel ClancierEPSILIM
2.8K vues26 diapositives
Femmes engagées par
Femmes engagéesFemmes engagées
Femmes engagéesTxaruka
3.1K vues32 diapositives
Femmes engagees par
Femmes engageesFemmes engagees
Femmes engageesAgurtzanegut
1.8K vues32 diapositives
Un livre un jour bic par
Un livre un jour bicUn livre un jour bic
Un livre un jour bicMazzariel
381 vues16 diapositives
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014 par
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014bibliothequeargancy
1.4K vues37 diapositives
Un livre un jour par
Un livre un jourUn livre un jour
Un livre un jourMazzariel
364 vues16 diapositives

Similaire à Les victorieuses(20)

Georges Emmanuel Clancier par EPSILIM
Georges Emmanuel ClancierGeorges Emmanuel Clancier
Georges Emmanuel Clancier
EPSILIM2.8K vues
Femmes engagées par Txaruka
Femmes engagéesFemmes engagées
Femmes engagées
Txaruka3.1K vues
Un livre un jour bic par Mazzariel
Un livre un jour bicUn livre un jour bic
Un livre un jour bic
Mazzariel381 vues
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014 par bibliothequeargancy
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014
Présentation des nouveautés- Portes ouvertes 3 octobre 2014
Un livre un jour par Mazzariel
Un livre un jourUn livre un jour
Un livre un jour
Mazzariel364 vues
Selection 2009-des-bibliothecaires par Francis Verger
Selection 2009-des-bibliothecairesSelection 2009-des-bibliothecaires
Selection 2009-des-bibliothecaires
Francis Verger5.9K vues
La cousine Bette par adilazh1
La cousine BetteLa cousine Bette
La cousine Bette
adilazh18.4K vues
Rentrée Littéraire 2016 : S'il n'en restait que 100 ! par FREDERIC DELBERT
Rentrée Littéraire 2016 : S'il n'en restait que 100 !Rentrée Littéraire 2016 : S'il n'en restait que 100 !
Rentrée Littéraire 2016 : S'il n'en restait que 100 !
FREDERIC DELBERT987 vues
Le Matricule des anges - Celui qui reste par toledoarchives
Le Matricule des anges - Celui qui resteLe Matricule des anges - Celui qui reste
Le Matricule des anges - Celui qui reste
toledoarchives4.1K vues
Écrivaines par Txaruka
ÉcrivainesÉcrivaines
Écrivaines
Txaruka150 vues
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques par mo_ment
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiquesChemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
Chemin faisant - Contes et pistes pédagogiques
mo_ment1.1K vues
Atelier lecture hugo par EPSILIM
Atelier lecture hugoAtelier lecture hugo
Atelier lecture hugo
EPSILIM5K vues

Plus de Txaruka

Julia Margaret Cameron par
Julia Margaret CameronJulia Margaret Cameron
Julia Margaret CameronTxaruka
70 vues20 diapositives
Julia Margaret Cameron par
Julia Margaret Cameron Julia Margaret Cameron
Julia Margaret Cameron Txaruka
5 vues20 diapositives
Un métier sérieux par
Un métier sérieuxUn métier sérieux
Un métier sérieuxTxaruka
18 vues22 diapositives
Un métier sérieux. par
Un métier sérieux.Un métier sérieux.
Un métier sérieux.Txaruka
16 vues10 diapositives
Artistes voyageuses par
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses Txaruka
96 vues32 diapositives
Artistes voyageuses par
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageusesTxaruka
32 vues20 diapositives

Plus de Txaruka(20)

Julia Margaret Cameron par Txaruka
Julia Margaret CameronJulia Margaret Cameron
Julia Margaret Cameron
Txaruka70 vues
Julia Margaret Cameron par Txaruka
Julia Margaret Cameron Julia Margaret Cameron
Julia Margaret Cameron
Txaruka5 vues
Un métier sérieux par Txaruka
Un métier sérieuxUn métier sérieux
Un métier sérieux
Txaruka18 vues
Un métier sérieux. par Txaruka
Un métier sérieux.Un métier sérieux.
Un métier sérieux.
Txaruka16 vues
Artistes voyageuses par Txaruka
Artistes voyageuses Artistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka96 vues
Artistes voyageuses par Txaruka
Artistes voyageusesArtistes voyageuses
Artistes voyageuses
Txaruka32 vues
Divertimento par Txaruka
DivertimentoDivertimento
Divertimento
Txaruka34 vues
L’île rouge par Txaruka
L’île rouge L’île rouge
L’île rouge
Txaruka58 vues
L’île rouge par Txaruka
L’île rouge L’île rouge
L’île rouge
Txaruka12 vues
Aya Takano par Txaruka
Aya TakanoAya Takano
Aya Takano
Txaruka84 vues
Palestine Hubert Haddad par Txaruka
Palestine Hubert HaddadPalestine Hubert Haddad
Palestine Hubert Haddad
Txaruka129 vues
Palestine par Txaruka
Palestine  Palestine
Palestine
Txaruka48 vues
Un silence par Txaruka
Un silenceUn silence
Un silence
Txaruka55 vues
Alicia H Puleo par Txaruka
  Alicia H Puleo   Alicia H Puleo
Alicia H Puleo
Txaruka124 vues
Je verrai toujours vos visages par Txaruka
Je verrai toujours vos visagesJe verrai toujours vos visages
Je verrai toujours vos visages
Txaruka59 vues
Édouard Louis par Txaruka
Édouard LouisÉdouard Louis
Édouard Louis
Txaruka71 vues
Les filles d’Olfa par Txaruka
Les filles d’Olfa Les filles d’Olfa
Les filles d’Olfa
Txaruka69 vues
Sur les chemins noirs par Txaruka
Sur les chemins noirsSur les chemins noirs
Sur les chemins noirs
Txaruka62 vues
Anne Guglielmetti par Txaruka
Anne GuglielmettiAnne Guglielmetti
Anne Guglielmetti
Txaruka62 vues
Un coup de maître par Txaruka
Un coup de maîtreUn coup de maître
Un coup de maître
Txaruka35 vues

Dernier

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 par
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23BenotGeorges3
6 vues17 diapositives
ONU.pdf par
ONU.pdfONU.pdf
ONU.pdfChristopheFontaine13
32 vues2 diapositives
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de... par
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...M2i Formation
8 vues36 diapositives
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2... par
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...BenotGeorges3
24 vues18 diapositives
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce... par
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...M2i Formation
50 vues55 diapositives
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx par
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptxFORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptx
FORMATION SUR LES PICTOGRAMMES DE SECURITE KKW.pptxKOUADIO WILLIAMS KOUAME
9 vues17 diapositives

Dernier(13)

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 par BenotGeorges3
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23
BenotGeorges36 vues
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de... par M2i Formation
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...
Formation M2i - Cadre réglementaire des IA Génératives : premiers éléments de...
M2i Formation8 vues
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2... par BenotGeorges3
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 13-11-23 (adapté au 2...
BenotGeorges324 vues
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce... par M2i Formation
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...
Formation M2i - Augmenter son impact en communication et en management grâce...
M2i Formation50 vues
Présentation de lancement SAE105 par JeanLucHusson
Présentation de lancement SAE105Présentation de lancement SAE105
Présentation de lancement SAE105
JeanLucHusson40 vues
Cours Audit General 2019 (1).prof tatouti .pdf par Abdelghani19
Cours Audit  General 2019 (1).prof tatouti .pdfCours Audit  General 2019 (1).prof tatouti .pdf
Cours Audit General 2019 (1).prof tatouti .pdf
Abdelghani197 vues
Newsletter SPW Agriculture en province de LIEGE du 28-11-23 par BenotGeorges3
Newsletter SPW Agriculture en province de LIEGE du 28-11-23Newsletter SPW Agriculture en province de LIEGE du 28-11-23
Newsletter SPW Agriculture en province de LIEGE du 28-11-23
BenotGeorges326 vues
MNGTCOUT PROJET 04112023.pptx par HAIDI2
MNGTCOUT PROJET 04112023.pptxMNGTCOUT PROJET 04112023.pptx
MNGTCOUT PROJET 04112023.pptx
HAIDI26 vues

Les victorieuses

  • 3.  Lætitia Colombani naît en 1976 ; sa mère est bibliothécaire . Après deux années de classe préparatoire Cinésup à Nantes, elle entre à l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière. Elle obtient son diplôme en 1998.  Elle écrit et réalise des courts-métrages, puis deux longs-métrages : À la folie... pas du tout (2002) avec Audrey Tautou, Samuel le Bihan et Isabelle Carré , puis Mes stars et moi (2008) avec Kad Merad et Catherine Deneuve.
  • 4.  Elle travaille aussi pour la scène et coécrit la comédie musicale Résiste en 2015 d’après les chansons de France Gall composées par Michel Berger.  Elle est également comédienne à la télévision et au cinéma, dans une douzaine de longs métrages, dont Cloclo de Florent Emilio Siri, sorti en 2012, et Fête de famille, de Cédric Kahn en 2019.
  • 5. Le 15 mai 2019, son deuxième roman, Les Victorieuses, est publié par les éditions Grasset. Dès sa parution, il s'est classé dans les meilleures ventes. L'intrigue se développe autour du Palais de la Femme à Paris.
  • 7.  Le palais de la Femme est un immeuble situé au 94 rue de Charonne dans le 11e arrondissement de Paris. Depuis 1926, c'est un établissement de l'Armée du salut destiné à l'accueil des jeunes filles et femmes seules. Le bâtiment est composé de 630 chambres  En 1910, les architectes Auguste Labussière et Célestin Longerey édifient pour la fondation Groupe des Maisons Ouvrières, financée discrètement par Madame Amicie Lebaudy, le nouveau bâtiment . C'est un hôtel populaire pour hommes célibataires, le premier du genre en France. Le foyer se vide en 1914, quand ces hommes célibataires sont mobilisés pour la Première Guerre mondiale. Le bâtiment se transforme alors en hôpital de guerre. Puis de 1919 à 1924, le ministère des Pensions y installe ses bureaux.  L'Armée du salut, via l'engagement des époux Blanche et Albin Peyron, décide alors d'acquérir le bâtiment et lance en janvier 1926 une grande campagne de souscription pour réunir la somme de onze millions de francs papier de l'époque nécessaire à l'achat . Les donateurs pourront avoir leur nom inscrit sur une plaque apposée sur la porte d'une des 630 chambres. Le Palais de la Femme est officiellement inauguré le 23 juin 1926.  Entre 2006 et 2009, le bâtiment subit une importante restauration.
  • 8.  À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression.  Pour l'aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d'y répondre.  Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d'une tasse de thé, d'une lettre à la Reine Elizabeth ou d'un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.  Près d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l'Armée du Salut en France, elle rêve d'offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais.  Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.
  • 11. Blanche est née le 8 mars 1867 à Lyon au, d'une mère écossaise, Mary Stuart, et d'un père français protestant, Napoléon Roussel. Le père de Blanche meurt le 8 juin 1878, alors qu'elle n'a que 11 ans. Son engagement commence à Glasgow, où elle rencontre « la Maréchale », Catherine Booth-Clibborn ; alors jeune mondaine de 17 ans, elle quitte tout pour s’enrôler dans l'Armée du salut en ayant pour objectif de venir en aide aux démunis, quelle que soit leur confession.
  • 12. Blanche Roussel se marie à Albin Peyron, et s'engage avec lui dans la lutte pour soutenir les défavorisés. Blanche Peyron acquiert par la suite le statut de capitaine dans l'Armée du salut. En 1925, elle parvient à réunir les fonds nécessaires pour acheter un grand hôtel de la rue de Charonne afin d’y loger des femmes dans la précarité. Ce qui sera nommé par la suite le Palais de la femme ouvre ses portes l'année suivante. Décédée à Paris le 21 mai 1933 (à 66 ans), elle est inhumée au château de Saint-Georges-les-Bains.
  • 13. En 1933, un établissement social de l'Armée du salut à Nîmes est désigné sous le nom de Villa Blanche- Peyron. La rue Albin-et-Blanche-Peyron à Nîmes lui rend hommage. La romancière Lætitia Colombani lui consacre un large portrait dans son roman Les victorieuses paru en mai 2019.
  • 15.  Après « La Tresse » qui s’est vendue à un million d’exemplaires, voici donc Laetitia Colombani dans cette délicate position, dont elle devrait sortir victorieuse, comme ses héroïnes.  L’histoire se déroule sur deux périodes, en 1925 et aujourd’hui, dans un lieu parisien, « Le Palais de la femme », et au sein d’une association, « L’Armée du salut ».  Comme elle l’avait fait dans son précédent livre, elle nous embarque dans d’autres vies que les nôtres.  Lorsque Blanche Peyron, portée par sa mission, celle d’aider les femmes en détresse, s’est battue pour ouvrir ce palais de la femme, elle ne se doutait peut-être pas que près de cent ans plus tard, il y aurait toujours des femmes avec leurs enfants dans la rue, des femmes pourchassées par leurs maris violents, des femmes fuyant leur pays et qu’en 2019 ce refuge afficherait toujours complet.
  • 16.  Parallèlement à cette situation historique et politique, Laetitia Colombani explore aussi une sphère plus intime, le burn out.  Alors que Solène a suivi un parcours sans faute, qu’elle est devenue avocate comme ses parents le désiraient, un chagrin d’amour et le suicide d’un de ses clients vont avoir raison de ses nerfs.  Trop de travail, trop de tensions, trop de désespoir. Comme Blanche, en 1925, Solène va trouver un sens à sa vie en essayant d’aider des femmes infiniment plus démunies qu’elle.  Ce roman est fait du même bois que « La Tresse », mais Laetitia Colombani a su se rester fidèle sans se plagier.  Et elle pourrait bien renouveler son exploit précédent et faire de ses « Victorieuses » le livre de l’été. On l a lu
  • 17. Babelio  J'avais lu La tresse, roman que j'avais apprécié pour son sujet et la place de la femme dans diverses parties du monde. Dans Les Victorieuses, j'ai retrouvé le style propret et facile à lire de Laetitia Colombani, mais j'ai surtout découvert l'histoire incroyable d'une femme du siècle dernier.  Blanche Peyron, une détermination indéfectible et une vie tournée vers les autres, depuis son plus jeune âge, vers les plus démunis, puis surtout vers les femmes. Elle serait la créatrice de l'Armée de Salut en France, et aurait surtout permis l'ouverture du Palais de la femme à Paris dans les années 20.  J'ai vécu à Paris et je n'avais jamais entendu parler de ce monument dédié à l'accueil des femmes en grandes difficultés.  Bien sûr, derrière l'auteure, il y a la scénariste réalisatrice, et je parie que ce livre sera adapté au cinéma, ce qui ne serait pas pour me déplaire selon le casting !
  • 18. Je ne m'attendais pas à être touchée par ce roman au point de verser des larmes d'émotion parfois !! Les lieux sont chargés de l'énergie et de l'histoire de ceux qui nous y ont précédé. Le "palais des femmes" recueillent toutes celles qui ont subi la violence, le rejet, la rupture. Ce palais existe grâce à l'audace et au combat de Blanche, une engagée de l'armée du Salut, qui jamais n'a renoncé. Solene, avocate, quelques années plus tard, trouvera au Palais une seconde chance, une rennaissance. Ce roman nous invite tous à trouver quelle pourrait être notre "part", celle que nous aurons à faire, à l'instar du colibri qui n'eteindra jamais l'incendie seul, mais qui au moins aura fait sa part en transportant l'eau dans don bec minuscule. Roman rempli de poésie et de justesse !! Sens Critique
  • 19.  1. Une plongée dans l'histoire du Palais de la femme Depuis 1926, cet établissement de l’Armée du Salut accueille des jeunes filles et femmes seules, de toutes origines, de toutes nationalités.  2. La force cinématographique du texte Lætitia Colombani est réalisatrice, scénariste et actrice, le cinéma est sa culture, sa narration en est imprégnée.  3. Le grand destin de Blanche Peyron Son nom ne vous dit rien. Car Blanche Peyron (1867- 1933) fait partie des oubliées de l'Histoire. « Une femme qui s'est battue pour que d'autres femmes aient un toit. Le parisien