Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
/ 7 décembre 2012          13  Pages spéciales  MorbihanProduire autrement, nouveau défipour gagner en autonomieIdéa, Nova...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Produire autrement, nouveau défi pour gagner en autonomie

271 vues

Publié le

Les groupes de développement du Morbihan muent. L'AEI est un cap que dessine l'Union des GVA.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Produire autrement, nouveau défi pour gagner en autonomie

  1. 1. / 7 décembre 2012 13 Pages spéciales MorbihanProduire autrement, nouveau défipour gagner en autonomieIdéa, Novagri... Les groupesde développement agricole duMorbihan muent.Sous les habits neufsde leur modernisation,le sens du collectif demeure,au service de projets,de formations, dactionset dinnovations.Et lAEI est un capque dessine l’Union des GVA.On attendait Michel Griffon, le créateurde lAEI pour en parler, mais ce nestquun message enregistré qui aura étédiffusé à lassemblée réunie au siègedu Crédit Agricole du Morbihan pourlAG de lUDGVA, mardi dernier. Car sile papa de lAEI venait dêtre retenu parStéphane Le Foll, ministre de lagri- Avec Eric Touzard, à gauche, Gilles Chauviet, agriculteur à Moyet dans la Sarthe a témoigné deculture, cétait pour y défendre dans son expérience en groupe sur lAEI.la loi "une formule contractuelle quiredonnerait aux agriculteurs la liberté Du confort à la responsabilité labour. Une somme de compétences etdentreprendre ce que leur empêche et lautonomie cétait valorisant. Dès quon buttait, onlempilement réglementaire actuel". A Cest par la preuve que Gilles Chauviet, invitait un chercheur. Non pas pour unsuivre... agriculteur à Moyet dans la Sarthe, cours magistral mais pour répondre àMais pendant ce temps, à Vannes, ancien président de lunion des Geda de nos questions", raconte -t-il . De retourGilles Chauviet, a témoigné concrète- ce département est venu faire part de sur leurs exploitations, les membres dument de son engagement dans lAEI. son expérience. Alors pourquoi changer groupe continuent, essaient, échangentCar le concept gène aux entournures. pour lAEI ? "Parce quon avait délégué et travaillent en intergroupe. "Cela nous"On nous dit souvent, comment peut savoirs et compétences à nos techni- permet de corriger, davoir de meilleurson être écologique et intensif ?", pointe ciens. On était dans le confort. En cas de résultats". Et sil nest pas question deun responsable de GVA depuis la salle. problème, on les appelait. Javais lim- faire nimporte quoi, "on ne sinterditUn semblant de paradoxe qui pourrait pression de ne plus être quun exécu- rien. Jessaye dutiliser des processusexpliquer le retard à lallumage dont tant". Une situation inconfortable pour plus vertueux mais, si je ny arrive pas,souffre lAEI dans le Morbihan. "On cet éleveur laitier en Gaec, avec porcs je peux garder un passage chimique.navance pas aussi vite que les autres", et volailles de Loué. "Avant on avait des Lintérêt, cest la mixité du travail".constate, à regret, Eric Touzard, pré- groupes thématiques ; lait...cultures.... Changer de pratiques demandera dusident de lUDGVA sur cette manière de Or, chaque acte de production est lié à temps : "peut être 10 ou 15 ans pour"produire autrement dont il faut que les un autre, on a décloisonné, cela nous a faire 10 quintaux de plus, et une deu-agriculteurs soient les acteurs". Une fait travailler sur tout un tas de choses. xième récolte avec linter-culture, ennouvelle façon de faire pourtant "por- On a appelé notre réseau Trame, bâti nourrissant le sol et non plus la planteteuse despoir, car au travers de cette une formation. On sest redécouvert pour que lécosystème fonctionne bien.démarche centrée sur lagronomie, on dans nos métiers, limportant étant de Pas pour produire plus, plus grand maisredonne de lautonomie", estime Nicole trouver des solutions à nos problèmes. bien, avec ce que lon a".Le Peih, président de lUDGVA. Il y a Certains avaient trouvé des choses,donc urgence à convaincre. pratiquaient depuis 20 ans le non Claire Le Clève

×