Circuit 9 :Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un          territoire pour la clientèle
Résumé
Circuit 9 Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèleenfants-famillesProblématique de ...
Sophie Gire, directriceOffice de Tourisme Chalaronne CentrePlace du Champ de Foire01400 CHATILLON-SUR-CHALARONNETEL : 04 7...
Atelier(guide d’animation)
Circuit 9 : Atelier Les Aventures jeu Fifrelin                   Jeudi 30 Septembre 2010 : Journée terrainObjectif de l’at...
aborder ? Quels aménagements, équipements (tournés vers l’avenir), innovation, programmation,évènements mettre en place ?A...
Les Aventures Jeux en 2008 : où ?                                Fifrelin et le messageEn 2009, Fifrelin connait          ...
Les Aventures Jeux en 2008 : pour qui ?
Les Aventures Jeux en 2008 :             comment, avec qui ?Avec l’aide d’un réseau d’experts :                 Chantal GU...
Les 4 mots « clés » de l’innovationLA CREATIVITE :  dans la formulation des scénarios, par les groupes de travail        ...
Les 4 mots « clés » de l’innovationLA FORMATIONAvec l’aide de professionnels dans le cadre de journées de formation :- Sur...
Les 4 mots « clés » de l’innovationLE PROFESSIONNALISME :De nombreux tests,Des supports de qualité…..
Les 4 mots « clés » de l’innovationLA PRISE DE RISQUE :    de le part de l’ensemble des financeurs   La communauté d’agglo...
Au niveau économique : Allongement des saisons                     Au niveau social : Participatif par l’implication de ...
 Une mise en commercialisation :                 01/07/08 Un objectif de vente sur l’année 1 :                   1200 jeux
   2 283 Aventures Jeux de Fifrelin vendues en 14 mois.    389 Zanimo’balades vendues en 8 semaines.   + de 13 000 per...
Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
CIRCUIT 9                                 LES AVENTURES DE JEU DE FIFRELIN            LA STRATEGIE DUN TERRITOIRE POUR LA ...
(www.aupaysdefifrelin.fr). Cette action concerne six communes et a obtenu le « Trophée del’Innovation 2008 ». Pour mieux a...
- Développer l’aspect critique (important pour le projet)- Communiquer autrement pour valoriser le territoire : la premièr...
GROUPE DE TRAVAIL DE L’APRES – MIDI :Problématique : Comment faire vivre et évoluer une démarche singulière à l’échelle d’...
laventure avec un parcours en vélo et via la mallette du « petit explorateur ». Laspect sportif pourraitaussi être envisag...
Synthèse(rédigée par le territoire d’accueil)
Circuit 9                                             Problématique de la journée :Les Aventures Jeux de Fifrelin : la str...
unanimement le positionnement du jeu dans une logique de           développement territorial, une conjoncture favorable li...
•   Les familles : en les intégrant davantage dans le jeu, peut-           être en leur donnant un rôle particulier à teni...
facteur humain.                            Impliquer davantage les acteurs du territoire et la population locale          ...
Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle - UE2010
Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle - UE2010
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle - UE2010

1 263 vues

Publié le

Visite de terrain n°8 : Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle - UE2010

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 263
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle - UE2010

  1. 1. Circuit 9 :Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèle
  2. 2. Résumé
  3. 3. Circuit 9 Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie d’un territoire pour la clientèleenfants-famillesProblématique de la journée :Comment faire vivre et évoluer une démarche singulière à l’échelle d’un territoire ?Matinée :Accueil autour d’un café par Patrice Morandas, président de la Communauté de communes deChalaronne Centre et Sophie Gire, directrice de l’Office de Tourisme de Chalaronne Centre.A partir des aventures-jeux de Fifrelin, offre destinée aux enfants et aux familles, les participantsseront invités à découvrir la démarche de territoire avec une mise en situation et une aventureinsolite à vivre ! Intrigues, énigmes, investigations feront partie de la mission ! (visite par groupe de5)Présentation de la démarche du Bassin de Bourg-en-Bresse à destination des familles par VéroniqueGuillot, chargée de mission tourisme et loisirs du Syndicat mixte Cap 3B et Bruno Tamaillon- Tam’sConsultants, créateur du concept. Sophie Gire expliquera son action pour sensibiliser les prestatairesdu territoire de Chalaronne Centre avec l’exemple de Christian Bidard, chef cuisinier, proposant descours de cuisine en famille à l’Abergement-Clémenciat, dans son restaurant Le Saint Lazare !Déjeuner :Un déjeuner à jouer sous forme de déambulation gustative et ludique. Des thèmes fortsreprésentatifs du territoire, des ambiances scénarisées, des mets sucrés, salés, à pêcher, … un kit dedégustation, des énigmes, des bons points,… un déjeuner inattendu et abracadabrant à Châtillon-sur-Chalaronne. Repas préparé par Christian Bidard, Restaurant le St Lazare – 01400 – L’Abergement-ClémenciaAprès-midi :Les participants seront amenés à participer à un atelier de créativité de deux heures, sur place.Vous avez découvert ce matin Chatillon-sur-Chalaronne, cité médiévale de caractère, en suivantl’Aventure-jeu Fifrelin. Vous avez été, le temps de cette découverte, un détective confronté à desintrigues, des énigmes, qui ont nécessité de votre part des investigations afin de réussir votreenquête. Vous avez vécu, comme de nombreuses familles avec enfants avant vous, une aventure quenous espérons passionnante. Cette prestation n’a pu être mise en place qu’avec la participation des socio-professionnels et desacteurs du développement touristique du territoire.Cette proposition de découverte doit nécessairement évoluer, se renouveler, se transformer pourcontinuer à intéresser les différentes clientèles familiales accueillies.La cité s’interroge sur les directions à prendre pour réaliser ces évolutions et imaginer dèsaujourd’hui les produits de demain.Animateur : Bruno Jan, Rhône Alpes Tourisme ;Rapporteur : Nathalie Blivet, directrice Fédération régionale des pays d’Accueil Touristique deBretagne ;Secrétaire de séance : Marie France Maupomé, Source.A lissue des ateliers de laprès-midi, tous les groupes se retrouveront à 17h30 au Parc des Oiseaux(Villars-les-Dombes), pour une représentation du spectacle doiseaux en vol, suivi dun apéritif (sousréserve de conditions climatiques favorables).La préparation de ce circuit a été coordonnée par : 1
  4. 4. Sophie Gire, directriceOffice de Tourisme Chalaronne CentrePlace du Champ de Foire01400 CHATILLON-SUR-CHALARONNETEL : 04 74 55 39 71sophiegire.otchatillon@orange.frwww.tourisme-en-dombes.orgVéronique Guillot, chargée de mission tourismevguillot@cap3b.frTEL : 04 74 47 25 05Syndicat Mixte Cap3b102, Bd E. Herriot01000 Bourg-en-Bressewww.aupaysdefifrelin.frAvec l’appui de Aude-Line Michaille,Office de tourisme Pays de Cerdon-Vallée de l’Ain10, place Xavier Bichat – 01450 PONCINTEL 04 74 37 23 14officedetourisme@cc-vallee-ain.fr 2
  5. 5. Atelier(guide d’animation)
  6. 6. Circuit 9 : Atelier Les Aventures jeu Fifrelin Jeudi 30 Septembre 2010 : Journée terrainObjectif de l’atelier de l’après-midiVous avez découvert ce matin Chatillon-sur –Chalaronne, cité médiévale de caractère, en suivantl’Aventure-jeu Fifrelin. Vous avez été, le temps de cette découverte, , un détective confronté à desintrigues, des énigmes, qui ont nécessité de votre part des investigations afin de réussir votreenquête. Vous avez vécu, comme de nombreuses familles avec enfants avant vous, une aventureque nous espérons avoir été passionnante. Cette prestation n’a pu être mise en place qu’avec la participation des socio-professionnels et desacteurs du développement touristique du territoire.Cette proposition de découverte doit nécessairement évoluer, se renouveler, se transformer pourcontinuer à intéresser les différentes clientèles familiales accueilliesLa cité s’interroge sur les directions à prendre pour réaliser ces évolutions et imaginer dèsaujourd’hui les produits de demain.Déroulé Il s’agit pour vous de travailler sur deux temps : - le premier consiste à confronter le site, son existant et son potentiel avec les problématiques telles qu’elles vous ont été présentées dans la matinée, en formulant le plus simplement possible le problème et ses données ; - le second doit vous conduire à imaginer des pistes de solutions possibles, pour permettre de répondre aux questions posées y compris en proposant des réponses décalées, apparemment singulières voire incongrues.Afin de vous guider dans votre réflexion créative, voici 3 questions ordonnées auxquelles nousvous invitons à répondreQ1 - Comment s’expriment et se formulent concrètement les problématiques pour la cité en lienavec son territoire ? Quels sont ses atouts et ses contraintes, ses forces et ses faiblesses ?Q2 - Comment imaginez-vous les réponses possibles pour faire évoluer, renouveler, transformer leproduit existant afin de poursuivre le développement de la destination touristique en cohérenceavec son positionnement enfant famille? Comment rendre le produit plus dynamique, plusattractif ? Quel positionnement singulier adopter ? Comment favoriser la fréquentation de la citéaux quatre saisons ? Par les mêmes clientèles ou des clientèles différentes ? Quelles thématiques
  7. 7. aborder ? Quels aménagements, équipements (tournés vers l’avenir), innovation, programmation,évènements mettre en place ?A partir de l’exemple des balades sur le territoire, vous travaillerez à l’élaboration du « carnet debord » à destination des socio-professionnels et des acteurs du développement touristique duterritoire pour les cinq prochaines années.En groupe de travail par thématique et au regard des éléments fournis (attentes des familles,potentialités du territoire,…) vous aborderez, en produisant des « bonnes idées » et des « bonstuyaux », les trois thématiques suivantes : - Rire, s’amuser, faire la fête, - Accueillir, recevoir (manger, dormir), - Découvrir, s’émouvoir, comprendre, l’Histoire, le patrimoine et les savoir-faire … Les réponses peuvent s’exprimer en termes de positionnement, d’aménagements, d’équipements, d’évènements, de prestations, de services,… sans obligatoirement se focaliser sur des activités touristiques Vous pouvez également, si vous en avez l’idée, mentionner les répercussions sur l’organisation voir sur les métiers.Q3 - Comment formulez-vous les réponses imaginées pour les communiquer de manièrecompréhensible aux acteurs et décideurs concernés? C’est en fait le rendu de vos travaux, tel que vous souhaitez le communiquer.Quelques règles • Ne vous éparpillez pas. Vous avez une idée, poussez la jusqu’au bout, y compris jusqu’à l’absurde. • Soyez simple et synthétique. • Lâchez-vous (rêvez et laissez rire), écoutez les autres (laissez dire et soyez curieux). • Vous êtes en panne d’idées, faite appels aux « animateurs volants »
  8. 8. Les Aventures Jeux en 2008 : où ? Fifrelin et le messageEn 2009, Fifrelin connait des pierres la musique Fifrelin sauve la planète Apol 2 Fifrelin, détective de la Fifrelin, maître de l’eau cité médiévale En projet
  9. 9. Les Aventures Jeux en 2008 : pour qui ?
  10. 10. Les Aventures Jeux en 2008 : comment, avec qui ?Avec l’aide d’un réseau d’experts : Chantal GUYOT Bruno TAMAILLON
  11. 11. Les 4 mots « clés » de l’innovationLA CREATIVITE : dans la formulation des scénarios, par les groupes de travail constitués par les O.T.S.I. Avec l’aide des différents illustrateurs
  12. 12. Les 4 mots « clés » de l’innovationLA FORMATIONAvec l’aide de professionnels dans le cadre de journées de formation :- Sur site avec Quai des Ludes- En déplacement sur Lyon
  13. 13. Les 4 mots « clés » de l’innovationLE PROFESSIONNALISME :De nombreux tests,Des supports de qualité…..
  14. 14. Les 4 mots « clés » de l’innovationLA PRISE DE RISQUE : de le part de l’ensemble des financeurs La communauté d’agglomération de Bourg-en-Bresse Les communautés de communes de : Chalaronne Centre, Treffort-en-Revermont, Bugey-Vallée de l’Ain, Bresse-Dombes-Sud Revermont, La Vallière, Montrevel-en-Bresse, Bords de Veyle, Pont-d’Ain-Priay-Varambon,
  15. 15. Au niveau économique : Allongement des saisons Au niveau social : Participatif par l’implication de nombreux acteurs locauxdans la création des scénarios Rencontre avec les locaux Réappropriation de « son territoire » Au niveau environnemental : Découverte douce Prise en compte des ressources locales : naturelles,historiques et humaines
  16. 16.  Une mise en commercialisation : 01/07/08 Un objectif de vente sur l’année 1 : 1200 jeux
  17. 17.  2 283 Aventures Jeux de Fifrelin vendues en 14 mois. 389 Zanimo’balades vendues en 8 semaines. + de 13 000 personnes ont joué autour de Bourg-en-Bresse. Soit 19 000 € de retombées économiques directes et +de 40 000 € de retombées économiques indirectes. (Repas, boissons, souvenirs : 17,10 € par famille selon une étude quantitative réalisée en Juillet-Août 2009 sur le territoire de l’Office de Tourisme de Chalaronne Centre) Provenance des consommateurs : 38 % des habitants du territoire 22 % des habitants du département 20 % des excursionnistes des départements limitrophes 20 % des touristes en séjour En fonction des jeux l’âge moyen des enfants varie entre 7 à 13 ans et 6 à 9 ans.
  18. 18. Compte-rendu(rédigé par le secrétaire de séance)
  19. 19. CIRCUIT 9 LES AVENTURES DE JEU DE FIFRELIN LA STRATEGIE DUN TERRITOIRE POUR LA CLIENTELE ENFANTS FAMILLES - Animateur de séance : Bruno Jan, Rhône Alpes Tourisme - Rapporteur : Nathalie Blivet, directrice de la fédération régionale des Pays dAccueil Touristique de Bretagne - Secrétaire de séance : Marie France Maupomé, Source .---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------« Châtillon a su tourner les pages sans pour autant arracher celles de l’histoire… »Patrice Morandas – Président de la Communauté de communes- PRESENTATION CONTEXTE/SITE : Historique du développement touristique sur Châtillon/Chalaronne (5000hab).- Une Communauté de Communes créée en janvier 2004 avec 12 communes soit 12000 habitants.- Une compétence Environnement et développement durable.- Une délégation communautaire du Tourisme avec un assistant. Actions touristiques de la Communauté de commune.- Un schéma local de développement touristique.- La Route de la Dombes.- Les circuits pédestres sur le thème des Etangs de la Dombes.- Les fiches actions pour six ans : - une offre enfants /familles.-Une stratégie de Tourisme d’affaires.- Le développement des activités de pleine nature dont les déplacements doux.On souligne une attention particulière pour l’accueil des enfants et des familles à travers diversesactivités telles que « la Ronde des mots », « Jeunes balades pour petites jambes », « Cap’ ou pas cap’ »(accompagné d’un mini dépliant pour enfants) ainsi que « Les Aventures jeux de Fifrelin »
  20. 20. (www.aupaysdefifrelin.fr). Cette action concerne six communes et a obtenu le « Trophée del’Innovation 2008 ». Pour mieux analyser les actions, il est proposé à notre groupe une mise ensituation par équipe d’une durée d’1 h 15 environ.Visite de terrain en équipe de cinq personnes :Cette aventure permet une découverte dynamique de la ville grâce à des énigmes, des jeux et surtout aumoyen de quelques outils d’investigation et de recherche rassemblés dans un petit sac dit « sacaventure » vendu aux familles : plan de la ville, loupe, mètre, ficelle etc. Cette activité rassemble à lafois les caractéristiques d’un jeu de piste, d’une enquête policière et d’une chasse au trésor.Bilan et analyse de l’activité avec Véronique Guillot (chargée de mission Tourisme etLoisirs à Cap 3B et Bruno Tamaillon (Tam’s consultant) créateur du concept.(Origine et démarche : 2008/2009 : cinq sites)Quatre Mots -clés dans la démarche de création :- la créativité : un travail avec les structures locales, les associations, « c’est important pour la vie duproduit que les gens participent ».- la formation : deux journées avec des professionnels (« Quai des Ludes « à Lyon.).- le professionnalisme : des tests nombreux, des supports de qualité.- la prise de risques : « c’est un territoire où les élus prennent des risques et c’est positif. ».Le choix du développement durable est notable au niveau des jeux avec :- au niveau économique : l’augmentation de la saisonnalité- au niveau social : le participatif avec les locaux- au niveau environnemental une découverte douceLes jeux proposés visant un public local sont proposés toute l’année.Quelques chiffres sur la fréquentation :- 38 % sont des habitants du Territoire- 22 % du département- 20 % des limitrophes avec excursionnistes- 20 % des touristes en séjours.Et après, quelles démarches à suivre ? :- Augmenter la couverture des actions sur le territoire (pour les neuf communes répondant au concept« les Z’ animaux- balades »).
  21. 21. - Développer l’aspect critique (important pour le projet)- Communiquer autrement pour valoriser le territoire : la première BD multimédia « la cavalière aumanteau rouge » : une aventure incroyable au Pays de Bourg en Bresse vient de paraître.A noter également qu’actuellement, il y a une demande très forte de participation à la création denouveaux outils de la part des acteurs locaux.Intervention de Bruno Tamaillon (tam’s.fr) : Créer un jeu pour les familles, un rôle social duTourisme :* Le constat a été fait que les enfants se trouvaient en général dans des jeux trop scolaires, d’où lanécessité de développer un objectif BONHEUR ! C’est un besoin sociétal, un objectif deressourcement, de réparation.* 42 % des Français aimeraient avoir plus d’activités en famille.* le temps du jeu c’est un autre monde, un autre temps, une occasion de rêver à un autre univers. Jouerensemble dans une famille c’est se découvrir, se mesurer aux autres. Les familles ressortent plus forteset plus unies de ces expériences. Le jeu casse les codes habituels, il est un médiateur entre lesgénérations. Jouer c’est apprendre à perdre.* c’est une offre positionnée dans le développement durable.Un court débat a permis de répondre à quelques questions concernant cette activité : tut d’abord àpropos d’une récompense éventuelle pour les gagnants de l’Aventure, c’est la réussite finale elle-mêmequi est une récompense et cest un choix que lon peut qualifier déthique. S’est aussi posée la questiondu renvoi des clientèles entre les différents sites des « Aventures », cela ne semble pas être unedifficulté car le Territoire bénéficie d’une forte expérience de réseau . Il apparaît d’autre part, que parrapport à d’autres expériences de jeux dans d’autres régions, « Fifrelin » ait plus de réussite pour desraisons de marketing, d’atout ludique mais aussi pour des raisons liées aux relations humaines et auxcontacts.Sophie GIRE insiste sur l’importance des activités pratiques, dynamiques et encadrées pour les enfantstelles que celles proposées dans le produit « CAP ‘ OU PAS CAP’ » : ateliers de pâtisserie, baladesanimées avec livret, pêche animée, ateliers d’art avec les artisans (dorures sur bois par exemple),ateliers de cuisine encadrés par Christian Bidard traiteur installé sur le territoire. Autant d’activitésmettant en relation les participants et les acteurs du territoire.Le temps du repas « animé et déjanté » : une découverte en équipe et déambulatoiredu Patrimoine gastronomique mais aussi artisanal et historique du territoire !Une approche sensorielle voire sensible à travers des ateliers surprenant alliant la gastronomie,lhistoire locale,la botanique, lenvironnement etc., beaucoup de « ludicité » et des émotions garanties ;Une grande place a été donnée aux ambiances visuelles , sonores . Les dégustations ont été préparéespar Christian Bidard. Une démarche nécessitant la participation et l’implication de nombreuxbénévoles.
  22. 22. GROUPE DE TRAVAIL DE L’APRES – MIDI :Problématique : Comment faire vivre et évoluer une démarche singulière à l’échelle d’un territoire ?Pour faciliter la réflexion, chaque équipe sest vue attribuer un plan de travail très structuré et deux documents« petit carnet de bord des acteurs du tourisme » et « Tourisme et loisirs enfants famille ».- Premier temps : analyse en groupe suite aux différentes questions sur les « Aventures Fifrelin ».- Deuxième temps : propositions de réponses et de solutions face aux questions posées.- Troisième temps : réflexions et propositions sur l’évolution du produit autour de grands axes ; le Festif, le Patrimoine, la Pédagogie et les supports d’accueil et de réception.Ensuite intervient la restitution de chaque équipe et une courte synthèse par rapport à la démarchedinnovation, synthèse réalisée par Nathalie Blivet (directrice de la Fédération régionale des PaysdAccueil touristique de Bretagne.), rapporteur de la journée.Les points essentiels évoqués par les groupes :En termes de bilan, les participants reconnaissent unanimement le positionnement du jeu dans unelogique de développement territorial. Ils soulignent une conjoncture favorable liée aux relations entreles acteurs et à leur participation en amont dans la mise en place du projet. Quelques points négatifssont évoqués concernant la facilité du jeu par rapport à la tranche dâge prévue, le manque deprogression, le manque de caractère ludique, le problème de l accessibilité et surtout celui du final .Des questions et des propositions: par rapport à laspect ludique, il a été évoquée lidée d’intégrer despôles de jeux sur lenvironnement positionnés sur le parcours, de développer le lien entre laconnaissance et le ludique. Aussi, la mise en accessibilité nécessite une prise en compte et dessolutions à inventer à court terme, car cest aussi se donner la possibilité délargir la gamme de produitset d’accueillir de nouveaux publics. Les habitants sont-ils impliqués dans le jeu ? Sinon comment fairepour créer du lien et dynamiser le jeu?A lunanimité les participants proposent un élargissement de la gamme de produits en visant des ciblesde clientèles plus diversifiées qui permettraient détendre la saison et dimpliquer davantage leterritoire:1- les groupes denfants en déclinant les scolaires, les centres de vacances, les CLSH avec despossibilités nombreuses de thématiques liées à la richesse du territoire ( le jardin , la botanique, le goût,les explorateurs , le moyen âge, le voyage , la nature etc.) et positionnables à différentes saisons. Peut-être peut-on aussi envisager laccueil de classes de découverte sur des thèmes tels que l’environnement,le développement durable, le patrimoine, les classes artistiques. Ces nouvelles clientèles engendrent denouveaux partenariats avec le monde de l’éducation et des loisirs et donc limplication dans la créationde nouveaux supports et de nouvelles formes daccueil.2- les adolescents: un public difficilement motivé par les activités proposées actuellement:propositions pour cette tranche dâge de week-end nocturnes ou quatre week-end autour du jeu selonles saisons. Pourquoi ne pas faire organiser ces événements par les locaux eux-mêmes?3- les familles : en les intégrant davantage dans le jeu, peut-être en leur donnant un rôle particulier àtenir, en transformant le jeu en événementiel sur un week-end ce qui permettrait de garder le public surplace et donc dimpliquer la restauration et les hébergeurs. En donnant une dimension sportive à
  23. 23. laventure avec un parcours en vélo et via la mallette du « petit explorateur ». Laspect sportif pourraitaussi être envisagé pour dautres activités que le vélo telles que le cheval, le roller etc.4-des séminaires: pour valoriser la gastronomie, lartisanat dart, le patrimoine historique etenvironnemental,sous forme dateliers par exemple, en impliquant des artisans.5- le public étranger:par la traduction du jeu et son adaptation..Sur le plan de la communication et de laccueil : une cohérence « Fifrelin » est à développer surlensemble du territoire en mettant en lien les cinq circuits avec par exemple un grand puzzle final, enproposant un menu « Fifrelin », en créant un petit film documentaire, en proposant un réelaccompagnement des familles au final donc en renforçant le facteur humain. Possibilité d’intégrerdavantage les populations locales aux jeux sur les sites, les artisans.La recherche dun label, d’une démarche « qualité » semblerait être un facteur potentiel derassemblement, d’engagement et de cohésion territoriale.La synthèse de ces réflexions met en évidence , au regard de la démarche dinnovation, des réussitesindéniables par rapport au test et à la participation des acteurs mais on relève la nécessité de communiquerautrement, de crédibiliser davantage le projet .L’importance du facteur humain déjà bien pris en compte est à renforcer, des outils sont à mettre en place pourévaluer les retombées directes.
  24. 24. Synthèse(rédigée par le territoire d’accueil)
  25. 25. Circuit 9 Problématique de la journée :Les Aventures Jeux de Fifrelin : la stratégie Comment faire vivre et évoluer une démarched’un territoire pour la clientèle enfants- singulière à l’échelle d’un territoire ?famillesLes objectifs de l’atelier Vous avez découvert ce matin Chatillon-sur-Chalaronne, cité médiévale de caractère, en suivant l’Aventure-jeu Fifrelin. Vous avez été, le temps de cette découverte, un détective confronté à des intrigues, des énigmes, qui ont nécessité de votre part des investigations afin de réussir votre enquête. Vous avez vécu, comme de nombreuses familles avec enfants avant vous, une aventure que nous espérons avoir été passionnante. Cette prestation n’a pu être mise en place qu’avec la participation des socio-professionnels et des acteurs du développement touristique du territoire. Cette proposition de découverte doit nécessairement évoluer, se renouveler, se transformer pour continuer à intéresser les différentes clientèles familiales accueillies. La cité s’interroge sur les directions à prendre pour réaliser ces évolutions et imaginer dès aujourd’hui les produits de demain.Les pistes dégagées Bilan En termes de bilan, les participants reconnaissent
  26. 26. unanimement le positionnement du jeu dans une logique de développement territorial, une conjoncture favorable liée aux relations entre les acteurs et à leur participation en amont dans la mise en place du projet. Quelques points négatifs concernant la facilité du jeu par rapport à la tranche dâge prévue, le manque de progression, le manque de ludicité, le problème de laccessibilité et surtout celui du final, ont été soulevés. La synthèse des réflexions met en évidence, au regard de la démarche dinnovation, des réussites indéniables dans les phases 1 et 2 en particulier par rapport au test et à la participation des acteurs, mais avec la nécessité de communiquer autrement, de crédibiliser davantage le projet.Elargir la gamme de produits en visant des cibles de clientèles plusdiversifiées, qui permettraient détendre la saison • Les groupes denfants : scolaires, centres de vacances, CLSH… avec des possibilités nombreuses de thématiques liées à la richesse du territoire (le jardin, la botanique, le goût, les explorateurs et Commerson, le moyen-âge, le voyage, la nature...) et positionnables à différentes saisons. Peut-être peut-on aussi envisager laccueil de classes de découverte sur des thèmes tels que lenvironnement, le développement durable, le patrimoine, classes artistiques. Ces nouvelles clientèles engendrent de nouveaux partenariats avec le monde de léducation, des loisirs... et donc limplication dans la création de nouveaux supports et de nouvelles formes daccueil. • Les adolescents : un public difficilement motivé par les activités proposées actuellement. Propositions pour cette tranche dâge de week-ends nocturnes ou 4 week-ends autour du jeu selon les saisons. Pourquoi ne pas faire organiser ces événementiels par les locaux eux-mêmes ?
  27. 27. • Les familles : en les intégrant davantage dans le jeu, peut- être en leur donnant un rôle particulier à tenir, en transformant le jeu en événementiel sur un week-end, ce qui permettrait de garder le public sur place, donc dimpliquer la restauration et les hébergeurs, en donnant une dimension sportive à laventure avec un parcours en vélo et la mallette du « petit explorateur ». Laspect sportif pourrait être aussi envisagé pour dautres activités que le vélo telles que le cheval, le roller... • La cible séminaires : pour valoriser la gastronomie, lartisanat dart, le patrimoine historique et environnemental, sous forme dateliers par exemple, en impliquant des artisans. • Le public étranger : par la traduction du jeu, son adaptation... • De manière générale, améliorer l’accessibilité : laccessibilité nécessite une prise en compte et des solutions à inventer à court terme, car cest aussi se donner la possibilité délargir la gamme de produits et accueillir de nouveaux publics. • En réponse aux points négatifs, aller vers plus de ludicité : a été évoquée lidée dintégrer des pôles de jeux sur lenvironnement par exemple, positionnés sur le parcours, de développer le lien entre la connaissance et le ludique.S’appuyer sur Fifrelin pour une communication et un accueilcohérents à l’échelle du territoire • Mettre en lien les cinq circuits existants, par exemple par un grand puzzle final. • Proposer un menu « Fifrelin ». • Créer un petit film documentaire, en proposant un réel accompagnement des familles au final donc en renforçant le
  28. 28. facteur humain. Impliquer davantage les acteurs du territoire et la population locale • L’importance du facteur humain déjà bien prise en compte est à renforcer, des outils à mettre en place pour évaluer les retombées directes... • Les impliquer dans les jeux, sur les sites visités… pour créer du lien et dynamiser le jeu. • La recherche dun label, dune démarche « qualité » semblerait être un facteur potentiel de rassemblement, dengagement et de cohésion territoriale. Ce circuit a été préparé par :Sophie Gire, directrice Véronique Guillot, chargée de missionOffice de Tourisme Chalaronne Centre tourismePlace du Champ de Foire, 01400 Châtillon-sur- Syndicat Mixte Cap 3BChalaronne 102 boulevard Edouard Herriot, 01000 Bourg-Tél. : 04 74 55 39 71 en-Bressesophiegire.otchatillon@orange.fr Tél. : 04 74 47 25 05www.tourisme-en-dombes.org vguillot@cap3b.fr www.aupaysdefifrelin.fr

×