SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  88
Télécharger pour lire hors ligne
L’ophtalmologie à l’urgence
pédiatrique
Patrick Hamel, MD, FRCSC
Ophtalmologiste
CHU Ste-Justine, Université de Montréal
Juin 2018
Plan
• Signes et symptômes
• Pathologies
– Conjonctive et cornée
– Chambre antérieure
– Paupières
AVANTTOUT…
L’ophtalmologie à l’urgence pédiatrique
Examen oculaire
• Ne pas oublier:
Acuité visuelle
Pupilles
Motilité oculaire
Segment antérieur
Reflet rouge / ophtalmoscopie
Plan
• Signes et symptômes
• Pathologies
– Conjonctive et cornée
– Chambre antérieure
– Paupières
SIGNES ET SYMPTÔMES
L’ophtalmologie à l’urgence pédiatrique
Douleur
• Kératite bactérienne
• Kératite à adénovirus
• Érosion cornéenne
Oui
• Conjonctivite allergique
• Conjonctivite vernalePrurit
• Kératite herpétique
• Uvéite antérieure (oui chez les adultes, souvent non chez les
enfants)+/-
• Conjonctivite virale
• Conjonctivite bactérienne
• Hémorragie sous-conjonctivale
Non
Photophobie
• Kératite bactérienne
• Kératite à adénovirus
• Érosion cornéenneOui
• Conjonctivite vernale (Oui si cornée affectée)
• Kératite herpétique
• Uvéite antérieure (oui chez l'adulte)+/-
• Conjonctivite virale (sauf si la cornée est affectée)
• Conjonctivite bactérienne
• Conjonctivite allergique
• Hémorragie sous-conjonctivale
Non
Latéralité
• Conjonctivite bactérienne (habituellement)
• Hémorragie sous-conjonctivale
• Kératite bactérienne
• Kératite herpétique
Unilatéral
• Uvéite antérieure
Uni/bi
• Conjonctivite virale (habituellement)
• Conjonctivite allergique (habituellement)
• Conjonctivite vernale
Bilatéral
Écoulement
•Conjonctivite virale
•Conjonctivite allergique
•Kératite bactérienne
•Kératite herpétique
•Glaucome congénital
•Dacryosténose congénitale
Épiphora
•Conjonctivite bactérienne (jaune ou vert)
•Conjonctivite vernale (blanc)Pus
•Hémorragie sous-conjonctivale
•Uvéite antérieureNon
Erythème
• Conjonctivite bactérienne
• Conjonctivite virale
• Conjonctivite vernale
Érythème
conjonctival
• Kératite herpétique
• Kératite bactérienne
Possiblement les
deux
• Kératite bactérienne
• Uvéite antérieureInjection ciliaire
• Hémorragie sous-conjonctivale
Conjonctival bulbaire
diffus
• Conjonctivite allergiqueChémosis
Reflet rouge anormal
• Rétinoblastome
• CataracteOui
• Kératite (bactérienne, virale, herpétique)
• Uvéite antérieure
• Hémorragie sous-conjonctivale (trauma)+/-
• Conjonctivite virale
• Conjonctivite bactérienne
• Conjonctivite allergique
• Conjonctivite vernale
Non
Plan
• Signes et symptômes
• Pathologies
– Conjonctive et cornée
– Chambre antérieure
– Paupières
PATHOLOGIES
L’ophtalmologie à l’urgence pédiatrique
CONJONCTIVE ET CORNÉE
Pathologies
• Enfant de 4 ans
• IVRS récente
• Érythème conjonctival bilatéral
• Inconfort, mais pas de douleur ni de prurit
• Épiphora, petites croûtes au réveil
Examen
• Érythème conjonctival bulbaire et palpébral
• Vision, cornée et reflet rouge normaux
• Adénopathies pré-auriculaires bilatérales
Medscape.com
Fotolia
Conjonctivite virale
• Traitement
– Compresses froides
– Pas de gouttes utiles (sauf larmes artificielles si
inconfort)
– Rarement corticostéroïdes (ophthalmologiste) si
kératite ou conjonctivite membraneuse
– Attention à la transmission
• Garçon de 4 ans
• Érythème conjonctival OD pour 24 heures
• Sécrétions verdâtres
• Paupières collées au réveil
• Pas de douleur
• En bonne santé
Examen
• Vision normale
• Érythème conjonctival bulbaire et palpébral
OD
• Reflet cornéen et reflet rouge normaux
• Pas d’adénopathies pré-auriculaires
WebMD.com
Conjonctivite bactérienne
• Staphylococcus aureus, Staphylococcus
epidermidis, Streptococcus pneumoniae,
Haemophilus influenzae
• Cultiver si possible
• Traiter avec Polysporin®, Fluoroquinolone
(Vigamox®, Zymar®, etc.), Fucithalmic®,
Clavulin® si suspicion d’Haemophilus influenzae.
Conjonctivite néonatale
• Premier mois de vie
• Étiologie
– Chimique (Nitrate d’argent, histoire…)
– N. gonorrhoeae (premiers jours)
– Chlamydia trachomatis (deuxième semaine)
– Bactérienne (Staphylococcus, streptococcus, bactéries
gram négatif)
– Herpes simplex
Conjonctivite néonatale
• Histoire, labos et traitement appropriés
• Demander l’aide d’un ophtalmologiste et de
l’infectiologue
– Traitement systémique possible
• Début soudain d’une rougeur conjonctivale
bulbaire diffuse OD chez un bébé
Hémorragie sous-conjonctivale
• Attention :
– Trauma (Rupture du globe)
– Maladie systémique (leucémie)
– Shaken baby syndrome
• Chez un enfant:
– Consultation en ophtalmologie
– Investigation systémique (si pas d’origine
ophtalmologique)
• Garçon de 7 ans
• Suivant les célébrations du nouvel an avec la
parenté, érythème conjonctival OD avec
inconfort, photophobie et larmoiement.
Examen
• Acuité visuelle OD: 6/12 (20/40)
Kératite herpétique
• Herpes simplex
• Inconfort, mais pas de douleur
• Rechercher une histoire positive de contact infectieux
– Famille (feu sauvage, etc.)
• La cornée peut être affectée de diverses façons :
– Kératite ponctuée
– Kératite dendritique
– Ulcère géographique
– Kératite stromale
Traitement
• Gouttes
– Viroptic® 9 fois par jour
– Pas de corticostéroïdes topiques
– Référence en ophtalmologie
• Thérapie systémique
– Pour les jeunes enfants ou ceux affectés sévèrement
– Valacyclovir peut aussi remplacer la thérapie par gouttes pour l’atteinte
épithéliale
• Attention
– Deuxième cause de greffe cornéenne en Amérique du Nord
Érosion cornéenne
• Douleur, larmoiement, photophobie,
blépharosplasme
• Acuité visuelle normale ou diminuée,
fluopositivité
• Éliminer
– Perforation
– Infiltrat
Érosion cornéenne
• Traitement
– Onguent antibiotique fréquent (3 – 4 heures)
– Cycloplégique (cyclopentalote 1%)?
– Pansement? (habituellement non nécessaire)
Brûlure chimique
Brûlure chimique
• Produit
– Acide: brûlure plus superficielle
– Alcalin: pénétration profonde
– Contacter le centre anti-poison au besoin
• Irrigation: le plus important
– Urgent
– Minimum de 30 à 60 minutes
– Eau, lactate ringer, DW5, NaCl avec possibilité de Solucortef
50mg/1000cc
Brûlure chimique
• Traitement subséquent
– Référence en ophtalmologie
– Antibiotiques avec/sans corticostéroïdes topiques
– Ascorbate, médroxyprogestérone, citrate?
CHAMBRE ANTÉRIEURE
Pathologies
Hyphéma traumatique
• Attention aux lésions associées
– Rupture du globe
– Iridodialyse, cyclodialyse, récession angulaire
– Lésions rétiniennes
• Problématique
– Resaignement dans les cinq jours
– Glaucome
– Imprégnation hématique de la cornée
Hyphéma traumatique
• Prise en charge
– Examen complet
– Radiologie si nécessaire
– Screening pour l'anémie falciforme prn
– Bilan de coagulation prn
– Repos le plus complet possible, au moins 5 jours
– Coquille protectrice
– Hospitalisation?
– Pas d'aspirine
– Cycloplégie (cyclopentolate 1%)?
– Prednisolone?
Hyphéma traumatique
• Prise en charge
– Acide epsilon-aminocaproïque?
– Traiter l'hypertonie oculaire
– Évacuation chirurgicale?
PAUPIÈRES
Pathologies
Blépharite
• Prurit, brûlement, sécheresse oculaire,
larmoiement, croûtes le matin
• Marges palpébrales croûtées, vaisseaux
proéminents, érythème conjonctival, kératite
ponctuée, sécrétions muqueuses
• Peut conduire aux chalazions
Blépharite
• Traitement
– Shampooing pour cils (Cil-Net®, Blepharoshampoo®) hs
– Compresses tièdes
– Érythromycine onguent ou Fucitahlmic® hs pour un temps
défini
– Tétracycline (azithromycine, clarithromycine ou
érythromycine chez l’enfant) si nécessaire
Chalazion
• Masse palpébrale sensible, érythème,
blépharite peut être associée
• Traitement
– Compresses d’eau chaude 15 à 20 minutes qid
avec massages
– Onguent antibiotique seulement si blépharite
associée
– Drainage chirurgical rarement nécessaire
– Injection de corticostéroïdes?
From images.MD
Cellulite pré-septale
• Érythème, œdème, chaleur et
sensibilité/douleur des paupièeres
• Pas de proptose, pas de restriction ou de
doleur à la motilité oculaire
• CT Scan / IRM peuvent être nécessaires pour
différencier d’une cellulite orbitaire
Cellulite pré-septale
• Étiologie:
– Lacération, impétigo, érysipèle, corps étranger,
dacryocystite
– Peudo : conjonctivite, dermatite allergique, chalazion
– S. aureus et streptocoque; H. influenzae chez les
jeunes enfants; Herpes simplex ou Herpes zoster;
anaérobes avec les morsures.
Cellulite pré-septale
• Traitement :
– Oral : Clavulin®, Ceclor®, Bactrim®,
erythromycin, clarithromycine
– I/V (sévère ou < 5 ans) : Ceftriaxone et
vancomycine
Cellulite orbitaire
• Œdème, érythème, chaleur et sensibilité/douleur, chémosis,
proptose, restriction de la motilité oculaire, fièvre, céphalées,
diminution de la vision
• Étiologie:
– Sinusite (surtout ethmoïde)
– Trauma pénétrant de l’orbite
– Fracture du plancher de l’orbite
– Corps étranger intraorbitaire
– Endogène (endocardite, endophtalmie)
Cellulite orbitaire
• Microorganismes
– < 9 ans : un seul organisme
– > 15 ans : plusieurs organismes simultanés
– Streptococcus pneumoniae, autres streptocoques,
Staphylococcus aureus, Haemophilus influenzae,
anaérobes.
– Mycoses:
• Mucormycose, aspergillus
Cellulite orbitaire
• Complications possibles :
– Perte de vision (nerf optique impliqué)
– Thrombose du sinus caverneux
– Méningite
– Occlusion de l’artère carotide
– Abcès épidural, sous-dural ou cérébral
– Décès
Cellulite orbitaire
• Investigation :
– CT Scan / IRM
– FSC
– Vitesse sédimentation / Protéine C réactive
– Hémocultures ? (jeunes enfants)
– P.L. au besoin
Cellulite orbitaire
• Traitement
– Vancomycine ou Clindamycine
avec
Ceftriaxone ou cefotaxime ou gentamicine
• Drainage chirurgical de l’abcès
– Indications controversées
– Indications absolues : Neuropathie optique, gros abcès, complications
neurologiques, abcès loin de la sinusite ethmoïdienne.
– Surtout les enfants plus vieux
Cellulite orbitaire
• Évolution clinique :
– Aggravation pendant la première journée
– CT Scan s’aggrave pendant les premières
journées
Dacryocèle
• amniotocèle, amniocèle, dacryocystocèle, mucocèle
• Liquide et débris pris dans le sac lacrymal, car entrée
et sortie fermées
• Masse bleutée près du canthus interne
• Possibilité de détresse respiratoire si intranasal
• Peut devenir une dacryocystite
Dacryocèle
• Traitement
– Controversé:
Observation
Massages
Dilatation des voies lacrymales
Dacyocystite
• Inflammation du sac lacrymal
• Douleur, érythème, œdème au niveau du sac
lacrymal
• Sécrétions purulentes avec pression sur le sac
• Danger:
– Rupture spontanée avec fistulisation
– Abcès orbitaire
– Septicémie
Dacryocystite
• Traitement
– Antibiotiques intraveineux
• Cefuroxime
– Gouttes antibiotiques
• Polysporin®
– Compresses chaudes et massages qid
– Dilatation chirurgicale
Urgences en ophtalmologie

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

optic atrophy.pptx
optic atrophy.pptxoptic atrophy.pptx
optic atrophy.pptx
 
Ophtalmologie ecn
Ophtalmologie ecnOphtalmologie ecn
Ophtalmologie ecn
 
Ocular trauma
Ocular traumaOcular trauma
Ocular trauma
 
Orbital
OrbitalOrbital
Orbital
 
Daralt
DaraltDaralt
Daralt
 
Squint
SquintSquint
Squint
 
Therapeutique oculaire
Therapeutique oculaireTherapeutique oculaire
Therapeutique oculaire
 
DYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEEDYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEE
 
Lentilles multifocales: fonctionnement et pièges
Lentilles multifocales: fonctionnement et piègesLentilles multifocales: fonctionnement et pièges
Lentilles multifocales: fonctionnement et pièges
 
Systemic Diseases and the Eye
Systemic Diseases and the EyeSystemic Diseases and the Eye
Systemic Diseases and the Eye
 
Vitreous hemorrhage
Vitreous hemorrhage Vitreous hemorrhage
Vitreous hemorrhage
 
Congenital cataract
Congenital cataractCongenital cataract
Congenital cataract
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Eye osce
Eye osceEye osce
Eye osce
 
Age related macular degeneration
Age related macular degenerationAge related macular degeneration
Age related macular degeneration
 
Filamentary keratopathy - moc - 2014, pages 63-65
Filamentary keratopathy - moc - 2014, pages 63-65Filamentary keratopathy - moc - 2014, pages 63-65
Filamentary keratopathy - moc - 2014, pages 63-65
 
Hypertensive retinopathy
Hypertensive retinopathyHypertensive retinopathy
Hypertensive retinopathy
 
Macular star
Macular starMacular star
Macular star
 
Osce ophthalmology npdr
Osce ophthalmology npdr Osce ophthalmology npdr
Osce ophthalmology npdr
 
Etiology of heterophoria and heterotropia
Etiology of heterophoria and heterotropiaEtiology of heterophoria and heterotropia
Etiology of heterophoria and heterotropia
 

Similaire à Urgences en ophtalmologie

Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12raymondteyrouz
 
Ophtalmologie et Médecine générale
Ophtalmologie et Médecine généraleOphtalmologie et Médecine générale
Ophtalmologie et Médecine généraleLucie Nielloud
 
Les paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptxLes paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptxKHETTABDJOUHER
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxivanseukak15
 
Les otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxLes otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxKHETTABDJOUHER
 
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel RoyPerles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel RoyUrgencehsj
 
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)Fédération Rétine de Paris
 
Otites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes ChroniquesOtites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes ChroniquesMede Space
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13raymondteyrouz
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantkillua zoldyck
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptBadrAbouAlia
 
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSE
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSESauvegarder la vue_ Frank FAMOSE
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSEFrank FAMOSE
 
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.ppt
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.pptOeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.ppt
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.pptjoelamefiam
 
Ophtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgieOphtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgiedrcusse
 
Les corps étrangers digestifs APF 2014
Les corps étrangers digestifs APF 2014Les corps étrangers digestifs APF 2014
Les corps étrangers digestifs APF 2014Moustapha Hida
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algériemadjoudj ahcene
 

Similaire à Urgences en ophtalmologie (20)

Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
 
Ophtalmologie et Médecine générale
Ophtalmologie et Médecine généraleOphtalmologie et Médecine générale
Ophtalmologie et Médecine générale
 
Les paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptxLes paralysies faciales périphériques.pptx
Les paralysies faciales périphériques.pptx
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
 
Les otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxLes otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptx
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel RoyPerles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
 
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
 
Otites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes ChroniquesOtites Moyennes Chroniques
Otites Moyennes Chroniques
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13
 
Association OVR 20120609
Association OVR 20120609Association OVR 20120609
Association OVR 20120609
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfant
 
2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx2- Oeil rouge.pptx
2- Oeil rouge.pptx
 
Infections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.pptInfections-cutanées.pptX.ppt
Infections-cutanées.pptX.ppt
 
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSE
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSESauvegarder la vue_ Frank FAMOSE
Sauvegarder la vue_ Frank FAMOSE
 
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.ppt
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.pptOeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.ppt
Oeil Rouge et prise en charge en ophtalmologie.ppt
 
Ophtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgieOphtalmologie et chirurgie
Ophtalmologie et chirurgie
 
Les corps étrangers digestifs APF 2014
Les corps étrangers digestifs APF 2014Les corps étrangers digestifs APF 2014
Les corps étrangers digestifs APF 2014
 
Herpes 2015 poly
Herpes 2015 polyHerpes 2015 poly
Herpes 2015 poly
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérie
 

Plus de UrgenceCHUSJ

Cours de technique 2019 (ys)
Cours de technique 2019 (ys)Cours de technique 2019 (ys)
Cours de technique 2019 (ys)UrgenceCHUSJ
 
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019UrgenceCHUSJ
 
Saem oral edu invagination (final)
Saem oral edu invagination (final)Saem oral edu invagination (final)
Saem oral edu invagination (final)UrgenceCHUSJ
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesUrgenceCHUSJ
 
Traitement de culture de selles
Traitement de culture de sellesTraitement de culture de selles
Traitement de culture de sellesUrgenceCHUSJ
 
One pill can kill 2018
One pill can kill 2018One pill can kill 2018
One pill can kill 2018UrgenceCHUSJ
 
Plan B d'intubation à l'urgence
Plan B d'intubation à l'urgencePlan B d'intubation à l'urgence
Plan B d'intubation à l'urgenceUrgenceCHUSJ
 
Cricothyroïdotomie
CricothyroïdotomieCricothyroïdotomie
CricothyroïdotomieUrgenceCHUSJ
 

Plus de UrgenceCHUSJ (8)

Cours de technique 2019 (ys)
Cours de technique 2019 (ys)Cours de technique 2019 (ys)
Cours de technique 2019 (ys)
 
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
Vaccination quoi de neuf urgence 19dec2019
 
Saem oral edu invagination (final)
Saem oral edu invagination (final)Saem oral edu invagination (final)
Saem oral edu invagination (final)
 
Infections gastro intestinales
Infections gastro intestinalesInfections gastro intestinales
Infections gastro intestinales
 
Traitement de culture de selles
Traitement de culture de sellesTraitement de culture de selles
Traitement de culture de selles
 
One pill can kill 2018
One pill can kill 2018One pill can kill 2018
One pill can kill 2018
 
Plan B d'intubation à l'urgence
Plan B d'intubation à l'urgencePlan B d'intubation à l'urgence
Plan B d'intubation à l'urgence
 
Cricothyroïdotomie
CricothyroïdotomieCricothyroïdotomie
Cricothyroïdotomie
 

Urgences en ophtalmologie

  • 1. L’ophtalmologie à l’urgence pédiatrique Patrick Hamel, MD, FRCSC Ophtalmologiste CHU Ste-Justine, Université de Montréal Juin 2018
  • 2. Plan • Signes et symptômes • Pathologies – Conjonctive et cornée – Chambre antérieure – Paupières
  • 4. Examen oculaire • Ne pas oublier: Acuité visuelle Pupilles Motilité oculaire Segment antérieur Reflet rouge / ophtalmoscopie
  • 5. Plan • Signes et symptômes • Pathologies – Conjonctive et cornée – Chambre antérieure – Paupières
  • 6. SIGNES ET SYMPTÔMES L’ophtalmologie à l’urgence pédiatrique
  • 7. Douleur • Kératite bactérienne • Kératite à adénovirus • Érosion cornéenne Oui • Conjonctivite allergique • Conjonctivite vernalePrurit • Kératite herpétique • Uvéite antérieure (oui chez les adultes, souvent non chez les enfants)+/- • Conjonctivite virale • Conjonctivite bactérienne • Hémorragie sous-conjonctivale Non
  • 8. Photophobie • Kératite bactérienne • Kératite à adénovirus • Érosion cornéenneOui • Conjonctivite vernale (Oui si cornée affectée) • Kératite herpétique • Uvéite antérieure (oui chez l'adulte)+/- • Conjonctivite virale (sauf si la cornée est affectée) • Conjonctivite bactérienne • Conjonctivite allergique • Hémorragie sous-conjonctivale Non
  • 9. Latéralité • Conjonctivite bactérienne (habituellement) • Hémorragie sous-conjonctivale • Kératite bactérienne • Kératite herpétique Unilatéral • Uvéite antérieure Uni/bi • Conjonctivite virale (habituellement) • Conjonctivite allergique (habituellement) • Conjonctivite vernale Bilatéral
  • 10. Écoulement •Conjonctivite virale •Conjonctivite allergique •Kératite bactérienne •Kératite herpétique •Glaucome congénital •Dacryosténose congénitale Épiphora •Conjonctivite bactérienne (jaune ou vert) •Conjonctivite vernale (blanc)Pus •Hémorragie sous-conjonctivale •Uvéite antérieureNon
  • 11. Erythème • Conjonctivite bactérienne • Conjonctivite virale • Conjonctivite vernale Érythème conjonctival • Kératite herpétique • Kératite bactérienne Possiblement les deux • Kératite bactérienne • Uvéite antérieureInjection ciliaire • Hémorragie sous-conjonctivale Conjonctival bulbaire diffus • Conjonctivite allergiqueChémosis
  • 12. Reflet rouge anormal • Rétinoblastome • CataracteOui • Kératite (bactérienne, virale, herpétique) • Uvéite antérieure • Hémorragie sous-conjonctivale (trauma)+/- • Conjonctivite virale • Conjonctivite bactérienne • Conjonctivite allergique • Conjonctivite vernale Non
  • 13. Plan • Signes et symptômes • Pathologies – Conjonctive et cornée – Chambre antérieure – Paupières
  • 16.
  • 17. • Enfant de 4 ans • IVRS récente • Érythème conjonctival bilatéral • Inconfort, mais pas de douleur ni de prurit • Épiphora, petites croûtes au réveil
  • 18. Examen • Érythème conjonctival bulbaire et palpébral • Vision, cornée et reflet rouge normaux • Adénopathies pré-auriculaires bilatérales
  • 21. Conjonctivite virale • Traitement – Compresses froides – Pas de gouttes utiles (sauf larmes artificielles si inconfort) – Rarement corticostéroïdes (ophthalmologiste) si kératite ou conjonctivite membraneuse – Attention à la transmission
  • 22.
  • 23.
  • 24. • Garçon de 4 ans • Érythème conjonctival OD pour 24 heures • Sécrétions verdâtres • Paupières collées au réveil • Pas de douleur • En bonne santé
  • 25. Examen • Vision normale • Érythème conjonctival bulbaire et palpébral OD • Reflet cornéen et reflet rouge normaux • Pas d’adénopathies pré-auriculaires
  • 27. Conjonctivite bactérienne • Staphylococcus aureus, Staphylococcus epidermidis, Streptococcus pneumoniae, Haemophilus influenzae • Cultiver si possible • Traiter avec Polysporin®, Fluoroquinolone (Vigamox®, Zymar®, etc.), Fucithalmic®, Clavulin® si suspicion d’Haemophilus influenzae.
  • 28. Conjonctivite néonatale • Premier mois de vie • Étiologie – Chimique (Nitrate d’argent, histoire…) – N. gonorrhoeae (premiers jours) – Chlamydia trachomatis (deuxième semaine) – Bactérienne (Staphylococcus, streptococcus, bactéries gram négatif) – Herpes simplex
  • 29. Conjonctivite néonatale • Histoire, labos et traitement appropriés • Demander l’aide d’un ophtalmologiste et de l’infectiologue – Traitement systémique possible
  • 30.
  • 31. • Début soudain d’une rougeur conjonctivale bulbaire diffuse OD chez un bébé
  • 32.
  • 33. Hémorragie sous-conjonctivale • Attention : – Trauma (Rupture du globe) – Maladie systémique (leucémie) – Shaken baby syndrome • Chez un enfant: – Consultation en ophtalmologie – Investigation systémique (si pas d’origine ophtalmologique)
  • 34.
  • 35. • Garçon de 7 ans • Suivant les célébrations du nouvel an avec la parenté, érythème conjonctival OD avec inconfort, photophobie et larmoiement.
  • 36.
  • 37. Examen • Acuité visuelle OD: 6/12 (20/40)
  • 38. Kératite herpétique • Herpes simplex • Inconfort, mais pas de douleur • Rechercher une histoire positive de contact infectieux – Famille (feu sauvage, etc.) • La cornée peut être affectée de diverses façons : – Kératite ponctuée – Kératite dendritique – Ulcère géographique – Kératite stromale
  • 39. Traitement • Gouttes – Viroptic® 9 fois par jour – Pas de corticostéroïdes topiques – Référence en ophtalmologie • Thérapie systémique – Pour les jeunes enfants ou ceux affectés sévèrement – Valacyclovir peut aussi remplacer la thérapie par gouttes pour l’atteinte épithéliale • Attention – Deuxième cause de greffe cornéenne en Amérique du Nord
  • 40.
  • 41.
  • 42. Érosion cornéenne • Douleur, larmoiement, photophobie, blépharosplasme • Acuité visuelle normale ou diminuée, fluopositivité • Éliminer – Perforation – Infiltrat
  • 43. Érosion cornéenne • Traitement – Onguent antibiotique fréquent (3 – 4 heures) – Cycloplégique (cyclopentalote 1%)? – Pansement? (habituellement non nécessaire)
  • 44.
  • 45.
  • 47. Brûlure chimique • Produit – Acide: brûlure plus superficielle – Alcalin: pénétration profonde – Contacter le centre anti-poison au besoin • Irrigation: le plus important – Urgent – Minimum de 30 à 60 minutes – Eau, lactate ringer, DW5, NaCl avec possibilité de Solucortef 50mg/1000cc
  • 48. Brûlure chimique • Traitement subséquent – Référence en ophtalmologie – Antibiotiques avec/sans corticostéroïdes topiques – Ascorbate, médroxyprogestérone, citrate?
  • 50.
  • 51.
  • 52. Hyphéma traumatique • Attention aux lésions associées – Rupture du globe – Iridodialyse, cyclodialyse, récession angulaire – Lésions rétiniennes • Problématique – Resaignement dans les cinq jours – Glaucome – Imprégnation hématique de la cornée
  • 53. Hyphéma traumatique • Prise en charge – Examen complet – Radiologie si nécessaire – Screening pour l'anémie falciforme prn – Bilan de coagulation prn – Repos le plus complet possible, au moins 5 jours – Coquille protectrice – Hospitalisation? – Pas d'aspirine – Cycloplégie (cyclopentolate 1%)? – Prednisolone?
  • 54. Hyphéma traumatique • Prise en charge – Acide epsilon-aminocaproïque? – Traiter l'hypertonie oculaire – Évacuation chirurgicale?
  • 56.
  • 57.
  • 58. Blépharite • Prurit, brûlement, sécheresse oculaire, larmoiement, croûtes le matin • Marges palpébrales croûtées, vaisseaux proéminents, érythème conjonctival, kératite ponctuée, sécrétions muqueuses • Peut conduire aux chalazions
  • 59. Blépharite • Traitement – Shampooing pour cils (Cil-Net®, Blepharoshampoo®) hs – Compresses tièdes – Érythromycine onguent ou Fucitahlmic® hs pour un temps défini – Tétracycline (azithromycine, clarithromycine ou érythromycine chez l’enfant) si nécessaire
  • 60.
  • 61.
  • 62. Chalazion • Masse palpébrale sensible, érythème, blépharite peut être associée • Traitement – Compresses d’eau chaude 15 à 20 minutes qid avec massages – Onguent antibiotique seulement si blépharite associée – Drainage chirurgical rarement nécessaire – Injection de corticostéroïdes?
  • 63.
  • 64.
  • 65.
  • 67. Cellulite pré-septale • Érythème, œdème, chaleur et sensibilité/douleur des paupièeres • Pas de proptose, pas de restriction ou de doleur à la motilité oculaire • CT Scan / IRM peuvent être nécessaires pour différencier d’une cellulite orbitaire
  • 68. Cellulite pré-septale • Étiologie: – Lacération, impétigo, érysipèle, corps étranger, dacryocystite – Peudo : conjonctivite, dermatite allergique, chalazion – S. aureus et streptocoque; H. influenzae chez les jeunes enfants; Herpes simplex ou Herpes zoster; anaérobes avec les morsures.
  • 69. Cellulite pré-septale • Traitement : – Oral : Clavulin®, Ceclor®, Bactrim®, erythromycin, clarithromycine – I/V (sévère ou < 5 ans) : Ceftriaxone et vancomycine
  • 70.
  • 71.
  • 72.
  • 73.
  • 74. Cellulite orbitaire • Œdème, érythème, chaleur et sensibilité/douleur, chémosis, proptose, restriction de la motilité oculaire, fièvre, céphalées, diminution de la vision • Étiologie: – Sinusite (surtout ethmoïde) – Trauma pénétrant de l’orbite – Fracture du plancher de l’orbite – Corps étranger intraorbitaire – Endogène (endocardite, endophtalmie)
  • 75. Cellulite orbitaire • Microorganismes – < 9 ans : un seul organisme – > 15 ans : plusieurs organismes simultanés – Streptococcus pneumoniae, autres streptocoques, Staphylococcus aureus, Haemophilus influenzae, anaérobes. – Mycoses: • Mucormycose, aspergillus
  • 76. Cellulite orbitaire • Complications possibles : – Perte de vision (nerf optique impliqué) – Thrombose du sinus caverneux – Méningite – Occlusion de l’artère carotide – Abcès épidural, sous-dural ou cérébral – Décès
  • 77. Cellulite orbitaire • Investigation : – CT Scan / IRM – FSC – Vitesse sédimentation / Protéine C réactive – Hémocultures ? (jeunes enfants) – P.L. au besoin
  • 78. Cellulite orbitaire • Traitement – Vancomycine ou Clindamycine avec Ceftriaxone ou cefotaxime ou gentamicine • Drainage chirurgical de l’abcès – Indications controversées – Indications absolues : Neuropathie optique, gros abcès, complications neurologiques, abcès loin de la sinusite ethmoïdienne. – Surtout les enfants plus vieux
  • 79. Cellulite orbitaire • Évolution clinique : – Aggravation pendant la première journée – CT Scan s’aggrave pendant les premières journées
  • 80.
  • 81.
  • 82. Dacryocèle • amniotocèle, amniocèle, dacryocystocèle, mucocèle • Liquide et débris pris dans le sac lacrymal, car entrée et sortie fermées • Masse bleutée près du canthus interne • Possibilité de détresse respiratoire si intranasal • Peut devenir une dacryocystite
  • 84.
  • 85.
  • 86. Dacyocystite • Inflammation du sac lacrymal • Douleur, érythème, œdème au niveau du sac lacrymal • Sécrétions purulentes avec pression sur le sac • Danger: – Rupture spontanée avec fistulisation – Abcès orbitaire – Septicémie
  • 87. Dacryocystite • Traitement – Antibiotiques intraveineux • Cefuroxime – Gouttes antibiotiques • Polysporin® – Compresses chaudes et massages qid – Dilatation chirurgicale