OU COMMENT LE DEVENIR
UNE ÉQUIPE EST-ELLE :
●
UNE COLLECTION D'INDIVIDUS ?
●
OU UN COLLECTIF DE TRAVAIL ?
Q U E S T I O N R H É TO R I Q U E   !
Une collection d'individus ou
un simple groupe n'est pas un
collectif de travail
PAS DE COLLECTIF DE TRAVAIL, PAS D'ÉQUIPE...
COLLECTIF DE TRAVAIL
Un collectif de travail
est un groupe d’individus
travaillant ensemble
en vue d’atteindre un
résultat...
Qu'est-ce qui fait que nous
sommes une équipe ?
Qu'est-ce qui fonde
le collectif de travail ?
Conditions sine qua non du
COLLECTIF DE TRAVAIL
1.COOPÉRATION
2.COMPÉTENCE
COLLECTIVE
3.COLLECTIF DE RÈGLES
La coopération est ce qui
fonde un collectif de travail
Christophe DEJOURS
En l’absence de coopération
la réunion spatiale...
1. LA COOPÉRATION 
ce sont les liens que
construisent entre
eux des agents en
vue de réaliser,
volontairement,
une œuvre c...
LES LIENS DE COOPÉRATION 
Les liens de coopération sollicitent les
initiatives individuelles pour réguler les
différentes ...
2. LA COMPÉTENCE
COLLECTIVE 
La compétence collective
résulte de la mobilisation de
savoir-agir particuliers d'un
collecti...
3 FACTEURS DÉTERMINANTS DE
LA COMPÉTENCE COLLECTIVE 
Organisation des
processus de production
implication
individuelle
de ...
3 FACTEURS DÉTERMINANTS DE
LA COMPÉTENCE COLLECTIVE 
Organisation des
processus de production
implication
individuelle
de ...
PLUS-VALUE ATTENDUE DE LA
COMPÉTENCE COLLECTIVE 
LE TOUT EST PLUS
GRAND QUE LA
SOMME DES PARTIES
ARISTOTE
TEAM (équipe) ac...
COMPÉTENCE COLLECTIVE
ET SYNERGIE
On parle de synergie, ou effet
cocktail , quand des individus
associés obtiennent des ré...
4 ATTRIBUTS DES
COMPÉTENCES COLLECTIVES 
Utiles face à la
diversité croissante
des équipes de
travail !
●
RÉFÉRENTIEL COMM...
3.COLLECTIF DE RÈGLES
constituée en
communauté
structurée par des
règles de métier.
Le collectif de travail est un groupe ...
LE COLLECTIF DE TRAVAIL
ET LES RÈGLES DE MÉTIER
●
Les règles de métiers, qui régissent le collectif de
travail, comportent...
LE COLLECTIF DE TRAVAIL
ET LES RÈGLES DE MÉTIER
Règles formelles deRègles formelles de
l'organisationl'organisation
(le pr...
ESPRIT D'ÉQUIPE
ET COHÉSION
●
Travailler ensemble
et travail collectif
●
Juste mesure de
cohésion
●
Équipe soudée or
not s...
TRAVAIL COLLECTIF
Le Travail Collectif est un
mode de travail dans lequel
des personnes interagissent
afin d'atteindre un ...
TRAVAILLER ENSEMBLE ...OU PAS
●
Mutualisation : partage de ressources
dans un but de rationalisation.
( mutualisation d'ou...
L'ESPRIT D'ÉQUIPE
L'esprit d'équipe fait partie des 24 Attitudes
Professionnelles (H.Boudreault – UQAM) :
“ Travailler ave...
LA COHÉSION
CARRON définit la cohésion des groupes
comme (cairn.info) :
“ UN PROCESSUS
DYNAMIQUE qui se
caractérise par la...
ÉLÉMENT FÉDÉRATEUR
Une condition primordiale de la Cohésion d'une équipe c'est :
AVANCER VERS UN BUT COMMUN
DÉCLASSER LE B...
FACTEURS DE COHÉSION
Facteurs qui augmentent la Cohésion d'un groupe :
●
L'accord sur les objectifs.
●
La proximité des me...
JUSTE MESURE DE COHÉSION
La cohésion n'est pas un “ fixe ”, c'est une
dynamique (définition) et un juste équilibre
(homéos...
ÉQUIPE SOUDÉE OR NOT SOUDÉE ?
Ceci n'est pas la minute de sémantique !
On a souvent entendu dire
par le passé, qu'une équi...
Une équipe n'est pas faite pour être soudée :
L'EFFICACITÉ EST DANS L'ÉQUIPE
D'ÉQUIPE DYSFONCTIONNELLE
À ÉQUIPE PERFORMANTE
1001 DYS- et quelques indices
Comme tout organisme vivant, l'équipe a 1001
façons possibles de dysfonctionner, mais aussi
...
5 DYSFONCTIONNEMENTS
Dans The 5 Dysfunctions of a Team, Patrick Lencioni
recense les 5 plaies des équipes dysfonctionnelle...
5 SOLUTIONS FONCTIONNELLES
Dans The 5 Dysfunctions of a Team, Patrick Lencioni
recense les 5 plaies des équipes dysfonctio...
UNE
COHÉSION
RÉUSSIE
Modèle de CARRON
Déterminants
de la cohésion
La cohésion est
essentielle pour
l’efficacité collective...
L'ENTRAIDE
Fonction psychologique et sociale du
collectif pour la santé au travail, E.Quillerou
“L’entraide correspond à u...
STEPPS : MODÈLE D'EFFICACITÉ
La santé donne
l'exemple en
matière de
performance
collective.
En santé, une
équipe qui
dysfo...
ÉQUIPE : 5 CLÉS DU SUCCÈS
Sources : Re:Work - Viuz
Sur la base des études
consacrées à l'intelligence
collective, Google a...
5 CLÉS DES ÉQUIPES GAGNANTES
Sources : Re:Work - Viuz
1- La sécurité psychologique : la
capacité à s’exprimer sans crainte...
“ Le plus grand plaisir humain est
sans doute dans un travail difficile et
libre fait EN COOPÉRATION . ”
ALAIN, Philosophe...
RESSOURCES
●
Coopération et Construction de l'identité en situation
de travail, C. Dejours (lien)
●
Les enjeux psychiques ...
Les Clés du Team Building et de la Performance d’Équipe
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les Clés du Team Building et de la Performance d’Équipe

5 080 vues

Publié le

Les Clés du Team Building et de la Performance d’Équipe
Le collectif de travail - Les liens de coopération - La cohésion - La performance collective

Publié dans : Direction et management

Les Clés du Team Building et de la Performance d’Équipe

  1. 1. OU COMMENT LE DEVENIR
  2. 2. UNE ÉQUIPE EST-ELLE : ● UNE COLLECTION D'INDIVIDUS ? ● OU UN COLLECTIF DE TRAVAIL ? Q U E S T I O N R H É TO R I Q U E   !
  3. 3. Une collection d'individus ou un simple groupe n'est pas un collectif de travail PAS DE COLLECTIF DE TRAVAIL, PAS D'ÉQUIPE !
  4. 4. COLLECTIF DE TRAVAIL Un collectif de travail est un groupe d’individus travaillant ensemble en vue d’atteindre un résultat donné, dans un délai imparti, avec des moyens spécifiques. CEDIP
  5. 5. Qu'est-ce qui fait que nous sommes une équipe ? Qu'est-ce qui fonde le collectif de travail ?
  6. 6. Conditions sine qua non du COLLECTIF DE TRAVAIL 1.COOPÉRATION 2.COMPÉTENCE COLLECTIVE 3.COLLECTIF DE RÈGLES
  7. 7. La coopération est ce qui fonde un collectif de travail Christophe DEJOURS En l’absence de coopération la réunion spatiale et/ou temporelle de plusieurs agents aboutit à la formation d’un groupe (ou au maximum d’une foule) mais pas d’un collectif, stricto sensu.
  8. 8. 1. LA COOPÉRATION  ce sont les liens que construisent entre eux des agents en vue de réaliser, volontairement, une œuvre commune. ibid
  9. 9. LES LIENS DE COOPÉRATION  Les liens de coopération sollicitent les initiatives individuelles pour réguler les différentes modalités d'ajustement à mettre en œuvre dans le travail. C.Dejours C’est pour pouvoir coordonner leurs actions singulières que les individus tentent d’établir entre eux des liens unificateurs
  10. 10. 2. LA COMPÉTENCE COLLECTIVE  La compétence collective résulte de la mobilisation de savoir-agir particuliers d'un collectif de travail dont les membres, détenteurs de compétences individuelles complémentaires, savent fédérer leurs potentialités et leurs efforts pour atteindre, ensemble, un résultat identifié.
  11. 11. 3 FACTEURS DÉTERMINANTS DE LA COMPÉTENCE COLLECTIVE  Organisation des processus de production implication individuelle de chacun combinaison compétences individuelles et moyens mobilisés Compétence Collective Source : CEDIP
  12. 12. 3 FACTEURS DÉTERMINANTS DE LA COMPÉTENCE COLLECTIVE  Organisation des processus de production implication individuelle de chacun combinaison compétences individuelles et moyens mobilisés Compétence Collective Les managers adoptent une organisation valorisant et favorisant les échanges, la coopération, la collaboration, les relations d’aide ou la co-production entre membres de l'équipe. La dynamique du groupe crée une valeur ajoutée à la somme des compétences individuelles : le tout est supérieur à la somme des parties Engagement subjectif de chacun, et volonté réelle de s'impliquer dans des modes de travail coopératifs
  13. 13. PLUS-VALUE ATTENDUE DE LA COMPÉTENCE COLLECTIVE  LE TOUT EST PLUS GRAND QUE LA SOMME DES PARTIES ARISTOTE TEAM (équipe) acronyme : Ensemble l'accomplissement de chacun est potentialisé par les autres (synergie).
  14. 14. COMPÉTENCE COLLECTIVE ET SYNERGIE On parle de synergie, ou effet cocktail , quand des individus associés obtiennent des résultats supérieurs à la somme de leurs résultats pris séparément. Ils se potentialisent : leur contribution commune dynamise leurs performances. Il y a création de valeur grâce à : ● la dynamique de leurs complémentarités, ● et la réduction des redondances résultant de la mise en commun.
  15. 15. 4 ATTRIBUTS DES COMPÉTENCES COLLECTIVES  Utiles face à la diversité croissante des équipes de travail ! ● RÉFÉRENTIEL COMMUN : valeurs, images opératives communes plus ou moins partagées suite à la confrontation des représentations individuelles. ● LANGAGE PARTAGÉ : économie des échanges et identité professionnelle. ● MÉMOIRE COLLECTIVE : aussi bien les savoirs que les procédures. ● ENGAGEMENT SUBJECTIF : se traduit par la capacité à résoudre les problèmes par des modes de travail coopératifs renouvelés en permanence. Source : Cairn.infoD'après Retour et Krohmer (2006)
  16. 16. 3.COLLECTIF DE RÈGLES constituée en communauté structurée par des règles de métier. Le collectif de travail est un groupe ou une équipe : Source : MOLINIER (2006)
  17. 17. LE COLLECTIF DE TRAVAIL ET LES RÈGLES DE MÉTIER ● Les règles de métiers, qui régissent le collectif de travail, comportent 4 dimensions. ● Elles ne se confondent pas avec les règles de l'organisation : prescriptions de travail, procédures. ● Elle deviennent visibles dans 3 cas de figure : Source : MOLINIER 1. Lorsqu'elles sont enfreintes ou transgressées. 2. Lorsqu'il y a litige entre 2 règles contradictoires. 3. Lorsqu'il s'avère nécessaire d'en inventer une nouvelle.
  18. 18. LE COLLECTIF DE TRAVAIL ET LES RÈGLES DE MÉTIER Règles formelles deRègles formelles de l'organisationl'organisation (le prescrit)(le prescrit) ← Ligne de visibilitéLigne de visibilité → Règles Sociales Règles Techniques Règles Éthiques Règles Langagières Règles Collectives de MétierLes règles sociales : organisent les relations entre les gens. Politesse, présentation de soi, convivialité au travail Règles techniques : organisent les activités et les façons de faire Culture métier, façons de faire, tour de main Règles langagières : pratiques langagières partagées Jargon, langue de métier, abréviations Les règles éthiques : donnent les valeurs et les normes de référence. Quoi faire pour Bien faire D'après MOLINIER (2006) Règles, procédures, modes opératoires, gammes d'intervention
  19. 19. ESPRIT D'ÉQUIPE ET COHÉSION ● Travailler ensemble et travail collectif ● Juste mesure de cohésion ● Équipe soudée or not soudée ?
  20. 20. TRAVAIL COLLECTIF Le Travail Collectif est un mode de travail dans lequel des personnes interagissent afin d'atteindre un objectif commun. Il existe bien des façons de travailler ensemble sans toutefois “ constituer une équipe ”. Source : linternaute.com
  21. 21. TRAVAILLER ENSEMBLE ...OU PAS ● Mutualisation : partage de ressources dans un but de rationalisation. ( mutualisation d'outils, espaces de co-working) ● Co-action : partage du même espace de travail, ou d'autres ressources matérielles, sans buts immédiats ou à moyen terme. (Rogalsky 1994) ● Co-activité : activité parallèle de plusieurs groupes d'opérateurs dans un même lieu exerçant des professions différentes ou du moins n'ayant pas le même but ni le même objet de travail. (Leplat, Cuny et Kahn)
  22. 22. L'ESPRIT D'ÉQUIPE L'esprit d'équipe fait partie des 24 Attitudes Professionnelles (H.Boudreault – UQAM) : “ Travailler avec les autres de manière solidaire en contribuant au travail de l'équipe par ses idées et ses efforts. ”
  23. 23. LA COHÉSION CARRON définit la cohésion des groupes comme (cairn.info) : “ UN PROCESSUS DYNAMIQUE qui se caractérise par la tendance d’un groupe à se serrer les coudes et à DEMEURER UNIS DANS LA POURSUITE DE SES OBJECTIFS. ”
  24. 24. ÉLÉMENT FÉDÉRATEUR Une condition primordiale de la Cohésion d'une équipe c'est : AVANCER VERS UN BUT COMMUN DÉCLASSER LE BUT (OBJECTIFS) REVIENT À UNE PERTE DE SENS. C'est alors le “Club Med”, ou l'entropie.
  25. 25. FACTEURS DE COHÉSION Facteurs qui augmentent la Cohésion d'un groupe : ● L'accord sur les objectifs. ● La proximité des membres. ● La compétition avec d'autres groupes (l'extérieur). Au contraire : ● Une trop grande taille d'équipe ● Une compétition interne entre les membres diminuent la cohésion. Source : Gestion Stratégique des RH
  26. 26. JUSTE MESURE DE COHÉSION La cohésion n'est pas un “ fixe ”, c'est une dynamique (définition) et un juste équilibre (homéostasie) : ni trop, ni trop peu de cohésion. ● Exacerber la compétition entre membres ruine la coopération et la cohésion. ● Une équipe trop cohésive: ● dysfonctionne en interne (Groupthink, Janis), etc ● et en externe (interactions défectueuses avec son environnement).
  27. 27. ÉQUIPE SOUDÉE OR NOT SOUDÉE ? Ceci n'est pas la minute de sémantique ! On a souvent entendu dire par le passé, qu'une équipe devait rester soudée : ● Au bénéfice de qui ? ● Quid de la dynamique de la cohésion ? ● Quid de l'animation de groupe ? ● Quid de la richesse des contributions individuelles?
  28. 28. Une équipe n'est pas faite pour être soudée : L'EFFICACITÉ EST DANS L'ÉQUIPE
  29. 29. D'ÉQUIPE DYSFONCTIONNELLE À ÉQUIPE PERFORMANTE
  30. 30. 1001 DYS- et quelques indices Comme tout organisme vivant, l'équipe a 1001 façons possibles de dysfonctionner, mais aussi TOUTES LES CHANCES D'Y REMÉDIER. Quelques indices incitant à s'y intéresser: ● Il y a plus de querelles de personnes que de délibérations sur le travail. ● La plupart des espaces de discussion ouverts sur le temps de travail traitent de tout sauf du travail. ● L'équipe peine souvent à réussir l'intégration des nouveaux, etc...
  31. 31. 5 DYSFONCTIONNEMENTS Dans The 5 Dysfunctions of a Team, Patrick Lencioni recense les 5 plaies des équipes dysfonctionnelles : ABSENCE DE CONFIANCE CRAINTE DU CONFLIT MANQUE D'ENGAGEMENT MANQUE DE RESPONSABILISATION MANQUE D'ATTENTION AUX RESULTATS Harmonie artificielle On évite les conflits car ils dégénèrent et ne sont pas gérés Politique du « laisse tomber » Obligation de jouer la carte de L'invulnérabilité car Politique du reproche (Blame Game), recherche permanente de coupables au lieu de solutions L'absence de discussions franches empêche une totale adhésion aux décisions et entraîne l’ambiguïté des actions des membres Certains fuient leurs responsabilités Ne se sentent pas comptables de leurs actions, ou jouent la carte de la complaisance face à des résultats non conformes aux objectifs Problèmes d'Ego et de statut personnel : Font passer leurs objectifs personnels avant les objectifs d'équipe ou d'entreprise précédemment actés.
  32. 32. 5 SOLUTIONS FONCTIONNELLES Dans The 5 Dysfunctions of a Team, Patrick Lencioni recense les 5 plaies des équipes dysfonctionnelles : ABSENCE DE CONFIANCE CRAINTE DU CONFLIT MANQUE D'ENGAGEMENT MANQUE DE RESPONSABILISATION MANQUE D'ATTENTION AUX RESULTATS Distinguer la faute de l'erreur Entraide - Zero Blame Game Recherche systématique de Solutions CONSTRUIRE LA CONFIANCE CONFLIT CONSTRUCTIF TRAVAILLER L'ENGAGEMENT RESPONSABILISER ATTENTION ACCRUE AUX RESULTATS Gérer les conflits Favoriser la délibération sur le travail Clarifier les objectifs Expliquer les décisions Autoriser les ajustements argumentés Favoriser l'autonomie et la montée en compétences Rendre chacun responsable Attention accrue aux résultats collectifs La carrière ne passe pas avant les objectifs
  33. 33. UNE COHÉSION RÉUSSIE Modèle de CARRON Déterminants de la cohésion La cohésion est essentielle pour l’efficacité collective et individuelle.
  34. 34. L'ENTRAIDE Fonction psychologique et sociale du collectif pour la santé au travail, E.Quillerou “L’entraide correspond à une situation où un professionnel vient aider un autre, sans que ce dernier le lui ait demandé (Assunçao, 1998). Par exemple, lorsqu’ un opérateur repère qu’un collègue prend du retard sur la production et qu’il prend la décision d’aller l’aider pour rattraper son retard”. L'entraide joue un rôle primordial tant pour l'efficacité opérationnelle de l'équipe (modèle STEPPS), qu'au niveau du soutien social (prévention des RPS).
  35. 35. STEPPS : MODÈLE D'EFFICACITÉ La santé donne l'exemple en matière de performance collective. En santé, une équipe qui dysfonctionne et qui échoue, c'est un patient en danger. Communication multi- directionnelle & intensive Soutien mutuel et anticipation des besoins Source : AHRQ
  36. 36. ÉQUIPE : 5 CLÉS DU SUCCÈS Sources : Re:Work - Viuz Sur la base des études consacrées à l'intelligence collective, Google a voulu savoir ce qui permettait à une équipe de devenir la Dream Team. Le Projet Aristote a permis de dévoiler les 5 facteurs clés des équipes gagnantes. Et non, ce n'est pas le fait d'avoir des stars dans l'équipe !
  37. 37. 5 CLÉS DES ÉQUIPES GAGNANTES Sources : Re:Work - Viuz 1- La sécurité psychologique : la capacité à s’exprimer sans crainte et prendre des initiatives sans se faire rabrouer. 2- La fiabilité : peut-on compter sur les membres de l’équipe pour délivrer dans les délais un travail de haute qualité. 3- La clarté des structures et des buts : les rôles de chacun, les objectifs et les plans d'action sont ils clairs ? 4- Le sens : travaillons nous ensemble à quelque chose d’important pour chacun d’entre nous ? 5- L’impact : croyons nous fondamentalement que notre travail compte ?
  38. 38. “ Le plus grand plaisir humain est sans doute dans un travail difficile et libre fait EN COOPÉRATION . ” ALAIN, Philosophe - Propos sur le Bonheur
  39. 39. RESSOURCES ● Coopération et Construction de l'identité en situation de travail, C. Dejours (lien) ● Les enjeux psychiques du travail, P. Molinier - Payot. ● Site H. Boudreault (lien) ● Travail et pouvoir d'agir, Y. Clot (PUF)

×