de
LEVIERS DU SUCCÈS SST
C'est en étant vigilant, et en agissant
avec prudence, que l'on évite les dangers.
●
SAVOIRS D'EXPÉRIENCE ET SAVOIR-
FAIRE DE PRUDENCE
●
SÉCURITÉ RÉGLÉE - SÉCURITÉ GÉRÉE
●
COMMENT TRANSMETTRE LES
SAVOIR-FA...
Les Savoir-Faire de Prudence sont le volet Santé
Sécurité au Travail des Savoir-Faire d'Expérience.
Les savoir-faire de pr...
Les SAVOIR-FAIRE D’EXPÉRIENCE se distinguent des
savoir-faire procéduraux ou formalisés :
●
Les SFE relèvent de l’expertis...
LA NOTION DE SAVOIR-FAIRE
MODÈLE DE COMPRÉHENSION OUELLET & VEZINA
Source : IRSST
Les Savoir-Faire de Prudence sont une
composante du geste professionnel :
GESTE PROFESSIONNEL ET
SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE
...
Le lien entre le geste professionnel
et la santé au travail a été
particulièrement bien mis en
évidence dans les études su...
SAVOIRS RELATIFS AUX RISQUES
ET AUX PROBLÈMES DE SANTÉ ET
DE SÉCURITÉ RENCONTRÉS
Le stress; l’anxiété pendant le processus...
SAVOIRS DE
SANTÉ ET SÉCURITÉ
Les premières études faisaient état de Savoir-Faire de Prudence.
Depuis la mise en évidence d...
RISQUES PROFESSIONNELS
MÉCANIQUES
RISQUES
PHYSIQUES
RISQUES
CHIMIQUES
RISQUES
BIOLOGIQUES
RISQUES
RADIOLOGIQUES
RISQUES
PS...
La SÉCURITÉ RÉGLÉE désigne les dispositifs formels de
prévention et de protection du travail.
●
Ces dispositifs de prévent...
La SÉCURITÉ GÉRÉE vient compléter sur le terrain la
sécurité réglée issue des procédures formelles.
●
La sécurité gérée se...
La sécurité gérée repose sur des savoirs collectifs et sur
des pratiques collectives.
Pour que le partage des solutions de...
COMMENT SE CONSTRUIT
L'EXPÉRIENCE
Source :
Anact
REPÈRES :
SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE
SAVOIR-FAIRE : «la capacité d’un individu à mobiliser, dans son
activité, un ensemble de...
REPÈRES :
SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE
Analyse des gestes et savoir-faire, IRSST
SAVOIR : correspond à une connaissance acquise...
Jeunes – Nouveaux
Non experts
Règles informelles
d'intégration au Collectif
>> Faire pareil
>> Entraide
Personnes Ressourc...
COOPÉRATION
INTERGÉNÉRATIONNELLE
Le transfert des savoirs de santé et sécurité requiert une
bonne mixité générationnelle a...
TRANSFERT DES SAVOIRS DE SANTÉ ET SÉCURITÉ
ÉCHANGE DE BONS PROCÉDÉS
Les salariés anciens anticipent les
difficultés que po...
Source : IRSST
PRINCIPAUX
DÉTERMINANTS
DE LA TRANSMISSION DES SAVOIRS DE
MÉTIER ET DE PRUDENCE :
●
Une charge de travail é...
CASCADE DES DÉTERMINANTS
DE LA TRANSMISSION
La cascade des déterminants de la transmission est un
outil qui permet de clas...
Niveau macro
organisationnel
Service
Collectif
de travail
Niveau entreprise
CASCADE DE DÉTERMINANTS AYANT UN EFFET
FAVORAB...
CASCADE DE DÉTERMINANTS AYANT UN EFFET
DÉFAVORABLE SUR LA TRANSMISSION
Source : IRSST
Niveau macro
organisationnel
Service...
4 MODALITÉS DE TRANSFERT
Source : Démarche Compétences
Nota : Le soutien de l’encadrement, la flexibilité de l’organisatio...
●
www.anact.fr
●
www.irsst.qc.ca
●
www.prevent.be
●
www.osha.europa.eu
●
Analyse des gestes et savoir-faire, Ouellet.
●
Tr...
Savoir-Faire de Prudence en Santé Sécurité au Travail
Savoir-Faire de Prudence en Santé Sécurité au Travail
Savoir-Faire de Prudence en Santé Sécurité au Travail
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Savoir-Faire de Prudence en Santé Sécurité au Travail

1 634 vues

Publié le

Savoirs d'expérience et savoir-faire de prudence - Sécurité réglée et sécurité gérée - Comment transmettre les savoir-faire de prudence.

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 634
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Savoir-Faire de Prudence en Santé Sécurité au Travail

  1. 1. de LEVIERS DU SUCCÈS SST
  2. 2. C'est en étant vigilant, et en agissant avec prudence, que l'on évite les dangers.
  3. 3. ● SAVOIRS D'EXPÉRIENCE ET SAVOIR- FAIRE DE PRUDENCE ● SÉCURITÉ RÉGLÉE - SÉCURITÉ GÉRÉE ● COMMENT TRANSMETTRE LES SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE ?
  4. 4. Les Savoir-Faire de Prudence sont le volet Santé Sécurité au Travail des Savoir-Faire d'Expérience. Les savoir-faire de prudence sont des attitudes, des comportements, et des stratégies de préservation de la santé et de prévention des risques que les travailleurs plus anciens ont mis au point au cours de leur carrière. Ces savoirs implicites, issus de l'expérience, viennent compléter les prescriptions de sécurité de l'organisation. LE VOLET SST DES SAVOIR-FAIRE D'EXPÉRIENCE À faire... À ne pas faire... Comment faire... Gestes et paroles d'experts Sources :FTU&IRSST
  5. 5. Les SAVOIR-FAIRE D’EXPÉRIENCE se distinguent des savoir-faire procéduraux ou formalisés : ● Les SFE relèvent de l’expertise acquise par la pratique de terrain, des astuces individuelles de métier, de la connaissance et de l’appropriation de l’environnement et des réalités du travail (solutions individuelles dans des situations inédites, face à des dysfonctionnements, ou aléas). ● Les SFE sont rarement formalisés et renvoient à des formes de connaissances peu connues car détenues par les individus qui les mobilisent (tacit skills), et aussi mal reconnues. LES SAVOIR-FAIRE D'EXPÉRIENCE Source : FTU
  6. 6. LA NOTION DE SAVOIR-FAIRE MODÈLE DE COMPRÉHENSION OUELLET & VEZINA Source : IRSST
  7. 7. Les Savoir-Faire de Prudence sont une composante du geste professionnel : GESTE PROFESSIONNEL ET SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE UNE DIMENSION SOCIALE s’inscrit dans des normes de sécurité, des prescriptions, des procédures, des règles de comportement. UNE DIMENSION INDIVIDUELLE DE COMPÉTENCE UNE DIMENSION TEMPORELLE dans la condensation de l’expérience passée et dans l’anticipation des risques. En évolution perpétuelle, le geste professionnel s’appuie sur des ressources construites par un collectif de travail et se renforce par l’interaction au sein de ce collectif.
  8. 8. Le lien entre le geste professionnel et la santé au travail a été particulièrement bien mis en évidence dans les études sur les Troubles MusculoSquelettiques (FTU) (TMS ou MSD en Anglais) : ● Répétitivité des gestes, postures ● Sollicitations biomécaniques ● Stress et tensions induites >>> STRATÉGIES INDIVIDUELLES DE PRÉVENTION ET DE PRÉSERVATION DE SOI (Savoir-faire de prudence). GESTE PROFESSIONNEL ET SANTÉ SÉCURITÉ Source : Secafi
  9. 9. SAVOIRS RELATIFS AUX RISQUES ET AUX PROBLÈMES DE SANTÉ ET DE SÉCURITÉ RENCONTRÉS Le stress; l’anxiété pendant le processus d’apprentissage; les risques de projection (copeaux, acide etc) ; les coupures; les risques d’écrasement des mains; le travail avec des machines dangereuses; l’augmentation des risques avec les mauvais programmes (fréquences plus élevées et type de postures critiques, coupure, rapidité d’exécution provenant des contraintes de temps); l’usure physique générale liée au travail très exigeant physiquement. Enjeux de santé et de sécurité au travail dans la transmission des savoirs professionnels, IRSST. 3 DIMENSIONS DES SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE 3 catégories d’information ressortent de l'analyse des savoirs transmis SAVOIRS SUR LES TÂCHES À RISQUE STRATÉGIES DE PRUDENCE ET DE PRÉVENTIONExemples : Le transfert de grosses pièces; Les changements d’outils; Les ajustements de pièces et l’augmentation du risque si le programme est inadéquat. Exemples : Comment faciliter le nettoyage; L'utilisation des certains EPI Comment diminuer le bruit des machines; Le transfert d’une grosse pièce à deux en la glissant; L’existence d’adaptation maison pour réduire les risques de certaines machines ; La façon de changer un outil en se protégeant la main; La façon de ranger les instruments pour prévenir les coupures; La façon sécuritaire d’utiliser une machine, un outil (ex meule etc).
  10. 10. SAVOIRS DE SANTÉ ET SÉCURITÉ Les premières études faisaient état de Savoir-Faire de Prudence. Depuis la mise en évidence du rôle du collectif de travail, le vocable « Savoirs de Santé et Sécurité » est souvent préféré. SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE SAVOIRS DE SANTÉ ET SÉCURITÉ Source : FTU ● Approche individuelle de la Santé Sécurité. ● Fait d'abord référence aux risques techniques. ● Approche collective de la Santé Sécurité (pratiques et savoirs collectifs). ● Englobe aussi les risques psychosociaux.
  11. 11. RISQUES PROFESSIONNELS MÉCANIQUES RISQUES PHYSIQUES RISQUES CHIMIQUES RISQUES BIOLOGIQUES RISQUES RADIOLOGIQUES RISQUES PSYCHOLOGIQUES RISQUES RAPPEL
  12. 12. La SÉCURITÉ RÉGLÉE désigne les dispositifs formels de prévention et de protection du travail. ● Ces dispositifs de prévention sont de nature technique et organisationnelle. ● Ils reposent sur une anticipation des risques par le respect de règles et de procédures et par l’adoption de mesures techniques. ● Ils nécessitent des connaissances sur la prévisibilité des risques et sur leurs conséquences en matière de santé et sécurité. ● Ils relèvent d’une logique problèmes / solutions LA SÉCURITÉ RÉGLÉE Source : FTU
  13. 13. La SÉCURITÉ GÉRÉE vient compléter sur le terrain la sécurité réglée issue des procédures formelles. ● La sécurité gérée se manifeste dans les situations de travail quotidiennes : elle est ce qui fait que les solutions fonctionnent et que les problèmes ne se reproduisent plus. LA SÉCURITÉ GÉRÉE ● Elle procède d’une logique de recherche de la rationalité sous-jacente aux comportements : « Pourquoi on fait ça, et pourquoi on le fait comme ça ». ● Elle repose sur une sorte d’accord tacite, au sein des collectifs de travail : sur des règles de bon exercice du métier, qui sont partagées par tous et apprises aux nouveaux arrivants. (FTU)
  14. 14. La sécurité gérée repose sur des savoirs collectifs et sur des pratiques collectives. Pour que le partage des solutions de sécurité gérée ait lieu, plusieurs conditions sont nécessaires : ● Lien social dans les collectifs de travail. ● Encadrement intermédiaire jouant un rôle d’accumulateur d’expérience et de facilitateur. ● Organisation du retour d’expérience sur les incidents ou accidents (REX) qui ont été évités (FTU). CONDITIONS DE LA SÉCURITÉ GÉRÉE
  15. 15. COMMENT SE CONSTRUIT L'EXPÉRIENCE Source : Anact
  16. 16. REPÈRES : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE SAVOIR-FAIRE : «la capacité d’un individu à mobiliser, dans son activité, un ensemble de savoirs lui permettant d’atteindre un objectif». Les savoir-faire se manifestent dans l’activité à travers les gestes effectués. SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE : « la capacité d’un individu, qui présente une attitude prudente (le «être»), à mobiliser dans son activité un ensemble de savoirs dans le but de protéger sa santé et celle des autres ». Le «savoir-faire de prudence» est considéré comme tel lorsque l’intention verbalisée par le travailleur est de se protéger ou de protéger les autres. Tous les sens sont impliqués dans les savoir- faire et ceux-ci se développent par l’enrichissement de tous les types de savoirs mobilisés dans l’activité. Analyse des gestes et savoir-faire, IRSST 1/2
  17. 17. REPÈRES : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE Analyse des gestes et savoir-faire, IRSST SAVOIR : correspond à une connaissance acquise par la formation et/ou l’expérience. SAVOIRS THÉORIQUES : connaissances spécifiques à un domaine, acquises essentiellement par la formation formelle ou informelle. Ces savoirs, pouvant être sous forme écrite ou orale, peuvent être transmis par le formateur au cours d’une formation. SAVOIRS PRATIQUES : connaissances développées dans la pratique, tels que les trucs, les repères, les stratégies, etc... Ces connaissances découlent de la mise en relation de divers éléments du contexte faite dans la pratique par les travailleurs, les menant à la construction de repères et de solutions possibles pour mieux juger et décider des gestes appropriés en fonction des situations. Ces savoirs, moins conscients avec le temps, servent à étoffer et à relativiser les «savoirs théoriques». Ils peuvent devenir eux-mêmes des «savoirs théoriques» transmissibles s’ils sont formalisés et intégrés à un contenu de formation. 2/2
  18. 18. Jeunes – Nouveaux Non experts Règles informelles d'intégration au Collectif >> Faire pareil >> Entraide Personnes Ressources Selon Problèmes RÔLE DU COLLECTIF DE TRAVAIL Source : IRSST COLLECTIF DE TRAVAIL NOVICES : Stratégie de prudence pour une tâche NIVEAUX INTERMEDIAIRES : Tâches à risque Risques et stratégies de prudence liés davantage à une responsabilité individuelle EXPERTS : Lien entre prescrit et SST (anticipation) Impact du processus de production sur SST Responsabilité de l'organisation Savoirs SST Savoirs SST
  19. 19. COOPÉRATION INTERGÉNÉRATIONNELLE Le transfert des savoirs de santé et sécurité requiert une bonne mixité générationnelle au sein des collectifs de travail. CONDITION SINE QUA NON Les travailleurs plus anciens ont mis au point, au cours de leur carrière, des stratégies de préservation de leur santé et de prévention des risques. Ils ont accumulé une expérience dans le domaine de la sécurité gérée. L’ENJEU DU TRANSFERT EST LE PARTAGE DE CES STRATÉGIES ET DE CETTE EXPÉRIENCE AVEC LES JEUNES TRAVAILLEURS OU LES NOUVEAUX ARRIVANTS. (Anact)
  20. 20. TRANSFERT DES SAVOIRS DE SANTÉ ET SÉCURITÉ ÉCHANGE DE BONS PROCÉDÉS Les salariés anciens anticipent les difficultés que pourraient rencontrer les jeunes. Les anciens ont le souci de préserver la santé et la sécurité des nouveaux arrivants. La collaboration entre les nouveaux salariés et les plus anciens permet de : Tandis que les plus jeunes mettent en œuvre des arrangements informels qui réduisent la pénibilité des postures ou des rythmes pour les plus âgés. …et de... Protéger les uns... Valoriser les autres Source : ANACT
  21. 21. Source : IRSST PRINCIPAUX DÉTERMINANTS DE LA TRANSMISSION DES SAVOIRS DE MÉTIER ET DE PRUDENCE : ● Une charge de travail équilibrée. ● Le temps nécessaire. ● La reconnaissance des savoirs de métier et le soutien à l'activité de transmission. ● Des moments et des lieux de rencontre. ● L'engagement de la direction et des chefs de service. ● Des pratiques de gestion des Ressources Humaines soutenant la transmission. ● Des ressources financières, matérielles et humaines contrôlées. ● Une précarité réduite. ● La mobilité questionnée et gérée.
  22. 22. CASCADE DES DÉTERMINANTS DE LA TRANSMISSION La cascade des déterminants de la transmission est un outil qui permet de classer les déterminants organisationnels qui peuvent constituer un frein ou un levier à la transmission des savoirs de métier et de prudence selon plusieurs niveaux d'incidence : ● Niveau macro-organisationnel ● Niveau entreprise ● Niveau service ● Niveau collectif de travail La cascade des déterminants permet une analyse systémique et la recherche de solutions adéquates. Source : IRSST
  23. 23. Niveau macro organisationnel Service Collectif de travail Niveau entreprise CASCADE DE DÉTERMINANTS AYANT UN EFFET FAVORABLE SUR LA TRANSMISSION Turnover faible Pas de déstabilisation des équipes Favorise la Transmission Continuité des contacts entre experts et novices Peu de flexibilité et mobilité du personnel Titularisation des emplois Peu de précarité
  24. 24. CASCADE DE DÉTERMINANTS AYANT UN EFFET DÉFAVORABLE SUR LA TRANSMISSION Source : IRSST Niveau macro organisationnel Service Collectif de travail Niveau entreprise
  25. 25. 4 MODALITÉS DE TRANSFERT Source : Démarche Compétences Nota : Le soutien de l’encadrement, la flexibilité de l’organisation du travail, la disponibilité des acteurs, et la possibilité de s’appuyer sur des situations de travail apprenantes sont un préalable. ● TUTORAT EN SITUATION DE TRAVAIL : avec des temps de réalisation d’activités en situation réelle ou « aménagée » afin de faciliter leur réalisation et de les rendre plus apprenantes. ● SIMULATION DES SITUATIONS DE TRAVAIL : notamment lorsque les situations réelles de travail ne permettent pas le transfert, compte tenu des contraintes de production ou des exigences de qualité. ● TEMPS D’ÉCHANGE ET DE DÉBRIEFING : à distance du travail (avant / après) entre transférant et transférés et/ou au sein du collectif de travail, pour analyser et réfléchir sur des situations de travail particulières. ● TEMPS D’APPORTS DE CONNAISSANCES SPÉCIFIQUES : portant sur des prérequis à maîtriser par le transféré.
  26. 26. ● www.anact.fr ● www.irsst.qc.ca ● www.prevent.be ● www.osha.europa.eu ● Analyse des gestes et savoir-faire, Ouellet. ● Transfert des savoirs d'expérience, Caser et Conjard. ● The Safety Coach Project : Preventing Risks To Young Workers, OSHA .

×