LE MAGAZINE
DES PROFESSIONNELS DU ZINC
Novembre 2015
N u m é r o
57
En images :
Région Nord et Est
a
Groupe scolaire
Dauph...
2
Produits
La gamme d’accessoires VMZINC®
de collecte des eaux pluviales,
spécifiquement conçue pour répondre aux attentes...
n°57 / Vues du Zinc•3
8
Profils de
gouttière
Produits
2 - Équerre (intérieure ou
extérieure)
10 - Récupérateur d’eau (à cl...
4
En images
Cité de la
musique et de
la danse,
Soissons (02)
Architecte
Gaudin
Entreprise
Toitures Soissonnaises
Superfici...
n°57 / Vues du Zinc•5

Maison des enfants Françoise Dolto (10) - Architecte : Anne Toutut - Entreprise : Les Trois A - VMZ...
6
En images
Région Nord et Est
35 Maisons
individuelles,
Oignies (62)
Architecte
R2D2 Architecture
Entreprise
Chauffe Toit...
n°57 / Vues du Zinc•7

Centre de formation, Cambrai (59)
Architectes : Coldefy  Associés Architectes Urbanistes (CAAU) - E...
8
Chantier
L’entreprise Gayet,
chargée de la mise en
œuvre, a parfaitement su
exploiter l’adaptabilité du
zinc pour obteni...
n°57 / Vues du Zinc•9
arbres. La façade vient
ainsi proposer une conti-
nuité visuelle avec les
arbres du square situé
jus...
10
PRO-ZINC®
Le DTU 60.11, applicable depuis août 2013, et bien connu dans le
secteur de la plomberie, intègre désormais d...
PRO-ZINC®
InitiativesLes drônes à l’assaut du BTP !
Remerciements
Vues du Zinc a été
réalisé grâce à la
précieuse collabor...
AVEC VMZINC, JE SUIS ZEN
GAMMES COMPLÈTES
 DISPONIBILITÉ
ASSISTANCE TECHNIQUE
 FORMATION
QUALITÉ
 INNOVATION DURABLE
ÉCOUT...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015

572 vues

Publié le

Vues du Zinc est le magazine des professionnels du zinc en France.
Vous y trouverez un article sur la collecte des eaux pluviales, le chantier du Groupe scolaire Dauphinot à Reims, de nombreux projets réalisés en région Nord Est…

Publié dans : Design
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
572
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Vues du Zinc n° 57 – novembre 2015

  1. 1. LE MAGAZINE DES PROFESSIONNELS DU ZINC Novembre 2015 N u m é r o 57 En images : Région Nord et Est a Groupe scolaire Dauphinot, Reims Les accessoires indispensables DTU 60.11 Les drônes à l’assaut du BTP PRO-ZINC® Initiatives Chantier Produit
  2. 2. 2 Produits La gamme d’accessoires VMZINC® de collecte des eaux pluviales, spécifiquement conçue pour répondre aux attentes des entreprises de pose et des particularités régionales, est la plus complète du marché. De nombreux accessoires de la gamme ont été conçus pour un gain de temps très appréciable sur chantier : certains évitent le décapage et la soudure – pratique notamment sur les prépatinés, d’autres facilitent le maintien des pièces pendant la soudure – grâce à des emboîtements rendant celle-ci plus aisée. Cher client, « Le zinc est source d’inspiration ». Cette phrase est souvent répétée par les maîtres d’œuvre qui le prescrivent. Il y a peu de matériaux qui peuvent se targuer d’inspirer de la sorte pour la conception de l’enveloppe des bâtiments. Les techniques évoluent sans cesse, les normes et DTU sont périodiquement modifiés, les modes changent et se renouvellent… Les législations futures et les outils de demain pointent déjà… Chez VMZINC, notre ambition est de vous apporter les réponses les plus pertinentes à travers des solutions adaptées et fiables dans ce contexte en perpétuelle évolution : il s’agit aussi bien de produits que de supports à votre service. Cette ambition a un autre nom : la passion. Et je sais que nous la partageons avec vous. Bien cordialement, Fabien MOULIN, Responsable Marketing/Communication France Collecte des eaux pluviales : Les accessoires indispensables ! Edito Bénéfices • Esthétiques et discrets Disponibles dans tous nos aspects de surface, les acces- soires sont assortis à la gouttière • Durables Longévité et recyclabilité • Pratiques Simples et rapides à mettre en œuvre grâce à leur concep- tion astucieuse. 7 - Manchette8 - Bague (autobloquante ou double) 9 - Cuvette de branchement 3 - Talon 196 Accessoire
  3. 3. n°57 / Vues du Zinc•3 8 Profils de gouttière Produits 2 - Équerre (intérieure ou extérieure) 10 - Récupérateur d’eau (à clapet ou à vis) 6 - Tuyau 4 - Naissance agrafable Moignon Joint de dilatation1 - Crochet discret 12 Aspects 450 Références es 3 Épaisseurs 5 - Coude 2 2 4 5 7 3 1 9 6 10 8 Des bagues autobloquantes qui évitent l’usage de colliers Des naissances qui se fixent sans soudure Des talons à gorge qui s’emboitent parfaite- ment en bout de gouttière Des cuvettes de formes variées : carrées, ½ ronde, jambon… 5 Développés
  4. 4. 4 En images Cité de la musique et de la danse, Soissons (02) Architecte Gaudin Entreprise Toitures Soissonnaises Superficie 1 200 m2 Technique VMZ Joint debout Aspect QUARTZ-ZINC® Région Nord et Est
  5. 5. n°57 / Vues du Zinc•5 Maison des enfants Françoise Dolto (10) - Architecte : Anne Toutut - Entreprise : Les Trois A - VMZ Profil à emboîtement perforé en PIGMENTO® rouge Salle polyvalente, Meursault (21) Architectes : Simon Buri et Jung Architectures - Entreprise : Charpentiers de Bourgogne VMZ Joint debout en AZENGAR® Résidence Les Panoramiques, Metz (57) - Architecte : Dynamo Associés - Entreprises : Maddalon, Obringer - VMZ Mozaik® en QUARTZ-ZINC® Logements, Strasbourg (67) Architecte : JC Metz - Entreprise : Wiedemann VMZ Joint debout en QUARTZ-ZINC®
  6. 6. 6 En images Région Nord et Est 35 Maisons individuelles, Oignies (62) Architecte R2D2 Architecture Entreprise Chauffe Toit Superficie 6 000 m2 (bardage et couverture) Technique VMZ Joint debout Aspect QUARTZ-ZINC®
  7. 7. n°57 / Vues du Zinc•7 Centre de formation, Cambrai (59) Architectes : Coldefy Associés Architectes Urbanistes (CAAU) - Entreprise : Farrasse - Cassettes VMZ Composite en ANTHRA-ZINC® Crèche Philéas (80) Architecte : Richard Architecture Entreprise : Moronvalle VMZ Joint debout en QUARTZ-ZINC® Amphithéatre / salle de musique, Strasbourg (67) Architecte : CB Conseil - Entreprise : Wiedemann Feuilles de zinc 1,5 mm perforées en ANTHRA-ZINC® Logements et maison de santé, Reims (51) Architecte : Deschamps Architecte - Entreprise : Les Couvreurs Sparnaciens VMZ Profil à emboîtement en QUARTZ-ZINC®
  8. 8. 8 Chantier L’entreprise Gayet, chargée de la mise en œuvre, a parfaitement su exploiter l’adaptabilité du zinc pour obtenir une cou- verture aussi étanche qu’esthétique ! Ici, les toits à couvrir sont de forme trapézoïdale, aussi faut-il réaliser un calepi- nage particulièrement précis et bien calculé afin que les joints debouts tombent parfaitement aux extrémités comme au niveau des jonctions. L’entreprise Gayet a façonné l’ensemble des bacs nécessaires à partir des bobines VMZINC. Regroupées sur des racks numérotés, les bacs sont alors montés sur le toit pour être fixés sur les voliges. « Le matériau zinc nous permet de réaliser un vrai travail de personnalisation pour ajuster parfaitement la couverture à la forme du toit en respectant le plan et la projection de l’architecte » explique Yves Cuenot, le conduc- teur de travaux. L’approche du bardage est différente bien qu’elle demande elle aussi de la précision pour aligner La réalisation de la toiture et du bardage du nouveau groupe scolaire Dauphinot à Reims montre bien toutes les qualités du zinc pour ce type de projet. Les systèmes VMZ Joint debout et VMZ Profil à emboîtement permettent une mise en œuvre personnalisée dans le respect optimal des règles HQE® . L’école, un environnement tourné vers l’avenir. Groupe scolaire Dauphinot, Reims (51) Architectes Gilles BORDERIOUX - Humbert DI LEGGE, Architectes D.P.L.G Entreprise Gayet Superficies en zinc Toiture : 2 100 m2 Bardage : 410 m2 Systèmes VMZ Joint debout VMZ Profil à emboîtement Aspect PIGMENTO® vert lichen l’ensemble à l’aide de pattes équerre, avant la mise en œuvre de 240 mm d’isolant. De forme standard, les profils de bardage, d’une lon- gueur de trois mètres, sont livrés déjà façonnés. L’entreprise Gayet les a découpés de manière à bien les ajuster aux ouvertures de la façade. Les profils à emboîtement font écho aux lames de bois qui habillent le rez- de-chaussée. Et surtout, couverture et bardage offrent un rendu fini par- faitement identique au projet, tel qu’il a été dessiné par le cabinet d’architectes. Le zinc au service du projet environnemental Les systèmes VMZINC® ont été retenus pour le groupe scolaire Dauphinot parce qu’ils ont des quali- tés autres qu’esthétiques : le zinc est un matériau durable, facile à entrete- nir et entièrement recyclable, ce qui a son importance dans le cadre de ce projet. Enfin, l’as- pect de surface PIGMENTO® vert lichen est venu apporter sa touche naturelle à l’édifice, évo- quant les feuilles des De gauche à droite : M. Ludovic Barbara et M. Yves Cuenot de l’entreprise Gayet et M. Damien Demachy, Responsable Technique VMZINC
  9. 9. n°57 / Vues du Zinc•9 arbres. La façade vient ainsi proposer une conti- nuité visuelle avec les arbres du square situé juste en face des écoles, mais également avec les couvertures végétalisées des autres bâtiments du programme. Car le fil conducteur du projet a toujours été d’al- lier fonctionnalité des bâtiments et respect des règles HQE® . Le choix des matériaux utilisés répond à ces critères en privilé- giant le béton, mais surtout le bois et le zinc. En fusionnant une mater- nelle et une école primaire pour créer ce nouveau groupe scolaire, la Mairie de Reims a décidé de le doter de bâtiments résolument tournés vers l’avenir et la pérennité. L’environnement de ces nouveaux bâtiments a nécessité toutes les atten- tions pour faciliter l’accueil, la circulation et la vie collective des enfants et des adultes. Le bruit du grand boulevard très circulant et les vents dominants ont présidé à l’édification d’une façade capable de protéger l’éta- blissement de ces contraintes. Les archi- tectes ont d’ailleurs fait appel à un bureau d’études hautement réputé pour l’efficacité de ses prescriptions HQE® . Au final, les bâtiments principaux sont l’école primaire construit en R+1 avec notamment les classes réparties à l’étage, et la maternelle réalisée de plain-pied. A laquelle s’ajoute une zone commune qui com- prend la bibliothèque, la salle informatique, un patio et le restaurant sco- laire, mais également une salle polyvalente et un plateau sportif encadré par des espaces végétali- Le matériau zinc nous permet de réaliser un vrai travail de personnalisation. Yves CUENOT, conducteur de travaux“ “ sés qui pourront servir de supports pédagogiques. « Nous avons placé au cœur de notre démarche de conception durable, non seulement les ques- tions de performance énergétique, mais aussi de confort, de santé publique et de préserva- tion des ressources autres qu’énergétiques (maté- riaux, eau…). Le choix préalable de reconstruire des bâtiments neufs pour l’ensemble du groupe scolaire a permis de mener une approche bio- climatique complète et optimale sur le projet, puisque nous avons pu repenser complètement l’implantation des bâti- ments. » détaille Humbert Di Legge, l’architecte. « Par exemple, le choix de situer les classes au premier étage de l’école primaire et l’orientation de celles-ci permet une récupération optimale des apports solaires en hiver tout en protégeant des surchauffes potentielles le reste du temps » poursuit-il. Une telle réalisation ne peut que sensibiliser durablement les enfants aux enjeux environne- mentaux qui seront les leurs dans l’avenir.     
  10. 10. 10 PRO-ZINC® Le DTU 60.11, applicable depuis août 2013, et bien connu dans le secteur de la plomberie, intègre désormais de façon spécifique les règles et calculs concernant les évacuations des eaux pluviales. En effet, dans son chapitre «60.11-3», il reprend et simplifie les calculs EEP de la norme EN-12056 (NF-P 250-3 de novembre 2000). Ce DTU s’applique à l’ensemble des ouvrages traditionnels destinés à recevoir et évacuer les eaux pluviales (gouttières, ché- neaux encaissés) ainsi qu’aux ouvrages relevant de la série DTU 43 (noues en étanchéité et autres collecteurs). Le DTU 60.11-3 n’annule pas le DTU 40.5 de juin 1996 : • La pente minimale des gouttières et chéneaux métalliques reste de 5 mm/m minimum • Les trop-pleins doivent avoir la section d’évacuation qu’ils protègent • La présence ou non de crapaudine peut influer sur les calculs de section. Deux débits d’eaux sont désormais possibles : 0,05 l/m²/s (soit 3 l/m²/min) pour la métropole 0,075 l/m²/s (soit 5 l/m²/min) pour les régions ultra-marines. Le franc-bord d’un chéneau : La hauteur entre le niveau maximal calculé (w) et le bord extérieur d’un chéneau, appelée « franc-bord », doit suivre le principe suivant : Les chéneaux sont différenciés en fonction de leur longueur : - courts si leur longueur est inférieure à 50 fois la hauteur d’eau admissible (w) - longs dans le cas contraire. Ouvrages extérieurs Ce sont les gouttières demi-rondes, nantaises, havraises, etc. ainsi que les chéneaux encaissés hors emprise du bâtiment. En cas de débordement, l’eau ne peut pas se déverser à l’intérieur du bâtiment. Les sections calculées en fonction de la pente et surfaces collectées restent les mêmes (cf tableau 1 art. 5.2.1). Pour rappel : les sections de gouttières et surfaces desservies pour une pente à 5 mm/m sont disponibles : cf tableau 2 art. 5.2.1. On utilisera ce même mode de calcul pour les chéneaux encaissés extérieurs uni- quement. Les chéneaux encaissés intérieurs Les chéneaux sont dits « intérieurs » si, en cas de débordement, les eaux de pluie se déversent à l’intérieur du bâtiment. Pour ces chéneaux encaissés, le calcul de leur section se résume comme indiqué sur la page suivante. Collecte des eaux pluviales : Modifications du DTU 60.11 Si hauteur d’eau admissible (en mm) Hauteur du franc-bord (w en mm) ≥ 80 25 80 w 250 0,3 x w ≥ 250 75 Franc bord W Les ouvrages d’écoulement sont différenciés en deux grandes familles :
  11. 11. PRO-ZINC® InitiativesLes drônes à l’assaut du BTP ! Remerciements Vues du Zinc a été réalisé grâce à la précieuse collaboration des équipes VMZINC® Directeur de la publication Roger Baltus Rédaction Patricia Coignard Bruno De Grimouard Fabien Moulin Barbara Nordberg Lionel Parisse Chef de projet Maquette Emmanuelle Derdinger Photos Paul Kozlowski Impression Imprimeries Morault Aw = Section utile en mm² du chéneau (Hauteur d’eau calculée x Largeur) Fℓ = Coefficient pour les débits des chéneaux longs (égale à 1 pour une pente supérieure ou égale de 5 mm/m conformément au DTU 40.5) L’intérêt de cette formule est de déterminer la surface à évacuer en fonction de la place réellement disponible sur chantier et non plus de partir d’une section théorique qui impose d’adapter l’ouvrage. Les naissances et tuyaux de descente : Les calculs pour le dimensionnement des naissances et tuyaux de descente ne changent pratiquement pas et l’on retrouve les anciens rapports entre surfaces d’évacuations et diamètres. Néanmoins, pour une déclivité du tuyau inférieure ou égale à 10° (par exemple pose en sous-face) la section du tuyau (cm2 ) doit être minorée de 30 %. Surface possible à évacuer (m²) Débit du chéneau (L/s) / Pluviométrie (Ls/min/m²) [0.90 x débit admissible (L/s) x cœfficient d’évacuation (Fl) ] / Pluviométrie [0,90 x [(3,89 x 0,00001) x Aw 1,25 ] x (Fℓ) ] / 0,05 (0,075 pour les DOM) A basse altitude, au plus près des toitures, ces aéronefs effectuent des relevés d’une grande précision, y compris dans les endroits les plus inaccessibles. En quelques clics, vous obtenez des données qu’il aurait été difficile mais surtout dangereux d’obtenir (diagnostic de toiture, des relevés de cotes ou constater des fuites). Alors, le drone, serait-il l’allié idéal du couvreur ? Il est certain et déjà avéré qu’il rend de nombreux services aux métiers du BTP. Il nécessite un investissement peu important et une « prise en main » à la portée de toutes et tous après formation. Quand il est équipé d’un GPS, le drone peut photographier ou revenir filmer le même point de vue pendant des semaines. En quelques clics, les photos et films sont géo- référencés, les données analysées (surfaces, localisation des fuites, déperditions calorifiques, …) puis stockées. On peut raisonnablement penser que les drônes équipés de caméras feront partie de l’équipement des couvreurs dans la prochaine décennie. Outre la réduction des risques de chutes, la précision des relevés et du suivi de chantier, leur valeur ajoutée réside dans l’amélioration de la productivité. Parce que les relevés seront plus rapides et plus fiables, et ce quel que soit le bâtiment, les couvreurs seront en mesure d’établir des devis plus nombreux. Le drone pourrait donc devenir un levier de développement du secteur. Découvrez l’intégralité de cet article dans « La chronique de Roger Baltus » sur Facebook : VM ZINC for Architecture Faire de vos relevés thermiques ou de vos diagnostics de toiture un véritable jeu d’enfant ? Telle est la promesse aussi ludique que sérieuse faite par ces engins volants équipés de caméras HD et de capteurs, couplés à des logiciels de traitement de l’information. Leur taille, leur maniabilité et leur pilotage à partir de la terre ferme en font de nouveaux outils de travail crédibles. ©L’imagerie Volante Impact de la crapaudine Dans le cas de mise en place d’une crapaudine, le débit d’évacuation du chéneau doit être divisé par deux (NF EN 12056-3 Art. 5.3.3).
  12. 12. AVEC VMZINC, JE SUIS ZEN GAMMES COMPLÈTES DISPONIBILITÉ ASSISTANCE TECHNIQUE FORMATION QUALITÉ INNOVATION DURABLE ÉCOUTE PROXIMITÉ Créditphoto:Gettyimages

×