SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
L’EXPRESS 10 DÉCEMBRE 2020
16
En couverture
I
lestloinletempsoùl’exécutiflais-
saitentendrequelesjeunesétaient
devenus les premiers propaga-
teursducoronavirusdanslepays.
Depuis le second confinement,
décrété le 30 octobre, le ton du
gouvernement a changé à l’égard d’une
génération qui, bien plus que les autres,
subitdepleinfouetl’impactdel’épidémie.
Nonpassurleplansanitaire :représentant
moinsde1 %desdécès,lesjeunessontlar-
gementépargnésparlesdégâtsliésauvirus.
Maissurlesplanséconomiqueetsocial,ils
sontparmilesplusexposés.Conscientde
l’ondedechocquis’abatenparticuliersur
les8 millionsdeFrançaisâgésde15à24 ans,
lesresponsablesdupaysonttroquélastig-
matisationpourlabienveillanceetlacom-
passion.« Leconfinementestextraordinai-
rementinjustequandonadesconditions
devieprécaire,quandonestjeune,quand
on est loin de sa famille », déclarait
EmmanuelMacronlorsdesonintervention
du4 décembresurlaplateformeBrut.
L’enquête réalisée par l’institut Elabe
pour le Cercle des économistes, en
partenariatavecL’Express,révèlel’ampleur
dutraumatismesubiparles18-24ans,qui,
lorsqu’on les sonde sur leur état d’esprit,
évoquentd’abordleur« inquiétude »etleur
« lassitude ».Car,depuismars,leurquoti-
dienaradicalementchangé,qu’ils’agisse
deleurviepersonnelle,deleursétudesou
de leurs projets professionnels. Leur uni-
vers s’est rétréci – parfois à la taille d’un
écrand’ordinateuroud’untéléphonepor-
table –,letempsdesrencontres,desfêtes,
des voyages et des concerts s’est évanoui,
toutcommeleurscertitudesetleursrêves.
Etl’isolements’estconjuguéavecunepré-
carisationcroissante.Ainsi,42 %desjeunes
Oui, j'ai retardé
des soins de santé
21 %
Oui, j'ai renoncé
à des soins de santé
15 %
Sans- réponse 1 %
N
on
63%
Non,jam
ais 51 %
Oui,parfois
34
%
Oui,
souvent
14 %
Au cours des six derniers
mois, vous est-il arrivé
de réduire vos dépenses
alimentaires ou de
sauter des repas ?
Au cours des douze
derniers mois, vous
est-il arrivé
de retarder ou
de renoncer
à des soins de santé
par manque de
moyens financiers ?
SOURCE : 800 JEUNES AGÉS DE 18 À 24 ANS, SONDAGE ELABE -
LE CERCLE DES ÉCONOMISTES RÉALISÉ DU 23 AU 30 NOVEMBRE
Une jeunesse impactée
Obligée de se serrer la ceinture
Alimentation SantéSONDAGE
Génération Covid,
confinée mais toujours
debout
Epargnéssurleplansanitaire,lesjeunes
sontlesplusexposésauniveausocial
et économique,selonl’enquêted’Elabe
pourleCercledeséconomistes,en
partenariatavecL’ExpressetFranceInfo.
PAR ÉRIC CHOL
reconnaissentquelesfoyersdanslesquels
ilsviventsontobligésdeserestreindrepour
bouclerlesfinsdemois :1sur2admet,par
exemple,avoirréduitsesdépensesalimen-
tairesousautéunrepasaucoursdessixder-
niers mois. « L’impact est très fort, com-
menteBernardSananès,présidentd’Elabe,
et ce n’est pas un hasard si les trois quarts
dessondésestimentque,depuislaguerre,
lesjeunesdeleurâgen’ontjamaisvécuune
situationaussidifficile.Maisilsnesontni
abattusniencolèreetmontrentdansleur
grande majorité une énergie pour rebon-
dir. » Touchés mais pas coulés, ils font
mêmepreuved’unvéritableoptimisme :les
deux tiers pensent que la crise ne va pas
durer et que la vie va reprendre un cours
normal dans quelques mois. Rassurante,
cettelueurd’espoirn’atténueenrienl’am-
pleurdesdifficultésprésentesetàvenir,sur
lesquellescettegénérationesttrèslucide.
« Aveclepremieretlesecondconfine-
ment,onavudisparaîtrelespetitsboulots,
les gardes d’enfants ou les jobs d’appoint,
largementoccupésparlesjeunes,avecun
impactimmédiatsurleurniveaudevieet
Ilscomptentd’abord
sur eux-mêmespour
s’ensortir,avantl’Etat
oulesentreprises
L’EXPRESS 10 DÉCEMBRE 2020
17
leur alimentation », détaille Manuel
Domergue,directeurdelaFondationAbbé-
Pierre.Quantauxvraisemplois,ilssonteux
aussidevenusunedenréerare.Confrontées
à l’arrêt brutal de l’économie, les entre-
prisesontstoppénetlesrecrutements,fai-
sant exploser le chômage chez les plus
jeunes (près de 20 %). « Ce coup de frein
impactel’ensembledes750000 garçonset
fillesquisortentchaqueannéedusystème
scolaire :celacréeunembouteillageetune
Etes-vous plutôt d’accord ou plutôt pas d’accord avec les affirmations suivantes ?
Pour venir en aide à la jeunesse dans cette
période, sur quel acteur comptez-vous le plus ?
(réponse citée en premier)
Après ces derniers mois, qu’est-ce qui, dans votre vie,
est plus important ou moins important qu’avant ?
Notre génération va connaître une période de chômage plus forte que les précédentes générations
Notre génération a de l'énergie pour rebondir
C'est une période difficile, mais d'ici à quelques mois on va s'en sortir
Moi-même
La santé
La famille
L’argent
Les amis / l’amour
Le travail
La réligion
La politique
Ma famille,
monentourage
L’Etat
Les entreprises
Les associations
Les collectivités locales
L'Union européenne
Pour protéger les plus âgés, on a gâché notre jeunesse
14 %
21 %
2 %
4 %
7 %
20 %
43 %
20 %
20 %
30 %
26 %
20 %
8 %
7 %
6 %
3 %
13 %
41 %
55 %
45 %
29 %
65 %
60 %
3 %
3 %
7 %
31 %
36 %
53 % 39 %
8 %50 % 42 %
8 %46 % 45 %
24 %17 % 58 %
35 %14 % 50 %
38 %
28 %
Lucide, mais confiante dans l’avenir
D’abord compter sur soi Priorité à la santé et la famille
Plus important Ne change pas
Moins important Sans opinion
Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord
file d’attente qui va reléguer encore plus
loin les non-diplômés », analyse Anne
Brunner, qui a codirigé le rapport sur la
pauvreté en France sorti fin novembre.
Face aux risques de précarisation d’une
partiedelajeunessequiétaitdéjàsurlefil
durasoiravantleCovid,legouvernement
amultipliélesmesuresd’aides.Relancedu
dispositif« garantiejeunes »,miseenplace
du plan « 1 jeune, 1 solution », chèques de
150 euros distribués déjà à deux reprises,
création de 20000 emplois étudiants…
Nonseulementlamannedel’Etatàdesti-
nationdelajeunesse,quis’élèveàenviron
7 milliards d’euros, est loin d’être négli-
geable, mais de plus Emmanuel Macron
vient d’annoncer la mise en œuvre pro-
bable de nouvelles aides en janvier. Ces
tombereauxd’argentfraispanseront-ilsles
plaies des plus exposés à la crise? Non, si
l’on écoute les responsables associatifs,
favorablesàl’adoptiond’un« RSAjeunes ».
Une solution dont ne veut pas entendre
parlerlegouvernement,Bercyentête,tant
parprincipe– lacraintededévelopperune
culture de l’assistanat – que par le refus
d’ouvrir en grand les vannes des finances
publiques.
Les principaux intéressés, eux, se
montrentréalistes,sil’onencroitl’enquête
d’Elabe : ils comptent d’abord sur eux-
mêmesetsurleurentouragepours’ensor-
tir,avantl’Etatoulesentreprises.« Pourle
moment, on a évité la crise de nerfs, et les
jeunes se montrent très résilients, juge
Jean-HervéLorenzi,leprésidentduCercle
deséconomistes.Maisilyaencoretropde
trousdanslaraquettedel’Etat,etonesten
droitdesedemandersicettesituationpeut
tenir longtemps. » Ce qui est certain, c’est
quel’impactdelacrisen’estévidemment
pas le même pour tous, et le moral des
jeunesvariefortementenfonctiondeleur
formation.Selonl’enquêteElabe,65 %des
plusdiplôméssemontrentoptimistes,soit
20 % de plus par rapport à ceux sortis du
systèmescolairesansdiplôme.
« On est face à une jeunesse protéi-
forme,quin’apasvéculeconfinementde
la même façon selon qu’elle poursuit ses
étudesouqu’elleestsortieduparcourssco-
laire,sansparlerdesconditionsmatérielles
ou même des connexions Internet, qui
peuvent être très différentes d’un foyer à
l’autre »,expliqueOliviaGrégoire,lasecré-
taired’Etatchargéedel’Economiesociale,
solidaireetresponsable.Celle-cicroittou-
tefois déceler des indices révélateurs de
senspourlesjeunes.« Onétaitdepuisdes
annéesdansunephased’individualisme,
or cette période suscite une volonté d’al-
truismeetnousmontreàtousl’urgencede
faireévoluerlemondeéconomiqueetenvi-
ronnemental »,souligne-t-elle.
Leursvaleursetleursengagements,les
jeunes n’y ont pas renoncé : malgré ces
longues semaines d’enfermement, une
grandemajoritéd’entreeuxdéclareêtreen
capacitédechangerlemonde.Nirebelleni
révolutionnaire,encoremoinsbisounours
ou cynique, la génération Covid ne res-
semble en rien à celle de Mai 68, qui aspi-
raitàs’affranchirdumodèlefamilial :sila
moitié des jeunes d’aujourd’hui pensent
queleursparentsvivaientmieuxquandils
avaientleurâge,ilsneleurenveulentpas,
moinsde1sur2estimantque« pourproté-
ger les plus vieux, on a gâché leur jeu-
nesse ».Dansleursnouvellespriorités,les
jeunes citent d’abord la santé (65 %) et la
famille(60 %).Lapolitiquearrive,quantà
elle,enqueuedepeloton :lesgrandesidéo-
logiesnefontplusrecetteauprèsdelagéné-
rationZ.W
FrançoisSureau:Giscardetnous
Lesportamateurauborddugouffre
TheCrown,lasagaquidiviselesAnglais
Ecolesdecommerce:lepalmarès2021
n°3623semainedu10au16décembre2020
GÉNÉRATIONCOVID
Lafureur
devivreLacriselesamisK.O.
Maislesjeunessontprêts
àrebondir
3’:HIKLRC=WUY^U:?d@g@c@n@k";
M 01722 - 3623 - F: 4,90 €
Avec
L’EXPRESS
Enpartenariatavec et

Contenu connexe

Tendances

La Dépendance - Débat national 8 Fév. 2011 Paris
La Dépendance  - Débat national 8 Fév. 2011 ParisLa Dépendance  - Débat national 8 Fév. 2011 Paris
La Dépendance - Débat national 8 Fév. 2011 ParisCarsat Midi-Pyrénées
 
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013AL QOTB Tunisie
 
Dépendance : revue de presse Juillet 2011
Dépendance : revue de presse Juillet 2011Dépendance : revue de presse Juillet 2011
Dépendance : revue de presse Juillet 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
Et si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santéEt si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santésamirsharshar
 
Leadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de criseLeadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de criseJamaity
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialePaperjam_redaction
 
Revers de FORTUNE
Revers de FORTUNERevers de FORTUNE
Revers de FORTUNEPatrickTanz
 
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em place
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em placeRapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em place
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em placeStanleylucas
 
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012Nathalie SALLES
 
440000 enfants pauvres + corrigé
440000 enfants pauvres + corrigé440000 enfants pauvres + corrigé
440000 enfants pauvres + corrigéhelenaaldaz
 
21 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 521 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 5Source(s)
 

Tendances (14)

La Dépendance - Débat national 8 Fév. 2011 Paris
La Dépendance  - Débat national 8 Fév. 2011 ParisLa Dépendance  - Débat national 8 Fév. 2011 Paris
La Dépendance - Débat national 8 Fév. 2011 Paris
 
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
Al Qotb France-bulletin9-novembre2013
 
Dépendance : revue de presse Juillet 2011
Dépendance : revue de presse Juillet 2011Dépendance : revue de presse Juillet 2011
Dépendance : revue de presse Juillet 2011
 
Et si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santéEt si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santé
 
Exigences et propositions CGT pour la protection sociale
Exigences et propositions CGT pour la protection socialeExigences et propositions CGT pour la protection sociale
Exigences et propositions CGT pour la protection sociale
 
Colloque fortaleza
Colloque fortalezaColloque fortaleza
Colloque fortaleza
 
Leadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de criseLeadrship féminin richesse en temps de crise
Leadrship féminin richesse en temps de crise
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion sociale
 
Revers de FORTUNE
Revers de FORTUNERevers de FORTUNE
Revers de FORTUNE
 
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em place
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em placeRapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em place
Rapport Développement 2015 Haiti reste a la 163em place
 
Rapport GMMP Final
Rapport GMMP FinalRapport GMMP Final
Rapport GMMP Final
 
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012
Rapport du MNCP : Un autre regard sur les chômeurs - Avril 2012
 
440000 enfants pauvres + corrigé
440000 enfants pauvres + corrigé440000 enfants pauvres + corrigé
440000 enfants pauvres + corrigé
 
21 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 521 - Volumes meetup 5
21 - Volumes meetup 5
 

Similaire à Generation Covid-19

COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3SaatchiFrance
 
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi FranceSaatchiFrance
 
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLE
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLEUN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLE
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLEGuy Valette
 
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi FranceSaatchiFrance
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialePaperjam_redaction
 
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi FranceSaatchiFrance
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2SaatchiFrance
 
20210413 une aide pour les jeunes
20210413 une aide pour les jeunes20210413 une aide pour les jeunes
20210413 une aide pour les jeunesIsabelleBRUNEAU
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5SaatchiFrance
 
Dépendance : revue de presse Janvier 2011
Dépendance : revue de presse Janvier 2011Dépendance : revue de presse Janvier 2011
Dépendance : revue de presse Janvier 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6SaatchiFrance
 
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Carsat Midi-Pyrénées
 
Dépêche a journée 25 nov 2010 dépendance
 Dépêche a journée 25 nov 2010  dépendance Dépêche a journée 25 nov 2010  dépendance
Dépêche a journée 25 nov 2010 dépendanceSteve Agboton
 
Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Carsat Midi-Pyrénées
 
ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19contact Elabe
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4SaatchiFrance
 
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.L'Economiste Maghrébin
 
2016 02 impact_chomage_entourage
2016 02 impact_chomage_entourage2016 02 impact_chomage_entourage
2016 02 impact_chomage_entourageKAWTAR JELLID
 
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel MacronFiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel MacronEmmanuel Macron
 

Similaire à Generation Covid-19 (20)

COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
 
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 5 - Saatchi & Saatchi France
 
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLE
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLEUN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLE
UN REVENU POUR TOUS, C'EST POSSIBLE
 
Sud ouest 20101120
Sud ouest 20101120Sud ouest 20101120
Sud ouest 20101120
 
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion sociale
 
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 7 - Saatchi & Saatchi France
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
 
20210413 une aide pour les jeunes
20210413 une aide pour les jeunes20210413 une aide pour les jeunes
20210413 une aide pour les jeunes
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
 
Dépendance : revue de presse Janvier 2011
Dépendance : revue de presse Janvier 2011Dépendance : revue de presse Janvier 2011
Dépendance : revue de presse Janvier 2011
 
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
 
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010Dépendance : revue de presse Décembre 2010
Dépendance : revue de presse Décembre 2010
 
Dépêche a journée 25 nov 2010 dépendance
 Dépêche a journée 25 nov 2010  dépendance Dépêche a journée 25 nov 2010  dépendance
Dépêche a journée 25 nov 2010 dépendance
 
Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011Dépendance : revue de presse Juin 2011
Dépendance : revue de presse Juin 2011
 
ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
 
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
Lettre destinée au Chef du Gouvernement sur la gestion de la crise actuelle.
 
2016 02 impact_chomage_entourage
2016 02 impact_chomage_entourage2016 02 impact_chomage_entourage
2016 02 impact_chomage_entourage
 
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel MacronFiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel Macron
Fiche synthèse santé : nos premières propositions | Emmanuel Macron
 

Plus de Miloé Santé

Cerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesCerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesMiloé Santé
 
Entretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsEntretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsMiloé Santé
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationMiloé Santé
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationMiloé Santé
 
Montagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMontagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMiloé Santé
 
Complements alimentaires
Complements alimentairesComplements alimentaires
Complements alimentairesMiloé Santé
 
Cuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotCuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotMiloé Santé
 
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleCancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleMiloé Santé
 
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleCancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleMiloé Santé
 
Glaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsGlaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsMiloé Santé
 
Theorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesTheorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesMiloé Santé
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleeMiloé Santé
 
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeFruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeMiloé Santé
 

Plus de Miloé Santé (20)

Reves-Existence
Reves-ExistenceReves-Existence
Reves-Existence
 
Cerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesCerveau & Incertitudes
Cerveau & Incertitudes
 
Entretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsEntretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumons
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
 
Montagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMontagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnalite
 
Complements alimentaires
Complements alimentairesComplements alimentaires
Complements alimentaires
 
Cuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotCuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robot
 
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleCancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
 
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleCancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
 
Glaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsGlaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivants
 
JOP Paris 2024
 JOP Paris 2024 JOP Paris 2024
JOP Paris 2024
 
Seconde main
Seconde mainSeconde main
Seconde main
 
Moral des Francais
Moral des FrancaisMoral des Francais
Moral des Francais
 
Theorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesTheorie des Ensembles
Theorie des Ensembles
 
Clone autonome
Clone autonomeClone autonome
Clone autonome
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
 
The - Allie Sante
The - Allie SanteThe - Allie Sante
The - Allie Sante
 
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeFruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
 
Rire-Bienfaits
 Rire-Bienfaits Rire-Bienfaits
Rire-Bienfaits
 

Generation Covid-19

  • 1. L’EXPRESS 10 DÉCEMBRE 2020 16 En couverture I lestloinletempsoùl’exécutiflais- saitentendrequelesjeunesétaient devenus les premiers propaga- teursducoronavirusdanslepays. Depuis le second confinement, décrété le 30 octobre, le ton du gouvernement a changé à l’égard d’une génération qui, bien plus que les autres, subitdepleinfouetl’impactdel’épidémie. Nonpassurleplansanitaire :représentant moinsde1 %desdécès,lesjeunessontlar- gementépargnésparlesdégâtsliésauvirus. Maissurlesplanséconomiqueetsocial,ils sontparmilesplusexposés.Conscientde l’ondedechocquis’abatenparticuliersur les8 millionsdeFrançaisâgésde15à24 ans, lesresponsablesdupaysonttroquélastig- matisationpourlabienveillanceetlacom- passion.« Leconfinementestextraordinai- rementinjustequandonadesconditions devieprécaire,quandonestjeune,quand on est loin de sa famille », déclarait EmmanuelMacronlorsdesonintervention du4 décembresurlaplateformeBrut. L’enquête réalisée par l’institut Elabe pour le Cercle des économistes, en partenariatavecL’Express,révèlel’ampleur dutraumatismesubiparles18-24ans,qui, lorsqu’on les sonde sur leur état d’esprit, évoquentd’abordleur« inquiétude »etleur « lassitude ».Car,depuismars,leurquoti- dienaradicalementchangé,qu’ils’agisse deleurviepersonnelle,deleursétudesou de leurs projets professionnels. Leur uni- vers s’est rétréci – parfois à la taille d’un écrand’ordinateuroud’untéléphonepor- table –,letempsdesrencontres,desfêtes, des voyages et des concerts s’est évanoui, toutcommeleurscertitudesetleursrêves. Etl’isolements’estconjuguéavecunepré- carisationcroissante.Ainsi,42 %desjeunes Oui, j'ai retardé des soins de santé 21 % Oui, j'ai renoncé à des soins de santé 15 % Sans- réponse 1 % N on 63% Non,jam ais 51 % Oui,parfois 34 % Oui, souvent 14 % Au cours des six derniers mois, vous est-il arrivé de réduire vos dépenses alimentaires ou de sauter des repas ? Au cours des douze derniers mois, vous est-il arrivé de retarder ou de renoncer à des soins de santé par manque de moyens financiers ? SOURCE : 800 JEUNES AGÉS DE 18 À 24 ANS, SONDAGE ELABE - LE CERCLE DES ÉCONOMISTES RÉALISÉ DU 23 AU 30 NOVEMBRE Une jeunesse impactée Obligée de se serrer la ceinture Alimentation SantéSONDAGE Génération Covid, confinée mais toujours debout Epargnéssurleplansanitaire,lesjeunes sontlesplusexposésauniveausocial et économique,selonl’enquêted’Elabe pourleCercledeséconomistes,en partenariatavecL’ExpressetFranceInfo. PAR ÉRIC CHOL reconnaissentquelesfoyersdanslesquels ilsviventsontobligésdeserestreindrepour bouclerlesfinsdemois :1sur2admet,par exemple,avoirréduitsesdépensesalimen- tairesousautéunrepasaucoursdessixder- niers mois. « L’impact est très fort, com- menteBernardSananès,présidentd’Elabe, et ce n’est pas un hasard si les trois quarts dessondésestimentque,depuislaguerre, lesjeunesdeleurâgen’ontjamaisvécuune situationaussidifficile.Maisilsnesontni abattusniencolèreetmontrentdansleur grande majorité une énergie pour rebon- dir. » Touchés mais pas coulés, ils font mêmepreuved’unvéritableoptimisme :les deux tiers pensent que la crise ne va pas durer et que la vie va reprendre un cours normal dans quelques mois. Rassurante, cettelueurd’espoirn’atténueenrienl’am- pleurdesdifficultésprésentesetàvenir,sur lesquellescettegénérationesttrèslucide. « Aveclepremieretlesecondconfine- ment,onavudisparaîtrelespetitsboulots, les gardes d’enfants ou les jobs d’appoint, largementoccupésparlesjeunes,avecun impactimmédiatsurleurniveaudevieet Ilscomptentd’abord sur eux-mêmespour s’ensortir,avantl’Etat oulesentreprises
  • 2. L’EXPRESS 10 DÉCEMBRE 2020 17 leur alimentation », détaille Manuel Domergue,directeurdelaFondationAbbé- Pierre.Quantauxvraisemplois,ilssonteux aussidevenusunedenréerare.Confrontées à l’arrêt brutal de l’économie, les entre- prisesontstoppénetlesrecrutements,fai- sant exploser le chômage chez les plus jeunes (près de 20 %). « Ce coup de frein impactel’ensembledes750000 garçonset fillesquisortentchaqueannéedusystème scolaire :celacréeunembouteillageetune Etes-vous plutôt d’accord ou plutôt pas d’accord avec les affirmations suivantes ? Pour venir en aide à la jeunesse dans cette période, sur quel acteur comptez-vous le plus ? (réponse citée en premier) Après ces derniers mois, qu’est-ce qui, dans votre vie, est plus important ou moins important qu’avant ? Notre génération va connaître une période de chômage plus forte que les précédentes générations Notre génération a de l'énergie pour rebondir C'est une période difficile, mais d'ici à quelques mois on va s'en sortir Moi-même La santé La famille L’argent Les amis / l’amour Le travail La réligion La politique Ma famille, monentourage L’Etat Les entreprises Les associations Les collectivités locales L'Union européenne Pour protéger les plus âgés, on a gâché notre jeunesse 14 % 21 % 2 % 4 % 7 % 20 % 43 % 20 % 20 % 30 % 26 % 20 % 8 % 7 % 6 % 3 % 13 % 41 % 55 % 45 % 29 % 65 % 60 % 3 % 3 % 7 % 31 % 36 % 53 % 39 % 8 %50 % 42 % 8 %46 % 45 % 24 %17 % 58 % 35 %14 % 50 % 38 % 28 % Lucide, mais confiante dans l’avenir D’abord compter sur soi Priorité à la santé et la famille Plus important Ne change pas Moins important Sans opinion Tout à fait d’accord Plutôt d’accord Plutôt pas d’accord Pas du tout d’accord file d’attente qui va reléguer encore plus loin les non-diplômés », analyse Anne Brunner, qui a codirigé le rapport sur la pauvreté en France sorti fin novembre. Face aux risques de précarisation d’une partiedelajeunessequiétaitdéjàsurlefil durasoiravantleCovid,legouvernement amultipliélesmesuresd’aides.Relancedu dispositif« garantiejeunes »,miseenplace du plan « 1 jeune, 1 solution », chèques de 150 euros distribués déjà à deux reprises, création de 20000 emplois étudiants… Nonseulementlamannedel’Etatàdesti- nationdelajeunesse,quis’élèveàenviron 7 milliards d’euros, est loin d’être négli- geable, mais de plus Emmanuel Macron vient d’annoncer la mise en œuvre pro- bable de nouvelles aides en janvier. Ces tombereauxd’argentfraispanseront-ilsles plaies des plus exposés à la crise? Non, si l’on écoute les responsables associatifs, favorablesàl’adoptiond’un« RSAjeunes ». Une solution dont ne veut pas entendre parlerlegouvernement,Bercyentête,tant parprincipe– lacraintededévelopperune culture de l’assistanat – que par le refus d’ouvrir en grand les vannes des finances publiques. Les principaux intéressés, eux, se montrentréalistes,sil’onencroitl’enquête d’Elabe : ils comptent d’abord sur eux- mêmesetsurleurentouragepours’ensor- tir,avantl’Etatoulesentreprises.« Pourle moment, on a évité la crise de nerfs, et les jeunes se montrent très résilients, juge Jean-HervéLorenzi,leprésidentduCercle deséconomistes.Maisilyaencoretropde trousdanslaraquettedel’Etat,etonesten droitdesedemandersicettesituationpeut tenir longtemps. » Ce qui est certain, c’est quel’impactdelacrisen’estévidemment pas le même pour tous, et le moral des jeunesvariefortementenfonctiondeleur formation.Selonl’enquêteElabe,65 %des plusdiplôméssemontrentoptimistes,soit 20 % de plus par rapport à ceux sortis du systèmescolairesansdiplôme. « On est face à une jeunesse protéi- forme,quin’apasvéculeconfinementde la même façon selon qu’elle poursuit ses étudesouqu’elleestsortieduparcourssco- laire,sansparlerdesconditionsmatérielles ou même des connexions Internet, qui peuvent être très différentes d’un foyer à l’autre »,expliqueOliviaGrégoire,lasecré- taired’Etatchargéedel’Economiesociale, solidaireetresponsable.Celle-cicroittou- tefois déceler des indices révélateurs de senspourlesjeunes.« Onétaitdepuisdes annéesdansunephased’individualisme, or cette période suscite une volonté d’al- truismeetnousmontreàtousl’urgencede faireévoluerlemondeéconomiqueetenvi- ronnemental »,souligne-t-elle. Leursvaleursetleursengagements,les jeunes n’y ont pas renoncé : malgré ces longues semaines d’enfermement, une grandemajoritéd’entreeuxdéclareêtreen capacitédechangerlemonde.Nirebelleni révolutionnaire,encoremoinsbisounours ou cynique, la génération Covid ne res- semble en rien à celle de Mai 68, qui aspi- raitàs’affranchirdumodèlefamilial :sila moitié des jeunes d’aujourd’hui pensent queleursparentsvivaientmieuxquandils avaientleurâge,ilsneleurenveulentpas, moinsde1sur2estimantque« pourproté- ger les plus vieux, on a gâché leur jeu- nesse ».Dansleursnouvellespriorités,les jeunes citent d’abord la santé (65 %) et la famille(60 %).Lapolitiquearrive,quantà elle,enqueuedepeloton :lesgrandesidéo- logiesnefontplusrecetteauprèsdelagéné- rationZ.W FrançoisSureau:Giscardetnous Lesportamateurauborddugouffre TheCrown,lasagaquidiviselesAnglais Ecolesdecommerce:lepalmarès2021 n°3623semainedu10au16décembre2020 GÉNÉRATIONCOVID Lafureur devivreLacriselesamisK.O. Maislesjeunessontprêts àrebondir 3’:HIKLRC=WUY^U:?d@g@c@n@k"; M 01722 - 3623 - F: 4,90 € Avec L’EXPRESS Enpartenariatavec et