SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
Proposrecueillis
parLaurentAquilo
Pourquoi ce rapport sur l’alimenta-
tiondurable?
Au sein de la délégation à la prospec-
tive, j’ai été amené à faire un travail
sur l’agriculture de demain. Et Fran-
çoise Cartron, sénatrice de Gironde,
travaillait sur l’alimentation. On a
associé nos deux sujets. Depuis sep-
tembre,onaconduitplusde40audi-
tionssurl’alimentationdurable.Ona
rencontré tous les partenaires du
monde agricole, les scientifiques et
chercheurs, l’agriculture biologique
etraisonné,poursortircerapportqui
aboutit sur 20 propositions qui, on
l’espère, pourrait déboucher sur un
projet de loi. Le monde de l’agroali-
mentaire a, lui, été beaucoup plus
Martin Vaugoude
Les légumineuses sont à la mode. Vrai
Haricots, pois chiches et lentilles font partie de notre
patrimoine culinaire. Pourtant, les légumineuses
étaient souvent oubliées dans nos menus. Les temps
changentcarellesapportentdesprotéinesauxconsom-
mateurs,notammentoccidentaux,quionttendanceces
dernières années à manger moins de viande. Riches en
fibres, elles sont intégrées, depuis 2017, dans les recom-
mandations de l’Agence française de l’alimenta-
tion (Anses).
Elles reviennent cher. Faux
Les légumineuses permettent de bien se nourrir en fai-
sant des économies. Avec moins de 3 €, on peut, par
exemple, acheter 100 g de pois chiches ou de lentilles.
Commeellesneproduisentaucundéchet,unkiloacheté
équivautàunkilomangé.Sanscompterqueleurprixest
stable toute l’année.
Elles sont longues à préparer. Faux
Pas forcément ! Certes, pois chiches et haricots secs
demandent impérativement un trempage d’une nuit et
entre une heure et trois heures de cuisson. Mais, en con-
serve, il suffit de les réchauffer. Et les lentilles ne deman-
dent pas de trempage et cuisent rapidement, en moins
de 30 minutes.
Elles permettent de varierles menus. Vrai
Cultivéesetconsomméesdanslemondeentier,cesgrai-
nes sont très nombreuses. Des lentilles corail aux pois
cassés, en passant par les fèves et les haricots rouges, les
passionnés de cuisine ont une infinité de choix, avec de
plus en plus de références disponibles, y compris en
grandesurface.Ànoterqueletrèstendancequinoan’est
pas vraiment une légumineuse mais une plante proche
de la famille des épinards.
Pourquoileslégumineusesontpresquetoutbon
timide. Eux souhaitaient nous pré-
sentercequ’ilsfaisaient,maispasfor-
cémentrépondreànosquestions.
Vous actez dans ce rapport la fin du
modèleagricoletraditionnel…
Lemodèleagricoletelqu’onl’aconnu
ces dernières années vit certaine-
ment ses derniers moments. Le
monde agricole lui-même s’inter-
roge, parce qu’il voit bien que la
demande et le regard que porte le
consommateur ne sont plus du tout
les mêmes. Il faut maintenant aller
vers une réconciliation du consom-
mateuraveclemodèledeproduction
agricole et les agriculteurs. Non pas
qu’ils soient fâchés, mais il y a quand
même de très fortes interrogations
sur la nature de la production. Et si
l’augmentation des surfaces en con-
versionbioestrestéestagnante,ona
vu se développer les circuits courts et
des modifications de comporte-
ments vis-à-vis de l’alimentation. On
voit bien que tous les mouvements
vegan, végétariens, végétaliens, con-
trairement à ce que l’on aurait pu
croire,ontprisunecertaineampleur.
La baisse continue de la consomma-
tion de viande vous paraît-elle
inéluctable?
Le constat, c’est que la consomma-
tion de viande diminue depuis les
années 90, et que la tendance
s’accentue, ce qui, en soi, n’est pas un
mal. On dit, dans le rapport, que l’on
peut diminuer encore de 20 à 30 % la
consommation de viande sans que
cela ne mette en péril l’équilibre ali-
mentaire. On ne propose pas de ne
plus manger de viande, loin de là,
mais on pourrait en remplacer une
partie par les légumineuses (fèves,
haricots, pois… ndlr), très riches en
protéines.Onaabandonnécetypede
production, parce que ce ne sont pas
des cultures faciles… La cohérence
pour nous, c’est de dire que si l’on
diminue la production animale, si on
libère de la surface agricole, on peut
se permettre de faire de la légumi-
neuse.
L’alimentation reste-t-elle
aujourd’hui un marqueur social en
France?
C’est très clair, les produits haute-
ment transformés restent fortement
consommés et appréciés dans les
populationsàrevenusmodestes.Ilya
toujoursunengouementverscetype
de produit pas cher, où il n’y a pas de
cuisineàfaire.Maisdepuislesannées
2000, on voit qu’on a toute une autre
partie de la population, des gens à
revenusaisés,quis’oriententversune
alimentation plus durable, plus sou-
cieuse de la qualité nutritive et de la
santé. Ce que l’on souhaite, c’est que
ceclivage-làdiminue.
«Moinsdeviande,plus
delégumineusespour
maintenirl’apporten
protéines» :dansun
rapport,lesénateurdu
FinistèreJean-
Luc Fichetesquissele
profildeceàquoi
pourraitressembler
l’alimentationde
demain.
Lesnouvellesrecettes
pourl’alimentationdedemain
« Ilfautmaintenantaller
versuneréconciliation
duconsommateuravecle
modèledeproduction
agricoleetles
agriculteurs ».
Jeudi 11 juin 2020 Le Télégramme | 11
« Onnepropose
pasdeneplus
mangerde
viande,loindelà,
maisonpourrait
enremplacerune
partieparles
légumineuses »,
indique le
sénateurJean-
Luc Fichet.
Photo Pixabay

Contenu connexe

Tendances

Laventure citoyenne des semences paysannes
Laventure citoyenne des semences paysannesLaventure citoyenne des semences paysannes
Laventure citoyenne des semences paysannesGian Paolo Pezzi
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commundavid zentao
 
Changez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le mangerChangez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le mangerMarc_34
 
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013agencedesours
 
Végétarisme et environnement
Végétarisme et environnementVégétarisme et environnement
Végétarisme et environnementLeaSpld
 
L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleAgriculture Nouvelle
 
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015CGIAR
 
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...LISEA
 
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetPlaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetMarchitecture
 
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climatMieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climatAlain Vidal
 
Food waste campaign brochure
Food waste campaign brochureFood waste campaign brochure
Food waste campaign brochureJess Bauldry
 
Nourrir 7 milliards d'humains
Nourrir 7 milliards d'humainsNourrir 7 milliards d'humains
Nourrir 7 milliards d'humainssarah Benmerzouk
 
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le mondeLa chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le mondeCharles-Louis Mazerolles
 
Homme que fais tu à la terre !
Homme que fais tu à la terre !Homme que fais tu à la terre !
Homme que fais tu à la terre !Frapna Loire
 

Tendances (20)

Laventure citoyenne des semences paysannes
Laventure citoyenne des semences paysannesLaventure citoyenne des semences paysannes
Laventure citoyenne des semences paysannes
 
Livret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien communLivret La santé, notre bien commun
Livret La santé, notre bien commun
 
Changez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le mangerChangez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le manger
 
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013
Petit epeautre 4 saisons-nov dec 2013
 
Végétarisme et environnement
Végétarisme et environnementVégétarisme et environnement
Végétarisme et environnement
 
Eradal_journée Natural Concept_Rouillé
Eradal_journée Natural Concept_RouilléEradal_journée Natural Concept_Rouillé
Eradal_journée Natural Concept_Rouillé
 
Agriculture benoît hamon
Agriculture benoît hamonAgriculture benoît hamon
Agriculture benoît hamon
 
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
 
Conference ICCIC High Schools Barcelona 2013
Conference ICCIC High Schools Barcelona 2013Conference ICCIC High Schools Barcelona 2013
Conference ICCIC High Schools Barcelona 2013
 
L'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elleL'agriculture naturelle existe t elle
L'agriculture naturelle existe t elle
 
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
BB59: Soutenir une agroécologie résiliente au changement climatique au Malawi...
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
 
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
 
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetPlaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
 
Arrêtez de gaspiller
Arrêtez de gaspillerArrêtez de gaspiller
Arrêtez de gaspiller
 
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climatMieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
Mieux nourrir la planete c'est bon pour le climat
 
Food waste campaign brochure
Food waste campaign brochureFood waste campaign brochure
Food waste campaign brochure
 
Nourrir 7 milliards d'humains
Nourrir 7 milliards d'humainsNourrir 7 milliards d'humains
Nourrir 7 milliards d'humains
 
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le mondeLa chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
La chasse au gaspi - les bonnes pratiques dans le monde
 
Homme que fais tu à la terre !
Homme que fais tu à la terre !Homme que fais tu à la terre !
Homme que fais tu à la terre !
 

Similaire à Vers une Alimentation durable

Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatRAC-F
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commundavid zentao
 
Le guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarienLe guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarienLudovic Lespagnon
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentationRAC-F
 
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireNathalie Ricaille
 
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireNathalie Ricaille
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfMarie862601
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseFondation Louis Bonduelle
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 CharalOfficiel
 
Articles silence novembre 2010
Articles silence novembre 2010Articles silence novembre 2010
Articles silence novembre 2010paysanbio
 
Le gaspillage alimentaire.pdf
Le gaspillage alimentaire.pdfLe gaspillage alimentaire.pdf
Le gaspillage alimentaire.pdfFousseyniTraor
 
Manger bio en haute normandie web
Manger bio en haute normandie webManger bio en haute normandie web
Manger bio en haute normandie webLars Skjulte
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Sauveur Fernandez
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation Louis Bonduelle
 
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersseverinlavoyer
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Bio info Juillet Aout 2014
Bio info Juillet Aout 2014Bio info Juillet Aout 2014
Bio info Juillet Aout 2014Bioinfos
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementGreenFacts
 

Similaire à Vers une Alimentation durable (20)

Un coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climatUn coup de fourchette pour le climat
Un coup de fourchette pour le climat
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commun
 
Le guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarienLe guide-du-lundi-vegetarien
Le guide-du-lundi-vegetarien
 
Dossier alimentation
Dossier alimentationDossier alimentation
Dossier alimentation
 
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
 
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaireDéclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
Déclaration conjoint contre_le_gaspillage_alimentaire
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdf
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
 
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010 Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
Intervention Jean Chavel AG SNIV 5 Octobre 2010
 
Articles silence novembre 2010
Articles silence novembre 2010Articles silence novembre 2010
Articles silence novembre 2010
 
Le gaspillage alimentaire.pdf
Le gaspillage alimentaire.pdfLe gaspillage alimentaire.pdf
Le gaspillage alimentaire.pdf
 
Manger bio en haute normandie web
Manger bio en haute normandie webManger bio en haute normandie web
Manger bio en haute normandie web
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogmFondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
Fondation louis bonduelle_communiqué_presse_monographie_biologie_vegetale_ogm
 
Foodtrends 2014
Foodtrends 2014Foodtrends 2014
Foodtrends 2014
 
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
 
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
BB59: De l’uniformité à la diversité : de l’agriculture industrielle aux syst...
 
Tract alimentation
Tract alimentation Tract alimentation
Tract alimentation
 
Bio info Juillet Aout 2014
Bio info Juillet Aout 2014Bio info Juillet Aout 2014
Bio info Juillet Aout 2014
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et Développement
 

Plus de Miloé Santé

Cerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesCerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesMiloé Santé
 
Entretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsEntretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsMiloé Santé
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationMiloé Santé
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationMiloé Santé
 
Montagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMontagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMiloé Santé
 
Complements alimentaires
Complements alimentairesComplements alimentaires
Complements alimentairesMiloé Santé
 
Cuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotCuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotMiloé Santé
 
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleCancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleMiloé Santé
 
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleCancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleMiloé Santé
 
Glaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsGlaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsMiloé Santé
 
Theorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesTheorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesMiloé Santé
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleeMiloé Santé
 
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeFruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeMiloé Santé
 

Plus de Miloé Santé (20)

Reves-Existence
Reves-ExistenceReves-Existence
Reves-Existence
 
Cerveau & Incertitudes
Cerveau & IncertitudesCerveau & Incertitudes
Cerveau & Incertitudes
 
Entretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumonsEntretenir Muscles et poumons
Entretenir Muscles et poumons
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
 
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la ReparationSante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
Sante au Travail - Maladies professionnelles - De la Prevention a la Reparation
 
Montagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnaliteMontagne-nature & personnalite
Montagne-nature & personnalite
 
Complements alimentaires
Complements alimentairesComplements alimentaires
Complements alimentaires
 
Cuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robotCuisine-moi comme un robot
Cuisine-moi comme un robot
 
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelleCancer-salaries-reintegration professionnelle
Cancer-salaries-reintegration professionnelle
 
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelleCancer-salaries-reintegration professoinnelle
Cancer-salaries-reintegration professoinnelle
 
Glaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivantsGlaciers - Etre vivants
Glaciers - Etre vivants
 
JOP Paris 2024
 JOP Paris 2024 JOP Paris 2024
JOP Paris 2024
 
Seconde main
Seconde mainSeconde main
Seconde main
 
Moral des Francais
Moral des FrancaisMoral des Francais
Moral des Francais
 
Theorie des Ensembles
Theorie des EnsemblesTheorie des Ensembles
Theorie des Ensembles
 
Clone autonome
Clone autonomeClone autonome
Clone autonome
 
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontroleePlastique - Dangers d'une pollution incontrolee
Plastique - Dangers d'une pollution incontrolee
 
The - Allie Sante
The - Allie SanteThe - Allie Sante
The - Allie Sante
 
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop saleeFruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
Fruits et Legumes BIO - Une note encore trop salee
 
Rire-Bienfaits
 Rire-Bienfaits Rire-Bienfaits
Rire-Bienfaits
 

Vers une Alimentation durable

  • 1. Proposrecueillis parLaurentAquilo Pourquoi ce rapport sur l’alimenta- tiondurable? Au sein de la délégation à la prospec- tive, j’ai été amené à faire un travail sur l’agriculture de demain. Et Fran- çoise Cartron, sénatrice de Gironde, travaillait sur l’alimentation. On a associé nos deux sujets. Depuis sep- tembre,onaconduitplusde40audi- tionssurl’alimentationdurable.Ona rencontré tous les partenaires du monde agricole, les scientifiques et chercheurs, l’agriculture biologique etraisonné,poursortircerapportqui aboutit sur 20 propositions qui, on l’espère, pourrait déboucher sur un projet de loi. Le monde de l’agroali- mentaire a, lui, été beaucoup plus Martin Vaugoude Les légumineuses sont à la mode. Vrai Haricots, pois chiches et lentilles font partie de notre patrimoine culinaire. Pourtant, les légumineuses étaient souvent oubliées dans nos menus. Les temps changentcarellesapportentdesprotéinesauxconsom- mateurs,notammentoccidentaux,quionttendanceces dernières années à manger moins de viande. Riches en fibres, elles sont intégrées, depuis 2017, dans les recom- mandations de l’Agence française de l’alimenta- tion (Anses). Elles reviennent cher. Faux Les légumineuses permettent de bien se nourrir en fai- sant des économies. Avec moins de 3 €, on peut, par exemple, acheter 100 g de pois chiches ou de lentilles. Commeellesneproduisentaucundéchet,unkiloacheté équivautàunkilomangé.Sanscompterqueleurprixest stable toute l’année. Elles sont longues à préparer. Faux Pas forcément ! Certes, pois chiches et haricots secs demandent impérativement un trempage d’une nuit et entre une heure et trois heures de cuisson. Mais, en con- serve, il suffit de les réchauffer. Et les lentilles ne deman- dent pas de trempage et cuisent rapidement, en moins de 30 minutes. Elles permettent de varierles menus. Vrai Cultivéesetconsomméesdanslemondeentier,cesgrai- nes sont très nombreuses. Des lentilles corail aux pois cassés, en passant par les fèves et les haricots rouges, les passionnés de cuisine ont une infinité de choix, avec de plus en plus de références disponibles, y compris en grandesurface.Ànoterqueletrèstendancequinoan’est pas vraiment une légumineuse mais une plante proche de la famille des épinards. Pourquoileslégumineusesontpresquetoutbon timide. Eux souhaitaient nous pré- sentercequ’ilsfaisaient,maispasfor- cémentrépondreànosquestions. Vous actez dans ce rapport la fin du modèleagricoletraditionnel… Lemodèleagricoletelqu’onl’aconnu ces dernières années vit certaine- ment ses derniers moments. Le monde agricole lui-même s’inter- roge, parce qu’il voit bien que la demande et le regard que porte le consommateur ne sont plus du tout les mêmes. Il faut maintenant aller vers une réconciliation du consom- mateuraveclemodèledeproduction agricole et les agriculteurs. Non pas qu’ils soient fâchés, mais il y a quand même de très fortes interrogations sur la nature de la production. Et si l’augmentation des surfaces en con- versionbioestrestéestagnante,ona vu se développer les circuits courts et des modifications de comporte- ments vis-à-vis de l’alimentation. On voit bien que tous les mouvements vegan, végétariens, végétaliens, con- trairement à ce que l’on aurait pu croire,ontprisunecertaineampleur. La baisse continue de la consomma- tion de viande vous paraît-elle inéluctable? Le constat, c’est que la consomma- tion de viande diminue depuis les années 90, et que la tendance s’accentue, ce qui, en soi, n’est pas un mal. On dit, dans le rapport, que l’on peut diminuer encore de 20 à 30 % la consommation de viande sans que cela ne mette en péril l’équilibre ali- mentaire. On ne propose pas de ne plus manger de viande, loin de là, mais on pourrait en remplacer une partie par les légumineuses (fèves, haricots, pois… ndlr), très riches en protéines.Onaabandonnécetypede production, parce que ce ne sont pas des cultures faciles… La cohérence pour nous, c’est de dire que si l’on diminue la production animale, si on libère de la surface agricole, on peut se permettre de faire de la légumi- neuse. L’alimentation reste-t-elle aujourd’hui un marqueur social en France? C’est très clair, les produits haute- ment transformés restent fortement consommés et appréciés dans les populationsàrevenusmodestes.Ilya toujoursunengouementverscetype de produit pas cher, où il n’y a pas de cuisineàfaire.Maisdepuislesannées 2000, on voit qu’on a toute une autre partie de la population, des gens à revenusaisés,quis’oriententversune alimentation plus durable, plus sou- cieuse de la qualité nutritive et de la santé. Ce que l’on souhaite, c’est que ceclivage-làdiminue. «Moinsdeviande,plus delégumineusespour maintenirl’apporten protéines» :dansun rapport,lesénateurdu FinistèreJean- Luc Fichetesquissele profildeceàquoi pourraitressembler l’alimentationde demain. Lesnouvellesrecettes pourl’alimentationdedemain « Ilfautmaintenantaller versuneréconciliation duconsommateuravecle modèledeproduction agricoleetles agriculteurs ». Jeudi 11 juin 2020 Le Télégramme | 11 « Onnepropose pasdeneplus mangerde viande,loindelà, maisonpourrait enremplacerune partieparles légumineuses », indique le sénateurJean- Luc Fichet. Photo Pixabay