Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Présentation - Cahier de tendances Tourisme et Innovation Outremer - 2017

1 117 vues

Publié le

MAJORINE SAS a réalisé le premier cahier de tendances sur le tourisme et l'innovation Outremer. Cette présentation a été faite lors des Rencontres nationales du tourisme Outremer le lundi 25 septembre 2017 au Ministère de l'Outremer.
RDV sur www.veilletourismeantilles.com pour en savoir plus.

Publié dans : Voyages
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Présentation - Cahier de tendances Tourisme et Innovation Outremer - 2017

  1. 1. INNOVATION ET TOURISME EN OUTRE-MER 25 SEPTEMBRE 2017
  2. 2. TOURISME ET OUTRE-MER ? Défiscalisation Accueil Formation Faiblesses Grèves Potentiel Requins Priorité Environnement
  3. 3. POURQUOI CE CAHIER DE TENDANCES ? OBJECTIFS ▸  Dresser un état des lieux de l’innovation et du tourisme dans 5 territoires : Réunion, Mayotte, Guyane, Guadeloupe, Martinique ▸  Donner la parole à une pluralité d’acteurs : entreprises, institutions, startups, associations, chercheurs ▸  Esquisser une vision prospective du tourisme en Outre-Mer à l’horizon 2020-2025
  4. 4. L’INNOVATION PEUT ÊTRE UN LEVIER DE DIFFÉRENCIATION ET D’ATTRACTIVITÉ POUR LES TERRITOIRES. ELLE PROSPÈRE SEREINEMENT DANS UN ÉCOSYSTÈME FAVORABLE À LA CRÉATIVITÉ, L’EXPÉRIMENTATION ET LA PRISE DE RISQUE.
  5. 5. METHODOLOGIE COMMENT AVONS-NOUS PROCÉDÉ ? ▸  6 critères d’innovation ▸  Représentativité des interlocuteurs ▸  Focus sur produits et services pour les clientèles de loisirs ▸  Mission de novembre 2016 à septembre 2017 ▸  Entretiens + revue documentaire + veille de la presse + tribunes ▸  3 personnes mobilisées
  6. 6. PRINCIPAUX CONSTATS CE QUE NOUS AVONS TROUVÉ ▸  Bouillonnement créatif dans le secteur touristique ultramarin. ▸  Innovation d’amélioration ou d’adaptation : « Vu ailleurs ». Peu de services ou produits radicalement nouveaux. ▸  Emergence de nouveaux métiers souvent hybrides. ▸  Hétérogénéité des profils des innovateurs. ▸  L’impulsion vient principalement de jeunes entreprises. ▸  Manque d’accompagnement dans les stratégies de croissance. ▸  Pas de synergie entre les innovateurs des 5 territoires. ▸  Faible coopération entreprises « classiques »/startups/institutions ▸  A l’échelle des territoires, un secteur fragmenté et compartimenté.
  7. 7. ▸ Collaboratif ▸ Durable ▸ Immersif ▸ Atypique/insolite ▸ Expérientiel 10 TENDANCES ▸ Premium ▸ Connecté ▸ Slow ▸ Pragmatique ▸ Engagé COMMENT SE DESSINE LE FUTUR DU TOURISME EN OUTREMER
  8. 8. PRÉPARER SON SÉJOUR
  9. 9. ‣  Plateformisation/ numérisation de la préparation du séjour ‣  2 types d’acteurs : autorités touristiques et professionnels privés. ‣  Niveaux d’avancement des processus en ligne qui diffèrent : catalogue vs réservation. ‣  2 enjeux forts pour les institutions :   Reprendre la main sur la distribution   Collecter des données.
  10. 10. ‣  Le séjour entre particuliers s’affirme autour de 2 mots clés : expérience et communauté. ‣  Un enjeu : la croissance. ‣  Modèles économiques principalement basés sur la commission. ‣  Sensibilité au web chez les « vendeurs » finaux qui peut être un obstacle. ‣  Compétition avec des acteurs mondiaux ‣  Doublons évidents.
  11. 11. Location de véhicules Entre particuliers Mise en relation avec des agences locales Loisirs Entre particuliers Mise en relation avec des professionnels Hébergement Entre particuliers Mise en relation avec des agences locales
  12. 12. SE PROJETER
  13. 13. ‣  Immersion par l’image et l’interactivité ‣  Variété des technologies : réalité virtuelle, réalité augmentée, 360°, film immersif, …. ‣  Décentralisation de la production des contenus
  14. 14. SE DÉPLACER
  15. 15. Cyclo’Comm, Martinique Atmosphère Péi, La Réunion Carter, Guadeloupe
  16. 16. ‣  Le « pourquoi » : la mission est au coeur de l’ADN et du discours des nouvelles entreprises. ‣  Elles revendiquent une vision de la société et le souhait d’apporter du changement. ‣  Argument marketing non négligeable.
  17. 17. DORMIR
  18. 18. CURE DE JOUVENCE DANS L’HÔTELLERIE ‣  3 faits majeurs : ‣  nouvelles structures qui sortent de terre ‣  rénovation continue ‣  rénovation après temps de fermeture ‣  Personnalisation, dé-standardisation et montée en gamme. ‣  L’hôtel comme lieu de vie. ‣  Faiblesse de la technologie. ‣  Pas d’indicateur chiffré des investissements. DIVERSIFICATION DU PARC D’HÉBERGEMENT
  19. 19. La Créole Beach & Spa, Guadeloupe Le Battant des Lames, La Réunion Mercure Royal Amazonia, Guyane Le French Coco, Martinique
  20. 20. Dina Morgabine, La Réunion Hôtel La Pagerie, Martinique Relais du Moulin, Guadeloupe Guyane Hôtel
  21. 21. DIVERSIFICATION DU PARC D’HÉBERGEMENT PERCÉE DE L’ATYPIQUE Détournement de fonction Location inhabituelle Forme originale Bulle, dôme, tipi, yourte Dans les arbres, sur l’eau, dans une grotte Moulin, prison, lieu de culte, wagon Caractère éphémère ‣  Large gamme de confort : « rustique », « roots chic », « luxe ». ‣  Petites unités et courts séjours. ‣  Nouveaux acteurs qui ne sont pas nécessairement issus du secteur touristique. ‣  Engagement pour la durabilité.
  22. 22. West Indies Cottage, Guadeloupe Lodge Roche Tamarin & Spa, La Réunion Domaine des Bulles, Martinique
  23. 23. Habitation Rour’Attitude, Guyane Bubble Dôme Village, La Réunion Masara Lodge, Mayotte
  24. 24. EXPLORER
  25. 25. ‣  (Re)découvrir autrement à travers des activités authentiques/ atypiques qui invitent à sortir des sentiers battus touristiques pour aller au plus près de la population. ‣  Mise en scène des destinations et de leur patrimoine. ‣  Reconquête identitaire. Tourisme Sensation, Guadeloupe Les Balades Créatives, La Réunion
  26. 26. Trois-Rivières à la carte, Guadeloupe Application de la distillerie JM, Martinique Sentier de la Savane roche-Virginie, ONF Guyane
  27. 27. ‣  Applications de découverte gérées par des institutions, des lieux de visite ou des entreprises privées. ‣  Formats relativement classiques : recensement des activités, géolocalisation, réservation. ‣  Enjeux : modèle économique, actualisation des données et survie post- voyage. Be Happy, Mayotte Le Guide Guadeloupe
  28. 28. SE CONNECTER
  29. 29. Airzoon, Martinique Place des Palmistes, Cayenne Sainte-Anne, Guadeloupe La Réunion
  30. 30. E-ASSISTANCE CE QUE NOUS AVONS TROUVÉ ▸ Accompagner la mutation des métiers et la transformation digitale ▸ Conciergerie numérique Technologie pour assister Experts locaux pour conseiller Rencontres réelles pour tisser du lien
  31. 31. PLONGER
  32. 32. ‣  L’eau devient nouveau terrain de jeu pour des de produits inédits. ‣  Dans certains territoires, évolution du rapport au milieu marin. ‣  Tentative des collectivités de valoriser cet élément naturel.
  33. 33. SE RESTAURER
  34. 34. LE PATRIMOINE CULINAIRE PEUT-IL ÊTRE SOURCE D’INNOVATION ? ‣  Découverte de la destination à travers le prisme de la gastronomie ‣  Nouveaux concepts : ateliers, visites de marché, randonnées gastronomiques, brunchs en pleine nature, déjeuners chez l’habitant LE TOURISME GASTRONOMIQUE ‣  Créativité culinaire des chefs qui revisitent les saveurs ‣  Foodtech encore peu présente ‣  Tentative de structuration des filières. Ex : spiritourisme ‣  Pas de labellisation, certification Jessica Brudey, Foodîles
  35. 35. SE CULTIVER
  36. 36. BONNES PRATIQUES ETABLISSEMENTS CULTURELS ‣  Musées et institutions muséales longtemps restés à la traîne en termes de nouveautés. ‣  Equipements neufs ou rénovés. ‣  Innovation dans l’architecture, la programmation et les contenus. ‣  Focus sur l’expérience des visiteurs, l’émulation sensorielle et le dialogue avec le public via les canaux numériques. ‣  Peu de collaboration avec des startups locales. ‣  Politiques culturelles qui peuvent être améliorées pour parier sur les jeunes pousses et les projets de demain.
  37. 37. Cité du Volcan, La Réunion Mémorial ACTe, Guadeloupe Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine, Guyane Fondation Clément, Martinique
  38. 38. PRÉSERVER
  39. 39. FAVORISER DES BOUCLES VERTUEUSES INNOVER POUR DURER ‣  Tourisme durable = environnement + social + sociétal ‣  Engagement éco-responsable dans la conception des sites, l’élaboration des activités et leur déroulement. ‣  Démarches de labellisation notamment pour les hébergements ‣  Regroupement d’acteurs autour de valeurs communes
  40. 40. Les visages de l’innovation touristique en Outre-Mer
  41. 41. SYNTHÈSE CE QU’IL FAUT RETENIR ▸  Innovation touristique plurielle en Outre-Mer portée par une nouvelle vague d’entrepreneurs aux profils variés. ▸  Un tourisme qui se dessine humain, immersif, expérientiel, connecté, épicurien et durable. ▸  5 territoires qui sont des terreaux bruts d’innovation. Nécessité d’accompagnement financier, technique, humain. ▸  Les collectivités publiques et l’Etat peuvent être des « facilitateurs d’innovation » pour faire germer de jeunes pousses.
  42. 42. FAIRE DE L’OUTRE-MER DES TÊTES DE PONT DE L’INNOVATION TOURISTIQUE OU DES RETARDATAIRES ?

×