Histoire de la satire politique

316 vues

Publié le

Histoire de la satire politique, de l'Ancien Egypte aux Simpsons

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
316
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Histoire de la satire politique

  1. 1. Brève histoire de la satire politique Stefano Crocicchia
  2. 2. « Comment on amuse un pharaon ennuyé? On navigue le long du Nil sur un bateau chargé de jeunes femmes n’habillées que de filets de pêche et on l’invite à aller pêcher. » (Papyrus Westcar, 1100 av. J.-C.)
  3. 3. «Πάτερ Λυκάμβα, ποῖον ἐφράσω τόδε; τίς σὰς παρήειρε φρένας ᾗς τὸ πρὶν ἠρέρεισθα; νῦν δὲ δὴ πολὺς ἀστῖοσι φαίνεαι γέλως.» « Quelle idée t'a passé par la tête, père Lycambe ? Qui t'a dérangé la cervelle ? Jusqu'à ce jour tu étais un homme équilibré: aujourd'hui tes concitoyens font de toi gorge chaude. » (Contre Lycambe, Iambes, VII siècle av. J.-C.)
  4. 4. Drame satyrique Phallophories Élément actualisant Satire (comédie de Aristophane)
  5. 5. «λοιδορῆσαι τοὺς πονηροὺς οὐδέν ἐστ᾽ ἐπίφθονον,ἀλλὰ τιμὴ τοῖσι χρηστοῖς, ὅστις εὖ λογίζεται.» « Insulter la racaille n’est pas une faute, mais un service qu’on rend à la gens honnête. » (Les Cavaliers, 424 av. J.-C.)
  6. 6. «Occidunt, Lupe, saperdae te et iura siluri.» « Elles te tuent, Lupus, les sardines et la sauce d’esturgeon. » (Satires, I, II siècle av. J.-C.)
  7. 7. «Intraverat Romam simillimus Caesari […]. Augustus perduci ad se hominem iussit, visumque hoc modo interrogavit: “Dic mihi, adolescens, fuit aliquando mater tua Romae?” Negavit ille, nec contentus adiecit: “Sed pater meus saepe.”» « Auguste se promenait par Rome, un jour, quand il vit un homme dans la foule qui lui ressemblait beaucoup. Interessé par la chose, il lui demanda : “A-t-elle votre mère jamais été en service au Palais?” “Non, votre altesse, réponda l’homme, mais mon père si”. » (Saturnalia, V siècle)
  8. 8. «Ed el gridò: "Se' tu già costì ritto, se' tu già costì ritto, Bonifazio? Di parecchi anni mi mentì lo scritto. Se’ tu sì tosto di quell’aver sazio perloqualnontemestitòrrea’nganno labelladonna,epoidifarnestrazio?“.» « …lorsqu’ilcria: Es-tulàdeboutdéjà?là deboutes-tudéjà, Boniface?L’écritm’a mentideplusieursannées!Es-tusitôt rassasiédecesrichessesàl’aidedesquelles tun’aspascraintdet’emparer frauduleusementdelabelleDame,que tuasensuitesaccagée?» (Enfer, Chant XIX, enrivon 1304-1321)
  9. 9. « Qu’est-ce que c’est la politique sinon l’art de mentir de propos ? » (XVIII siècle)
  10. 10. «All animals are equal, but some animals are more equal than others.» « Tous les animaux sont égaux, ma certains animaux sont plus égaux des autres. » (La ferme des animaux, 1945)
  11. 11. La politique dégoûte la masse ; La satire s’occupe de politique (et, en certains cas, aussi vice versa…) ; La satire perd son consentement. À moins que…
  12. 12. La satire dois trouver un moyen ; Le show-business est un moyen ; La satire se prête au show-business. Bien ou mal ?
  13. 13. « Quand on entend dire, par exemple, “il vaut mieux mettre des règles, des limitations à certaines blagues, à certaines situations", alors je me rappelle un mot-d’esprit d’un grandissime homme de théâtre, qui disait: "Première régle : dans la satire il n’y a pas de règles". Et celui-ci je pense qu’est fondamental. »
  14. 14. « Censurer la satire (au nom du mauvais goût ou d’autres principes volatils et captieux) est censurer les opinions. Est fascisme. […] La satire est art: soit elle est totalement libre, soit elle n’est pas satire. »

×