Chirurgie ambulatoire: Hopital de demain

511 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
511
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Chirurgie ambulatoire: Hopital de demain

  1. 1. SÉMINAIRE « CHIRURGIE AMBULATOIRE : MODE D’EMPLOI » CONCLUSION : PERSPECTIVES Dr Gilles Bontemps Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux
  2. 2. DAY SAFE EUROPE Produire des recommandations organisationnelles européennes sur la chirurgie ambulatoire DAY SAFE is co-funded by the European Commission under the Programme of Community Action in the Field of Public Health 2008-2013 Rapport final publié en septembre 2013 (www.anap.fr) La Benchmark 9 pays et 21 établissements Belgique, Portugal, Danemark, Italie, Hongrie, Roumanie, Espagne, Norvège, France Mêmes conclusions que le benchmark français à l’origine des recommandations organisationnelles ANAP/HAS à l’exception de 2 points : - En France , 95 % des centres ambulatoires sont intégrés et 5 % autonomes/indépendants (interdits en France) alors que dans le benchmark européen : 75% des centres sont autonomes/indépendants et 25% intégrés - La technique de fast-tracking (shunt de la salle de réveil dans certains cas pour augmenter la productivité de la structure ) est réalisée dans de nombreux pays du benchmark alors qu’elle est interdite en France
  3. 3. PRATIQUES PROFESSIONNELLES ET ORGANISATIONNELLES EVOLUTION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES 1ère PTG ambulatoire : mars 2012 (Hagenau) 1ère PTH ambulatoire : déc. 2012 (Bayonne) 1ère colectomie ambulatoire : février 2013 (Lyon) 1er Bay pass gastrique ambulatoire : juin 2013 (Angers) 1ère néphrectomie ambulatoire : juillet 2013 (Lyon) 1ère pneumonectomie ambulatoire : novembre 2013 (Argenteuil) RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES AMBULATOIRES     SFAR chirurgie ambulatoire sept. 2009 SFORL amygdalectomie de l’enfant mars 2010 SFCD et ACHBT chirurgie digestive et endocrinienne mai 2010 AFU/SFAR/AFCA/ANAP urologie nov 2013
  4. 4. ACTIVITE ET SURCAPACITES Extraits du rapport de la Cour des Comptes de septembre 2013 : « jusqu’à présent, le développement de l’activité ambulatoire, mal maîtrisé, n’a pas permis un juste redimensionnement des capacités chirurgicales (…) de manière à supprimer des surcapacités considérables (…) L’optimisation des capacités chirurgicales impose un regroupement de l’activité dans des unités disposant d’une activité minimale (…) cette réorganisation est d’autant plus pressante que ces choix organisationnels influencent directement l’architecture des établissements et leurs investissements de modernisation » Recommandation 33 : « Définir réglementairement des seuils d’activité minimale en chirurgie à temps complet et en ambulatoire » Recommandation 35 : « Supprimer parallèlement les surcapacités conventionnelle pour amplifier la conversion ambulatoire » en chirurgie à la pratique
  5. 5. HOPITAL DE DEMAIN 1. Accompagner l’évolution des pratiques professionnelles, 2. Repenser l’organisation et définir le dimensionnement hospitalier optimal, 3. Dégager des marges de manœuvre financière pour répondre à des nouveaux besoins (pathologies chroniques) et financer progrès et recherche (chirurgie robotique, miniinvasive, chirurgie endovasculaire, télémédecine, biothérapies..) 4. Fonder l’H de demain qui ne serait plus pensé en terme de lieu d’hébergement, mais en terme de :  gestion des flux autour d’un plateau technique hyperspécialisé, d’un plateau de consultations et d’un plateau d’urgences définition d’un niveau d’environnement minimal permettant d’assurer la maîtrise du bénéfice /risque.

×