SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Aqui.fr - Partageons l'information en Aquitaine

Société | Au CHU de Bordeaux, la chirurgie ambulatoire et la
relation ville-hôpital se développent

Aujourd’hui, plus de 41 % des actes chirurgicaux dans les établissements de santé
français sont réalisés en ambulatoire. En 2016, ce sera 50%. Le patient arrive à l’hôpital
le matin, est opéré dans la journée et en sort le soir. La chirurgie ambulatoire est en plein
essor et suppose une excellente coordination entre l’hôpital et la ville, notamment les
infirmiers et médecins libéraux. C’était l’objet d’un séminaire organisé vendredi 14
février par le CHU de Bordeaux et l’Agence régionale de santé (ARS), en partenariat avec
Sanofi, à destination des professionnels de santé publics et privés.
Actuellement, en France, plus de 400 types d’interventions chirurgicales (cataracte, chirurgie des varices,
amygdales…) peuvent se pratiquer en ambulatoire. Et, la première raison de cet essor, ce sont les progrès de la
médecine. Dans les hôpitaux, on sait désormais pratiquer des interventions complexes de façon moins invasive
(incision réduite …) et les techniques d’anesthésie sont moins lourdes et permettent un meilleur contrôle de la
douleur post-opératoire. Les patients se remettent donc plus vite. Ensuite, « c’est une demande forte des patients,
qui, dans la mesure du possible, ne souhaitent pas passer de nuit à l’hôpital», a rappelé Philippe Vigouroux,
directeur général du CHU de Bordeaux, lors de ce séminaire. Au CHU de Bordeaux, qui accueille de nombreuses
personnes avec des pathologies lourdes du fait de sa renommée, la chirurgie ambulatoire devrait passer de 24% à
32% en 2016. Au niveau national, l’objectif est fixé à 50% à cette échéance.

5 milliards d’économiesPour y parvenir, il va falloir une excellente coordination entre l’hôpital et la ville.
« Ce travail a déjà été entamé avec les médecins libéraux en ville », a indiqué Philippe Vigouroux. Il faudra
également regrouper les séjours ambulatoires dans des unités ayant la taille pour les accueillir, fermer des unités
d’hospitalisation classique, redistribuer le personnel au sein de l’hôpital. Une réorganisation, qui se fera
progressivement en formant le personnel. « Nous avons déjà un mode d’emploi de la chirurgie ambulatoire issu de
la pratique de 20 établissements pendant 2 ans, réalisé par l’Agence Nationale d'Appui à la performance des
Etablissements de santé et médico-sociaux (Anap) », a souligné le Pr Dominique Dallay, président de la
commission médicale d’établissement (CME) du CHU de Bordeaux. Au final, la chirurgie ambulatoire sera source
d’économies pour l’hôpital public et les comptes de la sécurité sociale : 5 milliards d’économies, selon la cour des
comptes. Une nuit à l’hôpital revient aujourd’hui à près de 1 000 euros par patient. « Je crois beaucoup à
l’hôtellerie confiée à des associations ou l’hôtel privé près de l’hôpital », a précisé Philippe Vigouroux. Et ce,
d’autant plus que certains services comme celui du Pr Vincent Darrouzet, chef du service ORL au CHU de
Bordeaux, accueillent près de 52% de patients venant hors de Gironde.

Plus de confort pour le patient et moins d’infections nosocomiales« Tout ceci sans
que la qualité des soins aux patients s’en trouve altérée », a souligné le Dr Francis Gadrat, coordinateur de l’unité
de chirurgie ambulatoire groupe hospitalier Pellegrin au CHU de Bordeaux. Bien au contraire. « La chirurgie
ambulatoire permet de mettre l’usager au centre des dispositifs. Ce sont les professionnels qui s’adaptent au
patient », a mis en exergue Nicolas Portolan, directeur de l’offre de soins et de l’autonomie à l’ARS Aquitaine. «
Avec la chirurgie ambulatoire, il y a une réduction des risques d’infections nosocomiales* », a fait remarquer le Pr
François Sztark, chef du pôle anesthésie-réanimation au CHU de Bordeaux. « La chirurgie ambulatoire n’est pas
expérimentale. Ce sont des actes totalement maîtrisés. Cela signifie un renforcement de l’information auprès du
grand public afin de ne pas inquiéter la population, notamment les personnes âgées. », a insisté le Pr Marc
Beaussier, médecin anesthésiste réanimateur, responsable de l’unité de chirurgie ambulatoire à l’Hôpital
Saint-Antoine à Paris.

Vérifier l’environnement social et sanitaire du patientLa relation hôpital-ville sera capitale.
Actuellement, « dans plus de 80% des cas, quand il y a un problème après une opération chirurgicale, les patients
se tournent vers leur médecin généraliste », a révélé le Dr Hubert Le Hetet, médecin anesthésiste réanimateur à
l’hôpital privé Sévigné à Rennes. Cet hôpital a fait des efforts pour développer l’ambulatoire. Et, les patients
semblent très satisfaits. Une enquête montre que 86% des patients opérés recommanderaient à leurs proches la
même opération de la vésicule biliaire en chirurgie ambulatoire. Tout ceci suppose un important travail en amont
pour préparer cette opération et s’assurer que toutes les conditions sont réunies. « Il faut par exemple vérifier
l’environnement sanitaire au domicile de la personne pour éviter toute infection, mais aussi s’assurer de
l’environnement social pour que le patinent soit accompagné et aidé par ses proches dès sa sortie de l’hôpital », a
rappelé Dany Guérin, présidente de l’URPS Aquitaine des médecins libéraux. « La qualité de la transmission de
l’information entre l’hôpital et nous, infirmiers, sera déterminante », a ajouté Françoise Desclaux élue à l’URPS des
infirmiers libéraux d’Aquitaine, qui demande une formation spécifique. Les aidants, aussi, auront un rôle important
à jouer, surtout à l’heure où la population vieillit. C’est le message qu’a fait passer Jean-Pascal Piermé,
administrateur à l’AFCA (Association française de chirurgie ambulatoire) et directeur général de la fondation
Bordeaux Bagatelle.
La gestion de l’avant et l’après seront donc cruciaux pour le bon développement de la chirurgie ambulatoire. A cet
effet, « des outils comme le chemin clinique et le patient traceur (avec vérification de l’appel de la veille pour
rappeler la convocation et le lendemain de l’opération pour s’assurer que tout va bien) doivent être mis en place »,
a conclu Sophie Zamaron, directrice du département qualité et performance au CHU de Bordeaux.
*Une infection nosocomiale est une infection contractée dans un établissement de santé.

Nicolas César
Crédit Photo : NC
Publié sur aqui.fr le 18/02/2014
Url de cet article

Contenu connexe

Tendances

Kcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecelluleKcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecellulePatou Conrath
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Almaviva Santé
 
La recherche en imagerie cardiovasculaire
La recherche en imagerie cardiovasculaireLa recherche en imagerie cardiovasculaire
La recherche en imagerie cardiovasculaireRéseau Pro Santé
 
Congrès et formations à venir
Congrès et formations à venirCongrès et formations à venir
Congrès et formations à venirRéseau Pro Santé
 
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010pbcom1998
 
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...Lamia Kallel
 
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...Caroline Pastorelli
 
CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018 CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018 Claude GINDREY
 
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]cbrneccteam
 
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...Société Tripalio
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blancAPRHOC
 
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Haute Autorité de Santé
 
1 s2.0-s1297958912002603-main
1 s2.0-s1297958912002603-main1 s2.0-s1297958912002603-main
1 s2.0-s1297958912002603-mainIrina Șufaru
 
Gestion de morgue statistique
Gestion  de morgue statistiqueGestion  de morgue statistique
Gestion de morgue statistiquebouchra aslaoui
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"ASIP Santé
 
Présentation de TFE
Présentation de TFEPrésentation de TFE
Présentation de TFEAyoub Rekima
 
La Compétence Belge dans le Domaine Médical
La Compétence Belge dans le Domaine Médical La Compétence Belge dans le Domaine Médical
La Compétence Belge dans le Domaine Médical smelinfo
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobileAPRHOC
 

Tendances (20)

Kcbronchiqueapetitecellule
KcbronchiqueapetitecelluleKcbronchiqueapetitecellule
Kcbronchiqueapetitecellule
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
Magazine Almaviva Santé Janvier 2020
 
La recherche en imagerie cardiovasculaire
La recherche en imagerie cardiovasculaireLa recherche en imagerie cardiovasculaire
La recherche en imagerie cardiovasculaire
 
Congrès et formations à venir
Congrès et formations à venirCongrès et formations à venir
Congrès et formations à venir
 
Kcmetaosseuses
KcmetaosseusesKcmetaosseuses
Kcmetaosseuses
 
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010
Article Presse Colon Tour - lesechos.fr - 17 Novembre 2010
 
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
La responsabilité médicale par me béchir ghachem. journée ordinale du crom tu...
 
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
« L’infirmière de pratique avancée en équipe mobile de gériatrie » (Christine...
 
CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018 CV claude gindrey avril 2018
CV claude gindrey avril 2018
 
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]
Ebola clinical care guidelines fr 2014-10-28[4]
 
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
 
2012 plan-blanc
2012 plan-blanc2012 plan-blanc
2012 plan-blanc
 
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
Rencontres régionales HAS 2012 (Lille) - Chirurgie ambulatoire, vecteur de qu...
 
1 s2.0-s1297958912002603-main
1 s2.0-s1297958912002603-main1 s2.0-s1297958912002603-main
1 s2.0-s1297958912002603-main
 
Gestion de morgue statistique
Gestion  de morgue statistiqueGestion  de morgue statistique
Gestion de morgue statistique
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
 
Attestation Chirurgie Ambulatoire
 Attestation Chirurgie Ambulatoire   Attestation Chirurgie Ambulatoire
Attestation Chirurgie Ambulatoire
 
Présentation de TFE
Présentation de TFEPrésentation de TFE
Présentation de TFE
 
La Compétence Belge dans le Domaine Médical
La Compétence Belge dans le Domaine Médical La Compétence Belge dans le Domaine Médical
La Compétence Belge dans le Domaine Médical
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile
 

Similaire à Les enjeux de la chirurgie ambulatoire

La Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDFLa Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDFVincent Genet
 
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de Pharmaceutiques
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de PharmaceutiquesParcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de Pharmaceutiques
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de PharmaceutiquesDaniel Szeftel
 
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-Comté
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-ComtéLettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-Comté
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-ComtéDircomARSBFC
 
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque""Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"Pierre Troisfontaines
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé Alain Tassy
 
Nathalie Emilie Helfer article ehc
Nathalie Emilie Helfer article ehcNathalie Emilie Helfer article ehc
Nathalie Emilie Helfer article ehcAgency Euus
 
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020pbcom1998
 
Magazine Almaviva Santé été 2022
Magazine Almaviva Santé été 2022Magazine Almaviva Santé été 2022
Magazine Almaviva Santé été 2022Almaviva Santé
 
Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015floherbillon
 
Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015floherbillon
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteCHU Angers
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023pbcom1998
 
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireRapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireSociété Tripalio
 
L’hôpital, ma santé 2022 & le digital
L’hôpital, ma santé 2022 & le digitalL’hôpital, ma santé 2022 & le digital
L’hôpital, ma santé 2022 & le digitalChanfi MAOULIDA
 
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019MARTIN Frédéric
 
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024Almaviva Santé
 
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccinationIsabelleBRUNEAU
 
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...abdel aziz Baby
 

Similaire à Les enjeux de la chirurgie ambulatoire (20)

Hugknowhow
HugknowhowHugknowhow
Hugknowhow
 
La Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDFLa Tribune 19-11-16.PDF
La Tribune 19-11-16.PDF
 
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de Pharmaceutiques
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de PharmaceutiquesParcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de Pharmaceutiques
Parcours de soins : notre point de vue dans le dernier numéro de Pharmaceutiques
 
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-Comté
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-ComtéLettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-Comté
Lettre de l'observatoire du médicament Bourgogne-Franche-Comté
 
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque""Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
 
La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé La révolution numérique et le parcours de santé
La révolution numérique et le parcours de santé
 
Nathalie Emilie Helfer article ehc
Nathalie Emilie Helfer article ehcNathalie Emilie Helfer article ehc
Nathalie Emilie Helfer article ehc
 
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020
Dp conf de presse c2_ds-09_10_2020
 
Magazine Almaviva Santé été 2022
Magazine Almaviva Santé été 2022Magazine Almaviva Santé été 2022
Magazine Almaviva Santé été 2022
 
Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015
 
Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015Gazette octobre 2015
Gazette octobre 2015
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
 
FHF21_web1
FHF21_web1FHF21_web1
FHF21_web1
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireRapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
 
L’hôpital, ma santé 2022 & le digital
L’hôpital, ma santé 2022 & le digitalL’hôpital, ma santé 2022 & le digital
L’hôpital, ma santé 2022 & le digital
 
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019
Newsletter d'Anesthesia Safety Network Janvier 2019
 
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024
Magazine Almaviva Santé numéro 16 hiver 2024
 
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination
20210428 ccm elus et medecins veulent un centre de vaccination
 
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...
Etude comparative du pansement conventionnel versus absence de pansement sur ...
 

Dernier

《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》rnrncn29
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfssuser4a70ad1
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.pptfrancedjioleu4
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfpaterne6
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024benj_2
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementKhadija Moussayer
 

Dernier (6)

《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
《购买维多利亚大学学历本科学位证书》
 
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdfAnatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
Anatomie ou ostéologie de l'appareil musculo-squelettique (tronc) .pdf
 
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppttechniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
techniques-extraction-et-analyse-proteines.ppt
 
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdfCOURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
COURS DE GENETIQUE MOLECULAIRE_Document etudiant.pdf
 
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
Résultats de la seconde vague du baromètre de la santé connectée 2024
 
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitementSyndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
Syndrome de Di George : symptomes diagnostic et traitement
 

Les enjeux de la chirurgie ambulatoire

  • 1. Aqui.fr - Partageons l'information en Aquitaine Société | Au CHU de Bordeaux, la chirurgie ambulatoire et la relation ville-hôpital se développent Aujourd’hui, plus de 41 % des actes chirurgicaux dans les établissements de santé français sont réalisés en ambulatoire. En 2016, ce sera 50%. Le patient arrive à l’hôpital le matin, est opéré dans la journée et en sort le soir. La chirurgie ambulatoire est en plein essor et suppose une excellente coordination entre l’hôpital et la ville, notamment les infirmiers et médecins libéraux. C’était l’objet d’un séminaire organisé vendredi 14 février par le CHU de Bordeaux et l’Agence régionale de santé (ARS), en partenariat avec Sanofi, à destination des professionnels de santé publics et privés. Actuellement, en France, plus de 400 types d’interventions chirurgicales (cataracte, chirurgie des varices, amygdales…) peuvent se pratiquer en ambulatoire. Et, la première raison de cet essor, ce sont les progrès de la médecine. Dans les hôpitaux, on sait désormais pratiquer des interventions complexes de façon moins invasive (incision réduite …) et les techniques d’anesthésie sont moins lourdes et permettent un meilleur contrôle de la douleur post-opératoire. Les patients se remettent donc plus vite. Ensuite, « c’est une demande forte des patients, qui, dans la mesure du possible, ne souhaitent pas passer de nuit à l’hôpital», a rappelé Philippe Vigouroux, directeur général du CHU de Bordeaux, lors de ce séminaire. Au CHU de Bordeaux, qui accueille de nombreuses personnes avec des pathologies lourdes du fait de sa renommée, la chirurgie ambulatoire devrait passer de 24% à 32% en 2016. Au niveau national, l’objectif est fixé à 50% à cette échéance. 5 milliards d’économiesPour y parvenir, il va falloir une excellente coordination entre l’hôpital et la ville. « Ce travail a déjà été entamé avec les médecins libéraux en ville », a indiqué Philippe Vigouroux. Il faudra également regrouper les séjours ambulatoires dans des unités ayant la taille pour les accueillir, fermer des unités d’hospitalisation classique, redistribuer le personnel au sein de l’hôpital. Une réorganisation, qui se fera progressivement en formant le personnel. « Nous avons déjà un mode d’emploi de la chirurgie ambulatoire issu de la pratique de 20 établissements pendant 2 ans, réalisé par l’Agence Nationale d'Appui à la performance des Etablissements de santé et médico-sociaux (Anap) », a souligné le Pr Dominique Dallay, président de la commission médicale d’établissement (CME) du CHU de Bordeaux. Au final, la chirurgie ambulatoire sera source d’économies pour l’hôpital public et les comptes de la sécurité sociale : 5 milliards d’économies, selon la cour des comptes. Une nuit à l’hôpital revient aujourd’hui à près de 1 000 euros par patient. « Je crois beaucoup à
  • 2. l’hôtellerie confiée à des associations ou l’hôtel privé près de l’hôpital », a précisé Philippe Vigouroux. Et ce, d’autant plus que certains services comme celui du Pr Vincent Darrouzet, chef du service ORL au CHU de Bordeaux, accueillent près de 52% de patients venant hors de Gironde. Plus de confort pour le patient et moins d’infections nosocomiales« Tout ceci sans que la qualité des soins aux patients s’en trouve altérée », a souligné le Dr Francis Gadrat, coordinateur de l’unité de chirurgie ambulatoire groupe hospitalier Pellegrin au CHU de Bordeaux. Bien au contraire. « La chirurgie ambulatoire permet de mettre l’usager au centre des dispositifs. Ce sont les professionnels qui s’adaptent au patient », a mis en exergue Nicolas Portolan, directeur de l’offre de soins et de l’autonomie à l’ARS Aquitaine. « Avec la chirurgie ambulatoire, il y a une réduction des risques d’infections nosocomiales* », a fait remarquer le Pr François Sztark, chef du pôle anesthésie-réanimation au CHU de Bordeaux. « La chirurgie ambulatoire n’est pas expérimentale. Ce sont des actes totalement maîtrisés. Cela signifie un renforcement de l’information auprès du grand public afin de ne pas inquiéter la population, notamment les personnes âgées. », a insisté le Pr Marc Beaussier, médecin anesthésiste réanimateur, responsable de l’unité de chirurgie ambulatoire à l’Hôpital Saint-Antoine à Paris. Vérifier l’environnement social et sanitaire du patientLa relation hôpital-ville sera capitale. Actuellement, « dans plus de 80% des cas, quand il y a un problème après une opération chirurgicale, les patients se tournent vers leur médecin généraliste », a révélé le Dr Hubert Le Hetet, médecin anesthésiste réanimateur à l’hôpital privé Sévigné à Rennes. Cet hôpital a fait des efforts pour développer l’ambulatoire. Et, les patients semblent très satisfaits. Une enquête montre que 86% des patients opérés recommanderaient à leurs proches la même opération de la vésicule biliaire en chirurgie ambulatoire. Tout ceci suppose un important travail en amont pour préparer cette opération et s’assurer que toutes les conditions sont réunies. « Il faut par exemple vérifier l’environnement sanitaire au domicile de la personne pour éviter toute infection, mais aussi s’assurer de l’environnement social pour que le patinent soit accompagné et aidé par ses proches dès sa sortie de l’hôpital », a rappelé Dany Guérin, présidente de l’URPS Aquitaine des médecins libéraux. « La qualité de la transmission de l’information entre l’hôpital et nous, infirmiers, sera déterminante », a ajouté Françoise Desclaux élue à l’URPS des infirmiers libéraux d’Aquitaine, qui demande une formation spécifique. Les aidants, aussi, auront un rôle important à jouer, surtout à l’heure où la population vieillit. C’est le message qu’a fait passer Jean-Pascal Piermé, administrateur à l’AFCA (Association française de chirurgie ambulatoire) et directeur général de la fondation Bordeaux Bagatelle. La gestion de l’avant et l’après seront donc cruciaux pour le bon développement de la chirurgie ambulatoire. A cet effet, « des outils comme le chemin clinique et le patient traceur (avec vérification de l’appel de la veille pour rappeler la convocation et le lendemain de l’opération pour s’assurer que tout va bien) doivent être mis en place », a conclu Sophie Zamaron, directrice du département qualité et performance au CHU de Bordeaux. *Une infection nosocomiale est une infection contractée dans un établissement de santé. Nicolas César Crédit Photo : NC Publié sur aqui.fr le 18/02/2014 Url de cet article