SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
INITIATIVE ʺ3N ʺ  POUR LA SECURITE
ALIMENTAIRE ET LE DEVELOPPEMENT
        AGRICOLE DURABLE
                   F

«  LES NIGÉRIENS NOURRISSENT LES
           NIGÉRIENS  »
                   L
           CADRE STRATEGIQUE




                                     1
PRÉSENTATION DU NIGER


Sup. 1 267 000 Km2

 Pop.16.275.000 hbts
(2012)
8 régions
administratives

266 municipalités

50,12% de femmes

50% de moins de 15 ans
Diversité des paysages
CONTEXTE & JUSTIFICATION




                           4
L’économie du pays est
dominé par le secteur
primaire (secteur agro-
sylvo-pastoral)
 Secteur qui joue un rôle
essentiel      dans       la
croissance économique et
constitue la source quasi
exclusive de l’alimentation
des nigériens


                                      Forte dépendance des productions agro-sylvo-
                                     pastorales aux aléas climatiques et insuffisance des
                                     politiques et stratégies agricoles :
                                             Déficits céréaliers récurrents : une année
                                           sur deux;
                                             Déficit fourrager chronique touchant
                                Malnutrition chronique les zones pastorales: trois
                                           particulièrement touchant surtout les groupes
     Un contexte                      Vulnérabilité, crises alimentaires rapprochées
                               vulnérables:années sur cinq (1995-2004).
    particulièremen
           t                    Uneet à intensités variables:
                                     alimentation déséquilibrée
                                          Difficulté d’accès aux aliments,
                                1 enfant sur deux souffre de malnutrition chronique;
     défavorable
                                          fluctuation des prix des denrées
                                26% de femmes enceintes et femmes allaitantes
                               souffrent alimentaires,
                                          de MAG;
                                          recours au marché (60% des producteurs
                                Forte mortalité infanto-juvénile (63 pour mille) et5
                                         concernés).
                               maternelle (5,54 pour mille).
                                Difficultés d’accès à l’eau potable, insuffisance
Des défis majeurs à surmonter




                                          Assurer une alimentation régulière
Nourrir de plus en plus de                et de qualité à un cheptel en forte
nigériens/nes et s’adapter à              croissance et très vulnérable aux
une demande urbaine croissante            changements climatiques ;

Assurer un revenu aux producteurs
tout en tenant compte de la solvabilité
des consommateurs ;
Edifier un marché agricole national
ouvert aux niveaux régional et
international ;
                                                                          6
S’adapter aux changements
climatiques et réduire leurs impacts.
Des atouts pour relever les défis
  Zones agro-écologiques à haut potentiel
  pour les productions agro-sylvo-pastorales
Importantes zones humides où il est possible
 de pratiquer l’irrigation : 270 000-330 000
 ha (fleuve et affluents, Dallols, Maggia,
 Goulbis, Koramas, Irhazer, Cuvettes
 oasiennes, etc..).
Diversité biologique naturelle
  Potentiel animal: 620 000 km2 de terres
  pâturables, plus de 36 millions de têtes toutes
  espèces confondues (13,9 millions UBT).
  Potentiel halieutique important: 400 000 ha
  (fleuve, mares naturelles, retenues artificielles,
  Komadougou, Lacs, …).

  Filières aux avantages comparatifs réels :
  le bétail et les sous-produits animaux, l’oignon, le
                                                         7
  niébé, le poivron et la gomme arabique.
DES CONTRAINTES RÉELLES POUR LES
      TRANSFORMATIONS SOUHAITÉES

Des systèmes d’approvisionnement en intrants et de
soutien aux producteurs faibles


Des filières agricoles peu organisées


Un tissu agro-industriel faible


La compétition entre les systèmes de production
(agriculture/élevage)


Des ressources financières peu accessibles aux
producteurs

                                                     8
DES OPPORTUNITÉS À SAISIR

 Des bénéfices tirés des exportations en nette hausse
  (exploitations minières, exportations des produits agropastoraux,
  etc.)

 Existence de systèmes financiers orientés sur le financement
  des activités agro-sylvo-pastorales et halieutiques au niveau
  national (IMF, BAGRI, …) et au niveau sous régional (CEDEAO,
  UEMOA, …).

 Adoption de la loi-cadre sur le Partenariat Public – Privé;

 Concrétisation et consolidation du processus de
  décentralisation

                                                                      9
CADRE STRATÉGIQUE ET CONTENU DE
  L’I3N/SA/DAD

 - Vision et  objectifs
 - Principes d’intervention
 - Axes stratégiques & Programmes




                                    10
« Les Nigériens nourrissent les Nigériens » : un slogan de campagne? Un crédo
fort! Une révolution verte! Une volonté politique de changer les choses!
   « Le Peuple nigérien a un immense défi à relever, un défi
   qui a un rapport avec sa dignité et son honneur: le défi
   de l'éradication de la faim. Il est choquant que, de
   manière récurrente, nous soyons réduits à mendier
   notre pain quotidien auprès des autres peuples. Comme
   en témoignent les dernières élections, notre peuple a
   conquis sa liberté politique: il lui reste, maintenant, à
   réaliser l'alliance de la liberté et du pain ».
    Extrait du discours d’investiture prononcé le 7 Avril
   2011  par le Président de la République, SEM
   MAHAMADOU ISSOUFOU
  L’Initiative 3N est partie intégrante du Programme
    pour la Renaissance du Niger et se situe dans la
    perspective de la SDDCI
  L’Initiative 3N servira de base pour l’élaboration du
    PDES (2012-2015).

    L’I3N est bâtie sur les acquis de la SDR et s’inscrit
    dans le processus de mise en œuvre du PDDAA , de
    l’ECOWAP et du PAU. L’I3N permettra au Niger
    d’accélérer l’atteinte des Objectifs du millénaire,                    11
                                                               SEM MAHAMADOU
    notamment l’OMD1 et l’OMD7 .                                  ISSOUFOU
Axes, Objectifs et Vision de l’I3N
              Axe1:                                                             Axe4:
                             Axe2:Approvisionnemen    Axe3: Amélioration
        Accroissement et                                                     Amélioration      Axe5:
                             t régulier des marchés   de la résilience des
       diversification des                                                     de l’état     Animation et
Axes    productions agro-     ruraux et urbains en     nigériens face aux
                                                       crises alimentaires
                                                                              nutritionnel   Coordination
       sylvo-pastorales et    produits agricoles et                          des nigériens     de l’I3N
                                agroalimentaires      et aux catastrophes
           halieutiques




                «Renforcer les capacités nationales de productions alimentaires,
O.S                d`approvisionnement et de résilience face aux crises et aux
                                         catastrophes »



               «Contribuer à mettre les populations nigériennes à l’abri de la
 O.G         famine et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la
                production nationale et de l’amélioration de leurs revenus ».



              « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » dans un pays en pleine
                    renaissance économique à même de résister à tout risque
Vision         d’insécurité alimentaire et nutritionnelle et où le secteur agricole 12
                  joue pleinement son rôle de vecteur de la transformation des
                             sociétés et de la croissance économique.
AXE1 : ACCROISSEMENT ET DIVERSIFICATION DES
  PRODUCTIONS AGRO-SYLVO-PASTORALES ET
                HALIEUTIQUES


    Améliorer la capacité productive des
    terres et des eaux ;

   Généraliser l’utilisation de techniques
    et technologies, innovantes et adaptées
    aux réalités écologiques et
    socioéconomiques du Niger ;

   Créer les conditions juridiques,
    institutionnelles et fiscales favorisant le
    développement agricole, la
    transformation et la modernisation des
    systèmes des productions.
                                                  13
AXE2 : APPROVISIONNEMENT RÉGULIER DES
MARCHÉS RURAUX ET URBAINS EN PRODUITS
   AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES

La promotion de la transformation des
produits agricoles et de production
agroindustrielle afin de satisfaire une
demande urbaine de plus en plus tournée
vers les produits finis ;

L’amélioration des infrastructures et des
circuits de commercialisation y compris
l’exportation en contribuant à faciliter le
transport des produits vivriers de base et

La mise en place des infrastructures de
marché
                                              14
AXE3: AMÉLIORATION DE LA RÉSILIENCE DES POPULATIONS
    FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES, CRISES ET
                   CATASTROPHES


 Améliorer l’efficacité des mécanismes d’anticipation et de
 coordination des interventions en situation d’urgence;


 Contribuer à apporter des réponses appropriées et
 adaptées dans les situations d’urgence (accroissement des
 stocks de réserves );


 Créer les conditions pour assurer un continuum urgence-
 relèvement-développement pour les groupes socio-
 économiques les plus vulnérables ; et


 Contribuer à l’élaboration d’un plan de gestion de risques
                                                              15
AXE4: AMÉLIORATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEL
     DES NIGÉRIENNES ET DES NIGÉRIENS

 La promotion de modèles de consommation alimentaire
 équilibrée et une bonne hygiène de vie
 La réduction de la prévalence des différentes formes de
 malnutrition ;
 La prise en charge efficace de la malnutrition aigue dans les
 situations de crises;
 le renforcement du cadre institutionnel de la prise en charge
 de la malnutrition ;
 Le renforcement du dispositif de contrôle sanitaire des
 denrées alimentaires et
 Le renforcement du Système national de surveillance
 nutritionnelle et d’évaluation des interventions de nutrition
                                                                 16
AXE 5: ANIMATION ET COORDINATION DE
                L’I3N

L’I3N se veut un cadre mobilisateur et fédérateur .
Aussi, il s’agira de :

   Maintenir un effort croissant et continu de mobilisation
    de ressources publiques et privées;

     Assurer une Gouvernance et une coordination
    multisectorielle, multi niveaux et multi acteurs efficaces
    de l’I3N;

   Mobiliser toute la population nigérienne autour des
    objectifs de l’I3N

                                                                 17
MODALITES ET INSTRUMENTS DE MISE
           EN ŒUVRE


 Principes directeurs d’intervention
 Cadre de programmation
 Rôles et responsabilités des acteurs
 Stratégie de financement




                                        18
PRINCIPES
     D’INTERVENTION
 la concentration : actions et appuis aux
  niveaux des communes, des villages et des
  exploitations en prenant la commune
  comme «porte d’entrée»

 le ciblage : actions et appuis autour de
  l’amélioration significative des niveaux de
  productivité de systèmes choisis et prise en
  compte des groupes spécifiques (ex: ménages
  vulnérables)

 la durabilité de la base productive:
  promotion      des   pratiques   durables
  d’utilisation des ressources naturelles et
  d'adaptation aux changements climatiques 

 la mobilisation et la responsabilisation
  des acteurs avec les jeunes et les femmes
  comme fer de lance
                                                 19
CADRE DE PROGRAMMATION

Pour la mise en œuvre opérationnelle de la
 stratégie de l’I3N, les cinq axes stratégiques sont
 traduits en cinq programmes stratégiques (PS).
 Les quatre premiers sont des programmes
 d’investissements et le cinquième assure la
 facilitation de la mise en œuvre.

Les programmes stratégiques comportent des
 programmes opérationnels, subdivisés eux-
 mêmes en sous –programmes

                                                       20
RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES
     PARTIES PRENANTES


  Dispositif de gouvernance
  Dispositif opérationnel
  Stratégie de financement




                               21
CADRES D’ORIENTATION ET DE DECISION
   LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

   LE CONSEIL DES MINISTRES

   LE COMITE INTERMINISTERIEL D’ORIENTATION

   LES CONSEILS REGIONAUX

   LES CONSEILS COMMUNAUX



                                               22
CADRES DE CONCERTATION

   CADRE CONCERTATION AVEC LES PTFs (ETATS –
    OCDE-CAD)

   CONSEIL NATIONAL DE DIALOGUE ET DE
    CONCERTATION DES ACTEURS (CNDA) : réuni les
    représentants de tous les acteurs

   CADRES REGIONAUX DE CONCERTATION

   CADRES DEPARTEMENTAUX DE CONCERTATION

                                                  23
   CADRES COMMUNAUX DE CONCERTATION
DISPOSITIF OPERATIONNEL
la mise en œuvre reposera sur les instruments
  suivants :
   COMITES DE PILOTAGE MULTISECTORIELS DES
    PROGRAMMES STRATEGIQUES (CMPS): un comité par
    PS avec éventuellement des sous comités par P.O

   MAÎTRE D’OUVRAGE : Ministères, administration de
    mission, collectivités

   MAÎTRE D’ŒUVRE : services déconcentrés des
    départements ministériels, Etablissements publics, ONG,
    privés
   COORDINATION, ANIMATION, SUIVI- EVALUATION :              24

    HC3N
STRATÉGIE DE FINANCEMENT
Le financement des actions pourrait se faire à
  travers:
 les   systèmes    classiques de       financement
  public (B.E, B.C, APD,) ou privé (BAGRI, B.com,
  IMF, contributions des bénéficiaires, etc.) ;

    des systèmes nouveaux de financement tels que
    le Fonds d’Investissement pour la sécurité
    alimentaire et Nutritionnelle (FISAN) et le
    Partenariat Public-Privé.
                                                      25
COÛT INDICATIF DES
PROGRAMMES POUR LA
  PERIODE 2011-2015




                      26
OBJECTIFS
   Il s’agira particulièrement à l’horizon 2015
    d’augmenter de 45% les productions céréalières en
    comparaison à la moyenne des 5 dernières années
    (4.120.000 tonnes).

   En outre il est prévu d’accroître à l’horizon 2015, la
    production de viande de 40% par rapport à la
    production de 2011 (311 100 tonnes) et la production
    de lait de 45% pendant la même période (la
    production de lait en 2011 est estimée à 967 800
    tonnes).


                                                             27
Merci de votre attention




                           28

Contenu connexe

Tendances

Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique.
Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique. Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique.
Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique. PNUD Burundi
 
TDR pour la celebration de l'AIAF
TDR pour la celebration de l'AIAFTDR pour la celebration de l'AIAF
TDR pour la celebration de l'AIAFFatimata Kone
 
Speculation alimentaire
Speculation alimentaireSpeculation alimentaire
Speculation alimentaireDenis Allard
 
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...BTC CTB
 
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Barometre de la faim 2013
Barometre de la faim 2013Barometre de la faim 2013
Barometre de la faim 2013Théo Matrat
 
Hautedef sans fp -a4 transf la recherche fr
Hautedef  sans fp -a4 transf la recherche frHautedef  sans fp -a4 transf la recherche fr
Hautedef sans fp -a4 transf la recherche frCGIAR
 
Afrique Déchirée
Afrique DéchiréeAfrique Déchirée
Afrique DéchiréeGERONIMI
 
PAM 50f - La faim et le rôle des marchés
PAM 50f - La faim et le rôle des marchésPAM 50f - La faim et le rôle des marchés
PAM 50f - La faim et le rôle des marchésBernard hardy
 
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)BTC CTB
 
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricoles
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricolesRapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricoles
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricolesZoely Mamizaka
 
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpement
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpementPaludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpement
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpementInstitut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (20)

Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique.
Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique. Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique.
Lancement du premier rapport sur le développement humain en Afrique.
 
TDR pour la celebration de l'AIAF
TDR pour la celebration de l'AIAFTDR pour la celebration de l'AIAF
TDR pour la celebration de l'AIAF
 
Speculation alimentaire
Speculation alimentaireSpeculation alimentaire
Speculation alimentaire
 
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
 
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
Bb59: La perspective des producteurs sur l’agroécologie: le cas de l’Afrique ...
 
Barometre de la faim 2013
Barometre de la faim 2013Barometre de la faim 2013
Barometre de la faim 2013
 
Le haricot source sure de revenus, sécurités alimentaire et nutritionnelle po...
Le haricot source sure de revenus, sécurités alimentaire et nutritionnelle po...Le haricot source sure de revenus, sécurités alimentaire et nutritionnelle po...
Le haricot source sure de revenus, sécurités alimentaire et nutritionnelle po...
 
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centraleChaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
Chaine de valeur de manioc et sécurité alimentaire en Afrique centrale
 
Hautedef sans fp -a4 transf la recherche fr
Hautedef  sans fp -a4 transf la recherche frHautedef  sans fp -a4 transf la recherche fr
Hautedef sans fp -a4 transf la recherche fr
 
Note d’information: 1er Briefing continental africain
Note d’information: 1er Briefing continental africainNote d’information: 1er Briefing continental africain
Note d’information: 1er Briefing continental africain
 
Présentation expérience Tchad.pptx
Présentation expérience Tchad.pptxPrésentation expérience Tchad.pptx
Présentation expérience Tchad.pptx
 
Révision menu des instruments PREGEC
Révision menu des instruments PREGECRévision menu des instruments PREGEC
Révision menu des instruments PREGEC
 
Afrique Déchirée
Afrique DéchiréeAfrique Déchirée
Afrique Déchirée
 
Analyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDD
Analyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDDAnalyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDD
Analyse des sous projets PARC-DAD AT-MEDD
 
Plan maroc vert
Plan maroc vertPlan maroc vert
Plan maroc vert
 
PAM 50f - La faim et le rôle des marchés
PAM 50f - La faim et le rôle des marchésPAM 50f - La faim et le rôle des marchés
PAM 50f - La faim et le rôle des marchés
 
SEG-AGIR – ENGAGEMENT DU TOGO EN MATIÈRE DE RÉSILIENCE
SEG-AGIR – ENGAGEMENT DU TOGO EN MATIÈRE DE RÉSILIENCESEG-AGIR – ENGAGEMENT DU TOGO EN MATIÈRE DE RÉSILIENCE
SEG-AGIR – ENGAGEMENT DU TOGO EN MATIÈRE DE RÉSILIENCE
 
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
 
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricoles
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricolesRapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricoles
Rapport de Grain en 2008 - Main basse sur les terres agricoles
 
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpement
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpementPaludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpement
Paludisme dans les objectifs du millénaire pour le developpement
 

En vedette

Marseille ville de tous les records
Marseille ville de tous les recordsMarseille ville de tous les records
Marseille ville de tous les recordsciffer louis
 
Niger Presentation
Niger PresentationNiger Presentation
Niger Presentationbeediesbee
 
Fascicule 2-business registry-alphabetically
Fascicule 2-business registry-alphabeticallyFascicule 2-business registry-alphabetically
Fascicule 2-business registry-alphabeticallykcgr2001
 
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14Soluciona Facil
 
Sport wikipédia Olivier Hoën
Sport   wikipédia Olivier HoënSport   wikipédia Olivier Hoën
Sport wikipédia Olivier HoënOlivier Hoen
 
M8 lesson 1 5 scientific notation application
M8 lesson 1 5 scientific notation applicationM8 lesson 1 5 scientific notation application
M8 lesson 1 5 scientific notation applicationlothomas
 
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...Fermacell BV
 
Lutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéLutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéjc WECKERLE
 
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutéeL’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutéeCollectif INATER'
 
Presentation d'agence
Presentation d'agencePresentation d'agence
Presentation d'agenceSiwen ZHANG
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesAlgerie
 
Recomanacions ViolèNcia Masclista Ca
Recomanacions ViolèNcia Masclista CaRecomanacions ViolèNcia Masclista Ca
Recomanacions ViolèNcia Masclista Caclarianata
 
Programa de estudio 2011 guía para la educadora
Programa de estudio 2011 guía para la educadoraPrograma de estudio 2011 guía para la educadora
Programa de estudio 2011 guía para la educadoraLilia G. Torres Fernández
 
ALeblanc_censier 07_historio1_b
ALeblanc_censier 07_historio1_bALeblanc_censier 07_historio1_b
ALeblanc_censier 07_historio1_bAudrey Leblanc
 
L'industriel n'est pas là ou le croit !
L'industriel n'est pas là ou le croit !L'industriel n'est pas là ou le croit !
L'industriel n'est pas là ou le croit !reporter4change
 
Chti informatique
Chti informatiqueChti informatique
Chti informatiquestemam
 
Restaurant vegetariano
Restaurant vegetarianoRestaurant vegetariano
Restaurant vegetarianoSantino Orozco
 

En vedette (20)

Marseille ville de tous les records
Marseille ville de tous les recordsMarseille ville de tous les records
Marseille ville de tous les records
 
Niger Presentation
Niger PresentationNiger Presentation
Niger Presentation
 
Fascicule 2-business registry-alphabetically
Fascicule 2-business registry-alphabeticallyFascicule 2-business registry-alphabetically
Fascicule 2-business registry-alphabetically
 
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14
LinkedIn, la red profesional por excelencia 2011 04-14
 
Theme 7
Theme 7Theme 7
Theme 7
 
Sport wikipédia Olivier Hoën
Sport   wikipédia Olivier HoënSport   wikipédia Olivier Hoën
Sport wikipédia Olivier Hoën
 
M8 lesson 1 5 scientific notation application
M8 lesson 1 5 scientific notation applicationM8 lesson 1 5 scientific notation application
M8 lesson 1 5 scientific notation application
 
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...
fermacell spécial Powerpanel H2O - Résistante à l'eau et aux intempéries en i...
 
Deja secar la ira
Deja secar la iraDeja secar la ira
Deja secar la ira
 
Lutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésitéLutte contre l'obésité
Lutte contre l'obésité
 
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutéeL’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée
L’éco construction: vers de nouveaux métiers à haute valeur ajoutée
 
Presentation d'agence
Presentation d'agencePresentation d'agence
Presentation d'agence
 
Ouvrageshydrauliques
OuvrageshydrauliquesOuvrageshydrauliques
Ouvrageshydrauliques
 
Recomanacions ViolèNcia Masclista Ca
Recomanacions ViolèNcia Masclista CaRecomanacions ViolèNcia Masclista Ca
Recomanacions ViolèNcia Masclista Ca
 
Programa de estudio 2011 guía para la educadora
Programa de estudio 2011 guía para la educadoraPrograma de estudio 2011 guía para la educadora
Programa de estudio 2011 guía para la educadora
 
ALeblanc_censier 07_historio1_b
ALeblanc_censier 07_historio1_bALeblanc_censier 07_historio1_b
ALeblanc_censier 07_historio1_b
 
Guia int de_linea_teo_de_green_02_15
Guia int de_linea_teo_de_green_02_15Guia int de_linea_teo_de_green_02_15
Guia int de_linea_teo_de_green_02_15
 
L'industriel n'est pas là ou le croit !
L'industriel n'est pas là ou le croit !L'industriel n'est pas là ou le croit !
L'industriel n'est pas là ou le croit !
 
Chti informatique
Chti informatiqueChti informatique
Chti informatique
 
Restaurant vegetariano
Restaurant vegetarianoRestaurant vegetariano
Restaurant vegetariano
 

Similaire à Presentation by Niger delegation on i3N during study visit to Brasilia WFP Center of Excellence

05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...
05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...
05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...Global Water Initiative - West Africa
 
Swg final powerpoint french sd
Swg final powerpoint french sdSwg final powerpoint french sd
Swg final powerpoint french sdamturmine
 
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...CIAT
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015CGIAR
 
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022Benoît THIERRY
 
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 

Similaire à Presentation by Niger delegation on i3N during study visit to Brasilia WFP Center of Excellence (20)

Day 2 cta dakar fns senegal_thies_ndiaye
Day 2 cta dakar fns senegal_thies_ndiayeDay 2 cta dakar fns senegal_thies_ndiaye
Day 2 cta dakar fns senegal_thies_ndiaye
 
05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...
05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...
05 - Quelles stratégies d'acquisition et de sécurisation des terres pour les ...
 
- CIRAD - Défis liés à la durabilité des systèmes alimentaires - 08.12.2022.ppt
- CIRAD - Défis liés à la durabilité des systèmes alimentaires  - 08.12.2022.ppt- CIRAD - Défis liés à la durabilité des systèmes alimentaires  - 08.12.2022.ppt
- CIRAD - Défis liés à la durabilité des systèmes alimentaires - 08.12.2022.ppt
 
Mali : cinq actions pour une agriculture sensible à la nutrition
Mali : cinq actions pour une agriculture sensible à la nutritionMali : cinq actions pour une agriculture sensible à la nutrition
Mali : cinq actions pour une agriculture sensible à la nutrition
 
Recommandations aux pays et partenaires
Recommandations aux pays et partenairesRecommandations aux pays et partenaires
Recommandations aux pays et partenaires
 
Swg final powerpoint french sd
Swg final powerpoint french sdSwg final powerpoint french sd
Swg final powerpoint french sd
 
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
What risks do agricultural interventions entail for nutrition? A literature r...
 
ALCADE_FSRP_Presentation.pptx
ALCADE_FSRP_Presentation.pptxALCADE_FSRP_Presentation.pptx
ALCADE_FSRP_Presentation.pptx
 
Lamien_FSRP_Presentation.pptx
Lamien_FSRP_Presentation.pptxLamien_FSRP_Presentation.pptx
Lamien_FSRP_Presentation.pptx
 
Bilan définitif et enseignements de la mise en œuvre des plans de réponse 201...
Bilan définitif et enseignements de la mise en œuvre des plans de réponse 201...Bilan définitif et enseignements de la mise en œuvre des plans de réponse 201...
Bilan définitif et enseignements de la mise en œuvre des plans de réponse 201...
 
Plans de réponse 2017-18
Plans de réponse 2017-18 Plans de réponse 2017-18
Plans de réponse 2017-18
 
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
Eau alimentation & pauvrete apt msg eau mpl 2015
 
Secteur Agriculture et Sécurité Alimentaire face aux défis du changement c...
Secteur Agriculture et  Sécurité Alimentaire  face aux défis  du changement c...Secteur Agriculture et  Sécurité Alimentaire  face aux défis  du changement c...
Secteur Agriculture et Sécurité Alimentaire face aux défis du changement c...
 
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
 
Evènement du Cabo Verde: Système de sécurité alimentaire
Evènement du Cabo Verde: Système de sécurité alimentaireEvènement du Cabo Verde: Système de sécurité alimentaire
Evènement du Cabo Verde: Système de sécurité alimentaire
 
1292-Présentation de la Côte d'Ivoire
1292-Présentation de la Côte d'Ivoire1292-Présentation de la Côte d'Ivoire
1292-Présentation de la Côte d'Ivoire
 
Le defi de l'eau - Lecture to AGRHYMET MSc
Le defi de l'eau - Lecture to AGRHYMET MScLe defi de l'eau - Lecture to AGRHYMET MSc
Le defi de l'eau - Lecture to AGRHYMET MSc
 
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
Le defi de l'eau AgroParisTech Grignon 2011
 
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
 
#25ansAPESS. Note introductive des conferences thematiques
#25ansAPESS. Note introductive des conferences thematiques#25ansAPESS. Note introductive des conferences thematiques
#25ansAPESS. Note introductive des conferences thematiques
 

Plus de World Food Programe - Centre of Excellence against Hunger

Plus de World Food Programe - Centre of Excellence against Hunger (20)

Nurturing the future bulletin draft jan feb 2013
Nurturing the future bulletin draft jan feb 2013Nurturing the future bulletin draft jan feb 2013
Nurturing the future bulletin draft jan feb 2013
 
Nurturing the future bulletin final oct 2012
Nurturing the future bulletin final oct 2012Nurturing the future bulletin final oct 2012
Nurturing the future bulletin final oct 2012
 
Rwanda´s National Consultation Workshop - Agenda
Rwanda´s National Consultation Workshop - AgendaRwanda´s National Consultation Workshop - Agenda
Rwanda´s National Consultation Workshop - Agenda
 
Politique d'alimentation scolaire visite centre d'excellence brésil_sept2012
Politique d'alimentation scolaire visite centre d'excellence brésil_sept2012Politique d'alimentation scolaire visite centre d'excellence brésil_sept2012
Politique d'alimentation scolaire visite centre d'excellence brésil_sept2012
 
Nacional school feeding program pnae
Nacional school feeding program pnaeNacional school feeding program pnae
Nacional school feeding program pnae
 
Levantamento das ações do cae 2011.corrigido
Levantamento das ações do cae 2011.corrigidoLevantamento das ações do cae 2011.corrigido
Levantamento das ações do cae 2011.corrigido
 
Emater.english
Emater.englishEmater.english
Emater.english
 
Cartilha paa frances
Cartilha paa francesCartilha paa frances
Cartilha paa frances
 
Cae.apresentação.capacitação.2
Cae.apresentação.capacitação.2Cae.apresentação.capacitação.2
Cae.apresentação.capacitação.2
 
Ater df 2012_gana english
Ater df 2012_gana englishAter df 2012_gana english
Ater df 2012_gana english
 
Présentation haiti sénégal
Présentation haiti sénégalPrésentation haiti sénégal
Présentation haiti sénégal
 
Pnae legislation final
Pnae legislation finalPnae legislation final
Pnae legislation final
 
Working Document of Ghana's Action Plan
Working Document of Ghana's Action PlanWorking Document of Ghana's Action Plan
Working Document of Ghana's Action Plan
 
Draft ghana doc
Draft ghana docDraft ghana doc
Draft ghana doc
 
National Food and Nutrition Security System - SISAN
National Food and Nutrition Security System  - SISANNational Food and Nutrition Security System  - SISAN
National Food and Nutrition Security System - SISAN
 
Overview of Brazil´s Public Food Systems
Overview of Brazil´s Public Food SystemsOverview of Brazil´s Public Food Systems
Overview of Brazil´s Public Food Systems
 
Presentation on Brazil's Cisterns Program - English
Presentation on Brazil's Cisterns Program - EnglishPresentation on Brazil's Cisterns Program - English
Presentation on Brazil's Cisterns Program - English
 
Coordinación de Monitoreo y evaluación del PNAE
Coordinación de Monitoreo y evaluación del PNAECoordinación de Monitoreo y evaluación del PNAE
Coordinación de Monitoreo y evaluación del PNAE
 
PAA Programa de Adquisición de Alimentos
PAA Programa de Adquisición de AlimentosPAA Programa de Adquisición de Alimentos
PAA Programa de Adquisición de Alimentos
 
Brazil's National School Feeding Programme
Brazil's National School Feeding ProgrammeBrazil's National School Feeding Programme
Brazil's National School Feeding Programme
 

Dernier

Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 

Dernier (20)

Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 

Presentation by Niger delegation on i3N during study visit to Brasilia WFP Center of Excellence

  • 1. INITIATIVE ʺ3N ʺ  POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE ET LE DEVELOPPEMENT AGRICOLE DURABLE F «  LES NIGÉRIENS NOURRISSENT LES NIGÉRIENS  » L CADRE STRATEGIQUE 1
  • 2. PRÉSENTATION DU NIGER Sup. 1 267 000 Km2 Pop.16.275.000 hbts (2012) 8 régions administratives 266 municipalités 50,12% de femmes 50% de moins de 15 ans
  • 5. L’économie du pays est dominé par le secteur primaire (secteur agro- sylvo-pastoral) Secteur qui joue un rôle essentiel dans la croissance économique et constitue la source quasi exclusive de l’alimentation des nigériens Forte dépendance des productions agro-sylvo- pastorales aux aléas climatiques et insuffisance des politiques et stratégies agricoles : Déficits céréaliers récurrents : une année sur deux; Déficit fourrager chronique touchant Malnutrition chronique les zones pastorales: trois particulièrement touchant surtout les groupes Un contexte Vulnérabilité, crises alimentaires rapprochées vulnérables:années sur cinq (1995-2004). particulièremen t Uneet à intensités variables: alimentation déséquilibrée Difficulté d’accès aux aliments, 1 enfant sur deux souffre de malnutrition chronique; défavorable fluctuation des prix des denrées 26% de femmes enceintes et femmes allaitantes souffrent alimentaires, de MAG; recours au marché (60% des producteurs Forte mortalité infanto-juvénile (63 pour mille) et5 concernés). maternelle (5,54 pour mille). Difficultés d’accès à l’eau potable, insuffisance
  • 6. Des défis majeurs à surmonter Assurer une alimentation régulière Nourrir de plus en plus de et de qualité à un cheptel en forte nigériens/nes et s’adapter à croissance et très vulnérable aux une demande urbaine croissante changements climatiques ; Assurer un revenu aux producteurs tout en tenant compte de la solvabilité des consommateurs ; Edifier un marché agricole national ouvert aux niveaux régional et international ; 6 S’adapter aux changements climatiques et réduire leurs impacts.
  • 7. Des atouts pour relever les défis Zones agro-écologiques à haut potentiel pour les productions agro-sylvo-pastorales Importantes zones humides où il est possible de pratiquer l’irrigation : 270 000-330 000 ha (fleuve et affluents, Dallols, Maggia, Goulbis, Koramas, Irhazer, Cuvettes oasiennes, etc..). Diversité biologique naturelle Potentiel animal: 620 000 km2 de terres pâturables, plus de 36 millions de têtes toutes espèces confondues (13,9 millions UBT). Potentiel halieutique important: 400 000 ha (fleuve, mares naturelles, retenues artificielles, Komadougou, Lacs, …). Filières aux avantages comparatifs réels : le bétail et les sous-produits animaux, l’oignon, le 7 niébé, le poivron et la gomme arabique.
  • 8. DES CONTRAINTES RÉELLES POUR LES TRANSFORMATIONS SOUHAITÉES Des systèmes d’approvisionnement en intrants et de soutien aux producteurs faibles Des filières agricoles peu organisées Un tissu agro-industriel faible La compétition entre les systèmes de production (agriculture/élevage) Des ressources financières peu accessibles aux producteurs 8
  • 9. DES OPPORTUNITÉS À SAISIR  Des bénéfices tirés des exportations en nette hausse (exploitations minières, exportations des produits agropastoraux, etc.)  Existence de systèmes financiers orientés sur le financement des activités agro-sylvo-pastorales et halieutiques au niveau national (IMF, BAGRI, …) et au niveau sous régional (CEDEAO, UEMOA, …).  Adoption de la loi-cadre sur le Partenariat Public – Privé;  Concrétisation et consolidation du processus de décentralisation 9
  • 10. CADRE STRATÉGIQUE ET CONTENU DE L’I3N/SA/DAD - Vision et  objectifs - Principes d’intervention - Axes stratégiques & Programmes 10
  • 11. « Les Nigériens nourrissent les Nigériens » : un slogan de campagne? Un crédo fort! Une révolution verte! Une volonté politique de changer les choses! « Le Peuple nigérien a un immense défi à relever, un défi qui a un rapport avec sa dignité et son honneur: le défi de l'éradication de la faim. Il est choquant que, de manière récurrente, nous soyons réduits à mendier notre pain quotidien auprès des autres peuples. Comme en témoignent les dernières élections, notre peuple a conquis sa liberté politique: il lui reste, maintenant, à réaliser l'alliance de la liberté et du pain ». Extrait du discours d’investiture prononcé le 7 Avril 2011  par le Président de la République, SEM MAHAMADOU ISSOUFOU  L’Initiative 3N est partie intégrante du Programme pour la Renaissance du Niger et se situe dans la perspective de la SDDCI  L’Initiative 3N servira de base pour l’élaboration du PDES (2012-2015). L’I3N est bâtie sur les acquis de la SDR et s’inscrit dans le processus de mise en œuvre du PDDAA , de l’ECOWAP et du PAU. L’I3N permettra au Niger d’accélérer l’atteinte des Objectifs du millénaire, 11 SEM MAHAMADOU notamment l’OMD1 et l’OMD7 . ISSOUFOU
  • 12. Axes, Objectifs et Vision de l’I3N Axe1: Axe4: Axe2:Approvisionnemen Axe3: Amélioration Accroissement et Amélioration Axe5: t régulier des marchés de la résilience des diversification des de l’état Animation et Axes productions agro- ruraux et urbains en nigériens face aux crises alimentaires nutritionnel Coordination sylvo-pastorales et produits agricoles et des nigériens de l’I3N agroalimentaires et aux catastrophes halieutiques «Renforcer les capacités nationales de productions alimentaires, O.S d`approvisionnement et de résilience face aux crises et aux catastrophes » «Contribuer à mettre les populations nigériennes à l’abri de la O.G famine et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et de l’amélioration de leurs revenus ». « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » dans un pays en pleine renaissance économique à même de résister à tout risque Vision d’insécurité alimentaire et nutritionnelle et où le secteur agricole 12 joue pleinement son rôle de vecteur de la transformation des sociétés et de la croissance économique.
  • 13. AXE1 : ACCROISSEMENT ET DIVERSIFICATION DES PRODUCTIONS AGRO-SYLVO-PASTORALES ET HALIEUTIQUES Améliorer la capacité productive des terres et des eaux ;  Généraliser l’utilisation de techniques et technologies, innovantes et adaptées aux réalités écologiques et socioéconomiques du Niger ;  Créer les conditions juridiques, institutionnelles et fiscales favorisant le développement agricole, la transformation et la modernisation des systèmes des productions. 13
  • 14. AXE2 : APPROVISIONNEMENT RÉGULIER DES MARCHÉS RURAUX ET URBAINS EN PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES La promotion de la transformation des produits agricoles et de production agroindustrielle afin de satisfaire une demande urbaine de plus en plus tournée vers les produits finis ; L’amélioration des infrastructures et des circuits de commercialisation y compris l’exportation en contribuant à faciliter le transport des produits vivriers de base et La mise en place des infrastructures de marché 14
  • 15. AXE3: AMÉLIORATION DE LA RÉSILIENCE DES POPULATIONS FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES, CRISES ET CATASTROPHES Améliorer l’efficacité des mécanismes d’anticipation et de coordination des interventions en situation d’urgence; Contribuer à apporter des réponses appropriées et adaptées dans les situations d’urgence (accroissement des stocks de réserves ); Créer les conditions pour assurer un continuum urgence- relèvement-développement pour les groupes socio- économiques les plus vulnérables ; et Contribuer à l’élaboration d’un plan de gestion de risques 15
  • 16. AXE4: AMÉLIORATION DE L’ÉTAT NUTRITIONNEL DES NIGÉRIENNES ET DES NIGÉRIENS La promotion de modèles de consommation alimentaire équilibrée et une bonne hygiène de vie La réduction de la prévalence des différentes formes de malnutrition ; La prise en charge efficace de la malnutrition aigue dans les situations de crises; le renforcement du cadre institutionnel de la prise en charge de la malnutrition ; Le renforcement du dispositif de contrôle sanitaire des denrées alimentaires et Le renforcement du Système national de surveillance nutritionnelle et d’évaluation des interventions de nutrition 16
  • 17. AXE 5: ANIMATION ET COORDINATION DE L’I3N L’I3N se veut un cadre mobilisateur et fédérateur . Aussi, il s’agira de :  Maintenir un effort croissant et continu de mobilisation de ressources publiques et privées;  Assurer une Gouvernance et une coordination multisectorielle, multi niveaux et multi acteurs efficaces de l’I3N;  Mobiliser toute la population nigérienne autour des objectifs de l’I3N 17
  • 18. MODALITES ET INSTRUMENTS DE MISE EN ŒUVRE Principes directeurs d’intervention Cadre de programmation Rôles et responsabilités des acteurs Stratégie de financement 18
  • 19. PRINCIPES D’INTERVENTION  la concentration : actions et appuis aux niveaux des communes, des villages et des exploitations en prenant la commune comme «porte d’entrée»  le ciblage : actions et appuis autour de l’amélioration significative des niveaux de productivité de systèmes choisis et prise en compte des groupes spécifiques (ex: ménages vulnérables)  la durabilité de la base productive: promotion des pratiques durables d’utilisation des ressources naturelles et d'adaptation aux changements climatiques   la mobilisation et la responsabilisation des acteurs avec les jeunes et les femmes comme fer de lance 19
  • 20. CADRE DE PROGRAMMATION Pour la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie de l’I3N, les cinq axes stratégiques sont traduits en cinq programmes stratégiques (PS). Les quatre premiers sont des programmes d’investissements et le cinquième assure la facilitation de la mise en œuvre. Les programmes stratégiques comportent des programmes opérationnels, subdivisés eux- mêmes en sous –programmes 20
  • 21. RÔLES ET RESPONSABILITÉS DES PARTIES PRENANTES Dispositif de gouvernance Dispositif opérationnel Stratégie de financement 21
  • 22. CADRES D’ORIENTATION ET DE DECISION  LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE  LE CONSEIL DES MINISTRES  LE COMITE INTERMINISTERIEL D’ORIENTATION  LES CONSEILS REGIONAUX  LES CONSEILS COMMUNAUX 22
  • 23. CADRES DE CONCERTATION  CADRE CONCERTATION AVEC LES PTFs (ETATS – OCDE-CAD)  CONSEIL NATIONAL DE DIALOGUE ET DE CONCERTATION DES ACTEURS (CNDA) : réuni les représentants de tous les acteurs  CADRES REGIONAUX DE CONCERTATION  CADRES DEPARTEMENTAUX DE CONCERTATION 23  CADRES COMMUNAUX DE CONCERTATION
  • 24. DISPOSITIF OPERATIONNEL la mise en œuvre reposera sur les instruments suivants :  COMITES DE PILOTAGE MULTISECTORIELS DES PROGRAMMES STRATEGIQUES (CMPS): un comité par PS avec éventuellement des sous comités par P.O  MAÎTRE D’OUVRAGE : Ministères, administration de mission, collectivités  MAÎTRE D’ŒUVRE : services déconcentrés des départements ministériels, Etablissements publics, ONG, privés  COORDINATION, ANIMATION, SUIVI- EVALUATION : 24 HC3N
  • 25. STRATÉGIE DE FINANCEMENT Le financement des actions pourrait se faire à travers:  les systèmes classiques de financement public (B.E, B.C, APD,) ou privé (BAGRI, B.com, IMF, contributions des bénéficiaires, etc.) ;  des systèmes nouveaux de financement tels que le Fonds d’Investissement pour la sécurité alimentaire et Nutritionnelle (FISAN) et le Partenariat Public-Privé. 25
  • 26. COÛT INDICATIF DES PROGRAMMES POUR LA PERIODE 2011-2015 26
  • 27. OBJECTIFS  Il s’agira particulièrement à l’horizon 2015 d’augmenter de 45% les productions céréalières en comparaison à la moyenne des 5 dernières années (4.120.000 tonnes).  En outre il est prévu d’accroître à l’horizon 2015, la production de viande de 40% par rapport à la production de 2011 (311 100 tonnes) et la production de lait de 45% pendant la même période (la production de lait en 2011 est estimée à 967 800 tonnes). 27
  • 28. Merci de votre attention 28