Pousséepar Google, Mozilla e 
Opéra, la technologie WebRTC 
va très certainement donnei 
un coup accélérateur au: 
usages ...
ANAMARIA«MENEZ, 
DIRECTRDICEESSOLUTIODNESCOLLABORAVTIIDOÉNOCSHEZEASYNET 
«D'une manièreglobale,nous pensons que les 
solut...
Le Journal des Telecoms
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Journal des Telecoms

262 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
262
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
68
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Journal des Telecoms

  1. 1. Pousséepar Google, Mozilla e Opéra, la technologie WebRTC va très certainement donnei un coup accélérateur au: usages des outils d« collaboration. En effet, elle permet notamment de lance des vidéoconférences san: avoir à installer un plug-in 01 une application propriétaire mais directement depuis li navigateur Web. Encours di standardisation, elle pourrai se développer très rapidemen si Microsoft et Appli l'intègrent à leurs solutions Trois navigateursInternetintègrent d'oresetdéjàl'ensembled'APIJavaS cript(développéseosusHTML5)consti-tutrices de la technologie WebRT(CWebRealTimeCommunicatio:nG)oogle ChromeM,ozillaFirefoextOpéraC. esAPIpermettent àcesnavigateurdsefairetournerdesprogrammes decommunicationtempsréelen peerto peer. Autremendtit,leWebRTCpermedt 'initierdesses sionsd'audiov, ideoouwebconferencindgirecte mentdepuislenavigateusra, nsavoiràtélécharger unplug-inouunsoftpropriétaireC.ettetechnolo gie portedonclesfondementsd'unevéritable révolutiondanslesusagesdesoutilsdecollabo ration.ToutefoisleWebRTCesttoujoursencours destandardisatiaounseinduW3Cetdel'IETFT.out lemonden'estpasencored'accordsurlescodées quidoiventêtreretenus, notamment surl'intégra tionnativeduH264.«Dans/esgroupesdestan dardisationle, sdiscussionssontsouventtendues carchacuenssaied'imposesratechnologieex,plique TristanNitot,porte-parole delaFondation Mozilla, pournotrepart,toutcommeGooglen,ouspoussons l'adoptiodnecodéegsratuitscommGe711etOpus pourl'audio,WebMpourlavideo,Ndlr)alorsque H2B4estsoumisàdesroyalties».Mais,quelleque soitl'issuedesréflexionsil,sembleaujourd'huqiue cettetechnologiedevraits'imposerassezrapide mentetélargirdemanièreconsidérablelenombre desutilisateursd'outilsdecollaboration«.Atten tion,avecleWebRTlCa,démarchne'estpasdefour nirunproduitm, aisunensemblteechnologiquqeui vapermettraeuxdéveloppeudrescréedr esservices, toutresteàinventere,xpliquTeristanNitot,lapers-pectiveest de pouvoiroffrir des webservices concurrentsdes applicationspropriétaires». En effet,lesujetestbienlà.Delamêmemanièreque Googleproposeuneapplicationdetraitementde textegratuite(GoogleDocs)utilisabledepuisun navigateulre, WebRTCouvrelavoieaudévelop pement dewebappsdecollaboration gratuites,ce qui contrarieévidemmenlet modèleéconomique denombred'éditeursD. ureste,il nefautpascher cherplusloin lesraisonsqui sontà l'originedu refusactueldeMicrosoftet d'Appled'intégrerle WebRTàCleursnavigateursespectif(sInterneEt x ploreretSafari).«Maisje pensequetoutlemon dey viendracarc'estlesensdel'histoire, estime TristanNitot,d'ailleursil fautbienserappelerque MicrosoftalongtempsrefuséWebGHpourapro grammation3DenHTML5, NDLR) qui faitmain tenantpartiedelanouvelleversiond'FxplorerI ». mLes éditeurs n'ont plus le choix Lespremiers servicesgratuitsdevideoconferenemg enWebRTContdéjàvulejour.LesitefrançaisBis-tri. comconstitueunbelexemplet adéjàconvain cuenquelquesmois35millionsd'utilisateurs dans lemonde.Ainsi,leséditeursdesolutionsdecol laboration'ontdéjàpluslechoix,ils doiventfai reaveccettenouvellteechnologiEe.tcertaincsonsi dèrentd'ailleursleWebRTCcommeuneopportu nité.«C'estunfacilitateurquivanouspermettre d'étendrleespossibilitéds'accèlsavidéoconférence, expliqueHuguesdeBonnaventurdei,recteurpour laFrancedeLifeSize, c'estlaraisonpourlaquelle nousavonsrenducompatible auWebRTCnotreso lutionproposéenmodecloudpublic,lancéele21 maidernier».Concrètemenl'té,diteura activéle protocoleWebRTCdanssesserveurs, cequi per metàsesclientsd'invitern'importequellepersonne connectéeà Internet(àl'aided'undestroisnavi gateurscompatiblepsourl'instant)«.Toutefoinso, us considérons quela qualitéofferteparlesaccès WebRTnC'estpasaujourd'huaiumêmeniveauque lesautres,préciseHuguesdeBonnaventurpea, r exemple,pour l'instant, les présentationsde documentpseuvenêt treenvoyéemsaispasreçues en WebRTCn. LifeSizen'a pas encoreprévu d'étendrelacompatibilitéWebRTCauxsolutions installéeschezsesclients,attendant pourcelaque leprocessusdestandardisation soitachevé.«Le WebRTCestunetechnologiequenousregardons depuisunanetdemi,ellea l'avantage depermettre dessessionsdecollaborationdepuistouslester minauxs,ouligndeesoncôtéPierre-AlexanFdurehr-mannv, ice-présidenRt&Dpourl'EuropetGlobal SuppocrthezMitel,ellefaitpartieintégrantdeenotre roadmapD.ureste,nousallonsintroduirenospre mièressolutionsWebRTeCn2015».L'éditeusr'est doncdéjàlancédansledéveloppemednetbriques d'interopérabileitnétresessolution(sprincipalement baséessurH.264)et latechnologieWebRTC. «Cetteévolutiontouchera àtermetoutleportefeuille de solutionsde Mitel, bien entenduMiCollab mais aussi les call managers,indiquePierre- AlexandreFuhrmanjne,pensequeleWebRTvCa accélérerla transformationIPdesentreprises». mLe WebRTC, simple à mettre en oeuvre Desoncôté,Alcatel-Lucenat déjàcommencéà ntégrerleWebRTCP.ourl'instant,danslecadre d'uneoffrepackagédeevisioconférenscuerécran tactiledestinéeausecteur médical. «Noussommes entraind'évaluerlapertinencederendrecompa- Tous droits de reproduction réservés Date : 01/09/2014 Pays : FRANCE Page(s) : 22-23 Diffusion : (30000) Périodicité : Mensuel Surface : 116 % Wildix FRA
  2. 2. ANAMARIA«MENEZ, DIRECTRDICEESSOLUTIODNESCOLLABORAVTIIDOÉNOCSHEZEASYNET «D'une manièreglobale,nous pensons que les solutions de collaborationvidéoseront vraiment adoptéeslorsque leur usage sera aussi simpleque depasser un coupde fil. (...) .e WebRTCva incontestablementdans ce sens, du reste je pense qu'à long terme toutes les solutions vont convergervers le Web». Acision lance son SDKWebRTC Acision, spécialiste des services d'engagement mobiles et pionnier des tech nologies WebRTC, a annoncé il y a quelques semaines le lancement de son SDK WebRTC, d'ores et déjà disponible via la plate-forme Forge by Acision (https://forge.acision.com). Ce SDK permet aux entreprises d'intégrer facile ment à leurs sites Web des fonctionnalités WebRTC comme les appels vidéo, la téléphonie, la messagerie instantanée, le partage de contenus ou encore le chat. Acision présente cette nouvelle offre comme une opportunité pour les entreprises, et notamment les centres de contact, d'enrichir leur dispositif de communication avec leurs clients. Tous droits de reproduction réservés Date : 01/09/2014 Pays : FRANCE Page(s) : 22-23 Diffusion : (30000) Périodicité : Mensuel Surface : 116 % Wildix FRA

×