SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  43
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 1
RéseauxIndustriels et Busde Terrain: Sujets Divers
1 : Types de réseaux
2 : Equipements des réseaux
3. Topologies des réseaux
4. Message/Trame; Modèles decommunication
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 2
1 : Types de réseaux
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 3
RéseauLocal : LAN
•Un Réseau Localcorrespondàunréseau de communicationintra-entreprise
•Ce typederéseau est généralement désigné parle sigle :
- LAN: LocalArea Network
•«Local»ne signifie pasque ceréseau setrouvedansun endroitlimitégéographiquement: bureau,
bâtimentou uneusine,…,
•«Local» signifie queleréseau est lapropriété exclusive d’unutilisateur pourassurerla transmission
desses données entrel’équipement deson réseau
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 4
RéseauLocal (LAN)et les réseaux MAN, WAN
•UnRéseau Local peut être connecté (par unelignepropreou par téléphone) àdes réseau publics (régionaux,
nationaux ou internationaux).
•Enfonction deleurtaille, ces réseaux sont connus sous le nom MANou WAN.
•MAN(Metropolitan Area Network, réseau urbain)permet l’interconnexion de plusieurs sites à l’échelle d’uneville;
chacundes sites pouvant êtreéquipé d’un réseau local.
•WAN(Wide Area Network,réseau longue distance) est, généralement,un réseau d’opérateur qui assure la
transmission des données sur des distances à l’échelle d’unpays ou du globe.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 5
LAN
Réseaux locaux
MAN
Réseau public partagé
WAN
Réseau public de
télécommunication
Débits (bits/s)
Distances (m)
1 k
10 k
100 k
1 M
10 M
100 M
1 G
10 m 100 m 1 km 10 km 100 km 500 km
Types de Réseaux:LAN, MAN, WAN
•Dans un Réseau Local, les liaisons entre les stations sont généralement permanentes.
•Dans un Réseau Public, les liaisons sont limitées à la durée de communication.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 6
Les Réseaux« Ouverts »/Réseaux «Propriétaires»
(Open networks/Proprietary networks)
Le réseau/Bus deTerrain ouverts
• Le terme "Open Network« signifie que lagestion de la spécification du réseau (et des normes correspondantes) est réalisée par une
organisation compétente, indépendante(théoriquement) et ouverte aux multiples participants (constructeurs, utilisateurs,…).
 L'avantage desréseaux ouverts est que les produits« réseau »(matériel, software), proposés par les membres de cet organisme
devraient être en mesure de s’intégrer etd'interopérer sur le réseau « supporté » (interoperabilité) .
 Laplupart des organisations de Bus de Terrain proposent aussi le service decertification pour valider la conformité à la
spécification (afin de donner la confiance aux utilisateurs finaux)
Donc, il est conseillé de toujours vérifier que les appareils utilisés sur un réseau donné, sont certifiés parl'organisme compétent.
Exemples: CiA(CANopen),ODVA (DeviceNet,EthernetIP),modbus.org(Modbus),EPSG(EthernetPowerLink),CLPA(CC-Link),PNO(ProfiBus,ProfiNet),
ETG (EtherCAT),AS-International (AS-I)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 7
Les Réseaux« Ouverts »/Réseaux «Propriétaires»
(Open networks/Proprietary networks)
RéseauxPropriétaires
• Réseaux propriétaires sont généralement contrôlés etmaintenus parun seul constructeur ou un petit grouped'entreprises
« partenaires ».
• Les spécifications de ces réseaux sont souvent étroitement liés auxcaractéristiques requises pour des produits d’un
constructeur, souvent pour proposer unesolution efficace, focalisée sur un problèmeparticulier (exigé parle(s) client(s))
• L'interopérabilité n’est pas un problème car, en général, tous les appareils sont proposés parun seul (ou un partenaire de)
fournisseur
Exemple:
CP-I/I-Bus (Festo),MP-Bus(Beckhoff),SmartWire (Eaton),MECATROLINK (Omron), MetaSys (JohnsonControl),CTNet(Control
Techniques),SafetyNet-P (Pilz)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 8
2 : Equipements des réseaux
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 9
Unité
(Station)A
Unité
(Station)B
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)X
Equipement de communication d’un réseauindustriel
Equipement
d’interconnexion et de
communication
Equipement
d’interconnexion et de
communication
Equipement
d’interconnexion et de
communication
Equipement
d’interconnexion et de
communication
Réseau de transmission
Lignesdetransmission
• Les composants principales d’un réseau sont :
- LesStations :les équipements terminaux qui souhaitent échanger des données,
- Leslignes detransmission : (câbles, connecteurs, ondes radio…) utilisées pour connecter les stations et pour transmettre les
signaux physiques;
- Différents équipementsd’interconnexion et decommunication utilisés pour coder et transmettre les données, ainsi que
pour l’ensemble des tâches du contrôle de communications surle réseau.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 10
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (1)
Les composantsquifontpartied’équipementd’interconnexionetdecommunication assurent
l’ensemble destâchesdeconnexionet communicationentredeuxou plusieurséquipements
terminaux.
Parmileplus courants onretrouveles composantssuivants:
- lesmodems
- lesrépéteurs (repeater,HUB)
- lescommutateurs(switches)
- lesmultiplexeurs
- lesponts(bridges)
- lesrouteurs
- lespasserelles
Etaussi :
- les isolateurs, convertisseurs d’interface, dispositifs departage de ligne, résistances de terminaison, etc..
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 11
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (2)
Le MODEM(MODulateur- DEModulateur):
•C’est uncomposant qui transforme, compacte et adapte les données numériques transmises en signaux
physiques définis par la ligne de transmission (medium, support physique) qui doit les transférer.
•Ilassure ces fonctions enréalisant la modulation des signaux à l’émission et démodulation à la
réception.
•Ces sont des recommandations d’un organisme IUT-Tqui définissent les caractéristiques principales dela
modulation etles débits maximums des modems
Réseau(Téléphonique,
Public,Privé,…)
MODEM MODEM
Lignede transmissionLignede transmission
Unité
(Station)A
Unité
(Station)Z
Lignede données
Lignede données
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 12
LeREPETEUR(repeater,HUB)
•Unrépéteur est undispositif électronique combinant un récepteur et un émetteur, qui compense les pertes de
transmission d'un média (ligne, fibre, radio) en amplifiant le signal sans modifier son contenu.
•Ilpeut être raccordé entre deux segments du câble ou deux réseaux identiques qui constituerons alors un seul
réseau logique.
•Si besoin, le répéteur permetaussi
le changement de supportphysique,
par exemple connecterun réseau enétoile
avec un réseau en bus
(connecter uncâble STP à un câble coaxial )
•Si un répéteur permetde connecterplusieurs
câbles (multiport), onparle d’un concentrateur.
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (3.1)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 13
Les caractéristiques principales d’un REPETEUR
•Unrépéteur est un équipement passif du réseau !!
•Enconséquence :
-Ilne réalise aucune fonction de routage, du traitement des données et d’accès au support
-le débit deretransmission est le même que de réception
-la trame n’est modifiée en aucune façon lors de la traverser du répéteur
•Dela même façon, un HUB est un équipement passif,un concentrateur, qui permet(p.ex. sur les réseaux
Ethernet) de connecter en étoile plusieurs stations duréseau.
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (3.2)
Unité
(Station)A
Unité
(Station)Y
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)BUnité
(Station)C
Unité
(Station)D
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 14
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.1)
Le COMMUTATEUR(switch):
•Uncommutateur réseau (en anglais, switch) est un équipement qui relie plusieurs segments
(câbles ou sous-réseaux) dans un seul réseau.
•Puisque uncommutateur (switch) possède plusieurs ports decommunication(4 à 100),il a donc
la même apparence qu'unconcentrateur(HUB).
•Alors, ils sont souvent utilisés pour remplacer des concentrateurs.
•Mais, contrairementà unconcentrateur(HUB), uncommutateur (switch) nese contentepas de
reproduire,sur tous les ports, chaque trame qu'il reçoit.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 15
TE TE
TE
TE
TE
TE TE
TE
TE
TE
HUB Switch
LeCOMMUTATEUR(switch):
•Contrairementà un concentrateur, un commutateur (switch) est un appareil intelligent et il sait déterminer sur
quel portil doit envoyer une trame, en fonction de l'adresse à laquelle cette trame est destinée.
•Le switch analyse les trames arrivant sur ses ports d'entrée, détermine l’adresse du destinataire et les aiguille vers le
port adéquat sur lequel le destinataire et connecté.
•On parle donc de commutation de trames ou de réseaux commutés.
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.2)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 16
Fonctionnementd’uncommutateur(switch)
• Le commutateur établit etmet à jour unetable desadresses, qui lui indique sur quel portdiriger les trames destinées à une
adresse donnée (des trames reçues sur chaque port).
• Lecommutateur construit donc dynamiquement une table qui associe desadresses avecdesports correspondants.
• Lorsqu'il reçoit une tramedestinée à une adresse présente dans cette table, le commutateur renvoie la tramesur le port
correspondant (forwarding).
• Si leport de destination est le même que celui
de l'émetteur, la tramen'est pas transmise.
• Si l'adresse du destinataire est inconnue dans la table,
alors latrame est transmises àtoutes les ports
du commutateur à l'exception du portde réception
(flooding, broadcasting (attentionau « broadcasting storm !!)).
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.3)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 17
Le ROUTEUR
•UnRouteur est un équipement d'interconnexionde réseaux permettant d'assurer le routage des paquets entre
deux réseaux de même type, c.à.d. de déterminerle chemin qu'unpaquet de donnéesva emprunter.
•Pour y parvenir,les routeurstiennent à jour des tables deroutage, c.à.d. des itinéraires à suivre en fonction de
l'adresse visée.
•Ilexiste denombreuxprotocoles dédiés à cette tâche.
•En plus, les routeurs doivent assurer le passage des données d'unréseau à un autre.
•Dans la mesureoù les réseaux n'ont pas les mêmescapacités (taille depaquets dedonnées), les routeurs sont
chargés de fragmenter les paquets de données pour assurer leur circulation.
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (5)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 18
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (6)
Le MULTPLEXEUR
•Les Multiplexeurs permettent le partage statique (allocation fixe etpermanent) de la ligne de transmissionentre
plusieurs stations qu’ils connectent.
•C’est une économie du câblage, cardeux multiplexeurs et unelignepermettent d’assurer le même travail que, par
exemple, 16liaisons modem et câbles.
•le multiplexage peut être fréquentiel (canauxà bandede fréquenceétroite) ou temporel si chaque station occupe
la ligne successivement pendant un lap dutemps.
Unité
(Station)A
Unité
(Station)C Unité
(Station)I
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)X Multiplexeur
Multiplexeur
Lignede transmission
Partagée(multiplexée)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 19
Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (7)
Le PONT(bridge)
•Le PONTest unéquipement d'interconnexion permettant deconnecter (de façon intelligente) deux réseaux locaux
ayant la même norme mais des câbles différents.
•Par rapport à un répéteur, le PONT doit aussi assurer
-des fonctions de routage
-le contrôle de flux lorsque les débits des réseaux sont différents
UnePASSERELLE(gateway)
•UnePASSERELLE est un équipement d'interconnexionpermettant deconnecter(de façon intelligente) un réseau
local à un autreréseau de structure/type/normedifférentes (réseaux hétérogènes)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 20
Lignes de transmission : medium/support physique (1)
Le support physique de communication est une ressource critique du réseau.
Le choix du support physique de communication (câbles, connecteurs, lignes de transmission)est une tâche très
importante qui doit prendre encompte plusieurs critèresparmi lesquels on trouve :
•la distance maximumentreles stations
•le typede transmission (numériqueou analogique)
•le débit (vitesse de transmission) minimumet maximum supporté par la ligne
•la fiabilité, l’immunitéen bruits (EMI)
•la nature et le volume des informations échangées (données, voix, imagés vidéo,…)
•la connectique (le typeet le « sexe »de connecteurs par exemple)
•le coûts,…
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 21
Lignes de transmission : medium/support physique (2)
Les différents supports physiquesutilisés pour construiredes lignes de transmission dans les réseaux industriels sont
:
•les fils de cuivre en Paire Torsadée non blindées (UTP)
•les Paires Torsadées blindées (STP)
•les Câbles Coaxiaux
•les Fibres Optiques
•les faisceaux hertziens (ondes radio)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 22
Lignes de transmission : medium/support physique (3)
Les caractéristiques dedifférents supports utilisés dans les réseaux industriels :
•les Solution « cuivre » (UTP,STP,Coax)
-Lescoûts (câbles, connecteurs) raisonnables (++)
- Débit maximum : 100 Mbit/s
- Distance max. (sans répéteurs) :1 km (~4 km pour Coax)
- Immunité en bruits (EMI) :faible pour UTP;bonne pourSTP,très bonne (Coax)
•les Fibres Optiques
- Les coûts (câbles, connecteurs) assez élevés, connexion assez difficile (-)
- Débit maximum : 1000 Mbit/s
- Distance max.(sans répéteurs) : 10 km
- Immunité en bruits (EMI) : excellente (++)
•les faisceaux hertziens (ondes radio)
- Pas decâbles,donc : mobilité, flexibilité (++)
- medium « ouvert» : flexibilité (+)mais les problèmes de sécurité (-)
- Distances et débits limités , atténuation du signal(-)
- Immunité en bruits (EMI) :aucune, risques d’interférence (--)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 23
• Pour la conception des Réseaux Locaux, le choix du supportphysique et d’équipement d’interconnexion est
fondamentale, surtout en milieuindustriel.
• C’est ici, oùil faut choisir le support-médium («filaire», «non-filaire»), letypeet le «sexe» des connecteurs, fairele
choix d’un câblage et d’unetopologie.
• Puisque le support est un élément (ressource) critique, seulement unbon choix detous les éléments dela structure
matérielle peut garantir le fonctionnement performant et efficace du réseau…
Equipement de communication pourréseauxindustriels
Quelques remarquespersonnelles (1)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 24
 Le bonfonctionnement denombreux Réseaux/Bus deterrain nécessite uneterminaison électrique (élimination des reflets et
augmentation de l'immunité aux bruitsEM)
Cette terminaison est généralement réalisée avec des résistances montées aux extrémités physiques d'uncâble de
communication :Résistances deTerminaison.
Si les répéteurs sont utilisés, les segments de chaque côtédurépéteur nécessitent une résistance determinaison.
Equipement de communication pourréseauxindustriels
Quelques remarquespersonnelles (2) : Les terminaisons
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 25
3. Topologies des réseaux
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 26
LesTOPOLOGIES de réseaux
•La Topologie caractérisela manière dont les équipements sont connectés.
•Le choix de la solution et de la topologie du réseau est très important, car il s’agit d’unchoix d’une
infrastructure de longue durée qui doit assurer le transport (sans problèmes) des données importantes.
•Deplus, la solution retenue doit pouvoir être adaptée et agrandie lorsque les conditions d’utilisation
changent.
•Les solutions (topologies) les plus courantes sont :
-Point à Point sériel (Point-to-Point)
-Réseau en étoile (Star)
-Réseau en anneau (Ring)
-Réseau en bus
-Réseaux mixtes (Arbre)
•Ilfaut souligner que chaque solution « réseau »doit avoir un système efficace de règles de circulation pour les
transmission dedonnées (trafic).
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 27
Lestopologies de réseaux
Point à Point sériel
Unité
(Station) A
Unité
(Station) B
•La transmission dedonnées entre deux unités communicantesse fait sur une seule ligne.
•Utilisée dans des liaisons simples, du typeordinateur – imprimante.
•Utilisée aussi dans desstructures plus complexeslorsque, par exemple pour des raisons de sécurité,
on souhaite que chaqueunitépuisse communiquer directement avec uneautre.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 28
Lestopologies de réseaux
Réseauen étoile (Star)
Unité
(Station)A
Unité
(Station)C
Unité
(Station)B
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)X
NœudCentral
(HUB)
HUB : Host Unit Broadcast (unité de diffusion vers les hôtes)
• Réseau en étoile contient plusieurs stations connectées « point à
point »
• Chaquestation communique par sa propreligneavec le nœudcentral
(HUB)
• Avantages principales :
- une grandesécurité : si une ligne vient à défaillir, les autres ne
sont pas affectées
- la souplesse (extension facile)
- gestion duréseau : simple
• Les inconvénients :
- Grandes longueurs decâbles (coûts)
- toutes les communications doivent se faireparl’intermédiaire d’un
nœud central HUB; en cas d’une panneduHUB, le réseau est hors
service
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 29
Lestopologies de réseaux
Réseauen anneau(Ring)
Unité
(Station)A
Unité
(Station)C
Unité
(Station)B
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)X
• Toutes les stations sont connectées en série dans uneboucle fermée
• Lemessage doit traverser certain nombre destations avant arriverchez le
destinataire
• Pouréviter des collisions, on fait circuler un message TOKEN (Slot)
(corbeille à courrier vide)
• L’émetteur contrôle que TOKEN est vide ety ajoute son message et
l’adresse dudestinataire
• Lastations suivante vérifie si le contenu du TOKEN est lui destiné; si ce
n’est pas le cas, elle le fait passer à la suivante.
• Le destinataire videleTOKEN, ypose un accusé de réception etlemet
en circulation
• L’émetteur peut ainsi vérifier que le message a été reçu etpuis ilremet
leTOKEN videen circulation.
Avantage : excellentes performances
Inconvénients : gestion complexe, manque de
souplesse
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 30
Unité
(Station)A
Unité
(Station)C Unité
(Station)B
Unité
(Station)Z
Unité
(Station)X
Lestopologies de réseaux
Réseauen bus
TT
• Dans cette configuration chaquestation (nœud) est raccordé à un
câbleconstituant une liaison physique commune (bus).
• Toutes les données sont transmises parlemême câblepour
atteindre les différents nœuds.
• Dans ce typedu réseau, il faut établir desrègles d’accèsau bus
permettant à l’émetteur de contrôler si le bus est libre et de savoir ce
qu’il faut faireen cas d’une collision (p.ex. retransmission différée)
• Unedéfaillance d’un nœud n’interrompe pas la communication entre
les autres nœuds
• Installation, gestion et l’extension aisées
• Inconvénients :letrafic peut être lent lorsque de nombreuses
stations doivent communiquer (problèmes departage du bus,
collisions).
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 31
Lestopologies de réseaux
Réseauxmixtes (p.ex. Arbre)
• En utilisant différents composants deconnexion/communication, on peut créer des solutions personnalisées qui
conjuguent les avantages desdifférents topologies.
• Ces solutions mixtes peuvent être plus avantageuses tant au niveau de performances qu’au niveau de la sécurité (données)
• Exemple :un réseau en Bus avec étoiles réparties pourfaire communiquer plusieurs réseaux en étoile.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 32
Lestopologies de réseaux : structure particulière
Réseaumaillé (Meshtopology)
Câblé
RF,
sans file
• Latopologie MESH (terme anglais signifiant maille ou filet), est une topologie (filaires ou non) où toutes les stations sont
connectées en point àpoint, formant ainsi une structure en filet.
• Latechnologie MESH permet aux stations dese connecter d’unefaçon dynamiqueet/ou statique, instantanée, sans hiérarchie
centrale.
• Latechnologie MESH permet aussi la connexion et la déconnexion d’une station sans recourir àla configuration manuelle et
fastidieuse du réseau.
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 33
Lestopologies de réseaux : structure particulière
Réseaumaillé (Meshtopology)
Câblé
RF,
sans file
Avantages :
•La facilité d’installation et une robustesse d’infrastructure
•Des possibilités d’alimentation diverses destations
•Le faible coût (l’élimination totale du câblage) en cas du réseau sans fil
Inconvénients
• Gestion complexe: Routage, distributions des adresses (adr.IP parexemple)
• Débits utiles et temps delatence
• SECURITE !
• Lescoût importants en cas d’une solution filaire (câblée)
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 34
Lestopologies de réseaux : structure particulière
Structure«Daisy Chain»(Repeatedbustopology)
Station1
COM1 COM2
Station2
COM1 COM2
Station3
COM1 COM2
• Dans la structure Daisy Chain, chaque station est équipé de deux ports decommunication
-COM1pourdialoguer avec la station (directement) précédente
-COM2pourdialoguer avec la station (directement) suivante
• Si lastation envoie des données vers la station plus éloignée, le message doit traverser toutes les stations intermédiaires :donc
ralentissement de communication
• Si l’une de stations intermédiaires est défaillante, le dialogue entre des stations « éloignées » n’est plus possible; mais…
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 35
Lestopologies de réseaux : structure particulière
Structure« Daisy Chain »en anneaubidirectionnel
Station1
COM1 COM2
Station2
COM1 COM2
Station3
COM1 COM2
• La structure Daisy Chain peut être facilement transformée en doubleanneau (bidirectionnel)
• Il est possible d’assurer la communication en cas dela défaillance d’unestation
- Si la communication « à droite» échoue, les données sont envoyées « à droite»
• Structure Daisy Chainest intéressante en casdesdistances assez importantes (repeatedbus), là où une topologie en étoile
devient tropcoûteuse (le cas Ethernet, parexemple)
• Ou, en structure double anneau, si l’on souhaite assurer le fonctionnement du réseau en cas de rupturede câbles
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 36
4. Message/Trame; Modèles decommunication
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 37
Application Application
Station A Station B
Message, Trame, …
Messages/Trames
EchangedesDonnées
• L’échange des données se fait par la transmission deMessages.
• Le MESSAGE est uneunitéd’information qui doit êtretransmise par l’application émettrice (expéditeur) vers un ou
plusieurs destinateurs.
• Le message peut contenir les données d’application et des informations ducontrôle (les adressesd’émetteur/destinateur,letype
etle nombrededonnées,checksum,…)
• LaTRAME est unereprésentation numérique (binaire/physique) du message.
Data
Data
Control
Control
Message
Trame
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 38
Modèle decommunication
C’est la manière dont leparticipants (stations) communiquententre eux surle
réseau.
Modèles de Communication
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 39
• Modèle Maître - Esclave : Un
Maître interroge(un parun) sesEsclaves
– Maître : Stationquipeut prendre lecontrôledu supportdetransmission pour
émettre,desa propre initiative, sans attendre une autorisation
– Esclave: Stationquinepeut pasprendre émettre desa propreinitiative. Elle
émet l’informationuniquement à la demandeduMaître.
Modèle deCommunication : Maître-Esclave(Master/Slave)
Esclave 1 Esclave 2 Esclave 3Maître
1 2 3
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 40
• Modèle Client - Serveur:
Le Client envoie desrequêtesen direction duServeur quiréponden renvoyantles données
demandées
- Client : L’application(une station)quiprend l’initiative de
communication
– Serveur : L’application(une station)quiest à l’écouted’une demande de
service en provenanced’un Client
• Modèle de communicationdu type« point-à-point»(Unicast) entredes appareils(stations) présentssur
le Réseau
Modèles de Communication :Client-Serveur
Application
(Station)Client
Application
(Station)Server
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 41
• Modèle Producteur - Consommateur : Modèle de
communication basé sur Broadcasting (diffusion) : le message émis par (unseul)
Producteurpeut être reçupar toutes les stations
• Producteur, la station qui émet des données, envoie le message avec l’information reconnuepar son identificateur.
• Consommateurs : toutes les stations qui lisent et utilisent ces données
Modèles de Communication :Producteur- Consommateur
Station 2
Produits ID : 09
Consom ID: 08,10,12
Station 1
Produits ID : 12
Consom ID: 07
Station 3
Produits ID : 10
Consom ID: 07,09,12
Station 6
Produits ID : 07
Consom ID: 09,10
Station 4
Produits ID :
Consom ID: 09,10,12
Station 5
Produits ID : 08
Consom ID: 07,09,12
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 42
• Modèle Publisher -Subscriber : Modèle de
communicationbasé sur Multicasting : chaquemessage peut être reçupar
plusieurs stations « autorisées »
• Modèle plus élaboré du Producteur -Consommateur , basé sur le concept de groupes de communication
• Les stations doivent appartenir auxgroupes soit comme Publisher (producteur de l’information) soit comme
Subscriber (Consommateur de l’information)
• Lacommunication est lancée par un Publisher qui envoiele message (informations) vers des stations
autorisées (Subscribers).
• Les messages sont classés par catégories (ou classes demessages) auxquelles les récepteurs s'abonnent
(subscribe)[1].
Modèle deCommunication : Publisher - Subscriber
RéseauxIndustriels et Bus de Terrain
FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 43
Fin

Contenu connexe

Tendances

Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbuses
Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbusesFormation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbuses
Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbusesWojciech GOMOLKA
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNet
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNetFormation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNet
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNetWojciech GOMOLKA
 
FOUNDATION Fieldbus avantages
FOUNDATION Fieldbus avantagesFOUNDATION Fieldbus avantages
FOUNDATION Fieldbus avantagesFieldbus France
 
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-Link
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-LinkFormation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-Link
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-LinkWojciech GOMOLKA
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIPFormation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIPWojciech GOMOLKA
 
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCAT
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCATFormation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCAT
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCATWojciech GOMOLKA
 
FF topologie ATEX câblage
FF topologie ATEX câblageFF topologie ATEX câblage
FF topologie ATEX câblageFieldbus France
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcp
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcpFormation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcp
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcpWojciech GOMOLKA
 
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eReseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eGimélec
 
FF paramétrage adressage conception
FF paramétrage adressage conceptionFF paramétrage adressage conception
FF paramétrage adressage conceptionFieldbus France
 
FF exemples applications
FF exemples applicationsFF exemples applications
FF exemples applicationsFieldbus France
 
OSV atelier bus mob-bi
OSV atelier bus   mob-biOSV atelier bus   mob-bi
OSV atelier bus mob-biFabMob
 
Milesys Expert in Operational Telephony solutions
Milesys   Expert in Operational Telephony solutionsMilesys   Expert in Operational Telephony solutions
Milesys Expert in Operational Telephony solutionsMILESYS
 
Catalogue produits Westermo 2016
Catalogue produits Westermo 2016Catalogue produits Westermo 2016
Catalogue produits Westermo 2016Fabian Vandendyck
 
Bns France Distribution Offre Commerciale
Bns France Distribution Offre CommercialeBns France Distribution Offre Commerciale
Bns France Distribution Offre Commercialeyannbns
 
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"Mohamed BAYA CHATTI
 
Supervision Postes Moyenne Tension
Supervision Postes Moyenne TensionSupervision Postes Moyenne Tension
Supervision Postes Moyenne TensionKarim Hassaouan
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionKarim Hassaouan
 
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalAmin Ferjani
 

Tendances (20)

Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbuses
Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbusesFormation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbuses
Formation Bus de Terrain _Partie 2 _ Panorama de fieldbuses
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNet
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNetFormation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNet
Formation Bus de Terrain _Partie 3_2 _ProfiNet
 
FOUNDATION Fieldbus avantages
FOUNDATION Fieldbus avantagesFOUNDATION Fieldbus avantages
FOUNDATION Fieldbus avantages
 
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-Link
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-LinkFormation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-Link
Formation Bus de Terrain _Partie 2a _ IO-Link
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIPFormation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
 
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCAT
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCATFormation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCAT
Formation Bus de Terraint _Partie 3_4 _EtherCAT
 
FF topologie ATEX câblage
FF topologie ATEX câblageFF topologie ATEX câblage
FF topologie ATEX câblage
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcp
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcpFormation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcp
Formation Bus de Terrain _Partie 3_1 _Modbus tcp
 
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-eReseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
Reseaux sans fil_fev2009-2010-00112-01-e
 
FF paramétrage adressage conception
FF paramétrage adressage conceptionFF paramétrage adressage conception
FF paramétrage adressage conception
 
FF exemples applications
FF exemples applicationsFF exemples applications
FF exemples applications
 
OSV atelier bus mob-bi
OSV atelier bus   mob-biOSV atelier bus   mob-bi
OSV atelier bus mob-bi
 
Milesys Expert in Operational Telephony solutions
Milesys   Expert in Operational Telephony solutionsMilesys   Expert in Operational Telephony solutions
Milesys Expert in Operational Telephony solutions
 
Catalogue produits Westermo 2016
Catalogue produits Westermo 2016Catalogue produits Westermo 2016
Catalogue produits Westermo 2016
 
Bns France Distribution Offre Commerciale
Bns France Distribution Offre CommercialeBns France Distribution Offre Commerciale
Bns France Distribution Offre Commerciale
 
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"
Rapport du projet programmation système et réseau "zig-bee"
 
La technologie Lonworks
La technologie LonworksLa technologie Lonworks
La technologie Lonworks
 
Supervision Postes Moyenne Tension
Supervision Postes Moyenne TensionSupervision Postes Moyenne Tension
Supervision Postes Moyenne Tension
 
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne TensionCommunication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
Communication courant porteur sur réseau Moyenne Tension
 
Diapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_finalDiapo zig bee_amin_jan11_final
Diapo zig bee_amin_jan11_final
 

Similaire à Formation Bus de Terrain _Partie 1a _ Un peu de la theorie

introduction aux réseaux industriels de terrain
introduction aux réseaux industriels de terrainintroduction aux réseaux industriels de terrain
introduction aux réseaux industriels de terrainmoh2020
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsPRONETIS
 
Cablage structuré
Cablage structuréCablage structuré
Cablage structuréaziz rafa
 
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdf
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdfPrez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdf
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdfLeandre Cof's Yeboue
 
étapes de réalisation réseau local
étapes de réalisation réseau localétapes de réalisation réseau local
étapes de réalisation réseau localFAN COMPUTING
 
2002 11 cours_interco_reseaux
2002 11 cours_interco_reseaux2002 11 cours_interco_reseaux
2002 11 cours_interco_reseauxCEFRI-UAC
 
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptxtanokouakouludovic
 
Documentation%20FTTX.pdf
Documentation%20FTTX.pdfDocumentation%20FTTX.pdf
Documentation%20FTTX.pdftoutou0071
 
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfDiaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfEST-UMI de Meknès
 
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptx
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptxresume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptx
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptxFootballLovers9
 
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015Vincent Roger-Machart
 
Télécoms et innovations InterNet
Télécoms et innovations InterNetTélécoms et innovations InterNet
Télécoms et innovations InterNetsimeon
 
Fiber in The Home (Skylane Optics)
Fiber in The Home (Skylane Optics)Fiber in The Home (Skylane Optics)
Fiber in The Home (Skylane Optics)ir. Carmelo Zaccone
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLydia Beatrix
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLydia Beatrix
 
Ch3 tph
Ch3 tphCh3 tph
Ch3 tphsdamhk
 
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXMonica Waters
 
Introduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfIntroduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfMohamedElbrak2
 

Similaire à Formation Bus de Terrain _Partie 1a _ Un peu de la theorie (20)

introduction aux réseaux industriels de terrain
introduction aux réseaux industriels de terrainintroduction aux réseaux industriels de terrain
introduction aux réseaux industriels de terrain
 
C2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipementsC2 Réseaux : medias - equipements
C2 Réseaux : medias - equipements
 
F bd t partie 1 general
F bd t partie 1 generalF bd t partie 1 general
F bd t partie 1 general
 
Cablage structuré
Cablage structuréCablage structuré
Cablage structuré
 
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdf
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdfPrez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdf
Prez Administration Réseau 1 (ICDN 1).pdf
 
étapes de réalisation réseau local
étapes de réalisation réseau localétapes de réalisation réseau local
étapes de réalisation réseau local
 
2002 11 cours_interco_reseaux
2002 11 cours_interco_reseaux2002 11 cours_interco_reseaux
2002 11 cours_interco_reseaux
 
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
514170914-Cours-1-Ingenierie-de-Cablage-LAN.pptx
 
Documentation%20FTTX.pdf
Documentation%20FTTX.pdfDocumentation%20FTTX.pdf
Documentation%20FTTX.pdf
 
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdfDiaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
Diaporamas-Réseaux Informatiques.pdf
 
224_xDSL-ADSL-SDSL
224_xDSL-ADSL-SDSL224_xDSL-ADSL-SDSL
224_xDSL-ADSL-SDSL
 
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptx
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptxresume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptx
resume-theorique-m103-v2-1201-620cd6559047b_(1).pptx
 
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015
Fratel bâle tactis v roger-machart-1dec2015
 
Télécoms et innovations InterNet
Télécoms et innovations InterNetTélécoms et innovations InterNet
Télécoms et innovations InterNet
 
Fiber in The Home (Skylane Optics)
Fiber in The Home (Skylane Optics)Fiber in The Home (Skylane Optics)
Fiber in The Home (Skylane Optics)
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestique
 
Le multimedia domestique
Le multimedia domestiqueLe multimedia domestique
Le multimedia domestique
 
Ch3 tph
Ch3 tphCh3 tph
Ch3 tph
 
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUXADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
ADMINISTRATION SYST ME ET R SEAUX
 
Introduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdfIntroduction_Reseau.pdf
Introduction_Reseau.pdf
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSKennel
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxdocteurgyneco1
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfalainfahed961
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresidelewebmestre
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueidelewebmestre
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairidelewebmestre
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airidelewebmestre
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinidelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleuridelewebmestre
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcsidelewebmestre
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogneidelewebmestre
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptbentaha1011
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvreidelewebmestre
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesPierreFournier32
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...idelewebmestre
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineidelewebmestre
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasidelewebmestre
 

Dernier (20)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_APC.pdf
 
Support de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptxSupport de cours La technologie WDM.pptx
Support de cours La technologie WDM.pptx
 
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdfActions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
Actions du vent sur les bâtiments selon lEurocode 1 – Partie 1-4.pdf
 
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminantsBOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
BOW 2024-3-10 - Batcool Petits ruminants
 
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitièresBOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
BOW 2024 - L'enrichissement du milieu des chèvres laitières
 
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminantsBow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
Bow 2024 - Plein air à l'intérieur des bâtiments d'élevage de ruminants
 
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatiqueBOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
BOW 2024 - 3 1 - Les infrastructures équestres et le changement climatique
 
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chairBOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
BOW 2024 - Jardins d'hiver en poulets de chair
 
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein airBOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
BOW 2024 - Logement des veaux laitiers en plein air
 
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcinBOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
BOW 2024 - Le bâtiment multicritère porcin
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleurBOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
BOW 2024 - 3-5 - Des solutions numériques pour se préparer aux pics de chaleur
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
 
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en DordogneAgrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
Agrivoltaïsme et filière ovine en Dordogne
 
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.pptCHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
CHAPITRE 2 VARIABLE ALEATOIRE probabilité.ppt
 
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la NièvreAccompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
Accompagnement de l'agrivoltaïsme dans le département de la Nièvre
 
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pagesCours polymère presentation powerpoint 46 pages
Cours polymère presentation powerpoint 46 pages
 
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
BOW 2024 - 3-8 - Adaptation des bâtiments d'élevages de volailles au changeme...
 
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équineBOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
BOW 2024 - L'écurie ouverte : un concept inspirant pour la filière équine
 
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pasBOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
BOW 2024 - Dedans/Dehors quand voir ne suffit pas
 

Formation Bus de Terrain _Partie 1a _ Un peu de la theorie

  • 1. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 1 RéseauxIndustriels et Busde Terrain: Sujets Divers 1 : Types de réseaux 2 : Equipements des réseaux 3. Topologies des réseaux 4. Message/Trame; Modèles decommunication
  • 2. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 2 1 : Types de réseaux
  • 3. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 3 RéseauLocal : LAN •Un Réseau Localcorrespondàunréseau de communicationintra-entreprise •Ce typederéseau est généralement désigné parle sigle : - LAN: LocalArea Network •«Local»ne signifie pasque ceréseau setrouvedansun endroitlimitégéographiquement: bureau, bâtimentou uneusine,…, •«Local» signifie queleréseau est lapropriété exclusive d’unutilisateur pourassurerla transmission desses données entrel’équipement deson réseau
  • 4. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 4 RéseauLocal (LAN)et les réseaux MAN, WAN •UnRéseau Local peut être connecté (par unelignepropreou par téléphone) àdes réseau publics (régionaux, nationaux ou internationaux). •Enfonction deleurtaille, ces réseaux sont connus sous le nom MANou WAN. •MAN(Metropolitan Area Network, réseau urbain)permet l’interconnexion de plusieurs sites à l’échelle d’uneville; chacundes sites pouvant êtreéquipé d’un réseau local. •WAN(Wide Area Network,réseau longue distance) est, généralement,un réseau d’opérateur qui assure la transmission des données sur des distances à l’échelle d’unpays ou du globe.
  • 5. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 5 LAN Réseaux locaux MAN Réseau public partagé WAN Réseau public de télécommunication Débits (bits/s) Distances (m) 1 k 10 k 100 k 1 M 10 M 100 M 1 G 10 m 100 m 1 km 10 km 100 km 500 km Types de Réseaux:LAN, MAN, WAN •Dans un Réseau Local, les liaisons entre les stations sont généralement permanentes. •Dans un Réseau Public, les liaisons sont limitées à la durée de communication.
  • 6. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 6 Les Réseaux« Ouverts »/Réseaux «Propriétaires» (Open networks/Proprietary networks) Le réseau/Bus deTerrain ouverts • Le terme "Open Network« signifie que lagestion de la spécification du réseau (et des normes correspondantes) est réalisée par une organisation compétente, indépendante(théoriquement) et ouverte aux multiples participants (constructeurs, utilisateurs,…).  L'avantage desréseaux ouverts est que les produits« réseau »(matériel, software), proposés par les membres de cet organisme devraient être en mesure de s’intégrer etd'interopérer sur le réseau « supporté » (interoperabilité) .  Laplupart des organisations de Bus de Terrain proposent aussi le service decertification pour valider la conformité à la spécification (afin de donner la confiance aux utilisateurs finaux) Donc, il est conseillé de toujours vérifier que les appareils utilisés sur un réseau donné, sont certifiés parl'organisme compétent. Exemples: CiA(CANopen),ODVA (DeviceNet,EthernetIP),modbus.org(Modbus),EPSG(EthernetPowerLink),CLPA(CC-Link),PNO(ProfiBus,ProfiNet), ETG (EtherCAT),AS-International (AS-I)
  • 7. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 7 Les Réseaux« Ouverts »/Réseaux «Propriétaires» (Open networks/Proprietary networks) RéseauxPropriétaires • Réseaux propriétaires sont généralement contrôlés etmaintenus parun seul constructeur ou un petit grouped'entreprises « partenaires ». • Les spécifications de ces réseaux sont souvent étroitement liés auxcaractéristiques requises pour des produits d’un constructeur, souvent pour proposer unesolution efficace, focalisée sur un problèmeparticulier (exigé parle(s) client(s)) • L'interopérabilité n’est pas un problème car, en général, tous les appareils sont proposés parun seul (ou un partenaire de) fournisseur Exemple: CP-I/I-Bus (Festo),MP-Bus(Beckhoff),SmartWire (Eaton),MECATROLINK (Omron), MetaSys (JohnsonControl),CTNet(Control Techniques),SafetyNet-P (Pilz)
  • 8. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 8 2 : Equipements des réseaux
  • 9. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 9 Unité (Station)A Unité (Station)B Unité (Station)Z Unité (Station)X Equipement de communication d’un réseauindustriel Equipement d’interconnexion et de communication Equipement d’interconnexion et de communication Equipement d’interconnexion et de communication Equipement d’interconnexion et de communication Réseau de transmission Lignesdetransmission • Les composants principales d’un réseau sont : - LesStations :les équipements terminaux qui souhaitent échanger des données, - Leslignes detransmission : (câbles, connecteurs, ondes radio…) utilisées pour connecter les stations et pour transmettre les signaux physiques; - Différents équipementsd’interconnexion et decommunication utilisés pour coder et transmettre les données, ainsi que pour l’ensemble des tâches du contrôle de communications surle réseau.
  • 10. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 10 Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (1) Les composantsquifontpartied’équipementd’interconnexionetdecommunication assurent l’ensemble destâchesdeconnexionet communicationentredeuxou plusieurséquipements terminaux. Parmileplus courants onretrouveles composantssuivants: - lesmodems - lesrépéteurs (repeater,HUB) - lescommutateurs(switches) - lesmultiplexeurs - lesponts(bridges) - lesrouteurs - lespasserelles Etaussi : - les isolateurs, convertisseurs d’interface, dispositifs departage de ligne, résistances de terminaison, etc..
  • 11. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 11 Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (2) Le MODEM(MODulateur- DEModulateur): •C’est uncomposant qui transforme, compacte et adapte les données numériques transmises en signaux physiques définis par la ligne de transmission (medium, support physique) qui doit les transférer. •Ilassure ces fonctions enréalisant la modulation des signaux à l’émission et démodulation à la réception. •Ces sont des recommandations d’un organisme IUT-Tqui définissent les caractéristiques principales dela modulation etles débits maximums des modems Réseau(Téléphonique, Public,Privé,…) MODEM MODEM Lignede transmissionLignede transmission Unité (Station)A Unité (Station)Z Lignede données Lignede données
  • 12. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 12 LeREPETEUR(repeater,HUB) •Unrépéteur est undispositif électronique combinant un récepteur et un émetteur, qui compense les pertes de transmission d'un média (ligne, fibre, radio) en amplifiant le signal sans modifier son contenu. •Ilpeut être raccordé entre deux segments du câble ou deux réseaux identiques qui constituerons alors un seul réseau logique. •Si besoin, le répéteur permetaussi le changement de supportphysique, par exemple connecterun réseau enétoile avec un réseau en bus (connecter uncâble STP à un câble coaxial ) •Si un répéteur permetde connecterplusieurs câbles (multiport), onparle d’un concentrateur. Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (3.1)
  • 13. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 13 Les caractéristiques principales d’un REPETEUR •Unrépéteur est un équipement passif du réseau !! •Enconséquence : -Ilne réalise aucune fonction de routage, du traitement des données et d’accès au support -le débit deretransmission est le même que de réception -la trame n’est modifiée en aucune façon lors de la traverser du répéteur •Dela même façon, un HUB est un équipement passif,un concentrateur, qui permet(p.ex. sur les réseaux Ethernet) de connecter en étoile plusieurs stations duréseau. Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (3.2) Unité (Station)A Unité (Station)Y Unité (Station)Z Unité (Station)BUnité (Station)C Unité (Station)D
  • 14. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 14 Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.1) Le COMMUTATEUR(switch): •Uncommutateur réseau (en anglais, switch) est un équipement qui relie plusieurs segments (câbles ou sous-réseaux) dans un seul réseau. •Puisque uncommutateur (switch) possède plusieurs ports decommunication(4 à 100),il a donc la même apparence qu'unconcentrateur(HUB). •Alors, ils sont souvent utilisés pour remplacer des concentrateurs. •Mais, contrairementà unconcentrateur(HUB), uncommutateur (switch) nese contentepas de reproduire,sur tous les ports, chaque trame qu'il reçoit.
  • 15. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 15 TE TE TE TE TE TE TE TE TE TE HUB Switch LeCOMMUTATEUR(switch): •Contrairementà un concentrateur, un commutateur (switch) est un appareil intelligent et il sait déterminer sur quel portil doit envoyer une trame, en fonction de l'adresse à laquelle cette trame est destinée. •Le switch analyse les trames arrivant sur ses ports d'entrée, détermine l’adresse du destinataire et les aiguille vers le port adéquat sur lequel le destinataire et connecté. •On parle donc de commutation de trames ou de réseaux commutés. Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.2)
  • 16. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 16 Fonctionnementd’uncommutateur(switch) • Le commutateur établit etmet à jour unetable desadresses, qui lui indique sur quel portdiriger les trames destinées à une adresse donnée (des trames reçues sur chaque port). • Lecommutateur construit donc dynamiquement une table qui associe desadresses avecdesports correspondants. • Lorsqu'il reçoit une tramedestinée à une adresse présente dans cette table, le commutateur renvoie la tramesur le port correspondant (forwarding). • Si leport de destination est le même que celui de l'émetteur, la tramen'est pas transmise. • Si l'adresse du destinataire est inconnue dans la table, alors latrame est transmises àtoutes les ports du commutateur à l'exception du portde réception (flooding, broadcasting (attentionau « broadcasting storm !!)). Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (4.3)
  • 17. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 17 Le ROUTEUR •UnRouteur est un équipement d'interconnexionde réseaux permettant d'assurer le routage des paquets entre deux réseaux de même type, c.à.d. de déterminerle chemin qu'unpaquet de donnéesva emprunter. •Pour y parvenir,les routeurstiennent à jour des tables deroutage, c.à.d. des itinéraires à suivre en fonction de l'adresse visée. •Ilexiste denombreuxprotocoles dédiés à cette tâche. •En plus, les routeurs doivent assurer le passage des données d'unréseau à un autre. •Dans la mesureoù les réseaux n'ont pas les mêmescapacités (taille depaquets dedonnées), les routeurs sont chargés de fragmenter les paquets de données pour assurer leur circulation. Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (5)
  • 18. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 18 Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (6) Le MULTPLEXEUR •Les Multiplexeurs permettent le partage statique (allocation fixe etpermanent) de la ligne de transmissionentre plusieurs stations qu’ils connectent. •C’est une économie du câblage, cardeux multiplexeurs et unelignepermettent d’assurer le même travail que, par exemple, 16liaisons modem et câbles. •le multiplexage peut être fréquentiel (canauxà bandede fréquenceétroite) ou temporel si chaque station occupe la ligne successivement pendant un lap dutemps. Unité (Station)A Unité (Station)C Unité (Station)I Unité (Station)Z Unité (Station)X Multiplexeur Multiplexeur Lignede transmission Partagée(multiplexée)
  • 19. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 19 Equipements d’interconnexion pour réseauxindustriels (7) Le PONT(bridge) •Le PONTest unéquipement d'interconnexion permettant deconnecter (de façon intelligente) deux réseaux locaux ayant la même norme mais des câbles différents. •Par rapport à un répéteur, le PONT doit aussi assurer -des fonctions de routage -le contrôle de flux lorsque les débits des réseaux sont différents UnePASSERELLE(gateway) •UnePASSERELLE est un équipement d'interconnexionpermettant deconnecter(de façon intelligente) un réseau local à un autreréseau de structure/type/normedifférentes (réseaux hétérogènes)
  • 20. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 20 Lignes de transmission : medium/support physique (1) Le support physique de communication est une ressource critique du réseau. Le choix du support physique de communication (câbles, connecteurs, lignes de transmission)est une tâche très importante qui doit prendre encompte plusieurs critèresparmi lesquels on trouve : •la distance maximumentreles stations •le typede transmission (numériqueou analogique) •le débit (vitesse de transmission) minimumet maximum supporté par la ligne •la fiabilité, l’immunitéen bruits (EMI) •la nature et le volume des informations échangées (données, voix, imagés vidéo,…) •la connectique (le typeet le « sexe »de connecteurs par exemple) •le coûts,…
  • 21. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 21 Lignes de transmission : medium/support physique (2) Les différents supports physiquesutilisés pour construiredes lignes de transmission dans les réseaux industriels sont : •les fils de cuivre en Paire Torsadée non blindées (UTP) •les Paires Torsadées blindées (STP) •les Câbles Coaxiaux •les Fibres Optiques •les faisceaux hertziens (ondes radio)
  • 22. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 22 Lignes de transmission : medium/support physique (3) Les caractéristiques dedifférents supports utilisés dans les réseaux industriels : •les Solution « cuivre » (UTP,STP,Coax) -Lescoûts (câbles, connecteurs) raisonnables (++) - Débit maximum : 100 Mbit/s - Distance max. (sans répéteurs) :1 km (~4 km pour Coax) - Immunité en bruits (EMI) :faible pour UTP;bonne pourSTP,très bonne (Coax) •les Fibres Optiques - Les coûts (câbles, connecteurs) assez élevés, connexion assez difficile (-) - Débit maximum : 1000 Mbit/s - Distance max.(sans répéteurs) : 10 km - Immunité en bruits (EMI) : excellente (++) •les faisceaux hertziens (ondes radio) - Pas decâbles,donc : mobilité, flexibilité (++) - medium « ouvert» : flexibilité (+)mais les problèmes de sécurité (-) - Distances et débits limités , atténuation du signal(-) - Immunité en bruits (EMI) :aucune, risques d’interférence (--)
  • 23. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 23 • Pour la conception des Réseaux Locaux, le choix du supportphysique et d’équipement d’interconnexion est fondamentale, surtout en milieuindustriel. • C’est ici, oùil faut choisir le support-médium («filaire», «non-filaire»), letypeet le «sexe» des connecteurs, fairele choix d’un câblage et d’unetopologie. • Puisque le support est un élément (ressource) critique, seulement unbon choix detous les éléments dela structure matérielle peut garantir le fonctionnement performant et efficace du réseau… Equipement de communication pourréseauxindustriels Quelques remarquespersonnelles (1)
  • 24. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 24  Le bonfonctionnement denombreux Réseaux/Bus deterrain nécessite uneterminaison électrique (élimination des reflets et augmentation de l'immunité aux bruitsEM) Cette terminaison est généralement réalisée avec des résistances montées aux extrémités physiques d'uncâble de communication :Résistances deTerminaison. Si les répéteurs sont utilisés, les segments de chaque côtédurépéteur nécessitent une résistance determinaison. Equipement de communication pourréseauxindustriels Quelques remarquespersonnelles (2) : Les terminaisons
  • 25. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 25 3. Topologies des réseaux
  • 26. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 26 LesTOPOLOGIES de réseaux •La Topologie caractérisela manière dont les équipements sont connectés. •Le choix de la solution et de la topologie du réseau est très important, car il s’agit d’unchoix d’une infrastructure de longue durée qui doit assurer le transport (sans problèmes) des données importantes. •Deplus, la solution retenue doit pouvoir être adaptée et agrandie lorsque les conditions d’utilisation changent. •Les solutions (topologies) les plus courantes sont : -Point à Point sériel (Point-to-Point) -Réseau en étoile (Star) -Réseau en anneau (Ring) -Réseau en bus -Réseaux mixtes (Arbre) •Ilfaut souligner que chaque solution « réseau »doit avoir un système efficace de règles de circulation pour les transmission dedonnées (trafic).
  • 27. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 27 Lestopologies de réseaux Point à Point sériel Unité (Station) A Unité (Station) B •La transmission dedonnées entre deux unités communicantesse fait sur une seule ligne. •Utilisée dans des liaisons simples, du typeordinateur – imprimante. •Utilisée aussi dans desstructures plus complexeslorsque, par exemple pour des raisons de sécurité, on souhaite que chaqueunitépuisse communiquer directement avec uneautre.
  • 28. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 28 Lestopologies de réseaux Réseauen étoile (Star) Unité (Station)A Unité (Station)C Unité (Station)B Unité (Station)Z Unité (Station)X NœudCentral (HUB) HUB : Host Unit Broadcast (unité de diffusion vers les hôtes) • Réseau en étoile contient plusieurs stations connectées « point à point » • Chaquestation communique par sa propreligneavec le nœudcentral (HUB) • Avantages principales : - une grandesécurité : si une ligne vient à défaillir, les autres ne sont pas affectées - la souplesse (extension facile) - gestion duréseau : simple • Les inconvénients : - Grandes longueurs decâbles (coûts) - toutes les communications doivent se faireparl’intermédiaire d’un nœud central HUB; en cas d’une panneduHUB, le réseau est hors service
  • 29. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 29 Lestopologies de réseaux Réseauen anneau(Ring) Unité (Station)A Unité (Station)C Unité (Station)B Unité (Station)Z Unité (Station)X • Toutes les stations sont connectées en série dans uneboucle fermée • Lemessage doit traverser certain nombre destations avant arriverchez le destinataire • Pouréviter des collisions, on fait circuler un message TOKEN (Slot) (corbeille à courrier vide) • L’émetteur contrôle que TOKEN est vide ety ajoute son message et l’adresse dudestinataire • Lastations suivante vérifie si le contenu du TOKEN est lui destiné; si ce n’est pas le cas, elle le fait passer à la suivante. • Le destinataire videleTOKEN, ypose un accusé de réception etlemet en circulation • L’émetteur peut ainsi vérifier que le message a été reçu etpuis ilremet leTOKEN videen circulation. Avantage : excellentes performances Inconvénients : gestion complexe, manque de souplesse
  • 30. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 30 Unité (Station)A Unité (Station)C Unité (Station)B Unité (Station)Z Unité (Station)X Lestopologies de réseaux Réseauen bus TT • Dans cette configuration chaquestation (nœud) est raccordé à un câbleconstituant une liaison physique commune (bus). • Toutes les données sont transmises parlemême câblepour atteindre les différents nœuds. • Dans ce typedu réseau, il faut établir desrègles d’accèsau bus permettant à l’émetteur de contrôler si le bus est libre et de savoir ce qu’il faut faireen cas d’une collision (p.ex. retransmission différée) • Unedéfaillance d’un nœud n’interrompe pas la communication entre les autres nœuds • Installation, gestion et l’extension aisées • Inconvénients :letrafic peut être lent lorsque de nombreuses stations doivent communiquer (problèmes departage du bus, collisions).
  • 31. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 31 Lestopologies de réseaux Réseauxmixtes (p.ex. Arbre) • En utilisant différents composants deconnexion/communication, on peut créer des solutions personnalisées qui conjuguent les avantages desdifférents topologies. • Ces solutions mixtes peuvent être plus avantageuses tant au niveau de performances qu’au niveau de la sécurité (données) • Exemple :un réseau en Bus avec étoiles réparties pourfaire communiquer plusieurs réseaux en étoile.
  • 32. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 32 Lestopologies de réseaux : structure particulière Réseaumaillé (Meshtopology) Câblé RF, sans file • Latopologie MESH (terme anglais signifiant maille ou filet), est une topologie (filaires ou non) où toutes les stations sont connectées en point àpoint, formant ainsi une structure en filet. • Latechnologie MESH permet aux stations dese connecter d’unefaçon dynamiqueet/ou statique, instantanée, sans hiérarchie centrale. • Latechnologie MESH permet aussi la connexion et la déconnexion d’une station sans recourir àla configuration manuelle et fastidieuse du réseau.
  • 33. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 33 Lestopologies de réseaux : structure particulière Réseaumaillé (Meshtopology) Câblé RF, sans file Avantages : •La facilité d’installation et une robustesse d’infrastructure •Des possibilités d’alimentation diverses destations •Le faible coût (l’élimination totale du câblage) en cas du réseau sans fil Inconvénients • Gestion complexe: Routage, distributions des adresses (adr.IP parexemple) • Débits utiles et temps delatence • SECURITE ! • Lescoût importants en cas d’une solution filaire (câblée)
  • 34. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 34 Lestopologies de réseaux : structure particulière Structure«Daisy Chain»(Repeatedbustopology) Station1 COM1 COM2 Station2 COM1 COM2 Station3 COM1 COM2 • Dans la structure Daisy Chain, chaque station est équipé de deux ports decommunication -COM1pourdialoguer avec la station (directement) précédente -COM2pourdialoguer avec la station (directement) suivante • Si lastation envoie des données vers la station plus éloignée, le message doit traverser toutes les stations intermédiaires :donc ralentissement de communication • Si l’une de stations intermédiaires est défaillante, le dialogue entre des stations « éloignées » n’est plus possible; mais…
  • 35. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 35 Lestopologies de réseaux : structure particulière Structure« Daisy Chain »en anneaubidirectionnel Station1 COM1 COM2 Station2 COM1 COM2 Station3 COM1 COM2 • La structure Daisy Chain peut être facilement transformée en doubleanneau (bidirectionnel) • Il est possible d’assurer la communication en cas dela défaillance d’unestation - Si la communication « à droite» échoue, les données sont envoyées « à droite» • Structure Daisy Chainest intéressante en casdesdistances assez importantes (repeatedbus), là où une topologie en étoile devient tropcoûteuse (le cas Ethernet, parexemple) • Ou, en structure double anneau, si l’on souhaite assurer le fonctionnement du réseau en cas de rupturede câbles
  • 36. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 36 4. Message/Trame; Modèles decommunication
  • 37. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 37 Application Application Station A Station B Message, Trame, … Messages/Trames EchangedesDonnées • L’échange des données se fait par la transmission deMessages. • Le MESSAGE est uneunitéd’information qui doit êtretransmise par l’application émettrice (expéditeur) vers un ou plusieurs destinateurs. • Le message peut contenir les données d’application et des informations ducontrôle (les adressesd’émetteur/destinateur,letype etle nombrededonnées,checksum,…) • LaTRAME est unereprésentation numérique (binaire/physique) du message. Data Data Control Control Message Trame
  • 38. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 38 Modèle decommunication C’est la manière dont leparticipants (stations) communiquententre eux surle réseau. Modèles de Communication
  • 39. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 39 • Modèle Maître - Esclave : Un Maître interroge(un parun) sesEsclaves – Maître : Stationquipeut prendre lecontrôledu supportdetransmission pour émettre,desa propre initiative, sans attendre une autorisation – Esclave: Stationquinepeut pasprendre émettre desa propreinitiative. Elle émet l’informationuniquement à la demandeduMaître. Modèle deCommunication : Maître-Esclave(Master/Slave) Esclave 1 Esclave 2 Esclave 3Maître 1 2 3
  • 40. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 40 • Modèle Client - Serveur: Le Client envoie desrequêtesen direction duServeur quiréponden renvoyantles données demandées - Client : L’application(une station)quiprend l’initiative de communication – Serveur : L’application(une station)quiest à l’écouted’une demande de service en provenanced’un Client • Modèle de communicationdu type« point-à-point»(Unicast) entredes appareils(stations) présentssur le Réseau Modèles de Communication :Client-Serveur Application (Station)Client Application (Station)Server
  • 41. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 41 • Modèle Producteur - Consommateur : Modèle de communication basé sur Broadcasting (diffusion) : le message émis par (unseul) Producteurpeut être reçupar toutes les stations • Producteur, la station qui émet des données, envoie le message avec l’information reconnuepar son identificateur. • Consommateurs : toutes les stations qui lisent et utilisent ces données Modèles de Communication :Producteur- Consommateur Station 2 Produits ID : 09 Consom ID: 08,10,12 Station 1 Produits ID : 12 Consom ID: 07 Station 3 Produits ID : 10 Consom ID: 07,09,12 Station 6 Produits ID : 07 Consom ID: 09,10 Station 4 Produits ID : Consom ID: 09,10,12 Station 5 Produits ID : 08 Consom ID: 07,09,12
  • 42. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 42 • Modèle Publisher -Subscriber : Modèle de communicationbasé sur Multicasting : chaquemessage peut être reçupar plusieurs stations « autorisées » • Modèle plus élaboré du Producteur -Consommateur , basé sur le concept de groupes de communication • Les stations doivent appartenir auxgroupes soit comme Publisher (producteur de l’information) soit comme Subscriber (Consommateur de l’information) • Lacommunication est lancée par un Publisher qui envoiele message (informations) vers des stations autorisées (Subscribers). • Les messages sont classés par catégories (ou classes demessages) auxquelles les récepteurs s'abonnent (subscribe)[1]. Modèle deCommunication : Publisher - Subscriber
  • 43. RéseauxIndustriels et Bus de Terrain FORMATION : Réseaux Industriels et Bus de Terrain : P-1a : Un peu de théorieW.GOMOLKA : FESTO France 27/01/2015 43 Fin