SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 1 sur 8
PROCEDURE ACCELEREE DE
RECTIFICATION DES
IMPOSITIONS
Edition 2018
Dans cette collection, nous essayerons de présenter les différents aspects du contrôle fiscal au Maroc tant dans sa
dimension procédurale que dans sa partie déclarative
Voici quelques informations pour vous aider à faire le point
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 2 sur 8
La procédure accélérée est engagée pour la rectification des impositions en
matière d’I.S., d’I.R. et de T.V.A. conformément aux dispositions de l’article 221 du C.G.I.
Les règles de notification (contenu, délai, effet, …) et de recours régissant cette procédure sont identiques
à celles prévues pour la procédure normale prévue à l’article 220 du C.G.I., à la seule différence que
l’imposition, éventuellement établie, est émise sur les bases adressées au contribuable dans la deuxième
lettre de notification.
A- DOMAINE D’APPLICATION DE LA PROCEDURE ACCELEREE
En matière d’impôt sur les sociétés, d’impôt sur le revenu et de taxe sur la valeur ajoutée, la procédure
accélérée est mise en œuvre en cas de rectification :
- du résultat fiscal de la dernière période d’activité non couverte par la prescription en cas de :
- cession ;
- cessation totale ;
- redressement ou liquidation judiciaire ;
- transformation de la forme juridique d'une entreprise entraînant :
- soit son exclusion du domaine de l'impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu ;
- soit la création d'une personne morale nouvelle ;
- des déclarations déposées par les contribuables qui cessent d’avoir au Maroc leur domicile fiscal, ou
leur principal établissement ou par les ayants droit des contribuables décédés ;
- des déclarations des contribuables qui cèdent des valeurs mobilières et autres titres de capital et de
créance ;
- des montants des retenues déclarées par les employeurs ou débirentiers qui cessent leur activité, qui
transfèrent leur clientèle ou qui transforment la forme juridique de leur entreprise ;
- des impositions initiales, en matière de taxe sur la valeur ajoutée, de la dernière période d'activité non
couverte par la prescription, en cas de cession d'entreprise ou de cessation d'activité.
B- PHASES DE LA PROCEDURE ACCELEREE
A l'issue du contrôle fiscal effectué conformément aux dispositions de l’article 212 du C.G.I., la procédure
accélérée définie à l'article 221 dudit code est engagée selon les phases suivantes :
1- Première lettre de notification
Les règles applicables à cette première lettre de notification sont identiques à celles applicables à la première
lettre de notification de la procédure normale.
2- Réponse du contribuable à la première notification
a- Absence de réponse ou réponse en dehors du délai légal
A défaut de réponse ou en cas de réponse en dehors du délai légal de trente (30) jours suivant la date de
réception de la lettre de notification, les bases notifiées sont retenues d'office et ne peuvent être contestées
que dans le cadre des dispositions prévues à l'article 235 du C.G.I.
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 3 sur 8
b- Réponse dans le délai légal
- Acceptation expresse de la totalité des rectifications proposées par l'administration
Dans ce cas, la procédure aboutit à son terme et les impositions afférentes aux redressements proposés
par l'inspecteur des impôts et acceptés expressément par le contribuable sont immédiatement établies.
- Contestation de la totalité des rectifications proposées
L'examen des observations du contribuable peut aboutir :
- soit à l'abandon total des redressements notifiés. Dans ce cas les bases déclarées ou
initialement retenues deviennent définitives et la procédure est clôturée ;
- soit au maintien total ou partiel des redressements contestés par le contribuable et dans ce cas,
la procédure se poursuit comme prévu à l'article 221 -II du C.G.I.
- Acceptation d’une partie des redressements et contestation de l'autre partie
Les redressements acceptés sont immédiatement taxés. Pour les rectifications contestées, la
procédure se poursuit dans les conditions prévues à l'article 221 –II du C.G.I., à savoir l’envoi par
l’inspecteur d’une deuxième lettre de notification.
3- Deuxième lettre de notification
Suite à la réponse du contribuable à la première lettre de notification, lorsque l’inspecteur estime non
fondées en tout ou en partie les observations de celui-ci, il notifie à l’intéressé, dans les formes prévues
à l’article 219 du C.G.I. et dans un délai de soixante (60) jours suivant la date de réception de la
réponse du contribuable :
- les motifs de son rejet partiel ou total ;
- les bases d’imposition retenues ;
- la possibilité de recours devant la C.L.T. prévue à l’article 225 du C.G.I. dans un délai de trente
(30) jours suivant la date de réception de la deuxième lettre de notification.
L’inspecteur établit les impositions sur les bases notifiées au contribuable dans la deuxième lettre de
notification précitée, en application de l’article 221 (II- 2e alinéa) du C.G.I. A défaut de pourvoi devant la
C.L.T., l’imposition émise ne peut être contestée que dans les conditions prévues à l’article 235 du
C.G.I. relatif au droit de réclamation.
4- Réponse du contribuable à la deuxième notification et recours devant les commissions
Le contribuable dispose d'un délai de trente (30) jours suivant la date de réception de la 2eme lettre de
notification, pour formuler expressément son pourvoi devant la C.L.T.
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 4 sur 8
5- Cessation d’activité suivie de liquidation
En cas de cessation totale d’activité d’une entreprise suivie de liquidation, l'administration est en droit
de vérifier la comptabilité relative aux déclarations se rapportant à toute la période de liquidation, même
dans le cas où cette période dépasse le délai de prescription légal, conformément aux dispositions de
l'article 232- VIII- 6° du C.G.I.
En effet, une dérogation au délai de prescription prévu à l'article 232-I du C.G.I. est prévue dans le cas
de cessation totale d'activité d'une entreprise suivie de liquidation prolongée. La liquidation prolongée
s’entend de la liquidation qui s’étale sur plusieurs exercices.
Les dispositions de l'article 221-III du C.G.I. précité font obligation à l'administration de notifier le résultat
de la vérification avant l'expiration d'un délai d'un an suivant la date du dépôt de la déclaration définitive
du résultat final de la liquidation.
Il est à rappeler que la déclaration du résultat final doit être souscrite auprès de l’administration fiscale
dans les quarante-cinq (45) jours suivant la clôture des opérations de liquidation.
6- Accord à l’amiable en cours de procédure
Les règles précédemment énoncées pour la procédure normale sont également applicables en cas
d’accord à l’amiable au cours de la procédure accélérée.
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 5 sur 8
Une procédure claire et simple ouverte
aux entreprises pour la rectification des
impositions en matière d’IS, d’IR et de
TVA conformément aux dispositions de
l’article 221 du C.G.I.
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 6 sur 8
Maroc, le droit de contrôle
Le contrôle fiscal constitue la contrepartie du système déclaratif Marocain. L’impôt étant établi à partir des
déclarations souscrites « spontanément » par le contribuable sur la base des éléments qu’il décide de retenir,
l’Administration fiscale dispose d’un droit de contrôle, à posteriori, des éléments ainsi déclarés, pour inciter
le contribuable, personne physique ou morale, à la plus grande « sincérité » lors de l’établissement de ses
déclarations fiscales
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 7 sur 8
Votre expert-comptable peut vous conseiller sur toutes les mesures
concernant
La procédure accélérée de rectification des impositions
N’hésitez pas à le contacter !
Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018
Page 8 sur 8
Source de Documentation
Editions Services et informations
Année 2018
Youssef Najeddine
Expert-comptable diplômé
#suivez-moi sur LinkedIn
https://lnkd.in/enqHbuK

Contenu connexe

Tendances

Système fiscal marocain (2)
Système fiscal marocain (2)Système fiscal marocain (2)
Système fiscal marocain (2)
Brahim Tissan
 
Audit par cycle ventes clients
Audit par cycle ventes clientsAudit par cycle ventes clients
Audit par cycle ventes clients
Mehdi Hafdi
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕
 

Tendances (20)

Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
 
Système fiscal marocain (2)
Système fiscal marocain (2)Système fiscal marocain (2)
Système fiscal marocain (2)
 
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie FinancièreChapitre i : cours Ingénierie Financière
Chapitre i : cours Ingénierie Financière
 
Contentieux
ContentieuxContentieux
Contentieux
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
 
Code général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptableCode général de la normalisation comptable
Code général de la normalisation comptable
 
85996899 berrada-fiduciaire-comptabilites-conseils-etudes
85996899 berrada-fiduciaire-comptabilites-conseils-etudes85996899 berrada-fiduciaire-comptabilites-conseils-etudes
85996899 berrada-fiduciaire-comptabilites-conseils-etudes
 
Cours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscaliteCours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscalite
 
Audit par cycle ventes clients
Audit par cycle ventes clientsAudit par cycle ventes clients
Audit par cycle ventes clients
 
Cours L’impôt sur le revenu (RNS et RF)
Cours L’impôt sur le revenu (RNS et RF)Cours L’impôt sur le revenu (RNS et RF)
Cours L’impôt sur le revenu (RNS et RF)
 
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: FiduciairePrésentation du rapport de stage: Fiduciaire
Présentation du rapport de stage: Fiduciaire
 
Chapitre 3- la Facturation- compatbilité générale s1
Chapitre 3- la Facturation- compatbilité générale s1Chapitre 3- la Facturation- compatbilité générale s1
Chapitre 3- la Facturation- compatbilité générale s1
 
fiscalité internationale (1).pdf
fiscalité internationale (1).pdffiscalité internationale (1).pdf
fiscalité internationale (1).pdf
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 
Les revenus professionnels rnr
Les revenus professionnels   rnrLes revenus professionnels   rnr
Les revenus professionnels rnr
 
Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1Rapport de stage Fiduciaire1
Rapport de stage Fiduciaire1
 
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit FiscalL’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
L’ audit de liquidation et de recouvrement d’is/Chapitre 3/Audit Fiscal
 
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: FiduciaireRapport de stage d’initiation: Fiduciaire
Rapport de stage d’initiation: Fiduciaire
 
Délais de paiement au maroc
Délais de paiement au marocDélais de paiement au maroc
Délais de paiement au maroc
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzri
 

Similaire à Contrôle fiscal au Maroc - Procédure accélérée de rectification des impositions

Livre des procedures_fiscales_0
Livre des procedures_fiscales_0Livre des procedures_fiscales_0
Livre des procedures_fiscales_0
Abdelhak Essoulahi
 
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire un registre...
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire  un registre...Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire  un registre...
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire un registre...
Allaeddine Makhlouk
 
Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014
Med Haissoune
 
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est suppriméeLa tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
Allaeddine Makhlouk
 
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du MarocRapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
bouchra elabbadi
 
Maroc en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
Maroc   en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...Maroc   en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
Maroc en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
Allaeddine Makhlouk
 

Similaire à Contrôle fiscal au Maroc - Procédure accélérée de rectification des impositions (20)

Livre procedures fr_10_02_06
Livre procedures fr_10_02_06Livre procedures fr_10_02_06
Livre procedures fr_10_02_06
 
Livre des procedures_fiscales_0
Livre des procedures_fiscales_0Livre des procedures_fiscales_0
Livre des procedures_fiscales_0
 
projet-CF.pptx prescription en matière fiscale
projet-CF.pptx prescription en matière fiscaleprojet-CF.pptx prescription en matière fiscale
projet-CF.pptx prescription en matière fiscale
 
Loi-de-finances-annee-2024-2.pdf
Loi-de-finances-annee-2024-2.pdfLoi-de-finances-annee-2024-2.pdf
Loi-de-finances-annee-2024-2.pdf
 
Les principales dispositions de la loi 69.21 sur le Délai de paiement TAXE NE...
Les principales dispositions de la loi 69.21 sur le Délai de paiement TAXE NE...Les principales dispositions de la loi 69.21 sur le Délai de paiement TAXE NE...
Les principales dispositions de la loi 69.21 sur le Délai de paiement TAXE NE...
 
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire un registre...
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire  un registre...Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire  un registre...
Les personnes physiques soumis au régime du bénéfice forfaitaire un registre...
 
Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014Note circulaire 2014 722 lf_2014
Note circulaire 2014 722 lf_2014
 
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014
Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014Note circulaire n  722 de la loi de finance 2014
Note circulaire n 722 de la loi de finance 2014
 
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est suppriméeLa tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
La tenue d un registre d encaissements et décaissements est supprimée
 
Calendrier fiscal
Calendrier fiscalCalendrier fiscal
Calendrier fiscal
 
Fondements et pratiques du contrôle fiscal
Fondements et pratiques du contrôle fiscalFondements et pratiques du contrôle fiscal
Fondements et pratiques du contrôle fiscal
 
Nc lf 2021
Nc lf 2021Nc lf 2021
Nc lf 2021
 
NRCO ALGERIE BON A SAVOIR TAX_RESCRIT FISCAL
NRCO ALGERIE BON A SAVOIR TAX_RESCRIT FISCALNRCO ALGERIE BON A SAVOIR TAX_RESCRIT FISCAL
NRCO ALGERIE BON A SAVOIR TAX_RESCRIT FISCAL
 
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du MarocRapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
Rapport zones de risques liées à l'Impôt sur les Sociétés. Cas du Maroc
 
Impot 2015
Impot 2015Impot 2015
Impot 2015
 
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...
Principales mesures apportées par le Décret-loi n°2000-06 du 16 avril 2020 re...
 
TVA.pdf
TVA.pdfTVA.pdf
TVA.pdf
 
Régime fiscal fusion et scission
Régime fiscal fusion et scissionRégime fiscal fusion et scission
Régime fiscal fusion et scission
 
Maroc en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
Maroc   en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...Maroc   en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
Maroc en cas d’impôts impayés, l’etat se servira directement sur les compte...
 
Guide fiscal de l' auto entrepreneur au maroc
Guide fiscal de l' auto entrepreneur au marocGuide fiscal de l' auto entrepreneur au maroc
Guide fiscal de l' auto entrepreneur au maroc
 

Contrôle fiscal au Maroc - Procédure accélérée de rectification des impositions

  • 1. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 1 sur 8 PROCEDURE ACCELEREE DE RECTIFICATION DES IMPOSITIONS Edition 2018 Dans cette collection, nous essayerons de présenter les différents aspects du contrôle fiscal au Maroc tant dans sa dimension procédurale que dans sa partie déclarative Voici quelques informations pour vous aider à faire le point
  • 2. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 2 sur 8 La procédure accélérée est engagée pour la rectification des impositions en matière d’I.S., d’I.R. et de T.V.A. conformément aux dispositions de l’article 221 du C.G.I. Les règles de notification (contenu, délai, effet, …) et de recours régissant cette procédure sont identiques à celles prévues pour la procédure normale prévue à l’article 220 du C.G.I., à la seule différence que l’imposition, éventuellement établie, est émise sur les bases adressées au contribuable dans la deuxième lettre de notification. A- DOMAINE D’APPLICATION DE LA PROCEDURE ACCELEREE En matière d’impôt sur les sociétés, d’impôt sur le revenu et de taxe sur la valeur ajoutée, la procédure accélérée est mise en œuvre en cas de rectification : - du résultat fiscal de la dernière période d’activité non couverte par la prescription en cas de : - cession ; - cessation totale ; - redressement ou liquidation judiciaire ; - transformation de la forme juridique d'une entreprise entraînant : - soit son exclusion du domaine de l'impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu ; - soit la création d'une personne morale nouvelle ; - des déclarations déposées par les contribuables qui cessent d’avoir au Maroc leur domicile fiscal, ou leur principal établissement ou par les ayants droit des contribuables décédés ; - des déclarations des contribuables qui cèdent des valeurs mobilières et autres titres de capital et de créance ; - des montants des retenues déclarées par les employeurs ou débirentiers qui cessent leur activité, qui transfèrent leur clientèle ou qui transforment la forme juridique de leur entreprise ; - des impositions initiales, en matière de taxe sur la valeur ajoutée, de la dernière période d'activité non couverte par la prescription, en cas de cession d'entreprise ou de cessation d'activité. B- PHASES DE LA PROCEDURE ACCELEREE A l'issue du contrôle fiscal effectué conformément aux dispositions de l’article 212 du C.G.I., la procédure accélérée définie à l'article 221 dudit code est engagée selon les phases suivantes : 1- Première lettre de notification Les règles applicables à cette première lettre de notification sont identiques à celles applicables à la première lettre de notification de la procédure normale. 2- Réponse du contribuable à la première notification a- Absence de réponse ou réponse en dehors du délai légal A défaut de réponse ou en cas de réponse en dehors du délai légal de trente (30) jours suivant la date de réception de la lettre de notification, les bases notifiées sont retenues d'office et ne peuvent être contestées que dans le cadre des dispositions prévues à l'article 235 du C.G.I.
  • 3. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 3 sur 8 b- Réponse dans le délai légal - Acceptation expresse de la totalité des rectifications proposées par l'administration Dans ce cas, la procédure aboutit à son terme et les impositions afférentes aux redressements proposés par l'inspecteur des impôts et acceptés expressément par le contribuable sont immédiatement établies. - Contestation de la totalité des rectifications proposées L'examen des observations du contribuable peut aboutir : - soit à l'abandon total des redressements notifiés. Dans ce cas les bases déclarées ou initialement retenues deviennent définitives et la procédure est clôturée ; - soit au maintien total ou partiel des redressements contestés par le contribuable et dans ce cas, la procédure se poursuit comme prévu à l'article 221 -II du C.G.I. - Acceptation d’une partie des redressements et contestation de l'autre partie Les redressements acceptés sont immédiatement taxés. Pour les rectifications contestées, la procédure se poursuit dans les conditions prévues à l'article 221 –II du C.G.I., à savoir l’envoi par l’inspecteur d’une deuxième lettre de notification. 3- Deuxième lettre de notification Suite à la réponse du contribuable à la première lettre de notification, lorsque l’inspecteur estime non fondées en tout ou en partie les observations de celui-ci, il notifie à l’intéressé, dans les formes prévues à l’article 219 du C.G.I. et dans un délai de soixante (60) jours suivant la date de réception de la réponse du contribuable : - les motifs de son rejet partiel ou total ; - les bases d’imposition retenues ; - la possibilité de recours devant la C.L.T. prévue à l’article 225 du C.G.I. dans un délai de trente (30) jours suivant la date de réception de la deuxième lettre de notification. L’inspecteur établit les impositions sur les bases notifiées au contribuable dans la deuxième lettre de notification précitée, en application de l’article 221 (II- 2e alinéa) du C.G.I. A défaut de pourvoi devant la C.L.T., l’imposition émise ne peut être contestée que dans les conditions prévues à l’article 235 du C.G.I. relatif au droit de réclamation. 4- Réponse du contribuable à la deuxième notification et recours devant les commissions Le contribuable dispose d'un délai de trente (30) jours suivant la date de réception de la 2eme lettre de notification, pour formuler expressément son pourvoi devant la C.L.T.
  • 4. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 4 sur 8 5- Cessation d’activité suivie de liquidation En cas de cessation totale d’activité d’une entreprise suivie de liquidation, l'administration est en droit de vérifier la comptabilité relative aux déclarations se rapportant à toute la période de liquidation, même dans le cas où cette période dépasse le délai de prescription légal, conformément aux dispositions de l'article 232- VIII- 6° du C.G.I. En effet, une dérogation au délai de prescription prévu à l'article 232-I du C.G.I. est prévue dans le cas de cessation totale d'activité d'une entreprise suivie de liquidation prolongée. La liquidation prolongée s’entend de la liquidation qui s’étale sur plusieurs exercices. Les dispositions de l'article 221-III du C.G.I. précité font obligation à l'administration de notifier le résultat de la vérification avant l'expiration d'un délai d'un an suivant la date du dépôt de la déclaration définitive du résultat final de la liquidation. Il est à rappeler que la déclaration du résultat final doit être souscrite auprès de l’administration fiscale dans les quarante-cinq (45) jours suivant la clôture des opérations de liquidation. 6- Accord à l’amiable en cours de procédure Les règles précédemment énoncées pour la procédure normale sont également applicables en cas d’accord à l’amiable au cours de la procédure accélérée.
  • 5. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 5 sur 8 Une procédure claire et simple ouverte aux entreprises pour la rectification des impositions en matière d’IS, d’IR et de TVA conformément aux dispositions de l’article 221 du C.G.I.
  • 6. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 6 sur 8 Maroc, le droit de contrôle Le contrôle fiscal constitue la contrepartie du système déclaratif Marocain. L’impôt étant établi à partir des déclarations souscrites « spontanément » par le contribuable sur la base des éléments qu’il décide de retenir, l’Administration fiscale dispose d’un droit de contrôle, à posteriori, des éléments ainsi déclarés, pour inciter le contribuable, personne physique ou morale, à la plus grande « sincérité » lors de l’établissement de ses déclarations fiscales
  • 7. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 7 sur 8 Votre expert-comptable peut vous conseiller sur toutes les mesures concernant La procédure accélérée de rectification des impositions N’hésitez pas à le contacter !
  • 8. Procédures et contentieux fiscal au Maroc / 2018 Page 8 sur 8 Source de Documentation Editions Services et informations Année 2018 Youssef Najeddine Expert-comptable diplômé #suivez-moi sur LinkedIn https://lnkd.in/enqHbuK